Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2023 - GP des Pays Bas

Zandvoort.png

 

Les essais qualificatifs :

Après un vendredi sur le sec, c’est sous la pluie que se déroule cette deuxième journée du Grand Prix des Pays-Bas 2023 de F1. Le circuit de Zandvoort a en effet été touché par de multiples averses, qui ont notamment perturbé les EL3 avec plusieurs sorties de piste.
 
La pluie a été telle que la course de F2 a été annulée après un gros accident au troisième tour, heureusement sans gravité. La piste était un peu plus sèche au moment d’entamer les qualifications, mais le risque d’averses est toujours élevé.
 
Max Verstappen a dominé deux séances devant son public, tandis que la troisième a vu Lando Norris signer le meilleur temps. Les McLaren ont semblé être une des plus grandes menaces pour Red Bull - même si à distance.
 
Derrière, Aston Martin a semblé progresser, tandis que Mercedes était proche. On a aussi vu un Alex Albon en forme, tandis qu’à l’inverse, Ferrari a semblé en retrait. Des premiers éléments de réponse vont enfin se montrer lors de cette séance chronométrée.
 
C’est aussi la première qualif en Formule 1 pour Liam Lawson, qui remplace Daniel Ricciardo au pied levé, après que ce dernier s’est cassé le poignet lors d’un accident hier.
  •  1ere partie :
Le DRS est désactivé puisque la piste est encore humide, et tous les pilotes sont sortis en piste pour faire des chronos avant l’averse. Albon a signé la première référence en 1’31"315 avec une erreur au virage 11, battu par Logan Sargeant en 1’29"593.
 
Lewis Hamilton a pris brièvement le meilleur temps, battu par Valtteri Bottas en 1’26"000. Nico Hülkenberg et Max Verstappen sont passé par les graviers du premier virage, sans gravité heureusement.
 
Oscar Piastri a pris la tête en 1’25"3, mais Sargeant lui a repris la première position en 1’24"780. Verstappen se plaignait d’un manque de grip : "Qu’est-ce qui se passe avec la voiture ? Je patine partout !"
 
Norris a pris la première place en 1’23"260, et Piastri s’est replacé deuxième. Albon a pris le troisième temps devant Sargeant puis Fernando Alonso et George Russell. Pierre Gasly a signé le septième chrono et Yuki Tsunoda le huitième.
 
Sergio Pérez a signé le deuxième temps entre les McLaren, et Carlos Sainz est monté en haut de la hiérarchie alors que la piste évoluait, en 1’23"140. Charles Leclerc en a terminé avec un 1’23"133, sept millièmes devant son équipier.
 
Lance Stroll est remonté au quatrième rang, et Russell a pris la tête, mais quelques secondes seulement avant qu’Alonso ne signe le meilleur temps en 1’22"793. Verstappen a repris la tête en 1’22"786. Lando Norris a repris la main en 1’22"392.
 
Piastri a repris la tête en 1’22"059 et Albon est remonté troisième, et Stroll quatrième. Verstappen a repris la quatrième position. Guanyu Zhou est remonté au 11e rang derrière les Ferrari, et Lawson a progressé depuis la 20e place, pour remonter en 16e place.
 
Pérez est remonté au deuxième rang, et Sainz a amélioré avec le septième chrono. Russell s’est emparé de la tête en 1’22"052, sept millièmes devant Piastri. Gasly est remonté 10e, et Alonso a repris la cinquième place. Norris a amélioré les trois secteurs et a repris la tête en 1’21"434.
 
Piastri a signé le meilleur chrono en 1’21"254, avant que Verstappen n’améliore en 1’21"230. Hamilton a été bloqué par une Aston Martin dans les deux derniers virages. Piastri a été envoyé dans l’herbe par Sainz, qui a de nouveau ignoré un concurrent en piste.
 
Albon a repris la tête de la Q1 en 1’20"939. Tsunoda et Sargeant sont remontés septième et huitième, mais Gasly les a dépassés tous les deux. Norris a progressé en quatrième place, et Hülkenberg est remonté au septième rang.
 
Sainz a progressé en cinquième place, et Ocon, qui était 18e, a signé le 13e temps. Hamilton s’est lui aussi sorti de la zone d’élimination en dixième place. Lawson a progressé mais restait 20e. Stroll était en amélioration et a signé le septième temps.
 
Quelques gouttes revenaient, mais les pilotes continuaient à améliorer les chronos. Leclerc a amélioré de justesse en 14e place, alors que les conditions de piste empiraient. Albon n’a pas été battu en tête du classement.
 
Les éliminés étaient Zhou, Ocon, Magnussen, Bottas et Lawson.
  •  2ème partie : 
Verstappen a signé une première référence en 1’21"921, et Sargeant s’est placé deuxième. Pérez a pris le troisième temps à plus de 3 secondes de son chef de file, et Russell est remonté deuxième.
 
Albon a signé le troisième temps, et Hülkenberg le cinquième. Tsunoda a pris la sixième position et Norris la septième. Sargeant a amélioré et pris le meilleur temps en 1’21"780, mais a été battu par Verstappen en 1’20"690 !
 
Leclerc s’est placé en troisième place devant Stroll, et Norris n’a signé que le 11e temps en améliorant. Piastri, en revanche, a placé l’autre McLaren en deuxième place provisoire. Gasly a pris le 11e temps après que son chrono précédent a été annulé pour non-respect des limites de piste.
 
Stroll a progressé en troisième place, et Pérez en cinquième position. Sainz a progressé aussi, mais seulement 12e. Albon a pris la deuxième place mais a rétrogradé immédiatement quand Norris a signé le meilleur chrono en 1’20"629.
 
Verstappen n’a pas quitté longtemps le sommet du classement, reprenant la tête en 1’20"282, et Hamilton s’est placé troisième devant Albon. Russell était cinquième, et Leclerc est remonté au sixième rang.
 
La piste progressait toujours énormément, et les chronos tombaient très vite. Piastri a signé le quatrième temps. Sainz était dans un autre tour rapide mais n’a pas amélioré, et il restait 15e et dernier. Hülkenberg a légèrement progressé mais est resté en 13e place, devant Gasly qui était provisoirement éliminé à 5 minutes de la fin.
 
Verstappen a amélioré son meilleur temps en 1’19"652. Pérez est remonté deuxième, mais à près d’une seconde de son équipier. Albon a amélioré son temps et a pris la première place en 1’19"399 ! Le pilote Williams était déjà en tête en Q1 et confirme ses bonnes dispositions.
 
Tsunoda a lui aussi amélioré, remontant en troisième position. Russell s’est placé deuxième, et Alonso quatrième. Piastri s’est porté en tête en 1’19"392, sept millièmes devant Albon. Sainz a interrompu son effort car il était loin du chrono, afin de se relancer pour un dernier tour.
 
Hamilton n’est remonté qu’au huitième rang, et Leclerc était en amélioration. Le Monégasque s’est emparé du troisième chrono derrière l’étonnant duo composé de Piastri et Albon.
 
Hülkenberg a pris le dixième temps, battu par Tsunoda. Verstappen a repris la tête en 1’18"856. Sainz est remonté huitième, Norris septième, et Sargeant dixième ! Les deux Williams sont passées en Q3 !
 
Les éliminés étaient Stroll, Gasly, Hamilton, Tsunoda et Hülkenberg.
  •  3ème partie :
Russell s’est élancé avec les pneus slicks pour faire un chrono, ce que n’a pas tenté Verstappen, qui est parti avec les intermédiaires. Piastri est sorti du garage en intermédiaires, mais l’Australien a changé de pneus avant de se lancer, en slicks donc.
 
En slicks lui aussi, Albon a amélioré le premier secteur de Russell. Ce dernier a signé la première référence de la Q3 en 1’18"245, battu immédiatement par Albon en 1’15"743 ! Sargeant a pris la deuxième position, à une seconde d’Albon.
 
Malheureusement, l’Américain a perdu le contrôle dans le deuxième virage de son tour de décélération et a pulvérisé sa Williams contre les TecPro. Le pilote était indemne mais le drapeau rouge a été brandi.
 
Après une longue interruption pour réparer les barrières, les pilotes ont repris la piste pour 8mn13 de Q3. Cette fois, aucun doute n’était permis sur les pneus : tout le monde est reparti chaussé de gommes tendres.
 
Albon et Sainz ont avorté leur tentative, contrairement à Russell qui améliorait et s’est placé en tête avec un 1’12"578. Leclerc a signé le deuxième temps, et Norris a pris la tête en 1’12"049 ! Piastri s’est positionné deuxième à deux dixièmes, et Verstappen n’a pas réussi à se placer devant les McLaren.
 
Leclerc est sorti de piste et a provoqué une interruption de séance ! Le drapeau rouge est sorti avec 4 minutes restantes, et les deux McLaren en tête.
 
Pérez a été le premier à sortir en piste, et les pilotes se sont préparés à un dernier run unique. Verstappen est ensuite sorti devant Piastri, Sainz et Norris, puis Russell qui a été le dernier à quitter les garages.
 
Pérez n’a pas amélioré dans le premier secteur, contrairement à Verstappen qui pointait déjà sept dixièmes devant Norris au premier secteur, mais Norris a fait mieux dans le premier secteur !
 
Verstappen a nettement pris de l’avance dans le deuxième secteur et a signé un 1’10"567. Norris a pris le deuxième temps et Piastri le troisième, avant d’être battu par Pérez, puis Alonso ! Et enfin, c’est Albon qui a signé le troisième chrono ! Sainz a signé le cinquième temps et Russell le troisième.
 
Verstappen signe donc la pole position devant Norris, et la deuxième ligne sera composée de Russell et Albon ! Alonso et Sainz sont en troisième ligne mais sont tous les deux sous enquête pour avoir gêné des pilotes en Q1. Pérez et Piastri suivent devant Leclerc et Sargeant.
  • Résultat des qualifications : 
Pos.
Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB19 1:20.965 1:18.856 1:10.567
2 Lando Norris McLaren Mercedes MCL60 1:21.276 1:19.769 1:11.104
3 George Russell Mercedes W14 1:21.345 1:19.620 1:11.294
4 Alex Albon Williams Mercedes FW45 1:20.939 1:19.399 1:11.419
5 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR23 1:21.840 1:19.429 1:11.506
6 Carlos Sainz Ferrari SF-23 1:21.321 1:19.929 1:11.754
7 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB19 1:21.972 1:19.856 1:11.880
8 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL60 1:21.231 1:19.392 1:11.938
9 Charles Leclerc Ferrari SF-23 1:22.019 1:19.600 1:12.665
10 Logan Sargeant Williams Mercedes FW45 1:22.036 1:20.067 1:16.748
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR23 1:21.570 1:20.121  
12 Pierre Gasly Alpine Renault A523 1:21.735 1:20.128  
13 Lewis Hamilton Mercedes W14 1:21.919 1:20.151  
14 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:21.781 1:20.230  
15 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-23 1:21.891 1:20.250  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C43 1:22.067    
17 Esteban Ocon Alpine Renault A523 1:22.110    
18 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-23 1:22.192    
19 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C43 1:22.260    
20 Liam Lawson AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:23.420    
  • Grille de départ : 
M. Verstappen  pour_grille_de_depart.GIF  
1'10"567 L. Norris
  1'11"104
G. Russell pour_grille_de_depart.GIF  
1'11"294 A. Albon
  1'11"419
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'11"506 C. Sainz
  1'11"754
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'11"880 O. Piastri
  1'11"938
C. Leclerc pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"665 L. Sargeant
  1'12"7748
L. Stroll pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"121 P. Gasly
  1'20"128
L. Hamilton pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"151 N. Hulkenberg
  1'20"250
G. Zhou pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"067 E. Ocon
  1'22"110
Y. Tsunoda* pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"230 K. Magnussen
  1'22"192
V. Bottas pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"260 L. Lawson
  1'23"420

* Y. Tsunoda est pénalisé de 3 places pour avoir gêné L. Hamilton durant les qualifications.

La course :

Pour la troisième fois en trois éditions du Grand Prix des Pays-Bas, Max Verstappen a signé la pole position. Devant son public, le pilote Red Bull est évidemment favori pour la course, mais la grille derrière lui a de quoi surprendre.
 
Lando Norris confirme le retour en forme de McLaren F1 en se plaçant en première ligne, tandis que George Russell sera en deuxième ligne, accompagné par la surprise du week-end, Alex Albon. Fernando Alonso et Carlos Sainz sont en troisième ligne devant Sergio Pérez et Oscar Piastri.
 
Charles Leclerc et Logan Sargeant, tous deux accidentés en Q3, seront en cinquième ligne. Lance Stroll et Pierre Gasly devancent Lewis Hamilton, éliminé en Q2 après avoir été gêné deux fois, et Nico Hülkenberg. Guanyu Zhou suit devant Esteban Ocon, Yuki Tsunoda, Valtteri Bottas et le débutant Liam Lawson.
 
Kevin Magnussen, qui est sorti de piste en qualifications, s’élance des stands après que l’équipe Haas F1 a changé de nombreuses pièces sur sa voiture.
 
La grande inconnue est la météo, alors que des averses ont évité le circuit depuis le début de la matinée. Les nuages sont très présents, mais la pluie ne semble pas décidée à faire son apparition sur le tracé de Zandvoort pour la course, même si les équipes devront se préparer à toute éventualité.
 
La FIA, quant à elle, a déjà expliqué qu’elle mettait en place une nouvelle règle pour cette course. Contrairement à la procédure habituelle, les pilotes pourront s’élancer en pneus intermédiaires derrière la voiture de sécurité, si cette dernière relance la course sous la pluie au départ ou après un drapeau rouge.
 
Compte tenu de l’étroitesse de la voie des stands à Zandvoort, la direction de course veut éviter que les pilotes ne rentrent tous - ou presque - durant le même tour, ce qui présenterait un risque pour le personnel dans la voie des stands.
 
L’objectif de cette entorse au règlement est d’éviter qu’un embouteillage se déroule comme lors du Sprint à Spa-Francorchamps, ou comme au Grand Prix de Hongrie 2021, ce qui serait bien plus délicat à gérer sur ce circuit.
 
14h43 : Le départ devrait être donné sur le sec, car l’averse la plus menaçante actuellement semble passer à quelques kilomètres du circuit.
 
14h48 : Une averse se dirige vers le circuit d’après la FIA, qui explique que les chances de pluie augmentent, et que l’averse pourrait atteindre le circuit à 15h25. James Vowles, directeur de Williams, révèle qu’elle pourrait arriver peu après le départ.
 
14h53 : Les températures ont chuté sur le circuit, il fait 17 degrés dans l’air, tandis que l’asphalte est à 27 degrés. Comme hier, le complexe de Zandvoort est coincé entre soleil et nuages, et l’arrivée possible de la pluie va se jouer à la chance.
 
14h58 : Presque tous les pilotes s’élancent en pneus tendres, à l’exception de Hamilton et Hülkenberg, qui partent avec des gommes mediums.
 
14h59 : L’averse la plus proche serait à moins de 5 minutes du circuit, mais son intensité n’est pas claire, et elle pourrait être assez faible.
 
Départ : Très bon départ de Verstappen qui garde la tête, et Norris garde la deuxième place.
 
Tour 1 : Alonso prend la troisième place tandis qu’Albon se fait attaquer par Sainz, mais ce dernier reprend sa place. La pluie s’abat sur le circuit et Pérez, Leclerc, Gasly, Zhou, Tsunoda, Lawson et Magnussen s’arrêtent.
 
Tour 2 : Les pneus de Leclerc n’étaient pas prêts, et il ressort derrière Zhou et Gasly, qui étaient derrière lui sur la grille. Alonso a dépassé Norris en piste, et Verstappen rentre à son tour, ainsi qu’Alonso et Sainz, tandis que Russell dépasse Norris et s’empare de la tête de la course. Albon est troisième devant Piastri, et Pérez est cinquième en pneus intermédiaires.
 
Tour 3 : Pérez est bien plus rapide grâce à ses pneus intermédiaires, et il s’empare de la tête ! Le Mexicain dépose totalement Russell et Norris. Zhou, Gasly, Verstappen et Leclerc, puis Alonso, sont déjà bien remontés.
 
Tour 4 : Pérez a tourné 20 secondes plus vite que Russell ! Russell reste malgré tout en piste, espérant que la piste sèche car la pluie s’est arrêtée. Norris s’est arrêté tardivement après avoir perdu gros, et il perdra encore plus s’il doit repasser les slicks après.
 
Tour 5 : Pérez signe le meilleur tour en 1’24"342, et il possède 12 secondes d’avance sur Zhou, et 13 sur Gasly. Verstappen est dans le sillage du Français et possède quatre secondes de marge sur Leclerc et Alonso. Sainz est à trois secondes de son compatriote, devant Tsunoda, Magnussen, Ocon et Lawson. Albon, Piastri, Bottas et Hülkenberg suivent, encore en pneus tendres, mais ils perdent plus de 20 secondes au tour.
 
Tour 6 : Ocon signe le meilleur tour en course en 1’23"380, tandis qu’un replay montre que Verstappen a tassé Gasly à la sortie du virage 3 pour lui prendre la troisième place.
 
Tour 7 : Verstappen signe le meilleur temps en 1’22"503, et se défait de Zhou. Les deux hommes ont roulé plus vite que Pérez et pointent à 10 secondes du Mexicain. Norris s’empare du meilleur tour en course en 1’22"403, et il peut regretter l’erreur stratégique de son équipe. La pluie pourrait revenir d’ici une dizaine de minutes.
 
Tour 8 : Verstappen améliore le meilleur tour en 1’22"116, et il est déjà de retour à 6 secondes de son équipier. Zhou est à 4 secondes de Verstappen et voit Gasly revenir. Les pilotes restés en gommes tendres commencent à être plus rapides que les pilotes en intermédiaires.
 
Tour 9 : Verstappen est à 5 secondes de Pérez, tandis que Sainz dépasse Leclerc, qui a des dégâts sur son aileron avant. Norris est remonté 11e en dépassant Lawson.
 
Tour 10 : Albon signe le meilleur tour en course en 1’19"7, mais Piastri l’améliore en 1’19"061. Ils sont 5 secondes plus rapide au tour que les leaders, et Zhou, Alonso, Sainz, Tsunoda et Ocon s’arrêtent pour chausser des slicks. C’est aussi le cas de Norris et Lawson, alors qu’une légère averse pourrait revenir, moins forte que la précédente.
 
Tour 11 : Piastri améliore son meilleur tour en course en 1’18"587. Pérez est toujours en tête en pneus intermédiaires, et il possède 2 secondes d’avance sur Verstappen qui s’arrête à la fin du tour. Cela pourrait permettre au Néerlandais de prendre la tête, tandis que Gasly et Leclerc s’arrêtent à leur tour.
 
Tour 12 : Piastri continue à améliorer le meilleur tour en course en 1’16"870, et il est désormais neuvième dans le sillage de Tsunoda. Leclerc est ressorti 13e après un changement d’aileron. Pérez rentre enfin aux stands.
 
Tour 13 : Comme prévu, avec un tour supplémentaire en gommes intermédiaires, il ressort derrière Verstappen, qui récupère donc la tête de la course. Pérez est à 3 secondes et Alonso est à 5 secondes de la tête. Norris, 12e, signe le meilleur tour en course en 1’16"654.
 
Tour 14 : Verstappen creuse l’écart et possède 3"5 d’avance sur Pérez, qui voit Alonso revenir à 1"5. Sainz fait le meilleur tour en course en 1’16"472, battu par Norris en 1’16"200. Russell se plaint
 
Tour 15 : La pluie revient sur le circuit alors que Sainz attaque Gasly. Russell se plaint d’être 18e alors qu’il visait un podium. "Comment a-t-on pu foirer à ce point ?"
 
Tour 16 : Piastri est aux stands pour chausser d’autres pneus tendres, et Sargeant est dans le mur ! Le pilote Williams va bien mais il a détruit sa FW45 et la Safety Car entre en piste ! Gasly prend 5 secondes de pénalité pour avoir mordu la ligne dans les stands.
 
Tour 17 : Verstappen mène devant Pérez, Alonso, Gasly, Sainz, Zhou, Magnussen, Albon, Ocon et Tsunoda. Norris est 11e devant Leclerc et Hamilton. Piastri est 14e devant Bottas, Hülkenberg et Russell, qui s’est arrêté chausser des pneus durs. Lawson est 18e devant Stroll.
 
Tour 18 : Red Bull annonce à Pérez que la prochaine averse est environ à 35 minutes du circuit, sans savoir si elle le touchera ou non.
 
Tour 21 : La voiture de sécurité va s’écarter et relancer le peloton, qui est entièrement regroupé derrière elle !
 
Tour 22 : C’est reparti ! Verstappen a relancé la course très tôt, dans l’avant-dernier virage du tour précédent. Le premier tour est un statu quo, sauf Bottas qui surprend Piastri. Verstappen repousse déjà Pérez à plus d’une seconde pour parer à toute présence du DRS.
 
Tour 23 : Gasly est dans le sillage d’Alonso, et Sainz est blotti derrière l’Alpine. Zhou est légèrement distancé mais il retient un peloton très compact derrière lui, mené par Albon.
 
Tour 24 : Le ralenti montre que Magnussen est venu toucher Albon quand il était devant lui dans la ligne droite en se rabattant en pleine ligne droite. Finalement, le Thaïlandais est repassé, et Ocon a aussi dépassé la Haas du Danois.
 
Tour 25 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’15"783, mais il ne prend que 17 millièmes à son équipier et n’a que 1"6 d’avance alors que le DRS est activé. Alonso est à 1"3 de Pérez et possède 1 seconde sur Gasly. Sainz est à 9 dixièmes du Français, et Albon a passé Zhou pour le gain de la sixième place.
 
Tour 26 : Verstappen enfonce le clou en 1’15"664, et il prend cette fois du temps à Pérez, qui est à 2"5. Alonso revient à neuf dixièmes de Pérez. Leclerc s’est fait passer successivement par Hamilton puis Piastri et pointe 14e. Magnussen prend un drapeau noir et blanc, soit un dernier avertissement, pour son décalage devant Albon.
 
Tour 27 : Verstappen continue à creuser l’écart en 1’15"659, et Pérez voit Alonso remonter à 7 dixièmes. Ocon a passé Zhou pour le gain de la septième place, et Tsunoda a passé Magnussen pour la neuvième place. Le Japonais a lui aussi écopé d’un dernier avertissement pour son comportement en piste.
 
Tour 28 : Norris rentre dans les points en dépassant Magnussen, qui est sous la menace de Hamilton. Le septuple champion du monde prend la 11e place.
 
Tour 29 : Verstappen signe un nouveau meilleur temps en 1’15"499, et son avance est de 3"3 sur Pérez. Alonso est repoussé à 1"8 du Mexicain qui a accéléré, tandis que Gasly est à 1"3 et possède 1"8 de marge sur Sainz. Albon est à 3 secondes.
 
Tour 30 : Verstappen continue à accélérer avec un 1’15"374. Piastri dépasse Magnussen pour la 13e place, tandis que Hülkenberg a passé Leclerc pour la 14e position.
 
Tour 31 : La pluie n’est pas proche, mais Verstappen s’inquiète des nuages noirs et en parle à la radio. Pérez est à 3"8 de son équipier. Tsunoda est désormais sous la menace de Zhou, Norris, Hamilton et Piastri.
 
Tour 32 : Norris dépasse Zhou pour la neuvième place, confirmant le gros rythme de la McLaren lors de cette course. Quelques gouttes, voire une petite averse, pourraient toucher le circuit dans une dizaine de minutes.
 
Tour 34 : Verstappen accélère encore en 1’15"342, et son avance est de 4"4 sur Pérez. Le Mexicain est esseulé, Alonso pointant à 3"5. Gasly est toujours à moins de deux secondes de l’Espagnol, et Sainz le suit à moins de 2 secondes également.
 
Tour 35 : Encore un meilleur tour pour Verstappen, qui a roulé en 1’15"272. Norris et Hamilton sont toujours blottis dans le sillage de Tsunoda mais n’arrivent pas à dépasser l’AlphaTauri pour la huitième place. Plus loin, Lawson ait une course solide et tourne à environ 1" / 1"5 de son équipier. Compte tenu de sa préparation, le Néo-Zélandais fait le travail.
 
Tour 36 : La mi-course est atteinte, Verstappen mène devant Pérez, Alonso, Gasly et Sainz. Albon, Ocon, Tsunoda, Norris et Hamilton complètent le top 10. Piastri est 11e devant Zhou et Hülkenberg, puis Russell qui a dépassé Leclerc. Bottas et Lawson suivent devant Magnussen, qui vient de s’arrêter, et Stroll.
 
Tour 37 : Verstappen progresse peu à peu dans ses chronos, cette fois en 1’15"221. Le Néerlandais a 5"8 de marge sur son équipier.
 
Tour 38 : C’est cette fois un 1’15"167 que signe Verstappen. Zhou s’est arrêté et ressort 17e derrière Lawson.
 
Tour 39 : Prévenu qu’une légère pluie arrive par l’enchaînement des virages 8 à 13 dans 5 à 6 minutes, Verstappen continue de creuser l’écart avec un meilleur tour en 1’15"071. Il possède 6"3 de marge et pourra être prudent pendant la pluie. Leclerc se fait dépasser par Bottas et pointe 15e.
 
Tour 41 : Leclerc est désormais sous la menace de Lawson, qui le dépasse, mais le Monégasque repasse.
 
Tour 42 : Sainz s’est arrêté, alors que son équipe lui disait que la vie de ses pneus était 10 tours plus longue que prévu. Mais son ingénieur ne pensait pas pouvoir aller jusqu’à l’arrivée, et il s’arrête pour ressortir 11e entre Piastri et Russell. Leclerc s’arrête à son tour et abandonne.
 
Tour 43 : Verstappen dépasse 8 secondes d’avance sur Pérez, et Norris rentre aux stands. Après un arrêt de 2"2, le Britannique ressort 14e en pneus tendres.
 
Tour 44 : Ocon s’est arrêté à son tour, et Sainz signe le meilleur tour en course en 1’14"975. Ocon ressort 13e devant Norris. Lawson signe son meilleur tour en course, le premier sous la minute 17, et malgré des pneus mediums, roule à moins d’une seconde de Tsunoda et ses tendres, qui commencent à s’user.
 
Tour 45 : Sainz améliore le meilleur tour en course en 1’14"962, immédiatement battu par Norris en 1’14"905. Albon a effectué son premier arrêt de la course après 45 tours en pneus tendres, et il ressort en mediums en 11e place.
 
Tour 46 : Pérez s’est arrêté à son tour et ressort quatrième en gommes tendres. Verstappen a donc 12 secondes d’avance sur Alonso, et 15 sur Gasly. Pérez est à 29 secondes de son équipier. Hamilton est repassé lui aussi par les stands, et il repart 14e entre les Alfa Romeo.
 
Tour 47 : C’est au tour de Gasly de s’arrêter, ainsi que celui de Piastri. Le Français ressort sixième derrière Sainz, qui a réussi à faire l’undercut car Gasly a respecté ses 5 secondes de pénalité. Piastri est ressorti 15e.
 
Tour 48 : Pérez a signé le meilleur tour en course en 1’14"318. L’averse attendue passe finalement à côté du circuit, et la prochaine pourrait arriver dans 25 minutes, c’est-à-dire en toute fin de course, si elle arrive. Sainz dépasse Tsunoda, qui doit encore s’arrêter.
 
Tour 49 : Alonso s’est arrêté mais Aston Martin rate totalement son arrêt, ce qui permet à Sainz et Tsunoda de le dépasser. Verstappen s’arrête à la fin du tour.
 
Tour 50 : Verstappen est ressorti avec plus de 5 secondes d’avance, et il roule déjà plus vite que son équipier.
 
Tour 51 : Alonso a signé le meilleur tour en course en 1’14"153, et il a repris 1"2 à Sainz dans le dernier tour. L’écart est d’une seconde entre les deux hommes.
 
Tour 52 : Verstappen améliore le meilleur tour en course en 1’13"941, et son avance est déjà de 7 secondes sur Pérez. Alonso est dans le sillage de Sainz et le dépasse pour la troisième place. Russell a dépassé Tsunoda, mais les deux hommes se sont touchés.
 
Tour 53 : Russell est sixième avec ses pneus durs, et Albon revient sur les deux hommes, pour se défaire immédiatement du Japonais.
 
Tour 54 : Tsunoda est sous la menace de Norris et Hamilton après qu’Ocon l’a dépassé. En tête, l’écart reste de 8 secondes entre Verstappen et Pérez. Et Gianpiero Lambiase annonce de la pluie pour les dix derniers tours de course, une averse qui pourrait être "plutôt forte", selon l’ingénieur de Verstappen.
 
Tour 55 : Norris et Hamilton ont dépassé Tsunoda, qui sort des points. L’ingénieur d’Alonso confirme que l’averse devrait être plus forte que celle du début de course.
 
Tour 56 : Alonso signe le meilleur tour en course en 1’13"862. Les pilotes devront certainement changer de gommes dans une dizaine de tours, et l’Espagnol n’économise plus. Albon se défait de Russell pour la sixième place.
 
Tour 57 : Gasly est revenu dans le sillage de Sainz, tandis qu’Alonso signe un nouveau meilleur tour en 1’13"837.
 
Tour 58 : L’averse se dirige inexorablement vers le circuit, et l’écart entre les Red Bull est de 10 secondes. Alonso est à 9"9 de Pérez et possède 7"7 de marge sur Sainz. Gasly est à une demi-seconde de Sainz, et Albon revient à raison d’une demi-seconde au tour sur les deux hommes. Hamilton a dépassé Norris et Ocon, et il est revenu sur Russell.
 
Tour 59 : Alpine annonce à Gasly que la pluie est à 2 minutes du circuit.
 
Tour 60 : Gasly dépasse Sainz, tandis que Hamilton a dépassé Russell juste avant. Et Pérez s’arrête, tout comme Gasly à la fin du tour !
 
Tour 61 : Sainz le fait aussi, tout comme Hamilton, Russell et Norris. Verstappen, Alonso, Albon et Ocon sont restés en piste. Pérez est rentré trop vite et l’arrêt a été long, mais il ressort tout de même quatrième.
 
Tour 62 : Verstappen couvre Pérez, tout comme Alonso. Albon rentre à son tour alors que Pérez l’a déjà passé ! La pluie tombe fort sur le circuit de Zandvoort, et Ocon passe également par les stands. Alpine annonce à Ocon que l’averse va être "énorme", et le DRS est désactivé ! Ocon est le seul à avoir chaussé les pneus full wet !
 
Tour 63 : Verstappen est en tête avec 19 secondes d’avance sur Pérez et 25 sur Alonso. Gasly est à 5 secondes de l’espagnol, et Sainz est cinquième à 2"4 de Gasly. Hamilton est sixième devant Norris, Russell, Albon et Piastri. Ocon dit que c’est une erreur d’avoir mis les pneus pluie, mais Pérez sort de piste dans le premier virage et perd la deuxième place, la piste est détrempée et Verstappen rentre de nouveau aux stands !
 
Tour 64 : Verstappen ressort en tête en full wets, et la Virtual Safety Car est sortie car Zhou s’est crashé ! Le drapeau rouge est sorti alors qu’il reste huit tours. Zhou va bien mais la course est arrêtée.
 
16h35 : Il reste un peu moins de 1h30 au chrono avant la fin du Grand Prix, et sur les deux heures de course, il en reste 34 minutes. La FIA peut donc attendre que l’épisode pluvieux passe, car l’évacuation du circuit est plutôt efficace. Si la course ne repart pas, tous les points seront attribués, mais il n’y a pas de raison pour l’instant de décider d’interrompre l’évènement.
 
16h40 : L’ordre de départ sera le suivant : Verstappen, Alonso, Pérez, Gasly, Sainz, Hamilton, Norris, Russell, Albon, Piastri, Ocon, Tsunoda, Stroll, Hülkenberg, Bottas, Lawson, Magnussen.
 
16h46 : La pluie s’est un peu calmée, mais l’heure n’est pas encore à la relance. Les replays montrent que Pérez a tapé au premier virage, très légèrement, mais aussi en entrant dans les stands.
 
16h49 : La pluie redouble d’intensité, alors que le public continue de chanter et danser, visiblement peu ennuyé par ces conditions. Cela pourrait être la dernière grosse averse du jour.
 
16h53 : Le soleil est de retour à Zandvoort malgré une pluie persistante, et le vent est toujours bien présent.
 
17h00 : Il reste une heure de fenêtre de tir pour relancer la course, mais une autre averse est en approche. On attend des informations de la direction de course.
 
17h04 : La course va reprendre à 17h14 !
 
17h06 : La direction de course annonce que l’utilisation des pneus intermédiaires sera obligatoire.
 
17h08 : La procédure de relance sera un départ lancé. La FIA ne prend pas le risque d’un départ chaotique sur une piste mouillée.
 
17h11 : Il y aura deux tours derrière la voiture de sécurité.
 
Tour 65 : Les voitures sont de retour derrière la Safety Car pour deux boucles. Il restera six tours à parcourir lorsque la voiture de sécurité s’écartera.
 
Tour 66 : L’ingénieur d’Alonso lui dit qu’une pluie très légère arrivera d’ici sept à huit minutes. La course va en tout cas reprendre ses droits à la fin de cette boucle !
 
Tour 67 : C’est reparti ! Verstappen garde la tête, tandis que Sainz voit Hamilton l’attaquer. Verstappen prend une seconde d’avance mais voit ensuite Alonso et Pérez revenir dans son sillage ! Russell se défait de Piastri après avoir été dépassé. Pérez est sous enquête pour avoir roulé trop vite dans les stands ! Russell est en perdition et rentre aux stands.
 
Tour 68 : Pérez écope de 5 secondes de pénalité, alors qu’il a 2"4 d’avance sur Gasly ! Sainz se fait décrocher par Gasly et voir Hamilton et Norris lui mettre la pression. Russell a abandonné, et Alonso reste à une seconde de Verstappen.
 
Tour 69 : L’écart est de 1"1 entre les deux leaders, Pérez est derrière Alonso mais ne peut pas creuser l’écart sur Gasly, qui reste à 2"7. Russell a abandonné après une collision avec Russell, qui est notée par les commissaires.
 
Tour 70 : Verstappen a 1"6 d’avance sur Alonso. Gasly tient le coup grâce à Alonso qui bloque quelque peu Pérez. Sainz est lent mais parvient à garder Hamilton derrière lui.
 
Tour 71 : L’écart s’est creusé entre Verstappen et Alonso, puisqu’il monte maintenant à 2"9. Pérez est toujours coincé derrière l’Espagnol, et Gasly revient à 2"3 des deux hommes. Sainz est à 4"2 de Gasly et Hamilton est bloqué dans ses échappements. Norris est septième devant Albon, Piastri et Ocon. A noter que Lawson a gagné des positions et pointe 14e.
 
Dernier tour : Avec 3"5 de marge, Verstappen se dirige vers sa neuvième victoire consécutive ! Gasly est à 2"1 de Pérez et semble parti pour hériter du podium. Hamilton n’arrive pas à passer Sainz.
 
Arrivée : Max Verstappen remporte le Grand Prix des Pays-Bas pour la troisième année consécutive. C’est sa 11e victoire de la saison, mais surtout la neuvième consécutive, ce qui lui permet d’égaler le record de Sebastian Vettel, établi en 2013 !
 
Alonso termine deuxième, et Gasly profite de la pénalité de Pérez pour monter sur le quatrième podium de sa carrière ! Très bon résultat pour Alpine, et Pérez termine quatrième devant Sainz, Hamilton, et Norris.
 
Albon, Piastri et Ocon complètent le top 10. Stroll est 11e devant Hülkenberg, Lawson qui a dépassé Magnussen et finit devant Tsunoda ! Magnussen est 14e devant Bottas, et Tsunoda mais le Danois prend 5s de pénalité pour ne pas avoir respecté la distance derrière la voiture de sécurité. Le meilleur tour en course revient à Alonso.
  • Meilleur tour : F. Alonso : 1'13"837
  • Le classement du GP : 
1er
M. Verstappen
2ème
F. Alonso
3ème
P. Gasly
4ème
S. Perez
5ème
C. Sainz
6ème
L. Hamilton
7ème
L. Norris
8ème
A. Albon
9ème
O. Piastri
10ème
E. Ocon
11ème
L. Stroll
12ème
N. Hulkenberg
13ème
L. Lawson
14ème
V. Bottas
15ème
Y. Tsunoda
16ème
K. Magnussen
17ème
G. Russell

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 24/08/2023 - 23:52
Dernière modification : 06/10/2023 - 22:33
Catégorie : Saison 2023
Page lue 1179 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 37
^ Haut ^