Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2020 - GP d'Emilie Romagne

 
 
Imola.png

 

Les essais qualificatifs :

Le format atypique du Grand Prix d’Emilie-Romagne, disputé sur le circuit d’Imola ce week-end, va lancer les pilotes pour les qualifications avec une seule séance libre disputée ce matin pendant 1h30.
 
Lewis Hamilton a devancé Max Verstappen et Valtteri Bottas, tandis que Pierre Gasly s’est placé juste derrière l’inamovible trio. Les pilotes ont eu peu de temps pour travailler les qualifications, tout autant qu’ils ont eu des roulages limités en vue de la course, et les deux moments principaux du week-end pourraient s’avérer piégeux.
  •  1ere partie :
Kevin Magnussen a été le premier à inscrire un temps dans cette séance en 1’17"186, à plus de deux secondes des meilleurs temps des essais libres du matin. George Russell a ensuite battu le Danois avant d’être lui-même dépassé par Lance Stroll en 1’16"256.
 
Les AlphaTauri se sont ensuite placées aux deux premières places, Daniil Kvyat (1’15"412) devant Pierre Gasly (+ 0"322). Charles Leclerc et Sergio Pérez se sont intercalés entre Gasly et Stroll.
 
Le chrono de Kvyat était solide puisque Max Verstappen échouait à 61 millièmes du Russe dans sa première tentative. Lewis Hamilton a fait un premier tour décevant, sinon inquiétant, puisqu’il a percuté un vibreur et craignait d’avoir endommagé sa voiture.
 
Malgré tout, le Britannique prenait le meilleur temps en 1’15"144, tandis que Valtteri Bottas a rencontré du trafic dans son premier tour et l’a avorté. Russell prenait le huitième temps au moment où Alex Albon ne signait que le 15e temps, loin de lui garantir un passage en Q2.
 
Gasly améliorait lui aussi en revenant à 39 millièmes de Hamilton. Leclerc prenait ensuite le meilleur chrono avec 21 millièmes de mieux que Hamilton, tandis que sur la piste, les pilotes continuaient à se gêner, à l’image de Carlos Sainz et Nicholas Latifi.
 
Verstappen s’emparait ensuite du meilleur temps pour moins d’un dixième. A la moitié de cette Q1, Sainz et Daniel Ricciardo n’avaient aucun chrono, tandis que Bottas voyait son chrono annulé à 7 minutes du terme de la première partie de séance.
 
Ricciardo profitait du calme de la piste pour se lancer à l’assaut du chrono, et l’Australien était seul en piste au moment de faire son tour rapide, qui le plaçait à la 11e place du classement provisoire avec un chrono similaire à Vettel.
 
Comme Bottas, Albon voyait aussi son chrono annulé et le pilote Red Bull était renvoyé en 19e place. Stroll remontait au huitième rang, Grosjean et Magnussen remontaient en 11e et 12e position, devant Räikkönen et Russell qui amélioraient.
 
Avec une piste en nette progression en cette fin de séance, Ricciardo était provisoirement éliminé. Vettel remontait au septième rang et Bottas signait enfin un premier chrono significatif avec une deuxième place lui assurant un passage en Q2.
 
Pérez améliorait aussi, tout comme Latifi qui prenait la 17e position. Hamilton améliorait son chrono avec un 1’14"229 qui renvoyait Bottas à quatre dixièmes et Verstappen à huit dixièmes. Leclerc et Gasly étaient encore les meilleurs des autres en cette fin de Q1, comme ce matin.
 
Albon remontait enfin au septième rang, s’assurant un passage en Q2. Giovinazzi améliorait mais restait dernier du classement à quelques secondes du drapeau à damier. Stroll n’améliorait pas, tout comme Magnussen qui sortait dans les graviers.
 
Russell prenait la 11e position, battu par Räikkönen. Sainz améliorait, Ocon aussi, et le temps de Räikkönen était annulé pour un passage hors piste. Les deux pilotes Renault amélioraient et s’assuraient une Q2. Bottas profitait d’un dernier tour rapide pour prendre l’avantage sur Hamilton pour huit millièmes de seconde !
 
Les éliminés en Q1 étaient Grosjean, Magnussen, Räikkönen, Latifi et Giovinazzi.
  •  2ème partie : 
Les pilotes Mercedes, Ferrari et Red Bull ressortaient en pneus médiums pour ce début de Q2, tandis que les autres pilotes assuraient le coup en s’élançant avec des gommes tendres à flanc rouge.
 
On se rappelle que la semaine dernière, Leclerc s’était qualifié en Q3 en gommes médiums, tandis que Vettel n’avait pas fait de tentative en pneus tendres en Q2 et avait éliminé.
 
Verstappen se plaint d’une perte de puissance sur son moteur Honda ! "Ca ne marche pas" a assuré le Néerlandais à la radio, avant d’avorter sa première tentative et de repasser au garage.
 
Pendant ce temps-là, les pilotes AlphaTauri ont pris les deux meilleurs temps avant d’être battus par Bottas en 1’14"585, et Hamilton à 58 millièmes de son équipier. Ocon s’est intercalé entre Gasly et Kvyat, devant Albon.
 
Les Ferrari étaient derrière Albon et Russell, ce qui allait les condamner à faire une tentative en pneus tendres pour viser la Q3. Ricciardo a pris le quatrième temps, et Leclerc le neuvième lors d’une deuxième tentative.
 
Albon a fait un tête-à-queue à la Variante Alta durant sa deuxième tentative. Avec le 11e temps, le Thaïlandais ne pouvait pas s’en tenir à de telles performances, d’autant qu’il était pour le moment le seul à défendre les couleurs de Red Bull.
 
A six minutes du terme de la séance, les mécaniciens de l’équipe ont remis le capot moteur sur la RB16 de Verstappen. De son côté, Vettel sortait en pneus tendres pour avoir un espoir de Q3.
 
Kvyat a amélioré, tout comme Gasly qui remontait à un dixième des Mercedes. Vettel n’était en revanche que 12e après avoir amélioré en pneus tendres. Avec le même composé pneumatique, Leclerc faisait le quatrième temps !
 
Russell a ensuite pris le meilleur temps absolu dans le premier secteur ! Verstappen améliorait aussi la marque pour se qualifier en Q3, et Russell prenait le 11e temps provisoire. Verstappen prenait le quatrième temps, battu par Albon et Ricciardo. Vettel ne signait que le 13e temps et passait Russell.
 
Les éliminés étaient Pérez, Ocon, Vettel, Russell et Stroll. Une très mauvaise performance pour Racing Point, troisième du championnat, qui perdait ses deux monoplaces en Q2.
  •  3ème partie :
Sainz puis Kvyat se sont relayés en tête de classement avant que Hamilton ne signe un 1’13"781, de peu devant le 1’13"812 de Bottas. Verstappen prenait le troisième temps à six dixièmes de Hamilton et se plaignait de pneus qui n’étaient pas prêts au moment de se lancer.
 
Gasly et Leclerc suivaient alors que le temps d’Albon était annulé pour avoir dépassé les limites, symptôme d’un pilote qui veut aller trop vite. Norris devançait Kvyat, Ricciardo et Sainz après cette première tentative.
 
Hamilton a immédiatement pris le record dans le premier secteur, battu pour un demi-dixième par Bottas ! Ricciardo a amélioré son chrono avec le quatrième temps, devant Albon qui prenait la cinquième place.
 
Hamilton et Bottas n’ont pas amélioré leur deuxième partiel, et Gasly a repris la quatrième position !
 
Hamilton a amélioré en 1’13"706, battu par Bottas en 1’13"609 ! C’est la pole pour le Finlandais, devant son équipier ! Verstappen est remonté à cinq dixièmes et a confirmé sa troisième place, devant Gasly, qui sera en deuxième ligne au départ !
 
Ricciardo et Albon seront en troisième ligne devant Leclerc et Kvyat, tandis que les McLaren de Norris et Sainz seront en cinquième ligne sur la grille de départ du Grand Prix d’Emilie-Romagne.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Valtteri Bottas Mercedes W11 1:14.221 1:14.585 1:13.609
2 Lewis Hamilton Mercedes W11 1:14.229 1:14.643 1:13.706
3 Max Verstappen Red Bull Honda RB16 1:15.034 1:14.974 1:14.176
4 Pierre Gasly AlphaTauri Honda AT01 1:15.183 1:14.681 1:14.502
5 Daniel Ricciardo Renault RS20 1:15.474 1:14.953 1:14.520
6 Alex Albon Red Bull Honda RB16 1:15.402 1:14.745 1:14.572
7 Charles Leclerc Ferrari SF1000 1:15.123 1:15.017 1:14.616
8 Daniil Kvyat AlphaTauri Honda AT01 1:15.412 1:15.022 1:14.696
9 Lando Norris McLaren Renault MCL35 1:15.274 1:15.051 1:14.814
10 Carlos Sainz McLaren Renault MCL35 1:15.528 1:15.027 1:14.911
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Sergio Perez Racing Point Mercedes RP20 1:15.407 1:15.061  
12 Esteban Ocon Renault RS20 1:15.352 1:15.201  
13 George Russell Williams Mercedes FW43 1:15.760 1:15.323  
14 Sebastian Vettel Ferrari SF1000 1:15.571 1:15.385  
15 Lance Stroll Racing Point Mercedes RP20 1:15.822 1:15.494  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Romain Grosjean Haas Ferrari VF-20 1:15.918    
17 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-20 1:15.939    
18 Kimi Raikkonen Alfa Romeo Ferrari C39 1:15.953    
19 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW43 1:15.987    
20 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C39 1:16.208    
  • Grille de départ :
V. Bottas  pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"609 L. Hamilton
  1'13"706
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"176 P. Gasly
  1'14"502
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"520 A. Albon
  1'14"572
C. Leclerc pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"616 D. Kvyat
  1'14"696
L. Norris pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"814 C. Sainz
  1'14"911
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"061 E. Ocon
  1'15"201
G. Russell pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"323 S. Vettel
  1'15"385
L. Stroll pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"494 R. Grosjean
  1'15"918
K. Magnussen pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"939 K. Raikkonen
  1'15"953
N. Latifi pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"987 A. Giovinazzi
  1'16"208

La course :

La 13e course de la saison 2020 de Formule 1 marque le retour au calendrier du circuit d’Imola, pour la première fois depuis 2006. Le Grand Prix d’Emilie-Romagne pourrait marquer pour Mercedes F1 l’obtention assurée des deux titres mondiaux.
 
Du côté des constructeurs, il faut que Red Bull inscrive 33 points pour empêcher l’équipe allemande de ravir sa septième couronne consécutive. Et si Lewis Hamilton ne peut pas encore être champion, Mercedes pourrait s’assurer les deux championnats dès cet après-midi.
 
Pour cela, Hamilton doit inscrire 10 points de plus que Max Verstappen en course, sans quoi le Néerlandais se retrouvera à 104 points ou plus du Britannique et ne pourra plus prétendre au titre, laissant Hamilton et Valtteri Bottas se disputer la couronne.
 
C’est d’ailleurs Bottas qui a signé la pole position, devant Hamilton et Verstappen. Pierre Gasly a signé une très belle performance en deuxième ligne, et il devancera Daniel Ricciardo et Alex Albon. Charles Leclerc, Daniil Kvyat, Lando Norris et Carlos Sainz complètent les cinq premières lignes.
 
Sergio Pérez a placé la première Racing Point en 11e position devant Esteban Ocon et l’impressionnant George Russell sur sa Williams. Sebastian Vettel est 14e devant l’autre Racing Point de Lance Stroll. Les Haas F1 de Romain Grosjean et Kevin Magnussen suivent, tandis que les Alfa Romeo et Nicholas Latifi complètent la grille.
 
13h08 : Les trois premiers partiront en pneus médiums, tandis que le reste du top 10 s’élancera en gommes tendres. Dans la deuxième partie du classement, seul Antonio Giovinazzi aura des tendres au départ, le reste des pilotes ayant opté pour les médiums.
 
Départ : Excellent départ de Bottas, mais de Hamilton qui se fait dépasser par Verstappen ! Gasly se fait dépasser par Ricciardo.
 
Tour 1 : Le drapeau jaune est brandi après un tête-à-queue de Magnussen à l’épingle de Tosa après avoir été poussé par Vettel. Dans un autre incident, Stroll a perdu son aileron avant !
 
Tour 2 : Bottas mène avec 1"2 d’avance sur Verstappen, lui-même une seconde devant Hamilton. Ricciardo suit devant Gasly, Leclerc, Albon Kvyat, Norris et Sainz.
 
Tour 3 : La lutte fait rage entre les trois hommes de tête, séparés par 1"6. Hamilton, troisième, signe le meilleur tour en course et est plus rapide que Verstappen, lui-même plus rapide que le leader de la course.
 
Tour 5 : L’écart entre Bottas et Verstappen a augmenté à 1"4, et Hamilton suit toujours le Néerlandais à une seconde. L’aileron de Stroll est toujours en bord de piste, mais la direction de course ne semble pas décidée à intervenir.
 
Tour 6 : Bottas a fait le meilleur tour et a toujours 1"5 d’avance sur Verstappen et 2"6 sur Hamilton, qui se plaint de difficultés à suivre. Ricciardo est quatrième à 5"5 de Hamilton et devance Gasly. Leclerc est distancé et doit lutter contre Albon et Kvyat, tandis que Sainz dépasse Norris dans le premier virage.
 
Tour 7 : Auteur d’un nouveau meilleur tour en course, Bottas a désormais 1"6 d’avance sur Verstappen et 2"9 sur Hamilton. Ricciardo est à dix secondes du leader. Plus loin dans le peloton, Ocon est toujours 12e devant Russell et Giovinazzi, qui a gagné six places au départ. Il devance Vettel, qui est désormais sous enquête pour l’accrochage avec Räikkönen. Grosjean est 17e, tandis que Stroll est reparti en pneus durs.
 
Tour 8 : Gasly est appelé aux stands à cause d’un problème "terminal" sur sa monoplace, comme lui annonce son ingénieur Pierre Hamelin. C’est le premier abandon de la course.
 
Tour 10 : Bottas a monté son avance a 1"8 sur Verstappen, et Hamilton est toujours à 3 secondes de son équipier. Ricciardo est à 14 secondes du Finlandais et devance désormais Leclerc. Albon est décroché de Leclerc et voit Kvyat le menacer. Les deux McLaren et Pérez complètent le top 10.
 
Tour 11 : Giovinazzi est le premier à changer de pneus, à la moitié de ce qui serait normalement la fenêtre de fonctionnement des gommes tendres. Bottas reçoit le message selon lequel il fera six tours de moins que prévu avec ses gommes médiums.
 
Tour 12 : Le Finlandais fait le meilleur temps et passe son avance à deux secondes. S’il veut faire un tour, il devra certainement mettre des pneus durs lors du deuxième relais. Hamilton se plaint du pneu avant droit.
 
Tour 13 : Leclerc s’arrête à son tour et repart en pneus durs, tandis que Norris et Ocon s’arrêtent aussi et choisissent le même composé.
 
Tour 14 : Ricciardo, Albon et Kvyat s’arrêtent ! Le choix est le même avec des pneus durs pour les trois hommes. Ricciardo ressort devant Leclerc, et Albon et Kvyat sont derrière le pilote Ferrari.
 
Tour 15 : Bottas signe le meilleur tour et a désormais 2"2 d’avance. "Donne tout ce que tu as" lui demande son ingénieur.
 
Tour 16 : Le Finlandais enchaîne les meilleurs secteurs et signe un nouveau meilleur tour en course. Il a 2"3 d’avance sur Verstappen et 3"8 sur Hamilton.
 
Tour 17 : Bottas bat encore le record en 1’18"799, Verstappen fait son meilleur tour personnel en 1’18"950 et Hamilton est un peu plus lent. Derrière, Kvyat et Albon se touchent sans dommage. Sainz rentre au stand et repart derrière les deux hommes.
 
Tour 18 : Verstappen est le premier du trio de tête à s’arrêter ! Le Néerlandais laisse les Mercedes en tête et repart lui aussi en pneus durs après un arrêt de 2"2.
 
Tour 19 : Hamilton accélère, signe le meilleur tour en course et demande à Mercedes de ne pas l’arrêter au garage. Cela arrange l’équipe, qui fait rentrer Bottas ! Le Finlandais ressort en gommes dures, et en deuxième place devant Verstappen.
 
Tour 20 : Mercedes dit à Hamilton que son relais va être allongé, puisque ses gommes sont pour le moment plus rapides que celles de ses deux rivaux.
 
Tour 22 : Hamilton creuse l’écart avec un autre meilleur tour, tandis que Verstappen est revenu à sept dixièmes de Bottas !
 
Tour 24 : L’écart continue de se creuser avec un nouveau meilleur tour en course en 1’17"830 ! C’est une seconde de mieux que ses deux rivaux, toujours séparés par une seconde.
 
Tour 25 : Hamilton explique à la radio qu’il n’a plus de performance supplémentaire à trouver, alors qu’il revient dans le trafic. Son équipe commence à prévoir l’arrêt.
 
Tour 26 : On lui demande s’il peut faire encore dix tours, Mercedes veut vraiment décaler le Britannique ! Mais dans le 26e tour, Hamilton perd deux dixièmes sur Bottas.
 
Tour 28 : Pérez, qui était quatrième, s’arrête finalement. Il laisse passer Vettel et Räikkönen. Leclerc ne parvient pas à se défaire de Kevin Magnussen.
 
Tour 29 : Esteban Ocon abandonne avec une casse ! Le drapeau jaune puis la voiture de sécurité virtuelle est déployée, et Hamilton s’arrête au même moment !
 
Tour 30 : Le Britannique avait pris assez d’avance pour ressortir en tête, mais la VSC lui donne une chance supplémentaire et le Britannique prend la tête !
 
Tour 32 : L’écart en tête est de 3"6 après le retour en piste du Britannique. Si la VSC semble avoir été providentielle pour lui, il ne faut pas oublier qu’il avait repris plus de 5 secondes à Bottas dans les tours précédents et s’était déjà assuré un écart lui permettant de ressortir en tête.
 
Tour 33 : Hamilton creuse l’écart et reprend une demi-seconde à Bottas. Le cap de la mi-course est passé, Verstappen est troisième. Vettel, Räikkönen et Latifi suivent sans s’être arrêtés, tandis que Pérez, qui a décalé sa stratégie, est virtuellement quatrième devant Ricciardo ! Une nouvelle fois, le Mexicain a effectué une course décalée avec des performances exceptionnelles.
 
Tour 35 : Hamilton a désormais six secondes d’avance sur Bottas, et reprend entre une demi-seconde et seconde au tour au Finlandais. Verstappen est toujours à une seconde de Bottas. Latifi s’arrête au stand.
 
Tour 37 : Verstappen s’est dangereusement rapproché de Bottas, qui semble en difficulté avec ses gommes dures et a des dégâts sur son fond plat. Pour le moment, Mercedes assure les deux titres, mais si Verstappen passe le Finlandais, ce ne sera plus le cas.
 
Tour 40 : Hamilton a désormais 10 secondes d’avance sur Bottas, et Verstappen continue à être proche de Bottas sans pouvoir l’attaquer. Räikkönen est quatrième puisque Vettel s’arrête au stand, devant Pérez et Ricciardo. Leclerc suit devant Albon, Kvyat, Sainz et Norris, qui complèteront le top 10 une fois que l’Alfa Romeo se sera arrêtée. L’arrêt de Vettel est totalement raté avec un problème de roues, qui prend 13 secondes à la Scuderia !
 
Tour 42 : Bottas se rate ! Sorti au large à Rivazza, le Finlandais doit concéder la deuxième place à Verstappen au premier virage du 43e tour !
 
Tour 44 : Débarrassé de Bottas, Verstappen a pris trois secondes au Finlandais en deux tours ! Devant, Hamilton a désormais 13 secondes d’avance.
 
Tour 46 : Victime de changements de rapports brutaux sur sa Haas F1, Kevin Magnussen se plaint d’un violent mal de tête.
 
Tour 48 : Magnussen rentre abandonner, et Räikkönen s’arrête aux stands. Hamilton a 14 secondes d’avance sur Verstappen, et Bottas est à 8 secondes du Néerlandais. Pérez pointe à 31 secondes de la Mercedes et devance largement Ricciardo. Leclerc, Albon, Kvyat, Sainz et Norris sont séparés par moins de six secondes et complètent le top 10 devant Russell.
 
Tour 50 : Sortie de piste de Verstappen après une crevaison ! C’est l’abandon pour le Néerlandias et la voiture de sécurité est déployée !
 
Tour 51 : Mercedes appelle ses deux pilotes mais Hamilton rate l’entrée des stands ! Et Bottas, lui, s’arrête et chausse des pneus tendres ! Pérez s’arrête aussi, ce qui est plus étonnant puisqu’il ressort derrière Riccairdo, Leclerc, Albon et Norris !
 
Tour 52 : Hamilton s’arrête lui aussi et va pouvoir ressortir en tête avec des pneus tendres. Ricciardo, Leclerc et Albon ont des pneus durs, et Norris a des gommes tendres. Derrière, Pérez, Kvyat, Sainz et Räikkönen vont avoir des pneus tendres.
 
Tour 53 : Accident de Russell derrière la voiture de sécurité ! Le Britannique était remonté dans le top 10 et a perdu le contrôle de sa voiture derrière le safety car. Il a percuté le mur et c’est la fin de course pour lui. Stroll a percuté son jackman qui semble s’être fait mal à la cheville.
 
Tour 57 : La course va être relancée !
 
Tour 58 : Hamilton accélère dès Rivazza et Bottas suit, alors que Ricciardo garde la troisième place mais déjà à deux secondes des Mercedes ! Leclerc suit devant Kvyat, Albon et Pérez. Le Mexicain dépasse Albon qui part ensuite en tête à queue ! Leclerc se fait attaquer par Kvyat, très rapide en pneus tendres !
 
Tour 59 : Leclerc est à l’arrêt et est désormais sous la menace de Pérez ! Devant, Hamilton s’envole et a 1"7 d’avance sur Bottas.
 
Tour 60 : La bataille pour le podium va se résumer à une lutte entre Ricciardo et Kvyat, alors qu’il reste trois tours ! Leclerc résiste toujours à Pérez, et à un groupe composé de Sainz, Norris et Räikkönen. Giovinazzi est 10e devant Latifi et Grosjean.
 
Tour 61 : Hamilton a porté son avance à 3 secondes sur Bottas. Derrière, Kvyat est revenu à une demi-seconde de Ricciardo mais ne parvient pas à dépasser la Renault.
 
Tour 62 : Bottas a totalement décroché, puisqu’il prend 2"7 par Hamilton dans ce tour, et le Britannique améliore le meilleur tour en course. Ricciardo a repoussé Kvyat à plus d’une seconde, contrairement à Leclerc, qui n’a que quatre dixièmes d’avance sur Pérez.
 
Arrivée : Hamilton améliore encore le dernier tour et s’impose ! Il devance Bottas et Mercedes remporte son septième titre constructeurs consécutif, un record ! Le titre pilotes ne pourra plus échapper à l’équipe allemande avec l’abandon de Verstappen et la victoire de Hamilton.
 
Ricciardo termine sur le podium, son deuxième de la saison ! Kvyat est quatrième devant Leclerc et Pérez. Sainz et Norris suivent devant les deux Alfa Romeo de Giovinazzi et Räikkönen. Latifi termine au pied du podium devant Grosjean, Vettel, Stroll et Albon.
  • Meilleur tour : L. Hamilton : 1'15"914
  • Le classement du GP : 
1er
L. Hamilton
2ème
V. Bottas
3ème
D. Riciardo
4ème
D. Kvyat
5ème
C. Leclerc
6ème
S. Perez
7ème
C. Sainz
8ème
L. Norris
9ème
K. Raikkonen
10ème
A. Giovinazzi
11ème
N. Latifi
12ème
R. Grosjean
13ème
S. Vettel
14ème
L. Stroll
15ème
A. Albon

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 13/03/2019 - 21:46
Dernière modification : 01/11/2020 - 14:45
Catégorie : Saison 2020
Page lue 70 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 13
^ Haut ^