Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2012 - GP du Brésil

 

Les essais qualificatifs :

Il a plu sur le circuit d’Interlagos, mais au moment de donner le départ de la qualification, la piste semble déjà pratiquement sèche. La température de la piste est toutefois descendue de près de 20° par rapport à la séance d’hier après-midi.

  •  1ere partie :

Les pilotes s’élancent en pneus pour piste sèche bien que ce soit encore assez mouillé par endroits. Nous ne sommes pas à l’abri d’une surprise si la piste ne sèche pas complètement et très rapidement...

C’est Kamui Kobayashi qui signe le premier chrono de référence en 1’24”957 et puis en 1’22”415. Les gros bras du championnat attendent dans leur stand que les conditions de piste s’améliorent.

Le meilleur chrono est ensuite amélioré par Jean-Eric Vergne (1’22”355), Kamui Kobayashi (1’20”607), Jean-Eric Vergne (1’20”567, 1’18”986), Pastor Maldonado (1’18”709, 1’17”894), Bruno Senna (1’17”803), Lewis Hamilton (1’17”772), Fernando Alonso (1’17”385), Lewis Hamilton (1’17”346), Sergio Perez (1’16”941) ; Nico Rosberg (1’16”924), Paul di Resta (1’16”621), Lewis Hamilton (1’16”147), Bruno Senna (1’15”955) et Lewis Hamilton (1’15”551, 1’15”075).

Les sept pilotes éliminés sont : Narain Karthikeyan, Pedro de la Rosa, Charles Pic, Timo Glock, Vitaly Petrov et Romain Grosjean qui a touché le rail dans la montée vers la ligne droite des stands lorsqu’il est revenu sur une HRT qui ne l’avait pas vu...

  •  2ème partie :

Ils ne sont plus que 17 à avoir une chance de décrocher l’une des dix premières places pour participer à la phase finale de la qualification. Le soleil est de retour et la piste est désormais sèche.

C’est Fernando Alonso qui signe le premier chrono de référence en 1’14”631 et puis en 1’14”288. Personne ne fera mieux que l’Espagnol en pneus durs.

Quelques instants plus tard, en pneus tendres, deux pilotes se relayent en tête du classement : Lewis Hamilton (1’13”398) et Sebastian Vettel (1’13”209).

Les sept pilotes éliminés sont : Jean-Eric Vergne, Daniel Ricciardo, Kamui Kobayashi, Sergio Perez, Michael Schumacher, Bruno Senna, et Paul di Resta.

  •  3ème partie :

Ils ne sont plus que dix et sauf grosse surprise, la pole position devrait se jouer entre les Red Bull et les McLaren. Mais il faut tenir compte du fait que la pluie est annoncée demain en course et certains vont probablement privilégier les réglages pour ces conditions, ce qui devrait les pénaliser aujourd’hui en qualification.

Hamilton, Rosberg et Alonso sont les premiers à s’élancer en piste. Les autres suivent de près, sauf Raikkonen et Hulkenberg qui s’attardent dans leur stand.

C’est Lewis Hamilton qui prend l’avantage à l’issue de sa première tentative en 1’12”850. Suivent Button, Webber, Massa, Alonso et Vettel.

Alors que Hulkenberg et Raikkonen s’élancent enfin, les premiers du classement rejoignent leur stand pour aller chercher de nouveaux pneus.

C’est d’abord Mark Webber qui prend la première place (1’12”581) avant que Lewis Hamilton réplique (1’12”458) et signe la pole position ! Button complète la performance de l’équipe McLaren en décrochant la deuxième place.

Vettel est 4e, Massa 5e et Alonso 8e. On peut donc s’attendre à ce que Felipe Massa ait des problèmes de boîte de vitesses d’ici demain matin, ce qui ferait gagner une place à Fernando Alonso sur la grille de départ... 

  • Résultat des qualifications :
Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3
1 Lewis Hamilton McLaren Mercedes 1:15.075 1:13.398 1:12.458
2 Jenson Button McLaren Mercedes 1:15.456 1:13.515 1:12.513
3 Mark Webber Red Bull Renault 1:16.180 1:13.667 1:12.581
4 Sebastian Vettel Red Bull Renault 1:15.644 1:13.209 1:12.760
5 Felipe Massa Ferrari 1:16.263 1:14.048 1:12.987
6 Pastor Maldonado Williams Renault 1:16.266 1:13.698 1:13.174
7 Nico Hulkenberg Force India Mercedes 1:15.536 1:13.704 1:13.206
8 Fernando Alonso Ferrari 1:16.097 1:13.856 1:13.253
9 Kimi Raikkonen Lotus Renault 1:16.432 1:13.698 1:13.298
10 Nico Rosberg Mercedes AMG 1:15.929 1:13.848 1:13.489
11 Paul di Resta Force India Mercedes 1:15.901 1:14.121  
12 Bruno Senna Williams Renault 1:15.333 1:14.219  
13 Sergio Perez Sauber Ferrari 1:15.974 1:14.234  
14 Michael Schumacher Mercedes AMG 1:16.005 1:14.334  
15 Kamui Kobayashi Sauber Ferrari 1:16.400 1:14.381  
16 Daniel Ricciardo Toro Rosso Ferrari 1:16.744 1:14.574  
17 Jean-Eric Vergne Toro Rosso Ferrari 1:16.722 1:14.619  
18 Romain Grosjean Lotus Renault 1:16.967    
19 Vitaly Petrov Caterham Renault 1:17.073    
20 Heikki Kovalainen Caterham Renault 1:17.086    
21 Timo Glock Marussia Cosworth 1:17.508    
22 Charles Pic Marussia Cosworth 1:18.104    
23 Narain Karthikeyan HRT Cosworth 1:19.576    
24 Pedro de la Rosa HRT Cosworth 1:19.699    
  • Grille de départ :
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"458 J. Button
  1'12"513
M. Webber pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"581 S. Vettel
  1'12"760
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"987 N. Hulkenberg
  1'13"206
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"253 K. Raikkonen
  1'13"298
N. Rosberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"489 P. di Resta
  1'14"121
B. Senna pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"219 S. Perez
  1'14"234
M. Schumacher pour_grille_de_depart.GIF  

1'14"334

K. Kobayashi
  1'14"381
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"574 P. Maldonado*
  1'13"174
J.E. Vergne pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"619 R. Grosjean
 

1'16"967

V. Petrov pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"073 H. Kovalainen
 

1'17"086

T. Glock pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"508 C. Pic
 

1'18"104

N. Karthikeyan pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"576 P. de la Rosa
 

1'19"699

* P. Maldonado est pénalisé de 10 places suite à sa 3ème réprimande de la saison. Lors de cette séance, il ne s'est pas présenté pour la pesée.

La course :

C’est sur une piste sèche que les voitures sont alignées sur la grille de départ du Grand Prix du Brésil, mais quelques gouttes de pluie tombent déjà et le ciel est très menaçant.

C’est finalement sous une fine pluie et en pneus pour piste sèche que les pilotes bouclent leur tour de formation et reviennent s’aligner sur la grille de départ. La tension est au maximum dans les stands, car tout le monde est en pneus slicks.

A l’extinction des feux, Hamilton prend un bon départ, mais c’est Felipe Massa qui prend un départ exceptionnel et qui s’engouffre dans le premier virage derrière la McLaren du pilote britannique.

Un peu plus loin, c’est le coup de théâtre avec Bruno Senna qui touche Vettel. Le champion allemand reprend sa course, mais à la 20e place. Pendant ce temps, Alonso remonte comme un fou dans le classement...

Le top 10 au deuxième passage : Hamilton, Button, Alonso, Hulkenberg, Webber, Massa, Di Resta, Raikkonen, Kobayashi et Rosberg. Vettel est à la 20e place.

La fine pluie continue à tomber et certains partent à la faute, notamment Fernando Alonso, ce qui lui fait perdre la troisième place en faveur de Nico Hulkenberg. La piste n’est pas encore assez mouillée pour chausser des pneus intermédiaires, mais cela ne saurait tarder.

Quelques instants plus tard, c’est Mark Webber qui part à la faute et puis Romain Grosjean... En tête de la course, Jenson Button dépasse Hamilton et prend la tête de la course sur une piste de plus en plus mouillée.

Kobayashi et Schumacher rentrent pour changer leurs pneus au 8e tour alors que Sebastian Vettel est déjà remonté à la 6e place !

Rosberg, Ricciardo et Webber rentrent pour chausser des pneus intermédiaires au 9e tour, Hamilton, Alonso, Vettel, Di Resta rentrent au 10e tour. Quelques minutes plus tard, Mark Webber laisse passer Sebastian Vettel et l’équipe Red Bull remercie l’Australien pour ce geste sportif.

En tête de la course, Jenson Button est toujours en pneus slicks et il ne tourne pas beaucoup moins vite que ceux qui sont en pneus intermédiaires.

Au 15e passage, Button mène la course avec 0”9 d’avance sur Hulkenberg, 14”6 sur Hamilton, 31”4 sur Alonso, 36”6 sur Kobayashi, 36”7 sur Vettel, 40”8 sur Webber, 44”2 sur Rosberg, 45”1 sur Di Resta et 46”2 sur Ricciardo.

Nico Hulkenberg attaque Button et prend la tête de la course à l’entame du 18e tour ! Lui aussi est en pneus slicks.

Hamilton, Alonso, Kobayashi, Rosberg, Di Resta rentrent au 18e tour pour reprendre des pneus slicks. Vettel, Webber, Ricciardo, Raikkonen, Massa, Glock, Petrov, Kovalainen, Pic, Vergne, Rosberg et De la Rosa rentrent au 20e tour.

Hulkenberg et Jenson Button ont fait la bonne affaire de ce début de course puisqu’ils sont restés en piste en pneus slicks durant cette averse et c’est donc très logiquement qu’ils occupent les deux premières places du classement.

La voiture de sécurité monte en piste dans le 22e tour de la course, car il y a des débris en piste et c’est à cause de ces débris que Nico Rosberg a crevé un pneu. Hulkenberg et Button en profitent pour rentrer et changer leurs pneus. Ils avaient une telle avance, qu’ils remontent en piste aux deux premières places.

Le classement au 24e passage, derrière la voiture de sécurité : Hulkenberg, Button, Hamilton, Alonso, Vettel, Kobayashi, Webber, Di Resta, Ricciardo, Raikkonen, Massa, Glock, Vergne, Petrov, Schumacher, Kovalainen, Pic, De la Rosa, Karthikeyan et Rosberg.

La course est relancée au 29e tour et si tout se passe bien tête du peloton, Webber et Kobayashi attaquent immédiatement Vettel et le Japonais le passe alors que Webber va un peu au large. Difficile de comprendre ce que Webber a voulu faire là...

Un tour plus tard, Hamilton prend la deuxième place à son équipier Button alors que Hulkenberg a creusé un petit écart en tête de la course. Ensuite, c’est Kobayashi qui prend l’avantage sur Alonso. Le pilote japonais se sent pousser des ailes, mais il doit s’incliner pour la 4e place face au pilote espagnol dès le tour suivant.

Le top 10 au 33e tour : Hulkenberg, Hamilton (+2”6), Button (+3”8), Alonso (+5”3), Kobayashi (+6”3), Vettel (+6”4), Massa (+7”), Ricciardo, Di Resta et Webber.

Nico Hulkenberg résiste bien à l’effort des deux pilotes McLaren qui reviennent un peu, mais l’écart est encore de 2 secondes au 40e tour.

Une fine pluie fait son retour à partir du 44e tour et les chronos se font plus lents. Hamilton a presque fait la jonction par rapport à Nico Hulkenberg alors que Vettel ne parvient pas à prendre l’avantage sur Kobayashi.

C’est sur cette piste de plus en plus glissante que Nico Hulkenberg part à la faute et doit laisser la première place à Lewis Hamilton. Que la pluie s’intensifie ou pas, la plupart des pilotes vont être obligés de rentrer pour changer leurs pneus. Pour l’instant, le titre est entre les mains de Sebastian Vettel...

Ricciardo rentre pour chausser des pneus durs au 51e tour alors que la pluie s’intensifie. Vettel rentre au 52e tour et lui aussi chausse des pneus pour piste sèche. Pendant ce temps, Raikkonen rate un freinage et s’engouffre dans une échappatoire, emprunte une route et comme il n’y a pas d’issue, il fait demi-tour et prend la pelouse pour remonter en piste. Surréaliste !

Deuxième coup de théâtre au 54e tour lorsque Nico Hulkenberg rate son freinage à la fin de la ligne droite et heurte Lewis Hamilton. C’est l’abandon pour ce dernier. Pendant ce temps, Vettel rentre une fois de plus pour chausser des pneus intermédiairescette fois-ci, mais les pneus n’étaient pas prêts dans le stand. Alonso rentre lui aussi au 56e tour pour prendre des intermédiaires.

Les commissaires indiquent que Hulkenberg a droit à une pénalité. Button rentre pour changer ses pneus au 57e tour.

Le classement au 58e tour et sous une pluie de plus en plus forte : Button, Massa (+12”9), Alonso (+17”9), Webber, Hulkenberg, Schumacher, Vettel, Kobayashi, Vergne et Di Resta. Le titre est toujours entre les mains de Vettel.

Felipe Massa laisse bien sûr passer Fernando Alonso et ce dernier se lance à la poursuite de Jenson Button, mais l’écart est de plus de 20 secondes.

Il reste deux tours lorsque Paul di Resta tape le mur dans la montée vers la ligne droite des stands. La voiture de sécurité monte en piste et c’est derrière elle que la course se termine.

C’est finalement Jenson Button qui remporte la victoire aujourd’hui au Brésil. Fernando Alonso et Felipe Massa vont l’accompagner sur le podium.

Suivent pour les points : Webber, Hulkenberg, Vettel, Schumacher, Vergne, Kobayashi et Raikkonen. Sebastian Vettel remporte bien sûr son troisième titre mondial consécutif puisque Fernando Alonso n’a pas réussi à combler son retard sur lui.

Un peu plus loin dans le classement, saluons aussi la performance de Vitaly Petrov qui offre la dixième place du championnat des constructeurs à Caterham.

  • Meilleur tour : L. Hamilton : 1'18"069
  • Le classement du GP :
1er
J. Button
2ème
F. Alonso
3ème
F. Massa
4ème
M. Webber
5ème
N. Hulkenberg
6ème
S. Vettel
7ème
M. Schumacher
8ème
J.E. Vergne
9ème
K. Kobayashi
10ème
K. Raikkonen
11ème
V. Petrov
12ème
C. Pic
13ème
D. Ricciardo
14ème
H. Kovalainen
15ème
N. Rosberg
16ème
T. Glock
17ème
P. de la Rosa
18ème
N. Karthikeyan
19ème
P. di Resta

 

Source : Nextgen-auto.com


Date de création : 10/05/2013 - 13:57
Dernière modification : 02/02/2014 - 16:32
Catégorie : Saison 2012
Page lue 1506 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 8
^ Haut ^