Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2020 - GP d'Italie

 

 

Les essais qualificatifs :

C’est une séance de qualifications très particulière qui se prépare en ce samedi après-midi à Monza, dans le cadre du Grand Prix d’Italie. Ce sera notamment la première à se disputer sans le mode fête, qui permet aux équipes de faire tourner leurs voitures avec une cartographie optimisée pour les tours rapides.
 
Cela devrait donc impacter la hiérarchie, notamment les équipes motorisées par Mercedes, dont le mode fête était réputé pour être le plus performant jusque-là, et cela pourrait bénéficier aux Renault et aux McLaren, ainsi qu’aux Red Bull et aux AlphaTauri.
 
Mais la principale caractéristique du circuit de Monza est ses longues lignes droites, et l’aspiration qui joue un rôle très important. Les pilotes sont obligés de prendre l’aspiration s’ils veulent effectuer un temps, mais cela donne des scènes parfois cocasses, comme l’an dernier en qualifications, où huit pilotes avaient raté leur seconde tentative en ayant trop attendu de trouver un pilote pouvant leur donner l’aspiration.
 
Cependant, cette attente en piste donne aussi des situations très dangereuses, comme ce matin en essais libres 3, où Lewis Hamilton a failli percuter plusieurs pilotes en arrivant rapidement vers la Parabolique, et a dû passer dans l’herbe pour éviter les autres monoplaces. Huit pilotes dont le Britannique ont été convoqués chez les commissaires avant les qualifications.
 
Enfin, la séance matinale a été marquée par les bonnes performances des pilotes McLaren et de Daniel Ricciardo, placés de la deuxième à la quatrième place. L’Australien a connu un problème de pompe à essence mais sera donc bien présent pour la séance qualificative.
 
Toujours du côté de Renault F1, l’annonce probable du changement de nom pour Alpine F1 Team se confirme d’heure en heure, puisque le PDG du groupe Renault, Luca de Meo, est présent comme prévu à Monza. Il est accompagné par Patrick Marinoff, le directeur d’Alpine, ce qui ne laisse que peu de doute sur ce qui se trame.
  •  1ere partie :
Charles Leclerc est le premier à sortir chez Ferrari mais c’est Sebastian Vettel qui doit lui donner l’aspiration. Malheureusement, le Monégasque voit son temps annulé pour avoir dépassé les limites de la piste.
 
L’Allemand prend donc la tête provisoirement de la séance, mais il est rapidement débordé par de nombreux pilotes.
 
Les Mercedes se placent rapidement en tête, Hamilton signant un chrono de 1’19"539, devant Valtteri Bottas, qui se place à deux dixièmes. Sergio Pérez est troisième devant Carlos Sainz et Lando Norris, et Pierre Gasly se place juste derrière eux mais voit son chrono lui aussi annulé.
 
Max Verstappen hérite de cette sixième position devant Ricciardo, Daniil Kvyat, Esteban Ocon et Alex Albon. Du côté de Ferrari, Leclerc fait enfin son premier tour chronométré et prend la 11e place, dépassant même Albon qui s’est aussi fait passer par Stroll.
 
Le classement évolue beaucoup puisque la Renault d’Ocon est également repoussée hors du top 10 par Gasly qui remonte dans le top 10. Stroll et Albon voient leur meilleur temps annulé, et ce dernier retombe au 15e rang.
 
Alors que tout le monde doit refaire une tentative, Grosjean, Vettel, Giovinazzi, Russell et Latifi sont les éliminés. Mais à trois minutes du terme de la séance, tous les pilotes ressortent en piste à l’exception de Pérez, Sainz et Verstappen.
 
Dans le tour de préparation, on retrouve de nouveau une dizaine de voitures en train de bouchonner dans la parabolique, et les pilotes se gênent dans le premier virage, Ocon ayant bloqué Räikkönen, qui l’attaque mais se fait bloquer par le Français.
 
Le Français bloque l’Alfa Romeo et le Finlandais, comme Vettel et Russell derrière lui, est trop lent et n’est pas en amélioration. Hamilton améliore tout de même son chrono.
 
Vettel rentre au stand et est éliminé en Q1 ! Leclerc améliore en étant parti derrière, comme les AlphaTauri, cinquième et septième. Les pilotes éliminés sont Grosjean, Vettel, Giovinazzi, Russell et Latifi. Räikkönen et Albon passent de justesse.
 
Très agacé, Vettel ne comprend pas : "Quel bordel, pourquoi les Alfa Romeo ont dépassé tout le monde ?"
  •  2ème partie : 
Après cette situation ridicule, on s’attend malgré tout à la revoir en Q2, même si George Russell analyse très bien la situation à la radio : "Qu’est-ce qu’on fait ici ? On doit être ceux qui profitent de ceux qui foirent, pas ceux qui foirent".
 
Il est vrai que les pilotes profiteraient davantage d’une piste claire et sans aspiration que d’une piste bloquée par de nombreuses monoplaces. La FIA annonce entre les deux parties de séance que l’incident des essais libres 3 n’est pas sanctionné, pour aucun des pilotes.
 
Bottas signe un premier chrono très rapide, mais Hamilton le devance de trois dixièmes de seconde et bat directement le record de la piste en 1’19"092. Il était détenu par Kimi Räikkönen depuis 2018.
 
Derrière les deux hommes, Pérez se place troisième à six dixièmes de Hamilton, devant Sainz et Verstappen. Gasly est sixième et après cette première tentative, Ocon est dans la zone rouge, tout comme Leclerc qui doit trouver sept dixièmes pour passer en Q3 !
 
Les Racing Point semblent finalement bénéficier de l’absence du mode fête, tout comme les moteurs Honda, contrairement aux Renault qui sont pour le moment en zone rouge pour Ocon, mais aussi juste devant pour Ricciardo, neuvième après cette première tentative.
 
Et les commissaires annoncent qu’Ocon, Räikkönen et Latifi seront convoqués après la séance pour l’incident de la Q1 ! A 4 minutes du terme de la Q2, aucun pilote n’a repris la piste, et l’on se prépare à une nouvelle situation compliquée.
 
Les Renault s’élancent en premier devant les Mercedes et Räikkönen, qui dépasse Hamilton, tandis que les Red Bull et les Racing Point sont bloquées derrière le sextuple champion du monde.
 
Ricciardo lance cette seconde tentative et devait donner l’aspiration à Ocon, qui se retrouve tout de même loin de son équipier sur la piste. L’Australien se loupe à la seconde chicane et il ralentit pour laisser passer Ocon. Il va devoir espérer que personne n’améliore derrière lui.
 
Ocon n’améliore pas, contrairement à Bottas qui signe le recor de piste en 1’18"952 ! Albon reste dixième et ne dépasse pas Ricciardo. Leclerc reste 13e, montrant que la Ferrari est en grande difficulté. Ricciardo et Albon se sauvent donc !
 
Les éliminés sont Kvyat, Ocon, Leclerc, Räikkönen et Magnussen.
  •  3ème partie :
Les pilotes Mercedes s’élancent en tête pour cette Q3 mais ne s’aident pas en termes d’aspiration, Hamilton laissant Bottas partir loin devant. Les deux hommes ne semblent aucunement perturbés par l’absence du mode fête !
 
Bottas signe un 1’19"121, et Hamilton est plus rapide avec 1’19"068, mais les temps sont moins rapides qu’en Q2. Pérez prend la troisième place provisoire devant Verstappen et les McLaren de Sainz et Norris.
 
Albon, Ricciardo, Gasly et Stroll complètent le top 10 après cette première tentative, mais le tour d’Albon est annulé pour un passage au large dans la Parabolique. L’écart entre les Mercedes et Pérez est de six dixièmes, et Verstappen avec son moteur Honda est à sept dixièmes.
 
Bottas améliore son premier secteur, mais Hamilton bat le record du premier secteur. Le Finlandais riposte avec le meilleur deuxième secteur absolu, mais Hamilton lui reprend un dixième !
 
Bottas en finit en 1’18"956, et Hamilton signe 1’18"887 ! Pour 69 millièmes, Hamilton fait la pole position et bat le record de la piste. Derrière, Ricciardo prend la cinquième place avec le meilleur premier secteur absolu !
 
Mais Sainz améliore et prend la troisième place ! Les deux Mercedes sont en première ligne, Hamilton devant Bottas, et Sainz sera troisième au départ devant Pérez, mais à huit dixièmes des Mercedes ! Le mode fête n’a clairement pas manqué à l’équipe championne du monde.
 
Derrière, Hamilton, Bottas, Sainz et Pérez, on retrouve Verstappen, qui sera déçu de cette troisième ligne, et y sera accompagné par Lando Norris. Ricciardo et Stroll seront en quatrième ligne devant Albon et Gasly.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes W11 1:19.514 1:19.092 1:18.887
2 Valtteri Bottas Mercedes W11 1:19.786 1:18.952 1:18.956
3 Carlos Sainz McLaren Renault MCL35 1:20.099 1:19.705 1:19.695
4 Sergio Perez Racing Point Mercedes RP20 1:20.048 1:19.718 1:19.720
5 Max Verstappen Red Bull Honda RB16 1:20.193 1:19.780 1:19.795
6 Lando Norris McLaren Renault MCL35 1:20.344 1:19.962 1:19.820
7 Daniel Ricciardo Renault RS20 1:20.548 1:20.031 1:19.864
8 Lance Stroll Racing Point Mercedes RP20 1:20.400 1:19.924 1:20.049
9 Alex Albon Red Bull Honda RB16 1:21.104 1:20.064 1:20.090
10 Pierre Gasly AlphaTauri Honda AT01 1:20.145 1:19.909 1:20.177
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Daniil Kvyat AlphaTauri Honda AT01 1:20.307 1:20.169  
12 Esteban Ocon Renault RS20 1:20.747 1:20.234  
13 Charles Leclerc Ferrari SF1000 1:20.443 1:20.273  
14 Kimi Raikkonen Alfa Romeo Ferrari C39 1:21.010 1:20.926  
15 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-20 1:20.869 1:21.573  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Romain Grosjean Haas Ferrari VF-20 1:21.139    
17 Sebastian Vettel Ferrari SF1000 1:21.151    
18 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C39 1:21.206    
19 George Russell Williams Mercedes FW43 1:21.587    
20 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW43 1:21.717    
  • Grille de départ : 
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"887 V. Bottas
  1'18"956
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"695 S. Perez
  1'19"720
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"795 L. Norris
  1'19"82
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"864 L. Stroll
  1'20"049
A. Albon pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"090 P. Gasly
  1'20"177
D. Kvyat pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"169 E. Ocon
  1'20"234
C. Leclerc pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"273 K. Raikkonen
  1'20"926
K. Magnussen pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"573 R. Grosjean
  1'21"139
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"151 A. Giovinazzi
  1'21"206
G. Russell N. L  
1'21"587 N. Latifi
  1'21"717

La course :

Le circuit de Monza est toujours baigné par le soleil à quelques minutes du départ du Grand Prix d’Italie, et la piste affiche une température de 45 degrés, la plus chaude du week-end. Est-ce là la chance des rivaux de Mercedes ?
 
On sait que l’équipe championne du monde est toujours plus sensible à la chaleur, et ses compétiteurs doivent espérer qu’elle affiche des faiblesses, car l’interdiction du mode fête en qualifications n’a rien changé, Lewis Hamilton battant le record du circuit et reléguant Carlos Sainz, troisième, à huit dixièmes de seconde.
 
La matinée a été chargée en informations, la principale étant le changement de nom de Renault en 2021, qui deviendra Alpine F1 Team à partir de la saison prochaine. L’autre information de la journée, c’est le retrait de l’appel qu’avait fait Racing Point pour la décision à son encontre dans l’affaire des écopes, qui fait suite à un accord sur les copies de monoplace..
 
Retour à Monza : la période de mise en grille a été marqué par un problème sur la monoplace de Kevin Magnussen, qui a dû changer de fond plat. Le Danois va vraisemblablement partir des stands. Valtteri Bottas a fait une erreur dans la seconde chicane, sans gravité, mais a possiblement fait un plat sur un pneu.
 
Claire Williams a été vue en train de faire sortir elle-même les monoplaces de son équipe, pour sa dernière course à la tête de Williams Racing, tandis que plus insolite, Hamilton et Sebastian Vettel ont manqué le moment dédié à la lutte contre le racisme.
 
Les Mercedes sont en première ligne devant Carlos Sainz, Sergio Pérez, Max Verstappen, Lando Norris, Daniel Ricciardo, Lance Stroll, Alex Albon et Pierre Gasly, qui s’élancent tous en pneus tendres.
 
Le 11e, Daniil Kvyat, est chaussé de gommes dures au départ devant Esteban Ocon et Charles Leclerc qui sont en gommes tendres. Räikkönen et les pilotes Haas suivent en pneus médiums, Vettel démarre en pneus durs, tandis que Giovinazzi et les pilotes Wiliams s’élancent chaussés de médiums.
 
Départ : Très mauvais départ de Valtteri Bottas qui s’élance mal et se fait passer par Sainz !
 
Tour 1 : Hamilton s’envole seul en tête alors que derrière, Norris a pris deux positions au départ et se fait dépasser par Norris, puis par Pérez et Ricciardo lors d’une seconde erreur ! Le Finlandais se plaint d’une crevaison mais affiche un rythme normal. Verstappen a aussi raté son départ et pointe au huitième rang, tandis qu’Ocon est déjà neuvième !
 
Tour 2 : Hamilton prend le meilleur tour en course et prend environ une demi-seconde à Sainz par tour.
 
Tour 3 : Verstappen dépasse Stroll et se retrouve derrière Bottas, tandis que Stroll est sous la menace d’Ocon.
 
Tour 4 : Hamilton a 2"5 d’avance sur Sainz et 4"4 sur Norris. Pérez est proche du Britannique mais doit lui-même résister aux assauts de Ricciardo. Bottas et Verstappen sont aussi au contact de ce groupe. Derrière, Stroll devance Ocon et Gasly, puis Kvyat, Räikkönen, Leclerc et Albon qui a été envoyé hors piste au premier tour. Grosjean est 16e, Vettel 17e.
 
Tour 6 : Premier abandon de la course avec une rupture de freins pour Vettel ! En plus de performances déplorables ce week-end, la Ferrari affiche une fiabilité limitée.
 
Tour 7 : Hamilton signe le meilleur tour en course et possède 4 secondes d’avance sur Sainz.
 
Tour 9 : Pérez attaque Norris mais voit aussi Ricciardo être juste derrière lui. Cela permet à Sainz d’avoir quasiment quatre secondes d’avance sur son équipier. Albon reçoit une pénalité de 5 secondes pour avoir tassé Grosjean hors de piste au freinage.
 
Tour 12 : Hamilton continue à prendre le large en signant un nouveau meilleur tour en course et possède 7 secondes d’avance sur Sainz. Ce dernier a 4 secondes de marge sur Norris, qui a réussi à repousser Pérez, Ricciardo, Bottas et Verstappen à plus d’une seconde. Stroll, Ocon et Gasy sont isolés à plus d’une seconde les uns des autres et complètent le top 10.
 
Tour 14 : Bottas n’est plus dans la zone DRS de Ricciardo et va devoir se méfier de Verstappen, qui se rapproche dangereusement et possède, lui, le DRS.
 
Tour 15 : Hamilton accélère et passe son avance au-dessus des dix secondes, tandis que les McLaren tournent toujours un peu plus vite que le peloton. Derrière, Pérez possède une seconde d’avance sur Ricciardo, lui-même une seconde devant Bottas, qui reçoit l’ordre de se décaler de la trajectoire quand il le peut. Verstappen est à six dixièmes de Bottas.
 
Tour 17 : Bottas se plaint de ne pas pouvoir "courir avec ces réglages moteurs, c’est une blague". Le Finlandais passe un après-midi très compliqué en Italie et ponte à 20 secondes de son équipier, leader, après 17 tours.
 
Tour 18 : Leclerc s’arrête aux stands et ressort 17e, tandis que Räikkönen passe au garage au tour suivant.
 
Tour 19 : Le drapeau jaune est de sortie car Magnussen est à l’arrêt en bord de piste : "Oh, quelque chose a cassé", note laconiquement le pilote.
 
Tour 20 : La voiture de sécurité est brandie ! Hamilton rentre à la fin de son tour, mais il est le seul à s’arrêter ! Aucun autre pilote ne rejoint la voie des stands, à l’exception d’Antonio Giovinazzi, mais les mécaniciens de McLaren étaient en attente dans la voie des stands.
 
Tour 21 : La voie des stands était fermée au moment où Hamilton et Giovinazzi sont entrés au garage, alors que Gasly, lui, s’est arrêté plus tôt et en a profité pour chausser les durs avant la neutralisation.
 
Tour 22 : Les stands d’ouvrent ! Tout le monde se jette dans la voie des stands à l’exception de Stroll qui est deuxième.
 
Tour 23 : Hamilton est en tête devant Stroll et Gasly, et la course va être relancée ! Sainz est ressorti septième et Bottas est derrière les Mclaren.
 
Tour 24 : C’est reparti ! Hamilton prend immédiatement près de deux secondes d’avance sur Stroll, et Gasly tient le rythme de la Racing Point devant lui, le Français a une vraie chance de bon résultat ! Leclerc prend la quatrième place devant Räikkönen et Giovinazzi, et Sainz et Norris ont dépassé Latifi.
 
Tour 25 : La voiture de sécurité est déployée après un gros accident pour Leclerc ! A la sortie de la Parabolique, la Ferrari s’est écrasée dans les barrières pneumatiques, mais le Monégasque va bien malgré le souffle un peu coupé.
 
Tour 26 : La course est arrêtée pour réparer la barrière ! Giovinazzi est pénalisé d’un stop and go de 10 secondes, et Mercedes annonce à Hamilton à la radio qu’il devrait aussi être pénalisé.
 
La pénalité de Hamilton est confirmée ! Il devra appliquer un stop and go de dix secondes après la reprise de la course. Le classement est pour le moment le suivant : Hamilton mène devant Stroll, Gasly, Räikkönen, Giovinazzi, Sainz et Norris, qui est sous enquête pour avoir trop ralenti.
 
Bottas est huitième devant Latifi, Ricciardo et Verstappen, tandis qu’Ocon est 12e. A noter que Pérez est 14e.
 
16h07 : Hamilton est parti à la direction de course, certainement pour avoir des explications sur sa pénalité, et il revient dans le motorhome Mercedes pendant que son équipe change des pièces de refroidissement.
 
16h10 : Le départ sera à 16h20, il s’agira d’une procédure de départ arrêté.
 
16h15 : Les pilotes se casquent, un tour de formation aura lieu puis ils s’arrêteront sur la grille pour un départ arrêté.
 
16h16 : Norris échappe à toute pénalité et pourra donc défendre un beau résultat.
 
La grille sera la suivante : Hamilton, Stroll, Gasly, Räikkönen, Giovinazzi, Sainz, Norris, Bottas, Latifi, Ricciardo, Verstappen, Ocon, Kvyat, Pérez, Russell, Albon, Grosjean.
 
16h18 : Les pilotes n’auront pas le droit de communiquer avec leur équipe lors du tour de formation ! Et Stroll a bien changé ses pneus en médiums.
 
Tour 27 : La course va être relancée !
 
Tour 28 : Le départ est donné ! Gasly dépasse Stroll et prend la deuxième place ! Les Alfa Romeo dépassent Stroll et le Canadien tire tout droit ! Il ressort derrière les Alfa ! Stroll se défend face aux McLaren et Hamilton rentre appliquer sa pénalité !
 
Tour 29 : Gasly pointe en tête de la course devant les deux Alfa Romeo de Räikkönen et Giovinazzi, tandis que Sainz dépasse Stroll ! Hamilton ressort à 30 secondes de Gasly, à 20 secondes d’Albon, avant dernier ! Verstappen est 14e !
 
Tour 30 : Gasly a 1"5 d’avance sur Räikkönen et 3 secondes sur Giovinazzi, qui s’arrête en fin de tours pour sa pénalité ! Sainz est troisième ) 3"4 de Gasly !
 
Tour 31 : Abandon pour Max Verstappen ! Le Néerlandais était 14e et doit abandonner, tandis que l’autre Red Bull est 14e. Hamilton est 15e à 14 secondes d’Albon.
 
Tour 33 : Russell tente une attaque sur Grosjean mais coupe la chicane et doit laisser passer le Français. Devant, Gasly améliore son meilleur tour et possède désormais plus de trois secondes d’avance sur Räikkönen, qui est sous la menace de Sainz !
 
Tour 34 : Sainz dépasse Räikkönen en lui faisant l’extérieur dans le premier virage et le Finlandais, qui est reparti en pneus tendres, est sous la menace de Stroll ! L’écart entre Gasly et Sainz est de 4"3 !
 
Tour 35 : Stroll dépasse Räikkönen pour le gain de la troisième place !
 
Tour 36 : Gasly possède 3"9 d’avance sur Sainz, qui revient légèrement sur l’AlphaTauri.
 
Tour 37 : Après avoir concédé plus d’une demi-seconde à Sainz au tour précédent, Gasly ne lui concède qu’un dixième. Derrière, Hamilton a recollé à Albon mais pointe toujours à 22 secondes du leader. Räikkönen se fait passer par Ricciardo après avoir été dépassé par Norris et Bottas.
 
Tour 40 : Gasly possède trois secondes d’avance sur Sainz et 5"6 sur Stroll ! Au fond du peloton, Hamilton prend la 14e place à Albon mais tourne moins vite que les leaders !
 
Tour 42 : Sainz accélère et remonte à 2"5 de Gasly, toujours leader/ Derrière, Norris accélère et parvient à conserver de l’avance sur Bottas, tandis que Hamilton prend la 12e place à Grosjean.
 
Tour 44 : On entre dans les dix derniers tours du Grand Prix ! Gasly possède 2"2 d’avance sur Sainz, qui voit Stroll remonter à 2"4 !
 
Tour 46 : L’écart est réduit à 1"5 entre Gasly et Sainz, et la tension est à son comble entre les deux hommes, qui se disputent une course qui serait leur première victoire respective !
 
Tour 48 : L’écart est pour le moment stable, Gasly continue à limiter les dégâts dans le second secteur, tandis que la McLaren est très rapide dans les lignes droites. Derrière, Stroll est à 3 secondes de Sainz, et Norris à 4"3 de Stroll. Bottas est toujours cinquième et menacé par Ricciardo, tandis que Hamilton est neuvième.
 
Tour 51 : Hamilton prend la 8e place à Kvyat, tandis que Gasly possède toujours plus d’une seconde d’avance sur Sainz.
 
Tour 52 : Gasly possède un peu moins d’une seconde d’avance à l’abord du dernier tour !
 
Dernier tour : Sainz est proche mais ne peut pas placer d’attaque ! Les deux hommes sont à moins d’une seconde et Sainz parvient à avoir le DRS avant Ascari !
 
Arrivée : Gasly remporte sa première victoire en Formule 1 ! C’est fait pour le Français ! C’est la seconde victoire d’AlphaTauri après celle de Vettel pour Toro Rosso à Monza déjà, en 2008 !
 
Sainz et Stroll complètent le podium inédit aujourd’hui, quelle course ! Norris est quatrième, Bottas cinquième devant Ricciardo et Hamilton, qui a aussi le point pour le meilleur tour en course. Ocon est huitième devant Kvyat et Pérez.
 
C’est la première victoire française en Formule 1 depuis le Grand Prix de Monaco 1996, remporté par Olivier Panis !
  • Meilleur tour : L. Hamilton : 1'22"746
  • Le classement du GP : 
1er
P. Gasly
2ème
C. Sainz
3ème
L. Stroll
4ème
L. Norris
5ème
V. Bottas
6ème
D. Ricciardo
7ème
L. Hamilton
8ème
E. Ocon
9ème
D. Kvyat
10ème
S. Perez
11ème
N. Latifi
12ème
R. Grosjean
13ème
K. Raikkonen
14ème
G. Russell
15ème
A. Albon
16ème
A. Giovinazzi

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 13/03/2019 - 21:44
Dernière modification : 06/09/2020 - 21:19
Catégorie : Saison 2020
Page lue 209 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 8
^ Haut ^