Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2011 - GP de Belgique

 

Les essais qualificatifs :

La température ambiante est de 16° et celle de la piste est de 19 à quelques instants du départ de la séance qualificative du Grand Prix de Belgique. La bonne nouvelle, c’est qu’il ne pleut pas, mais la piste est encore très mouillée.
  •  1ere partie :

Etant donné les conditions de piste, c’est en pneus intermédiaires que les pilotes s’élancent et cette situation ne va pas être facile à gérer puisque le retour de la pluie est annoncée par certaines équipes.

Cette séance commence très mal pour Michael Schumacher qui perd une roue avant d’écraser sa Mercedes dans le mur. Il n’est pas blessé, mais sa séance est bien sûr terminée.

C’est Hamilton qui signe le premier chrono de référence en 2’09"506 ? Ce chrono est ensuite battu par Vettel (2’07"723), Webber (2’06"872, 2’04"481), Hamilton (2’04"240), Button (2’03"882), Hamilton (2’03"008) et finalement Button (2’01"813) avant l’arrivée de pluie promise.

Les sept pilotes éliminés sont Schumacher, Liuzzi, Ricciardo, D’Ambrosio, Glock, Trulli et Di Resta.

A noter que derrière Timo Glock, les autres pilotes ne sont pas dans la limite des 107% du meilleur temps de Button.

  •  2ème partie :

C’est sous la pluie (légère ou plus forte selon l’endroit du circuit) que cette deuxième partie de la qualification va se disputer et on peut donc s’attendre à quelques surprises. Tout le monde est en pneus intermédiaires.

C’est Vettel qui signe le premier chrono de référence en 2’07"085 quelques secondes avant que Sutil parte à la faute à la sortie du Raidillon. Le chrono de Vettel est ensuite battu par Webber (2’06"644) avant que la direction de course interrompe la séance avec un drapeau rouge afin que les commissaires puissent évacuer la voiture de Sutil en toute sécurité.

Lorsque la séance est relancée, il reste 6’53 secondes aux pilotes pour améliorer leur position, notamment Fernando Alonso qui était à la onzième place avant cette interruption. Malheureusement pour l’Espagnol, la pluie se remet à tomber légèrement à certains endroits du circuit alors que d’autres parties de la piste sont complètement sèches. C’est un vrai casse-tête pour les pilotes !

Sebastian Vettel s’installe aussitôt en tête du classement en 2’03"317 avant de céder face à Hamilton (2’02"823 malgré un contact avec une Williams) et finalement Alonso en 2’02"768

Les sept pilotes éliminés sont : Sutil, Kovalainen, Maldonado, Barrichello, Button (son équipe l’a fait rentrer trop tôt !), Kobayashi et Buemi.

A noter encore que Lewis Hamilton et Pastor Maldonado se sont touchés à deux reprises après l’incident initial relaté plus haut et une enquête devrait être ouverte par les commissaires.

  •  3ème partie :

C’est désormais en pneus slicks que les pilotes vont se disputer les premières places sur la grille de départ. C’est Webber qui signe le premier chrono intéressant en 1’53"798 et puis en 1’50"875 et 1’49"376.

Chez McLaren, on affirme que la monoplace de Lewis Hamilton est abîmée suite à ses multiples contacts avec la Williams de Maldonado.

Sebastian Vettel prend ensuite la tête en 1’49"180 mais Hamilton le bat l’espace de quelques secondes avant que Vettel fixe la pole position définitive en 1’48"298. Les deux bonnes surprises de cette séance qualificative sont certainement Alguersuari et Senna.

  • Résultat des qualifications :
Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3 Tours
01 Sebastien Vettel Red Bull 2.03.029 2.03.317 1.48.298 22
02 Lewis Hamilton McLaren 2.03.008 2.02.823 1.48.730 21
03 Mark Webber Red Bull 2.02.827 2.03.302 1.49.376 23
04 Felipe Massa Ferrari 2.05.834 2.04.507 1.50.256 21
05 Nico Rosberg Mercedes GP 2.05.091 2.03.723 1.50.552 23
06 Jaime Alguersuari Toro Rosso 2.05.419 2.04.561 1.50.773 24
07 Bruno Senna Lotus Renault GP 2.05.047 2.04.452 1.51.121 24
08 Fernando Alonso Ferrari 2.04.450 2.02.768 1.51.251 22
09 Sergio Perez Sauber 2.06.284 2.04.625 1.51.374 24
10 Vitaly Petrov Lotus Renault GP 2.05.292 2.03.466 1.52.303 23
11 Sébastien Buemi Toro Rosso 2.04.744 2.04.692   18
12 Kamui Kobayashi Sauber 2.07.194 2.04.757   18
13 Jenson Button McLaren 2.01.813 2.05.150   15
14 Rubens Barrichello Williams 2.05.720 2.07349   17
15 Adrian Sutil Force India 2.06.000 2.07.777   12
16 Pastor Maldonado Williams 2.05.621 2.08.106   17
17 Heikki Kovalainen Lotus 2.06.780 2.08.354   15
18 Paul di Resta Force India 2.07.758     8
19 Jarno Trulli Lotus 2.08.773     8
20 Timo Glock Virgin 2.09.566     9
21 Jérôme d’Ambrosio Virgin 2.11.601     9
22 Vitantonio Liuzzi HRT 2.11.616     9
23 Daniel Ricciardo HRT 2.13.077     9
24 Michael Schumacher Mercedes GP /     1
  • Grille de départ : 
S. Vettel  pour_grille_de_depart.GIF  
1'48"298 L. Hamilton
  1'48"730
M. Webber pour_grille_de_depart.GIF  
1'49"376 F. Massa
  1'50"256
N. Rosberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'50"552 J. Alguersuari
  1'50"773
B. Senna pour_grille_de_depart.GIF  
1'51"121 F. Alonso
  1'51"251
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'51"374 V. Petrov
  1'52"303
S. Buemi pour_grille_de_depart.GIF  
2'04"692 K. Kobayashi
  2'04"757
J. Button pour_grille_de_depart.GIF  
2'05"150 R. Barrichello
  2'07"349
A. Sutil pour_grille_de_depart.GIF  
2'07"777 H. Kovalainen
  2'08"354
P. Di Resta pour_grille_de_depart.GIF  
2'07"758 J. Trulli
  2'08"773
T. Glock pour_grille_de_depart.GIF  
2'09"566 J. d'Ambrosio
  2'11"601
P. Maldonado* pour_grille_de_depart.GIF  
2'08"106 V. Liuzzi
  2'11"616
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
2'13"077 M. Schumacher
  pas de temps
* P. Maldonado est pénalisé de 5 places sur la grille suite à son incident avec L. Hamilton lors de la Q2.

La course :

La température ambiante est de 16° et celle de la piste est de 24° à quelques minutes du départ du Grand Prix de Belgique. Il ne pleut pas et c’est une bonne nouvelle pour certains et une moins bonne pour ceux qui comptaient sur elle pour remonter dans le classement.

A l’extinction des feux, Vettel prend un excellent départ mais Nico Rosberg dont la monoplace surchauffait sur la grille de départ se rapproche de Vettel et prend la tête de la course dans la ligne droite !

Le classement au premier passage : Rosberg, Vettel, Massa, Hamilton, Alonso, Buemi, Perez, Webber, Kobayashi, Petrov, Sutil, Button, Di Resta, Schumacher et les autres. Ce premier tour a déjà été fatal à Alguersuari, Senna, Kovalainen et Glock impliqués dans divers accrochages. Alguersuari est le seul à abandonner.

Vettel se replace en tête de la course dès le deuxième tour grâce à l’activation de son DRS. Webber et Button sont les premiers à s’arrêter au stand pour changer leurs pneus dès le troisième tour ! Button en a profité pour changer son aileron avant qui était abîmé.

Derrière Vettel, la bataille fait rage entre Rosberg, Massa, Alonso et Hamilton. Pendant ce temps, Vettel rentre pour changer ses pneus au 5e tour et c’est à nouveau Rosberg qui mène la course. Quelques minutes plus tard, Buemi reçoit un drapeau noir, car son aileron avant est endommagé et risque de se détacher.

Au sixième passage Rosberg mène la course devant Alonso, Hamilton, Massa, Kobayashi, Petrov, Vettel, Sutil, Di Resta, Maldonado, Webber, Barrichello et les autres. Quelques secondes plus tard, Alonso se met dans l’aspiration de Rosberg et prend la tête dans la ligne droite.

Alonso rentre pour changer ses pneus au 8e tour, Hamilton au 10e, Rosberg au 11e, Petrov et Maldonado au 12e... mais Hamilton accroche Kobayashi qui tentait de le dépasser. La McLaren s’écrase violemment contre le mur, mais Hamilton ne semble pas blessé et sort seul de sa voiture. La voiture de sécurité entre en action.

Le classement au 15e tour, derrière la voiture de sécurité : Alonso, Webber, Vettel, Massa, Rosberg, Sutil, Perez, Petrov, Schumacher, Barrichello, Button, Maldonado, Di Resta, Kobayashi, Senna, Trulli, D’Ambrosio, Liuzzi, Kovalainen et Glock.

La course est relancée à l’entame du 16e tour. Vettel se montre tout de suite très menaçant pour Alonso alors que Webber observe ce duel à distance de sécurité. Le champion du monde prend l’avantage sur la Ferrari dès le tour suivant. Il faut dire que la Red Bull a des pneus neufs (Vettel a changé ses pneus juste avant l’intervention de la voiture de sécurité) alors que la Ferrari a des pneus très usés.

En tête de la course, Vettel prend immédiatement ses distances et compte déjà 3,5 secondes d’avance au 20e passage, 3"9 au 21e, 4"4 au 22e. Quat à Webber, il est plus de 2 secondes d’Alonso. Pendant ce temps, Button remonte dans le classement. En quelques tours, il a pris l’avantage sur Schumacher, Sutil, Massa et sur Rosberg dans le 26e tour. Button est désormais en 4e position.

Le classement au 27e passage : Vettel, Alonso, Webber, Button, Rosberg, Massa, Sutil, Schumacher, Petrov, Maldonado, Barrichello, Di Resta, Kobayashi, Trulli, Kovalainen, Senna, Perez, D’Ambrosio, Glock et Liuzzi.

Alonso change ses pneus pour la dernière fois au 29e tour, Maldonando et Kobayashi rentrent aussi au 29e tour, Vettel, Rosberg, Massa, Petrov et Di Resta au 30e, Webber, Sutil, Schumacher, Barrichello et Trulli au 31e et Button au 32e. Massa s’est arrêté une seconde fois au 32e tour et il remonte en piste en 11e position.

En tête de la course, Vettel conserve près de 7 secondes d’avance sur Alonso, mais ce dernier voit revenir sur lui Webber qui est en pneus tendres alors que les deux premiers sont en gommes dures.

Mark Webber prend l’avantage sur Fernando Alonso dans le 36e tour et le voilà parti à la chasse de son équipier Vettel qui a 8 secondes d’avance sur lui, mais il ne reste que 8 tours à faire. Pendant ce temps, Schumacher revient sur Rosberg et l’équipe Mercedes leur précise qu’ils ont le droit de se battre l’un contre l’autre à la condition de le faire proprement...

Jenson Button est lui aussi en pneus tendres et il revient très fort sur la 3e place de Fernando Alonso qui comme Vettel est en pneus durs.

C’est dans le 42e tour que Jenson Button prend la troisième place à Fernando Alonso et quelques secondes plus tard, Schumacher fait la même chose avec Rosberg.

Sebastian Vettel remporte sa septième victoire de la saison et fait un pas de géant vers son second titre mondial. En terminant à la deuxième place, Webber consolide l’avance de Red Bull dans le championnat des constructeurs.

Button termine à la 3e place et devance Alonso, Schumacher, Rosberg, Sutil, Massa, Petrov et Maldonado.

  • Meilleur tour : M. Webber : 1'49"883
  • Le classement du GP :
1er
S. Vettel
2ème
M. Webber
3ème
J. Button
4ème
F. Alonso
5ème
M. Schumacher
6ème
N. Rosberg
7ème
A. Sutil
8ème
F. Massa
9ème
V. Petrov
10ème
P. Maldonado
11ème
P. Di Resta
12ème
K. Kobayashi
13ème
B. Senna
14ème
J. Trulli
15ème
H. Kovalainen
16ème
R. Barrichello
17ème
J. d'Ambrosio
18ème
T. Glock
19ème
V. Liuzzi



Source : ToileF1.com


Date de création : 10/05/2013 - 16:57
Dernière modification : 02/02/2014 - 16:53
Catégorie : Saison 2011
Page lue 1465 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 3
^ Haut ^