Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2023 - GP de Hongrie

 

 

Les essais qualificatifs :

Les Essais Libres 3 du Grand Prix de Hongrie ont offert une hiérarchie très serrée, avec une seconde regroupant les 17 premiers pilotes. Lewis Hamilton a terminé en tête devant Max Verstappen, deux dixièmes séparant les deux hommes.
 
Mais surtout, on retrouvait plusieurs autres équipes dans le top 10, et les écarts infimes ne laissent aucune place à l’erreur. Ainsi, la série de cinq pole positions de Verstappen semble plus que jamais menacée.
 
De plus, les qualifications se font sous régime d’ATA, pour Alternative Tyre Allocation. Il s’agit d’une allocation de pneus alternative visant à utiliser des pneus durs en Q1, mediums en Q2 et tendres en Q3, qui fera entrer en compte la capacité à mettre les pneus en température.
 
Comme ce matin, la météo est au beau fixe, avec une température de l’air à 26 degrés, mais surtout un asphalte à 45 degrés, ce qui va faire souffrir les gommes !
  •  1ere partie :
Sergio Pérez a signé la première référence en 1’19"292, devant Lando Norris et Guanyu Zhou, mais c’est Valtteri Bottas qui a surpris avec le meilleur chrono en 1’18"818 ! Charles Leclerc s’est placé cinquième, avant que Verstappen ne vienne se placer à 0"074 de Bottas. Oscar Piastri a pris la troisième place.
 
Hamilton a confirmé le rythme solide de Mercedes F1, en se plaçant troisième, mais personne n’était en mesure à ce moment de déloger Bottas. George Russell a pris le troisième temps, juste devant son équipier. Kevin Magnussen a vu son tour supprimé pour non-respect des limites de piste.
 
Alex Albon s’est placé huitième, et Logan Sargeant 12e. Les pilotes Ferrari étaient à ce moment-là 11e et 16e, les pilotes AlphaTauri fermaient la marche avec Magnussen, tandis que les Aston Martin étaient encore loin du compte.
 
Mais Lance Stroll et Fernando Alonso étaient sur un tour rapide, alors que Bottas améliorait en 1’18"775. Piastri avait amélioré mais son tour a été supprimé. Stroll s’est placé 12e et Alonso sixième, tandis que les deux chronos des pilotes Williams étaient annulés.
 
Sainz a pris le huitième chrono, et Verstappen a finalement délogé Bottas en 1’18"658. Albon a refait le huitième chrono et les pilotes AlphaTauri étaient toujours loin du compte, à respectivement 8 dixièmes et 1"1 de Magnussen, 18e devant eux.
 
Ricciardo a signé le septième temps, et Tsunoda le quatrième, repoussant son équipier au huitième rang. A 7 minutes de la fin de séance, l’écart entre le premier et le dernier était de 1"023.
 
Les pilotes Alpine F1 étaient également loin du top 10, mais ils étaient tous deux en piste. Esteban Ocon est remonté quatrième à moins de deux dixièmes de Verstappen, et Gasly a fait encore mieux avec la deuxième place !
 
Leclerc était de nouveau en piste, car il était provisoirement dans la liste des éliminés à 3 minutes de la fin de séance. Le Monégasque a signé le meilleur premier secteur absolu, alors que Pérez a signé le meilleur temps en 1’18"360.
 
Zhou l’a battu en 1’18"143, et Leclerc a signé le troisième chrono. Stroll en a terminé au septième rang, et Alonso est remonté quatrième. Piastri a signé le quatrième chrono, et Norris le deuxième. Sainz était lui aussi en amélioration et a signé le quatrième temps.
 
Norris a perdu son chrono pour non-respect des limites de la piste au virage 5. Cela l’a repoussé au 13e rang, alors qu’il restait moins de deux minutes dans la séance, et que tout le monde se préparait à un tour rapide.
 
Hülkenberg est remonté au huitième rang, et Hamilton a progressé pour se placer septième. Norris est remonté dixième, mais Russell n’a pas amélioré depuis sa 18e place ! Tsunoda n’a pas non plus progressé et restait 17e, derrière Ricciardo, qui passait en Q2 ! Zhou restait finalement en tête de cette Q1, en toute surprise.
 
Les éliminés étaient Albon, Tsunoda, Russell, Magnussen et Sargeant.
  •  2ème partie : 
Comme en Q1, Pérez est sorti le premier, mais les pilotes se faisaient peu nombreux en piste en ce début de deuxième partie de séance. Le Mexicain a signé la première référence en 1’17"675, tandis que les pilotes sortaient massivement, peu avant la barre des dix minutes.
 
Ocon s’est placé deuxième à quatre dixièmes de Pérez, tandis que Stroll s’est intercalé entre les deux hommes. Verstappen en a terminé de son premier tour en s’installant en tête, en 1’17"296.
 
Norris a signé le deuxième temps à 0"032 de Verstappen, dont le tour rapide a été annulé après un dépassement des limites de piste au virage 5. Stroll a vu le sien annulé pour non-respect des limites au virage 12.
 
Norris s’est donc retrouvé en tête devant Piastri, qui a pris la deuxième place. Cela confirmait les progrès de la McLaren, qui était jusqu’ici en difficulté sur les pistes sinueuses. Hamilton a pris la cinquième place, juste derrière Alonso.
 
Zhou s’est placé sixième devant les deux Ferrari, tandis que Stroll ne faisait pas mieux que le 14e chrono. Verstappen était provisoirement 15e puisqu’il n’avait pas de chrono, et était dans les stands. A moins de six minutes de la fin de séance, les Red Bull étaient seules en piste avec un deuxième train de pneus.
 
Verstappen a amélioré le meilleur premier secteur absolu mais pas les deux suivants, et il s’est placé à deux dixièmes de Norris. Le Néerlandais n’a pris aucun risque pour aller chercher une place en Q3.
 
Plusieurs pilotes étaient en amélioration dans les dernières secondes de la séance, et Stroll n’a signé que le 13e temps, tandis que Hülkenberg est remonté au quatrième rang. Ricciardo a pris la 11e place, et Zhou la sixième ! Hamilton est remonté deuxième à moins d’un dixième de Norris.
 
Sainz en a terminé avec la neuvième position, et Bottas a pris la quatrième position ! Gasly a pris le 13e temps et Ocon le 11e temps. Leclerc était en amélioration et a éliminé son équipier avec le sixième temps. Stroll n’a progressé qu’en 14e place.
 
Les éliminés étaient Sainz, Ocon, Ricciardo, Stroll et Gasly, dont le dernier tour a été annulé.
  •  3ème partie :
Cette fois, tous les pilotes sont sortis immédiatement. Compte tenu de la chaleur, un seul tour rapide était jouable sur chaque composé, et c’est Pérez qui a signé la première référence en 1’17"142.
 
Hülkenberg a signé le deuxième temps à 0"166 de Pérez, et Norris s’est placé en tête en 1’16"904 ! Alonso a signé le deuxième temps. Bottas a signé le quatrième temps et Zhou le sixième derrière Hülkenberg.
 
Leclerc a pris la quatrième place juste derrière Pérez, et c’est Verstappen qui a frappé fort en 1’16"612. Le chrono de Zhou a été annulé pour non-respect des limites de piste, et Hamilton a signé le deuxième temps en 1’16"738. Piastri s’est positionné neuvième.
 
Hülkenberg a amélioré mais n’a pas fait mieux que huitième. Leclerc a amélioré son temps et repris la quatrième place juste devant Alonso. Verstappen n’a pas amélioré son temps, alors qu’Alonso était dans le vert.
 
L’Espagnol n’a pas fait mieux que cinquième, et Piastri est remonté quatrième ! Zhou a signé le cinquième temps, et Norris le deuxième à 0"082 de Verstappen ! Hamilton en a terminé en dernier et s’est qualifié en pole pour trois millièmes !
 
Hamilton retrouve la pole position pour la première fois depuis 2021, sa 104e en carrière, et il sera aux côtés de Verstappen en première ligne au départ. Les McLaren seront en deuxième ligne devant Zhou et Leclerc en troisième ligne. Bottas et Alonso seront septième et huitième devant Pérez, décevant, et Hülkenberg.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes W14 1:18.577 1:17.427 1:16.609
2 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB19 1:18.318 1:17.547 1:16.612
3 Lando Norris McLaren Mercedes MCL60 1:18.697 1:17.328 1:16.694
4 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL60 1:18.464 1:17.571 1:16.905
5 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C43 1:18.143 1:17.700 1:16.971
6 Charles Leclerc Ferrari SF-23 1:18.440 1:17.580 1:16.992
7 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C43 1:18.775 1:17.563 1:17.034
8 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR23 1:18.580 1:17.701 1:17.035
9 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB19 1:18.360 1:17.675 1:17.045
10 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-23 1:18.695 1:17.652 1:17.186
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Carlos Sainz Ferrari SF-23 1:18.393 1:17.703  
12 Esteban Ocon Alpine Renault A523 1:18.854 1:17.841  
13 Daniel Ricciardo AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:18.906 1:18.002  
14 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR23 1:18.782 1:18.144  
15 Pierre Gasly Alpine Renault A523 1:18.743 1:18.217  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Alex Albon Williams Mercedes FW45 1:18.917    
17 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:18.919    
18 George Russell Mercedes W14 1:19.027    
19 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-23 1:19.206    
20 Logan Sargeant Williams Mercedes FW45 1:19.248    
  • Grille de départ : 
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"609 M. Verstappen
  1'16"612
L. Norris pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"694 O. Piastri
  1'16"905
G. Zhou pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"971 C. Leclerc
  1'16"992
V. Bottas pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"034 F. Alonso
  1'17"035
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"045 N. Hulkenberg
  1'17"186
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"703 E. Ocon
  1'17"841
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"002 L. Stroll
  1'18"144
P. Gasly pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"217 A. Albon
  1'18"917
Y. Tsunoda pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"919 G. Russell
  1'19"027
K. Magnussen pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"206 L. Sargeant
  1'19"248

La course :

La qualification du Grand Prix de Hongrie de F1 n’a pas déçu ce samedi, avec la pole position qui s’est jouée pour trois millièmes de seconde. Lewis Hamilton est arrivé à bout de Max Verstappen et les deux rivaux de l’incroyable saison 2021 se partageront la première ligne.
 
En deuxième ligne, on retrouvera les pilotes McLaren F1, Lando Norris et Oscar Piastri, devant l’étonnant Guanyu Zhou, qui a fait briller Alfa Romeo. Charles Leclerc est sixième devant Valtteri Bottas et Fernando Alonso. Sergio Pérez, qui a retrouvé la Q3, partage la cinquième ligne de la grille avec Nico Hülkenberg.
 
Carlos Sainz est 11e après avoir raté la Q3 pour la première fois de la saison. Esteban Ocon est sur la sixième ligne à ses côtés, devant le revenant Daniel Ricciardo, et Lance Stroll sur la deuxième Aston Martin. Pierre Gasly partage la huitième ligne avec Alex Albon, devant Yuki Tsunoda et George Russell, piégé par le trafic en Q1. Kevin Magnussen et Logan Sargeant ferment la grille.
 
La chaleur est l’un des paramètres clés du week-end, alors que Pirelli a sélectionné les trois composés les plus tendres pour les pilotes. A 30 minutes du départ, la température de l’air était de 28 degrés, et celle de la piste à 50 degrés. De quoi faire souffrir les gommes, et empêcher les pilotes d’utiliser les pneus tendres.
 
14h45 : Le risque de pluie est estimé à 0 %, ce qui est peu surprenant compte tenu du ciel totalement bleu au-dessus du Hungaroring.
 
14h58 : Pérez et Russell ont choisi les pneus durs, Sainz, Stroll, Gasly et Tsunoda sont en pneus tendres, tandis que les autres sont en mediums.
 
Départ : Hamilton garde l’avantage mais Verstappen attaque à l’intérieur et s’empare de la tête de la course ! Derrière, Zhou a raté son départ et les deux Alpine se sont accrochées !
 
Tour 1 : Piastri a dépassé Norris et réussit à dépasser Hamilton, qui perd aussi une place face à Hamilton. Sainz a pris un excellent départ et pointe sixième, devant Alonso, Pérez, Hülkenberg et Stroll. Les Alfa Romeo et les Alpine sont les grandes perdantes de ce premier tour.
 
Tour 2 : Verstappen a pris une seconde d’avance sur Piastri, tandis que Norris est à 1"4 et Hamilton à 8 dixièmes de son compatriote. Bottas pointe 12e, Zhou 16e, et Gasly est repassé au stand avec un aileron abîmé et une crevaison, ainsi qu’un ponton éventré. C’est l’abandon pour le Français.
 
Tour 3 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’25"157, et son avance est de 1"3 sur Piastri, qui roule plus vite que Norris et Hamilton derrière lui. Ocon rentre à son tour et abandonne aussi, le week-end se termine donc après 2 tours pour Alpine.
 
Tour 4 : Verstappen améliore le meilleur tour en 1’25"070. Le ralenti montre que Zhou a touché Ricciardo, qui a touché Ocon, qui a été envoyé sur Gasly.
 
Tour 5 : Verstappen tente de creuser l’écart avec un 1’24"542, mais Piastri tente de résister, tout comme Norris, et les McLaren restent à 1"5 et 3 secondes respectivement. Pérez tente d’attaquer Alonso pour la septième place mais ne parvient pas à passer.
 
Tour 6 : Carlos Sainz est très rapide derrière Charles Leclerc avec ses gommes tendres et pointe à 6 dixièmes de son équipier, qui a toutefois signé un chrono plus rapide que l’Espagnol. Les deux hommes ont pris de la marge face à Alonso.
 
Tour 7 : Vertappen possède 2 secondes d’avance sur Piastri et 3"7 sur Norris. Hamilton est à 1"8 de Norris et donc à 5"6 du leader. Leclerc st à 1"7 de Hamilton.
 
Tour 8 : Verstappen accélère et signe le meilleur tour en 1’24"487, prenant une demi-seconde de plus sur Piastri. Pérez s’est défait d’Alonso pour la septième place, et Hülkenberg menace désormais l’Espagnol. Zhou prend 5 secondes de pénalité pour avoir causé le chaos au départ.
 
Tour 9 : Verstappen approche de 3 secondes de marge sur Piastri, mais ce dernier a riposté avec son meileur tour en course personnel. Albon s’est arrêté aux stands et ressort en gommes dures. Dans le peloton, Russell est 13e et peine à remonter derrière Bottas.
 
Tour 10 : Le record du tour est de nouveau battu par Verstappen en 1’24"437. Stroll, Bottas et Tsunoda se sont arrêtés à leur tour car Albon a signé deux meilleurs partiels absolus avec ses pneus durs neufs. AlphaTauri a totalement raté l’arrêt de Tsunoda, en 7"3.
 
Tour 11 : Verstappen accélère encore en 1’24"405 et possède 3"7 de marge sur Piastri et 6 secondes sur Norris. Zhou s’est arrêté et a purgé sa pénalité. Ferrari propose un changement de stratégie à Sainz qui répond que c’est "trop tôt".
 
Tour 12 : Verstappen a 4"4 d’avance sur Piastri et 6"5 sur Norris. Hamilton est à 9 secondes et Leclerc à 10"7, tandis que Sainz est à 13"8. Pérez revient sur Sainz et pointe à 15"5 de son équipier leader, tandis qu’Alonso est à 18"5. Hülkenberg est à 21"4 de Verstappen et Russell, qui est remonté, est à 23"4. Bottas signe le meilleur tour en course en 1’24"246.
 
Tour 13 : Zhou prend le meilleur tour à son équipier en 1’23"743. Devant, Verstappen a amélioré son propre meilleur tour et compte 5 secondes d’avance sur Piastri. Pérez est remonté dans la zone DRS de Sainz.
 
Tour 14 : Sargeant s’est arrêté et ressort dernier après un arrêt médiocre, tandis que Zhou continue à être le plus rapide en piste, remontant sur le peloton devant lui. Le pilote chinois peut regretter son très mauvais départ.
 
Tour 15 : Magnussen s’est arrêté et ressort 17e derrière Zhou. Devant, Verstappen a 6"7 d’avance sur Piastri, qui garde 2"1 sur Norris. Le pilote australien a reçu pour consigne d’attaquer.
 
Tour 16 : Sainz est rentré aux stands et ressort en 11e place avec des gommes dures. Comme à Silverstone, les McLaren cèdent du terrain à Verstappen en fin de premier relais, avec 7"7 entre ce dernier et Piastri.
 
Tour 17 : Hamilton rentre aux stands, un tour après que son ingénieur Peter Bonnington lui a dit que c’était le moment du "Hammertime", donc de l’attaque totale. Il ressort huitième en pneus durs, tandis que Hülkenberg s’est arrêté depuis sa neuvième place et ressort 15e derrière Tsunoda.
 
Tour 18 : Norris et Leclerc rentrent à leur tour, le pilote McLaren ressort cinquième en neufs durs, tandis que Ferrari a totalement raté l’arrêt de Leclerc, qui a passé 9"4 immobilisé au stand. Il ressort 11e, deux places derrière son équipier.
 
Tour 19 : Piastri rentre à son tour et ressort juste derrière Norris, qui a fait l’undercut en s’arrêtant un tour plus tôt. Verstappen est en tête devant Pérez, Alonso et donc Norris et Piastri. Russell est sixième sans s’être arrêté devant Hamilton, Sainz, Stroll et Leclerc.
 
Tour 20 : Norris signe le meilleur tour en course en 1’23"543 et remonte rapidement sur Fernando ALonso, qui est à 2"4 devant lui. Leclerc se défait de Stroll.
 
Tour 21 : Alonso s’est arrêté et ressort derrière Stroll. Il ne reste donc que Verstappen, Pérez et Russell qui ne se sont pas arrêtés, et Verstappen est le seul à avoir tenu si longtemps en pneus mediums.
 
Tour 22 : Norris bat encore le meilleur tour en course, en 1’23"499. Il a pris 2"5 d’avance sur Piastri, et pointe à 5 secondes de Pérez, à qui il reprend une seconde au tour environ.
 
Tour 23 : Verstappen a 23 secondes d’avance sur Pérez et roule plus vite que son équipier, tandis que Norris et Piastri sont désormais les plus rapides en piste, remontant tous les deux sur Pérez. Alonso a dépassé Bottas, et Hamilton remonte sur Russell. Verstappen rentre aux stands.
 
Tour 24 : Le Néerlandais ressort après un arrêt de 2"3, et garde la tête devant Pérez. Il a 5"4 d’avance sur Norris, qui est son principal rival durant cette course. Pérez repasse par son stand.
 
Tour 25 : Le Mexicain ressort septième entre les deux Ferrari, juste devant Leclerc. Son arrêt a été effectué en 2"8. Norris roule un peu plus vite que Verstappen pour le moment et accuse 5"1 de retard sur son rival. Piastri est à 3"3 de son équipier, et Hamilton, qui a passé Russell, est à 11"1 de la deuxième McLaren. Russell tente de faire durer son relais le plus longtemps possible.
 
Tour 26 : Verstappen se remet à tourner plus vite que les McLaren et monte son avance à 6 secondes.
 
Tour 27 : Pérez a dépassé Sainz, et Leclerc est juste derrière son équipier. Les trois hommes sont dans le sillage de Russell, qui ne s’est toujours pas arrêté et perd deux secondes au tour.
 
Tour 28 : Pérez s’est défait de Russell, contrairement à Sainz qui est resté bloqué près d’un tour derrière le Britannique, qui rentre à la fin du tour, non sans avoir fait perdre près de 3 secondes à la Ferrari.
 
Tour 29 : Russell ressort en 14e place avec des gommes mediums. Mercedes va certainement essayer de lui faire effectuer deux relais en mediums, et non deux relais en durs.
 
Tour 30 : Pérez signe le meilleur tour en course en 1’23"195 et remonte à 4"8 de Hamilton. Norris est à 6"8 de Verstappen et a près de 5 secondes d’avance sur Piastri, qui est moins rapide que son équipier. Stroll a laissé passer son équipier Alonso, et Ricciardo est repassé par les stands. Russell a dépassé Hülkenberg pour la 13e place.
 
Tour 31 : Pérez améliore en 1’23"086. Russell se défait de Tsunoda.
 
Tour 32 : Albon s’est arrêté et ressort juste devant Ricciardo. Devant, Verstappen a 8"5 d’avance sur Norris, qui a lui-même 6 secondes de marge sur Piastri. Les écarts se creusent très vite sur ce relais en gommes dures. Hamilton et Pérez, quatrième et cinquième, roulent légèrement plus vite que les pilotes McLaren.
 
Tour 33 : Russell a signé le meilleur tour en course en 1’23"014, et il est désormais à 2 secondes de Bottas devant lui.
 
Tour 35 : Stroll s’est arrêté et ressort 14e, tandis que Sargeant est 16e. Verstappen a 10"7 d’avance, et Norris 7"1 de marge sur Piastri. Hamilton remonte sur l’Australien, et Pérez remonte sur la Mercedes. Russell se défait de Bottas et prend la neuvième place.
 
Tour 36 : En ce début de deuxième moitié de course, Verstappen mène devant Norris, Piastri, Hamilton et Pérez. Sainz est sixième devant Leclerc, Alonso, Russell et Bottas. Tsunoda est 11e devant Hülkenberg et Zhou, puis Stroll, Magnussen, Albon, Ricciardo et Sargeant.
 
Tour 38 : Verstappen continue de creuser l’écart et pointe 14 secondes devant Norris. McLaren demande à Norris s’il préfère le Plan C au Plan A, mais le Britannique dit que cela dépend des autres. Il dit que ses pneus durs sont pour le moment corrects.
 
Tour 39 : Hamilton est revenu à 3"7 de Piastri mais a un plus gros problème à gérer, puisque Pérez est dans sa zone DRS. Hülkenberg et Zhou passent aux stands.
 
Tour 40 : Russell remonte sur Alonso grâce à ses gommes mediums, plus performantes comme on peut aussi le voir avec Pérez, qui est toujours dans le sillage de Hamilton.
 
Tour 41 : Bottas est rentré aux stands et ressort 12e, derrière Albon, avec des gommes dures. Pérez est toujours bloqué derrière Hamilton, et les deux hommes remontent sur Piastri. Leclerc demande quel est le plan stratégique, son ingénieur lui répond qu’ils vont décider "à la fin", et le Monégasque, visiblement excédé, lui répond qu’il a besoin d’informations au plus vite.
 
Tour 42 : Pérez a attaqué Hamilton mais n’a pas réussi à le dépasser, et il s’arrête à la fin du tour, comme Piastri.
 
Tour 43 : L’arrêt de Red Bull est exceptionnel en 1"9, mais celui de Piastri est effectué en 2"8 et il ressort avec 1"7 de marge sur le Mexicain. Ils sont sixième et septième en pneus mediums, juste derrière Leclerc.
 
Tour 44 : Leclerc et Alonso se sont arrêtés aussi et ressortent huitième et neuvième, en pneus durs. Devant, Verstappen a 20"6 d’avance sur Norris, qui s’arrête à la fin du 44e tour.
 
Tour 45 : Le Britannique ressort devant Piastri, 7 secondes les séparant. Il est aussi en mediums.
 
Tour 46 : Sainz s’est aussi arrêté et ressort derrière Leclerc, en gommes dures lui aussi. Pérez a signé le meilleur tour en course en 1’23"637.
 
Tour 47 : Norris bat le record du tour en 1’22"216, tandis que Leclerc est sous enquête pour excès de vitesse dans les stands. Russell a effectué son deuxième arrêt et ressort huitième en pneus mediums. Piastri s’est fait dépasser par Pérez, pour ce qui est virtuellement la troisième place.
 
Tour 48 : Verstappen a 34 secondes d’avance sur Hamilton et 37 sur Norris, mais les deux premiers du classement doivent encore s’arrêter. Leclerc creuse l’écart sur Sainz et possède 4"7 de marge sur son équipier. Une avance qui ne sera pas de trop puisqu’il prend 5 secondes de pénalité pour son excès de vitesse.
 
Tour 49 : L’incident entre Pérez et Piastri est noté, le Mexicain ayant poussé la McLaren hors piste. Russell améliore le meilleur tour en course en 1’22"158.
 
Tour 50 : Il n’y aura pas d’enquête entre Pérez et Piastri. Hamilton s’est arrêté et ressort cinquième en gommes mediums. Norris récupère la deuxième place, et Pérez la troisième.
 
Tour 51 : L’avance de Leclerc sur Sainz est de 5"6, ce qui serait suffisant pour rester devant son équipier malgré la pénalité. Verstappen rentre pour son deuxième et dernier arrêt.
 
Tour 52 : Le pilote Red Bull ressort en tête avec 12 secondes d’avance sur Norris, 21 sur Pérez et 27 sur Piastri. Hamilton est cinquième à 7 secondes de la deuxième McLaren, Leclerc est à 4"7 du Britannique et possède 6 secondes d’avance sur Sainz. Russell est huitième à 2"2 de l’Espagnol, Alonso est neuvième et Stroll dixième. Albon est à la porte des points devant Bottas, qui est dans son sillage, et Ricciardo. Mais ce dernier devra surement repasser par les stands.
 
Tour 54 : Verstappen profite de ses mediums neufs pour signer un meilleur tour qui ne devrait pas être battu ! En 1’20"504, il a pris quasiment trois secondes au tour à Norris, et deux secondes à Pérez, qui est remonté à 7 secondes du Britannique.
 
Tour 55 : Verstappen stabilise son rythme pour assurer et possède 13 secondes d’avance sur Norris. Le Britannique voit Pérez lui reprendre près de 7 dixièmes au tour en moyenne. La situation est plus inquiétante pour Piastri, qui a perdu 1"5 au tour sur Hamilton et n’a plus que 1"4 sur le Britannique.
 
Tour 56 : L’ingénieur de Norris lui dit que l’écart sur Pérez est de 6"6, et le Britannique n’a pas envie de le savoir : "Je n’ai pas besoin... j’attaque à fond !"
 
Tour 57 : Hamilton se défait facilement de Piastri, la motricité de la McLaren étant moins bonne avec 7 tours de plus sur les pneus. Le DRS de la Mercedes a bien fonctionné.
 
Tour 59 : Pérez n’a plus que 4"4 de retard sur Norris, et lui reprend plus d’une seconde au tour. Le doublé est à portée de main pour Red Bull.
 
Tour 60 : Norris s’agace d’être ralenti par des retardataires, et son avance sur Pérez est de 3"2, mais les chronos s’équilibrent un peu plus. Hamilton est nettement plus rapide qu’eux mais il est à 10 secondes de Pérez, tandis que Piastri s’effondre derrière, à 6"6 de Hamilton.
 
Tour 61 : Leclerc garde tout juste 5 secondes d’avance sur Sainz, qui voit Russell revenir derrière lui à 1"9.
 
Tour 62 : Gianpiero Lambiase, l’ingénieur de Verstappen, vérifie que tout aille bien : "Tout est ok ? Juste pour être sûr". Le pilote répond que "tout va bien" dans la voiture de tête.
 
Tour 63 : Sans forcer, le Néerlandais prend 2 secondes au tour à Norris, qui garde plus de 3 secondes de marge sur Pérez. Hamilton revient vite et pointe à 7"5 de Pérez, dont les mediums sont plus vieux que lui. Piastri n’a plus que 4"2 d’avance sur Leclerc, qui a toujours 5"5 de marge sur Sainz. Russell est à 1"4 de l’Espagnol.
 
Tour 64 : Russell se demande s’il ne devrait pas rentrer car il perd en performance, mais il est dans le sillage de Sainz. Devant, l’écart entre Norris et Pérez est de 3"7.
 
Tour 65 : Russell attaque Sainz, il ne parvient pas à passer mais Leclerc arrive à reprendre une seconde de marge sur les deux homes. Hamilton est toujours le plus rapide en course, dans un rythme similaire à Verstappen, et il remonte à moins de 5 secondes de Pérez.
 
Tour 66 : Russell se défait de Sainz et creuse immédiatement l’écart sur l’Espagnol, qui perd en rythme. Russell peut aller chercher la sixième place grâce à la pénalité de Leclerc.
 
Tour 67 : Verstappen a 27 secondes d’avance sur Norris, qui a repris de la marge et pointe à 5 secondes devant Pérez. Hamilton n’est plus qu’à 3"6 de Pérez. Piastri a 3"8 de marge sur Leclerc et Russell est sous les 5 secondes derrière le Monégasque. Sainz a 4"5 d’avance sur Alonso mais perd plus d’une seconde et demie au tour.
 
Tour 68 : Hamilton n’est plus qu’à 2"4 de Pérez et lui a repris une seconde pleine dans le dernier tour. La dernière place du podium pourrait se jouer dans le dernier tour !
 
Tour 69 : L’écart est toujours de près de deux secondes entre les deux hommes, cela semble compliqué pour le Britannique ! Derrière, Russell est à 1"5 de Leclerc et sera donc devant le Monégasque. Sargeant a fait un tête-à-queue à la chicane et est rentré abandonner.
 
Dernier tour : Il ne va pas manquer grand chose à Hamilton, tandis que Pérez est revenu à 3"4 de Norris, mais ce dernier aura assuré la deuxième place. Verstappen va terminer avec plus de 33 secondes de marge sur Norris. Russell est dans le sillage de Leclerc mais ne force pas. Sainz est à 5"9 de Leclerc dans ce dernier tour.
 
Arrivée : Verstappen gagne sans concurrence et marque 26 points grâce au meilleur tour en course. C’est la 12e victoire consécutive de Red Bull, ce qui est le nouveau record de victoires consécutives pour une équipe. Avec 11 succès en début de saison, Red Bull égale cet autre record de McLaren.
 
Norris termine deuxième et signe son deuxième podium consécutif. Pérez termine sur le podium pour 1"5 par rapport à Hamilton. Piastri est cinquième et enregistre un deuxième bon résultat de suite. Russell est sixième devant Leclerc, qui sauve la septième place pour 7 dixièmes face à Sainz. Alonso et Stroll inscrivent 3 points pour Aston Martin. Albon termine à la porte des points, Ricciardo est 13e pour son retour.
  • Meilleur tour : M. Verstappen : 1'20"504
  • Le classement du GP : 
1er
M. Verstappen
2ème
L. Norris
3ème
S. Perez
4ème
L. Hamilton
5ème
O. Piastri
6ème
G. Russell
7ème
C. Leclerc
8ème
C. Sainz
9ème
F. Alonso
10ème
L. Stroll
11ème
A. Albon
12ème
V. Bottas
13ème
D. Ricciardo
14ème
N. Hulkenberg
15ème
Y. Tsunoda
16ème
G. Zhou
17ème
K. Magnussen

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 23/07/2023 - 08:25
Dernière modification : 25/07/2023 - 13:58
Catégorie : Saison 2023
Page lue 1053 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 15
^ Haut ^