Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2022 - GP d'Espagne

 

 

Les essais qualificatifs :

Après trois séances d’essais libres, c’est Charles Leclerc qui fait office de favori pour les qualifications du Grand Prix d’Espagne. En effet, le pilote Ferrari a terminé premier des trois séances d’essais disputées vendredi et samedi.
 
Derrière, les rivaux du Monégasque sont nombreux : Carlos Sainz évidemment, qui a terminé deuxième des EL1, mais aussi les pilotes Red Bull, Max Verstappen et Sergio Pérez, qui ont semblé légèrement en retrait sur un tour mais ont fait de beaux relais de course vendredi arpès-midi.
 
La grande question qui était sur toutes les lèvres ce samedi en début d’après-midi, c’était le possible retour en forme de Mercedes F1. George Russell et Lewis Hamilton étaient troisième et quatrième des EL3, et le septuple champion du monde affichait vendredi soir un sourire que l’on avait plus vu sur son visage depuis plusieurs mois.
 
Derrière, la bataille s’annonce serrée pour la Q3 entre Alfa Romeo, Haas F1, McLaren et Alpine. Les quatre équipes étaient dans le top 10 des EL3, et vont batailler pour essayer de ne pas être trop distancées par les équipes de pointe.
 
Avant cette séance qualificative, la température de l’air frôlait les 35 degrés, tandis que l’asphalte du circuit de Barcelona-Catalunya dépassait les 47 degrés. Outre les difficultés qui attendent les pilotes en course, la gestion des gommes s’annonçait déjà cruciale pour les qualifications.
 
La direction de course a fait retirer les vibreurs à l’intérieur de la chicane au deuxième virage, pour éviter que les F1 ne rebondissent dessus.
  •  1ere partie :
Pierre Gasly a été parmi les premiers à prendre la piste, après avoir connu une panne moteur lors des EL3. Guanyu Zhou et Yuki Tsunoda l’accompagnaient en piste dès les premières minutes.
 
Le premier chrono de Tsunoda a été retiré après que le Japonais n’a pas respecté les limites de piste. Zhou a pris le meilleur temps en 1’21"075, nettement devant Gasly, avant que les pilotes Red Bull ne prennent la piste.
 
Pérez a ainsi signé un temps de 1’20"447, avant que Verstappen ne vienne signer un temps nettement plus significatif, en 1’20"091. Un incident a eu lieu entre Lance Stroll et Lando Norris dans les stands, Aston Martin F1 ayant fait sortir Stroll à côté du Britannique.
 
Sainz a pris le meilleur temps en 1’19"892, mais son temps n’a pas tenu longtemps, puisque Leclerc a pris la main en 1’19"861. Ferrari semblait encore au-dessus de Red Bull en performance sur un tour, alors que les pilotes Mercedes F1 étaient dans un tour rapide.
 
Hamilton a pris le quatrième temps à un peu moins de quatre dixièmes de Leclerc, et Russell l’a battu pour 0"034 juste après. Valtteri Bottas a signé le sixième temps, s’intercalant juste devant Pérez.
 
Les pilotes sont presque tous ressortis en fin de séance, à l’exception des Ferrari, des Red Bull et d’Ocon. Mais avec la piste évoluant, les pilotes sont sortis tardivement et les pilotes Mercedes étaient à la limite pour faire un tour rapide supplémentaire. Il n’y avait toutefois aucune inquiétude les concernant en matière d’élimination.
 
Mick Schumacher a amélioré avec la huitième place, et Magnussen a pris la cinquième place. Stroll a amélioré mais n’a fait que le 17e temps. Zhou a progressé dans le top 10, et Vettel a pris la 13e place, alors que Gasly se plaçait 11e.
 
Ricciardo a amélioré, ce qui a envoyé Vettel hors du top 15, et Alonso n’a pas amélioré après avoir été gêné lors de son tour de préparation. Les deux Aston Martin calaient en Q1, malgré les évolutions importantes apportées.
 
Les pilotes éliminés étaient Vettel, Alonso, Stroll, Albon et Latifi.
  •  2ème partie : 
Les cinq premières minutes de cette deuxième partie de séance, soit le premier tiers, n’a vu aucune voiture prendre la piste. Les pilotes Mercedes F1 ont été les premiers à se lancer à l’assaut du chrono dans cette Q2.
 
Hamilton a signé un 1’19"794 après avoir glissé dans le troisième secteur, et Russell a fait un temps de 1’19"470. Cela représentait huit dixièmes d’amélioration par rapport au chrono des Mercedes en Q1.
 
Magnussen a pris la troisième place devant Schumacher, les Haas étant à une seconde des Mercedes. Pérez a pris le troisième temps à 360 millièmes de Russell, et les Ferrari arrivaient sur la ligne.
 
Sainz a signé le cinquième temps et Leclerc le quatrième ! Verstappen a pris la sixième place seulement, derrière Bottas, avec une hiérarchie totalement différente de la Q1, puisque les Mercedes étaient en tête !
 
La direction de course a envoyé un message à tous les pilotes en ce milieu de Q2, expliquant qu’ils n’avaient plus le droit de ralentir dans la voie des stands pour laisser le pilote devant eux s’échapper et prendre un écart.
 
Les pilotes Mercedes et Leclerc sont restés au garage, tandis que les 12 autres pilotes de cette Q2 ont repris la piste, notamment Carlos Sainz, pour s’assurer un passage en Q3.
 
L’Espagnol a pris le meilleur temps en 1’19"453, Schumacher n’a pas amélioré, tandis que Gasly a pris le 13e temps seulement, et Tsunoda le 12e, éliminant les deux AlphaTauri.
 
Magnussen a pris le quatrième temps, Zhou n’a pas amélioré, et Norris comme Ricciardo sont passés dans le top 10. Verstappen a pris le meilleur temps de la séance en 1’19"219. Norris a vu son chrono effacé, sauvant Schumacher !
 
Les éliminés étaient donc Norris, Ocon, Tsunoda, Gasly et Zhou.
  •  3ème partie :
Schumacher a été le premier à signer un chrono en 1’21"773, devancé de trois dixièmes par Magnussen, mais c’étaient les pilotes Mercedes et Ferrari qui étaient les plus rapides au fil du tour.
 
Hamilton a signé un 1’19"664, battu par Sainz en 1’19"423, au moment où Leclerc faisait un tête-à-queue dans la dernière chicane, malgré le meilleur deuxième secteur. Il est rentré aux stands immédiatement.
 
Russell a pris la deuxième place, battu par Pérez, mais c’est Verstappen qui a mis tout le monde d’accord en 1’19"073 ! Le Néerlandais se disait pourtant moins en verve sur un tour hier, et il avait été quelque peu en retrait en Q1 et Q2, mais il a sorti un gros chrono dans cette première tentative.
 
Leclerc a été le premier à s’élancer pour une deuxième tentative, qui serait sa seule opportunité de chrono. Après avoir pris le meilleur temps absolu dans le deuxième secteur, il a signé un temps de 1’18"750 !
 
Dans le même temps, Verstappen révélait ne plus avoir de puissance moteur et il devait rentrer. Sainz n’a pas amélioré dans sa deuxième tentative, et Schumacher est passé devant Magnussen, mais ce dernier a amélioré en septième place. Russell a amélioré son chrono et a pris la quatrième place, entre Sainz et Pérez !
 
C’est donc Leclerc qui signe la pole position, sa quatrième de la saison, et c’est donc une série de six départs en première ligne en six courses pour le Monégasque. Il devance Verstappen sur la première ligne.
 
En deuxième ligne, on retrouvera Sainz et Russell, devant Pérez et Hamilton. Bottas et Magnussen suivront devant Ricciardo et Schumacher.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Charles Leclerc Ferrari F1-75 1:19.861 1:19.969 1:18.750
2 Max Verstappen Red Bull RBPT RB18 1:20.091 1:19.219 1:19.073
3 Carlos Sainz Ferrari F1-75 1:19.892 1:19.453 1:19.166
4 George Russell Mercedes W13 1:20.218 1:19.470 1:19.393
5 Sergio Perez Red Bull RBPT RB18 1:20.447 1:19.830 1:19.420
6 Lewis Hamilton Mercedes W13 1:20.252 1:19.794 1:19.512
7 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C42 1:20.355 1:20.053 1:19.608
8 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-22 1:20.227 1:19.810 1:19.682
9 Daniel Ricciardo McLaren Mercedes MCL36 1:20.549 1:20.287 1:20.297
10 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-22 1:20.683 1:20.436 1:20.368
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Lando Norris McLaren Mercedes MCL36 1:20.838 1:20.471  
12 Esteban Ocon Alpine Renault A522 1:20.880 1:20.638  
13 Yuki Tsunoda AlphaTauri RBPT AT03 1:20.707 1:20.639  
14 Pierre Gasly AlphaTauri RBPT AT03 1:20.719 1:20.861  
15 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C42 1:20.476 1:21.094  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Sebastian Vettel Aston Martin Mercedes AMR22 1:20.954    
17 Fernando Alonso Alpine Renault A522 1:21.043    
18 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR22 1:21.418    
19 Alex Albon Williams Mercedes FW44 1:21.645    
20 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW44 1:21.915    
  • Grille de départ :
C. Leclerc  pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"750 M. Verstappen
  1'19"073
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"166 G. Russell
  1'19"393
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"420 L. Hamilton
  1'"19"512
V. Bottas pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"608 K. Magnussen
  1'19"682
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"297 M. Schumacher
  1'20"638
L. Norris pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"471 E. Ocon
  1'120"638
Y. Tsunoda pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"639 P. Gasly
  1'20"861
G. Zhou pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"094 S. Vettel
  1'20"954
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"043 L. Stroll
  1'21"418
A. Albon pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"645 N. Latifi
  1'21"915

La course :

C’est sous une météo estivale et une chaleur écrasante que cette sixième manche de la saison 2022 de Formule 1 va se disputer. Le Grand Prix d’Espagne est l’un des plus chauds que la F1 ait connu ces dernières années, avec 36 degrés dans l’air et 48 sur la piste à une heure du départ.
 
C’est dans ce contexte que Charles Leclerc et Max Verstappen, qui partagent la première ligne pour la quatrième fois de la saison, vont de nouveau s’affronter. Le pilote Red Bull a gagné trois courses, contre deux pour le Monégasque, mais le pilote Ferrari mène le championnat pour 19 points.
 
La gestion des gommes sera de nouveau cruciale, surtout compte tenu de la chaleur ambiante. La Red Bull RB18 s’est montrée meilleure à ce sujet que la Ferrari F1-75, mais la monoplace italienne a reçu des évolutions qui pourraient jouer en sa faveur.
 
Derrière les deux hommes, on retrouve sur la grille Carlos Sainz, puis George Russell, qui a signé la meilleure qualification de Mercedes F1 cette saison. Sergio Pérez, qui pourrait profiter de son excellente gestion des gommes, suit aux côtés de Lewis Hamilton.
 
Valtteri Bottas et Kevin Magnussen partagent la quatrième ligne devant Daniel Ricciardo et Mick Schumacher. Lando Norris et Esteban Ocon suivent devant les AlphaTauri de Yuki Tsunoda et Pierre Gasly en septième ligne.
 
Guanyu Zhou et Sebastian Vettel sont juste derrière, devant Lance Stroll, Alex Albon, Nicholas Latifi et Fernando Alonso. Le pilote Alpine F1 s’était qualifié 17e, et l’équipe en a profité pour mettre un moteur neuf, ne lui faisant perdre que trois places.
 
La stratégie sera cruciale pour cette course, et Pirelli annonce un minimum de deux arrêts, avec la possibilité d’en faire trois, en cas de forte dégradation. Le manufacturier conseille, de manière étonnante, de miser sur les tendres et les médiums, mais les gommes rouges risquent de souffrir.
 
14h37 : Verstappen a connu des problèmes de DRS hier en Q3, ce qui l’a empêché de faire une deuxième tentative. Red Bull a changé les pièces concernées - sans pénalité puisque ce sont les mêmes spécifications - mais il y a eu des ajustements de dernière minute et une activité quelque peu inquiète autour de son aileron arrière. A quelques secondes près, le Néerlandais a failli rater la sortie des stands pour la mise en grille !
 
14h44 : Christian Horner se veut rassurant pour le DRS de Verstappen : "On a fait des modifications de fiabilité, tout était ok en quittant le garage, nous sommes heureux."
 
14h58 : Tous les pilotes s’élancent en tendres, sauf Hamilton qui a opté pour des gommes médiums au départ.
 
14h59 : La température de l’air est de 36,3 degrés, et celle de l’asphalte est de 49,2 degrés, soit le nombre le plus élevé du week-end.
 
Départ : Très bon départ de Leclerc et Verstappen, ce n’est pas le cas de Sainz ! Pérez s’élance bien, tout comme Russell qui prend la troisième place !
 
Tour 1 : Hamilton et Magnussen se sont touchés au virage 4, le pilote Haas F1 est parti dans le gravier tandis que la Mercedes avait des dégâts, au moins une crevaison ! A noter l’excellent départ de Schumacher, sixième !
 
Tour 2 : Leclerc essaie de repousser Verstappen hors de la zone DRS avant que celui-ci ne soit activé. Russell est déjà à 1"5 du Néerlandais. Hamilton rentre au garage et repart en pneus tendres, tandis que Magnussen est en gommes médiums. Les deux hommes ont déjà passé deux composés différents.
 
Tour 3 : Verstappen a signé le meilleur tour en course lors de la deuxième boucle en 1’27"509, mais Leclerc prend un peu plus de marge dans le deuxième secteur. Russell suite devant Pérez et Sainz. Derrière, Bottas passe Schumacher pour la sixième place. Ricciardo, Ocon et Norris complètent le top 10. Alonso est déjà 15e.
 
Tour 4 : Leclerc a signé le meilleur tour en course dans le troisième tour, mais les écarts restent très proches entre les deux hommes, avec un peu plus d’une seconde d’écart. Pérez est à moins d’une seconde de Russell, tandis qu’Ocon dépasse Ricciardo.
 
Tour 5 : Hamilton propose d’abandonner pour économiser le moteur, mais Mercedes lui répond que des points sont encore jouables.
 
Tour 6 : L’écart est très légèrement supérieur à une seconde entre les deux leaders, tandis qu’Esteban Ocon continue sa remontée, il est septième après avoir passé Schumacher.
 
Tour 7 : L’écart atteint 1"5 entre Leclerc et Verstappen, Alonso passe Vettel pour la 13e place. Mais c’est surtout Sainz qui fait un tête-à-queue ! L’Espagnol passe dans les graviers et ressort 11e, ce qui permet à Bottas de prendre la cinquième place, devant Ocon et Schumacher. Tsunoda rentre dans les points.
 
Tour 9 : Leclerc a deux secondes d’avance sur Verstappen, et ce dernier possède 5"4 sur Russell. Le Britannique voit Pérez l’attaquer, et c’est Verstappen qui fait une erreur à son tour ! Au même endroit que Sainz, Verstappen perd deux places, Russell et Pérez se retrouvent deuxième et troisième !
 
Tour 10 : Cela fait les affaires de Leclerc, qui a 9"1 d’avance sur Russell, tandis que Pérez et Verstappen sont dans le sillage de la Mercedes. Bottas et Ocon suivent à distance, devant Norris, Schumacher, Ricciardo et Tsunoda. Sainz est 11e devant Alonso, qui a passé Gasly.
 
Tour 11 : Verstappen passe Pérez, qui le laisse passer au virage 6 ! Le Néerlandais va attaquer Russell, tandis que Sainz, Alonso, Gasly et Zhou sont entrés aux stands chausser des pneus médiums. Ils ressortent juste devant Hamilton.
 
Tour 12 : Tsunoda, Ricciardo et Albon rentrent à leur tour, tandis que Russell a des alertes, sa voiture manquant de refroidissement.
 
Tour 13 : Verstappen ne parvient pas à attaquer Russell car il n’a pas le DRS ! Son ingénieur lui annonce que la voiture n’a pas ouvert le flap supérieur de l’aileron, et il peine à revenir sur Russell. Les deux hommes sont désormais à 11 secondes de Leclerc.
 
Tour 14 : Russell et Verstappen sont entrés aux stands, tout comme Ocon. Pérez et Bottas accèdent donc provisoirement au podium, et Russell ressort quatrième juste devant Verstappen. Ocon quitte les stands en huitième position.
 
Tour 15 : Leclerc continue à creuser l’écart en tête avec 14"6 d’avance sur Pérez. Russell est troisième à 31 secondes du monégasque car Bottas s’arrête, tout comme Stroll. Verstappen est quatrième devant Vettel qui ne s’est pas arrêté. Bottas ressort sixième devant Ocon et Sainz, mais les trois hommes vont gagner une place quand Vettel s’arrêtera. Le DRS de Verstappen fonctionne de nouveau et il est dans le sillage de Russell.
 
Tour 16 : Ferrari prolonge le relais de Leclerc, bien qu’il perde une seconde au tour sur Verstappen. Il creuse toujours l’écart sur Pérez. Le DRS de Verstappen s’ouvre mais ne reste pas ouvert, ce qui devrait le pénaliser tout au long de la course.
 
Tour 17 : Verstappen tente d’attaquer Russell mais ne parvient pas à le dépasser, le fonctionnement intermittent du DRS ne lui permettant pas de se rapprocher. Pérez s’arrête à la fin du tour.
 
Tour 18 : Leclerc ne perd plus que deux dixièmes par tour sur Verstappen et l’écart entre les deux hommes est de 30 secondes. Pérez ressort quatrième à huit secondes de Verstappen, toujours coincé derrière Russell.
 
Tour 19 : Verstappen s’agace et ne parvient pas à passer. Pérez remonte sur les deux hommes tandis que Bottas suit à sept secondes du Mexicain. Ocon, Sainz, Vettel - qui ne s’est pas encore arrêté -, Norris et Tsunoda complètent le top 10. Alonso y rentrera quand Vettel s’arrêtera.
 
Tour 21 : Leclerc ne s’arrête toujours pas, il a 28"6 d’avance sur Russell, qui tient Verstappen en respect. Pérez a signé le meilleur temps en 1’27"1 et revient à moins de six secondes de son équipier. Leclerc s’arrête à la fin du tour.
 
Tour 22 : Il est ressorti avec 4"6 d’avance sur Russell mais creuse déjà l’écart avec ses médiums neufs. Vettel est le dernier à s’arrêter et il ressort en tendres. Seuls Schumacher, Ricciardo, Stroll et Vettel ont chaussé un deuxième train de tendres.
 
Tour 24 : Leclerc creuse l’écart avec huit secondes d’avance, et Verstappen attaque ! Mais Russell résiste dans le virage 1 à l’extérieur, et il parvient à reprendre le dessus dans le virage 2 ! Quelle résistance du pilote Mercedes !
 
Tour 26 : Leclerc a signé le meilleur tour en course en 1’27"030. L’écart est de 12 secondes avec Russell, et les commissaires notent l’incident entre Russell et Verstappen. Pérez revient derrière Verstappen et demande de manière très sèche à Red Bull de passer : "Poussez Max de la trajectoire que je puisse dépasser rapidement". Le Mexicain a des pneus plus frais et le DRS, sa demande est totalement logique.
 
Tour 27 : La voiture de Leclerc est au ralenti ! Le Monégasque perd de la puissance et doit rentrer abandonner ! Russell se retrouve en tête devant Verstappen et Pérez, qui insiste pour dépasser son équipier. Le Mexicain est-il le candidat le plus sérieux à la victoire ?
 
Tour 28 : Stroll et Gasly se sont accrochés, et Verstappen rentre aux stands pour choisir une stratégie alternative, avec des pneus tendres ! La stratégie semble étonnante du côté du Néerlandais, qui ressort quatrième à six secondes de Bottas.
 
Tour 29 : Russell est en tête devant Pérez pour une seconde, Bottas suit devant Verstappen, Sainz, Ocon, Norris, Tsunoda, Alonso et Schumacher. Zhou rentre abandonner.
 
Tour 30 : Pérez est dans le sillage de Russell mais ne dépasse pas encore ! Verstappen roule plus vite, mais ses gommes tendres peuvent-elles tenir 36 tours ?
 
Tour 31 : Pérez attaque Russell et prend le commandement de l’épreuve. Verstappen a signé le meilleur tour en course en 1’25"732. Il dépasse Bottas pour la troisième place. Sainz est de nouveau appelé aux stands, alors que la mi-course n’est pas encore atteinte.
 
Tour 33 : Pérez est en tête et roule en 1’28"2, il prend une seconde au tour à Russell. Verstappen est troisième et roule en 1’25"9, devant Bottas et Ocon. Norris est sixième devant Sainz et Hamilton, qui s’est arrêté une deuxième fois et est le deuxième pilote le plus rapide en piste actuellement. Vettel et Tsunoda complètent le top 10, et la mi-course est atteinte.
 
Tour 34 : Norris s’est arrêté et ressort neuvième, tandis que devant, Verstappen n’est plus qu’à 2"7 de Russell. Pérez a plus de cinq secondes d’avance sur le Britannique.
 
Tour 35 : Ocon est quatrième car Bottas s’est arrêté. Verstappen est à moins de deux secondes de Russell mais son rythme commence à chuter, en 1’26"9.
 
Tour 36 : Ocon s’arrête à son tour et ressort septième derrière Hamilton, qui a fait une très belle course jusqu’ici pour revenir aux avant-postes. Et Russell rentre aux stands !
 
Tour 37 : Le Britannique chausse un autre train de médiums et ressort troisième, loin de Verstappen, et 9 secondes devant Bottas. Ce dernier signe son meilleur tour personnel et regagne un peu de marge sur Sainz, qui est juste derrière lui. Pérez s’arrête à son tour pour couvrir la stratégie de Russell.
 
Tour 38 : Le Mexicain ne pouvait pas attendre plus car Russell améliorait nettement, et il ressort avec 3"6 d’avance sur le Britannique. Verstappen est en tête et va devoir attaquer pour profiter de son avantage pneumatique en fin de course.
 
Tour 40 : Pérez tourne légèrement plus vite que Verstappen, tandis que Russell est un peu plus lent que le Néerlandais. L’écart entre les deux hommes est de 22 secondes, ce qui va faire de Russell un possible concurrent de Verstappen quand il s’arrêtera.
 
Tour 41 : Il y a 17 secondes entre Verstappen et Pérez, Russell est troisième devant Bottas, qui a 1"8 d’avance sur Sainz. Hamilton est sixième et peut regretter d’avoir été accroché par Magnussen en début de course. Ocon est septième devant Norris, Vettel qui doit encore s’arrêter, Alonso et Tsunoda. Schumacher est 12e devant Ricciardo et Gasly.
 
Tour 42 : Russell ralentit déjà mais Verstappen perd aussi en rythme, ce qui permet au pilote Mercedes de garder 22"4 d’écart. C’est Pérez, légèrement plus rapide, qui se rapproche quelque peu de son équipier.
 
Tour 43 : Dans la 42e boucle, 0"038 séparent les chronos du trio de tête ! C’est un statu quo.
 
Tour 45 : Verstappen s’est arrêté ! Le champion du monde en titre ressort en pneus médiums, et il parvient à ressortir juste devant Russell. Il y a 6 secondes d’écart entre Pérez et Verstappen. Est-ce que Red Bull va appliquer une consigne d’équipe ?
 
Tour 46 : Verstappen roule plus vite que son équipier, dont le rythme est stable. Compte tenu de l’agacement de Pérez tout à l’heure, va-t-il résister ? Russell accuse 5 secondes de retard sur le Néerlandais. Derrière, Sainz s’arrête de nouveau pour chausser des tendres, il est sorti septième.
 
Tour 47 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’25"456, et il remonte à raison de 1"4 par tour sur son équipier. Sainz va avoir pour mission de contrer ce meilleur tour en course de Verstappen, pour lui faire perdre un point. Red Bull donne une consigne déguisée à Pérez : "Max est sur une autre stratégie, et il est plus rapide". Le Mexicain répond avec un message amer : "Très injuste, mais ok."
 
Tour 48 : Pérez n’a plus qu’une seconde de marge sur son équipier, tandis que Hamilton s’arrête à nouveau. Sainz passe cinquième et Ocon sixième.
 
Tour 49 : Verstappen dépasse Pérez et prend la tête, tandis que Russell est troisième, devant Bottas, Sainz, Ocon et Hamilton.
 
Tour 51 : Hamilton signe le meilleur tour en course en 1’25"106, et Russell s’arrête de nouveau ! Le Britannique n’a que 17 secondes de marge sur Bottas, mais pourra le repasser avec des pneus plus frais.
 
Tour 52 : Verstappen est en tête avec 3"7 d’avance sur Pérez. Bottas est troisième mais Russell ressort avec 3 secondes de retard sur le Finlandais. Sainz est cinquième devant Hamilton qui signe un nouveau meilleur tour en course en 1’24"253 !
 
Tour 53 : Russell a passé immédiatement Bottas et s’envole, avec un rythme de 1’24"6 ! Pérez rentre à son tour aux stands.
 
Tour 54 : Les pilotes Alpine s’arrêtent à leur tour, Ocon d’abord puis Alonso, dont l’arrêt est raté. L’Espagnol ressort dixième derrière Schumacher.
 
Tour 55 : Verstappen mène de 26 secondes devant Pérez, qui a 2"6 d’avance sur Russell. Le Mexicain doit battre le meilleur tour en course, mais Russell est rapide.
 
Tour 56 : Pérez prend le meilleur tour en course en 1’24"108 ! C’est pour l’instant un carton plein pour Red Bull avec 44 points. Russell distance largement Bottas, qui est sous la menace de Sainz et Hamilton.
 
Tour 57 : Une lutte intense se prépare pour la quatrième place. Bottas est en médiums usés et voit Sainz revenir, tandis que Hamilton est dans le sillage de la Ferrari et roule plus vite que ses deux rivaux.
 
Tour 58 : Sainz d’abord, puis Hamilton juste après la première chicane, se défont de l’Alfa Romeo ! C’est maintenant une lutte entre Sainz et Hamilton pour la quatrième place. Verstappen a ralenti et n’a plus que 21 secondes d’avance sur Pérez. Le Néerlandais a la possibilité de gérer sa course.
 
Tour 59 : Hamilton est dans le sillage de la Ferrari de Sainz, et va attaquer !
 
Tour 60 : Et c’est fait pour le pilote Mercedes, qui s’empare de la quatrième place, alors qu’il était avant-dernier au premier tour !
 
Tour 62 : Les écarts sont stabilisés dans le top 10, et les positions semblent figées à tous les étages. Red Bull semble se diriger vers le doublé, avec 44 points, contre 10 pour Ferrari dans la situation actuelle. Ce serait un grand tournant du championnat, tant chez les pilotes que chez les constructeurs.
 
Tour 64 : Les deux pilotes Mercedes sont en danger d’abandonner, car ils manquent d’essence ! On leur demande de faire du "lift and coast", c’est-à-dire d’utiliser le frein moteur pour ralentir, la consommation ayant été trop importante !
 
Tour 65 : Sainz en profite pour repasser Hamilton, il a 15 secondes de retard sur Russell avec moins de deux tours à disputer.
 
Dernier tour : Russell a roulé lentement, mais moins que Hamilton dans ce dernier tour, malgré les 13 secondes de marge sur Sainz. Mais il parvient tout de même à terminer !
 
Arrivée : Verstappen remporte le Grand Prix d’Espagne, devant Pérez. Red Bull signe le doublé et empoche donc les 44 points du doublé et meilleur tour en course (pour Pérez). Verstappen et son équipe prennent les commandes des deux championnats.
 
Russell signe son deuxième podium de la saison devant Sainz et Hamilton, qui aura connu un dimanche très mouvementé. Bottas est sixième devant Ocon, qui signe de nouveau un très bon résultat. Norris est huitième devant Alonso et Tsunoda.
 
Vettel termine à la porte des points devant Ricciardo, qui a connu une course très difficile. Gasly est 14e devant Schumacher, Stroll, Latifi, Magnussen et Albon.
 
Pérez est quelque peu amer à la radio après l’arrivée, lorsque son ingénieur le félicite : "Je suis content pour l’équipe, mais on en discutera plus tard"
  • Meilleur tour : S. Perez : 1'24"108
  • Le classement du GP : 
1er
M. Verstappen
2ème
S. Perez
3ème
G. Russell
4ème
C. Sainz
5ème
L. Hamilton
6ème
V. Bottas
7ème
E. Ocon
8ème
L. Norris
9ème
F. Alonso
10ème
Y. Tsunoda
11ème
S. Vettel
12ème
D. Ricciardo
13ème
P. Gasly
14ème
M. Schumacher
15ème
L. Stroll
16ème
N. Latifi
17ème
K. Magnussen
18ème
A. Albon

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 17/05/2022 - 22:14
Dernière modification : 22/05/2022 - 21:29
Catégorie : Saison 2022
Page lue 88 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 15
^ Haut ^