Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2023 - GP du Brésil

 

 

Les essais qualificatifs sprint :

Ce vendredi, Max Verstappen a signé la pole position pour la course de dimanche dans le cadre du Grand Prix du Brésil. Mais ce samedi, c’est une toute nouvelle course qui se joue, puisque l’on assiste au Sprint Shootout, puis au Sprint F1 ce soir.
 
La séance qualificative de ce samedi va donc déterminer la grille de la course de 100 kilomètres qui se disputera ce soir à 19h, heure française. La question est de savoir, alors que la météo semble moins capricieuse que lors de la qualification principale, si Verstappen pourra être battu.
 
Les pilotes Mercedes F1 ont semblé rapides, tout comme les pilotes McLaren et les pilotes Ferrari. Les trois équipes pensaient pouvoir faire mieux, et l’on ne doit pas sous-estimer Aston Martin F1, qui a amené ses pilotes en deuxième ligne pour la course principale.
 
Pour rappel, le Shootout est un format similaire à celui des qualifications standard, mais avec des Q1/Q2/Q3 durant respectivement 12, 10 et 8 minutes. Les pneus mediums sont obligatoires en SQ1 et SQ2, tandis que la SQ3 se fait en gommes tendres.
  •  1ere partie :
A noter que Carlos Sainz, Oscar Piastri et Sergio Pérez n’ont plus de pneus tendres neufs, ce qui les obligera à utiliser des pneus rodés s’ils vont en SQ3. Verstappen et Pérez ont été les premiers à sortir, et Verstappen a signé la première référence de cette première partie de Shootout en 1’11"888. Pérez a pris la deuxième place à plus de trois dixièmes de son équipier, et Esteban Ocon s’est placé à une demi-seconde.
 
Alex Albon a pris le dernier chrono provisoire, Charles Leclerc le deuxième, et Carlos Sainz a pris la tête de la séance en 1’11"796. Lewis Hamilton s’est placé deuxième, tandis que George Russell a pris la quatrième place entre Verstappen et Leclerc.
 
Pierre Gasly a pris le septième temps et Piastri le huitième. Fernando Alonso en a terminé en septième place, tandis que Lando Norris s’est placé cinquième malgré ses 0"287 de retard. Nico Hülkenberg a signé le septième temps et a reculé d’une position immédiatement puisque Kevin Magnussen s’est placé cinquième.
 
Daniel Ricciardo a signé le neuvième temps et Piastri n’a pas amélioré, ce qui l’a laissé en 14e place... à seulement 0"560 de Sainz. Leclerc n’a pas amélioré tandis que Norris est remonté au deuxième rang, et la séance a été arrêtée par un accident d’Esteban Ocon.
 
Le Français allait bien, mais le drapeau rouge a été brandi alors qu’Alonso avait une crevaison, les deux hommes s’étant accrochés. Ocon a légèrement glissé vers l’extérieur au moment où Alonso a remis un coup de volant vers la gauche, causant le contact.
 
Les éliminés étaient Ocon, Stroll, Zhou, Albon et Sargeant.
 
15h26 : L’heure de relance n’a pas encore été communiquée par la direction de course, car les commissaires de piste nettoient encore le virage 3 dans lequel Ocon s’est crashé.
 
15h36 : Bruno Famin, le directeur d’Alpine, commente l’accrochage : "On n’a qu’une version, il nous apparait que Fernando coupe la roue d’Esteban qui est dans son tour d’attaque, et Esteban ne peut rien faire. Les commissaires vont recouper les images" note Famin, qui ne sait pas si Ocon roulera au Sprint. "C’est notre grande inquiétude, on ne sait pas dire quels sont les dégâts, si le châssis est touché c’est mort."
 
15h37 : La séance va reprendre à 15h40, heure française.
  •  2ème partie : 
Fernando Alonso est toujours bloqué au garage avec une voiture abîmée et ses mécaniciens tentent de la réparer alors que le reste des pilotes ressort pour disputer cette deuxième partie du Sprint Shootout.
 
Verstappen a signé la première référence en 1’11"449, et Pérez s’est placé deuxième en 1’11"611. Hamilton et Russell se sont placés troisième et quatrième, avant que Norris ne les devance. Piastri a ensuite pris la troisième position, Hülkenberg la quatrième et Magnussen la sixième derrière Norris.
 
Leclerc s’est positionné troisième, et Sainz s’est intercalé entre les deux Red Bull. Alonso était toujours coincé au stand, et c’était la fin de ce Sprint Shootout pour l’Espagnol. Aston Martin a confirmé qu’il ne reprendrait pas la piste.
 
Verstappen a progressé en 1’11"262, et Tsunoda a pris la sixième place. Ricciardo a ensuite signé le deuxième chrono, et Pérez est repassé en tête en 1’11"230. Hamilton est remonté quatrième, Russell cinquième et Norris premier en 1’11"221 ! Sainz a signé le sixième temps et Leclerc le cinquième chrono.
 
Les éliminés étaient Magnussen, Hülkenberg, Gasly, Bottas et donc Alonso.
  •  3ème partie :
Chaque pilote voulant économiser des trains de pneus tendres, il ne s’est rien passé durant la première moitié de cette SQ3. Les dix pilotes vont donc sortir ensemble pour une seule tentative chronométrée.
 
Piastri a signé un temps en premier avec un 1’11"189, et Norris l’a battu en 1’10"622 ! Verstappen ne fait pas mieux que Norris à 0"061, et Leclerc se place troisième. Tsunoda se positionne troisième, et Pérez en termine troisième, et Ricciardo est sixième. Sainz est septième, Hamilton quatrième, et Russell en termine avec la quatrième place.
 
Norris et Verstappen seront donc en première ligne du Sprint, devant Pérez et Russell. Hamilton et Tsunoda suivront devant Leclerc et Ricciardo puis Sainz et Piastri. Ce dernier est dixième et dernier de la SQ3 à 0"567 de son équipier.
 
Fernando Alonso a réagi à son accrochage avec Ocon, le Français lui ne s’exprimera pas avant son passage chez les commissaires, son seul commentaire à la radio ayant été d’avoir traité Alonso d’idiot.
 
"Malheureusement, nous n’avons pas pu terminer les qualifications. C’est dommage que les deux voitures n’aient pas progressé," dit Alonso.
 
"Et il y a beaucoup de dégâts dans les deux voitures, je suppose. Ce n’est donc pas ce que nous voulions. Je n’ai pas encore vu le replay, mais quelqu’un m’a dit qu’il avait apparemment un peu perdu la voiture."
  • La grille de départ de la course sprint :
Pos. Pilote Voiture Temps SQ1 Temps SQ2 Temps SQ3
1 Lando Norris McLaren Mercedes MCL60 1:11.824 1:11.221 1:10.622
2 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB19 1:11.888 1:11.262 1:10.683
3 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB19 1:12.218 1:11.230 1:10.756
4 George Russell Mercedes W14 1:11.976 1:11.516 1:10.857
5 Lewis Hamilton Mercedes W14 1:11.870 1:11.476 1:10.940
6 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:12.358 1:11.676 1:11.019
7 Charles Leclerc Ferrari SF-23 1:12.107 1:11.473 1:11.077
8 Daniel Ricciardo AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:12.175 1:11.423 1:11.122
9 Carlos Sainz Ferrari SF-23 1:11.796 1:11.491 1:11.126
10 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL60 1:12.356 1:11.648 1:11.189
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-23 1:12.058 1:11.727  
12 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-23 1:12.136 1:11.752  
13 Pierre Gasly Alpine Renault A523 1:12.229 1:11.822  
14 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C43 1:12.203 1:11.872  
15 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR23 1:12.224 - :—.---  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Esteban Ocon Alpine Renault A523 1:12.388    
17 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR23 1:12.482    
18 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C43 1:12.497    
19 Alex Albon Williams Mercedes FW45 1:12.525    
20 Logan Sargeant Williams Mercedes FW45 1:12.615    

La course sprint :

Si la grille pour la course principale du Grand Prix du Brésil n’a pas créé de surprise, avec la pole position de Max Verstappen pour ce dimanche, le Shootout a vu Lando Norris signer la pole position pour le Sprint. Le pilote McLaren F1 sera toutefois devant Verstappen et Sergio Pérez au départ, et il n’aura pas la tâche facile.
 
George Russell est quatrième sur la grille devant Lewis Hamilton et le surprenant Yuki Tsunoda. Charles Leclerc est en quatrième ligne aux côtés de Daniel Ricciardo, et devant Carlos Sainz et Oscar Piastri. Les Haas de Kevin Magnussen et Nico Hülkenberg monopolisent la sixième ligne devant Pierre Gasly et Valtteri Bottas, puis Fernando Alonso et Esteban Ocon.
 
Les deux hommes se sont accrochés en qualifications du Sprint mais leurs équipes ont travaillé d’arrache-pied pour réparer les voitures. La suite de la grille se compose de Lance Stroll, Guanyu Zhou, Alex Albon et Logan Sargeant.
 
Ocon et Alonso n’ont pas été punis par la FIA, tandis que Norris et Tsunoda ont écopé d’une réprimande pour avoir été trop lents dans leur tour de sortie, les commissaires ayant jugé qu’ils n’avaient pas été gênés eux-mêmes par d’autres voitures.
 
19h17 : Alpine a changé la boîte de vitesses, la suspension avant gauche, la suspension arrière, l’aileron avant, l’aileron arrière, le plancher et la carrosserie sur la gauche de l’A523, mais Ocon semble bien prêt à faire le Sprint. C’est aussi le cas d’Alonso, dont la monoplace est réparée.
 
19h28 : Magnussen, Hülkenberg et Sargeant s’élancent en pneus mediums, le reste du peloton a chaussé des pneus tendres.
 
Départ : C’est parti pour le dernier Sprint de la saison ! Excellent départ de Verstappen qui dépasse Norris au premier virage, et Russell dépasse Pérez, tandis que derrière, Hamilton dépasse Pérez !
 
Tour 1 : Russell dépasse Norris pour la deuxième place, et Leclerc a passé Tsunoda, tandis que Sainz a dépassé Ricciardo. Gasly a dépassé les Haas, tandis qu’Alonso et Ocon ont gagné une place chacun.
 
Tour 2 : Russell revient à moins d’une seconde de Verstappen.
 
Tour 3 : Le pilote Mercedes F1 signe le meilleur tour en course en 1’14"422, et il semble plus rapide que Verstappen devant lui. Norris suit les deux hommes tandis que Pérez se montre menaçant sur Hamilton.
 
Tour 4 : L’écart est stable en tête, et Pérez se défait de Hamilton, mais les deux hommes pointent désormais à plus de deux secondes de Norris. Leclerc tente d’en profiter, en vain. Alonso s’empare de la 13e place aux dépens de Hülkenberg.
 
Tour 5 : Norris attaque Russell et le dépasse, ce qui fait les affaires de Verstappen qui compte 1"3 d’avance et sort Norris de la zone de DRS.
 
Tour 6 : Norris reste à 1"3 de Verstappen et il prend une seconde d’avance sur Russell. Tsunoda se plaint des décalages de Leclerc au freinage, tandis qu’Ocon attaque Hülkenberg et le dépasse. Stroll en fait de même.
 
Tour 7 : Albon s’est plaint de recevoir de l’huile de la voiture de Bottas, et il finit par prendre la 17e place au Finlandais. Verstappen mène avec 1"5 de marge sur Norris.
 
Tour 8 : Pérez dépasse Russell, mais ce dernier se défend et reprend la troisième position. Ocon et Stroll ont dépassé Magnussen, tandis qu’Albon se défait de Hülkenberg.
 
Tour 9 : L’écart passe au-dessus des deux secondes pour Verstappen, mais Norris se défend et essaie de revenir.
 
Tour 10 : Il reprend deux dixièmes au Néerlandais tandis que derrière, Pérez prend la troisième place à Russell et parvient cette fois à y rester.
 
Tour 11 : Norris reprend deux dixièmes de plus à Verstappen tandis que Russell se fait distancer par Pérez. Ricciardo se montre menaçant derrière Sainz !
 
Tour 12 : Ricciardo attaque Sainz et passe à l’extérieur au premier virage, mais Sainz repasse au bout de la ligne droite, tandis que Piastri essaie d’en profiter. Ocon et Stroll, puis Albon, ont dépassé Magnussen.
 
Tour 13 : Stroll attaque Ocon pour le gain de la 13e place.
 
Tour 14 : Norris est revenu à 1"2 de Verstappen, tandis que Ricciardo dépasse de nouveau Sainz, mais l’Espagnol fait de la résistance et reprend la huitième position. Et cette fois, Piastri en profite pour se défaire de son compatriote !
 
Tour 15 : Alonso dépasse Gasly pour la 11e place, et Hülkenberg dépasse Magnussen dans l’autre Haas.
 
Tour 16 : Verstappen reprend un peu de marge et pointe désormais avec 1"7 d’avance. Pérez est à 7 secondes de Norris et Russell est à 2"7 du Mexicain. Hamilton est à 2"5 de l’autre monoplace. Leclerc est à 2 secondes et voit surtout Tsunoda le menacer à une demi-seconde.
 
Tour 17 : Verstappen a reçu ordre d’attaquer et porte son avance à près de deux secondes. Ricciardo est menaçant derrière Piastri mais les deux hommes se font distancer par Sainz.
 
Tour 18 : Stroll se défait de Gasly pour la 12e place. Devant, Verstappen a relégué Norris à 2"5. Pérez est à 8"5 du Britannique.
 
Tour 19 : Dans le top 8, c’est-à-dire parmi les pilotes inscrivant des points, seul Tsunoda semble encore en mesure de gagner une place. Leclerc est toutefois revenu dans la seconde de Hamilton.
 
Tour 20 : L’écart en tête se stabilise à 2"5, et plus loin derrière, Piastri bloque Ricciardo qui voit revenir Alonso, Stroll et Gasly.
 
Tour 21 : Leclerc attaque Hamilton et dépasse le septuple champion du monde !
 
Tour 22 : Tsunoda se défait finalement de Hamilton pour la sixième place. Hamilton est en perdition avec des pneus tendres visiblement morts. Verstappen a dépassé les 3 secondes d’avance.
 
Tour 23 : Derrière le duo de tête, les écarts sont colossaux puisque Pérez est à 9 secondes de Norris et 10 secondes devant Russell.
 
Dernier tour : Aucun pilote ne prend de risque dans le top 8, puisque les écarts sont creusés, le quatrième étant à 24 secondes du leader. Alonso tente d’attaquer Piastri mais le pilote McLaren reprend sa dixième place.
 
Arrivée : Verstappen s’impose dans ce Sprint devant Norris et Pérez. Russell est quatrième devant Leclerc et Tsunoda, puis Hamilton et Sainz pour le top 8 qui marque des points. Derrière, Ricciardo et Piastri complètent le top 10 devant Alonso, Stroll, Gasly, Ocon, Albon, Magnussen et Zhou qui a dépassé Hülkenberg dans le dernier tour, puis Bottas et Sargeant.
  • Le classement de la course Sprint :
1er
M. Verstappen
2ème
L. Norris
3ème
S. Perez
4ème
G. Russell
5ème
C .Leclerc
6ème
Y. Tsunoda
7ème
L. Hamilton
8ème
 C. Sainz
9ème
D. Ricciardo
10ème
O. Piastri
11ème
F. Alonso
12ème
L. Stroll
13ème
P. Gasly
14ème
E. Ocon
15ème
A. Albon
16ème
K. Magnussen
17ème
G. Zhou
18ème
N. Hulkenberg
19ème
V. Bottas
20ème
L. Sargeant

Les essais qualificatifs :

Le Grand Prix du Brésil est souvent une épreuve délicate à gérer pour les équipes, avec une piste aux caractéristiques particulières pour les F1. Et en week-end de Sprint, c’est encore plus délicat pour chacun d’optimiser les caractéristiques de sa monoplace.
 
Obligées de travailler sur les longs relais pour préparer les courses de samedi et dimanche, les équipes n’ont rien révélé de leurs performances lors de la seule séance libre, et c’est dans l’inconnue la plus totale que l’on se dirige vers ces qualifications.
 
La pluie s’est abattue sur le circuit d’Interlagos entre les deux séances du jour, mais il fait beau au moment de commencer la séance qualificative, malgré des nuages toujours menaçants. Pirelli a révélé que des crevaisons ont été découvertes après les Essais Libres, et le manufacturier a demandé à la FIA de nettoyer la piste, et surtout la voie des stands.
 
Outre Max Verstappen, évident candidat à la pole position, les pilotes Ferrari, Mercedes et McLaren sont à surveiller, puisque ces trois équipes sont désormais en embuscade derrière Red Bull.
 
18h53 : La FIA annonce un report de la séance d’une dizaine à une quinzaine de minutes, justement car le nettoyage de la piste est en cours ! La météo se montre toujours un peu plus menaçante.
 
19h04 : La FIA confirme que la séance démarrera à 19h15, heure française !
 
19h12 : Le rythme de pluie s’élève à 60 % pour la séance.
 
19h15 : C’est parti pour la séance de qualifications du Grand Prix du Brésil !
  •  1ere partie :
Oscar Piastri a été le premier à signer une référence en 1’11"494, juste devant les Williams d’Alex Albon et Logan Sargeant. Lance Stroll a pris la tête en 1’11"420 et Valtteri Bottas s’est intercalé deuxième. Lando Norris a accéléré en 1’10"623, tandis que le premier chrono de Verstappen a été signé à trois dixièmes de Norris.
 
Carlos Sainz et Charles Leclerc se sont placés huitième et neuvième, tandis qu’un incident a été noté dans la voie des stands entre George Russell et Pierre Gasly. Lewis Hamilton a signé le deuxième temps, et Russell le quatrième. Verstappen s’est plaint à la radio d’une RB19 sautant "comme un kangourou".
 
Sergio Pérez est rentré aux stands en étant pourtant 18e, le Mexicain voulant possiblement des réglages sur sa monoplace. Néanmoins, le temps pressait puisque l’on indique des risques d’averses au milieu de la Q1. Le ralenti montre que Russell a gêné Gasly en sortie des stands, et l’enquête aura évidemment lieu après la séance.
 
Gasly et Daniel Ricciardo sont montés aux quatrième et cinquième places, et Kevin Magnussen a signé le septième chrono, tandis qu’Esteban Ocon était neuvième. Les mécaniciens de Ferrari ont confirmé à leurs pilotes qu’une averse arrive.
 
Leclerc a pris la tête de la séance en 1’10"472, et Sainz est remonté quatrième. Alonso a pris le troisième temps, immédiatement battu par Piastri qui s’est intercalé en deuxième place derrière Leclerc et devant Norris.
 
Pérez a pris le cinquième temps, et Stroll est remonté troisième. Ocon n’a signé que le 11e temps, alors que plusieurs pilotes derrière lui étaient en amélioration. Yuki Tsunoda a signé le sixième temps, immédiatement battu par Hamilton. Russell ne s’est placé que 12e.
 
Verstappen a assuré une cinquième place pour passer en Q2, et Mercedes a dit à Hamilton qu’il allait refaire un tour rapide, l’équipe n’étant "pas confiante" quant à l’assurance de passer en Q2. Guanyu Zhou est remonté 16e et Valtteri Bottas 12e. Alex Albon a progressé à son tour avec le quatrième chrono, à seulement 0"149 de Leclerc.
 
A 2 minutes de la fin de cette Q1, Stroll a annoncé les premières gouttes de pluie, tandis que Sainz était dans un tour rapide. La piste était encore compétitive et plusieurs pilotes amélioraient. Sainz est remonté sixième et Sargeant 15e.
 
Hamilton a assuré avec la quatrième place et Russell a pris le meilleur chrono en 1’10"340. Hülkenberg a pris la troisième position, Magnussen la sixième tandis que les pilotes AlphaTauri amélioraient à leur tour. Ricciardo s’est placé 16e et Tsunoda n’a pas amélioré en 15e place. Verstappen a pris le deuxième temps et Ocon a progressé en 14e place. Pérez a interrompu sa tentative.
 
Les éliminés étaient Tsunoda, Ricciardo, Bottas, Sargeant et Zhou.
  •  2ème partie : 
Quelques gouttes de pluie tombent dans la voie des stands pour le début de cette Q2, mais la piste est pour le moment parfaitement praticable. Verstappen sort en premier pour éviter les incidents de la Q1, durant laquelle on a vu Tsunoda et le Néerlandais dépasser des concurrents dans la voie des stands.
 
Verstappen a signé un temps de 1’10"162, et Pérez s’est placé deuxième à deux dixièmes. Stroll a pris la troisième place provisoire devant Albon et Alonso, qui était en retrait face à la Williams. Hamilton s’est placé quatrième, et Norris s’est intercalé entre les deux Red Bull.
 
Russell a pris le huitième temps après une petite frayeur, battu par Leclerc à la même place. Sainz en a terminé en dixième position. En revanche, les performances étaient meilleures du côté de McLaren avec la troisième place de Piastri. Ocon est remonté septième et Albon huitième, mais Gasly s’est intercalé entre eux.
 
Hülkenberg et Magnussen, en décalé avec un seul chrono en cette Q2, se sont positionnés huitième et neuvième. Les pilotes Mercedes ont ensuite pris la piste.
 
Hamilton a pris la quatrième place, et Russell la deuxième. Les deux pilotes étaient pourtant séparés de 0"046, ce qui représentait trois places. Leclerc est remonté cinquième, six millièmes seulement devant Hamilton, et Sainz a pris le deuxième temps.
 
Alonso a pris le deuxième temps malgré un très mauvais premier secteur, et Norris a repris la tête de la séance en 1’10"021. Pérez est remonté troisième, et il y avait 0"354 entre Norris et Stroll, respectivement premier et dixième. Albon a vu son chrono annulé et a été renvoyé en 15e place.
 
Hülkenberg est remonté 11e, et Ocon n’a pas amélioré depuis sa 12e place. Hamilton a signé le sixième temps et Gasly a amélioré depuis la 14e place, pour signer seulement le 13e temps derrière Ocon. Leclerc a a progressé en septième place et Piastri a pu couper son effort.
 
Les éliminés étaient Hülkenberg, Ocon, Gasly, Magnussen et Albon.
  •  3ème partie :
Les pilotes s’installent au bout des stands, et Leclerc demande quand la pluie est attendue. Son ingénieur lui dit que ce sera après 7 minutes dans cette Q3.
 
Stroll s’est placé devant Alonso en 1’11"344, et Verstappen a signé le meilleur temps en 1’10"727. Russell n’a pris que le cinquième temps, et Leclerc le deuxième. Norris a signé le septième temps, Sainz s’est placé huitième et Piastri a fait un tête-à-queue, ce qui a contraint Pérez à ralentir. Le Mexicain s’est placé neuvième.
 
Le replay montre que Sainz a fait une erreur au début du tour. La pluie a commencé à faire son apparition et les chronos se sont figés puisque la tempête est arrivée, avec un orage et un fort vent.
 
20h11 : Le drapeau rouge a été brandi car l’orage arrivait sur Interlagos, et la direction de course a annoncé que la séance ne reprendrait pas.
 
Verstappen est donc en pole position devant Leclerc, et une deuxième ligne composée des pilotes Aston Martin, Stroll devançant Alonso en troisième et quatrième places. Mercedes F1 monopolise la troisième ligne avec Hamilton devant Russell, et Norris est septième devant Sainz, Pérez et Piastri.
  • Résultat des qualifications (pour la course du dimanche) : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3 Pénalité
1 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB19 1:10.436 1:10.162 1:10.727 ---
2 Charles Leclerc Ferrari SF-23 1:10.472 1:10.303 1:11.021 ---
3 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR23 1:10.551 1:10.375 1:11.344 ---
4 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR23 1:10.557 1:10.237 1:11.387 ---
5 Lewis Hamilton Mercedes W14 1:10.604 1:10.266 1:11.469 ---
6 Lando Norris McLaren Mercedes MCL60 1:10.623 1:10.021 1:11.987 ---
7 Carlos Sainz Ferrari SF-23 1:10.624 1:10.254 1:11.989 ---
8 George Russell Mercedes W14 1:10.340 1:10.316 1:11.590 2
9 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB19 1:10.668 1:10.219 1:12.321 ---
10 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL60 1:10.519 1:10.330 - :—.--- ---
11 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-23 1:10.475 1:10.547   ---
12 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-23 1:10.602 1:10.723   ---
13 Alex Albon Williams Mercedes FW45 1:10.621 1:10.840   ---
14 Esteban Ocon Alpine Renault A523 1:10.763 1:10.562   2
15 Pierre Gasly Alpine Renault A523 1:10.793 1:10.567   2
16 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:10.837     ---
17 Daniel Ricciardo AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:10.843     ---
18 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C43 1:10.955     ---
19 Logan Sargeant Williams Mercedes FW45 1:11.035     ---
20 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C43 1:11.275     ---

G. Russell, E. Ocon et P. Gasly ont été rétrogradés de 2 places pour avoir conduit inutilement lentement et pour ne pas avoir suivit les instructions du directeur de course.


La course :

Après un Sprint F1 qui a vu Max Verstappen gagner plutôt facilement, la question de savoir qui peut le battre est évidemment la principale avant cette course. Néanmoins, on a vu Lando Norris tenir le rythme pendant une bonne partie de la course hier.
 
La hiérarchie de la grille est différente de celle du Sprint, avec Charles Leclerc en première ligne aux côtés de Verstappen, puis les Aston Martin de Lance Stroll et Fernando Alonso juste derrière. Lewis Hamilton est cinquième devant Lando Norris, Carlos Sainz et George Russell.
 
Sergio Pérez et Oscar Piastri complètent le top 10 devant les Haas F1, qui ont débuté aux mêmes places hier mais ont chuté en course. Alex Albon suit devant Esteban Ocon et Pierre Gasly, puis Yuki Tsunoda et Daniel Ricciardo, dont les AlphaTauri étaient rapides au Sprint. Valtteri Bottas, Logan Sargeant et Guanyu Zhou ferment la marche.
 
Gasly a changé de moteur depuis hier, mais le pilote Alpine F1 n’écopera d’aucune pénalité pour cela, lui qui a pris deux places pour gêne à la sortie des stands vendredi. Son équipe n’a pas mis de pièce hors du quota disponible, d’où l’absence de pénalité.
 
Pirelli prédit deux arrêts au moins, voire trois stops pour les équipes les plus audacieuses. Un scénario prédit l’utilisation des pneus durs, mais celui-ci est plus lent car ces gommes sont très peu performantes. Les teams vont devoir rouler avec les tendres, qui ont pourtant une très faible longévité.
 
17h40 : Mercedes F1 travaille sur la voiture de Russell, dont la partie avant a été démontée, mais aucun signe d’inquiétude ne semble apparaître autour de la W14 du Britannique. Un débris s’est logé dans une écope de freins et l’équipe travaille à le retirer.
 
17h57 : Il y a 19 pilotes qui s’élancent en pneus tendres au départ, seul Sargeant est en gommes mediums.
 
Tour de formation : Premier rebondissement, Leclerc est dans le mur ! Le pilote Ferrari tente de repartir mais son aileron est cassé, alors qu’il s’élançait en première ligne ! Le Monégasque a eu un problème hydraulique qui l’a envoyé dans le mur, ce qui devrait être un abandon !
 
Départ : Très bon départ de Norris qui est deuxième après un bel envol derrière Alonso ! Verstappen garde la tête tandis que derrière, Albon et Magnussen se sont accrochés et ont tapé le mur.
 
Tour 1 : La Safety Car est déployée, Albon et Magnussen abandonnent, comme Leclerc. Verstappen est en tête devant Norris, Hamilton, Alonso, Stroll, Russell, pérez, Sainz, Ocon et Piastri. Tsunoda est 11e devant Gasly, Bottas, Zhou, Sargeant, Hülkenberg.
 
Tour 2 : Piastri et Ricciardo se sont arrêtés et ont changé de pneus, mais le drapeau rouge est brandi, ce qui va être possible pour tout le monde !
 
Tour 3 : Les voitures sont revenues au stand, et Piastri abandonne car sa voiture est endommagée. Ricciardo a l’aileron arrière cassé et il pourrait aussi abandonner, mais AlphaTauri et McLaren vont essayer de faire repartir les deux hommes.
 
18h14 : On a vu Leclerc essayé de trouver un moyen de ramener la voiture dans les stands, mais c’est fini pour le Monégasque qui rentre à pied.
 
18h21 : La FIA annonce le deuxième départ dans 10 minutes, à 18h31 heure française !
 
18h24 : L’ordre au deuxième départ arrêté sera le suivant : Verstappen, Norris, Hamilton, Alonso, Stroll, Russell, Perez, Sainz, Ocon, Tsunoda, Gasly, Bottas, Zhou, Sargeant, Hulkenberg, Piastri, Ricciardo. Pour ces deux derniers, il faut encore la confirmation que leur voiture soit réparée.
 
18h26 : La FIA confirme aussi que si Piastri et Ricciardo repartent, ils effectueront le deuxième départ depuis la voie des stands et non depuis la grille, puisque leurs équipes ont travaillé sur les monoplaces dans les garages.
 
18h27 : Et AlphaTauri confirme que Ricciardo va reprendre la course ! Son aileron arrière était abîmé à cause de la bande de roulement du pneu d’Albon, mais l’équipe a réussi à le réparer.
 
18h29 : La FIA confirme qu’il y aura bien un tour de formation puis un départ arrêté. Verstappen et Norris seront en première ligne devant Hamilton et Alonso, Stroll et Russell, Pérez et Sainz puis Ocon et Tsunoda, pour le top 10.
 
18h31 : Les voitures quittent les stands pour un tour de formation, et Piastri semble bien prêt à prendre le départ également.
 
18h33 : La course va repartir !
 
Départ 2 : Verstappen prend le meilleur départ et garde la tête, tandis que Hamilton s’attaque à Norris !
 
Tour 4 : Norris garde la deuxième place et Alonso dépasse Hamilton, tandis que Russell et Pérez ont dépassé Stroll. Gasly prend un très bon départ et dépasse Ocon et Tsunoda !
 
Tour 5 : Plusieurs pilotes améliorent le meilleur tour en course, ce sont ceux dont l’emplacement de grille était avant la ligne de changement de tour. Ainsi, c’est Hülkenberg qui signe le meilleur tour en course en 1’20"643.
 
Tour 6 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’15"745, mais Norris reste à moins d’une seconde. Alonso est à 1"3 de Norris et possède 1"2 de marge sur Hamilton qui, lui, retient Russell, Pérez, Stroll, Sainz, Gasly, Ocon, Tsunoda, Hülkenberg, Bottas, Zhou et Sargeant. Piastri et Ricciardo sont à un tour.
 
Tour 7 : Verstappen bat le meilleur tour en course en 1’15"547, mais Norris fait encore mieux en 1’14"940, et il est à une demi-seconde de la Red Bull de tête ! Alonso est à 2 secondes du Britannique, tandis que Russell demande à passer Hamilton.
 
Tour 8 : Norris est à l’attaque derrière Verstappen, mais il ne passe pas dans le premier virage. Avec le DRS, il est à la hauteur de la RB19 en ce début de course, et Alonso se fait décrocher à 2"7.
 
Tour 9 : Norris a perdu près d’une seconde, ce qui le renvoie hors de la seconde du DRS derrière Verstappen, qui accélère. Alonso en profite et revient à 1"5 de la McLaren. C’est Hamilton qui est décroché à 2"5 de l’Espagnol, et il retient toujours un peloton compact derrière lui, à commencer par son équipier Russell.
 
Tour 10 : Norris garde la même marge sur Alonso, mais Verstappen porte son avance à deux secondes. Pour la McLaren derrière lui, l’important était aussi de faire refroidir les pneus. Russell s’agace de ne pas pouvoir passer Hamilton, alors que ce dernier a trois secondes de retard sur Alonso.
 
Tour 11 : Bottas a dépassé Hülkenberg pour la 12e place, et Ricciardo se défait de Piastri en 16e position. Pérez est proche de Russell, ce qui inquiète le Britannique, qui n’arrive toujours pas à dépasser Hamilton.
 
Tour 12 : L’écart entre les deux leaders se stabilise à 2"3, et Norris reprend de l’air face à Alonso, qui pointe désormais à 2 secondes. Hamilton est à 3"7 de l’Aston Martin, et Russell a reculé à une seconde de son équipier, ce qui permet à Pérez de se rapprocher.
 
Tour 13 : Ocon se fait attaquer par Tsunoda, qui parvient à s’intercaler entre les Alpine. Zhou a dépassé Hülkenberg qui, comme lors du Sprint, est en grande difficulté avec ses pneus.
 
Tour 14 : Pérez dépasse Russell, mais le Britannique se défend et repasse en cinquième place. Le Mexicain insiste et reprend la position, ce qui permet à Stroll de revenir dans le sillage de la Mercedes. Russell s’agace d’avoir été bloqué derrière Hamilton pour finalement être dépassé par Pérez : "Est-ce qu’on travaille ensemble, ou est-ce qu’on fait juste notre propre course ?"
 
Tour 15 : Ocon s’est arrêté au stand et il ressort en pneus mediums en 15e place, ne laissant derrière lui que les pilotes à un tour.
 
Tour 16 : Verstappen a 2"4 d’avance sur Norris, qui a 2"1 de marge sur Alonso. Hamilton s’effondre et pointe à 6 secondes de l’Espagnol, tandis que Pérez est revenu à 1 seconde du Britannique. Russell est à 1"2 de la Red Bull. Zhou s’est arrêté lui aussi et ressort derrière Ocon en mediums. Tsunoda a failli avoir un accident mais a évité le mur de peu, ce qui lui a fait perdre une place face à Bottas.
 
Tour 17 : Il y a désormais 2"5 entre les deux leaders, et Hamilton s’effondre, laisant Pérez revenir dans la seconde. Ocon tourne plus vite que tous les pilotes en piste, et l’undercut pourrait être puissant durant cette course. Sargeant s’est arrêté chausser des pneus tendres.
 
Tour 18 : Norris est maintenant à 2"8 de Verstappen, et Pérez dépasse Hamilton pour le gain de la quatrième place, même si le septuple champion du monde tente de résister. Le Mexicain est désormais à 8 secondes de la troisième place d’Alonso.
 
Tour 19 : Hamilton et Bottas se sont arrêtés à leur tour, et ils ressortent tous les deux en pneus mediums, respectivement en 11e et 15e places. Avec ses tendres neufs, Sargeant tourne dans les chronos des leaders.
 
Tour 20 : McLaren demande à Norris d’attaquer, et il dit que c’est déjà le cas. Russell s’arrête et ressort en pneus mediums en 11e place, juste derrière Hamilton. Bottas dépasse de nouveau Zhou.
 
Tour 21 : Hamilton se plaint que sa voiture tire à droite. Pérez s’arrête et ressort derrière le Britannique alors qu’il l’avait pourtant dépassé en piste ! De nouveau, l’undercut a fait son effet pour Hamilton.
 
Tour 22 : Verstappen a 3"1 d’avance sur Norris, qui possède 4"3 de marge sur Alonso. Stroll est à 12"8 de son équipier et voit Sainz le menacer à moins d’une demi-seconde. Gasly est sixième devant Tsunoda, puis Hamilton et Pérez, Russell et Ocon. Bottas et Zhou suivent devant Sargeant et Hülkenberg, qui vient de s’arrêter. Pérez se plaint d’avoir suivi la stratégie de Hamilton, alors qu’il est coincé derrière le Britannique.
 
Tour 23 : Stroll s’arrête et ressort dixième derrière les Mercedes, tandis que Pérez se défait de Hamilton sans avoir réussi au premier virage.
 
Tour 24 : C’est l’abandon pour Guanyu Zhou, qu’Alfa Romeo rappelle au stand.
 
Tour 25 : Stroll dépasse Russell. En tête, Verstappen a 3"8 d’avance sur Norris, et 5 secondes séparent ce dernier d’Alonso.
 
Tour 26 : Alonso est rentré au stand et il ressort en pneus mediums à la sixième place, avec moins de 4 secondes d’avance sur Pérez.
 
Tour 27 : Sainz, remonté jusqu’en troisième place, s’arrête au stand. C’est aussi le cas de Gasly et Tsunoda. Sainz ressort neuvième derrière Ocon en pneus mediums, tandis que Gasly et Tsunoda ont chaussé ce composé également et repartent 12e et 13e derrière Sargeant. Stroll a dépassé Hamilton pour le gain de la sixième place.
 
Tour 28 : Verstappen s’arrête, et McLaren fait également rentrer Norris ! L’équipe de Woking se calque pour le moment sur le Néerlandais. Les deux hommes repartent aux places qu’étaient les leurs auparavant.
 
Tour 29 : Pérez remonte sur Alonso, et l’écart est de 2"5 entre les deux hommes. Russell est de nouveau bloqué derrière l’autre Mercedes de Hamilton.
 
Tour 30 : Verstappen dépasse les 5 secondes d’avance face à Norris, et Alonso est à 5"9 de la McLaren. Pérez est toujours à 2"4 et Stroll est à 4"5 du Mexicain.
 
Tour 31 : Gasly a dépassé Sargeant.
 
Tour 32 : Ocon s’arrête, et son relais en mediums n’a pas duré plus longtemps que celui en gommes tendres ! Le Français ressort 14e en pneus tendres. Gasly a dépassé Bottas.
 
Tour 33 : L’écart entre les deux leaders est de 5"2. Alonso voit Pérez revenir à 1"4, Russell se plaint de ne pas pouvoir attaquer Hamilton alors que Sainz est revenu à une seconde du Britannique.
 
Tour 34 : L’écart est de 5 secondes entre Verstappen et Norris.
 
Tour 35 : Sainz dépasse Russell pour le gain de la septième place, ce qui ne va pas calmer le Britannique. Hamilton se dit en difficulté avec ses pneus.
 
Tour 36 : Tsunoda dépasse Bottas pour la dixième place.
 
Tour 37 : Norris signe le meilleur tour en course en 1’14"845 et revient à 4"8 de Verstappen. Pérez est à 1"3 d’Alonso, et Sainz attaque Hamilton, il passe !
 
Tour 38 : Piqué au vif, Verstappen réplique à Norris et reprend le meilleur tour en course en 1’14"682. Les pilotes Mercedes sont très lents en piste, si bien que Gasly remonte très rapidement sur eux.
 
Tour 40 : Verstappen a repassé l’écart sur Norris au-dessus des 5 secondes. Alonso est troisième à 12"8 de Norris, et il a toujours 1"8 de marge sur Pérez. Stroll est à 5"3 du mexicain et Sainz est à 4"5 de la deuxième Aston. Hamilton est à 2"3 de Sainz et il a 2"6 de marge sur son équipier Russell. Gasly est neuvième à 1"4 de Russell, et Tsunoda est dixième. Sargeant dépasse Bottas pour la 11e place, et le Finlandais s’arrête.
 
Tour 41 : C’est l’abandon pour Bottas également, ce qui vient clôturer un week-end catastrophique pour Alfa Romeo.
 
Tour 42 : Curiosité de ce milieu de course : Sargeant roule aussi vite que Russell, alors que le pilote Williams a des pneus tendres vieux de 23 tours, contre des mediums de 21 boucles pour le pilote Mercedes.
 
Tour 43 : Verstappen a désormais 5"6 d’avance sur Norris. Alonso continue de perdre une demi-seconde au tour sur la McLaren mais il maintient à Pérez à près de deux secondes. Gasly dépasse Russell pour le gain de la huitième place, alors que Tsunoda revient lui aussi à moins de 4 secondes de la Mercedes.
 
Tour 44 : Russell s’effondre en termes de chrono, et Tsunoda est revenu à 2"5 du Britannique. En tête, Verstappen dépasse les 6 secondes d’avance sur Norris.
 
Tour 45 : Pérez perd beaucoup de temps sur Alonso, les pneus du Mexicain ayant visiblement de la fatigue.
 
Tour 46 : Tsunoda est dans le sillage de Russell, mais ce dernier est appelé au stand avant le dépassement. Le Britannique ressort en pneus tendres, en 11e place. Sargeant s’est aussi arrêté et il repart en tendres.
 
Tour 47 : Pérez s’est arrêté, tout comme Hamilton et Gasly. La Red Bull repart en pneus tendres, à la sixième place, tandis que Hamilton et Gasly ont chaussé des tendres également. Ils ressortent neuvième et dixième respectivement. Hülkenberg repasse également par les stands.
 
Tour 48 : Alonso s’arrête également pour éviter un undercut de Pérez, et c’est réussi puisqu’il ressort avec 3"7 de marge sur le Mexicain, qui vient de dépasser Tsunoda. Hamilton dépasse Ocon pour la huitième place.
 
Tour 49 : Hamilton dit à son équipe qu’il aurait dû chausser des pneus durs. Gasly signe le meilleur tour en course en 1’14"521, et le Français a dépassé Ocon.
 
Tour 50 : Verstappen a désormais 7 secondes d’avance sur Norris, et 35 sur Stroll. Sainz est quatrième devant Alonso, premier des pilotes ayant déjà opéré un deuxième arrêt. Gasly se défait de Hamilton.
 
Tour 52 : Sainz s’arrête, tandis que Pérez est revenu à moins d’une seconde et demie d’Alonso. Sainz repart septième en pneus tendres, et Ocon s’arrête de nouveau, pour ressortir en pneus tendres en 12e place.
 
Tour 54 : Stroll s’est arrêté et est reparti sixième devant Sainz, également en pneus tendres. Pérez est dans la seconde d’Alonso.
 
Tour 55 : Ocon signe le meilleur tour en course en 1’14"206 !
 
Tour 56 : Pérez est à une demi-seconde d’Alonso mais ne parvient pas à attaquer. L’écart en tête entre Verstappen et Norris frôle les huit secondes.
 
Tour 57 : Verstappen s’est arrêté et il ressort deuxième à 12"7 de Norris. Alonso continue de résister à Pérez, et Ricciardo s’est arrêté de nouveau.
 
Tour 58 : Norris reste en piste et l’on se demande si McLaren ne veut pas tenter un seul arrêt. Néanmoins, Norris a perdu 1"6 sur les deux derniers partiels du 57e tour, et Verstappen gagnera, quelle que soit la stratégie. Russell va rentrer abandonner ! La température de l’huile sur la W14 inquiète l’équipe qui ne prend aucun risque de casse.
 
Tour 59 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’14"044 et il reprend près de deux secondes à Norris, qui n’en a plus que 9"5 en piste. Pérez attaque Alonso qui résiste et reste troisième.
 
Tour 60 : Et Norris rentre à son tour ! Il ressort deuxième à 13"7, avec des pneus tendres. Pérez attaque de nouveau Alonso mais ce dernier lui ferme la porte.
 
Tour 61 : Alonso continue de résister !
 
Tour 62 : Norris signe le meilleur tour en course en 1’12"486, reprenant deux secondes à la Red Bull !
 
Tour 63 : Norris reprend 1"3 à Verstappen pour revenir à 10"4, mais nul doute que le triple champion du monde gère son avance. Alonso continue de garder Pérez derrière lui, faisant le plus dur en dégradant les gommes de la Red Bull.
 
Tour 65 : L’écart en tête est stabilisé à 9 secondes, et Alonso fait le plus dur en gardant Pérez derrière lui. Stroll est cinquième isolé, et Sainz est lui aussi tout seul en sixième place. Gasly est septième devant Hamilton, Tsunoda et Ocon. Sargeant est pour le moment à la porte des points à 13 secondes de l’Alpine devant lui.
 
Tour 67 : Verstappen accélère à son tour, et l’écart est de 8"6 entre lui et Norris. La seule place semblant menacée dans le top 10 est celle d’Alonso, mais l’Espagnol résiste toujours à Pérez.
 
Tour 68 : Verstappen fait en sorte de ne plus perdre de temps et l’écart se stabilise autour des 8"5.
 
Tour 69 : Tsunoda est plus rapide que Hamilton devant lui, mais l’écart est de 9 secondes entre eux.
 
Dernier tour : Alonso tente d’attaquer mais ne peut pas dépasser dans le premier virage ! En revanche, l’Espagnol se défait de la Red Bull dans le virage 4, et il reprend la troisième place !
 
Arrivée : Victoire de Verstappen avec 8"2 d’avance sur Norris, qui marque le point du meilleur tour en course et le titre honorifique de pilote du jour. Pérez attaque Alonso dans la dernière remontée vers la ligne d’arrivée, mais l’Espagnol résiste et conserve son podium pour 53 millièmes de seconde ! Stroll signe une très belle cinquième place devant Sainz, Gasly, Hamilton, Tsunoda et Ocon. Sargeant est 11e devant Hülkenberg, Ricciardo et Piastri.
  • Meilleur tour  :  L. Norris : 1'12"486
  • Le classement du GP :  
1er
M. Verstappen
2ème
L. Norris
3ème
F. Alonso
4ème
S. Perez
5ème
L. Stroll
6ème
C. Sainz
7ème
P. Gasly
8ème
L. Hamilton
9ème
Y. Tsunoda
10ème
E. Ocon
11ème
L. Sargeant
12ème
N. Hulkenberg
13ème
D. Ricciardo
14ème
O. Piastri

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 03/11/2023 - 22:24
Dernière modification : 05/11/2023 - 21:07
Catégorie : Saison 2023
Page lue 1160 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 15
^ Haut ^