Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2023 - GP du Qatar

 
Losail.png

 

Les essais qualificatifs :

Cette deuxième journée du Grand Prix du Qatar débute directement par une séance qualificative. C’est le Sprint Shootout, aussi appelé Qualification Sprint, qui déterminera la grille de départ pour le Sprint F1, qui se disputera à 19h30.
 
Cependant, la Qualification Sprint devait avoir lieu à 15h00, heure française, mais elle a été retardée de 20 minutes. A 15h00, c’est une séance d’essais pour se familiariser pendant dix minutes aux nouvelles limites définies aux virages 12 et 13.
 
En effet, les vibreurs ont provoqué des délaminations sur les pneus, notamment sur les flancs, hier lors des Essais Libres. De fait, les limites de piste ont été décalées de 80 centimètres pour éviter que les pilotes ne franchissent les vibreurs en forme de pyramide, qu’ils escaladaient à 270 km/h hier dans ces deux courbes.
 
Le Sprint Shootout débute donc à 15h20, heure française, et c’est évidemment Max Verstappen qui est le favori après avoir signé une pole position nette hier en qualifications, tandis que les pilotes Mercedes F1 étaient deuxième et troisième.
 
15h10 : La séance de familiarisation est terminée, le drapeau à damier étant brandi avant 10 minutes d’attente, puis la Qualification Sprint.
 
15h14 : Nikolas Tombazis, le directeur technique de la FIA, explique les raisons qui ont poussé à peindre des faux vibreurs à même l’asphalte, déterminant de nouvelles limites de piste : "Nous avons envisagé de modifier les vibreurs, mais entre hier soir, très tard dans la nuit, et aujourd’hui, cela n’aurait pas été possible."
 
"Il ne s’agissait pas d’un ou deux vibreurs isolés, mais d’une grande étendue, il aurait fallu les limer et c’est du béton très dur, cela n’aurait pas été possible. Sur cette base, la chose à faire était d’éloigner un peu plus les voitures des bordures, ce que nous avons fait en changeant la ligne blanche."
 
Tombazis dément que les vibreurs du Qatar soient responsables, même si c’est évidemment un cocktail de leur structure et de la vitesse à laquelle les pilotes les franchissent qui cause ces problèmes, jamais vus ailleurs qu’à Losail.
 
"Pour être clair, les vibreurs utilisés sont conformes aux spécifications de la FIA. Le circuit a fait du bon travail en mettant tout en place, donc nous n’avons rien à lui reprocher, il a utilisé toutes les directives."
 
"Ces interactions entre les pneus et les vibreurs peuvent être très compliquées et peuvent dépendre d’un grand nombre de détails relativement subtils, ce qui indique évidemment que nous devons faire plus de recherches pour améliorer la situation, à la fois du point de vue des pneus et des vibreurs."
 
15h20 : C’est parti pour la Qualification Sprint !
  •  1ere partie :
Tous les pilotes étaient chaussés de pneus mediums, comme le veut le règlement, et Carlos Sainz a signé le premier temps de référence en 1’29"047, rapidement battu par Charles Leclerc en 1’26"955.
 
Lando Norris s’est placé en tête en 1’26"464, et Sergio Pérez puis Oscar Piastri se sont intercalés devant Lecleerc. George Russell s’est porté entête en 1’26"359, tandis que Nico Hülkenberg a perdu son chrono pour non-respect des limites de piste. Pierre Gasly s’est placé deuxième à 0"038 de Russell.
 
Lewis Hamilton s’est placé cinquième entre Pérez et Piastri, et Esteban Ocon a signé le septième temps, tandis que Logan Sargeant s’est placé neuvième. Verstappen a immédiatement accéléré en 1’25"510.
 
Norris et Piastri sont remontés deuxième et troisième, confirmant leur bon rythme malgré des places décevantes sur la grille pour dimanche, dues à un non-respect des limites de piste. Valtteri Bottas est remonté cinquième, et Russell s’est intercalé devant les McLaren, tandis que Nico Hülkenberg est remonté sixième.
 
Leclerc a vu son tour annulé, et Hamilton est remonté quatrième. Ocon a signé le neuvième temps, et Fernando Alonso s’est placé sixième. Hamilton a vu son chrono annulé, toujours pour des limites de piste.
 
McLaren a tenu à renvoyer Norris en piste malgré sa deuxième place, craignant que la piste s’améliore trop et que les pilotes soient tous menacés. Lance Stroll a amélioré mais n’a pas fait mieux que le 16e temps provisoire. Gasly a vu son tour annulé aussi.
 
Plusieurs pilotes étaient en amélioration dans la dernière minute. Guanyu Zhou a progressé et a atteint la 11e place. Kevin Magnussen n’a pas fait mieux que 17e tandis que Russell a repris la tête en 1’25"413. Hamilton s’est placé à une seconde de son équipier.
 
Alonso est remonté quatrième, Gasly l’a battu, et Logan Sargeant s’est positionné 14e. Sergio Pérez n’a fait que le huitième temps, et Liam Lawson le neuvième. Leclerc a progressé en dixième position, Sainz cinquième, et Yuki Tsunoda est remonté 15e seulement.
 
Stroll était en piste et n’a signé que le 17e temps, battu en plus par Albon qui a pris la même place. Le chrono de Sargeant a été annulé tout comme celui de Tsunoda.
 
Les éliminés étaient Stroll, Albon, Tsunoda, Magnussen et Sargeant.
  •  2ème partie : 
Russell a signé le meilleur temps en 1’26"232 et Hamilton l’a battu mais son chrono a été annulé. Pérez a pris la main en 1’25"824, battu par Piastri en 1’25"692. Verstappen a mis tout le monde d’accord en 1’25"199, mais Norris n’a pas voulu abdiquer et a fait mieux en 1’24"947.
 
Hülkenberg s’est placé cinquième, tandis que Leclerc a perdu son chrono. Sainz a signé le septième temps, battu par Lawson, alors que six pilotes n’avaient pas encore signé de chrono.
 
Ocon s’est placé cinquième, Hamilton est remonté septième, et Gasly neuvième. Alonso a lui aussi amélioré pour se positionner septième. Sainz est remonté neuvième, tandis que Zhou a vu son chrono annulé. Leclerc a signé le troisième temps, battu immédiatement par Piastri. Sainz a vu son temps annulé.
 
Bottas a signé le 11e temps, et Zhou le 12e. Ocon est remonté au quatrième rang pour se mettre à l’abri, et Hamilton a signé le sixième chrono. Gasly a pris le huitième temps, et Alonso est remonté quatrième.
 
Lawson a pris le 11e temps, et Sainz a amélioré pour prendre le cinquième temps. Pérez est remonté troisième tandis que le chrono de Hamilton a été annulé ! Hülkenberg s’est placé neuvième et le chrono de Lawson a été annulé.
 
Les éliminés étaient Gasly, Hamilton, Bottas, Lawson et Zhou.
 
  •  3ème partie :
Verstappen a frappé fort d’entrée de jeu en 1’24"543, mais son chrono a été annulé ! Sainz était loin en 1’26"961, mais son temps était valide. Pérez a signé un 1’25"382, alors que Leclerc a aussi vu son temps annulé.
 
Le Monégasque a de nouveau vu un tour éliminé alors qu’il s’était placé devant Pérez en 1’25"1. Piastri a fait mieux en 1’24"575, battu immédiatement par Norris en 1’24"536 !
 
Pérez a amélioré mais est resté troisième, et Russell a signé le troisième temps juste après. Le temps de Pérez a été annulé, et il est repassé derrière Russell, tandis qu’Ocon s’est placé en cinquième position.
 
Verstappen n’a pas battu les McLaren et s’est placé troisième ! Ocon a vu son temps annulé, Leclerc est remonté cinquième, et Piastri a amélioré en 1’24’454, et Norris s’est raté dans le dernier virage !
 
Piastri et Norris formeront donc une première ligne 100 % McLaren F1 au départ du Sprint tout à l’heure, devant Verstappen et Russell. Alonso est cinquième devant Sainz, puis Leclerc et Hülkenberg, et enfin Pérez et Ocon.
 
Alerte limites de piste : Alonso a perdu son dernier chrono et recule donc au neuvième rang. Cela permet à Sainz, Leclerc, Hülkenberg et Pérez de gagner une position.
Pos. Pilote Voiture Temps SQ1 Temps SQ2 Temps SQ3
1 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL60 1:25.979 1:25.496 1:24.454
2 Lando Norris McLaren Mercedes MCL60 1:25.672 1:24.947 1:24.536
3 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB19 1:25.510 1:25.199 1:24.646
4 George Russell Mercedes W14 1:25.413 1:25.027 1:24.841
5 Carlos Sainz Ferrari SF-23 1:25.872 1:25.433 1:25.155
6 Charles Leclerc Ferrari SF-23 1:26.266 1:25.367 1:25.247
7 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-23 1:26.450 1:25.499 1:25.320
8 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB19 1:26.123 1:25.143 1:25.382
9 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR23 1:25.936 1:25.344 - :—.---
10 Esteban Ocon Alpine Renault A523 1:26.072 1:25.510 - :—.---
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Pierre Gasly Alpine Renault A523 1:25.829 1:25.866  
12 Lewis Hamilton Mercedes W14 1:26.424 1:25.962  
13 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C43 1:26.449 1:26.236  
14 Liam Lawson AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:26.202 1:26.584  
15 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C43 1:26.669 1:54.546  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR23 1:26.849    
17 Alex Albon Williams Mercedes FW45 1:26.862    
18 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:26.926    
19 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-23 1:27.438    
20 Logan Sargeant Williams Mercedes FW45 2:05.741    


La course sprint :

C’est une grille surprenante que nous avons l’occasion de voir pour ce Sprint F1 du Grand Prix du Qatar, puisque les pilotes McLaren, Oscar Piastri et Lando Norris, monopolisent la première ligne. Les deux hommes ont battu Max Verstappen lors du Sprint Shootout ce samedi après-midi.
 
Mais le pilote Red Bull pourrait bien être la grande star de ce samedi soir, qu’il batte les McLaren ou non, puisqu’il lui faudra terminer au moins sixième pour remporter son troisième titre mondial consécutif. Compte tenu du fait que Sergio Pérez s’élance en quatrième ligne, cet objectif devrait être encore plus simple, puisque si Pérez ne termine pas au moins troisième du Sprint, Verstappen est titré.
 
On trouve en deuxième ligne Verstappen et George Russell, puis les Ferrari de Carlos Sainz et Charles Leclerc. Nico Hülkenberg a de nouveau fait une très belle performance devant Pérez, Fernando Alonso et Esteban Ocon. Pierre Gasly et Lewis Hamilton suivent en sixième ligne devant Valtteri Bottas, Liam Lawson, Guanyu Zhou, Lance Stroll, Alex Albon, Yuki Tsunoda, Kevin Magnussen et Logan Sargeant.
 
A noter qu’à la fin des 19 tours du Sprint, Pirelli analysera les pneus pour savoir si les aménagements faits sur le circuit, leur évitant de prendre trop vite les vibreurs des virages 12 et 13, suffiront à ne pas prendre de risques. Si ce n’est pas le cas, la FIA obligera trois arrêts demain en course.
 
19h25 : Felipe Drugovich, réserviste d’Aston Martin F1, a révélé sur F1 TV que le pneu medium était le plus difficile à faire fonctionner sur ce tracé, alors que les simulations suggèrent que c’est le meilleur composé pour le Sprint, compte tenu de sa résistance et de ses performances. Il va être intéressant de voir les choix de chaque équipe.
 
19h28 : Piastri, Norris, Verstappen, Hülkenberg, Pérez, Hamilton, Bottas, Lawson, Zhou, Albon, Tsunoda et Magnussen ont opté pour les pneus mediums. Russell, Sainz, Leclerc, Alonso, Ocon, Gasly, Stroll et Sargeant démarrent en tendres.
 
Départ : Très bon départ départ de Piastri alors que Norris est à l’arrêt au départ sur le côté sale ! En revanche, Russell arrive à jaillir de son emplacement et prend la deuxième place.
 
Tour 1 : Sainz et Leclerc parviennent à dépasser Verstappen, qui a lui-même passé Norris. Derrière, Lawson est dans les graviers et la voiture de sécurité est déployée !
 
Tour 2 : On voit que les deux Ferrari étaient proches de s’accrocher dans les premiers virages, tandis que Verstappen a été enfermé dans le premier virage. Derrière, Lawson a perdu le contrôle de sa voiture. A noter qu’Alonso est remonté septième, et Pérez a perdu trois places. La course va reprendre à la fin de ce deuxième tour !
 
Tour 3 : Piastri garde la tête au départ. Alonso attaque Norris et les deux hommes manquent de se toucher ! Russell dépasse Piastri pour la tête de la course alors que derrière, Ocon dépasse Alonso. Sargeant part en tête-à-queue.
 
Tour 4 : Russell signe le meilleur tour en course en 1’34"702 ! Le pilote Mercedes est très rapide ce week-end, et surtout avec les pneus tendres contre les mediums de Piastri. Sargeant est immobilisé et la voiture de sécurité est déployée en piste de nouveau.
 
Tour 5 : Le fait que la course ne roule pas à fond ne va pas favoriser l’analyse des dommages sur les gommes Pirelli, et il est probable que le manufacturier et la FIA décident d’imposer trois arrêts en course pour ne pas risquer de délaminations à grande vitesse.
 
Tour 6 : La course Sprint va reprendre au terme de cette sixième boucle !
 
Tour 7 : Sainz attaque Piastri et le dépasse dès la ligne droite de départ, mais l’Australien se défend au freinage et repasse ! Cela fait les affaires de Russell, qui prend déjà deux secondes de marge dans le premier tour. Alonso s’est défait d’Ocon et Tsunoda dépasse Albon pour la 17e place.
 
Tour 8 : Russell signe le meilleur tour en course en 1’28"207, mais l’écart redescend rapidement à moins d’une demi-seconde, car Piastri est rapide dans le premier secteur. Sainz est à moins d’une seconde de Piastri, Leclerc à 1"1 de son équipier, et Verstappen est blotti dans les échappements de la Ferrari du Monégasque. Norris est à 1"1 de Verstappen.
 
Tour 9 : Piastri bat le meilleur chrono de Russell en 1’28"045, et l’écart est de 1"2 entre les deux hommes. Verstappen dépasse Leclerc pour la quatrième place, et il est juste derrière Sainz. Gasly a dépassé Pérez mais le Mexicain reprend son bien.
 
Tour 10 : Verstappen dépasse Sainz et arrive dans le top 3 de ce Sprint. Piastri est à huit dixièmes de Russell, et Verstappen est à 2"6 de la McLaren. Norris est revenu derrière les Ferrari, et les pilotes en pneus tendres commencent à être en difficulté. Hamilton a dépassé Gasly pour la 11e place.
 
Tour 11 : Piastri dépasse Russell et prend la tête ! Verstappen s’empare du meilleur chrono en 1’27"603, un tour plus rapide. Norris a dépassé Leclerc.Derrière, il y a trois pilotes qui se sont accrochés ! Pérez, Ocon et Hülkenberg sont dans les graviers. Pérez et Ocon abandonnent et Hülkenberg rentre au stand au ralenti. La voiture de sécurité est déployée mais surtout, Max Verstappen obtient de manière certaine son troisième titre de champion du monde de Formule 1 !
 
Tour 12 : Stroll, Zhou et Magnussen se sont arrêtés chausser des pneus tendres. Le replay montre qu’Ocon s’est rabattu sur Pérez et Hülkenberg et que les trois hommes se sont touchés.
 
Tour 13 : Russell a demandé à s’arrêter : "Mes pneus sont morts, tous ceux qui sont en mediums derrière moi vont me dépasser !" Son ingénieur lui répond : "Reste en piste, si tu t’arrêtes tu ne marqueras pas de point". Un avis valable puisqu’il reste déjà seulement six tours. Hülkenberg abandonne à son tour.
 
Tour 14 : La voiture de sécurité va s’effacer et le Sprint va reprendre pour 5 tours !
 
Tour 15 : Leclerc se défait de Norris qui se fait surprendre par le Monégasque ! Devant, Piastri creuse l’écart sur Russell, qui doit se défendre face à Verstappen. Gasly a dépassé Hamilton pour le point de la huitième place.
 
Tour 16 : Piastri signe le meilleur tour en course en 1’27"181, et Verstappen dépasse Russell. L’écart entre Piastri et le tout nouveau triple champion du monde est de 2"4. Russell se fait décrocher et il a les Ferrari, elles aussi en gommes tendres, derrière lui. Norris est juste derrière Sainz et Leclerc.
 
Tour 17 : Piastri améliore son meilleur tour en course en 1’26"283, battu par Verstappen en 1’25"945. L’écart entre les deux hommes est toujours de deux secondes. Norris se défait des deux Ferrari et prend la quatrième place ! Hamilton repasse Gasly.
 
Tour 18 : Il reste deux tours et Piastri améliore le meilleur tour en course en 1’25"926, mais Verstappen le bat en 1’25"604 ! L’écart est toujours de deux secondes entre eux. Derrière, Norris est dans la seconde de Russell. Leclerc dit qu’il est plus rapide que Sainz, et attaque son équipier. Les deux hommes se gênent et Hamilton est juste derrière !
 
Dernier tour : Norris dépasse Russell pour prendre la troisième place de ce Sprint ! Devant, Piastri garde 1"8 de marge. Hamilton dépasse Leclerc, tandis qu’Albon s’est défait d’Alonso et Gasly et va marquer un point ! Hamilton dépasse Sainz pour la cinquième place.
 
Arrivée : Piastri remporte sa première victoire en Formule 1 ! Ce n’est pas une victoire qui sera comptabilisée comme telle, mais il remporte le Sprint F1 du Qatar ! Il devance Verstappen, qui devient triple champion du monde de Formule 1 ce samedi soir !
 
Norris boucle le très bon résultat de McLaren, qui va reprendre 14 des 39 points de retard qu’elle avait sur Aston Martin. Russell est quatrième devant Hamilton, Sainz, Leclerc et Albon, qui arrache un point pour Williams. Alonso est neuvième devant Gasly, Bottas, Tsunoda, Stroll, Magnussen et Zhou.
 
Mise à jour à 21h10 : Charles Leclerc et Lance Stroll ont été pénalisés de 5 secondes pour avoir dépassé plus de trois fois les limites de piste. Le pilote Ferrari perd ses 2 points au profit d’Albon et Alonso qui rentre dans les points. Le classement ci-dessous a été mis à jour.
  • Le classement de la course Sprint :
1er
O. Piastri
2ème
M. Verstappen
3ème
L. Norris
4ème
G. Russell
5ème
L. Hamilton
6ème
C. Sainz
7ème
A. Albon
8ème
F. Alonso
9ème
P. Gasly
10ème
V. Bottas
11ème
Y. Tsunoda
12ème
C. Leclerc
13ème
K. Magnussen
14ème
G. Zhou
15ème
L. Stroll

Les essais qualificatifs :

C’est déjà l’heure de la qualification du Grand Prix du Qatar de F1, sur le circuit de Losail. Manche nocturne du championnat, elle a fait son retour ce week-end après une première édition il y a deux ans, en fin d’année 2021.
 
Puisque l’on est dans un week-end avec un format de Sprint, la qualification arrive après une seule séance libre, disputée cet après-midi et dominée par Max Verstappen, devant les pilotes Ferrari, Carlos Sainz puis Charles Leclerc.
 
La piste est encore très évolutive puisqu’elle était pleine de sable lorsque les EL ont débuté. Les voitures l’ont quelque peu nettoyée, mais on a vu qu’elle était encore bien piégeuse en fin de séance, alors que les petites erreurs se sont multipliées.
  •  1ere partie :
Sergio a été le premier à signer un chrono en 1’28"495, rapidement battu par Max Verstappen en 1’26"884. Valtteri Bottas s’est intercalé entre les deux Red Bull, tandis que Liam Lawson s’est positionné cinquième.
 
Fernando Alonso a pris le meilleur temps en 1’26"715, tandis que Yuki Tsunoda s’est placé quatrième. Esteban Ocon a pris cette place devant Carlos Sainz et Logan Sargeant, avant que Pierre Gasly ne se place deuxième.
 
Charles Leclerc a signé le meilleur temps en 1’26"444 avant d’être battu par Lando Norris, mais le pilote McLaren F1 a vu son chrono annulé pour non-respect des limites de piste. Oscar Piastri a signé le troisième temps.
 
Lawson est remonté au 12e rang, et Verstappen est remonté deuxième à 0"044 derrière Leclerc. Lance Stroll a signé le neuvième chrono, et Alex Albon le septième. La piste était en progression minute après minute, et Yuki Tsunoda a signé le cinquième temps, et Sargeant le septième.
 
Alonso a repris le meilleur temps en 1’25"685, et Ocon s’est placé deuxième à sept dixièmes de son ancien équipier. Leclerc s’est placé deuxième mais a perdu son chrono pour ne pas avoir respecté les limites de piste.
 
Ocon s’est plaint d’une température anormalement haute dans son Alpine, tandis que Nico Hülkenberg a signé le 12e temps provisoire. Piastri a vu son temps annulé, tandis que Valtteri Bottas a signé le deuxième temps. Mais il a reculé de deux positions puisque les Mercedes de George Russell et Lewis Hamilton se sont intercalées.
 
Leclerc a repris la tête de la séance en 1’25"452, et Pérez est remonté en quatrième place. Norris a ensuite pris le meilleur temps en 1’25"131, et Lawson est remonté 13e. Sargeant a progressé en huitième position.
 
Sainz a pris la cinquième position, et Alonso est remonté deuxième à 0"092 de Norris. Gasly et Ocon sont remontés aux sixième et septième place, Piastri au quatrième rang, et Verstappen s’est placé en tête en 1’25"007. Albon n’a pris que la 15e place, juste derrière Sargeant.
 
Les pilotes Haas étaient décalés pour avoir une piste claire, et Kevin Magnussen s’est positionné 17e. Bottas a progressé en 11e place, et Lawson en 16e position. Hülkenberg a pris la neuvième position provisoire, tandis que Stroll n’a pas su faire mieux que 17e. Albon a réussi à dépasser Sargeant pour moins d’un dixième.
 
Les éliminés étaient Sargeant, Stroll, Lawson, Magnussen et Zhou.
  •  2ème partie : 
Hamilton, Piastri, Tsunoda et Lawson sont sous enquête pour avoir roulé trop lentement entre les deux lignes de Safety Car. Leur cas sera jugé après la séance, même si cela n’a jamais amené de pénalité cette année.
 
Piastri a été le premier à signer un temps en 1’25"745, et Sainz s’est placé juste derrière. Mais Leclerc a rapidement battu l’Australien avec un 1’25"348. Gasly s’est emparé du meileur chrono en 1’25"218.
 
Verstappen s’est ensuite emparé du meilleur chrono en 1’24"758, et Russell a pris la deuxième place à deux dixièmes. Hamilton s’est placé troisième juste devant Gasly. Ocon s’est positionné neuvième, et Albon dixième.
 
Piastri a pris le meilleur temps en 1’24"724, battu par son équipier Norris en 1’24"685. Leclerc a amélioré avec le cinquième temps, alors que Sainz était toujours 14e après avoir raté une tentative rapide.
 
Sainz a gêné Verstappen avant de se relancer sur un tour rapide, et le Néerlandais a fait part de son mécontentement. Verstappen a ensuite repris la première position en 1’24"483. Sainz n’a pris que le neuvième chrono, et Pérez était dixième mais en amélioration.
 
Hülkenberg a signé le 11e temps et Bottas le neuvième. Pérez a ensuite pris le neuvième temps, et Tsunoda le 11e chrono. Ocon a pris la cinquième place, et Russell la quatrième. Hamilton s’est placé en tête en 1’24"381, et Albon s’est raté. Pérez a vu son chrono annulé et a reculé au 13e rang ! Cela a provoqué l’élimination de deux voitures de pointe !
 
Les éliminés étaient en effet Tsunoda, Sainz, Pérez, Albon et Hülkenberg.
  •  3ème partie :
Bottas a été le premier à signer un temps en 1’25"586. Leclerc a avorté sa première tentative après une erreur, et Alonso a battu Bottas en 1’25"257. Norris a battu l’Espagnol en 1’24"088, mais le chrono du Britannique a été annulé !
 
Piastri en a terminé avec le meilleur temps en 1’24"540, et Ocon s’est placé deuxième. Verstappen a battu l’Australien en 1’23"778.
 
Russell a ensuite pris le deuxième temps à six dixièmes de Verstappen, et Hamilton est remonté à une demi-seconde du Néerlandais. Leclerc a signé le cinquième chrono en assurant de ne pas faire d’erreur.
 
Bottas est remonté au sixième rang tandis que Verstappen n’améliorait pas et est rentré dans les stands avant la fin de son deuxième tour. Leclerc est remonté quatrième et Alonso a pris la troisième place.
 
Norris en a terminé avec le deuxième temps, à trois dixièmes du pilote Red Bull. Ocon est remonté huitième, et Russell s’est placé troisième. Piastri a pris le quatrième temps, et Gasly le huitième, juste devant Ocon.
 
Verstappen signe donc la pole position devant Norris, puis Russell et Piastri. Hamilton et Alonso partageront la troisième ligne devant Leclerc et Gasly, puis Ocon et Bottas.
 
Coup de théâtre juste après la fin de séance ! On voyait Norris faire la tête malgré sa deuxième place, et pour cause : il a également vu son deuxième run annulé pour non respect des limites de piste !
 
Cela offre la première ligne sur la grille de départ à Russell, devant Piastri, qui partagera la deuxième ligne avec Hamilton. Alonso partira du côté propre en cinquième place devant Leclerc, tandis que les Alpine de Gasly et Ocon seront en quatrième ligne. Bottas et Norris se placeront sur la cinquième ligne de la grille.
 
Deuxième coup de théâtre quelques minutes après l’arrivée ! Piastri voit aussi son tour annulé et recule au sixième rang. Hamilton et Alonso seront donc en deuxième ligne derrière Verstappen et Russell, tandis que Leclerc et Piastri seront en troisième ligne.
  • Résultat des qualifications (pour la course du dimanche) : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB19 1:25.007 1:24.483 1:23.778
2 George Russell Mercedes W14 1:25.334 1:24.827 1:24.219
3 Lewis Hamilton Mercedes W14 1:26.076 1:24.381 1:24.305
4 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR23 1:25.223 1:25.214 1:24.369
5 Charles Leclerc Ferrari SF-23 1:25.452 1:25.079 1:24.424
6 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL60 1:25.266 1:24.724 1:24.540
7 Pierre Gasly Alpine Renault A523 1:25.566 1:24.918 1:24.553
8 Esteban Ocon Alpine Renault A523 1:25.711 1:24.928 1:24.763
9 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C43 1:26.038 1:25.297 1:25.058
10 Lando Norris McLaren Mercedes MCL60 1:25.131 1:24.685 - :—.---
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:26.058 1:25.301  
12 Carlos Sainz Ferrari SF-23 1:25.808 1:25.328  
13 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB19 1:25.991 1:25.432  
14 Alex Albon Williams Mercedes FW45 1:26.118 1:25.707  
15 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-23 1:25.904 1:25.783  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Logan Sargeant Williams Mercedes FW45 1:26.210    
17 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR23 1:26.345    
18 Liam Lawson AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:26.635    
19 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-23 1:27.046    
20 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C43 1:27.432    

La course :

C’est un Grand Prix du Qatar de F1 décidément fou qui se déroule devant nos yeux ce week-end. Après un Sprint remporté par Oscar Piastri et un titre mondial décroché par Max Verstappen ce samedi, les pilotes s’apprêtent à disputer une course jamais vue auparavant.
 
Et pour cause : la FIA oblige les pilotes à ne pas faire plus de 18 tours avec leurs pneus compte tenu des risques de dégâts sur les gommes, qui pourraient provoquer des accidents. De fait, ils devront au moins faire trois arrêts, une stratégie que le calculateur de Mercedes F1 n’a même pas pris en compte, tant elle est loin de la tactique optimale.
 
Certains pilotes, dont Charles Leclerc et George Russell, n’ont plus qu’un train de pneus mediums neufs, ce qui devrait compliquer leur course puisque le medium sera certainement le pneu le plus efficace. Dans le cas de Leclerc et Russell, ils n’ont également aucun train de gommes tendres neuf, et devront donc tout miser sur les durs.
 
Verstappen possède deux trains de pneus durs neufs, deux trains de mediums neufs, et aucun train de gommes tendres neuves. Lewis Hamilton pourrait être bien placé avec ses deux trains de pneus mediums neufs, et son train de gommes tendres neuves, même si ce composé, on l’a vu hier, ne durera pas longtemps en course.
 
Voici l’ensemble des trains de pneus restants à chaque pilote avec le nombre de tours à faire avec (18 tours = un pneu neuf ; 0 tour = un pneu inutilisable). Le live continue après ce tableau.
 
 
Mais ce n’est pas le seul coup de théâtre de cette course, puisque Sergio Pérez s’élancera depuis les stands, après des réparations massives consécutives à l’accident dont il a été victime hier lors du Sprint. En plus de cette pénalité, il devra aussi purger 10 secondes de pénalité supplémentaires pendant la course.
 
18h20 : On l’a appris il y a quelques minutes, Carlos Sainz ne sera même pas au départ de la course ! Une fuite de carburant a été détectée sur la Ferrari SF-23 de l’Espagnol, qui va donc rester au garage pendant la course.
 
18h37 : Pérez n’écopera finalement pas des 10 secondes de pénalité, et il aura donc simplement son départ des stands, car Red Bull a suffisamment démonté sa voiture pour que ça ne compte même plus comme un changement de châssis, mais bien de voiture.
 
18h45 : Petit rappel de la grille : Verstappen est donc en pole position devant George Russell et Lewis Hamilton, Fernando Alonso puis Charles Leclerc sera avec Oscar Piastri en troisième ligne devant les pilotes Alpine, Esteban Ocon et Pierre Gasly. Valtteri Bottas et Lando Norris suivent devant Yuki Tsunoda et un emplacement vide où Sainz aurait dû être. Alex Albon et Nico Hülkenberg seront en septième ligne devant Logan Sargeant et Lance Stroll, puis Liam Lawson et Kevin Magnussen. Guanyu Zhou sera seul en dernière ligne, Pérez s’élançant des stands.
 
18h57 : Hamilton, Bottas, Lawson et Magnussen s’élancent en pneus tendres, Pérez aura des durs au départ tandis que le reste du peloton est chaussé de gommes mediums.
 
Départ : Très bon départ de Verstappen et de Hamilton qui dépassent Russell, Hamilton se resserrent mais ils sont à trois de front et les deux pilotes Mercedes s’accrochent !
 
Tour 1 : Verstappen mène devant Piastri, Alonso, Leclerc et Ocon, puis Norris, Gasly, Tsunoda, Bottas et Hülkenberg pour le top 10. C’est éjà fini pour Hamilton, tandis que Russell a des dégâts. La voiture de sécurité est déployée.
 
Tour 2 : Russell est repassé par les stands mais a des dégâts sur sa voiture. Il repart après une inspection de sa monoplace et avec des pneus mediums. Le Britannique s’est énervé après un incident similaire au Japon : "Enfin Lewis ! Deux courses de suite !" Hamilton, quant à lui, se plaint d’avoir été "sorti par son équipier". Mais c’est bien Hamilton qui fait la faute en fermant la trajectoire.
 
Tour 4 : Bottas, Magnussen, Stroll et Lawson se sont arrêtés, les trois premiers sont ressortis en mediums, le dernier en durs. Verstappen mène devant Piastri, Alonso, Leclerc, Ocon, Norris, Gasly, Tsunoda, Hülkenberg, Albon, Sargeant, Zhou, Pérez, Russell, Bottas, Magnussen, Stroll et Lawson. La course va reprendre !
 
Tour 5 : Verstappen accélère immédiatement et arrive à repousser Piastri à une seconde, tandis que Russell attaque Pérez, sans succès. Le classement n’évolue pas dans ce premier tour sous drapeau vert.
 
Tour 6 : Meilleur tour en course pour Verstappen en 1’30"273, et l’écart est d’une seconde avec Piastri, tandis qu’Alonso est à moins d’une seconde de l’Australien. Russell se défait de Pérez, et Hülkenberg dépasse Tsunoda. Mais l’Allemand est sous enquête pour avoir été mal placé sur la grille.
 
Tour 7 : Verstappen signe le meilleur temps en 1’29"409, battu par Piastri en 1’29"328. Hülkenberg prend 10 secondes de pénalité car il était sur l’emplacement de Sainz sur la grille, alors que cette position devait être laissée libre, l’Espagnol ayant abandonné dans l’avant course.
 
Tour 8 : Verstappen améliore le meilleur tour en course en 1’29"083, et l’écart est de 1"4 avec Piastri. Alonso a fait une erreur et a failli se faire dépasser par Leclerc mais il reste troisième.
 
Tour 9 : L’écart est de plus de deux secondes entre Verstappen et Piastri, tandis qu’Alonso est à 2"3 de l’Australien, et voit Leclerc à moins d’une seconde. Ocon est isolé devant Norris, qui est toujours attaqué par Gasly. Hülkenberg est huitième devant Tsunoda et Albon, puis Russell, qui a passé Zhou et Sargeant.
 
Tour 10 : L’écart entre les deux leaders est de 2"3, et Tsunoda est le premier à s’arrêter. Le Japonais ressort dernier avec un nouveau train de mediums. Ocon s’arrête à la fin du dixième tour.
 
Tour 11 : Le Français ressort 17e en pneus mediums. Verstappen est en tête avec 2"6 d’avance sur Piastri, et Alonso est à 2"5 de la McLaren. Leclerc suit à 1"2 d’Alonso, et Norris est à 3"7. Il possède maintenant 1"8 de marge sur Gasly.
 
Tour 12 : Alonso et Gasly se sont arrêtés à leur tour. L’Espagnol ressort 15e devant Ocon en mediums, et Gasly juste derrière son équipier, lui aussi en pneus mediums. Piastri et Leclerc s’arrêtent également.
 
Tour 13 : Piastri est ressorti 13e en pneus mediums, et Leclerc 14e avec le même composé. Verstappen est en tête avec 9"9 d’avance sur Norris. Russell a dépassé Hülkenberg et pointe troisième à 7"6 de Norris.
 
Tour 14 : Verstappen a signé le meilleur tour en course en 1’29"015, battu par Russell en 1’28"742. Norris, Hülkenberg et Sargeant s’arrêtent. Norris ressort 13e derrière Leclerc mais devant Ocon, qu’il a dépassé grâce à la stratégie. Sargeant ressort 17e devant Hülkenberg qui a purgé sa pénalité.
 
Tour 15 : Russell est rentré aux stands, laissant Verstappen mener Albon et Pérez puis les deux Alfa Romeo. Alonso a dépassé Leclerc, tandis que Russell ressort 15e derrière Gasly.
 
Tour 16 : Verstappen enchaîne avec un nouveau meilleur tour en 1’28"712. Il devance Albon et Pérez puis Zhou, et ce sont les quatre pilotes à ne pas s’être arrêtés. Piastri bat le meilleur chrono en 1’28"677.
 
Tour 17 : C’est normalement le dernier tour de Verstappen avant son arrêt, et il a amélioré son chrono dans la 16e boucle en 1’27"875. Leclerc et Norris se sont défaits de Magnussen. Le Danois, comme Bottas, Stroll et Lawson, est en stratégie légèrement décalée après un arrêt pendant la voiture de sécurité.
 
Tour 18 : Verstappen et Pérez sont rentrés et laissent Albon en tête ! Verstappen ressort deuxième à 2 secondes d’Albon, tandis que Pérez repart 16e derrière Tsunoda.
 
Tour 19 : Albon est évidemment rentré au stand, comme Zhou, puisque les deux hommes ont parcouru 18 tours avec leurs pneus. Albon repart 14e derrière Tsunoda, et Zhou 17e. Stroll se voit intimer l’ordre de laisser passer Alonso qui n’est pas sur la même stratégie.
 
Tour 20 : Verstappen a 7"6 d’avance sur Piastri, et 11"3 sur Alonso qui s’est défait de Bottas. Ce dernier va devoir s’arrêter, comme Stroll, et cela laissera Norris sixième, puisqu’il s’est défait de Leclerc. Ocon et Gasly suivent devant Russell. Pérez a dépassé Albon.
 
Tour 21 : Russell et Gasly se sont touchés mais le Français a poussé Russell hors de la piste.
 
Tour 22 : Bottas, Strloll, Magnussen et Lawson sont repassés par les stands, et ils repartent aux quatre dernières places, tous chaussés de pneus durs. Albon attaque Tsunoda mais le Japonais reste devant.
 
Tour 23 : Albon se plaint d’être plus lent qu’avant, tandis que Pérez signe le meilleur tour en course en 1’27"812. En tête, Verstappen dépasse les huit secondes d’avance sur Piastri, qui possède 5"4 de marge sur Alonso. Norris est à 2"9 de l’Espagnol et Leclerc est à 3"4 de la McLaren. Ocon est à 2 secondes et voit Russell derrière lui après que le Britannique a dépassé Gasly.
 
Tour 24 : Pérez améliore son meilleur chrono en 1’27"687. Il remonte sur les Alpine et Russell.
 
Tour 26 : Piastri est rentré aux stands, tout comme Leclerc et Ocon ! Le pilote McLaren ressort huitième en pneus mediums, Leclerc et Ocon repartent 14e et 15e en pneus durs. Alonso se plaint d’un siège "brûlant" et demande à ce qu’on lui jette de l’eau dans son arrêt.
 
Tour 27 : Russell fait le meilleur tour en course en 1’27"114, tandis qu’Alonso, Gasly et Sargeant sont passés par les stands. L’Espagnol repart huitième en pneus durs, mais sans avoir eu d’eau dans le baquet. Gasly ressort juste derrière Ocon. Pérez prend 5 secondes de pénalité pour un non-respect des limites de piste !
 
Tour 28 : Verstappen possède 23 secondes d’avance sur Russell car Norris, précédemment deuxième, s’est arrêté. Le Britannique ressort septième, et Hülkenberg s’est aussi arrêté, il ressort 17e. Albon se fait attaquer par Piastri mais parvient à résister au pilote McLaren.
 
Tour 29 : Piastri se défait d’Albon au premier virage pour le gain de la quatrième place.
 
Tour 30 : Piastri signe le meilleur tour en course en 1’27"044, tandis que Russell continue de rouler plus vite que Verstappen. Mercedes peut avoir des regrets.
 
Tour 31 : Russell continue à reprendre trois dixièmes par tour à Verstappen. Piastri prend le meilleur temps pour un millième par rapport à son chrono précédent, en 1’27"043. Il est immédiatement battu par Norris en 1’26"216. Red Bull demande à Verstappen d’accélérer, mais de garder une certaine gestion des pneus.
 
Tour 32 : Pérez et Albon s’arrêtent de nouveau. Le Mexicain ressort en pneus mediums en 12e place, 5 secondes derrière les Alpine. Il serait ressorti à leur niveau sans la pénalité pour les limites de piste. Albon repart 15e en pneus durs.
 
Tour 33 : Verstappen accélère en 1’26"6, Piastri signe son meilleur tour personnel, mais c’est Norris qui bat le meilleur chrono en 1’25"948. Verstappen n’a pas fait son deuxième arrêt mais possède 34 secondes d’avance. Et Alonso se rate et passe par les graviers ! Il se fait dépasser par Leclerc, alors qu’il jouait un potentiel podium ! Son retour en piste est ultra dangereux et il ne serait pas étonnant qu’il soit pénalisé pour cela.
 
Tour 35 : Sargeant ne se sent pas bien et Williams propose de l’arrêter si jamais il n’est pas assez en forme.
 
Tour 36 : Russell signe le meilleur tour en course en 1’25"770. L’écart en tête entre Verstappen et Piastri est de 5"8, tandis que les deux McLaren sont séparées par 4"4. Russell est à 11"1 de Norris et possède 4"9 d’avance sur Leclerc. Alonso est sixième et une enquête est ouverte après son retour en piste.
 
Tour 38 : Verstappen possède désormais 7 secondes de marge sur Piastri malgré des pneus durs contre les mediums de l’Australien. Norris remonte sur Piastri, à 3"6, et Russell est loin de la troisième place. Leclerc est à 6"5 de Russell et Alonso reste à 2"4. Ocon est à 5"7, tandis que Pérez reprend 5 secondes de pénalité pour non-respect des limites.
 
Tour 40 : Bottas, Stroll, Magnussen, Lawson et Hülkenberg sont repassés par les stands.
 
Tour 41 : Verstappen a repris le meilleur tour en course en 1’25"693. Sargeant est "prêt à vomir dans son casque" selon James Vowles, et l’Américain dit qu’il est vraiment mal. Son ingénieur lui dit que ce n’est pas grave d’abandonner si sa santé est en jeu. Il rentre aux stands.
 
Tour 42 : Verstappen a désormais 10 secondes d’avance sur Piastri, qui n’a plus que 2"6 de marge sur son équipier Norris. Russell est à 11 secondes de Norris, et Leclerc est à 7"7 de Russell. Alonso se fait décrocher par Leclerc mais garde plus de 4 secondes de marge sur Ocon. Gasly, Pérez et Albon sont dans le top 10, devant les deux Alfa Romeo.
 
Tour 44 : Piastri rentre aux stands alors que Norris signe le meilleur tour en course en 1’25"685. Leclerc et Ocon s’arrêtent également, ainsi que Pérez. Piastri repart quatrième à 13 secondes de Russell, Leclerc ressort derrière Gasly, qui écope de 5 secondes de pénalité à son tour. Ocon repart dixième et Pérez ressort 13e.
 
Tour 45 : Verstappen améliore le record du tour en 1’25"475, et Norris s’arrête, tout comme Alonso et Gasly, qui va donc purger sa pénalité. Norris ressort quatrième derrière Piastri, Alonso ressort derrière Zhou qui ne s’est pas encore arrêté, et Gasly repart juste devant Pérez. Albon repart aussi des stands, derrière Pérez.
 
Tour 46 : Piastri bat le record du tour en 1’25"353, et il repousse Norris à 2"3. Les deux pilotes sont en gommes dures pour leur dernier relais. Gasly reprend 5 secondes de pénalité, tandis que Pérez prend un tour par Verstappen.
 
Tour 47 : Piastri bat son meilleur tour en 1’25"334, et Norris le bat en 1’24"881. L’ingénieur de Norris lui dit de garder les positions et ne rien risquer, et Norris s’interroge : "Pourquoi fait-on ça ? Il y a un grand écart, et je suis bien plus rapide". Le Britannique semble oublier qu’il est parti 4 places plus loin que son équipier.
 
Tour 48 : Norris bat son record de la piste en 1’24"842, et son ingénieur lui dit que ce n’est pas négociable, car Russell est une menace pour le duo McLaren. Albon prend 5 secondes de pénalité à son tour.
 
Tour 49 : Verstappen doit encore s’arrêter, comme Russell, et 25 secondes séparent les deux sens. Piastri est à 34 secondes de Verstappen. Haas demande à Magnussen de choisir un réglage, et le Danois hurle : "Ca n’a aucun sens !"
 
Tour 50 : C’est le dernier tour pour George Russell avant son dernier arrêt obligatoire, et il tourne une seconde plus lentement que les pilotes McLaren.
 
Tour 51 : Russell s’est arrêté et il ressort quatrième, neuf secondes devant Leclerc et 17 derrière Norris. Le pilote Mercedes est chaussé de pneus tendres, une option que devraient aussi choisir Verstappen et Zhou.
 
Tour 52 : C’est maintenant Verstappen qui s’est arrêté, et il ressort avec seulement 4 secondes d’avance sur Piastri après un arrêt de 4 secondes. C’est finalement des pneus mediums qu’a Verstappen pour ce dernier relais.
 
Tour 53 : Les pilotes ouvrent leur visière pour prendre de l’air, les conditions sont très difficiles. Gasly dépasse Stroll pour la dixième place. Zhou s’arrête et repart 12e, loin des points.
 
Tour 54 : Piastri reste à 3"8 de Verstappen, et Norris est à 1"5 de son équipier. Russell est à 20 secondes des McLaren, et Leclerc est à 8 secondes. Alonso est à 11 secondes de Leclerc, et Ocon est à 7 secondes. Gasly doit rendre sa place à Stroll et Pérez en profite pour dépasser les deux hommes pour la dixième place.
 
Tour 55 : Verstappen garde l’écart à 3"9 sur les deux McLaren, qui se dirigent pour le moment vers un nouveau double podium, comme au Japon. Gasly repasse Pérez pour la dixième place mais les pénalités lui feront perdre sa position.
 
Tour 56 : Russell se fait totalement décrocher par le trio de tête avec plus d’une seconde au tour, mais il garde 5 secondes d’avance sur Leclerc.
 
Dernier tour : Verstappen a repris le meilleur tour en course en 1’24"319 ! L’écart est de 5"9 avec Piastri, et Norris est à 1 seconde.
 
Arrivée : Verstappen s’impose pour fêter dignement son titre mondial, avec la victoire, la pole et le point du meilleur tour en course. Piastri et Norris sont deuxième et troisième et inscrivent 33 points pour McLaren. Russell est quatrième devant Leclerc, puis Alonso et Ocon qui est septième.
 
Bottas est huitième devant Pérez, qui profite des pénalités devant lui. Zhou termine à la dixième place devant Stroll et Gasly, puis Albon, Magnussen, Tsunoda, Hülkenberg et Lawson. Au championnat constructeurs, McLaren reprend encore 27 points à Aston Martin, tandis que Mercedes grappille deux points à Ferrari, comme hier.
  • Meilleur tour : M. Verstappen : 1'24"319
  • Le classement du GP :  
1er
M. Verstappen
2ème
O. Piastri
3ème
L. Norris
4ème
G. Russell
5ème
C. Leclerc
6ème
F. Alonso
7ème
E. Ocon
8ème
V. Bottas
9ème
S. Perez
10ème
G. Zhou
11ème
L. Stroll
12ème
P. Gasly
13ème
A. Albon
14ème
K. Magnussen
15ème
Y. Tsunoda
16ème
N. Hulkenberg
17ème
L. Lawson

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 06/10/2023 - 22:19
Dernière modification : 21/10/2023 - 08:03
Catégorie : Saison 2023
Page lue 978 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 13
^ Haut ^