Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2020 - GP d'Espagne

 

 

Les essais qualificatifs :

Esteban Ocon est de retour dans son baquet après l’incident avec Kevin Magnussen en essais libres 3, ses mécaniciens ayant réparé la Renault RS20 du Français, mais aucune sanction n’a été prononcée à l’encontre des deux hommes.
 
Malgré la grosse chaleur qui baigne le circuit de Barcelona-Catalunya, les Mercedes sont favorites après deux meilleurs temps dans le week-end pour Lewis Hamilton, et un pour Valtteri Bottas, avec un écart minimal d’une demi-seconde face à une concurrence timidement représentée par Max Verstappen.
 
Mais la chaleur étant présente pour le moment, le Néerlandais pourrait tenter de travailler pour la course dès cette séance qualificative, bien que les pneus plus durs ne soient pas aussi efficaces qu’ils l’étaient la semaine dernière à Silverstone, ayant permis à Verstappen de gagner le GP du 70e Anniversaire.
  •  1ere partie :
Après des premières références des Williams, c’est Verstappen qui a pris le meilleur temps en 1’17"415, battu de deux millièmes de seconde par Bottas, mais de près de quatre dixièmes de seconde par Hamilton.
 
Lance Stroll s’est ensuite emparé de la deuxième place avec un dixième de seconde de marge sur Bottas, battu par Sergio Pérez, remonté à 80 millièmes de secondes de Hamilton. Malgré un très bon premier secteur, comme ce matin, Sainz échouait à la sixième place après avoir perdu une demi-seconde dans le dernier secteur.
 
Après ces premières tentatives, Romain Grosjean était le premier éliminé provisoirement, mais à seulement 1"108 du meilleur temps de Lewis Hamilton. Malgré son changement de châssis, Vettel pointait au 12e rang après son premier tour.
 
Les écarts infimes poussaient la plupart des pilotes à jouer la prudence face à une piste s’améliorant, et seuls Pérez et Stroll ne ressortaient pas pour une seconde tentative, avec l’objectif d’économiser un train de pneus.
 
Ocon remontait au dixième rang, Ricciardo n’améliorait pas, tandis qu’Albon était sixième. Norris était neuvième à son tour, Räikkönen remontait au 13e rang, repoussé par Kvyat. Vettel remontait dans le top 10, Leclerc prenait la quatrième place et Hamilton améliorait son meilleur tour.
 
Grosjean signait le 16e temps, devancé par Magnussen. Les éliminés sont Magnussen, Grosjean, Russell, Latifi et Giovinazzi, à neuf dixièmes de son équipier.
  •  2ème partie : 
Les pilotes Mercedes sont les premiers à sortir en piste, et de manière étonnante, chaussent immédiatement les gommes rouges, les plus tendres, alors que c’est généralement en médiums qu’ils débutent la seconde partie des qualifications.
 
Bottas signe le meilleur temps en 1’16"152, battu immédiatement par Hamilton en 1’16"013. Verstappen s’est placé à une demi-seconde, et personne n’a cherché à faire un tour rapide en pneus médiums.
 
Pérez a signé le meilleur temps dans le premier secteur mais a manqué sa fin de tour, il s’est positionné en cinquième place derrière Sainz, à plus d’une seconde des Mercedes.
 
Après la première tentative de chacun, Vettel et Ocon, ainsi que les AlphaTauri, étaient provisoirement éliminés. Une douche froide pour Vettel dont le nouveau châssis ne lui permettait pas de se rapprocher à moins de quatre dixièmes de Leclerc, qui se plaignait d’avoir fait un "tour horrible".
 
Leclerc n’a finalement pas amélioré sa seconde tentative, Pérez a progressé devant le Monégasque. Albon et Norris ont amélioré aux 8e et 9e places, Sainz ne progresse pas non plus mais était quatrième et passait en Q3.
 
Ricciardo n’améliorait pas, Kvyat puis Vettel le sortait de la Q2, Ocon n’améliorait pas non plus. Gasly, provisoirement éliminé, remontait au cinquième rang, juste derrière Stroll, et devantSainz.
 
Les éliminés étaient Vettel, pour 2 millièmes de seconde face à Norris et cinq face à Albon, Kvyat, Ricciardo, Räikkönen et Ocon.
  •  3ème partie :
Stroll est le premier à signer un chrono en 1’16"589, rapidement battu par Pérez en 1’16"568. Mais Bottas met tout le monde d’accord en 1’15"643 ! Il repousse les Racing Point à une seconde, et Leclerc et Albon à une seconde et six dixièmes.
 
Hamilton prend ensuite le meilleur temps en 1’15"584, 59 millièmes de seconde devant Bottas. Verstappen s’intercale au troisième rang à sept dixièmes de Pérez, tandis que Norris se place devant Leclerc, Albon, Sainz et Gasly.
 
Albon est le premier à améliorer, Bottas bat le record du second secteur mais reste à 59 millièmes de Hamilton qui n’améliore pas son chrono. Stroll améliore mais reste cinquième provisoirement, alors que Norris améliore mais ne reprend pas Albon.
 
Pérez, lui aussi en amélioration, reste quatrième, tandis que Verstappen reste troisième sans améliorer non plus. C’est donc une nouvelle première ligne de Mercedes, Hamilton devant Bottas.
 
Verstappen et Pérez seront en deuxième ligne devant Stroll et Albon. Les McLaren de Sainz et Norris seront en quatrième ligne devant Leclerc et Gasly. C’est la pire qualification de Ferrari depuis le début de saison, avec les neuvième et 11e places.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes W11 1:16.872 1:16.013 1:15.584
2 Valtteri Bottas Mercedes W11 1:17.243 1:16.152 1:15.643
3 Max Verstappen Red Bull Honda RB16 1:17.213 1:16.518 1:16.292
4 Sergio Perez Racing Point Mercedes RP20 1:17.117 1:16.936 1:16.482
5 Lance Stroll Racing Point Mercedes RP20 1:17.316 1:16.666 1:16.589
6 Alex Albon Red Bull Honda RB16 1:17.419 1:17.163 1:17.029
7 Carlos Sainz McLaren Renault MCL35 1:17.438 1:16.876 1:17.044
8 Lando Norris McLaren Renault MCL35 1:17.577 1:17.166 1:17.084
9 Charles Leclerc Ferrari SF1000 1:17.256 1:16.953 1:17.087
10 Pierre Gasly AlphaTauri Honda AT01 1:17.356 1:16.800 1:17.136
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Sebastian Vettel Ferrari SF1000 1:17.573 1:17.168  
12 Daniil Kvyat AlphaTauri Honda AT01 1:17.676 1:17.192  
13 Daniel Ricciardo Renault RS20 1:17.667 1:17.198  
14 Kimi Raikkonen Alfa Romeo Ferrari C39 1:17.797 1:17.386  
15 Esteban Ocon Renault RS20 1:17.765 1:17.567  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-20 1:17.908    
17 Romain Grosjean Haas Ferrari VF-20 1:18.089    
18 George Russell Williams Mercedes FW43 1:18.099    
19 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW43 1:18.532    
20 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C39 1:18.697    
  • Grille de départ : 
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"584 V. Bottas
  1'15"643
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"292 S. Perez
  1'16"482
L. Stroll pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"589 A. Albon
  1'17"029
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"044 L. Norris
  1'17"084
C. Leclerc pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"087 P. Gasly
  1'17"136
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"168 D. Kvyat
  1'17"192
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"198 K. Raikkonen
  1'17"386
O. Ocon pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"567 K. Magnussen
  1'17"908
R. Grosjean pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"089 G. Russell
  1'18"099
N. Latifi pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"532 A. Giovinazzi
  1'18"697

La course :

Comme attendu, c’est une chaleur estivale qui baigne le circuit de Barcelona-Catalunya avant le départ du Grand Prix d’Espagne, sixième manche de la saison 2020 de Formule 1.
 
Avec une température de l’air qui atteint 30 degrés, la piste affiche un mercure à 50 degrés, confirmant que les gommes devraient largement se dégrader au fil de la course, même si la température s’annonce un peu moins chaude dans les heures qui viennent.
 
Pirelli a prévenu hier : la meilleure stratégie sera à deux arrêts, et le manufacturier a révélé qu’une stratégie à trois arrêts était possible, ce qui pourrait être tenté en cas de Safety Car. Le pneu dur n’étant pas performant, une course avec un seul arrêt semble tout bonnement impossible.
 
La voiture de Max Verstappen a connu un changement de moteur à combustion interne, de turbo, de MGU-H et de MGU-K. Les pièces installées ont précédemment été utilisées et le Néerlandais ne prendra pas de pénalité.
 
Il s’élancera donc troisième derrière les deux Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, qui sont favorites... à condition que la chaleur ne vienne pas trop dégrader leurs pneus, comme c’était le cas à Silverstone la semaine dernière.
 
Du côté de Racing Point, Sergio Pérez, quatrième sur la grille, a reçu une nouvelle unité de contrôle électronique et une nouvelle batterie, la deuxième et dernière avant pénalité pour chacune des pièces.
 
Plus loin que la dixième place, seuls Kvyat, Magnussen et Russell sont en tendres, les autres sont en médiums. Dans le top 10, tous les pilotes ont opté pour les tendres en qualifications.
 
Départ : Excellent départ de Hamilton tandis que Bottas et Pérez sont à la peine ! Verstappen passe deuxième devant Stroll, et Bottas se fait passer aussi par Pérez !
 
Tour 1 : Le Finlandais repasse Pérez, qui est suivi par Albon, Sainz, Gasly, Leclerc et Norris.
 
Tour 3 : Bottas est juste derrière Stroll mais ne parvient pas à dépasser la Racing Point sans le DRS, tanis que devant, Verstappen tourne dans le même chrono que Hamilton, qui signe le meilleur temps pour un dixième.
 
Tour 4 : Verstappen reprend un peu de temps ) Hamilton, tandis que Bottas ne parvient pas à dépasser Stroll avec le DRS et pointe déjà à près de trois secondes de Verstappen et à quatre secondes de Hamilton.
 
Tour 5 : Verstappen enchaîne avec un nouveau meilleur tour et reprend un dixième de plus à Hamilton, tandis que Bottas se défait enfin de Stroll ! Derrière, les Ferrari sont chacune en lutte avec une AlphaTauri, Leclerc ne parvenant pas à dépasser Gasly, et Vettel luttant avec difficulté contre Kvyat.
 
Tour 6 : Verstappen se plaint de la lenteur de Hamilton aux avant-postes, tandis que les deux hommes roulent moins vite que Bottas. L’ingénieur du Néerlandais s’inquiète d’un écart trop faible qui pourrait user les pneus de la Red Bull.
 
Tour 9 : Hamilton possède toujours 1"3 d’avance sur Verstappen, lui-même deux secondes devant Bottas. Stroll est quatrième devant Pérez, le Mexicain étant menacé par Albon. Sainz est septième devant Gasly, Leclerc et Norris, et Vettel est 11e, et il est le premier pilote en pneus médiums dans le classement.
 
Tour 12 : Hamilton enchaîne les meilleurs tours et possède désormais trois secondes d’avance sur Verstappen. Bottas est troisième à 2 secondes de Verstappen et possède désormais dix secondes d’avance sur les Racing Point.
 
Tour 16 : L’avance de Hamilton est désormais de 4,6 secondes sur Verstappen, et le pilote Red Bull est toujours plus rapide que Bottas. Derrière, les écarts sont énormes puisque les Racing Point concèdent une seconde et demie sur les hommes de tête. Derrière, ce sont Charles Leclerc et Lando Norris qui sont les plus rapides du top 10, dans le rythme des Racing Point.
 
Tour 17 : Verstappen se plaint de ses pneus arrière et c’est Albon qui est envoyé aux stands pour chausser les gommes dures ! Clairement, Red Bull se sert du Thaïlandais pour voir si la stratégie avec les gommes dures est jouable pour Verstappen.
 
Tour 19 : La bataille fait rage entre Räikkönen et Ocon, le Français tente de prendre la 15e place au Finlandais mais doit céder dans la première chicane. Les deux hommes sont juste devant Albon.
 
Tour 21 : Verstappen s’énerve à la radio en expliquant que ses pneus sont morts, alors qu’il est à sept secondes de Hamilton, et Albon est coincé dans le peloton, ce qui empêche de tester la capacité des pneus durs ! Ocon se défait de Räikkönen et le Thaïlandais en profite.
 
Verstappen insiste : "Je perds beaucoup de temps, tant pis si je ressors dans le peloton !" Red Bull l’appelle au stand à la fin du tour et il ressort en pneus médiums, juste devant les Racing Point. Gasly, Norris et Kvyat s’arrêtent aussi.
 
Tour 23 : Sainz est le premier à repartir en gommes rouges après son premier arrêt et à la fin du tour, Hamilton rentre également chausser des gommes jaunes. L’arrêt est un peu long avec 4,3 secondes mais le Britannique repart en tête. Bottas s’arrête aussi pour repartir avec des médiums. La perte de temps est conséquente, Hamilton ayant perdu trois secondes sur Verstappen, et Bottas étant ressorti peu devant les Racing Point.
 
Tour 25 : Verstappen est informé de son bon rythme en médiums et s’énerve de nouveau : "Est-ce qu’on ne pourrait pas se concentrer un peu sur notre course ? On était plus lents qu’eux en pneus tendres", lance-t-il à son ingénieur avant de s’énerver un peu plus et d’être rappelé à l’ordre par son ingénieur, qui lui dit de "rester concentré".
 
Tour 26 : Bottas accélère et reprend deux secondes à Hamilton et Verstappen en signant le meilleur tour en course. Derrière, Magnussen est neuvième et retient notamment Albon, Sainz et Gasly, qui sont tous dans le même groupe.
 
Tour 28 : Stroll est passé par les stands et est ressorti juste devant Magnussen, qui se fait dépasser par Ocon au premier virage et par Albon, qui lui fait l’extérieur au virage 3. Sainz en profite un peu plus tard, la Haas de Magnussen n’a plus de pneus. Derrière lui, Gasly se fait pressant et voit surtout la McLaren de Norris dans ses rétros. Mais Magnussen rentre à la fin du tour.
 
Tour 29 : Sainz dépasse Albon et confirme, comme chaque année, un excellent rythme sur le circuit catalan. A la fin du tour, Pérez s’arrête aussi, tout comme les deux Ferrari, qui effectuent un double arrêt.
 
Tour 30 : Hamilton a déjà des cloques sur ses pneus arrière, après six tours couverts en pneus médiums ! Pérez est ressorti derrière Sainz, et les pilotes Ferrari se sont fait passer par les pilotes qui étaient derrière eux.
 
Tour 31 : Pérez reprend la place à Sainz, alors que les pilotes Renault et Grosjean sont les seuls à ne pas s’être arrêter. Leclerc est à l’attaque sur Norris mais ne parvient pas à passer.
 
Tour 32 : Pérez attaque Stroll mais ce dernier se défend et conserve la cinquième place derrière Ricciardo, qui doit encore passer par les stands. Devant, Hamilton possède près 3,7 secondes d’avance sur Verstappen et 6,4 secondes sur Bottas.
 
Tour 34 : Ocon voit ses pneus s’effondrer et perd deux places, face à Albon d’abord, puis face à Gasly. Le Français se distingue par un gros décalage au freinage face à la Red Bull.
 
Tour 36 : Ocon est passé par les stands et à la fin du tour, Ricciardo repart en pneus tendres, comme son équipier. Pourquoi des tendres ? Parce que la pluie semble se diriger vers le circuit ! Elle est annoncée pour le tour 50, d’après les ingénieurs de Red Bull.
 
Tour 37 : Leclerc est en tête-à-queue ! Le moteur est cassé d’après le Monégasque ! Les roues arrière se sont bloquées mais Leclerc repart au ralenti. Il annonce qu’il rentrera abandonner en fin de tour.
 
Tour 40 : Gasly est remonté dans le sillage d’Albon à raison d’une demi-seconde au tour, tandis que Leclerc est finalement resté en piste, en dernière place.
 
Tour 41 : Albon repasse par les stands pour chausser, cette fois, des médiums. Leclerc est finalement aux stands et abandonne.
 
Tour 42 : Verstappen fait également son second arrêt et chausse des gommes médiums ! Il ressort aisément troisième et va pouvoir rouler à son rythme, tandis que derrière, Sainz en fait de même à la fin du tour. Il ressort devant Albon.
 
Tour 43 : Bottas accélère et effectue le meilleur tour en course mais il devrait rapidement le perdre face à Verstappen.
 
Tour 44 : Stroll s’est arrêté et ressort tout juste devant Sainz.
 
Tour 46 : Leclerc explique sa mésaventure au micro de Canal+ : "Pas encore, j’ai l’écran qui s’est éteint sur mon volant en plein milieu de virage, les roues arrière se sont bloquées et je suis parti en tête-à-queue. Je ne sais pas pourquoi la voitur s’est éteinte, il faut qu’on arrive à comprendre ça."
 
Tour 47 : Vettel et les Mercedes ne se sont arrêtés qu’une fois, mais Hamilton et Bottas perdent un peu en rythme face à Verstappen. Quant à Vettel, parti pour un arrêt, il demande à son équipe de lui dire s’il doit attaquer ou préserver ses pneus.
 
Tour 49 : Bottas s’est arrêté et a chaussé des pneus tendres ! Mercedes ne prend pas le risque de tenter cette stratégie avec Hamilton, et le Finlandais perdait beaucoup de temps sur Verstappen.
 
Tour 50 : Hamilton demande à son équipe de ne pas lui chausser des pneus tendres, malgré une dégradation sur son pneu arrière droit, et l’équipe lui a dit de rester en piste.
 
Tour 51 : Le sextuple champion du monde est finalement passé par les stands une nouvelle fois, et ce sont des gommes médiums qu’il chausse ! Pérez est sous enquête pour avoir ignoré les drapeaux bleus.
 
Tour 52 : Cinq tours après avoir demandé à son équipe ce qu’elle voulait faire, Vettel reçoit une question par son ingénieur : "Que penses-tu d’aller au bout avec les pneus tendres ?"
 
Agacé, l’Allemand répond sèchement : "Putain, je vous ai posé la question il y a trois tours !" Il dit ensuite qu’il va encore attendre de voir comment son rythme se maintient.
 
Tour 54 : Hamilton a signé le meilleur tour en course et semble s’envoler vers un quatrième succès en six courses.
 
Tour 55 : Pérez est pénalisé de cinq secondes pour avoir gêné Hamilton et Kvyat est sous enquête pour la même raison.
 
Tour 57 : Vettel se fait littéralement déposer par Stroll et se retrouve sixième. C’est Stroll qui pourrait bénéficier de la pénalité de Pérez, voire aller chercher son équipier en piste !
 
Tour 58 : Hamilton a 14 secondes d’avance sur Verstappen et 20 secones sur Bottas. Derrière, c’est un autre monde avec Pérez à un tour, et Stroll juste derrière. Vettel suit devant Sainz, Albon, Gasly et Norris.
 
Tour 60 : La stratégie à un arrêt de Vettel ne tient clairement pas et le rythme de la Ferrari s’effondre, il se fait désormais passer par Sainz et est septième.
 
Tour 62 : Vettel s’effondre en rythme et voit le groupe composé d’Albon, Gasly et Norris lui revenir dessus.
 
Tour 63 : Bottas prend le meilleur tour à Hamilton, qui vient pourtant d’améliorer le sien !
 
Tour 64 : Bottas rentre au stand et chausse des pneus médiums ! Un arrêt certes gratuit, mais dont l’intérêt semble limité.
 
Tour 66 : Vettel a un groupe de cinq pilotes derrière lui !
 
Arrivée : Lewis Hamilton remporte le Grand Prix d’Espagne et gagne de nouveau à Barcelone, son cinquième succès sur ce tracé, et sa 88e en carrière. Verstappen sauve le maximum après une course impressionnante en étant le seul pilote autre que Mercedes à ne pas prendre un tour.
 
Bottas termine troisième et bat le meilleur temps dans le dernier tour, et il termine devant Stroll, qui passe Pérez sur tapis vert. Sainz est sixième et termine dans les points pour la sixième fois en six GP d’Espagne en carrière.
 
Vettel sauve sa place et termine septième devant Albon, Gasly et Norris. Ricciardo amène la première Renault à la porte des points devant Kvyat et Ocon. Romain Grosjean, qui s’est fendu d’une figure en fin de course, termine dernier après un deuxième arrêt impromptu en toute fin de course.
  • Meilleur tour : V. Bottas : 1'18"183
  • Le classement du GP : 
1er
L. Hamilton
2ème
M. Verstappen
3ème
V. Bottas
4ème
L. Stroll
5ème
S. Perez
6ème
C. Sainz
7ème
S. Vettel
8ème
A. Albon
9ème
P. Gasly
10ème
L. Norris
11ème
D. Ricciardo
12ème
D. Kvyat
13ème
E. Ocon
14ème
K. Raikkonen
15ème
K. Magnusen
16ème
A. Giovinazzi
17ème
G. Russell
18ème
N. Latifi
19ème
R. Grosjean

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 13/03/2019 - 21:37
Dernière modification : 29/08/2020 - 21:25
Catégorie : Saison 2020
Page lue 156 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 6
^ Haut ^