Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2012 - GP de Belgique

 

Les essais qualificatifs :

La température ambiante est de 16° et le soleil brille dans le ciel spadois au moment de donner le départ de la séance qualificative du Grand Prix de Belgique, douzième manche du championnat 2012 de F1.

A noter avant que cette séance commence que Mark Webber et Nico Rosberg auront droit à une pénalité de cinq places sur la grille de départ pour leur changement anticipé de boîte de vitesses.

  •  1ere partie :

Les Marussia sont les premières à s’élancer, mais les autres ne tardent pas à monter en piste à leur tour. Paul di Resta signe le premier chrono de référence en 1’50”033.

Plusieurs pilotes se relayent ensuite en tête du classement : Sergio Perez (1’49”642), Fernando Alonso (1’49”401), Jenson Button (1’49”250) et Pastor Maldonado (1’48”993), mais la Williams du Vénézuélien était chaussée des gommes les plus tendres.

A noter encore qu’un incident non précisé entre Maldonado et Hulkenberg est examiné par les commissaires.

Les sept pilotes éliminés sont : Narain Karthikeyan, Pedro de la Rosa, Charles Pic, Timo Gloc, Vitaly Petrov, Heikki Kovalainen et Nico Rosberg.

  •  2ème partie :

Ils ne sont plus que 17 à viser une place dans la phase finale de la qualification. Les pilotes ne tardent pas à se relancer en piste et c’est Sergio Perez qui signe le premier chrono en 1’48”880.

Plusieurs pilotes le relayent ensuite en tête de la feuille des temps : Mark Webber (1’48”662), Fernando Alonso (1’48”598), Lewis Hamilton (1’48”563), Kimi Raikkonen (1’48”414) et Jenson Button (1’47”654).

Tout le monde se relance dans les dernières minutes, sauf les deux premiers du classement, Button et Raikkonen.

A noter encore pour cette Q2 que Bruno Senna a fait un énorme travers dans Pouhon, mais heureusement pour lui, il est resté en piste.

Les sept pilotes éliminés sont : Bruno Senna, Michael Schumacher, Jean-Eric Vergne, Daniel Ricciardo, Felipe Massa, Nico Hulkenberg et... Sebastian Vettel !

  •  3ème partie :

Ils ne sont plus que dix à avoir un espoir de signer la pole position. En vérité ils ne sont que neuf puisque Mark Webber aura droit à une pénalité de cinq place sur la grille de départ pour un changement de boîte anticipé.

C’est Kimi Raikkonen qui signe le premier chrono en 1’48”205, mais Jenson Button fera un peu mieux que lui quelques secondes plus tard (1’47”686). Il reste un peu plus de trois minutes et ils ne sont que deux à avoir un chrono...

Tous les pilotes se relancent pour boucler un dernier tour rapide, les mclaren en dernière position. Seul Jenson Button arrivera à battre son propre chrono en 1’47"573 et il signe donc sa première pole position au volant d’une McLaren, la huitième de sa carrière en F1.

  • Résultat des qualifications :

 

Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3
1 Jenson Button McLaren Mercedes 1.49.250 1.47.654 1.47.573
2 Kamui Kobayashi Sauber Ferrari 1.49.686 1.48.569 1.47.871
3 Pastor Maldonado Williams Renault 1.48.993 1.48.780 1.47.893
4 Kimi Raikkonen Lotus Renault 1.49.546 1.48.414 1.48.205
5 Sergio Perez Sauber Ferrari 1.49.642 1.47.980 1.48.219
6 Fernando Alonso Ferrari 1.49.401 1.48.598 1.48.313
7 Mark Webber Red Bull Renault 1.49.859 1.48.546 1.48.392
8 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 1.49.605 1.48.563 1.48.394
9 Romain Grosjean Lotus Renault 1.50.126 1.48.714 1.48.538
10 Paul di Resta Force India Mercedes 1.50.033 1.48.729 1.48.890
11 Sebastian Vettel Red Bull Renault 1.49.722 1.48.792  
12 Nico Hulkenberg Force India Mercedes 1.49.362 1.48.855  
13 Michael Schumacher Mercedes AMG 1.49.742 1.49.081  
14 Felipe Massa Ferrari 1.49.588 1.49.147  
15 Jean-Eric Vergne Toro Rosso Ferrari 1.49.763 1.49.354  
16 Daniel Ricciardo Toro Rosso Ferrari 1.49.572 1.49.543  
17 Bruno Senna Williams Renault 1.49.958 1.50.088  
18 Nico Rosberg Mercedes AMG 1.50.181    
19 Heikki Kovalainen Caterham Renault 1.51.739    
20 Vitaly Petrov Caterham Renault 1.51.967    
21 Timo Glock Marussia Cosworth 1.52.336    
22 Pedro de la Rosa HRT F1 Cosworth 1.53.030    
23 Charles Pic Marussia Cosworth 1.53.493    
24 Narain Karthikeyan HRT F1 Cosworth 1.54.989    
  • Grille de départ : 
J. Button  pour_grille_de_depart.GIF  
1'47"573 K. Kobayashi
  1'47"871
P. Maldonado pour_grille_de_depart.GIF  
1'47"893 K. Raïkkonen
  1'48"205
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'48"219 F. Alonso
  1'48"313
M. Webber pour_grille_de_depart.GIF  
1'48"392 L. Hamilton
  1'48"394
R. Grosjean pour_grille_de_depart.GIF  
1'48"538 P. di Resta
  1'48"890
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'48"792 N. Hulkenberg
  1'48"855
M. Schumacher pour_grille_de_depart.GIF  

1'49"081

F. Massa
  1'49"147
J.E. Vergne pour_grille_de_depart.GIF  
1'49"354 R. Ricciardo
  1'49"543
B. Senna pour_grille_de_depart.GIF  
1'50"088 N. Rosberg
 

1'50"181

H. Kovalainen pour_grille_de_depart.GIF  

1'51"739

V. Petrov
 

1'51"967

T. Glock pour_grille_de_depart.GIF  
1'52"336 P. de la Rosa
 

1'53"030

C. Pic pour_grille_de_depart.GIF  
1'53"493  
 

N. Karthikeyan
1'54"989

 

La course :

La température ambiante est de 20° et le soleil brille dans le ciel à quelques minutes du départ du Grand Prix de Belgique, douzième manche du championnat du monde 2012 de F1.

La grille de départ est inhabituelle puisque Jenson Button est en pole position devant Kamui Kobayashi, Kimi Raikkonen et Sergio Perez.

A l’extinction des feux, Pastor Maldonado semble avoir volé le départ, mais c’est Jenson Button qui s’engouffre en tête dans le premier virage. Derrière lui, c’est la confusion la plus totale lorsque Perez, Alonso, Hamilton et Grosjean s’accrochent. Ces quatre monoplaces ne pourront pas aller plus loin...

C’est l’accrochage entre Grosjean et Hamilton qui a provoqué cet énorme accident. C’est une véritable catastrophe pour Fernando Alonso, bien sûr, mais aussi pour l’écurie Sauber qui a perdu la voiture de Perez alors que son équipier Kobayashi est en dernière position.

La voiture de sécurité entre en action. Le classement derrière elle est le suivant : Jenson Button, Kimi Raikkonen, Nico Hulkenberg, Paul di Resta, Michael Schumacher, Daniel Ricciardo, Jean-Eric Vergne, Mark Webber, Bruno Senna, Heikki Kovalainen, Felipe Massa, Sebastian Vettel, Nico Rosberg, Narain Karthikeyan, Vitaly Petrov, Timo Glock, Pastor Maldonado, Charles Pic, Pedro de la Rosa et Kamui Kobayashi.

La course est relancée à l’entame du quatrième tour et celui-ci sera fatal à l’aileron avant de la Williams de Pastor Maldonado. Le Vénézuélien abandonne alors que la direction de course va examiner son départ probablement volé.

En tête de la course, Jenson Button creuse immédiatement un petit écart. Au 7e passage, le Britannique compte un avantage de 4”6 sur Hulkenberg, 5”9 sur Raikkonen et 6”9 sur Schumacher.

Kamui Kobayashi change ses pneus dès le 7e tour pendant que les deux Red Bull se battent et c’est finalement Vettel qui a le dernier mot en prenant l’avantage sur Webber deux tours plus tard.

Paul di Resta change ses pneus au 10e tour pendant que Schumacher prend l’avantage sur Raikkonen. Raikkonen, Webber et Glock s’arrêtent au 11e tour. Ricciardo, Massa et Petrov au 12e, Hulkenberg au 13e, Kovalainen, Karthikeyan au 14e (ils s’accrochent dans les stands), Vergne et De la Rosa au 15e, Senna au 16e, Pic au 16e, Schumacher au 19e, Button et Rosberg au 20e et Vettel au 21e.

Le classement au 22e passage : Button, Raikkonen (+8”5), Hulkenberg (+12”), Webber (+14”6), Massa (+18”7), Vettel (+19”3), Ricciardo, Schumacher, Vergne, Di Resta, Senna, Kobayashi, Rosberg, Petrov, Glock, Karthikeyan, De la Rosa, Pic et Kovalainen.

Kamui Kobayashi s’arrête pour la troisième fois au stand à l’entame du 24e tour et remonte en piste à la 13e place alors que le pauvre pilote japonais avait pris le départ depuis la première ligne.

A l’avant du classement, Mark Webber est revenu sur la troisième place occupée par Nico Hulkenberg. Il faut dire que Sebastian Vettel revient très fort sur ce duo...

Hulkenberg, Webber et Massa s’arrêtent au 27e tour pour changer de pneus. Raikkonen et Ricciardo s’arrêtent au 28e, Vergne au 29e. Quelques minutes plus tard, Karthikeyan sort et termine sa course dans un mur. Pendant ce temps, Schumacher a pris l’avantage sur Raikkonen qui manque cruellement de vitesse de pointe.

Quelques minutes plus tard, Raikkonen attaque Schumacher juste avant d’aborder le Raidillon et il le passe ! Le Finlandais a pris un énorme risque, car on passe rarement à deux de front dans le Raidillon sans casser du bois, mais le Finlandais a finalement bien fait, car Schumacher a été tellement surpris, qu’il s’est fait dépasser par Hulkenberg dans la foulée.

Schumacher change ses pneus pour la dernière fois au 35e tour, Rosberg au 36e, Senna au 39e.

En tête de la course, Jenson Button est sans concurrence et s’en va tranquillement signer sa deuxième victoire de la saison. Le Britannique se replace à la fin du peloton qui s’est formé derrière le leader du championnat Fernando Alonso.

Sebastian Vettel décroche la deuxième place, Kimi Raikkonen la troisième. Ces deux-là font aussi une très bonne opération au championnat.

Suivent pour les points : Hulkenberg, Massa, Webber, Schumacher, Vergne, Ricciardo et Di Resta.

  • Meilleur tour : B. Senna : 1'52"822
  • Le classement du GP :
1er
J. Button
2ème
S. Vettel
3ème
K. Raikkonen
4ème
N. Hulkenberg
5ème
F. Massa
6ème
M. Webber
7ème
M. Schumacher
8ème
J.E. Vergne
9ème
D. Ricciardo
10ème
P. di Resta
11ème
N. Rosberg
12ème
B. Senna
13ème
K. Kobayashi
14ème
V. Petrov
15ème
T. Glock
16ème
C. Pic
17ème
H. Kovalainen
18ème
P. de la Rosa

 

Source : Nextgen-auto.com


Date de création : 10/05/2013 - 13:55
Dernière modification : 02/02/2014 - 16:53
Catégorie : Saison 2012
Page lue 1799 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 5
^ Haut ^