Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Divers - La procédure de départ

H-30 : La piste des stands est ouverte. Les monoplaces s'élancent pour un, ou plusieurs, tours de chauffe, à condition de passer à chaque fois par la ligne des stands (vitesse limitée à 50 km/h), la ligne droite étant réservée à la mise en place des voitures. Sur la grille de départ, les mécaniciens sont autorisés à rajouter de l'essence (12 litres maximum) afin de compenser la quantité consommée pendant le ou les tours de chauffe.
 

H-15 : Les feux rouges s'allument. L'allée des stands est fermée. Dès lors, tout pilote qui n'a pas quitté les stands ou qui, connaissant un problème sur la grille de départ, choisit de se rabattre sur sa voiture de réserve, prendra le départ des stands derrière toutes les autres monoplaces une fois le départ donné.
 

H-5 : Une rangée de feux rouges s'éteint à chaque minute. Les changement de pneumatiques et ravitaillements en carburant deviennent à partir de ce moment interdits.
 

TOUR DE FORMATION : Les feux verts donnent le signal du départ sous la conduite du pilote se trouvant en "pole-position". C'est lui qui imprime le rythme du peloton jusqu'à la fin de ce tour, la mise en place définitive des voitures. Durant ce tour, les dépassements sont interdits sous peine de pénalité qui peut aller jusqu'à la rétrogradation du coupable en dernière position sur la grille. Si un pilote connaît un problème et qu'il ne peut s'élancer avec les autres, autorisation lui est donnée de rattraper le peloton mais il s'élancera depuis la dernière place.
 

DEPART DU GRAND-PRIX : Retour des voitures sur la grille, allumage progressif des 5 feux rouges à raison d'un par seconde. Le départ est donné à l'extinction des feux. Si un des concurrents anticipe le départ, il sera pénalisé en course d'un "stop and go". Si un pilote cale ou connaît un problème, obligeant le directeur de course à interrompre la procédure, il sera autorisé à repartir mais en fond de grille lors du second départ. Celui-ci aura lieu cinq minutes après le premier départ. Dans cet intervalle, les membres des écuries reviennent sur la grille mais les ravitaillements en carburant sont proscrits.
 

ARRET DU GRAND-PRIX : S'il est arrêté avant la fin du deuxième tour, un nouveau départ sera donné pour une nouvelle course. Par contre, si l'arrêt se produit après le deuxième tour et que les concurrents n'ont pas encore couvert les 3/4 de la course, le Grand Prix se disputera en deux manches, le classement s'établissant par addition des temps. La distance totale sera réduite de trois tours et la grille pour le second départ sera établie en fonction du classement avant l'interruption. Dans le cas où le Grand Prix ne peut reprendre, les pilotes se voient attribuer la moitié des points. Enfin, si l'arrêt se produit après que les monoplaces aient couvert 75% de la distance, le classement définitif est celui de l'avant dernier tour avant l'interruption et la totalité des points sont attribués.
Depuis 2013 : Le temps entre l'heure de départ et la fin du GP ne pourra pas dépasser 4h.
 

VOITURE DE SECURITE : Si les commissaires estiment qu'il n'y a pas lieu d'interrompre la course mais qu'il suffit seulement de la neutraliser, le "safety car" rentre en piste. Un pilote peut s'arrêter à son stand et reprendre la piste en se replaçant derrière la file qui suit la voiture de sécurité. Les dépassements sont interdits et les tours couverts sont comptabilisés.
 

STANDS : Quand un pilote rentre dans les stands pour une réparation ou changer de pneus et ravitailler, il lui est interdit d'effectuer une marche arrière et doit respecter la limitation de vitesse (qui peut varier selon les circuits).
 

PENALITES : Les commissaires sportifs ont toute l'attitude pour sanctionner la moindre infraction (départ anticipé, conduite dangereuse, non respect des drapeaux,...). La pénalité (arrêt imposé au stand de 10 secondes) doit être notifié dans les 20 minutes qui suivent l'incident pour être applicable. Une fois avertit par panneau, le pilote ne devra pas couvrir plus de trois tours complets avant de s'arrêter pour purger sa peine. Sinon, le drapeau noir, signifiant la disqualification, lui sera présenté. Si la pénalité intervient lors des 12 derniers tours de la course, le pilote incriminé n'aura pas à effectuer un arrêts au stand. Sa pénalité sera simplement ajoutée à son temps de course à l'arrivé.
 


INCIDENTS POSSIBLES


SUR LA GRILLE DE DEPART
* Si incident avant le départ : le starter suspend la procédure et la reprend à H-5mn (la distance de l'épreuve est dèslors réduite d'un tour pour compenser le tour de formation déjà effectué puisqu'aucun ravitaillement n'est autorisé).
* Si incident départ déjà donné : les commissaires signalent le(s) concurrent(s) arrêté(s). Le(s) concurent(s) peut(vent) participer à l'épreuve s'il(s) parvient(nent) à repartir seul(s) ou des stands. * Si un pilote vole le départ (anticipation détectée par un dispositif electronique) : il se voit infliger une pénalité (un stop and go = 10s).
 

INTERRUPTION DE COURSE
* Moins de 2 tours parcourus : nouveau départ sans réduction de tours. Ravitaillements et changement de voiture sont autorisés. Si un nouveau départ ne peut être redonné, aucun point n'est attribué.
* Plus de 2 tours effectués, mais moins de 75% de la distance : la course sera courue en deux manches. Un second départ est donc donné. Les pilotes sont autorisés à ravitailler mais ne peuvent changer de voiture. S'ils ravitaillent dans les stands, ils doivent repartir de la dernière ligne. La grille s'effectue en fonction du classement de la "première manche". Si le départ de la seconde manche ne peut être donné, seule la moitié des points est attribué.
 

EN CAS DE PLUIE
Si la pluie se met à tomber au moment du départ, le directeur de course à la possibilité de reculer le départ par tranche de 10mn reconductibles ou d'ordonner un départ lancé derrière la safety car. La pluie n'est pas un motif d'interruption de course, sauf si les conditions deviennet dangereuses.
 

EN CAS D'INTERVENTION DE LA SAFETY CAR
En cas d'incidents ne nécessitant pas un arrêt de la course, le directeur de course peut ordonner l'intervention de la "SC". Les concurrents doivent se ranger derrière la "SC" sans la doubler. Chaque tour accompli est considéré comme un tour de course et cette dernière reprend son déroulement normal quand la "SC" regagne les stands. Les ravitaillements sont autorisés durant cette période.


Date de création : 10/05/2013 - 09:32
Dernière modification : 22/06/2013 - 12:00
Catégorie : Divers
Page lue 1535 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 640

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 10
^ Haut ^