Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2020 - GP de Turquie

 
Istanbul.jpg

 

Les essais qualificatifs :

Après la séance d’essais libres disputée sur une piste humide ce matin, la pluie n’a pas cessé et la piste est détrempée à l’heure où les pilotes doivent prendre la piste pour disputer la Q1.
 
Un seul pilote est sous le coup d’une pénalité : il s’agit de George Russell, qui a reçu de nouveaux éléments moteur, qui lui ont fait dépasser le quota autorisé. De fait, il s’élancera du fond de grille demain.
 
Max Verstappen a signé le meilleur temps des trois séances d’essais libres, toutes disputées dans des conditions délicates et différentes, à cause d’un asphalte récemment resurfacé, et peu adapté à la F1
  •  1ere partie :
Le Néerlandais est d’ailleurs le premier à sortir des stands, et les pilotes partent en pneus intermédiaires ou pluie. On voit notamment les Red Bull et les Racing Point en gommes intermédiaires, tandis que les Mercedes et les Renault sont en pneus pluie.
 
Et Verstappen fait deux erreurs coup sur coup ! Il explique ne pas avoir d’adhérence et tire tout droit à la chicane avant de partir en tête-à-queue en revenant sur la piste. Albon fait également une erreur dans la chicane qui constitue les virages 9 et 10.
 
Lando Norris signe un chrono en 2’07"947, près de 40 secondes plus lent que les essais d’hier après-midi ! Sergio Pérez, puis Esteban Ocon et Valtteri Bottas prennent successivement le meilleur temps, le Finlandais signant un 2’07"001 !
 
La pluie est annoncée pour cinq minutes plus tard et il va falloir rapidement faire un chrono, ce que n’ont pas fait Leclerc, Albon, Vettel, Grosjean, Russell, Latifi et Magnussen !
 
Vettel et Leclerc signent un chrono mais restent proches de la zone d’élimination. Ocon puis Bottas améliorent de deux et trois secondes les meilleurs temps en pneus pluie ! Les pneus intermédiaires n’étaient pas un choix optimal, même si Stroll, Pérez et Norris sont troisième, cinquième et sixième.
 
Albon prend la 13e place et repousse Verstappen au 14e rang, alors que le Néerlandais passe par les stands pour mettre des pneus pluie. Sainz fait une faute dans le premier secteur, et Ocon a finalement le meilleur temps en 2’06"115 après l’annulation du chrono de Bottas. Albon améliore et remonte au huitième rang.
 
Le drapeau rouge est brandi ! La piste devient impraticable et la direction de course interrompt la séance à 6:56 du terme de la Q1 ! Les éliminés provisoires sont Leclerc, Grosjean, Gasly, Russell et Latifi.
 
13h20 : La question qui se pose maintenant est de savoir à quel moment s’arrêtera la pluie, et quand la séance pourra être relancée. En effet, la nuit tombera rapidement, surtout avec des conditions très nuageuses.
 
13h26 : La voiture de sécurité est en piste pour jauger l’état de la piste, et Bernd Maylander donnera ensuite ses recommandations à la direction de course.
 
13h40 : La météo s’améliore sensiblement en Turquie, comme l’indiquait le radar, et les mécaniciens sèchent les emplacements dans les stands.
 
13h50 : La séance va être relancée dans 5 minutes !
 
13h55 : C’est reparti !
 
Comme Verstappen en début de Q1, Albon est le premier à se placer en bout de voie des stands, mais s’immobilise pendant plus de deux minutes, ce qui ne sera pas idéal pour la mise en température des pneumatiques.
 
Räikkönen sort de piste et manque de s’accrocher avec Leclerc en repartant. Les Mercedes ressortent bien plus tard, seules en piste, en ayant laissé les pneus sous les couvertures chauffantes le plus tard possible.
 
Leclerc sort de la piste au premier virage dans sa première tentative, alors qu’il est toujours provisoirement éliminé et qu’il ne reste que 4 minutes dans la séance. Romain Grosjean est dans le gravier après une sortie de piste et la Q1 est de nouveau arrêtée.
 
14:01 : Après moins de cinq minutes d’interruption, la séance va être relancée !
 
Les pilotes reprennent la piste, avec 3:30 à faire dans cette Q1, ils n’auront qu’un tour rapide.
 
La piste est dans de bien meilleures conditions qu’elle ne l’était avant la première interruption, et un grand nombre de pilotes sont menacés d’élimination, alors que chacun se relance pour son tour chrono.
 
Verstappen améliore le premier secteur de deux secondes ! Kvyat fait un tête-à-queue dans le secteur 1. Leclerc est en revanche très loin du temps de Verstappen, à trois secondes de la Red Bull dans le premier secteur.
 
Dans le deuxième secteur, Verstappen prend cinq secondes à Ocon ! Avec un temps de 1’57"485, il prend plus de huit secondes à Ocon ! Albon prend la deuxième place à près de deux secondes de Verstappen. Räikköenn est troisième à près de 4 secondes, Vettel et Leclerc remontent aussi.
 
Giovinazzi prend la huitième place, Ocon n’améliore pas mais reste sixième. Russell remonte au 16e rang mais sera éliminé. Ricciardo remonte au sixième rang, Gasly améliore aussi. Magnussen rend la 16e place, et Bottas sauve son tour. Hamilton est repoussé au 14e rang après avoir été pris dans le drapeau jaune causé par Kvyat, mais il passe en Q2.
 
Les éliminés sont Magnussen, Kvyat, Russell qui s’élancera dernier demain, Grosjean et Latifi, qui a mis sa Williams dans le bac à gravier en toute fin de Q1.
  •  2ème partie : 
Norris s’élance en pneus intermédiaires, mais la séance est lancée alors que la grue est en train de retirer la Williams de Latifi à la sortie du quadruple gauche ! Une erreur tout bonnement inacceptable de la part de la direction de course, même si la voiture est retirée lorsque les voitures arrivent dans le virage.
 
La direction de course indique aussi que plusieurs tours effectués pendant le drapeau jaune consécutif à la sortie de Kvyat en Q1 seront étudiés après la séance, ce qui pourrait amener des pénalités à plusieurs pilotes.
 
Le choix des pilotes McLaren, qui ont tenté les pneus intermédiaires, semble peu payant lors de cette première tentative. Norris signe un 2’00"633, que ne bat finalement pas Räikkönen en pneus pluie !
 
Giovinazzi est troisième, battu par Ocon. Le temps de Norris est annulé pour avoir dépassé les limites de piste dans le virage 6. Gasly prend le deuxième temps derrière Räikkönen et devant Vettel. Albon améliore mais les chronos restent au-dessus des deux minutes.
 
Ricciardo se place au deuxième et Verstappen, qui vole sous la pluie, signe un 1’57"125 ! Et Stroll fait un excellent travail à trois dixièmes de Verstappen, comme Pérez qui passe devant son équipier. Bottas est à six dixièmes en quatrième place, et Hamilton, cinquième, est à près de deux secondes de son équipier !
 
La piste progresse grandement et les pilotes continuent d’enchaîner les tours. Albon prend le meilleur tour en 1’56"721, et Räikkönen remonte au troisième rang. Stroll bat Albon et fixe la nouvelle référence en 1’55"7, et Räikkönen remonte en deuxième place !
 
La piste est en nette amélioration puisque Verstappen est désormais en 1’53"486. Pérez est deuxième et les Mercedes remontent aux troisième et quatrième places. Albon remonte au deuxième rang tandis que Verstappen est en 1’52"036. Bottas est deuxième mais à 1"7, le Néerlandais de chez Red Bull est sur une autre planète.
 
Räikkönen semble se diriger vers la Q3 avec le troisième temps, et Verstappen continue son récital en 1’50"293 ! Il a désormais 3"4 d’avance sur Bottas. Albon revient à 1"9 de son équipier en deuxième place.
 
Ocon et Giovinazzi s’assurent une place en Q3 avec un excellent tour ! Les McLaren et Vettel améliorent mais ne rentrent pas dans le top 10. Les deux Red Bull, les deux Mercedes, les deux Racing Point, les deux Alfa Romeo et les deux Renault vont en Q3. Les éliminés sont Norris, Vettel, Sainz, Leclerc et Gasly !
  •  3ème partie :
Les pilotes s’élancent en pneus pluie à l’exception d’Ocon et Pérez, dont l’équipe change les gommes au dernier moment.
 
C’est Verstappen qui signe le premier chrono en 1’52"326, moins rapide qu’en Q2 le temps de mettre les pneus dans la fenêtre de fonctionnement. Il repousse tout de même Albon et Räikkönen à 4 et 5 secondes !
 
Bottas est deuxième à 4"141 et Hamilton cinquième à 4"9, juste derrière Ricciardo ! Stroll se place en deuxième position à 1"5 de Vestappen, et Pérez en termine de son premier tour en gommes intermédiaires avec un 1’52"037 en pneus intermédiaires !
 
Le Mexicain se place provisoirement en pole position, et la piste est clairement à un niveau équilibré entre intermédiaires et pluie. Verstappen rentre aux stands alors qu’il prenait deux secondes à Pérez.
 
Ce dernier fait un tête-à-queue dans son tour suivant, et Mercedes chausse aussi des pneus à inscriptions vertes, alors que les full wet semblent être de moins en moins performants. Mais Räikkönen, avec ces pneus, remonte au troisième rang.
 
Verstappen se plaint de ne pas avoir de grip, et Red Bull a fait une énorme erreur ! Le Néerlandais allait s’emparer de la pole position quand il a été rappelé aux stands, et ça pourrait clairement lui coûter la pole.
 
Pérez améliore tout de même avec les pneus intermédiaires, il fait un temps de 1’49"321 et reprend 2"7 à son temps d’avant. Et Stroll est deuxième, à deux secondes de la performance de son équipier, mais les deux Racing Point sont aux deux premières places !
 
Verstappen reprend la deuxième place à Stroll mais à 1"3 de Pérez ! Ricciardo en termine et prend la quatrième place provisoire dans son dernier tour. Ocon remonte au sixième rang.
 
Stroll est dans un excellent dernier tour et il prend la pole position pour 1"5, en 1’47"765 ! Hamilton ne remonte qu’au sixième rang et Bottas n’améliore pas, il reste neuvième !
 
Stroll garde le meilleur temps et signe sa première pole position en carrière ! C’est Verstappen qui est deuxième, et le choix des intermédiaires s’est finalement révélé payant, puisque ses chronos étaient bien meilleurs que ceux en pluie. Une Racing Point et une Red Bull en première ligne, et la même chose en deuxième ligne avec Pérez et Albon !
 
Ricciardo et Hamilton seront en troisième ligne devant Ocon et Räikkönen, puis Bottas et Giovinazzi qui seront en cinquième ligne.
 
A noter que de nombreuses enquêtes liées aux drapeaux jaunes en piste pourraient rapidement faire évoluer la grille, à la fois en Q1 et en Q3.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lance Stroll Racing Point Mercedes RP20 2:07.467 1:53.372 1:47.765
2 Max Verstappen Red Bull Honda RB16 1:57.485 1:50.293 1:48.055
3 Sergio Perez Racing Point Mercedes RP20 2:07.614 1:54.097 1:49.321
4 Alex Albon Red Bull Honda RB16 1:59.431 1:52.282 1:50.448
5 Daniel Ricciardo Renault RS20 2:05.598 1:54.278 1:51.595
6 Lewis Hamilton Mercedes W11 2:07.599 1:52.709 1:52.560
7 Esteban Ocon Renault RS20 2:06.115 1:53.657 1:52.622
8 Kimi Raikkonen Alfa Romeo Ferrari C39 2:01.249 1:53.793 1:52.745
9 Valtteri Bottas Mercedes W11 2:07.001 1:53.767 1:53.258
10 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C39 2:07.341 1:53.431 1:57.226
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Lando Norris McLaren Renault MCL35 2:07.167 1:54.945  
12 Sebastian Vettel Ferrari SF1000 2:03.356 1:55.169  
13 Carlos Sainz McLaren Renault MCL35 2:07.489 1:55.410  
14 Charles Leclerc Ferrari SF1000 2:04.464 1:56.696  
15 Pierre Gasly AlphaTauri Honda AT01 2:05.579 1:58.556  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-20 2:08.007    
17 Daniil Kvyat AlphaTauri Honda AT01 2:09.070    
18 George Russell Williams Mercedes FW43 2:10.017    
19 Romain Grosjean Haas Ferrari VF-20 2:12.909    
20 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW43 2:21.611    
  • Grille de départ : 
L. Stroll  pour_grille_de_depart.GIF  
1'47"765 M. Verstappen
  1'48"055
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'49"321 A. Albon
  1'50"448
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'51"595 L. Hamilton
  1'52"560
E. Ocon pour_grille_de_depart.GIF  
1'52"622 K. Raikkonen
  1'52"745
V. Bottas pour_grille_de_depart.GIF  
1'53"258 A. Giovinazzi
  1'57"226
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'55"169 C. Leclerc
  1'56"696
K. Magnussen pour_grille_de_depart.GIF  
2'08"007 L. Norris**
  1'54"945
C. Sainz*** pour_grille_de_depart.GIF  
1'55"410 D. Kvyat
  2'09"070
R. Grosjean pour_grille_de_depart.GIF  
2'12"909 N. Latifi
  2'21"611
P. Gasly* pour_grille_de_depart.GIF  
1'58"556 G. Russell*
  2'10"017
* G. Russell et P. Gasly sont relégués en fond de grille suite au remplacement de différents éléments du bloc moteur.
** L . Norris est pénalisé de 5 places pour ne pas avoir respecté les drapeaux jaunes.
*** C. Sainz est pénalisé de 3 places pour avoir gêné S. Perez durant les qualifications?

La course :

La séance qualificative du Grand Prix de Turquie a donné lieu à plusieurs surprises grâce à la pluie qui s’est invitée sur le circuit d’Istanbul, et la course pourrait tout autant être incertaine, compte tenu des prévisions météo.
 
C’est Lance Stroll qui a signé sa première pole position en carrière devant Max Verstappen, dominateur tout le week-end, et Sergio Pérez sur la deuxième Racing Point. Un trio inédit qui devance l’autre Red Bull d’Alex Albon.
 
Il faut aller en troisième ligne pour voir la première Mercedes, celle de Lewis Hamilton, qualifié sixième juste derrière Daniel Ricciardo. Esteban Ocon est septième devant Kimi Räikkönen, l’autre Mercedes de Valtteri Bottas, et la seconde Alfa Romeo d’Antonio Giovinazzi.
 
La pluie était moins attendue en course que pour les qualifications, mais elle s’est invitée à une heure du départ sur le circuit turc. La piste récemment resurfacée n’avait pas besoin de cela pour être glissante, ayant proposé aux pilotes des conditions d’adhérence précaires tout le week-end.
 
A une heure du départ, et alors qu’une averse atteignait le circuit, la direction de course a lancé un message à toutes les équipes, rappelant qu’il était interdit de sécher la piste de manière artificielle. Michael Masi a précisé que cela incluait les emplacements de grille, et il a insisté sur l’interdiction d’utiliser les souffleurs.
 
Pierre Gasly a été placé sous enquête dans la matinée pour un changement de moteur sur son AlphaTauri. La FIA a finalement décidé que la règle du parc fermé n’avait pas été enfreinte, et le Français s’élancera en fond de grille.
 
L’avant course a été très agitée, avec un accident pour Giovinazzi dans les tours de mise en grille, et un pour George Russell à l’entrée des stands. Les deux Williams s’élanceront des stands.
 
11h05 : La pluie ne tombe plus à Istanbul et la procédure de départ devrait donc se faire de manière classique. Les prévisions annoncent 60% de risque d’averse pour plus tard dans la course, mais celle-ci pourrait se faire intégralement sur piste séchante.
 
11h09 : Tous les pilotes sur la grille sont équipés de pneus prévus pour la pluie, bien que celle-ci ait cessé de tomber. Les Williams partent en pneus intermédiaires depuis les stands.
 
11h10 : Rappel : Lewis Hamilton peut être titré aujourd’hui, découvrez les scénarios d’obtention du titre !
 
Départ : Les voitures restent scotchées et particulièrement Verstappen ! Ocon et Bottas partent en tête-à-queue !
 
Tour 1 : Stroll garde la tête devant Pérez, et Hamilton est troisième devant Vettel, qui a gagné sept places ! Verstappen est cinquième devant Albon, Riccciardo, et Hamilton se rate ! Vettel et Verstappen prennent la troisième et la quatrième places ! Albon dépasse à son tour Hamilton qui est en difficulté.
 
Tour 2 : Lance Stroll a 4 secondes d’avance sur Pérez et près de dix secondes d’avance sur Vettel, un départ exceptionnel des deux Racing Point et de la Ferrari ! Verstappen et Albon suivent devant Hamilton, Ricciardo, Räikkönen, Sainz et Magnussen. Gasly est remonté au 13e rang, Grosjean est 16e, Bottas 17e et Ocon dernier après un passage au stand.
 
Tour 3 : Stroll tourne en 1’55"125, Pérez en 1’56"790, et les autres pilotes tournent en 1’58 et 1’59 au plus vite !
 
Tour 4 : L’ensemble des pilotes accélère, mais Stroll tourne toujours près de deux secondes plus vite que l’ensemble des pilotes, à l’exception de son équipier et de Verstappen. Les replays montrent qu’Ocon a été accroché au départ par son équipier, et que Ocon et Bottas ont fait un tête-à-queue ensuite.
 
Tour 5 : Après 4 tours, Stroll a 6"2 d’avance sur Pérez et 15"3 sur Vettel, qui retient toujours Verstappen.
 
Tour 6 : Pour la première fois, Pérez prend le meilleur tour en course et remonte à 5"3 de son équipier, tandis que Vettel est toujours relégué à plus de 15 secondes. Derrière, les positions sont stables avec Vettel et Verstappen, puis Albon, Hamilton, Ricciardo, et Sainz qui a passé Räikkönen. Magnussen est toujours dixième.
 
Tour 7 : Pérez fait de nouveau le meilleur tour tandis que Leclerc rentre aux stands pour passer les intermédiaires. Ferrari veut pouvoir optimiser le moment où les gommes de Vettel seront changées.
 
Tour 8 : Les Racing Point roulent moins vite que le reste du peloton, Hamilton signe le meilleur tour en course, de peu devant Vettel et Verstappen, qui reprennent du temps sur les leaders. Bottas rentre mettre les intermédiaires alors que Leclerc améliore ses deux derniers secteurs en gommes intermédiaires neuves.
 
Tour 9 : Vettel et Hamilton s’arrêtent à leur tour chausser les pneus intermédiaires, alors que Verstappen et Albon continuent à améliorer leurs temps en pneus pluie. Alfa Romeo arrête ses deux pilotes en même temps mais l’arrêt de Räikkönen dure 9 secondes et celui de Giovinazzi quatre secondes.
 
Tour 10 : Stroll rentre à son tour au stand pour changer ses pneus et chausser des intermédiaires, alors que Verstappen signe son meilleur tour en course. Néanmoins, tous les pilotes en pneus à flanc vert améliorent leurs chronos. Verstappen demande de ne pas changer trop tôt de gommes, lui qui était en difficultés avec les intermédiaires en qualifications.
 
Tour 11 : Après un tour en tête, Pérez s’arrête au stand mais l’arrêt dure 4"9. Verstappen signe le record du tour en 1’48"610, pulvérisé par Hamilton en 1’45"872 ! Racing Point a tardé à arrêter ses pilotes et l’avance de Pérez sur Vettel, qui était de près de 10 secondes avant les arrêts, n’est plus que de 1"6.
 
Tour 12 : Verstappen s’arrête avec 4 secondes d’immobilisation, il ressort à hauteur de Pérez mais doit laisser passer la Racing Point. Néanmoins, il a dépassé Vettel grâce à son timing, tandis que l’Allemand et sa Ferrari subissent les assauts de Hamilton. Vettel se rate dans l’avant dernier virage mais reste devant Hamilton.
 
Tour 13 : Albon s’arrête et laisse Stroll en tête avec 9 secondes d’avance sur Pérez. Verstappen est troisième à 2 secondes du Mexicain devant Vettel, Hamilton et Albon, qui ressort sixième. La voiture de sécurité virtuelle est déployée car Antonio Giovinazzi abandonne sur panne mécanique !
 
Tour 15 : L’Alfa Romeo est dégagée et la course reprend ! Stroll rate un peu sa relance, mais c’est surtout Verstappen qui réussit la sienne avec le deuxième meilleur secteur. Il est à 1"3 de Verstappen et possède désormais 7 secondes d’avance sur Vettel, qui est attaqué par Hamilton. Hamilton attaque Vettel mais se rate au virage 12, et Albon en profite pour dépasser le pilote Mercedes !
 
Tour 16 : Stroll possède 8 secondes d’avance sur Pérez, qui n’a qu’une demi-seconde de marge sur Verstappen. Albon dépasse désormais Vettel et pointe en quatrième place. Vettel est cinquième devant Hamilton, qui se plaint de freins en difficulté. Ricciardo est septième à 9 secondes de Hamilton, devant Sainz, Leclerc et Magnussen.
 
Tour 17 : Pérez signe le meilleur tour en course, battu par Albon puis par Leclerc, qui est le plus rapide en piste. Pérez tient toujours Verstappen derrière lui.
 
Tour 18 : Albon signe le meilleur tour en course et reprend près de deux secondes à Verstappen devant lui, qui est toujours coincé derrière Pérez. Verstappen attaque Pérez dans la ligne droite et dans le virage derrière la Racing Point, il perd le contrôle de sa voiture et fait deux tête-à-queue ! Son pilotage agressif vient de lui coûter cher, et il repasse par les stands après avoir fait des plats sur ses intermédiaires !
 
Tour 19 : Stroll mène avec 8 secondes d’avance sur Pérez, tandis qu’Albon vient de signer le meilleur tour en course et reprend près de 3 secondes au tour à la Racing Point du Mexicain. Vettel est à 21 secondes de Stroll devant Hamilton, Ricciardo et Sainz, retenu par la Renault. Verstappen pointe à 38 secondes de Stroll après sa sortie de piste, et devance Leclerc et Magnussen. Russell est 11e devant Norris, Raikkönen, Gasly, Bottas, Ocon, Kvyat, Grosjean et Latifi.
 
Tour 21 : Stroll perd du rythme en tête avec une avance réduite à 5"6 sur Pérez. Verstappen est sous enquête pour avoir dépassé la ligne blanche à la sortie des stands, alors qu’il vient de signer le meilleur tour en course. Bottas fait un tête-à-queue après avoir mis une roue dans une flaque, le Finlandais est 17e.
 
Tour 24 : L’avance de Stroll est tombée à 3"6 face à un Pérez qui démontre une nouvelle fois être excellent dans la gestion de ses pneus. Albon reste à moins d’une seconde du Mexicain et remonte lui aussi sur Stroll. Vettel est désormais à 13 secondes d’Albon, et Hamilton est à 4 secondes du pilote Ferrari, après avoir perdu du temps sur l’Allemand. Ricciardo est à 10 secondes de Hamilton, Sainz est septième devant Verstappen, remonté à 30 secondes de la tête de course mais toujours sous enquête, Leclerc et Magnussen.
 
Tour 26 : Vettel est actuellement bien plus rapide que les trois hommes de tête, et est remonté à 6"6 d’Albon, qui est toujours dans l’impossibilité de passer Pérez.
 
Tour 28 : La direction de course annonce que l’enquête sur Verstappen sera jugée après la course, bien qu’il s’agisse d’un incident n’impliquant personne d’autre.
 
Tour 29 : On arrive à la mi-course, Stroll a toujours 3"5 d’avance sur Pérez et a désormais 6"5 de marge sur Albon, dont les pneus sont détruits. Vettel est à 1"5 d’Albon et Hamilton suit aisément l’Allemand. Ricciardo est sixième devant Sainz et Verstappen, Leclerc et Norris, qui a dépassé Russell puis Magnussen. A la mi-course, la cinquième place de Hamilton est largement suffisante pour lui offrir sa septième couronne, alors que Bottas pointe à une anonyme 17e place.
 
Tour 30 : La piste ayant suffisamment séché, le DRS est autorisé !
 
Tour 31 : Leclerc repasse par les stands depuis la neuvième place et chausse un nouveau train d’intermédiaires, alors que la piste est encore humide, sur un asphalte très glissant.
 
Tour 32 : Leclerc améliore ses deuxième et troisième secteurs, avec un rythme possiblement plus rapide de 3 ou 4 secondes par tour sur ses rivaux. Sainz dépasse Ricciardo qui rentre aux stands et repart lui aussi en pneus intermédiaires.
 
Tour 33 : Stroll n’a plus que 2"4 d’avance sur Pérez. Le Canadien décrit "une trajectoire sèche avec des endroits détrempés".
 
Tour 34 : Vettel s’arrête pour mettre des pneus neufs et Ferrari lui rate encore son arrêt ! Ce sont trois secondes de perdues pour l’Allemand, tandis qu’Albon fait un tête-à-queue et repart à près de 10 secondes de Hamilton.
 
Tour 35 : Pérez est revenu dans la seconde de Stroll, et Hamilton reprend deux secondes aux deux hommes pour revenir à 3"5 de Pérez.
 
Tour 36 : Racing Point n’arrête pas ses pilotes, Stroll ne veut pas mettre des pneus intermédiaires neufs, mais va-t-il tenter d’aller mettre des gommes slicks ? Magnussen abandonne à la sortie des stands.
 
Tour 37 : Stroll rentre finalement aux stands ! Le Canadien ressort derrière Pérez, Hamilton et Verstappen, mais nettement devant Vettel, il semblerait qu’il ait limité les dégâts ! Et Hamilton dépasse Pérez dans la deuxième ligne droite avec le DRS, et il tourne deux secondes plus vite que le Mexicain. Avec des gommes pourtant usées, le Britannique tourne beaucoup plus vite que les autres pilotes en piste.
 
Tour 39 : Hamilton tourne nettement plus vite que ses poursuivants, à l’exception de Max Verstappen. Le Britannique est en train de reprendre plus de 3 secondes au tour à Stroll, qui est en train de perdre gros après son arrêt. Mais aucun regret pour le Canadien, qui perdait gros aussi lorsqu’il était en pneus usés.
 
Tour 40 : Vettel attaque Stroll, le Canadien tente de le passer dans le virage 12 mais se rate et doit concéder deux places aux deux Ferrari ! Leclerc avait préalablement passé Albon et roule très vite. Devant, Hamilton, tourne beaucoup plus rapide que les deux pilotes qui le suivent, alors que la pluie pourrait revenir dans les derniers tours.
 
Tour 41 : Bottas fait une faute dans le premier secteur et pointe au 13e rang, tandis que Leclerc dépasse Vettel pour la quatrième place. Devant, Hamilton a 10 secondes d’avance sur Pérez, 20 sur Verstappen et 27 sur Leclerc. Vettel suit devant Albon, qui vient de dépasser Stroll. Le Canadien s’effondre et voit Sainz le menacer. Derrière, un accrochage entre Latifi et Grosjean marque une nouvelle sortie pour le Canadien.
 
Tour 43 : Hamilton est le seul à tourner sous les 1’40 et possède 14 secondes d’avance sur Pérez et 24 sur Verstappen. Son seul rival pour le titre, Bottas, va prendre un tour par son équipier après avoir fait plusieurs erreurs.
 
Tour 44 : Leclerc est remonté sur Verstappen, à qui il reprend trois secondes au tour ! Le Monégasque passe la Red Bull avec le DRS et prend la troisième place. Verstappen rentre au stand !
 
Tour 45 : Ce sont de nouveau des intermédiaires pour Verstappen, alors que la piste est désormais à 14 degrés, les pneus slicks ne devraient pas être utilisés aujourd’hui. Sainz dépasse Albon pour la cinquième place et prend le meilleur tour en course au passage.
 
Tour 46 : Verstappen signe le meilleur tour en course, tandis que devant, Hamilton a 18 secondes d’avance sur Pérez. Malgré un week-end catastrophique, la Mercedes du Britannique a repris vie dans des conditions changeantes. Leclerc reprend plus d’une seconde au tour à Pérez et pourrait rejoindre la Racing Point à 4 ou 5 tours de l’arrivée.
 
Tour 49 : Hamilton porte son avance à 19 secondes mais Pérez signe son meilleur tour en course, prouvant que ses pneus ont encore de la performance. Leclerc est troisième devant Vettel et les deux hommes remontent sur la Racing Point. Derrière, Norris dépasse Ricciardo qui fait un tête-à-queue et pointe en dixième place.
 
Tour 50 : Les deux pilotes Red Bull sont désormais en lutte pour la sixième et la septième places, tandis que Leclerc fait une petite erreur et se retrouve désormais à 7 secondes de Pérez, qui lui reprend deux secondes dans ce tour.
 
Tour 52 : Räikkönen fait un tête-à-queue alors que les Red Bull remontaient sur le Finlandais, et Verstappen a fait un tête-à-queue aussi.
 
Tour 53 : Vettel reçoit l’indication à la radio qu’une forte pluie est attendue pour le dernier tour de la course ! La question est de savoir si elle arrivera avant ou après le passage du drapeau à damier. Verstappen dépasse Albon pour la sixième place, Norris signe le meilleur tour en course et reprend près de 3 secondes à Stroll au tour.
 
Tour 54 : Norris continue à améliorer son meilleur tour mais ne pourra prendre qu’une seule place, celle de Stroll. Devant, Hamilton a désormais 23 secondes d’avance sur Pérez, 38 sur Leclerc et 32 sur Vettel.
 
Tour 56 : Leclerc reprend quasiment 2 secondes au tour à Pérez, et Vettel est un peu plus rapide que son équipier. La pluie va arriver par le virage 8 et Hamilton, avec des intermédiaires quasiment lisses, s’inquiète du fait qu’il ne pourrait pas contrôler sa monoplace en cas de piste mouillée. Norris dépasse Stroll.
 
Tour 57 : La pluie n’est toujours pas là et la course semble partie pour terminer dans des conditions sèches, avec une grosse averse juste après l’arrivée. L’avance de Hamilton est désormais de 26 secondes, et Leclerc est à 3 secondes du Mexicain. Vettel remonte sur Leclerc et Sainz remonte sur Vettel, alors que Versttappen tourne très lentement.
 
Dernier tour : Hamilton ne ralentit pas et n’est pas perturbé par la pluie, il va aller chercher une victoire totalement inattendue !
 
Arrivée : C’est fait ! Lewis Hamilton remporte la course et son septième titre en carrière ! Derrière, Leclerc se rate en tentant de passer Pérez et se fait passer par le Mexicain, et par Vettel qui signe son premier podium depuis Singapour 2019 !
 
Leclerc termine au pied du podium après son erreur et reste tout juste devant Sainz. Verstappen termine sixième devant Albon, Norris (qui prend le point pour le meilleur tour), Stroll et Ricciardo. Ferrari fait une excellente opération au championnat, tout comme Racing Point pour la troisième place.
 
Mais c’est bien Hamilton qui a réalisé une course exceptionnelle, une course d’attente avec une attaque placée au bon moment. Parti sixième, il s’impose et alors que Bottas termine 14e derrière Gasly, le Britannique égale les sept titres de Michael Schumacher.
  • Meilleur tour : L. Norris : 1'36"806
  • Le classement du GP : 
1er
L. Hamilton
2ème
S. Perez
3ème
S. Vettel
4ème
C. Leclerc
5ème
C. Sainz
6ème
M. Verstappen
7ème
A. Albon
8ème
L. Norris
9ème
L. Stroll
10ème
D. Ricciardo
11ème
E. Ocon
12ème
D. Kvyat
13ème
P. Gasly
14ème
V. Bottas
15ème
K. Raikkonen
16ème
G. Russell

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 10/11/2020 - 21:50
Dernière modification : 24/11/2020 - 21:22
Catégorie : Saison 2020
Page lue 138 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 14
^ Haut ^