Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2012 - GP des Etats Unis

 

Les essais qualificatifs :

Il fait moins frais que ce matin - 21° - au moment de donner le départ de séance qualificative du Grand Prix des Etats-Unis, avant-dernière manche du championnat 2012 de F1. 

  •  1ere partie :

Les HRT sont parmi les premières voitures à s’élancer, mais les autres ne vont pas traîner, car la clé ici, c’est de faire plusieurs tours pour faire monter ses pneus à la bonne température. Certains vont y arriver et d’autres pas, mais ce qui est sûr, c’est que les pilotes vont beaucoup tourner cet après-midi.

C’est Kimi Raikkonen qui signe le premier chrono de référence en 1’41”058. Plusieurs pilotes se relayent ensuite en tête du classement : Grosjean (1’39”078, 1’37”865), Senna (1’37”850), Grosjean (1’37”486), Vettel (1’37”165)

Les sept pilotes éliminés sont : Narain Karthikeyan (panne technique avant la fin de la Q1), Pedro de la Rosa, Charles Pic, Timo Glock, Vitaly Petrov, Heikki Kovalainen et Daniel Ricciardo.

  •  2ème partie :

Les pilotes remontent en piste et cette fois-ci, ce sont les pneus les plus tendres qui sont privilégiés même s’ils ne montent pas en température beaucoup plus vite que les autres.

La première place du classement est occupée tour à tour par : Raikkonen (1’37”672, 1’37”457), Hamilton (1’36”795) et finalement Sebastian Vettel (1’35”971 et 1’35”796) qui survole la concurrence depuis le début du week-end.

Pendant ce temps, Jenson Button rejoint son stand au ralenti après avoir prévenu son stand qu’il n’avait plus de puissance... Le Britannique va bien sûr faire partie des sept pilotes éliminés.

Les sept pilotes éliminés sont : Jenson Button, Paul di Resta, Nico Rosberg, Sergio Perez, Kamui Kobayashi, Jean-Eric Vergne et Bruno Senna.

  •  3ème partie :

Ils ne sont plus que dix, mais on ne voit pas qui pourrait priver Sebastian Vettel de la pole position. Seul Mark Webber pourrait y arriver puisque lui aussi dispose d’une Red Bull, mais le champion allemand affiche une forme insolente depuis vendredi matin.

C’est Romain Grosjean qui signe le premier chrono de référence en 1’37”227, mais le Français est vite relayé en tête du classement par Webber (1’36”845), Hamilton (1’36”209) et bien sûr Sebastian Vettel en 1’35”877 et puis 1’35”657.

Lewis Hamilton termine à la deuxième place et pas très loin de son rival, ce qui est une petite surprise. Quant à Fernando Alonso, c’est la mauvaise surprise du jours puisqu’il termine à la 9e place alors que son équipier Felipe Massa se classe en 7e position. 

  • Résultat des qualifications :
Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3
1 Sebastian Vettel Red Bull Renault 1:36.558 1:35.796 1:35.657
2 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 1:37.058 1:36.795 1:35.766
3 Mark Webber Red Bull Renault 1:37.215 1:36.298 1:36.174
4 Romain Grosjean Lotus Renault 1:37.486 1:36.906 1:36.587
5 Kimi Raikkonen Lotus Renault 1:38.051 1:37.404 1:36.708
6 Michael Schumacher Mercedes AMG 1:37.927 1:37.102 1:36.794
7 Felipe Massa Ferrari 1:37.667 1:36.549 1:36.937
8 Nico Hulkenberg Force India Mercedes 1:37.756 1:37.066 1:37.141
9 Fernando Alonso Ferrari 1:37.968 1:37.123 1:37.300
10 Pastor Maldonado Williams Renault 1:37.537 1:37.011 1:37.842
11 Bruno Senna Williams Renault 1:37.520 1:37.604  
12 Jenson Button McLaren Mercedes 1:37.565 1:37.616  
13 Paul di Resta Force India Mercedes 1:38.104 1:37.665  
14 Jean-Eric Vergne Toro Rosso Ferrari 1:38.434 1:37.879  
15 Sergio Perez Sauber Ferrari 1:38.500 1:38.206  
16 Kamui Kobayashi Sauber Ferrari 1:38.418 1:38.437  
17 Nico Rosberg Mercedes AMG 1:38.862 1:38.501  
18 Daniel Ricciardo Toro Rosso Ferrari 1:39.114    
19 Timo Glock Marussia Cosworth 1:40.056    
20 Charles Pic Marussia Cosworth 1:40.664    
21 Vitaly Petrov Caterham Renault 1:40.809    
22 Heikki Kovalainen Caterham Renault 1:41.166    
23 Pedro de la Rosa HRT Cosworth 1:42.011    
24 Narain Karthikeyan HRT Cosworth 1:42.740    
  • Grille de départ :
S. Vettel  pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"657 L. Hamilton
  1'35"766
M. Webber pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"174 K. Raikkonen
  1'36"708
M. Schumacher pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"794 N. Hulkenberg
  1.37"141
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'37"300 R. Grosjean*
  1'36"587
P. Maldonado pour_grille_de_depart.GIF  
1'37"842 B. Senna
  1'37"604
F. Massa* pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"937 J. Button
  1'37"616
P. di Resta pour_grille_de_depart.GIF  

1'37"665

J.E. Vergne
  1'37"879
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'38"206 K. Kobayashi
  1'38"437
N. Rosberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'38"501 D. Ricciardo
 

1'39"114

T. Glock pour_grille_de_depart.GIF  
1'40"056 C. Pic
 

1'40"664

V. Petrov pour_grille_de_depart.GIF  
1'40"809 H. Kovalainen
 

1'41"166

P. de la Rosa pour_grille_de_depart.GIF  
1'42"011 N. Karthikeyan
 

1'42"740

* R. Grosjean et F. Massa sont pénalisés de 5 places suite au changement de leur boite de vitesses

La course :

La température ambiante est de 24° et celle de la piste est de 31 à quelques minutes du départ du Grand Prix des USA sur le circuit d’Austin au Texas. Cette course aura la particularité de se disputer sur un circuit (trop ?) neuf et dont le bitume offre très peu d’adhérence.

Les pneus s’usant très peu sur un asphalte particulièrement lisse, il ne devrait y avoir qu’un seul changement de pneus, du moins en théorie.

Sebatian Vettel est en pole position alors que Fernando Alonso est sur le septième emplacement de la grille de départ. Pour devenir champion du monde dès aujourd’hui, l’Allemand devra marquer 15 points de plus que l’Espagnol.

Les 24 pilotes s’élancent pour le tour de mise en grille et viennent se placer sous les ordres du directeur de course Charlie Whiting.

A l’extinction des feux, Sebastian Vettel prend un départ parfait et s’engouffre en tête dans le premier virage devant Mark Webber, Lewis Hamilton et Fernando Alonso qui a pris un départ execptionnel.

Le classement au premier passage : Vettel, Webber, Hamilton, Alonso, Schumacher, Hulkenberg, Raikkonen, Grosjean, Di Resta, Massa, Perez, Senna, Maldonado, Rosberg, Button, Vergne, Kobayashi, Petrov, Glock, Ricciardo, Kovalainen, Pic, De la Rosa et Karthikeyan.

Schumacher perd pied dès ce début de course en se faisant dépasser par Hulkenberg et Grosjean. Pendant ce temps, Hamilton s’attaque à la deuxième place de Mark Webber, mais l’Australien résiste. Hamilton prend finalement l’avantage dans le 3e tour.

Le top 10 au 4e passage : Vettel, Hamilton (+2"6), Webber (+3"3), Alonso (+6"4), Hulkenberg, Grosjean, Raikkonen, Di Resta, Schumacher et Massa.

A l’avant de la course, Vettel et Hamilton sont dans le même rythme, mais Webber, Alonso et les pilotes qui suivent perdent du temps sur ce duo. Quelques secondes plus tard, Romain Grosjean part à la faute et remonte en piste à la 10e place mais avec ses pneus froids, il se fait encore dépasser par Perez et puis par Senna.

En tête de la course, Hamilton revient un peu sur Vettel. Au 7e passage, l’écart n’est plus que de 2"2 entre ces deux pilotes. Au 9e passage, l’avantage de Vettel n’est plus que de 1"6.

Quelques instants plus tard, Grosjean rentre au stand au 9e tour pour changer ses pneus alors que Schumacher intimide très fortement Button pour l’empêcher de passer. Les commissaires vont certainement examiner cette manoeuvre du septuple champion du monde.

Le top 10 au 12e passage : Vettel, Hamilton (+1"6), Webber (+7"), Alonso (+22"5), Hulkenberg, Raikkonen, Massa, Di Resta, Perez et Senna. Quelques secondes plus tard, Raikkonen prend l’avantage sur Hulkenberg.

Kobayashi change ses pneus au 13e tour alors que Raikkonen est actuellement le pilote le plus rapide en piste.

Schumacher s’arrête au 14e tour alors qu’en tête de la course, l’écart entre Vettel et Hamilton est inférieur à une seconde.

Chez Red Bull, on communique le message habituel à Webber : "tu n’as plus de KERS". Quelques instants plus tard, l’Australien range sa Red Bull sur le bord de la piste avec une panne encore plus sérieuse. C’est l’abandon.

Hulkenberg change ses pneus au 17e tour et c’est Felipe Massa et Romain Grosjean qui sont maintenant les plus rapides en course. A l’avant, Hamilton ne parvient plus à suivre Vettel. Au 19e passage, Vettel a un avantage de 3"2 sur le pilote McLaren.

Hamilton et Alonso (arrêt trop long) s’arrêtent pour changer de pneus au 20e tour. Vettel, Di Resta et Maldonado s’arrêtent au 21e tour, Perez au 22e, Petrov au 23e, Raikkonen (arrêt trop long) au 24e, Massa et Karthikeyan au 26e, Ricciardo et Di Resta au 30e.

Le top 10 au 31e passage : Vettel, Hamilton (+2"1), Button (+23"7), Alonso (+28"7), Raikkonen (+38"4), Massa, Grosjean, Rosberg, Hulkenberg et Senna. Dans ce top 10, seuls Button et Rosberg n’ont pas encore changé leurs pneus.

Au 33e passage, Hamilton est revenu à 1"2 de Vettel. Il va bientôt pouvoir utiliser son DRS. Le tour suivant, l’écart n’est plus que de 6 dixièmes de seconde. Hamilton va bientôt passer à l’attaque.

Rosberg profite de ce moment pour faire son unique changement de pneus alors que Button passe aussi à son stand dans le 35e tour. Alonso récupère la troisième place et de ce fait, le titre mondial n’est pas encore sur la tête de Vettel.

Felipe Massa attaque Kimi Raikkonen et le passe dans le 39e tour. Hamilton est toujours plus proche de Vettel et finalement le Britannique prend l’avantage dans le 42e tour !

Le top 10 au 43e passage : Hamilton, Vettel (+1"3), Alonso (+31"5), Massa (+42"5), Raikkonen (+48"3), Button (+49"1), Grosjean (+50"6), Hulkenberg, Senna et Madonado.

Hamilton a creusé un écart supérieur à une seconde sur Vettel, mais il ne parvient pas vraiment à s’échapper. Un peu plus loin dans le classement, les deux Williams se font menaçantes pour la 8e place de Nico Hulkenberg.

Il reste 5 tours à faire et Lewis Hamilton semble contrôler la course, mais son avance n’est que de 1"3 et la moindre erreur pourrait lui être fatale. Un peu plus loin, Maldonado en avait assez d’attendre derrière son équipier Bruno Senna et il le passe de manière très autoritaire.

Lewis Hamilton résiste jusqu’au drapeau à damier et remporte la victoire devant Sebastian Vettel et Fernando Alonso.

Cette victoire de Hamilton aide beaucoup Fernando Alonso à rester dans la course au titre puisque son retard sur Vettel n’est "que" de 13 points avant d’aborder le dernier Grand Prix de la saison au Brésil. Quant au titre des constructeurs, il revient d’ores et déjà à Red Bull.

Suivent pour les points : Massa, Button, Raikkonen, Grosjean, Hulkenberg, Maldonado et Senna.

  • Meilleur tour : S. Vettel : 1"39'347
  • Le classement du GP :
1er
L. Hamilton
2ème
S. Vettel
3ème
F. Alonso
4ème
F. Massa
5ème
J. Button
6ème
K. Raikkonen
7ème
R. Grosjean
8ème
N. Hulkenberg
9ème
P. Maldonado
10ème
B. Senna
11ème
S. Perez
12ème
D. Ricciardo
13ème
N. Rosberg
14ème
K. Kobayashi
15ème
P. di Resta
16ème
M. Schumacher
17ème
V. Petrov
18ème
H. Kovalainen
19ème
T. Glock
20ème
C. Pic
21ème
P. de la Rosa
22ème
N. Karthikeyan

 

Source : Nextgen-auto.com


Date de création : 10/05/2013 - 13:56
Dernière modification : 02/02/2014 - 16:33
Catégorie : Saison 2012
Page lue 1776 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 4
^ Haut ^