Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2021 - GP d'Abu Dhabi

 

 

Les essais qualificatifs :

Voici arrivée la dernière séance de qualifications de l’année, celle du Grand Prix d’Abu Dhabi. Elle revêt une importance cruciale puisque c’est celle qui déterminera la grille de départ de la dernière course de la saison, et donc influera sur l’attribution du titre mondial entre Max Verstappen et Lewis Hamilton.
 
Les deux hommes sont à égalité avant ce dernier GP de la saison, et se qualifier en pole position pour l’un ou l’autre sera essentiel. C’est dans ce contexte que les deux pilotes aborderont cette dernière séance qualificative.
 
Verstappen a dominé la première séance, et Hamilton a pris la main hier après-midi puis ce matin, avec une équipe Mercedes F1 qui semblait légèrement plus rapide sur un tour. Hier, les simulations de longs relais semblaient donner un léger avantage à Red Bull, mais tout pourrait encore avoir basculé avec le travail effectué cette nuit.
 
Hamilton a reçu un nouvel échappement sur sa monoplace mais n’a pas de pénalité, la pièce rentrant dans le quota autorisé par saison. Verstappen, quant à lui, a subi un changement d’aileron arrière ce matin, la pièce semblant toujours poser des problèmes de fiabilité à Red Bull.
 
Le rôle de Valtteri Bottas et Sergio Pérez, troisième et quatrième ce matin, sera aussi crucial dans cette qualification, puisque les deux lieutenants des candidats au titre devront donner l’aspiration et tenter de se placer au mieux pour avoir un rôle stratégique à jouer en course.
  •  1ere partie :
Sergio Pérez a été le premier à faire un chrono en 1’24"253 et Yuki Tsunoda a signé un temps de 1’23"993 juste après. Max Verstappen a rapidement battu le Japonais en 1’23"680. Tous les pilotes étaient en pneus médiums pour cette première sortie en piste, sauf Charles Leclerc en médiums.
 
Pierre Gasly a pris la deuxième place en 1’23"967 et Carlos Sainz la cinquième à six dixièmes, devant Antonio Giovinazzi et Leclerc. C’était le moment où Lewis Hamilton a pris la piste pour son premier tour rapide.
 
Après un premier secteur légèrement en retrait, il a fait mieux lors des deux suivants et pris le meilleur temps en 1’23"266, et Valtteri Bottas s’est placé à 101 millièmes de son équipier, devant Verstappen.
 
Fernando Alonso a pris la quatrième place, immédiatement battu par Lando Norris. Norris, Alonso, Gasly et Tsunoda se tenaient en moins de deux dixièmes. Daniel Ricciardo a pris la huitième place et Leclerc la 12e, toujours en médiums.
 
Pérez a pris la troisième place devant Verstappen, mais ce dernier a immédiatement amélioré, se positionnant à 56 millièmes de seconde de Hamilton. Tsunoda a repris la cinquième place, et Gasly la sixième.
 
Le chrono de Gasly a été supprimé, alors que Daniel Ricciardo s’est placé sixième devant Esteban Ocon. Norris a lui aussi amélioré mais percuté un cône qu’il a envoyé en piste, ce qui ne l’a pas empêché de prendre le quatrième temps.
 
Le drapeau rouge a été déployé avec 6:25 restantes pour aller retirer le cône. Celui-ci a en fait été arraché par Mick Schumacher, puis percuté par Norris dans son tour rapide. La direction de course n’a pas pris de risque pour l’enlever en sécurité.
 
Un incident a été noté entre Ocon et Sebastian Vettel, le pilote Alpine F1 ayant gêné l’Allemand dans le dernier virage, alors que l’Aston Martin était dans un tour rapide, et Ocon en train de préparer le sien.
 
La séance a été relancée pour une tentative par pilote, et Leclerc a enfin chaussé les gommes tendres, ce qui lui a permis de remonter au sixième rang. Sainz s’est placé dixième.
 
Hamilton a amélioré son chrono en 1’22"845, et Bottas a repris la deuxième place à Verstappen en 1’23"2. Pérez, Tsunoda et Gasly ont amélioré aussi et sont repassés devant Norris.
 
Latifi a progressé en 15e place, éliminant Stroll, mais ce dernier a amélioré avec la 13e place. Ocon est remonté neuvième, et Alonso 11e. Sainz s’est placé huitième juste devant Leclerc, mais le Monégasque a répliqué avec le sixième temps.
 
Les éliminés sont Latifi, Russell, Räikkönen, Schumacher et Mazepin.
  •  2ème partie : 
Hamilton et Verstappen se sont rapidement envoyés un message en ce début de Q2. Hamilton a signé un 1’23"185 en pneus médiums, et Verstappen a suivi en 1’23"189, soit quatre millièmes moins bien que son rival, avec les mêmes pneus !
 
Bottas a signé le troisième temps à 61 millièmes de seconde de Hamilton, et Tsunoda a pris la quatrième place en médiums. Norris a pris la cinquième place devant Pérez, tandis que Gasly a raté son premier tour.
 
Les pilotes Ferrari et Alpine F1 sortaient en gommes tendres en ce début de Q2, tandis que Verstappen a fait un gros plat sur un de ses pneus en ratant le freinage d’une chicane.
 
Sainz a pris le meilleur temps en 1’23"174, 11 millièmes devant Hamilton et 15 millièmes devant Verstappen. Leclerc a amélioré à 28 millièmes. Ils étaient cinq en un dixième en ce milieu de Q2, même si les Ferrari avaient profité de pneus plus performants.
 
Alonso et Ocon se sont placés septième et huitième, eux aussi en gommes tendres, devant Norris et Pérez. Les équipes de pointe pouvaient possiblement s’inquiéter de voir les équipes du peloton chausser des pneus tendres en cette Q2.
 
Les pilotes se sont relancés à l’assaut de la piste en peloton, ce qui a amusé Sainz : "C’est comme une course ici !"
 
Verstappen a assuré le coup en prenant des pneus tendres pour cette fin de Q2, se préparant à avorter son tour s’il n’en a pas besoin. Alonso n’a pas réussi à améliorer sa septième place, tandis que Hamilton a progressé en médiums en 1’23"145.
 
Stroll n’a pas amélioré non plus. Gasly a fait le 12e temps en médiums et était donc éliminé. Pérez, en gommes tendres, a signé un 1’23"135, Red Bull ayant besoin de lui en Q3.
 
Tsunoda a pris la septième place, battu par Norris, et Ocon s’est placé devant Alonso. Verstappen a signé le meilleur temps en 1’22"800, lui aussi en tendres ! Les deux Red Bull s’élanceront en gommes tendres demain, tandis que les Mercedes seront en médiums. Ricciardo a réussi à prendre la dixième place.
 
Les éliminés sont Alonso, Gasly, Stroll, Giovinazzi et Vettel.
  •  3ème partie :
Hamilton possède 19 millièmes de seconde d’avance dans le premier secteur sur Verstappen, qui a signé un temps énorme de 1’22"109 ! Les chronos tombent, comme d’habitude, en Q3 !
 
Hamilton a été moins rapide dans le deuxième secteur et a été relégué à une demi-seconde du Néerlandais ! Tsunoda s’est placé à neuf dixièmes, mais devant Bottas et Norris.
 
Pérez a pris la troisième place, tandis que Sainz et Leclerc se sont positionnés sixième et septième derrière Bottas. Tsunoda a finalement perdu son chrono pour avoir dépassé les limites de piste.
 
Hamilton est très légèrement en retard dans le premier secteur lors de sa deuxième tentative, Hamilton a légèrement amélioré dans le deuxième secteur, mais n’a pas fait mieux que son rival, à 371 millièmes.
 
Norris a amélioré et pris la troisième place, juste devant Pérez ! Et Sainz a amélioré et pris la cinquième place à Bottas. Avantage Red Bull après cette qualification, Verstappen étant en pole et Pérez quatrième.
 
Hamilton est deuxième mais Bottas seulement sixième, tandis que Norris et Sainz joueront les arbitres de luxe au départ en troisième et cinquième positions. Leclerc et Tsunoda seront en quatrième ligne, devant Ocon et Ricciardo.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Max Verstappen Red Bull Honda RB16B 1:23.322 1:22.800 1:22.109
2 Lewis Hamilton Mercedes W12 1:22.845 1:23.145 1:22.480
3 Lando Norris McLaren Mercedes MCL35M 1:23.553 1:23.256 1:22.931
4 Sergio Pérez Red Bull Honda RB16B 1:23.350 1:23.135 1:22.947
5 Carlos Sainz Ferrari SF21 1:23.624 1:23.174 1:22.992
6 Valtteri Bottas Mercedes W12 1:23.117 1:23.246 1:23.036
7 Charles Leclerc Ferrari SF21 1:23.467 1:23.202 1:23.122
8 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda AT02 1:23.428 1:23.404 1:23.220
9 Esteban Ocon Alpine Renault A521 1:23.764 1:23.420 1:23.389
10 Daniel Ricciardo McLaren Mercedes MCL35M 1:23.829 1:23.448 1:23.409
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Fernando Alonso Alpine Renault A521 1:23.846 1:23.460  
12 Pierre Gasly AlphaTauri Honda AT02 1:23.489 1:24.043  
13 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR21 1:24.061 1:24.066  
14 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C41 1:24.118 1:24.251  
15 Sebastian Vettel Aston Martin Mercedes AMR21 1:24.225 1:24.305  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW43B 1:24.338    
17 George Russell Williams Mercedes FW43B 1:24.423    
18 Kimi Räikkönen Alfa Romeo Ferrari C41 1:24.779    
19 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-21 1:24.906    
20 Nikita Mazepin Haas Ferrari VF-21 1:25.685    
  • Grille de départ : 
M. Verstappen  pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"109 L. Hamilton
  1'22"480
L. Norris pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"931 S. Perez
  1'22"947
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"992 V. Bottas
  1'23"036
C. Leclerc pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"122 Y. Tsunoda
  1'23"220
E. Ocon pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"389 D. Ricciardo
  1'23"409
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"460 P. Gasly
  1'24"043
L. Stroll pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"066 A. Giovinazzi
  1'24"451
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"305 N. Latifi
  1'24"338
G. Russell pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"423 K. Raikkonen
  1'24"779
M. Schumacher pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"906 N. Mazepin
  1'25"685

La course :

On y est ! La Formule 1 dispute sa finale de la saison 2021 avec le Grand Prix d’Abu Dhabi, 22e et dernière manche de l’année. C’est celle qui déterminera, au bout d’un suspens incroyable débuté le 28 mars à Bahreïn, le champion du monde entre Max Verstappen et Lewis Hamilton.
 
Les deux hommes sont arrivés à égalité de points lors de la dernière course, avec un avantage d’une victoire pour le pilote Red Bull, qui pourrait être déterminant en cas de double abandon.
 
Mercedes F1 mène devant Red Bull chez les constructeurs, et c’est la première fois depuis 2008 que les deux couronnes sont attribuées lors de la dernières course. Les scénarios pour l’attribution des titres sont multiples mais ne sont pas trop complexes.
 
C’est Verstappen qui a signé la pole position, et il devance Hamilton, les deux pilotes étant de nouveau au-dessus du lot pendant la séance de qualifications. La différence est que le pilote Red Bull s’élancera en pneus tendres, tandis que le septuple champion du monde aura les gommes médiums au départ.
 
Derrière, Lando Norris arbitre ce duel en troisième place, mais le pilote McLaren a avoué lui-même après les qualifications qu’il n’était pas à l’aise avec ce positionnement juste derrière les deux candidats au titre. Il devance Sergio Pérez, à ses côtés en deuxième ligne.
 
Carlos Sainz est cinquième devant Valtteri Bottas, qui fait ses adieux à Mercedes F1 ce jour. Norris, Sainz et Charles Leclerc, qualifié lui à la septième place, se disputent la cinquième place du classement pilotes, celle de ’meilleur des autres’ derrière les pilotes Mercedes et Red Bull.
 
A noter qu’ils ne sont que 19 sur la grille au départ, puisque Nikita Mazepin a été testé positif au Covid-19 et a dû s’isoler. Le pilote Haas F1 est asymptomatique et n’est pas remplacé, conformément au règlement, puisqu’il est absent après les qualifications.
 
Il s’agit de la dernière course de Kimi Räikkönen et d’Antonio Giovinazzi, les deux pilotes Alfa Romeo quittant la F1 ce soir. C’est aussi la dernière course de la présence officielle de Honda en F1, même si le manufacturier restera accompagner Red Bull en 2022 et après.
 
13h20 : L’award Crypto.com des dépassements se jouera entre Fernando Alonso, Sebastian Vettel et Räikkönen. Le pilote Alpine F1 s’est amusé du fait que Vettel avait deux dépassements d’avance : "J’ai vu ça ce matin, c’est tentant de démarrer depuis la voie des stands pour faire plus de dépassements !"
 
13h28 : Les pilotes sont allés se placer sur la grille de départ, Räikkönen en tête. Le Finlandais tirera sa révérence ce soir après son 350e Grand Prix de F1. C’est un record, mais celui-ci tiendra moins d’un an puisque Fernando Alonso, qui dispute son 334e GP, le battra l’an prochain.
 
13h33 : Il y a de l’agitation autour de la voiture de Leclerc, mais celui-ci se veut rassurant : "En dessous de ma voiture il y a une trace d’huile d’une autre catégorie donc on essaie de l’enlever pour le départ, car ce ne sera pas top."
 
13h37 : Il s’agit aussi de la dernière courses des monoplaces actuelles, qui sont arrivées en 2017. Cette génération a été jusqu’ici la plus rapide et ne devrait pas être détrônée par les nouvelles F1, qui arriveront en 2022. Au moins au début, puisque les simulations montrent finalement des voitures qui pourraient avoir un niveau proche des monoplaces actuelles.
 
13h44 : Avant le grand duel final, Räikkönen est l’homme de toutes les attentions sur la grille. David Coulthard, qui fut son équipier chez McLaren entre 2002 et 2004, l’a interviewé une dernière fois.
 
13h53 : Les pilotes se sont installés dans leur voiture, et l’on est désormais à moins de 10 minutes du départ de cette course qui est absolument historique !
 
13h58 : Verstappen s’élance donc en pneus tendres, comme Norris, Pérez, Sainz, Leclerc, Esteban Ocon (9e), Daniel Ricciardo (10e) et Mick Schumacher (19e). Hamilton est en médiums, come Bottas, Yuki Tsunoda (8e), Lance Stroll, Antonio Giovinazzi, Vettel, Nicholas Latifi, George Russell et Kimi Räikkönen (de la 13e à la 18e place). Seuls Alonso et Pierre Gasly, 11e et 12e, ont fait le choix des pneus durs.
 
Départ : Hamilton prend la tête au départ en s’élançant mieux que Verstappen, tandis que Pérez prend la troisième place ! Bottas se rate et passe huitième.
 
Tour 1 : Les deux hommes se touchent à la chicane après une attaque de Verstappen, Hamilton coupe la chicane et ressort en tête. Le pilote Mercedes boucle le premier tour en tête.
 
Tour 2 : L’écart reste supérieur à une seconde. Verstappen se plaint d’une chicane coupée de Hamilton, tandis que ce dernier se plaint d’avoir été poussé hors piste. Rien ne devrait se passer, Hamilton n’ayant pas eu le choix que de passer hors piste.
 
Tour 3 : Hamilton a fait le meilleur tour et pris un peu de marge sur Verstappen, les deux hommes sont séparés d’une seconde et demie. Pérez suit à 1"8 de Verstappen, et Sainz a dépassé Norris pour la quatrième place. Leclerc est sixième devant Bottas et Tsunoda, puis Ocon, Ricciardo, Alonso et Gasly.
 
Tour 4 : L’écart grimpe à 1"8 entre Hamilton et Verstappen, et le Néerlandais n’est pas content que son rival ait pu avoir de l’avance en coupant la chicane.
 
Tour 6 : L’écart atteint les deux secondes entre les deux protagonistes pour le titre mondial. Derrière, Pérez est à moins de 3 secondes, tandis que Leclerc est dans le sillage de Norris pour la cinquième place. Bottas ne parvient pas à rattraper Tsunoda. Vettel a attaqué Stroll proprement à la chicane et a dépassé son équipier pour la 14e place.
 
Tour 7 : Red Bull continue à revenir auprès de Michael Masi, Jonathan Wheatley expliquant que Verstappen était agressif, mais qu’il était sur la piste et devant au point de corde. Masi lui explique que Hamilton n’a pas gagné une avance conséquente hors piste.
 
Tour 8 : Hamilton a signé le meilleur tour en course en 1’28"550, et Verstappen a fait son meilleur tour personnel en 1’28"636. Seul Pérez est à peu près dans le rythme en 1’29"0, tous les autres pilotes roulant en plus de 1’30 au tour.
 
Tour 9 : Verstappen explique à la radio que ses pneus arrière commencent à être en difficulté.
 
Tour 10 : Hamilton enchaîne avec un deuxième meilleur temps en 1’28"356. Verstappen accuse désormais 2"8 de retard sur son rival.
 
Tour 11 : Hamilton enchaîne avec un temps en 1428"216 et continue à prendre de l’avance dans la 11e boucle, l’écart se portant à 4 secondes. En revanche, mauvaise nouvelle pour Mercedes, Bottas est déjà hors de la fenêtre de l’arrêt au stand pour jouer en faveur de Hamilton. Mercedes joue donc à 1 contre 2, puisque Pérez est troisième à 8 secondes de Hamilton.
 
Tour 12 : Hamilton signe son meilleur tour en course en 1’28"1, et il prend une seconde complète à Verstappen, qui se plaint encore de ses pneus arrière.
 
Tour 13 : On arrive au tout début de la fenêtre de changement des gommes tendres, puisque Pirelli prévoyait un relais de 13 à 20 tours avec ces pneus. L’écart atteint les 5"5 entre les deux hommes de tête, et Pérez revient sur son équipier. Verstappen rentre à la fin du tour !
 
Tour 14 : Verstappen ressort cinquième juste derrière Norris, après que le pilote McLaren a été informé qu’il continue à perdre des rapports de boîte. Verstappen le dépasse immédiatement, tandis que Tsunoda et Leclerc luttent pour la sixième place, le Monégasque devant passer hors piste. Et Hamilton calque sa stratégie sur Verstappen, s’arrêtant un tour après son rival !
 
Tour 15 : Pérez est en tête et Red Bull lui annonce un passage au ’plan B’. Ils vont certainement lui demander de rester en piste pour ralentir Hamilton, mais l’écart est de 9 secondes. Les pneus du Mexicain seront surement très fatigués quand la Mercedes arrivera à sa hauteur. Sainz est à 5 secondes de Hamilton et a Verstappen dans son sillage.
 
Tour 17 : Hamilton signe le meilleur tour en course en 1’27"8, prenant 1"8 à Pérez en un tour. Il prend aussi plus d’une seconde à Verstappen, qui ne parvient pas à dépasser Sainz. Le pilote Ferrari signe son meilleur temps personnel en gommes tendres usées.
 
Tour 18 : Hamilton signe un nouveau meilleur tour en course en 1’27"780 et revient à moins de cinq secondes de Pérez. L’écart est désormais de plus de 7 secondes entre Hamilton et Verstappen, qui parvient enfin à se défaire de la Ferrari, non sans avoir beaucoup glissé derrière cette dernière.
 
Tour 19 : Hamilton est revenu à 2 secondes de Pérez après avoir repris 2"7 au Mexicain. Sainz s’arrête à la fin du tour.
 
Tour 20 : Pérez voit Hamilton revenir, tandis que Verstappen roule presque une seconde plus lentement que Hamilton en air libre. Pérez se défend et repasse devant Hamilton, en lui faisant perdre du temps. Hamilton passe à la chicane entre les deux lignes droites mais le Mexicain repasse en tête !
 
Tour 21 : Hamilton attaque de nouveau Pérez mais ne parvient pas à passer ! Verstappen est revenu dans le sillage des deux hommes. Hamilton se plaint d’un pilotage dangereux mais Pérez ne fait rien qui soit contre le règlement. Hamilton prend enfin la tête dans la deuxième ligne droite mais Pérez a fait le boulot en faisant perdre 8 secondes à Hamilton !
 
Tour 23 : Hamilton tourne toujours plus vite que Verstappen, et l’écart qui était descendu à 1 seconde entre Hamilton et Verstappen, grâce à Pérez, est remonté à 2"5. Tsunoda est troisième et bloque toujours Bottas, qui ne parvient pas à passer. Pérez s’est arrêté et ressort cinquième à 8 secondes de Bottas.
 
Tour 24 : Hamilton signe le meilleur tour en course et porte son avance à 2"5. Tsunoda s’arrête et laisse Bottas troisième avec un arrêt à faire. Pérez est à 7 secondes du Finlandais. Alonso et Gasly sont cinquième et sixième après un départ en pneus durs et devancent Sainz, Norris et Leclerc.
 
Tour 25 : L’écart est repassé à trois secondes en tête entre les deux pilotes. Mercedes s’est plaint de la défense de Pérez mais Masi a expliqué que c’était juste une lutte rude.
 
Tour 26 : Räikkönen est au ralenti et rentre aux stands. La carrière du Finlandais semble proche de s’arrêter après un problème de freins, qui l’ont envoyé en tête-à-queue à la chicane et l’ont fait percuter le mur. Son aileron est cassé, il rentre et ne repart pas. Russell a aussi des problèmes mécaniques avec sa Williams.
 
Tour 28 : L’écart est de 3"8 entre Hamilton et Verstappen, Bottas est toujours troisième mais n’a plus que 3 secondes d’avance sur Pérez.
 
Tour 29 : On atteint la mi-course et Hamilton explique qu’il aura du mal à aller au bout avec ses gommes... non sans être en train de signer le meilleur tour en course !
 
Tour 30 : Hamilton a fait le meilleur tour en course et a repris une demi-seconde à Verstappen, l’écart se portant à plus de 4 secondes entre les deux hommes. Bottas rentre à la fin du tour.
 
Tour 31 : Le Finlandais ressort neuvième juste devant Tsunoda, et pas loin derrière Leclerc. L’écart est de 4"5 en tête entre Hamilton et Verstappen.
 
Tour 33 : Hamilton signe un nouveau meilleur tour en course et porte l’écart à 5"3 sur Verstappen. Le pilote Mercedes F1 ne semble plus économiser ses gommes, va-t-il tabler sur un deuxième arrêt ? Bottas signe un tour rapide avec un deuxième meilleur secteur absolu et revient dans le sillage de Leclerc.
 
Tour 34 : Mercedes demande à Hamilton quels pneus il voudrait s’il venait à s’arrêter derrière la voiture de sécurité. Le pilote répond que les deux composés lui vont, et que les pneus actuels sont en forme. Il signe le deuxième meilleur secteur absolu dans cette 34e boucle.
 
Tour 35 : Hamilton signe un nouveau meilleur tour en course en 1’27"2 et reprend une demi-seconde à Verstappen, qui est à 5"8. Bottas a pris la huitième place à Leclerc.
 
Tour 36 : Giovinazzi abandonne à son tour après un problème de boîte de vitesses, et la voiture de sécurité virtuelle est déployée ! Et Verstappen s’arrête au stand pendant la voiture de sécurité virtuelle !
 
Tour 37 : Hamilton est en tête avec 23 secondes d’avance sur Verstappen, et Pérez est troisième à 13 secondes de son équipier. Le Britannique ne rentre pas car la voiture de sécurité virtuelle est retirée quasiment à son passage sur la ligne ! L’écart à la relance est de 18 secondes entre les deux hommes, il reste 21 tours !
 
Tour 38 : Verstappen est à 16"8 en profitant du delta de voiture de sécurité virtuelle, et l’écart est de 16"4, ce qui l’oblige à reprendre 8 dixièmes par tour sur son rival.
 
Tour 39 : Hamilton juge qu’il était risqué de le laisser en piste. Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’26"1, et Hamilton son meilleur chrono en 1’26"7. L’écart est de 15"6 !
 
Tour 40 : Le dernier secteur du circuit est très profitable à Verstappen, qui remonte à 14"8, avec notamment 6 dixièmes repris en fin de tour. Hamilton pense qu’il ne pourra pas tenir ce rythme jusqu’en fin de course. Derrière, Alonso et Gasly se sont arrêtés, ressortant respectivement huitième et neuvième. Sainz a hérité de la quatrième place devant Norris et Bottas, tandis que Leclerc a fait un autre arrêt pendant la VSC.
 
Tour 41 : Hamilton a limité la casse dans le 40e tour en ne perdant que 4 dixièmes. L’écart est de 14"4 à l’entame du 41e tour.
 
Tour 42 : Verstappen a repris 3 dixièmes à son rival dans la boucle précédente, l’écart reste supérieur à 14 secondes. La question est de savoir jusqu’à quand les pneus de Hamilton tiendront. Verstappen prend le meilleur premier secteur absolu dans ce 42e tour, et Hamilton le meilleur deuxième.
 
Tour 43 : Hamilton signe son meilleur tour personnel en piste et et l’écart est à 14 secondes. Une minute plus loin, Bottas est dans le sillage de Norris mais ne parvient pas à le dépasser.
 
Tour 45 : L’écart reste serré entre les deux hommes, Verstappen reprenant 2 dixièmes à Hamilton, qui s’approche de retardataires.
 
Tour 46 : Hamilton a encore perdu deux dixièmes de seconde en ce 45e tour, c’est actuellement le rythme en vigueur en piste entre lui et Verstappen. Pérez est esseulé au troisième rang, tandis que Sainz possède une petite marge d’avance sur Norris et Bottas.
 
Tour 48 : Il reste 11 tours et il y a désormais 12"2 d’écart entre les deux pilotes. Hamilton reçoit l’ordre d’ignorer le tableau de bord, qui lui affiche visiblement 55 tours, la durée de la course l’an dernier alors que le circuit était plus long.
 
Tour 49 : Norris s’arrête à cause d’une crevaison, et Sainz pourrait désormais être cinquième du championnat, Norris et Leclerc étant hors des points.
 
Tour 50 : Mercedes donne des consignes à Hamilton pour faire attention aux vibreurs, afin de ne pas risquer une crevaison.
 
Tour 51 : L’écart est de 10"9 entre les deux protagonistes au titre. Verstappen revient sur le groupe de voitures qu’a dépassé Hamilton plusieurs boucles auparavant.
 
Tour 52 : L’écart est de 11"5 et remonte puisque Verstappen est dans le trafic.
 
Tour 53 : Crash de Latifi ! La voiture du Canadien - qui est indemne - est immobilisée au milieu de la piste et la voiture de sécurité est déployée.
 
Tour 54 : Hamilton ne rentre pas, contrairement à Verstappen qui est passé au stand chausser des pneus tendres, comme Pérez. Il reste cinq tours mais il y a du travail puisque la voiture de Latifi a été lourdement abîmée.
 
Tour 55 : Hamilton est très inquiet de savoir Verstappen en pneus tendres et neufs derrière lui. Peter Bonnington lui explique qu’il y aura du temps avant que la course ne reprenne, car il faut évacuer la Williams et faire repasser les pilotes qui sont à un tour devant. Hamilton juge que la voiture de sécurité ne va pas assez vite en ligne droite.
 
Tour 56 : Pérez est rentré abandonner alors qu’il allait signer un podium bien mérité après avoir bataillé contre Hamilton en début de course. Les voitures qui sont à un tour ne dépasseront pas la voiture de sécurité car la direction de course veut finir sous drapeau vert ! Il y aura Norris, Alonso, Ocon, une Ferrari et une Aston Martin entre les deux candidats au titre.
 
Tour 57 : Verstappen juge que cette décision est "typique" de la direction de course, sous-entendant qu’elle avantage Hamilton. Cependant, si les voitures repoussées à un tour avaient dû reprendre un tour, la course n’aurait jamais repris.
 
Finalement, la voiture de sécurité est rentrée et les voitures ont pu dépasser la voiture de sécurité ! On va avoir un duel sur un seul tour !
 
Tour 58 : C’EST REPARTI ! Hamilton négocie le premier virage en tête mais Verstappen est dans son sillage. Il n’y aura pas de DRS pour le pilote Red Bull qui attaque et passe son rival ! Il zigzague et Hamilton est dans le sillage à la chicane entre les lignes droites.
 
Hamilton attaque dans la deuxième ligne droite mais ne parvient pas à dépasser, et Verstappen prend de l’avance ! Le Néerlandais franchit la ligne d’arrivée et devient champion du monde !
 
Mercedes hurle à la radio contre Michael Masi, pour la décision tardive au sujet des voitures à un tour !
 
Verstappen, en pleurs dans son tour de rentrée aux stands, aura récupéré le titre mondial dans le dernier tout d’une saison totalement folle ! Il faudra évidemment voir quelle sera la controverse suivant les décisions de fin de course, mais tout était fait pour que ce soit compliqué à gérer pour Michael Masi.
 
Hamilton termine deuxième devant Carlos Sainz, qui arrache la cinquième place du championnat. Yuki Tsunoda est quatrième et signe son meilleur résultat en Formule 1.
 
Mercedes F1 remporte son huitième titre mondial des constructeurs consécutif !
  • Meilleur tour : M. Verstappen : 1'26"103
  • Le classement du GP : 
1er
M. Verstappen
2ème
L. Hamilton
3ème
C. Sainz
4ème
Y. Tsunoda
5ème
P. Gasly
6ème
V. Bottas
7ème
L. Norris
8ème
F. Alonso
9ème
E. Ocon
10ème
C. Leclerc
11ème
S. Vettel
12ème
D. Ricciardo
13ème
L. Stroll
14ème
M. Schumacher

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 19/02/2020 - 21:44
Dernière modification : 12/12/2021 - 22:28
Catégorie : Saison 2021
Page lue 280 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 8
^ Haut ^