Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2023 - GP de Belgique

 

 

Les essais qualificatifs (sprint) :

Comme prévu, la pluie s’est lourdement abattue sur Spa-Francorchamps, quelques dizaines de minutes avant le ’Sprint Shootout’ du Grand Prix de Belgique. Cette qualif Sprint permet de déterminer la grille de départ du Sprint F1, qui aura lieu à 16h30.
 
Elle se déroule comme une qualification normale avec SQ1, SQ2 et SQ3, mais chaque partie est raccourcie, pour ne durer que 12, 10 et 8 minutes respectivement. Un exercice qui sera délicat sur une piste détrempée.
 
Max Verstappen fera évidemment office de favori, après avoir survolé la première et la dernière partie des qualifications hier, sur piste séchante. Les pilotes McLaren F1 étaient également très à l’aise dans ces conditions, ainsi que Lewis Hamilton et Charles Leclerc.
 
11h55 : Le départ du Sprint Shootout est décalé de 10 minutes à cause de la météo, puisque c’est le déluge à Spa-Francorchamps.
 
12h01 : Il n’y a en fait pas de délai dans le retard, mais la pluie pourrait rapidement s’arrêter, ce qui permettrait ensuite de disputer ce Sprint Shootout.
 
12h12 : La météo commence à s’améliorer à Spa, et les pilotes sont prêts à monter dans leur voiture. Certains, comme George Russell, s’y installent, et les moteurs sont démarrés. Mais aucune mise à jour de la direction de course n’est arrivée.
 
12h20 : Le début de la qualif Sprint est désormais fixé à 12h35 !
 
12h32 : De nombreux pilotes se placent au bout de la voie des stands avec de l’avance, à commencer par les pilotes Mercedes. On peut s’inquiéter que la direction de course ait mis trop de temps à relancer, alors que des nuages menacent déjà une autre partie du circuit.
  •  1ere partie :
Tous les pilotes sont évidemment sortis en gommes intermédiaires, même si le soleil était très visible à certains endroits de la piste, car l’asphalte était encore détrempé.
 
Lewis Hamilton a signé le premier temps en 2’02"297, et Russell a raté son tour en 2’05"067. Valtteri Bottas s’est placé deuxième à 1"1 de Hamilton, tandis que Kevin Magnussen a avorté sa première tentative. Guanyu Zhou s’est placé troisième.
 
Charles Leclerc en a ensuite terminé en 2’01"438, prenant un meilleur tour qui n’a tenu que quelques secondes, car Oscar Piastri l’a devancé en 2’01"311. Logan Sargeant s’est intercalé entre les Alfa, tandis que Lando Norris a pris le quatrième chrono à 1"5 de Piastri. Alex Albon s’est ensuite placé troisième.
 
Daniel Ricciardo a pris la cinquième position, et Lance Stroll la septième, avant que Max Verstappen ne mette tout le monde d’accord en 2’00"352. Russell a amélioré à 0"682 de Verstappen, tandis que Pierre Gasly en terminait avec son tour. Le Français s’est placé quatrième.
 
Leclerc est remonté au deuxième rang, à deux dixièmes de Verstappen. Carlos Sainz a amélioré et a pris le meilleur temps en 1’59"981, alors que Hamilton améliorait le meilleur premier secteur absolu.
 
Ricciardo a pris le quatrième temps, et Fernando Alonso en a terminé avec le neuvième temps. Yuki Tsunoda est remonté huitième, et Verstappen a amélioré en 1’58"958. Hamilton a amélioré et signé le deuxième chrono. Hamilton a gêné Verstappen et l’incident était noté entre les deux hommes.
 
Sergio Pérez a pris le deuxième chrono, alors que Piastri améliorait à moins de 2mn30 de la fin de cette SQ1 pour prendre le cinquième chrono. La piste progressait rapidement avec le soleil qui la baignait sur tout le premier secteur.
 
Les pilotes Haas F1 n’avaient pas encore signé de temps, pariant sur le fait de ne faire qu’un tour rapide en fin de séance quand la piste serait dans des conditions optimales. Norris n’améliorait pas son temps alors qu’il était 16e, et allait tenter un tout dernier chrono.
 
Tous les pilotes étaient en piste puisque la piste progressait, et Leclerc a signé le troisième temps. Sargeant est remonté au sixième rang et Albon au deuxième. Ricciardo a progressé en neuvième place, mais les pilotes continuaient tous à améliorer.
 
Tsunoda a pris la 11e place et Alonso la deuxième ! Verstappen a amélioré en 1’58"135, et Hamilton s’est placé juste derrière lui. Esteban Ocon a pris la huitième place, et Norris la 12e seulement. Stroll est remonté 13e, Pierre Gasly a pris la dixième place, et Magnussen la 18e, tandis que Hülkenberg n’a pas eu le temps de faire un tour, Haas l’ayant relâché trop tard.
 
Les éliminés étaient Tsunoda, Bottas, Magnussen, Zhou et Hülkenberg.
  •  2ème partie : 
Le Sprint F1 est décalé à 17h05, car il faut respecter un délai de 4h30 entre le début du Sprint Shootout et le début du Sprint.
 
Ricciardo a cette fois été le premier à s’élancer, allant chercher les parties humides de la piste dans la ligne droite de Kemmel pour refroidir ses gommes intermédiaires. L’Australien a terminé avec son tour en 1’57"687.
 
Norris a pris le meilleur temps en 1’56"828, alors que Sargeant a fait un tête-à-queue dans le troisième secteur. Certains pilotes ont vu leur tentative ruinée, et Ocon a pris le deuxième temps avant que Gasly ne se place en tête en 1’56"1.
 
Mais Hamilton a mis tout le monde d’accord en 1’55"823. Verstappen a signé un 1’55"200 qui l’a placé en tête alors que Russell avait fait une erreur dans le virage de Bruxelles. Pérez a signé le troisième temps, Leclerc le cinquième devant Piastri et Sainz, qui se plaçait devant Norris.
 
Stroll a tenté un pari et est sorti en piste avec les pneus mediums ! Malheureusement, le pilote canadien jugeait que c’était trop tôt et a perdu gros alors qu’il n’avait pas encore de chrono.
 
Mais il est sorti de piste dans la descente après Bruxelles, précipitant son élimination et celle d’Alonso qui n’avait pas encore effectué de chrono ! C’était aussi le cas des pilotes Williams.
 
Les éliminés étaient donc Ricciardo, Albon, Sargeant, Stroll et Alonso.
  •  3ème partie :
Le DRS était toujours désactivé au début de cette SQ3, mais les pilotes sont sortis en gommes tendres, puisque le règlement le demande ainsi en Sprint Shootout. La piste avait donc séché, mais on a vu avec Stroll qu’elle restait piégeuse, et le défi allait être énorme pour les pilotes.
 
Les pilotes Ferrari étaient les premiers à sortir en piste, et Leclerc a signé un 1’52"525, tandis que Sainz était derrière en 1’55, après un tour raté. Norris a battu Leclerc en 1’51"546, et Piastri a pris le troisième temps.
 
Hamilton a battu Norris en 1’51"198, et Verstappen en a terminé avec le deuxième temps ! Russell n’a signé que le septième temps, et Pérez le huitième, mais les deux hommes semblaient avoir fait un deuxième tour de préparation.
 
Les pilotes Alpine F1 étaient décalés du reste du peloton pour ne pas se faire piéger, et Ocon en a terminé avec le quatrième temps. Pérez a signé le meilleur deuxième temps mais est passé au milieu de plusieurs voitures dans le dernier virage. Cela ne l’a pas empêché de faire le meilleur temps en 1’50"303 !
 
Verstappen a pu relancer un tour rapide à 3 secondes près, alors que le peloton était très resserré pour cette dernière tentative. Gasly était en amélioration absolue dans le deuxième secteur et a pris la première place en 1’49"700 !
 
Ocon est remonté au troisième rang, et Sainz a pris le meilleur temps en 1’49"081. Leclerc a échoué derrière son équipier, et Piastri a pris le meilleur temps en 1’49"067 ! Verstappen l’a battu pour 11 millièmes.
 
Verstappen sera donc en pole du Sprint devant le surprenant Oscar Piastri ! Sainz et Leclerc seront en deuxième ligne devant Norris et Gasly. Hamilton et Pérez sont septième et huitième devant Ocon et Russell, qui n’a pas réussi un seul tour rapide.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps SQ1 Temps SQ2 Temps SQ3
1 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB19 1:58.135 1:55.200 1:49.056
2 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL60 2:00.056 1:56.392 1:49.067
3 Carlos Sainz Ferrari SF-23 1:59.414 1:56.557 1:49.081
4 Charles Leclerc Ferrari SF-23 1:59.575 1:56.265 1:49.251
5 Lando Norris McLaren Mercedes MCL60 2:00.436 1:56.828 1:49.389
6 Pierre Gasly Alpine Renault A523 2:00.032 1:56.137 1:49.700
7 Lewis Hamilton Mercedes W14 1:58.939 1:55.823 1:49.900
8 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB19 1:59.362 1:55.878 1:49.961
9 Esteban Ocon Alpine Renault A523 1:59.884 1:57.051 1:50.494
10 George Russell Mercedes W14 2:00.475 1:57.393 1:55.742
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Daniel Ricciardo AlphaTauri Honda RBPT AT04 2:00.177 1:57.687  
12 Alex Albon Williams Mercedes FW45 1:59.198 -.—.---  
13 Logan Sargeant Williams Mercedes FW45 2:00.031 -.—.---  
14 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR23 2:00.460 -.—.---  
15 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR23 1:59.038 -.—.---  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda RBPT AT04 2:00.568    
17 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C43 2:00.951    
18 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-23 2:01.079    
19 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C43 2:01.430    
20 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-23 - :—.----    

La course sprint :

Max Verstappen partage la première ligne de ce Sprint F1 avec Oscar Piastri, après une qualification disputée sur piste séchante. Le pilote Red Bull sera évidemment favori pour cette course de 100 kilomètres.
 
Les deux pilotes Ferrari sont en deuxième ligne devant Lando Norris et Pierre Gasly, solide sixième. Lewis Hamilton suit devant Sergio Pérez, Esteban Ocon et George Russell.
 
La qualif Sprint a été décalée à cause du retard dû à la météo, et cela a engendré un retard de 35 minutes pour le Sprint, qui se lance à 17h05, puisque la FIA n’a pas voulu réduire le délai de 4h30 entre les deux départs.
 
Une décision qui pourrait bien être pénalisante, puisque la pluie est revenu à Spa-Francorchamps vers 16h45, et qu’une énorme averse est prévue à l’heure du départ.
 
17h00 : Le départ est retardé indéfiniment puisque les conditions sont très difficiles sur le tracé de l’Ardenne belge.
 
17h05 : La direction de course assure que le départ du tour de formation aura lieu à 17h12. Compte tenu de la pluie qui tombe et de l’évacuation du circuit qui déborde dans le Raidillon de l’Eau Rouge, cela semble impensable sans prendre de gros risques.
 
17h08 : La FIA a retiré l’horaire de 17h12, ce qui semble plus raisonnable.
 
17h15 : Le Sprint pourrait s’élancer derrière la voiture de sécurité et en pneus pluie, mais on ne sait toujours pas à quelle heure puisque l’averse a redoublé de puissance.
 
17h23 : Le départ du tour de formation aura lieu à 17h35, alors que la pluie a cessé à Spa.
 
17h26 : Le tour de formation aura lieu derrière la voiture de sécurité, et les pneus pluie sont obligatoires.
 
17h34 : Le soleil a fait son apparition sur certaines parties du circuit, mais la piste risque d’être détrempée, notamment dans les sections de forêt.
 
17h35 : Tour de formation ! Comme prévu, il s’effectue derrière la voiture de sécurité, et les projections ne sont pas si terribles dans certains virages. Si la course part rapidement, il est possible que les intermédiaires soient nécessaires en fin de Sprint.
 
Tour de formation 2 : Les voitures continuent à rouler derrière la Safety Car, et l’affichage nous indique qu’il s’agit d’un deuxième tour de formation. Russell dit déjà qu’il est possible de rouler en intermédiaires en matière de grip, même si la visibilité fait défaut.
 
17h41 : Il y aura 4 tours de formation avant un départ lancé, d’après Gianpiero Lambiase, qui est l’ingénieur de Verstappen.
 
17h43 : La situation est confuse mais les tours semblent se décompter derrière la voiture de sécurité, ce qui devrait nous laisser seulement 11 ou 12 tours de course au lieu de 15.
 
17h44 : Il y aura bien 12 tours de course, et il faut s’attendre à voir de l’activité dans les stands très rapidement, avec possiblement un peu de chaos !
 
17h45 : La course est désormais affichée pour 11 tours, alors que l’on entame le quatrième tour de formation, et Verstappen confirme que les pneus intermédiaires seraient plus adaptés.
 
17h49 : La Safety Car va s’écarter et libérer les voitures pour 11 tours de course !
 
Tour 1 : Piastri, Sainz, Gasly, Hamilton, Pérez, Ricciardo, Albon, Stroll, Bottas et Hülkenberg sont rentrés pour hausser des pneus intermédiaires ! Devant, Verstappen a totalement lâché Leclerc et lui prend plus de 3 secondes ! Norris est troisième devant Ocon, Russell, Sargeant et Alonso, puis Tsunoda. Verstappen prend jusqu’à 4 secondes d’avance sur Leclerc et les deux hommes rentrent, ainsi que Norris, Ocon, Russell, Sargeant, Alonso, Tsunoda, Magnussen et Zhou !
 
Tour 2 : Piastri prend la tête de la course, mais Verstappen ressort à 1"3 de l’Australien, grâce à un premier tour exceptionnel ! Ferrari rate (encore) un arrêt au stand en 5"5 pour Leclerc, qui ressort derrière Piastri, Verstappen Gasly, Pérez, Hamilton, Sainz et Sainz.
 
Tour 3 : Piastri signe le meilleur tour en course en 2’00"360, et son avance est de 1"3 sur Verstappen. Gasly pointe à 4"3 du Néerlandais, et Pérez est dans le sillage du Français, comme Hamilton. Verstappen est désormais dans le sillage de Piastri après un excellent premier secteur, et les deux hommes creusent l’écart. Alonso est dans les graviers après une sortie de piste et la voiture de sécurité est déployée !
 
Tour 4 : Piastri mène devant Verstappen, Gasly, Pérez et Hamilton. Sainz, Leclerc et Norris complètent le top 8 qui fait marquer des points lors du Sprint, et Ricciardo est un très solide neuvième devant Ocon, Stroll, Russell, Albon, Bottas, Hülkenberg, Sargeant, Tsunoda, Magnussen et Zhou.
 
Tour 5 : Red Bull dit à Verstappen que Piastri souffre déjà avec ses pneus à gauche, et le Néerlandais comprend cette affirmation : "Cela ne m’étonne pas, il glisse partout." La voiture de sécurité va rentrer, et Magnussen dit qu’il faut réfléchir aux pneus slicks ! Tsunoda a fait une erreur à la dernière chicane mais peut repartir.
 
Tour 6 : Piastri relance en tête et voit déjà Verstappen se placer dans son sillage dans le Raidillon ! La McLaren ne fait pas le poids et Verstappen prend la tête dans Kemmel ! Sargeant est pénalisé pour excès de vitesse. Pérez et Hamilton se sont touchés à Stavelot ! Les deux hommes restent en piste mais c’était limite. Pérez se rate à la chicane et Hamilton peut accélérer plus fort et passe !
 
Tour 7 : Verstappen a signé le meilleur tour en course en 1’58"943 et possède déjà deux secondes d’avance ! Sainz dépasse Pérez dans la descente vers l’Eau Rouge, et Leclerc en fait de même dans Kemmel ! Pérez se plaint d’un problème de grip arrière et il sort de piste sous la pression de Lando Norris ! Il repart en piste en 16e place après être revenu en piste de manière très dangereuse.
 
Tour 8 : Verstappen possède près de trois secondes d’avance sur Piastri, et Gasly est à 2"3, tandis que Hamilton et Sainz sont dans le sillage de Gasly. Pérez rentre au stand pour abandonner.
 
Tour 9 : Verstappen a 4"6 d’avance sur Piastri, qui reste deuxième devant Gasly et Hamilton, qui est à une seconde du Français. Sainz et Leclerc suivent devant Norris et Ricciardo. Hamilton écope de 5 secondes de pénalité pour avoir touché Pérez, ce qui pourrait lui coûter trois places. Reste à voir si le Mexicain sera pénalisé pour son retour en piste.
 
Tour 10 : Russell a dépassé Ricciardo pour le point de la huitième place. Devant rien ne vient perturber la marche en avant de Verstappen, ni celle de Piastri.
 
Dernier tour : Les écarts sont suffisamment importants pour ne pas avoir de changement devant, et Hamilton se bat pour sauver la huitième place face à Russell.
 
Arrivée : Verstappen en termine et remporte le Sprint F1 du Grand Prix de Belgique ! Piastri et Gasly l’accompagnent dans le top 3 de cette course courte, un classement inattendu. Sainz et Leclerc suivent devant Norris et Hamilton, qui sauve la septième place pour 65 millièmes ! Russell est huitième devant Ocon, qui a passé Ricciardo dans le dernier tour.
  •  Le classement de la course Sprint :
1er
M. Verstappen
2ème
O. Piastri
3ème
P. Gasly
4ème
C. Sainz
5ème
C. Leclerc
6ème
L. Norris
7ème
L. Hamilton
8ème
G. Russell
9ème
E. Ocon
10ème
D. Ricciardo
11ème
L. Stroll
12ème
A. Albon
13ème
V. Bottas
14ème
K. Magnussen
15ème
G. Zhou
16ème
L. Sargeant
17ème
N. Hulkenberg
18ème
Y. Tsunoda
19ème
S. Perez
20ème
F. Alonso

Les essais qualificatifs (pour la course du dimanche) :

Après une séance d’essais libres sous la pluie, le circuit de Spa-Francorchamps a subi une énorme averse dans l’après-midi. Mais peu avant 17h, le soleil a fait son apparition au bout du tracé, et la pluie s’en est allée.
 
Cela laisse donc espérer une qualification dans des conditions séchantes, mais toutefois bien fraîches. Les pilotes vont donc potentiellement rouler sur une piste sèche qu’ils n’ont pas du tout éprouvée avant.
 
Carlos Sainz était en tête devant les McLaren F1 d’Oscar Piastri et Lando Norris lors des libres. Compte tenu de la forme de McLaren, ces deux derniers pourraient jouer la pole position, puisque Max Verstappen sera pénalisé de 5 places pour changement de boîte de vitesses.
 
Sergio Pérez et Mercedes F1 pourraient avoir leur mot à dire pour la pole position, et dans des conditions délicates, des surprises ne sont pas à écarter.
 
16h55 : Le départ de la séance est décalé de 10 minutes, avec un drapeau vert prévu à 17h10 pour permettre à la piste de sécher davantage.
 
17h08 : Le soleil est revenu sur le bord de piste, et les pilotes se placent au bout des stands en gommes intermédiaires. Néanmoins, Mercedes dit surveiller la pluie qui pourrait revenir via les virages 5 à 8, comme ce matin.
 
17h10 : La qualification est lancée !
  •  1ere partie :
Tous les pilotes sortent rapidement dans le cas où la pluie revienne, mais ce n’est pas le cas de Logan Sargeant, car sa voiture est encore en réparation après son accident des essais libres.
 
George Russell a signé le premier temps en 2’02"360, battu par Lewis Hamilton en 2’02"280. Alex Albon a signé le troisième temps, et Lando Norris a immédiatement pris le meilleur temps en 2"01"874. Fernando Alonso a signé le quatrième chrono provisoire.
 
Kevin Magnussen a vu son temps annulé pour non-respect des limites de piste. Une piste qui progressait puisque Russell a progressé en 2’01"485, et a ainsi repris la première place. Oscar Piastri s’est placé cinquième, et Esteban Ocon septième.
 
Max Verstappen s’est positionné à un dixième de Norris, et Pérez à une demi-seconde. Piastri a amélioré et s’est placé premier en 2’01"438. Un incident entre Albon et Verstappen, un des deux ayant gêné l’autre, a été noté. Magnussen s’est positionné huitième, et Nico Hülkenberg dixième.
 
Sainz a pris le meilleur chrono en 2’00"536, et Verstappen est remonté à 19 millièmes de l’Espagnol. Sargeant a pris la piste après la moitié de cette Q1, pour tenter d’aller se qualifier pour la Q2.
 
C’est bien Verstappen qui a gêné Albon, et non l’inverse, après diffusion d’un replay de l’action. Alonso a pris le troisième chrono, alors que Norris est rentré aux stands après une escapade dans les graviers qui aurait pu se terminer par un accident. Daniel Ricciardo est remonté 12e, loin de la septième place de son équipier Yuki Tsunoda.
 
Sainz a été le premier à passer sous la barre des deux minutes en 1’59"844, alors que la pluie cessait à Spa-Francorchamps. Verstappen a progressé en 1’58"932, tandis que Pérez et Leclerc se plaçaient troisième et quatrième. Alonso était cinquième devant Valtteri Bottas.
 
La direction de course a décidé de ne pas ouvrir d’enquête sur l’incident entre Albon et Verstappen. Piastri est remonté deuxième, et Guanyu Zhou a pris la place juste devant son équipier.
 
Hamilton s’est emparé du meilleur temps provisoire en 1’58"841, et Russell est remonté quatrième, juste devant Ocon. Pierre Gasly a signé le huitième chrono entre Pérez et Leclerc, alors que Norris était dans un tour rapide.
 
Pendant cette Q1, la pénalité de cinq places pour changement de boîte de vitesses pour Verstappen a été confirmée par la FIA. Norris est remonté huitième, alors que Lance Strol était proche de l’élimination.
 
Magnussen est remonté neuvième, Albon 11e, tandis que la majeure partie des pilotes se lançait dans un dernier tour rapide. Pérez est remonté au deuxième rang derrière Hamilton. Tsunoda a signé le quatrième chrono, Bottas le sixième, alors que Norris était aux stands !
 
Verstappen a signé le meilleur chrono en 1’58"515, et Ricciardo a pris le sixième temps. Stroll s’est placé dixième. Zhou et Hülkenberg n’ont pas amélioré, et le temps de Ricciardo a été effacé !
 
Alonso s’est placé deuxième et a été vite battu par Hamilton. Russell est remonté sixième, et Leclerc s’est placé en tête en 1’58"300. Sainz est remonté quatrième.
 
Les éliminés étaient Albon, Zhou, Sargeant, Ricciardo et Hülkenberg.
  •  2ème partie : 
Lewis Hamilton a demandé si de la pluie était attendue, et son ingénieur lui a répondu que ce n’était pas prévu. Le scénario attendu est "une transition vers une piste sèche" d’ici la fin de la qualification.
 
Dans son tour de sortie, Oscar Piastri a révélé que les conditions en piste n’étaient "pas loin des slicks", laissant envisager un changement de composé durant cette deuxième partie de séance qualificative.
 
Bottas s’est placé en tête en 1’57"457, battu par Magnussen en 1’57"413. Les deux pilotes Mercedes étaient derrière ces deux hommes, et Piastri s’est placé en tête en 1’56"370. Ocon a échoué à deux millièmes de l’Australien.
 
Pérez a signé le meilleur temps en 1’55"982, et Leclerc s’est positionné provisoirement deuxième. Verstappen a ensuite pris la main en 1’55"535, tandis que Sainz ne se plaçait que neuvième. Gasly a pris la sixième place derrière Ocon, et Tsunoda est remonté septième.
 
A six minutes de la fin de Q2, plusieurs pilotes dont Verstappen sont ressortis en gommes tendres, alors que le soleil continuait de baigner le tracé de l’Ardenne belge. Bottas était le premier à tenter un chrono avec ce composé.
 
Pour Lando Norris, la situation semblait délicate car le Britannique n’avait signé aucun chrono avant de sortir en pneus slicks. En ce premier tour, les pilotes peinaient à améliorer les temps effectués en gommes intermédiaires.
 
Ocon a percuté le mur et cassé son aileron, alors qu’il occupait le cinquième rang. Le pilote français a regagné le garage Alpine F1 avec un museau endommagé. Après un choc latéral dans le mur, il aurait pu voir sa qualification s’arrêter là.
 
Hamilton a amélioré son chrono pour repasser quatrième, alors qu’il était retombé au 12e rang. Stroll a lui aussi progressé en troisième position. Pérez a signé le meilleur chrono en 1’55"151, et Russell est remonté en tête en 1’54"934.
 
Norris a sauvé sa place en 1’54"051, et Sainz s’est intercalé en deuxième place. Gasly a signé le sixième temps, éliminant Ocon qui n’avait pas pu faire son tour rapide. Bottas est remonté en troisième position, et Tsunoda a signé le meilleur temps en 1’"53"0, avant que Piastri ne signe un 1’51"534 !
 
Hamilton est remonté deuxième, et Stroll a pris le deuxième temps. Pérez a amélioré en quatrième place, et Alonso en a terminé en cinquième place, renvoyant Verstappen 11e. Russell a progressé, et Norris aussi, ainsi que Sainz.
 
Verstappen a signé le neuvième temps et Leclerc le troisième chrono, repoussant Verstappen au dixième rang. Ce dernier est passé de justesse en Q3 après que Gasly et Magnussen n’ont pas assez progressé.
 
Les éliminés étaient Tsunoda, Gasly, Magnussen, Bottas et Ocon.
  •  3ème partie :
Le début de la Q3 a été retardé car les commissaires devaient nettoyer la piste au virage 9, après que Magnussen est sorti de piste au même endroit qu’Ocon, et a ramené des graviers sur la piste. Le Danois a gêné Leclerc et pourrait être pénalisé pour cela.
 
Le DRS a été autorisé pour cette dernière partie de séance, sur une piste toujours plus séchante. Le placement en piste et le timing de la fin de séance était donc crucial pour ces dernières minutes de qualif.
 
Alonso a signé le premier chrono de la Q3 en 1’49"164, battu immédiatement par Norris en 1’48"701, qui a lui-même subi la loi de Piastri en 1’48"509 ! Stroll s’est placé cinquième, derrière Hamilton, lui-même derrière Alonso.
 
Verstappen a fait mieux en 1’48"059, mais c’est Leclerc qui l’a battu en 1’47"931. Pérez s’est placé loin en septième place, tandis que Sainz était neuvième. Russell a pris le dixième chrono provisoire.
 
Hamilton a progressé mais est resté sixième, et Russell n’a pris que la neuvième position. Il restait alors cinq minutes dans cette séance, et tout le monde regagnait les stands pour préparer un dernier run.
 
Leclerc a amélioré en 1’46"988, et Stroll est remonté sixième. Sainz s’set placé deuxième derrière son équipier, et Piastri et Norris ont pris les quatrième et cinquième places. Alonso a signé le cinquième temps, et Verstappen a signé un 1’46"168, meilleur temps ! Pérez a pris le troisième temps devant Hamilton.
 
Verstappen signe le meilleur temps de cette séance qualif avec huit dixièmes d’avance sur Leclerc et Pérez. Verstappen s’excuse pour son coup de sang contre son ingénieur en fin de Q2 mais s’élancera quand même sixième avec sa pénalité.
 
Leclerc est en pole position devant Pérez pour dimanche, devant Hamilton et Sainz. Piastri partagera la troisième ligne avec Verstappen, devant Norris et Russell, puis Alonso et Stroll.
 
La journée de samedi sera consacrée au Sprint, avec la qualification pour cette course courte, le Shootout, avant le Sprint demain en fin d’après-midi.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB19 1:58.515 1:52.784 1:46.168
2 Charles Leclerc Ferrari SF-23 1:58.300 1:52.017 1:46.988
3 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB19 1:58.899 1:52.353 1:47.045
4 Lewis Hamilton Mercedes W14 1:58.563 1:52.345 1:47.087
5 Carlos Sainz Ferrari SF-23 1:58.688 1:51.711 1:47.152
6 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL60 1:58.872 1:51.534 1:47.365
7 Lando Norris McLaren Mercedes MCL60 1:59.981 1:52.252 1:47.669
8 George Russell Mercedes W14 1:59.035 1:52.605 1:47.805
9 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR23 1:58.834 1:52.751 1:47.843
10 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR23 1:59.663 1:52.193 1:48.841
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:59.044 1:53.148  
12 Pierre Gasly Alpine Renault A523 1:59.511 1:53.671  
13 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-23 2:00.020 1:54.160  
14 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C43 1:59.484 1:54.694  
15 Esteban Ocon Alpine Renault A523 1:59.634 1:56.372  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Alex Albon Williams Mercedes FW45 2:00.314    
17 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C43 2:00.835    
18 Logan Sargeant Williams Mercedes FW45 2:01.535    
19 Daniel Ricciardo AlphaTauri Honda RBPT AT04 2:02.159    
20 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-23 2:03.166    

  • La grille de départ : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3 Pénalité
1 Charles Leclerc Ferrari SF-23 1:58.300 1:52.017 1:46.988 ---
2 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB19 1:58.899 1:52.353 1:47.045 ---
3 Lewis Hamilton Mercedes W14 1:58.563 1:52.345 1:47.087 ---
4 Carlos Sainz Ferrari SF-23 1:58.688 1:51.711 1:47.152 ---
5 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL60 1:58.872 1:51.534 1:47.365 ---
6 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB19 1:58.515 1:52.784 1:46.168 5
7 Lando Norris McLaren Mercedes MCL60 1:59.981 1:52.252 1:47.669 ---
8 George Russell Mercedes W14 1:59.035 1:52.605 1:47.805 ---
9 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR23 1:58.834 1:52.751 1:47.843 ---
10 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR23 1:59.663 1:52.193 1:48.841 ---
11 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:59.044 1:53.148   ---
12 Pierre Gasly Alpine Renault A523 1:59.511 1:53.671   ---
13 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C43 1:59.484 1:54.694   ---
14 Esteban Ocon Alpine Renault A523 1:59.634 1:56.372   ---
15 Alex Albon Williams Mercedes FW45 2:00.314     ---
16 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-23 2:00.020 1:54.160   3
17 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C43 2:00.835     ---
18 Logan Sargeant Williams Mercedes FW45 2:01.535     ---
19 Daniel Ricciardo AlphaTauri Honda RBPT AT04 2:02.159     ---
20 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-23 2:03.166     ---

M. Verstappen est pénalisé de 5 places suite au changement de sa boite de vitesse.
K. Magnussen est pénalisé de 3 places pour avoir gêné C. Leclerc

La course :

La course du Grand Prix de Belgique de F1 voit Max Verstappen s’élancer sixième, après une pénalité pour un changement de boîte de vitesses. Le pilote Red Bull a signé le meilleur temps des qualifications, mais partira donc de la troisième ligne.
 
Charles Leclerc sera donc en pole position devant Sergio Pérez, tandis que Lewis Hamilton et Carlos Sainz se partagent la deuxième ligne. Le héros du Sprint F1, Oscar Piastri, sera cinquième aux côtés de Verstappen, devant Norris et George Russell.
 
Fernando Alonso et Lance Stroll permettent à Aston Martin F1 de monopoliser la cinquième ligne devant Yuki Tsunoda et Pierre Gasly, puis Valtteri Bottas et Esteban Ocon, Alex Albon, Kevin Magnussen, Guanyu Zhou, Logan Sargeant et Daniel Ricciardo, tandis que Kevin Magnussen s’élancera des stands après que son équipe a changé toutes les pièces moteur sur sa Haas.
 
14h45 : Il se pourrait qu’une averse vienne frapper le circuit en début de course. La possibilité de scénario était de 40 % à une heure de la course mais semble avoir désormais augmenté.
 
14h52 : Le ciel bleu est encore présent au-dessus de la grille mais les nuages sont présents au-dessus du circuit, sans pour autant que la pluie ne semble vraiment menacer.
 
14h56 : La température de l’air est à 18 degrés, et celle de l’asphalte est à 28 degrés.
 
14h57 : Leclerc, Pérez, Hamilton, Sainz, Verstappen, Gasly, Bottas, Ocon, Albon, Magnussen, Zhou, Sargeant et Ricciardo s’élancent en pneus tendres, tandis que Piastri, Norris, Russell, Alonso, Stroll, Tsunoda et Hülkenberg ont chaussé des mediums pour le départ.
 
Départ : Très bon départ pour Leclerc tandis que Pérez ferme la porte à Hamilton ! Sainz tasse Piastri à l’épingle.
 
Tour 1 : La McLaren de l’Australien est au ralenti dans le Raidillon et Verstappen est quatrième, tandis que Pérez s’empare de la tête de course dans Kemmel. Alonso est remonté sixième devant Norris, Tsunoda, Stroll et Albon.
 
Tour 2 : Pérez prend de l’avance et pointe à 1"6 devant Leclerc. Piastri est à l’arrêt avec ses dégâts et c’est donc l’abandon pour le pilote McLaren.
 
Tour 3 : Pérez signe le meilleur tour en 1’52"166 et augmente son avance à 2"2 sur Leclerc. Hamilton est à 7 dixièmes du Monégasque et Verstappen est dans la roue de l’Anglais. Sainz est à 5 secondes et dit qu’il a des dégâts, tandis qu’Alonso est dans le sillage de son compatriote, qui ralentit tout le peloton.
 
Tour 4 : Pérez enchaîne avec un meilleur tour en 1’52"153, mais l’écart se resserre, et Hamilton et Verstappen sont aussi de plus en plus pressants sur Leclerc. Alonso se défait de Sainz, tandis qu’Albon a dépassé Norris.
 
Tour 5 : L’écart en tête reste sous les deux secondes, et Hamilton et Verstappen sont proches de Leclerc. Alonso, en revanche, est à 7"5 du quatuor de tête, et Tsunoda dépasse Sainz pour la sixième place. Albon en profite pour dépasser Sainz à son tour.
 
Tour 6 : L’intégralité des pilotes qui sont derrière Sainz sont à moins d’une seconde de la voiture devant eux, car l’Espagnol tourne 3 secondes moins vite que les pilotes devant lui que sont Alonso et Tsunoda. Norris et Magnussen sont passés aux stands et ont chaussé des pneus durs et mediums respectivement. Verstappen a dépassé Hamilton pour la troisième place.
 
Tour 7 : Et c’est déjà un meilleur tour pour Verstappen en 1’52"130, mais Hamilton reste à une seconde de lui. L’objectif suivant du Néerlandais est d’aller chercher Leclerc, qui pointe à 2"4 de Pérez. Stroll et Russell ont dépassé Sainz. Ocon et Bottas sont repassés aussi par les stands.
 
Tour 8 : Albon est rentré aux stands à son tour, tout comme Sainz et Zhou. Magnussen signe le meilleur tour en course en 1’51"534. Les pilotes s’étant arrêtés les premiers sont avantagés par l’undercut, puisqu’Ocon a réussi à dépasser Albon, mais le pilote Williams repasse.
 
Tour 9 : Pérez a 3 secondes d’avance sur Leclerc, et Verstappen attaque Leclerc et le passe. Hamilton est à 3 secondes des deux hommes, et son ingénieur lui annonce une pluie légère dans une vingtaine de minutes, mais "rien comme hier".
 
Tour 10 : Tsunoda s’arrête et ressort dixième devant Albon et Magnussen. Ces trois-là sont les premiers pilotes dans ceux qui se sont arrêtés. Et Albon se défait du Japonais. Devant, Verstappen est à 2"7 de son équipier.
 
Tour 11 : Pour le moment, Verstappen ne remonte pas sur Pérez. Alonso s’est arrêté et ressort huitième devant Hülkenberg, qui ne s’est pas arrêté, et Albon, toujours sous la menace de Tsunoda. Hülkenberg dépasse Alonso.
 
Tour 12 : Leclerc est à 3 secondes de Verstappen, et Hamilton à 3"9 de la Ferrari. Cinquième, Stroll est à 18 secondes de Hamilton et devance Russell d’une seconde. Gasly suit à 2"5 devant Hülkenberg, qui a attaqué Hülkenberg dans Blanchimont dans le tour 11 mais a dû rester derrière. Finalement, l’Espagnol se défait de la Haas et la distance immédiatement.
 
Tour 13 : Hamilton s’est arrêté au stand et repart tout juste devant Stroll, chaussé de gommes mediums. Le Britannique résiste et parvient à reprendre une seconde sur Stroll et Russell. Sainz est 17e et roule 2 secondes plus lentement que les pilotes devant lui. Pérez rentre au stand, tout comme Leclerc !
 
Tour 14 : Verstappen prend donc la tête de la course, tandis que Pérez et Leclerc ressortent devant Hamilton. Stroll est à 3"6 de Hamilton, et Russell est toujours coincé derrière l’Aston. Verstappen a demandé à Gianpiero Lambiase s’il devait rentrer, et l’ingénieur s’est agacé : "Max, suit mes instructions et fais moi confiance, merci". Lambiase dit à Verstappen que la pluie arrive dans 10 minutes, mais Verstappen rentre !
 
Tour 15 : Hamilton signe le meilleur tour en course en 1’51"523, et Verstappen ressort deuxième à 2"5 de Pérez.
 
Tour 16 : Verstappen est revenu sur Pérez en lui reprenant 1"3 en deux secteurs, et il est désormais dans le sillage de son équipier ! Leclerc est à 5"5 et Hamilton à 2"7 de Leclerc. Alonso a dépassé Strol et pointe cinquième devant Strol et Russell qui, comme Gasly, doivent toujours s’arrêter.
 
Tour 17 : Verstappen signe le meilleur chrono en 1’50"696, huit dixièmes de mieux que Pérez, et l’attaque après le Raidillon ! Le Néerlandais passe son équipier qui ne peut résister, et prend la tête de course. Russell a passé Stroll.
 
Tour 18 : Verstappen pointe à 1"7 devant Pérez, à qui il a repris deux secondes en un tour, avec un tour en 1’50"108 ! Norris est repassé par les stands et ressort 19e, alors que Sainz annonce de la pluie au virage 15 ! Son ingénieur lui dit que ce sont "quelques gouttes, puis ça devrait s’intensifier".
 
Tour 19 : Verstappen a porté son avance à 3 secondes mais a ralenti. Leclerc est troisième à 5"9 de Pérez et possède 3"9 de marge sur Hamilton, qui a lui-même dix secondes sur Russell. Gasly a dépassé Stroll, et il semble que ces trois-là soient partis pour tenter un seul arrêt si les intermédiaires sont nécessaires.
 
Tour 20 : Verstappen possède désormais 3"6 de marge, et la piste est toujours touchée par quelques gouttes. Tsunoda se défait de Stroll et prend la huitième position. Stroll rentre finalement car ses pneus sont trop usés pour attendre la pluie, et il ressort 18e.
 
Tour 21 : Verstappen dit qu’il pleut fort en piste, et son avance est de 3"9. Le Néerlandais s’est fait peur avec un gros décrochage dans le Raidillon : "Putain, j’ai presque perdu la voiture", dit-il à la radio.
 
Tour 22 : L’écart entre les deux Red Bull est de 4"3, et Leclerc est à 7"6. Hamilton est quatrième devant Alonso, Russell, Gasly, Tsunoda, Albon et Ocon.
 
Tour 23 : Les temps chutent très vite car il pleut fort dans la ligne droite, mais Russell est quand même ressorti en pneus tendres après s’être arrêté. Verstappen creuse l’écart et possède 5"5 d’avance, tandis que Tsunoda dépasse Gasly pour la sixième place. Gasly et Albon passent à leur tour au stand.
 
Tour 24 : Verstappen mène devant Pérez et Leclerc, puis Hamilton, Alonso, Tsunoda, Ocon, Magnussen, Bottas et Hülkenberg. Albon et Gasly ressortent derrière Stroll, qui est lui-même deux places derrière Russell, et juste devant Ricciardo qui est repassé lui aussi au stand. Sainz abandonne, tandis que l’on voit que l’arrêt de Gasly était raté.
 
Tour 25 : Maintenant que la pluie s’éloigne, Tsunoda, Bottas, Hülkenberg et Sargeant effectuent leur deuxième arrêt. Le pilote japonais ressort en gommes tendres et il est donc probable qu’il s’arrête encore. Avec une température à moins de 20 degrés, les pilotes ne tentent pas les gommes dures.
 
Tour 26 : Verstappen continue de creuser l’écart et porte son avance à 7 secondes, ce qui est aussi l’écart entre le Mexicain et Leclerc. Hamilton est à 3"3 de la Ferrari. Derrière, c’est Russell qui remonte sur Alonso pour aller chercher la cinquième place, mais il est encore loin de l’Espagnol.
 
Tour 27 : Hülkenberg a fait le meilleur tour en course en 1’49"907, la Haas semblant enfin avoir trouvé un moyen de bien exploiter ses gommes en course. Hamilton rentre au stand à la fin du tour.
 
Tour 28 : Le Britannique ressort entre Alonso et Russell, en cinquième place et en gommes tendres. Leclerc est remonté sur Pérez, à 6"3 et rentre au stand à la fin de son tour.
 
Tour 29 : Le Monégasque reprend la piste en gommes tendres, juste devant Hamilton qui s’est défait d’Alonso. Il garde donc sa place sur le podium provisoire mais va devoir se défendre face à Hamilton et ses pneus plus chauds. Le pilote Ferrari signe le meilleur deuxième secteur absolu et se met à l’abri. Pérez rentre à la fin du tour, tout comme Alonso.
 
Tour 30 : Le Mexicain a parfaitement couvert Leclerc mais n’a plus que 3 secondes d’avance après un très bon tour du Monégasque. L’undercut aurait fonctionné si Red Bull avait laissé Pérez en piste un tour de plus. Verstappen couvre également sa place en tête et rentre à son tour. Alonso est ressorti devant Russell et remercie son équipe pour le "bon travail".
 
Tour 31 : Verstappen ressort avec des pneus tendres et garde ses 8 secondes d’avance sur Pérez. Leclerc est à 3"6 de la deuxième Red Bull et a repoussé Hamilton à 2"6. Alonso suit devant Russell, puis Norris et Stroll qui ont déjà 13 et 10 tours effectués avec leurs pneus tendres, et peineront à aller jusqu’à l’arrivée. Tsunoda et Ocon suivent devant Albon et Gasly, qui sont 11e et 12e et doivent espérer que Norris et Stroll repassent par les stands.
 
Tour 32 : Lambiase explique à Verstappen qu’il a beaucoup usé ses pneus sur le tour de sortie. Gasly dépasse Albon dans le secteur 2 après une magnifique lutte de plusieurs virages, les deux pilotes étaient en glisse à la sortie du virage précédant la remontée de Blanchimont, mais le Français a eu le dernier mot.
 
Tour 33 : Le Néerlandais signe toutefois le meilleur tour en course en 1’48"922, et l’écart est de 11"5 sur Pérez.
 
Tour 34 : L’écart continue de se creuser, avec 12"4 entre les deux Red Bull, et Leclerc est dans le rythme de Pérez. Hamilton revient sur Leclerc et pointe à 2 secondes. Albon s’arrête au stand et ressort en 18e place. Lambiase continue à donner des consignes agressives à Verstappen : "La dégradation des pneus était raisonnable dans le premier relais. Tu devrais utiliser un peu plus ta tête".
 
Tour 35 : Verstappen réplique : "Je pourrais encore attaquer un peu plus et faire un autre arrêt ? Cela ferait de l’entraînement au stand". Et Lambiase lui répond clairement : "Non, pas cette fois".
 
Tour 37 : Verstappen a 14"1 d’avance sur Pérez, qui garde une marge de 4"3 sur Leclerc. Hamilton est à 2"6 du Monégasque. Alonso garde 1"8 de marge sur Russell. Norris, Stroll, Tsunoda et Ocon tiennent le top 10 pour le moment.
 
Tour 38 : Verstappen continue de prendre entre 7 dixièmes et une seconde au tour à Pérez, même sans attaquer. Les chronos de Pérez sont fixes, et similaires à ceux de Leclerc.
 
Tour 39 : L’écart continue de se creuser entre les Red Bull, avec 16"4. Ocon a dépassé Tsunoda pour la neuvième place.
 
Tour 40 : A 5 tours de l’arrivée, Verstappen continue de faire cavalier seul. Les écarts sont figés dans le top 10, seul Gasly pourrait être une menace pour le point de la dixième place de Tsunoda.
 
Tour 41 : Zhou prend la 14e place à Hülkenberg. L’écart entre les deux leaders est de 19 secondes, et celui entre Pérez et Leclerc de 5 secondes.
 
Tour 42 : Le rythme est très régulier entre Verstappen et Pérez, le Néerlandais roule une seconde plus vite que son équipier à chaque tour. Albon dépasse Hülkenberg pour la 15e place. Ocon dépasse Stroll pour le gain de la huitième place.
 
Tour 43 : L’écart est désormais de 20 secondes entre Verstappen et Pérez. Le Néerlandais prouve par l’orgueil qu’il aurait pu faire un arrêt supplémentaire. Avec assez d’avance sur Alonso, Hamilton s’est arrêté et ressort en gommes mediums pour tenter le meilleur tour en course. Il ressort avec 6 secondes d’avance sur Alonso. Albon a dépassé Magnussen, qui s’était déjà fait dépasser par Zhou. Hülkenberg est dernier après avoir été passé par Ricciardo et Sargeant.
 
Dernier tour : Hamilton améliore son premier secteur et signe le record dans le deuxième !
 
Arrivée : Verstappen franchit la ligne en vainqueur avec 22 secondes d’avance sur Pérez, et 32 sur Leclerc ! Hamilton termine quatrième et signe le record du tour en 1’47"305 ! C’est un point de moins pour Verstappen, qui en inscrit toutefois 33 ce week-end.
 
Alonso est cinquième devant Russell, Norris Ocon, Stroll et Tsunoda, qui arrache le point de la dixième place. Gasly termine 11e devant les Alfa Romeo de Botta et Zhou, Albon, Magnussen, Ricciardo, Sargeant et Hülkenberg.
  • Meilleur tour : L. Hamilton : 1'47"305
  • Le classement du GP : 
1er
M. Verstappen
2ème
S. Perez
3ème
C. Leclerc
4ème
L. Hamilton
5ème
F. Alonso
6ème
G. Russell
7ème
L. Norris
8ème
E. Ocon
9ème
L. Stroll
10ème
Y. Tsunoda
11ème
P. Gasly
12ème
V. Bottas
13ème
G. Zhou
14ème
A. Albon
15ème
K. Magnussen
16ème
D. Ricciardo
17ème
L. Sargeant
18ème
N. Hulkenberg

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 29/07/2023 - 08:29
Dernière modification : 30/07/2023 - 21:27
Catégorie : Saison 2023
Page lue 1098 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 42
^ Haut ^