Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2012 - GP d'Allemagne

 

 

Les essais qualificatifs :

La température ambiante est de 17° et celle de la piste est de 25°, mais contrairementà ce qui était prévu par la météo locale, il ne pleut pas. Cette pluie est toutefois annoncée pour la fin de la Q2 ou le début de la Q3. 

  •  1ere partie :

La Q1 va maintenant débuter mais ces qualifications pourraient très vite s’apparenter à une loterie tant la météo est changeante depuis deux jours à Hockenheim. Très logiquement, les 24 pilotes entrent en action à peine les feux passés au vert.

Cinq minutes se sont écoulées et tous les pilotes tournent. Ils profitent d’une piste encore sèche pour s’assurer une place en Q2. La pluie n’a pas l’air décidée à perturber cette séance et les pilotes continuent de tourner. Secondes après secondes, ce sont d’autres pilotes qui se retrouvent sous la menace d’une élimination précoce.

Le drapeau à damier est agité, c’est pour l’instant Michael Schumacher le grand perdant de cette Q1. Il sauve sa peau in-extremis au détriment de Vergne, sorti pour la sixième fois de la saison en Q1... Les autres éliminés sont Kovalainen, Petrov, Pic, Glock, de la Rosa et Karthikeyan.

A noter que Charles Pic devance son coéquipier, et ce pour la troisième fois du week-end déjà. Déception en revanche pour Vergne, qui aurait assurément préféré quelques gouttes... Tout à l’autre bout du classement, c’est Kimi Räikkönen qui s’est illustré avec sa Lotus. Le Finlandais a signé un chrono en 1:15.693 !

  •  2ème partie :

Elle leur avait manqué précédemment et n’a pas voulu les faire languir plus longtemps : la pluie tombe sur l’Hockenheimring et nous promet une qualification des plus ouvertes.

Les 17 pilotes encore en lice chaussent les pneus intermédiaires et ne tardent pas à aller sur la piste. Les conditions météo ne vont pas en s’améliorant et il faut signer un bon tour d’entrée de jeu pour s’assurer une place en Q3.

Plusieurs pilotes, dont Grosjean et Rosberg, sont en difficultés. Le dernier cité passe par les stands et chausse les pneus pluie. L’Allemand ne parvient cependant pas à améliorer et risque de se retrouver très loin sur la grille de départ demain.

Le tracé est maintenant gorgé d’eau et les pneus pluie vont l’unanimité. Les chronos, quant à eux, ne vont plus en s’améliorant. Le drapeau à damier est agité, s’en est donc fini. Les sept pilotes qui s’arrêtent là sont Ricciardo, Perez, Kobayashi, Massa, Grosjean, Senna et Rosberg.

A l’inverse, Lewis Hamilton s’est illustré en signant le meilleur temps de la Q2, devant Schumacher et Vettel. La méforme de certains profite à d’autres, comme par exemple aux pilotes Force India, tous deux qualifiés pour la Q3 ! Déception en revanche pour Rosberg et Grosjean, qui devront en plus reculer de cinq places sur la grille pour avoir changé de boîte de vitesse...

  •  3ème partie :

Après la pluie vient le beau temps, mais ce ne sera pas pour tout de suite. La Q3 sera tout aussi compliquée pour les pilotes que la précédente session, en témoignent les nombreux écarts que font les voitures. Alors qu’il tournait en 1:38 en Q2, Sebastian Vettel est maintenant en 1:44 ! Et le double champion en titre est le plus rapide alors qu’il ne reste que 5min...

Mark Webber prend le meilleur sur son équipier dans les dernières secondes, mais c’est sans compter sur Fernando Alonso, qui colle près de huit dixièmes à l’Australien ! Plus personne ne viendra chercher le leader du championnat, qui signe une magnifique pole à Hockenheim ! Il sera épaulé en première ligne par Sebastian Vettel.

Troisième de la séance, Mark Webber devra quant à lui s’élancer cinq places plus loin en raison de son changement de boîte de vitesse. Michael Schumacher est crédité du quatrième temps, devant son compatriote Nico Hülkenberg, très bien placé avec sa Force India. Suivent Maldonado, Button, Hamilton, Di Resta et Räikkönen. 

  • Résultat des qualifications :
Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3
1 Fernando Alonso Ferrari 1.16.073 1.38.521 1.40.621
2 Sebastian Vettel Red Bull Renault 1.16.393 1.38.309 1.41.026
3 Mark Webber Red Bull Renault 1.16.500 1.39.382 1.41.496
4 Michael Schumacher Mercedes AMG 1.16.686 1.38.010 1.42.459
5 Nico Hulkenberg Force India Mercedes 1.16.271 1.39.467 1.43.501
6 Pastor Maldonado Williams Renault 1.16.181 1.38.731 1.43.950
7 Jenson Button McLaren Mercedes 1.16.507 1.38.659 1.44.113
8 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 1.16.221 1.37.365 1.44.186
9 Paul di Resta Force India Mercedes 1.16.352 1.39.703 1.44.889
10 Kimi Raikkonen Lotus Renault 1.15.693 1.39.729 1.45.811
11 Daniel Ricciardo Toro Rosso Ferrari 1.16.516 1.38.789  
12 Sergio Perez Sauber Ferrari 1.15.726 1.39.933  
13 Kamui Kobayashi Sauber Ferrari 1.16.481 1.39.985  
14 Felipe Massa Ferrari 1.16.265 1.40.212  
15 Romain Grosjean Lotus Renault 1.16.685 1.40.574  
16 Bruno Senna Williams Renault 1.16.426 1.40.752  
17 Nico Rosberg Mercedes AMG 1.15.988 1.41.551  
18 Jean-Eric Vergne Toro Rosso Ferrari 1.16.741    
19 Heikki Kovalainen Caterham Renault 1.17.620    
20 Vitaly Petrov Caterham Renault 1.18.531    
21 Charles Pic Marussia Cosworth 1.19.220    
22 Timo Glock Marussia Cosworth 1.19.291    
23 Pedro de la Rosa HRT F1 Cosworth 1.19.912    
24 Narain Karthikeyan HRT F1 Cosworth 1.20.230    
  • Grille de départ :
F. Alonso  pour_grille_de_depart.GIF  
1'40"621 S. Vettel
  1'41"026
M. Schumacher pour_grille_de_depart.GIF  
1'42"459 N. Hulkenberg
  1'43"501
P. Maldonado pour_grille_de_depart.GIF  
1'43"950 J. Button
  1'44"113
L. Hamilton pour_grille_de_depart.GIF  
1'44"186 M. Webber*
  1'41"496
P. di Resta pour_grille_de_depart.GIF  
1'44"889 K. Raikkonen
  1'45"811
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'39"789 K. Kobayashi
  1'39"985
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  

1'40"212

B. Senna
  1'40"752
J.E. Vergne pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"741 H. Kovalalinen
  1'17"620
S. Perez** pour_grille_de_depart.GIF  
1'39"933 V. Petrov
 

1'18"531

R. Grosjean* pour_grille_de_depart.GIF  
1'40"574 C. Pic
 

1'19"220

T. Glock pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"291 N. Rosberg*
 

1'41"551

P. de la Rosa pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"912 N. Karthikeyan
 

1'20"230

* R. Grosjean, M. Webber et N. Rosberg sont pénalisés de 5 places suite au changement de la boite de vitesses.

** S. Perez est pénalisé de 5 places pour avoir géné des pilotes lors de la séancce de qualifications

La course :

Oubliée la nouvelle polémique autour de Red Bull Racing et ses cartographies moteur, place au sport ! Et la première bonne nouvelle est que le soleil s’est invité à Hockenheim à l’occasion du Grand Prix d’Allemagne.

Il fait 21°C dans l’air et 30°C sur la piste. Personne n’a pu évaluer ses pneumatiques dans de telles conditions ce week-end. A noter qu’en raison des qualifications disputées sous la pluie la veille, les pilotes sont libres de chausser les gommes qu’ils souhaitent pour débuter le Grand Prix. Les dix premiers ont fait le choix de s’élancer avec les pneus les plus tendres proposés par Pirelli ici.

Rappelons enfin que quatre pilotes ont été pénalisés de cinq places sur la grille : Webber, Grosjean, Rosberg et Perez. La procédure de départ est lancée, c’est parti. Très bon départ d’Alonso, qui conserve les reines tandis que Vettel perd une place au profit de Schumacher avant de la reprendre.

Plus loin, Massa perd son aileron avant dans un accrochage. De nombreux débris de carbone recouvrent le bitume dans le premier virage. Crevaison pour Grosjean et Senna, qui passent eux aussi par les stands. Même punition pour Hamilton deux tours plus tard... S’en est déjà fini des espoirs de podium pour le pilote McLaren.

Après 15 tours, Alonso occupe la tête de la course devant Vettel et Button. Derrière, la première salve d’arrêts aux stands est lancée. Alors que certains repartent pour un relais en tendres (Schumacher, Räikkönen), d’autres préfèrent se débarrasser de leurs mediums (Hülkenberg, Webber). La belle surprise n’est autre que Sergio Perez, quatrième et dans le même rythme que les hommes de tête.

Alors que nous ne sommes pas encore à la mi-course, plusieurs pilotes chaussent déjà leur troisième train de pneus ! A l’avant, la bataille se précise entre Alonso, Vettel et Button. Allié de choix de Jenson Button, Lewis Hamilton (relégué à un tour suite à sa crevaison en début de course), dédouble Sebastian Vettel. L’Allemand est furax et la manœuvre profite indirectement à Button, qui revient plus vite que prévu sur le double champion en titre.

Dernier pitstop pour les hommes de tête. Cet arrêt profite à Button, qui passe Vettel et grimpe ainsi au 2ème rang. La victoire se jouera entre ces trois hommes, Kimi Räikkönen, le quatrième, étant relégué à plus de 12 secondes. Le premier abandon du jour est à mettre au crédit de Lewis Hamilton. Il était 16ème.

A moins de dix tours du but, Michael Schumacher hausse le ton. Avec un arrêt de plus que ses adversaires, le septuple champion du monde est le plus rapide en piste. Il occupe la septième place et peut encore se débarrasser des deux Sauber devant lui. Dans le derniers tours, Button lâche prise, ses pneus sont à l’agonie ! Vettel en profite pour reprendre la seconde place.

Mais voila, l’Allemand est sorti large au moment de dépasser la McLaren. Il se retrouve sous investigation et le podium pourrait encore évoluer au courant de la journée.

Alonso passe finalement le drapeau à damier en tête et concrétise sa pole de la veille. L’actuel leader du championnat fait le break et réalise la très bonne opération du week-end ! Il devance donc Vettel et Button. Au pied du podium, Räikkönen prend une fois encore de gros points. Derrière le Finlandais, on retrouve Kobayashi, Perez, Schumacher, Webber, Hülkenberg et Rosberg.

  • Meilleur tour : M. Schumacher : 1"18'725
  • Le classement du GP :
1er
F. Alonso
2ème
J. Button
3ème
K. Raikkonen
4ème
K. Kobayashi
5ème
S. Vettel*
6ème
S. Perez
7ème
M. Schumacher
8ème
M. Webber
9ème
N. Hulkenberg
10ème
N. Rosberg
11ème
P. di Resta
12ème
F. Massa
13ème
D. Ricciardo
14ème
J.E. Vergne
15ème
P. Maldonado
16ème
V. Petrov
17ème
B. Senna
18ème
R. Grosjean
19ème
H. Kovalainen
20ème
C. Pic
21ème
P. de la Rosa
22ème
T. Glock
23ème
N. Karthikeyan

* S. Vettel a été pénalisé de 20 secondes après l'arrivée de la course pour avoir doublé J. Button en dehors des limites de la piste. Il avait fini la course en 2ème position.

 

Source : Nextgen-auto.com


Date de création : 10/05/2013 - 13:54
Dernière modification : 02/02/2014 - 17:00
Catégorie : Saison 2012
Page lue 1322 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 639

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 5
^ Haut ^