Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2021 - GP de Hongrie

 

 

Les essais qualificatifs :

C’est finalement sous un soleil de plomb que se déroule la séance qualificative du Grand Prix de Hongrie, alors que la pluie était prévue depuis près d’une semaine pour la séance de qualifications. La température de l’air était de 29 degrés au début de séance, et celle de la piste à 58 degrés.
 
Lewis Hamilton et Max Verstappen n’étaient séparés que de 88 millièmes de seconde ce matin au terme de la troisième séance d’essais libres, eux et Valtteri Bottas ayant signé un meilleur temps chacun dans le week-end.
 
Derrière le trio de favoris, Ferrari a fait forte impression tout au long du week-end mais se méfiera de McLaren, AlphaTauri et même Alpine F1 et Aston Martin F1, qui ont montré un certain potentiel. Les accessits vaudront de nouveau cher ce week-end en Hongrie.
 
Mick Schumacher a eu un accident ce matin après une perte de contrôle de sa monoplace et pourrait ne pas participer à la séance. S’il y participe, il aura tout de même une pénalité de 5 places car sa boîte de vitesses a dû être changée. Il est donc fort probable qu’il s’élance dernier.
  •  1ere partie :
Les pilotes ne se sont pas précipités à la sortie des stands et Yuki Tsunoda a signé le meilleur temps en 1’18"163 au bout de trois minutes. Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi ont ensuite pris la main en 1’17"963 pour le Finlandais, et 1’18"071 pour son équipier.
 
Bottas a ensuite signé un 1’16"610, rapidement battu par Hamilton en 1’16"424. Lando Norris s’est placé troisième à six dixièmes de Hamilton avant que Verstappen ne vienne se placer en tête en 1’16"214.
 
Pierre Gasly s’est ensuite intercalé entre Bottas et Norris, tandis que Daniel Ricciardo est remonté au sixième rang devant les Alfa Romeo. Pendant ce temps, Haas F1 travaillait toujours sur la voiture de Schumacher.
 
Les pilotes Ferrari ont signé leur premier tour rapide, Carlos Sainz a pris la quatrième place devant Gasly tandis que Charles Leclerc a pris la septième place, tout juste devant Fernando Alonso et Sergio Pérez, puis Esteban Ocon et Lance Stroll, tous s’étant intercalés entre Norris et Ricciardo.
 
Sainz a cependant bloqué Tsunoda lorsqu’il est sorti des stands, et il ne serait pas impossible que les commissaires de course ouvrent une enquête. Pérez a amélioré son chrono mais est resté neuvième.
 
George Russell, qui était provisoirement éliminé avant son deuxième tour chrono, est resté 17e après une erreur et a été éliminé en Q1 pour la première fois cette saison ! Ricciardo, 13e, n’a pas amélioré, contrairement à Vettel. Räikkönen a amélioré mais pas Giovinazzi. Stroll est remonté au sixième rang.

Les éliminés sont Tsunoda, Russell, Latifi, Mazepin et Schumacher, qui n’a pas pu rouler après son accident.

  •  2ème partie : 
La température continuait de grimper sur l’asphalte du Hungaroring, qui atteignait 63 degrés avant la Q2. C’était le record de chaleur de l’asphalte pour ce week-end.
 
C’est Lewis Hamilton qui a signé la meilleure référence en 1’16"553, avec des pneus médiums, et Max Verstappen s’est positionné à deux dixièmes. Fernando Alonso s’est positionné ensuite en troisième place.
 
L’Espagnol était en pneus tendres tandis que les deux leaders étaient en gommes médiums en vue du départ de la course, car de fortes chaleurs sont annoncées et les gommes tendres auront une très faible durée de vie.
 
Vettel et Gasly se sont placés dans le top 5 en pneus tendres devant Bottas, lui aussi en médiums, tout comme Pérez qui suivait le Finlandais. Leclerc a ensuite pris la deuxième place en pneus tendres, au moment où son équipier est sorti de la piste !
 
Sainz a tapé le mur dans le dernier virage du circuit après une erreur. Le choc latéral a abîmé la Ferrari mais l’Espagnol a tenté de repartir. Son aileron a toutefois empêché sa voiture d’avancer et les dégâts semblaient de toute façon trop importants pour reprendre la piste.
 
La séance a été interrompue pour évacuer la monoplace au Cheval Cabré, alors qu’il restait 6mn40 dans cette deuxième partie de séance. Norris, Stroll, Räikkönen, Sainz et Giovinazzi étaient provisoirement éliminés avant la fin de séance, et l’affaire était donc entendue pour le pilote Ferrari.
 
La séance a été relancée à 15h41 et les pilotes se sont relancés pour un tour rapide.
 
Gasly a signé le meilleur temps en 1’16"394 en tendres, battu par Verstappen en 1’15"650 en tendres. Norris s’est placé deuxième et Pérez quatrième devant Alonso. Ricciardo a légèrement amélioré mais a été battu par Vettel qui l’a éliminé. Seuls les pilotes Mercedes F1 partiront en médiums demain !
 
Les éliminés sont Ricciardo, Stroll, Räikkönen, Giovinazzi et Sainz.
  •  3ème partie :
La chaleur était toujours omniprésente sur le circuit du Hungaroring, et Ocon a signé le premier chrono de cette troisième partie de séance qualificative du Grand Prix de Hongrie.
 
Le pilote Alpine F1 a signé un 1’16"6, battu par Leclerc pour 14 millièmes de seconde, mais devant Gasly ! Les pilotes de pointe sont ensuite passés sur la ligne avec des écarts importants.
 
Hamilton a signé le meilleur temps en 1’15"419, avec trois dixièmes de marge sur Bottas et surtout une demi-seconde d’avance sur Verstappen ! Pérez, quant à lui, se plaçait quatrième mais à une demi-seconde.
 
Verstappen se plaignait d’un manque d’adhérence avec le train de pneus utilisé pour ce premier run de Q3, alors que son temps était moins bon de trois dixièmes que celui signé en Q2.
 
Leclerc et Ocon étaient provisoirement cinquième et sixième devant Gasly, Alonso, Norris et Vettel, qui ne faisait qu’un tour et sortait pour sa seule tentative alors que les autres pilotes revenaient aux garages.
 
Vettel s’est ensuite positionné en huitième place, devant Alonso et Norris, alors que tous les autres pilotes se préparaient à repartir en piste à moins de 3 minutes du terme de cette séance de qualifications.
 
Hamilton et les Red Bull ont fortement ralenti pour démarrer leur tour le plus tard possible, mais le chrono arrivait à son terme et Pérez n’a pas eu l’occasion de faire un deuxième tour !
 
Bottas n’a pas amélioré, contrairement à Gasly qui s’est placé cinquième, et Verstappen a amélioré mais n’a pas réussi à aller chercher Bottas !
 
Les deux Mercedes, Hamilton en pole devant Bottas, seront en première ligne devant Verstappen et Pérez qui seront juste derrière. Gasly et Norris seront en troisième ligne devant Leclerc et Ocon, puis Alonso et Vettel !
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes W12 1:16.424 1:16.553 1:15.419
2 Valtteri Bottas Mercedes W12 1:16.569 1:16.702 1:15.734
3 Max Verstappen Red Bull Honda RB16B 1:16.214 1:15.650 1:15.840
4 Sergio Pérez Red Bull Honda RB16B 1:17.233 1:16.443 1:16.421
5 Pierre Gasly AlphaTauri Honda AT02 1:16.874 1:16.394 1:16.483
6 Lando Norris McLaren Mercedes MCL35M 1:17.081 1:16.385 1:16.489
7 Charles Leclerc Ferrari SF21 1:17.084 1:16.574 1:16.496
8 Esteban Ocon Alpine Renault A521 1:17.367 1:16.766 1:16.653
9 Fernando Alonso Alpine Renault A521 1:17.123 1:16.541 1:16.715
10 Sebastian Vettel Aston Martin Mercedes AMR21 1:17.105 1:16.794 1:16.750
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Daniel Ricciardo McLaren Mercedes MCL35M 1:17.664 1:16.871  
12 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR21 1:17.038 1:16.893  
13 Kimi Räikkönen Alfa Romeo Ferrari C41 1:17.553 1:17.564  
14 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C41 1:17.776 1:17.583  
15 Carlos Sainz Ferrari SF21 1:16.649 - :—.---  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda AT02 1:17.919    
17 George Russell Williams Mercedes FW43B 1:17.944    
18 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW43B 1:18.036    
19 Nikita Mazepin Haas Ferrari VF-21 1:18.922    
20 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-21 - :—.---    
  • Grille de départ : 
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"419 V. Bottas
  1'15"734
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"840 S. Perez
  1'16"241
P. Gasly pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"483 L. Norris
  1'16"489
C. Leclerc pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"496 E. Ocon
  1'16"653
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"715 S. Vettel
  1'16"750
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"871 L. Stroll
  1'16"893
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"564 A. Giovinazzi
  1'17"583
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
pas de temps Y. Tsunoda
  1'17"919
G. Russell pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"944 N. Latifi
  1'18"036
N. Mazepin pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"922 M. Schumacher*
  pas de temps
* M. Schumacher est pénalisé de 5 places suite au changement de sa boite de vitesses.

La course :

La course est enfin arrivée pour ce Grand Prix de Hongrie, dernière manche de la saison 2021 avant la pause estivale, qui durera jusqu’au dernier week-end d’août, avec la reprise en Belgique.
 
Les deux Mercedes occupent la première ligne et s’élanceront en pneus médiums, Lewis Hamilton ayant fait la pole position devant Valtteri Bottas. Les deux Red Bull de Max Verstappen et Sergio Pérez suivent en deuxième ligne, avec des pneus tendres.
 
Cela pourrait conférer un avantage certain pour Red Bull, puisque les pneus à flancs rouges permettront de prendre un meilleur départ. La situation pourrait être "explosive" au départ, selon les mots de Fernando Alonso, deux semaines après l’accrochage entre Hamilton et Verstappen.
 
Les six autres voitures du top 10, que sont Pierre Gasly, Lando Norris, Charles Leclerc, Esteban Ocon, Alonso et Sebastian Vettel, s’élanceront également avec les gommes les plus tendres.
 
14h45 : La pluie tombe désormais sur le circuit du Hungaroring, à 15 minutes du départ de la course ! Les premières gouttes sont arrivées sur tracé vers 14h35, et la pluie pourrait durer jusqu’à 15h30. La piste a déjà perdu plus de 15 degrés depuis l’arrivée de l’averse, avec seulement 38 degrés sur l’asphalte.
 
14h50 : La pluie s’intensifie et Alfa Romeo a annoncé à la radio d’Antonio Giovinazzi qu’il devait s’attendre à "des cellules pluvieuses plus intenses dans la prochaine heure".
 
14h57 : Avec la pluie qui est désormais installée, tous les pilotes vont s’élancer en intermédiaires.
 
14h59 : Hamilton s’interroge du bienfondé de partir en intermédiaires, mais la pluie pourrait revenir dans les prochaines minutes, les paris osés vont être jouables !
 
Tour de formation : Aston Martin F1 annonce à Stroll que la pluie va rester pendant 25 minutes, s’intensifier pendant quelques minutes, et que la fin de course se dérouler sur le sec.
 
Avant le départ : Giovinazzi s’arrête pour mettre des pneus médiums, un "coup de poker" !
 
Départ : Bottas rate totalement son départ et se rate, le Finlandais fait un strike ! Il a touché Pérez lourdement, ainsi que Norris qui a des dégâts ! Ricciardo est lui aussi repoussé en fon de classement, Stroll et Leclerc abandonnent aussi.
 
La voiture de sécurité est déployée ! Les deux Red Bull ont été touchées, Pérez a également abandonné ! Verstappen, Mazepin et Norris sont repassés par les stands.
 
Le classement en est fort logiquement bouleversé ! Hamilton mène devant Ocon, Vettel, Sainz, Tsunoda, Latifi, Alonso, Russell, Räikkönen et Schumacher. Verstappen a perdu un bout de déflecteur en sortant des stands.
 
Le drapeau rouge est déployé !
 
La piste est littéralement couverte de débris, à la fois au premier virage, mais aussi au troisième. Le ponton de la Red Bull de Verstappen est percé et son fond plat est détruit. S’il va au bout, cela risque d’être très compliqué pour lui.
 
Derrière, perturbé par le ralentissement devant lui, Stroll a harponné Leclerc qui a mis Ricciardo en tête-à-queue.
 
15h14 : McLaren a ramené la MCL35M de Norris au garage et le Britannique semble en rester là pour cet après-midi. Sa monoplace a subi de lourds dégâts sur le fond plat et les déflecteurs, ainsi que sur la partie arrière.
 
15h18 : La course reprendra dans environ 15 minutes.
 
Pour retrouver les photos du départ : https://motorsport.nextgen-auto.com/fr/formule-1/photos/photos-l-accident-au-depart-du-grand-prix-de-hongrie-f1,162275.html
 
Pour retrouver les vidéos du départ : https://motorsport.nextgen-auto.com/fr/formule-1/videos/videos-l-accident-au-depart-du-grand-prix-de-hongrie-f1,162274.html
 
15h30 : La course va reprendre sous le soleil, mais les nuages noirs rôdent autour du circuit et d’autres averses sont annoncées.
 
15h34 : Les pilotes se sont tous relancés en intermédiaires mais Hamilton prévoit que la piste séchera rapidement. Ce sera un départ arrêté pour relancer la course !
 
15H35 : Russell dit que "tout le monde va rentrer", et il a raison ! Seul Hamilton ne rentre pas aux stands !
 
Départ : Tous les pilotes rentrent chausser des pneus slicks sauf Hamilton qui fait le départ tout seul en piste ! Une image incroyable !
 
Tour 4 : Hamilton est en tête mais beaucoup plus lent et Russell dépasse Ocon et Vettel ! Russell est au ralenti en piste, a-t-il fait une sortie de piste ?
 
Tour 5 : Hamilton s’arrête aux stands et ressort 14e et dernier, car Mazepin a abandonné ! Ocon mène devant Vettel, Latifi, Tsunoda, Sainz, Alonso et Russell qui a repris son rythme. Räikkönen, Ricciardo et Schumacher complètent le top 10 devant Verstappen et Gasly !
 
Tour 6 : Ocon signe le meilleur tour en course et a 1"2 d’avance sur Vettel, tandis que Latifi est désormais menacé par Tsunoda et à plus de 5 secondes de Vettel.
 
Tour 7 : On voit que Mazepin a abandonné à cause d’une Alfa Romeo qui a été relâchée dans les stands devant la Haas, et qui a cassé la suspension du Russe. Hamilton a signé le meilleur tour en course et vient de revenir sur le peloton. Ocon mène toujours avec 1"5 d’avance sur Vettel, Latifi et Tsunoda sont à près de 10 secondes du leader et voient Sainz revenir. Alonso est toujours sixième evant Russell, qui voit Räikkönen le coller. Le peloton est très serré.
 
Tour 8 : 14e, Hamilton n’est qu’à 19 secondes d’Ocon, qui mène toujours devant Vettel. Les dépassements restent très compliqués puisque Tsunoda ne parvient pas à dépasser Latifi. Verstappen bloque toujours derrière Schumacher et Hamilton est coincé derrière Giovinazzi.
 
Tour 10 : Hamilton se défait de Giovinazzi et va maintenant remonter sur Gasly et Verstappen. Ocon a 1"1 d’avance sur Vettel et 9 secondes sur Latifi. Tsunoda s’est décollé de la Williams. Giovinazzi écope d’un stop and go pour vitesse non respectée dans les stands, tandis que Räikkönen est sous enquête pour l’incident avec Mazepin.
 
Tour 13 : Tous les pilotes sont chaussés de pneus médiums et pourraient avoir des stratégies identiques... à condition que la météo n’empire pas de nouveau. Les écarts se stabilisent dans le peloton. Hamilton est pressant derrière Gasly mais ne parvient pas à dépasser l’AlphaTauri du Français, qui s’était qualifié cinquième.
 
Tour 14 : Verstappen attaque Schumacher dans le premier virage, il sort au large et l’Allemand repasse, mais il l’attaque au deuxième virage par l’extérieur. Les deux hommes se touchent et le pilote Red Bull prend la dixième place. Derrière, Hamilton fait une erreur dans le sillage de Gasly mais revient en piste sans dégâts ni temps perdu.
 
Tour 15 : Räikkönen prend 10 secondes de pénalité pour l’accrochage avec Mazepin. Après le stop and go de Giovinazzi, c’est dur pour le clan Alfa Romeo, qui se retrouvera aux deux dernières places. Gasly a passé Schumacher lui aussi, et Hamilton est désormais derrière a Haas.
 
Tour 16 : Räikkönen s’arrête immédiatement pour chausser les gommes dures et purge ses 10 secondes de pénalité. Alfa tente donc un pari pour ne plus s’arrêter.
 
Tour 18 : Ocon voit Vettel revenir, les deux homes sont proches mais l’Allemand n’attaque pas l’Alpine, même s’il reste dans le sillage du Français. Latifi est à 11"7 de Vettel et a 1"7 d’avance sur Tsunoda. Sainz est à 1"4 du Japonais et possède 3"6 d’avance sur Alonso. Russell pointe à 4 secondes de l’Alpine et garde 1"5 sur Ricciardo. Ce dernier a 2"4 d’avance sur Verstappen. Il est déjà à 27 secondes d’Ocon, et Hamilton à 30 secondes du leader.
 
Tour 20 : Hamilton s’est arrêté et ressort en pneus durs, car Mercedes a jugé qu’il perdait trop de temps dans le peloton. Le fait que Kimi Räikkönen signe le meilleur tour en course en pneus durs a surement convaincu l’équipe de tenter cette stratégie.
 
Tour 21 : Ricciardo et Verstappen s’arrêtent pour chausser eux aussi les pneus durs. Et le tour effectué par Hamilton a fonctionné car le Britannique se place devant Verstappen, avant de dépasser Ricciardo !
 
Tour 22 : Hamilton reprend deux secondes au tour aux leaders, ce qui montre que la stratégie est bonne. Russell s’arrête à son tour et réussit à ressortir devant Ricciardo et Verstappen, ce qui met une place d’écart en plus entre Hamilton et Verstappen. Ferrari a demandé à Sainz de s’arrêter, et l’Espagnol a refusé ! Il juge son rythme assez bon pour continuer.
 
Tour 23 : L’écart en tête entre Ocon et Vettel est toujours d’une seconde. Latifi est troisième devant Sainz, Alonso, Gasly et Tsunoda qui s’est arrêté. Schumacher doit encore chausser les durs et pointe huitième devant Hamilton et Russell. Ricciardo devance Verstappen et les Alfa Romeo.
 
Tour 24 : Latifi s’est arrêté et ressort derrière Tsunoda. La tactique de Sainz semble peu pertinente, tout comme celle d’Alpine et Aston Martin, qui laissent Ocon, Vettel et Alonso en piste.
 
Tour 25 : Hamilton prend 5 secondes au tour à Schumacher, qui ralentit grandement Russell, Ricciardo et Verstappen. Mauvaise pioche pour ces trois là !
 
Tour 26 : Les cinq leaders semblent parier sur les stratégies pour contrer Tsunoda et Latifi, Hamilton étant largement plus rapide que le reste du peloton.
 
Tour 27 : Hamilton double Latifi. A l’exception du Britannique, les leaders tournent désormais plus vite que les autres pilotes s’étant arrêtés, et possèdent de l’avance pour ressortir devant Tsunoda. Ocon et Vettel pourraient donc viser le podium.
 
Tour 28 : Hamilton s’est fait peur à la radio : "On est au 43e tour déjà ?". Peter Bonnington le rassure : "Non Lewis, c’est le nombre de tours restants."
 
Tour 30 : Ocon a toujours 1"8 d’avance sur Vettel, Sainz est à 11"4 de l’Allemand et Alonso à 3"4 de son compatriote. Gasly est plus lent et pointe à 12 secondes de l’Alpine. Ces pilotes, qui ne se sont pas arrêtés, tournent désormais plus vite que Tsunoda... et Hamilton, qui coince un peu derrière l’AlphaTauri.
 
Tour 32 : Hamilton est toujours derrière Tsunoda, et Gasly s’arrête pour ressortir huitième en pneus durs. Tsunoda et Hamilton sont désormais cinquième et sixième, et sont les premiers dans le classement à s’être déjà arrêtés. Verstappen es toujours 12e derrière Russell et Ricciardo, eux-mêmes coincés derrière Schumacher, qui doit encore s’arrêter. Hamilton a passé Tsunoda.
 
Tour 33 : Sainz s’arrête et ressort quatrième avec trois secondes d’avance sur Hamilton.
 
Tour 34 : Ricciardo dépasse Schumacher et Verstappen en profite derrière pour prendre la 11e place. Devant, Sainz commence à rouler bien plus vite que les leaders, qui vont devoir s’arrêter très vite pour garder de la marge.
 
Tour 35 : Ocon mène avec 2"7 d’avance sur Vettel, et les deux pilotes vont vouloir repartir en pneus médiums, alors qu’ils font traîner leur arrêt.
 
Tour 37 : Vettel s’est arrêté et repart en pneus durs. Il est troisième avec 5"7 d’avance sur Sainz et 6"7 sur Hamilton.
 
Tour 38 : Ocon s’arrête à son tour, Alonso prend la tête de la course, mais doit encore s’arrêter ! Le pilote français ressort en pneus durs avec 1 seconde d’avance sur Vettel. L’Aston Martin est dans le sillage de l’Alpine mais ne parvient pas à dépasser !
 
Tour 39 : Ocon garde 1 seconde d’avance sur Vettel et les deux hommes reviennent sur Alonso. Sainz est plus rapide que les deux leaders, tandis que Hamilton reste dans le sillage de la Ferrari mais ne dépasse pas. Alonso s’arrête !
 
Tour 40 : Alonso est ressorti cinquième, 7 secondes devant Tsunoda. Le pari d’Alpine est plutôt réussi car même s’il est à 17 secondes du leader, il occupe solidement une place dans le top 5.
 
Tour 41 : Ocon et Vettel roulent désormais dans le même temps que Sainz et Hamilton, avec des pneus plus frais de 4 tours que l’Espagnol, mais surtout de plus de 15 tours que la Mercedes. Alonso est cinquième devant Tsunoda et Gasly, qui vient de dépasser Latifi. Le pilote Williams est huitième devant son équipier Russell, et Ricciardo est 10e. Verstappen s’arrête de nouveau pour chausser d’autres pneus durs et ressort 12e.
 
Tour 42 : Alonso signe le meilleur tour en course avec 1"3 de mieux que le chrono de Hamilton devant lui !
 
Tour 43 : Ocon et Vettel ralentissent un peu, Sainz remonte à 4"7 de l’Allemand. Hamilton reste à 1 seconde de la Ferrari.
 
Tour 45 : Sainz évoque la possibilité d’un arrêt supplémentaire avant la fin de course. Si ses pneus ne tiennent pas, il semble compliquer d’imaginer que ceux de Hamilton tiendront. Alonso remonte toujours sur les deux hommes et pointe à 4"4 de la Mercedes.
 
Tour 46 : Ocon est en tête devant Vettel pour 1"3 et Sainz ne remonte plus, avec 4"3 de retard sur l’Allemand.
 
Tour 48 : Hamilton s’arrête ! Le Britannique n’ira donc pas au bout et tente de mettre des médiums pour remonter sur les leaders, avec 22 tours à disputer ! Il ressort à 25 secondes d’Ocon.
 
Tour 49 : Avec trois secondes reprises en 2 secteurs, le pari de Hamilton pourrait s’avérer payant ! Les leaders sont pris dans le trafic et Vettel tente de profiter de la présence de Giovinazzi pour passer, mais Ocon lui ferme la porte et l’Aston Martin n’insiste pas.
 
Tour 50 : AlphaTauri ordonne à Tsunoda, avec des pneus plus fatigués, de laisser passer Gasly, qui roule plus vite que son équipier. Hamilton signe le meilleur temps avec près de 4 secondes au tour de mieux qu’Ocon ! Wolff prend le micro et dit à son pilote : "Lewis, on peut gagner cette course !"
 
Tour 52 : Hamilton continue sa remontée et gagne environ 2"5 à 3" par tour sur Ocon. Il est déjà à 5"8 d’Alonso, qui est revenu dans le sillage de la Ferrari de Sainz. Ce dernier est à l’agonie avec ses pneus et Alonso doit le passer rapidement sous peine de voir Hamilton revenir.
 
Tour 53 : Ocon a toujours 1 seconde d’avance sur Vettel, 6"6 sur Sainz et 7"5 sur Alonso. Hamilton, qui continue à reprendre 2"5 par tour au leader, est à 10"8 d’Ocon.
 
Tour 54 : Les deux leaders accélèrent et signent leur meilleur tour en course. Sainz parvient toujours à retenir Alonso et signe lui aussi son meilleur temps personnel. Hamilton est revenu dans le sillage d’Alonso.
 
Tour 55 : Hamilton tente d’attaquer Alonso au bout de la ligne droite puis au virage 2 mais l’Espagnol se défend et ne laisse pas passer la Mercedes ! Le septuple champion du monde tente une nouvelle attaque au virage 5 mais l’Alpine reste devant.
 
Tour 56 : Ocon garde 1"3 d’avance sur Vettel et Sainz reste à 6 secondes de l’Allemand. Alonso garde pour le moment la Mercedes de Hamilton derrière lui et joue le jeu de son coéquipier, toujours en tête de la course. Hamilton est tombé sur un os, car Alonso parvient parfaitement à prévoir les attaques de son rival.
 
Tour 58 : Le travail d’Alonso paie car l’écart entre Ocon et Hamilton est stable depuis maintenant six tours !
 
Tour 60 : Hamilton est toujours derrière Alonso et le septuple champion du monde sait que les 11 points qu’il inscrirait actuellement, alors que Verstappen est hors des points, sont précieux. Il reprendrait la tête du championnat si les choses en restaient là.
 
Tour 61 : L’écart entre Ocon et Vettel est toujours d’une seconde. Derrière, Verstappen prend la dixième place pour inscrire un point.
 
Tour 63 : Vettel est revenu à une demi-seconde d’Ocon, et les deux hommes ont toujours sept secondes d’avance sur Sainz. Derrière, Hamilton attaque de nouveau Alonso qui empêche la Mercedes de passer.
 
Tour 65 : Tsunoda a fait une erreur et voit Latifi arriver. Hamilton s’énerve derrière Alonso, et finit par dépasser l’Alpine après une erreur d’Alonso pour le gain de la cinquième place ! Il est désormais derrière Sainz pour aller chercher une place sur le podium.
 
Tour 66 : Hamilton est déjà dans le sillage de Sainz et tente de le passer au premier virage mais la Ferrari reste devant ! Il reste 5 tours et l’écart entre eux et les leaders est de dix secondes. La victoire devrait donc se jouer entre Ocon et Vettel !
 
Tour 67 : Hamilton profite d’un dépassement de Ricciardo, qui va prendre un tour, pour passer Sainz ! Le pilote Ferrari est à l’agonie avec ses pneus et voit Alonso lui remonter dessus.
 
Tour 69 : Vettel reste à 1"3 d’Ocon, et Hamilton est remonté à 6"6 du Français à deux tours de l’arrivée. Gasly s’arrête de nouveau et ressort en tendres pour prendre le meilleur tour, propriété de Hamilton.
 
Dernier tour : Hamilton est remonté derrière Vettel et va tenter d’attaquer l’Aston Martin !
 
Arrivée : Victoire d’Esteban Ocon ! Le Français remporte sa première victoire ne carrière ! C’est la première victoire 100% française (pilote - châssis - moteur) depuis Alain Prost et Renault en 1983 en Autriche ! Il gagne 18 ans après la première victoire d’Alonso sur ce même circuit avec Renault.
 
Vettel et Hamilton - et leurs 11 titres mondiaux - accompagnent le Français sur le podium ! Le Britannique perd le meilleur tour en course au profit de Gasly et l’écart avec Verstappen, qui termine dixième, sera d’un point !
 
Sainz est quatrième devant Alonso, Gasly, Tsunoda, puis les Williams de Latifi et Russell qui totalisent six points ! Verstappen est donc dixième.
  • Meilleur tour : P. Gasly : 1'18"394
  • Le classement du GP : 
1er
E. Ocon
2ème
L. Hamilton
3ème
C. Sainz
4ème
F. Alonso
5ème
P. Gasly
6ème
Y. Tsunoda
7ème
N. Latifi
8ème
G. Russell
9ème
M. Verstappen
10ème
K. Raikkonen
11ème
D. Ricciardo
12ème
M. Schumacher
13ème
A. Giovinazzi

S. Vettel qui avait terminé 2ème est disqualifié pour quantité d'essence insuffisante à la fin de la course.

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 19/02/2020 - 21:39
Dernière modification : 01/08/2021 - 22:26
Catégorie : Saison 2021
Page lue 160 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 16
^ Haut ^