Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2011 - GP de Malaisie

 
Sepang.jpg

 

Les essais qualificatifs :

  •  1ere partie :

C’est sous la chaleur de Sepang, avec 30° dans l’air et 46° sur la piste que le feu passe au vert, tandis que l’humidité est passée sous la barre des 70%. Liuzzi est le premier à prendre la piste, suivi par d’Ambrosio sur sa Virgin.

Di Resta est le premier à fixer un temps de référence correct en 1:40.334 tandis que les gros bras s’élancent les uns après les autres pour éviter de se faire piéger.

Hamilton est le premier d’entre eux à signer un chrono et passe la ligne en 1:37.466. Derrière lui, Vettel, Button, Buemi, Webber et les deux Williams suivent. Alors qu’Alguersuari se distingue en signant le troisième temps, son coéquipier Buemi perd une pièce de son ponton gauche et provoque l’interruption de la séance par drapeau rouge après seulement huit minutes.

La séance reprend rapidement avec les deux monoplaces du Team Lotus qui entrent en action. Alors qu’aucune des deux Ferrari n’a enregistré de temps, Massa et Alonso s’élancent, tout comme Rosberg. Le Brésilien établit un nouveau temps de référence en 1:36.744, suivi de près par son coéquipier. Dans la foulée, Heidfeld et Petrov placent leurs Lotus Renault GP dans les dix premiers, alors que tout le monde a repris la piste pour un dernier relais.

Eliminés à deux minutes de la fin, Schumacher et Rosberg chaussent les pneus tendres pour parvenir à se qualifier. Sous le drapeau à damiers, Barrichello assure de justesse sa place en Q2. Son équipier Maldonado est éliminé, en compagnie de Kovalainen, Trulli, Glock, d’Ambrosio, Liuzzi et Karthikeyan. Tous sont qualifiés dans les 107%.

Massa devance donc Hamilton, Alonso et Schumacher. Vettel est dixième et Webber seulement quinzième.

  •  2ème partie :

La deuxième phase des qualifications débute avec Buemi et Alguersuari, alors qu’Hamilton ne perd pas une seconde et s’élance lui aussi avec Webber derrière lui. Hamilton passe en 1:37.339 avant que Webber puis Vettel fasse parler la poudre en pneus tendres en prenant les deux premières places.

Button réplique aux Red Bull et s’empare de la tête en 1:35.569. Derrière les Ferrari et les Mercedes prennent les places d’honneur mais à plus d’une seconde et demi des leaders. Les deux Sauber complètent le top dix alors que ni Petrov ni Heidfeld n’ont réalisé de tour chronométré à cinq minutes du terme.

Les deux Lotus Renault GP sortent et prennent les quatrième et cinquième place, jetant Hamilton dans la zone des éliminés. Le Britannique repart en pneus tendres pour se placer juste derrière Button, pendant qu’Alonso se bat avec sa monoplace pour améliorer sa performance.

Alors que le drapeau à damiers est agité, Kobayashi et Rosberg entrent dans les dix premiers et éliminent Schumacher pour la deuxième fois de la saison. Alors que les deux McLaren Mercedes devancent les deux Red Bull et laisse augurer la bataille pour la pole postion, Schumacher, Buemi, Alguersuari, di Resta, Barrichello, Perez et Sutil sont éliminés.

  •  3ème partie :

La bataille pour la pole position démarre sous l’impulsion des McLaren Mercedes, avec Lewis Hamilton qui fixe le temps de base en 1:35.000, trois sixièmes devant Button. Les ‘Boys’ de chez Red Bull donnent la réplique mais Webber échoue à deux dixièmes du Britannique et Vettel à un petit dixième !

Aucune autre monoplace n’est sortie puisque tous les autres concurrents ont choisi de se qualifier sur un seul tour. Même chez Ferrari, on semble avoir fait une croix sur les espoirs de pole position.

A deux minutes du drapeau à damiers, les dix pilotes prennent la piste pour la seconde salve. Alonso est le premier à passer et prend la cinquième place. Webber n’améliore pas sa performance alors qu’Hamilton conforte son temps de référence. Button termine quatrième alors que Vettel déboule au terme d’un tour de folie, en utilisant le KERS, et vient s’emparer de la Pole position pour un dixième !

Heidfeld signe une belle sixième place et devance dans l’ordre Massa, Petrov, Rosberg et Kobayashi.

  • Résultat des qualifications :
Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3 Tours
01 S. Vettel RBR 1:37.468 1:35.934 1:34.870  
02 L. Hamilton McLaren 1:36.861 1:35.852 1:34.974  
03 M. Webber RBR 1:37.924 1:36.080 1:35.179  
04 J. Button McLaren 1:37.033 1:35.569 1:35.200  
05 F. Alonso Ferrari 1:36.897 1:36.320 1:35.802  
06 N. Heidfeld Renault 1:37.224 1:36.811 1:36.124  
07 F. Massa Ferrari 1:36.744 1:36.557 1:36.251  
08 V. Petrov Renault 1:37.210 1:36.642 1:36.324  
09 N. Rosberg Mercedes 1:37.316 1:36.388 1:36.809  
10 K. Kobayashi Sauber 1:36.994 1:36.691 1:36.820  
11 M. Schumacher Mercedes 1:36.904 1:37.035    
12 S. Buemi Toro Rosso 1:37.693 1:37.160    
13 J. Alguersuari Toro Rosso 1:37.677 1:37.347    
14 P. di Resta Force India 1:38.045 1:37.370    
15 R. Barrichello Williams 1:38.163 1:37.496    
16 S. Perez Sauber 1:37.759 1:37.528    
17 A. Sutil Force India 1:37.693 1:37.593    
18 P. Maldonado Williams 1:38.276      
19 H. Kovalainen Lotus 1:38.645      
20 J. Trulli Lotus 1:38.791      
21 T. Glock Virgin 1:40.648      
22 J. d’Ambrosio Virgin 1:41.001      
23 V. Liuzzi HRT 1:41.549      
24 N. Karthikeyan HRT 1:42.574      

 

  • Grille de départ :
S. Vettel  pour_grille_de_depart.GIF  
1'34"870 L. Hamilton
  1'34"974
M. Webber pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"179 J. Button
  1'35"200
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"802 N. Heidfeld
  1'36"124
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"251 V. Petrov
  1'36"324
N. Rosberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"809 K. Kobayashi
  1'36"820
M. Schumacher pour_grille_de_depart.GIF  
1'37"035 S. Buemi
  1'37"160
J. Alguersuari pour_grille_de_depart.GIF  

1'37"347

 P. di Resta
  1'37"370
R. Barrichello pour_grille_de_depart.GIF  
1'37"496 S. Perez
  1'37"528
A. Sutil pour_grille_de_depart.GIF  
1'37"593 P. Maldonado
 

1'38"276

H. Kovalainen pour_grille_de_depart.GIF  
1'38"648 J. Trulli
 

1'38"791

T. Glock pour_grille_de_depart.GIF  
1'40"648 J. d'Ambrosio
 

1'41"001

V. Liuzzi pour_grille_de_depart.GIF  
1'41"549 N. Karthikeyan
 

1'42"574



La course :

Le Grand Prix de Malaisie va débuter sous un ciel menaçant. La pluie n’est pas encore tombée à Sepang mais elle est attendue. La température de l’air est de 28°C et celle de la piste de 31°C. Le taux d’humidité est de 83%.

A l’extinction des feux rouges, Sebastian Vettel prend un excellent départ tout comme Nick Heidfeld, qui se hisse au deuxième rang, alors que Mark Webber loupe complètement son envol. A l’issue du premier tour, le champion du monde en titre devance Nick Heidfeld, Lewis Hamilton, Jenson Button, Vitaly Petrov, Felipe Massa, Fernando Alonso, Michael Schumacher, Mark Webber et Kamui Kobayashi qui complète le Top 10.

Sebastian Vettel prend déjà le large au deuxième tour, reléguant Nick Heidfeld à plus de deux secondes. Les images du départ montrent que Mark Webber ne disposait pas du KERS, ce qui explique qu’il ait perdu tant de places avant le premier virage.

Felipe Massa démontre l’efficacité de l’aileron arrière ajustable sur le circuit de Sepang. Le pilote brésilien dépasse Vitaly Petrov au freinage du premier virage pour le gain de la sixième place. En tentant de récupérer sa position le tour suivant, le Russe se loupe et laisse passer Fernando Alonso. Vitaly Petrov est maintenant sous la pression de Michael Schumacher.

Sebastian Vettel porte son avance à cinq secondes sur Nick Heidfeld au huitième tour. Le pilote allemand a Lewis Hamilton dans ses échappements, seulement six dixièmes les séparent ! Le Top 10 est complété par Jenson Button, Felipe Massa, Fernando Alonso, Vitaly Petrov, Michael Schumacher, Kamui Kobayashi et Mark Webber. La pluie n’est toujours pas arrivée.

Comme en Australie, Mark Webber ouvre le bal des arrêts, au 10ème tour. Pendant ce temps, Lewis Hamilton continue de mettre la pression sur Nick Heidfeld mais il ne parvient pas à le dépasser. Le Britannique décide donc de rentrer aux stands au 12ème tour, alors que le ciel se fait de plus en plus menaçant. Quelques gouttes commencent à s’abattre sur le circuit.

Malgré la menace de la pluie, personne ne tente un coup de poker parmi les hommes de tête. Sebastian Vettel, Nick Heidfeld, Jenson Button et Felipe Massa chaussent un nouveau pneu slick au 13ème tour. Fernando Alonso et Michael Schumacher en font de même le tour suivant. Vitaly Petrov est le dernier des hommes de tête à s’arrêter au 15ème tour.

Au 16ème tour, la pluie n’est toujours pas arrivée à l’exception de quelques gouttes. Sebastian Vettel devance Lewis Hamilton de six secondes. Fernando Alonso, Jenson Button, Nick Heidfeld, Mark Webber, Felipe Massa, Vitaly Petrov, di Resta et Michael Schumacher complètent le Top 10.

Sébastien Buemi écope d’un stop and go de 10 secondes au 18ème tour pour avoir dépassé la vitesse maximale autorisée dans la voie des stands. Coup dur pour le pilote suisse, qui pointait au 12ème rang à seulement quatre secondes de faire son entrée dans les points. Pendant ce temps, l’écart se ressert en tête de la course. Lewis Hamilton revient à quatre secondes de Sebastian Vettel. Fernando Alonso est également dans le coup, à moins de huit secondes du pilote Red Bull Racing.

Mark Webber effectue son second arrêt aux stands au 22ème tour. Il est imité par Jenson Button au 23ème, Lewis Hamilton et Paul di Resta au 24ème, Sebastian Vettel au 25ème, Fernando Alonso et Nick Heidfeld au 26ème et Felipe Massa et Vitaly Petrov au 27ème. Dans l’intervalle, Rubens Barrichello et Sergio Pérez abandonnent sur problème mécanique.

Après cette seconde salve d’arrêts aux stands, Sebastian Vettel possède moins de quatre secondes d’avance sur Lewis Hamilton. Jenson Button est monté au troisième rang. Il est actuellement le plus rapide en piste et revient à cinq secondes de la tête de la course. Fernando Alonso, Mark Webber, Nick Heidfeld, Felipe Massa, Vitaly Petrov, Paul di Resta et Michael Schumacher complètent le Top 10.

McLaren Mercedes entrevoit une possibilité de remporter le Grand Prix de Malaisie. Red Bull Racing informe Sebastian Vettel de ne plus utiliser le KERS jusqu’à la fin de la course. Lewis Hamilton et Jenson Button sont à moins de six secondes du champion du monde en titre.

Après un relais relativement calme en piste, Mark Webber effectue son troisième arrêt au 32ème tour. Lewis Hamilton en fait de même au 37ème passage. Le Britannique perd trois secondes aux stands et ressort juste devant Mark Webber, qui lui met la pression. Cela fait les affaires de Jenson Button, qui ressort devant les deux hommes une fois avoir chaussé de nouveaux pneus.

Jenson Button est d’ailleurs en grande forme. Le champion du monde réalise le meilleur tour en 1:41.388 et reprend plus d’une seconde au tour à Sebastian Vettel, qui rentre aux 41ème tour. L’écart reste cependant conséquent entre les deux hommes, la Red Bull Racing possède toujours neuf secondes d’avance.

Stratégie différente chez les champions du monde en titre. Mark Webber a opté pour quatre arrêts et rentre une nouvelle fois aux stands au 44ème tour. Le passage suivant, Jérôme d’Ambrosio abandonne sa voiture sur le bas côté de la piste.

A l’avant, Lewis Hamilton et Fernando Alonso s’adonnent à une lutte sans merci pour le gain de la troisième place. La tâche du pilote Ferrari n’est pas facilitée, il ne dispose plus de l’aileron arrière ajustable qui lui permettrait de dépasser la McLaren Mercedes au freinage du premier virage. Après une passe d’armes musclée, les deux hommes se touchent et Fernando Alonso est contraint de rentrer aux stands pour changer son aileron avant.

Un point sur le classement à dix tours de la fin. Sebastian Vettel devance Jenson Button de huit secondes. L’écart est ensuite conséquent, Lewis Hamilton est relégué à près de 12 secondes de son équipier. Nick Heidfeld, Felipe Massa, Mark Webber, Fernando Alonso, Kamui Kobayashi, Vitaly Petrov et Paul di Resta complètent le Top 10.

La fin de ce Grand Prix promet d’être animée. Alors qu’il reste encore six tours, Mark Webber dépasse Felipe Massa pour le gain de la cinquième place. Plus à l’avant, Nick Heidfeld est revenu à une seconde de la troisième position de Lewis Hamilton. Le pilote allemand se sert de son aileron arrière ajustable pour dépasser le Britannique, qui est maintenant sous la menace de Mark Webber.

Lewis Hamilton est à l’agonie en piste. Le champion du monde rentre aux stands pour chausser de nouveaux pneus à quatre tours de la fin. Il perd beaucoup de places et ressort au huitième rang, juste derrière Vitaly Petrov… qui abandonne le tour suivant. Le Russe a cassé sa colonne de direction après être monté trop fort sur un vibreur. A l’avant, à deux tours du terme, Mark Webber est maintenant revenu à une seconde de Nick Heidfeld.

La situation n’évolue cependant plus jusqu’au drapeau à damiers. Sebastian Vettel signe son 12ème succès en Formule 1 devant Jenson Button. Nick Heidfeld assure la troisième place du podium devant Mark Webber. Felipe Massa, Fernando Alonso, Lewis Hamilton, Kamui Kobayashi, Michael Schumacher et Paul di Resta complètent le Top 10. 

  • Meilleur tour : M. Webber : 1'40"571
  • Le classement du GP :
1er
S. Vettel
2ème
J. Button
3ème
N. Heidfeld
4ème
M. Webber
5ème
F. Massa
6ème
F. Alonso
7ème
L. Hamilton
8ème
K. Kobayashi
9ème
M. Schumacher
10ème
P. di Resta
11ème
A. Sutil
12ème
N. Rosberg
13ème
S. Buemi
14ème
J. Alguersuari
15ème
H. Kovalainen
16ème
T. Glock
17ème
V. Petrov



Source : ToileF1.com


Date de création : 10/05/2013 - 16:55
Dernière modification : 02/02/2014 - 17:34
Catégorie : Saison 2011
Page lue 1595 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 6
^ Haut ^