Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2012 - GP de Malaisie

 
Sepang.jpg

 

Les essais qualificatifs :

La température ambiante est de 32° et celle de la piste est de 46 au moment de donner le départ de la séance qualificative du Grand Prix de Malaisie, deuxième manche du championnat 2012. Il ne pleut pas et c’est déjà une bonne nouvelle.

Rappelons que Kimi Raikkonen sera pénalisé de cinq places sur la grille de départ pour le remplacement de sa boîte de vitesses.

  •  1ere partie :

Paul di Resta et les deux Marussia sont les premiers à s’élancer. Les autres pilotes montent ensuite en piste à tour de rôle.

C’est Paul di Resta qui signe le premier chrono en 1’38"927. Plusieurs pilotes se relayent ensuite en tête du classement : Maldonado (1’38"190), Raikkonen (1’37"961), Hamilton (1’37"904), Button (1’37"827), Rosberg (1’37"696), Schumacher (1’37"538, 1’37"517) et Webber (1’37"172).

A cinq minutes de la fin de cette première phase, Felipe Massa est dans la zone des pilotes éliminés et il se relance en pneus tendres. Il n’est évidemment pas le seul puisque tous les pilotes potentiellement menacés font la même chose.

Les sept pilotes éliminés sont Pedro de la Rosa, Narain Karthikeyan, Charles Pic, Timo Glock, Heikki Kovalainen, Vitaly Petrov et Jean-Eric Vergne.

Tout le monde, y compris les HRT, est dans les 107% du meilleur temps de Webber et il y aura donc 24 voitures au départ demain.

  •  2ème partie :

Les pilotes ne tardent pas à se relancer, mais cette fois-ci les pneus tendres sont obligatoires pour éviter une élimination prématurée.

C’est Sergio Perez qui signe le premier chrono en 1’39"043. Plusieurs pilotes se relayent ensuite en tête du classement : Kobayashi (1’38"158) et Raikkonen (1’36"715) avant que Pastor Maldonado fasse une incursion sur l’herbe, ce qui provoque la sortie des drapeaux jaunes.

Cet incident gâche le tour rapide de certains pilotes, notamment Rosberg qui semblait en mesure de prendre la tête. Tout est à refaire, notamment pour Maldonado qui a légèrement abîmé sa Williams, et il reste sept minutes avant le drapeau à damier.

Tout le monde se relance en piste dans les dernières minutes de cette deuxième phase, sauf les cinq premiers du classement : Raikkonen, Button, Hamilton, Webber, Vettel. Le chrono de Raikkonen ne sera donc pas battu.

Les sept pilotes éliminés sont : Bruno Senna, Paul di Resta, Nico Hulkenberg, Kamui Kobayashi, Daniel Ricciardo, Felipe Massa et Pastor Maldonado.

  •  3ème partie :

Les pilotes se relancent dès l’ouverture de la piste. C’est Lewis Hamilton qui prend la tête du classement en 1’36"219. Le Britannique devance son équipier Button, Raikkonen, Webber, Grosjean et Vettel. Il reste une tentative à chacun pour améliorer, y compris pour les Mercedes, Alonso et Perez qui ne vont utiliser qu’un seul train de pneus tendres dans cette Q3.

Personne ne parvient à battre le meilleur temps de Lewis Hamilton et c’est donc lui qui s’élancera demain depuis la pole position. Button est deuxième devant Schumacher, Webber, Raikkonen et Vettel qui s’est qualifié en pneus durs. Raikkonen s’élancera en 10ème place, après application de sa pénalité. 

  • Résultat des qualifications :
Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3 Tours
1 L. Hamilton McLaren 1:37.813 1:37.106 1:36.219 14
2 J. Button McLaren 1:37.575 1:36.928 1:36.368 14
3 M. Schumacher Mercedes 1:37.517 1:37.017 1:36.391 14
4 M. Webber Red Bull Racing 1:37.172 1:37.375 1:36.461 19
5 K. Räikkönen Lotus 1:37.961 1:36.715 1:36.461 13
6 S. Vettel Red Bull Racing 1:38.102 1:37.419 1:36.634 14
7 R. Grosjean Lotus 1:38.058 1:37.338 1:36.658 14
8 N. Rosberg Mercedes 1:37.696 1:36.996 1:36.664 14
9 F. Alonso Ferrari 1:38.151 1:37.379 1:37.566 16
10 S. Perez Sauber 1:37.933 1:37.477 1:37.698 17
11 P. Maldonado Williams 1:37.789 1:37.589   14
12 F. Massa Ferrari 1:38.381 1:37.731   15
13 B. Senna Williams 1:38.437 1:37.841   13
14 P. di Resta Force India 1:38.325 1:37.877   15
15 D. Ricciardo Toro Rosso 1:38.419 1:37.883   14
16 N. Hulkenberg Force India 1:38.303 1:37.890   13
17 K. Kobayashi Sauber 1:38.372 1:38.069   12
18 J. Vergne Toro Rosso 1:39.077     7
19 H. Kovalainen Caterham 1:39.306     9
20 V. Petrov Caterham 1:39.567     6
21 T. Glock Marussia 1:40.903     8
22 C. Pic Marussia 1:41.250     8
23 P. de la Rosa HRT 1:42.914     4
24 N. Karthikeyan HRT 1:43.655     6
  • Grille de départ :
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"219 J. Button
  1'36"368
M. Schumacher pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"391 M. Webber
  1'36"461
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"634 R. Grosjean
  1'36"658
N. Rosberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"664 F. Alonso
  1'37"566
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'37"698 K. Raikkonen*
  1'36"461
P. Maldonado pour_grille_de_depart.GIF  
1'37"589 F. Massa
  1'37"731
B. Senna pour_grille_de_depart.GIF  

1'37"841

P. Di Resta
  1'37"877
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'37"883 N. Hulkenberg
  1'37"890
K. Kobayashi pour_grille_de_depart.GIF  
1'38"069 J.E. Vergne
 

1'39"077

H. Kovalainen pour_grille_de_depart.GIF  
1'39"306 V. Petrov
 

1'39"567

T. Glock pour_grille_de_depart.GIF  
1'40"903 C. Pic
 

1'41"250

P. de la Rosa pour_grille_de_depart.GIF  
1'42"914 N. Karthikeyan
 

1'43"655


* K. Raikkonen est pénalisé de 5 places suite au changement de sa boite de vitesses.

La course :

C’est sous une pluie légère et en pneus intermédiaires que les pilotes vont prendre le départ du Grand Prix de Malaisie. Vingt-trois pilotes sont alignés sur la grille de départ, car Pedro de la Rosa a calé sur la grille du tour de formation.

A l’extinction des feux, Lewis Hamilton prend un excellent départ et s’engouffre en tête dans le premier virage devant Button, Webber, Grosjean, Schumacher, Vettel, Alonso, et Rosberg.

Quelques secondes plus tard, Michael Schumacher et Romain Grosjean partent à la faute après un probable accrochage. Grosjean confirmera à son retour au stand qu’il y a bien eu un contact et le franco-suisse attribue la responsabilité de cet accrochage à Michael Schumacher...

Le classement au premier passage : Hamilton, Button, Webber, Vettel, Alonso, Rosberg, Maldonado, Raikkone, Kobayashi, Massa, Perez, Di Resta, Hulkenberg, Vergne, Kovalainen, Schumacher, Ricciardo, Petrov, Glock, Pic, Grosjean, Karthikeyan, De la Rosa et Senna.

Très vite, certains pilotes rentrent au stand pour troquer leurs pneus intermédiaires pour des pneus pluie, car l’averse s’intensifie. Perez est le premier à rentrer dès la fin du premier tour. Massa, Glock et Pic s’arrêtent au 3e tour, quelques secondes avant que Romain Grosjean plante sa Lotus dans le gravier. Sa course est terminée.

Button, Alonso, Hulkenberg, Ricciardo, Petrov, Kovalainen s’arrêtent dans le 4e tour, Hamilton, Webber, Vettel, Rosberg, Maldonado, Raikkonen, Kobayashi, Schumacher au 5e.

La direction décide d’arrêter la course par un drapeau rouge à l’entame du sixième tour. Mais ce drapeau rouge se transforme quelques secondes plus tard par une neutralisation simple et la sortie de la voiture de sécurité. L’intensification de la pluie pourrait expliquer cette neutralisation.

Le classement derrière la voiture de sécurité : Hamilton, Button, Perez, Webber, Alonso, Vettel, Vergne, Massa, Rosberg, Karthikeyan, Hulkenberg, Di Resta, Raikkonen, Maldonado, Schumacher, Kobayashi, De la Rosa, Ricciardo, Petrov, Glock, Kovalainen, Pic et Senna.

Mais alors que le peloton achève son 8e tour, la direction de course décide d’interrompre la course par un drapeau rouge. Et cette fois-ci, il ne s’agit plus d’une erreur.

La direction de course décide de relancer la course derrière la voiture de sécurité à 17h15 (11h15 à Paris). Pour qu’il y ait une attribution complète des points, il faudrait que le vainqueur fasse au moins 42 tours. S’il ne devait pas y arriver, seule la moitié des points seraient attribués pour cette course.

Le classement derrière la voiture de sécurité est bien sûr le même que lors de l’interruption de la course. C’est donc Hamilton qui mène le peloton devant Button, Perez, Webber, Alonso, Vettel, Vergne, Massa, Rosberg, Karthikeyan, Hulkenberg, Di Resta, Raikkonen, Maldonado, Schumacher, Kobayashi, De la Rosa, Ricciardo, Petrov, Glock, Kovalainen, Pic et Senna.

La voiture s’efface à l’entame du 13e tour alors que les conditions de piste sont pratiquement adaptées aux pneus intermédiaires, mais tout le monde est en pneus pour la pluie.

Alors que Lewis Hamilton se relance en tête de la course, Button, Rosberg, Raikkonen, Kobayashi, De la Rosa, Petrov, Glock et Senna rentrent immédiatement dans leur stand pour chausser des pneus intermédiaires.

Hamilton, Alonso, Webber, Massa, Di Resta, Maldonado, Schumacher, Ricciardo et Kovalainen s’arrêtent au 14e tour et c’est Perez qui est en tête de la course ! Quelques secondes plus tard, Button accroche la HRT de Karthikeyan et abîme son aileron avant.

Perez, Vettel, Vergne, Hulkenberg, Pic, Karthikeyan, Button (changement d’aileron), Maldonado s’arrêtent dans le 15e tour. C’est maintenant Alonso qui est en tête de la course ! L’Espagnol profite des petits soucis des McLaren dans les stands ou en piste.

Le classement au 16e passage : Alonso, Perez, Hamilton, Rosberg, Vettel, Raikkonen, Webber, Massa, Di Resta, Vergne, Hulkenberg, Kobayashi, Schumacher, Senna, Ricciardo, Kovalainen, Petrov, etc.

Le top 10 au 19e passage : Alonso, Perez (+3"3), Hamilton (+9"), Rosberg (+12"8), Vettel (+14"1), Raikkonen (+15"3), Webber (+16"5), Massa (+18"3), Di Resta (+19"6) et Vergne (+20"4). Schumacher est 12e à 23"8 de l’homme de tête.

Sergio Perez donne des sueurs froides à la Scuderia, car il est l’homme le plus rapide en piste et il revient peu à peu sur Fernando Alonso alors que le reste du peloton est complètement largué. Ai 22e passage, Hamilton occupe toujours la 3e place, mais à 12"2 d’Alonso et à 7"1 de Perez.

C’est désormais Fernando Alonso qui est le pilote le plus rapide en piste alors qu’on annonce une nouvelle averse dans quelques minutes.

Rosberg rentre pour changer ses pneus au 26e tour alors que Massa part à la faute et est dépassé successivement par Di Resta et Vergne.

Massa rentre au 27e tour (les pneus intermédiaires sont toujours indispensables). En tête de la course, Alonso continue à creuser l’écart. Au 30e passage, il compte 7"7 d’avance sur Perez et 15"5 sur Hamilton.

Depuis 3 ou 4 tours, Perez que l’on sait très économe avec ses pneus, est à nouveau le pilote le plus rapide en piste. Le Mexicain est à moins de six secondes de Fernando Alonso au 34e passage et à moins de cinq secondes dès le tour suivant. A l’arrière, le calvaire se poursuit pour Massa qui doit s’incliner face à Button et qui avait par ailleurs bien du mal à soutenir le rythme de Petrov qui était juste devant lui.

Fernando Alonso entame le 39e tour avec Perez dans son sillage (+1"3). On a vraiment du mal à croire ce que l’on voit ! Le tour précédant, Ricciardo était rentré pour chausser des pneus slicks.

Massa, Webber, Di Resta, Senna, Schumacher, Maldonado, Rosberg, Button, Petrov, Glock et Pic rentrent pour chausser des slicks au 39e tour. Alonso, Vettel, Raikkonen, Vergne, Hulkenberg, Kobayashi rentrent au 40e tour, Perez et Hamilton au 41e tour.

Le top 10 au 42e passage : Alonso, Perez (+7"1), Hamilton (+18"9), Vettel (+23"), Webber, Raikkonen, Di Resta, Senna, Vergne et Hulkenberg. Mais Perez reprend immédiatement 1"5 à Alonso !

Au 46e tour, Perez n’est plus qu’à 2"3 de Fernando Alonso. Il n’y a plus que 1"8 d’écart le tour suivant. Pendant ce temps, Vettel crève à l’arrière gauche (accrochage avec une HRT) alors qu’il occupait la cinquième place.

Alonso et Perez entament le 48e tour alors qu’ils sont séparés par moins d’une seconde ! Perez peut maintenant utiliser son DRS et on sait que la Ferrari n’est pas très rapide en ligne droite. Mais Perez part à la faute à la fin du 49e tour et se retrouve subitement à 5"3 de Fernando Alonso alors qu’il ne reste que cinq tours à faire.

C’est finalement Fernando Alonso qui remporte la victoire et c’est évidemment une surprise. Mais l’autre évènement du jour, c’est bien sûr la course extraordinaire de Sergio Perez. Ce Gand Prix a été haletant de bout en bout.

A noter encore l’abandon de Pastor Maldonado sur panne technique dans l’avant-dernier tour alors qu’il occupait la dixième place.

Lewis Hamilton complète ce podium étonnant. Suivent pour les points : Webber, Raikkonen, Senna, Di Resta, Vergne, Hulkenberg et Schumacher.

  • Meilleur tour : K. Raiikonen : 1"40'722
  • Le classement du GP :
1er
F. Alonso
2ème
S. Perez
3ème
L. Hamilton
4ème
M. Webber
5ème
K. Raikkonen
6ème
B. Senna
7ème
P. Di Resta
8ème
J.E. Vergne
9ème
N. Hulkenberg
10ème
M. Schumacher
11ème
S. Vettel
12ème
D. Ricciardo
13ème
N. Rosberg
14ème
J. Button
15ème
F. Massa
16ème
V. Petrov
17ème
T. Glock
18ème
H. Kovalainen
19ème
P. Maldonado
20ème
C. Pic
21ème
N. Karthikeyan
22ème
P. De La Rosa

 

Source : Nextgen-auto.com


Date de création : 10/05/2013 - 13:49
Dernière modification : 02/02/2014 - 17:33
Catégorie : Saison 2012
Page lue 1418 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 7
^ Haut ^