Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2023 - GP d'Abu Dhabi

 

 

Les essais qualificatifs :

Après trois séances d’essais libres durant lesquelles aucune hiérarchie ne s’est détachée, c’est maintenant l’heure de la dernière séance qualificative de la saison 2023 de F1. Red Bull n’a pas semblé en grande forme en EL3, contrairement à George Russell et les pilotes McLaren.
 
Mais la vérité de la journée, sous un soleil de plomb, ne sera pas forcément celle de la nuit, qui est tombée sur Yas Marina peu de temps avant ces qualifications. Outre Max Verstappen, Russell et Lando Norris, il ne faut évidemment pas sous-estimer Charles Leclerc et Carlos Sainz.
 
En revanche, Lewis Hamilton ne semblait pas en mesure de se battre pour le haut du classement, selon ses dires. Les pilotes Aston Martin F1 étaient eux aussi en retrait ce matin. Néanmoins, la séance de qualifications devrait être très disputée puisque tout le peloton se tenait en 1"3 en EL3, avec 9 dixièmes séparant le troisième du dernier.
 
Enfin, les pilotes devront faire attention à leur sortie des stands, car ils ne doivent pas rouler de manière trop lente selon le règlement. Un règlement qui a évolué ce matin pour leur interdire de dépasser dans la voie de sortie des stands, comme l’ont notamment fait Verstappen et Alonso hier.
  •  1ere partie :
Les pilotes ont mis plus de 4 minutes à prendre la piste, avant que les Williams et Verstappen ne sortent des garages. Logan Sargeant a pris le meilleur chrono pendant quelques secondes, avant d’être battu par un temps de 1’24"160 de Verstappen. Alex Albon s’est intercalé entre les deux Williams, mais le temps de Sargeant a été supprimé pour non-respect des limites de piste.
 
Daniel Ricciardo a signé le troisième temps, battu par Yuki Tsunoda pour un dixième. Les pilotes Haas se sont placés derrière les AlphaTauri, et Sergio Pérez n’a fait que le quatrième temps. Lando Norris a placé sa McLaren à deux dixièmes de Verstappen.
 
Leclerc s’est placé troisième à près de 4 dixièmes du Néerlandais, et Sainz s’est positionné septième. Oscar Piastri s’est placé dixième et Hamilton 12e, tandis que Russell n’a pu faire que le neuvième temps. Le temps de Nico Hülkenberg a été annulé.
 
L’ingénieur d’Albon lui a dit que l’amélioration de la piste était de 4 dixièmes pour le deuxième run, alors que le Britannique et son équipier sont rapidement sortis pour éviter le trafic. Sargeant était face à un tour crucial puisqu’il n’avait toujours aucun chrono.
 
Et les améliorations étaient bien au rendez-vous, puisqu’Albon s’est placé deuxième, et Sargeant quatrième. Malheureusement, le chrono de l’Américain a de nouveau été annulé, et il a ainsi plongé en fond de classement alors que tous les autres pilotes entamaient leur tour chrono.
 
Hülkenberg a pris le quatrième temps, et Hamilton le cinquième. Norris s’est placé quatrième et Pierre Gasly huitième, tandis que Lance Stroll s’est placé cinquième. Tsunoda a pris le deuxième chrono, et Leclerc le neuvième. Alonso a signé le dixième temps. Ricciardo a progressé au dixième rang, et Guanyu Zhou seulement en 18e place.
 
Valtteri Bottas et Esteban Ocon sont rentrés dans le top 15, tout comme Kevin Magnussen, et Piastri est remonté en 11e place. Carlos Sainz a pris le 15e temps seulement, et Sergio Pérez a éliminé l’Espagnol en remontant deuxième !
 
Les éliminés étaient Sainz, Magnussen, Bottas, Zhou et Sargeant.
  •  2ème partie : 
Albon a signé un 1’24"965, sept dixièmes plus lent qu’en Q1, pour son premier tour. Hamilton a fait mieux en 1’24"826, et Russell encore mieux en 1’24"460. Stroll a fait un temps de 1’24"8, et Verstappen a pris la tête en 1’23"740, sept dixièmes devant Russell. Tsunoda a pris le troisième temps.
 
Ricciardo est remonté au sixième rang, et Alonso s’est emparé de la quatrième place. Leclerc a placé la seule Ferrari rescapée en quatrième position provisoire, tandis que Pérez s’est placé deuxième à près de 4 dixièmes de Verstappen. Piastri a pris le troisième chrono à une demi-seconde, et Norris a signé le deuxième temps à 0"180 de Verstappen.
 
Albon a amélioré en 1’24"4, ce qui l’a ramené à sept dixièmes de Verstappen. Hülkenberg a pris le quatrième temps, et Ricciardo le septième chrono. Leclerc est remonté troisième, et Gasly quatrième. Tsunoda est remonté sixième, et Stroll neuvième.
 
Ocon a amélioré mais n’a fait que le neuvième temps, et Alonso a pris le sixième chrono. Hamilton s’est placé dixième tout juste, mais Russell l’a dépassé avec le quatrième temps.
 
Les éliminés étaient Hamilton, Ocon, Stroll, Albon et Ricciardo.
  •  3ème partie :
Norris a fait un meilleur premier secteur que Verstappen dans la première tentative, mais Verstappen a fait un excellent deuxième secteur pour signer un temps de 1’23"445, le meilleur du week-end. Piastri a fait encore mieux dans le premier secteur que les deux pilotes cités précédemment.
 
Norris a terminé son tour à près de quatre dixièmes de Verstappen, et Pérez s’est placé derrière. Piastri s’est intercalé entre Norris et Pérez, et Leclerc a pris le huitième temps après une erreur dans le dernier virage. Tsunoda a pris le cinquième temps devant Hülkenberg et Alonso, qui étaient devant Leclerc. Russell s’est placé quatrième.
 
Les pilotes McLaren ont chaussé des pneus neufs pour la deuxième tentative, contrairement à la première. Le Britannique a fait une erreur dans le troisième secteur et n’a pas amélioré. Piastri a amélioré et a dépassé son équipier pour prendre la deuxième place.
 
Alonso a signé le quatrième temps, et Leclerc est remonté en deuxième position. Verstappen n’a pas amélioré, et Tsunoda est remonté cinquième. Hülkenberg est remonté septième, et Pérez a amélioré en cinquième place. Et son temps a été annulé ! Il a chuté au neuvième rang, et Russell s’est intercalé en troisième place.
 
Verstappen a signé la pole position devant Leclerc, tandis que Piastri et Russell seront en deuxième ligne. Norris et Tsunoda seront en troisième ligne, et Alonso et Hülkenberg seront en quatrième ligne, devant Pérez puis Gasly. Ce dernier a vu son temps annulé mais cela n’a rien changé.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB19 1:24.160 1:23.740 1:23.445
2 Charles Leclerc Ferrari SF-23 1:24.459 1:23.969 1:23.584
3 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL60 1:24.487 1:24.278 1:23.782
4 George Russell Mercedes W14 1:24.337 1:24.013 1:23.788
5 Lando Norris McLaren Mercedes MCL60 1:24.368 1:23.920 1:23.816
6 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:24.286 1:24.207 1:23.968
7 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR23 1:24.501 1:24.131 1:24.084
8 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-23 1:24.425 1:24.213 1:24.108
9 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB19 1:24.209 1:24.116 1:24.171
10 Pierre Gasly Alpine Renault A523 1:24.600 1:24.078 1:24.548
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Lewis Hamilton Mercedes W14 1:24.437 1:24.359  
12 Esteban Ocon Alpine Renault A523 1:24.565 1:24.391  
13 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR23 1:24.405 1:24.422  
14 Alex Albon Williams Mercedes FW45 1:24.298 1:24.439  
15 Daniel Ricciardo AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:24.461 1:24.442  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Carlos Sainz Ferrari SF-23 1:24.738    
17 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-23 1:24.764    
18 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C43 1:24.788    
19 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C43 1:25.159    
20 Logan Sargeant Williams Mercedes FW45 - :—.---    
  • Grille de départ : 
M. Verstappen  pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"445 C. Leclerc
  1'23"584
O. Piastri pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"782 G. Russell
  1'23"788
L. Norris pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"816 Y. Tsunoda
  1'23"968
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"084 N. Hulkenberg
  1'24"108
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"171 P. Gasly
  1'24"548
L. Hamilton pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"359 E. Ocon
  1'24"391
L. Stroll pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"422 A. Albon
  1'24"439
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"442 C. Sainz
  1'24"738
K. Magnussen pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"764 V. Bottas
  1'24"788
G. Zhou pour_grille_de_depart.GIF  
1'25"159 L. Sargeant
  pas de temps
 

La course :

C’est l’heure de la dernière course de la saison 2023 de F1, marquant la fin d’une longue année de domination de Max Verstappen et Red Bull. Le Néerlandais est d’ailleurs le poleman de cette dernière course de la saison, et il pourrait signer un 19e succès de 2023, augmentant son record historique.
 
Derrière lui, Charles Leclerc cherche sa première victoire depuis le mois de juillet 2022, et le pilote Ferrari s’élance en première ligne après un retour en forme inattendu en qualifications. Oscar Piastri est troisième devant George Russell, tandis que Lando Norris et Yuki Tsunoda se partagent la troisième ligne.
 
Fernando Alonso et Nico Hülkenberg sont en quatrième ligne devant Sergio Pérez et Pierre Gasly. Eliminé en Q2, Lewis Hamilton s’élance 11e devant Esteban Ocon, Lance Stroll et Alex Albon, puis Daniel Ricciardo et Carlos Sainz, qui a échoué en Q1. Kevin Magnussen, Valtteri Bottas, Guanyu Zhou et Logan Sargeant complètent la grille.
 
Cette course se déroule au crépuscule et l’an dernier, les vainqueurs n’avaient effectué qu’un seul arrêt. Mais de nombreux pilotes ont gardé deux trains de pneus neufs aux composés similaires, laissant penser qu’il pourrait y avoir des stratégies à deux arrêts.
 
L’enjeu de la course est évidemment la deuxième place au championnat constructeurs, avec 4 points entre Mercedes et Ferrari. La septième place, avec sept points séparant Williams d’AlphaTauri, est aussi un enjeu. La quatrième place du classement pilotes oppose aussi Alonso, Leclerc, Norris et Sainz.
 
13h51 : Christian Horner, le directeur de Red Bull, veut gagner cette course, sans en faire non plus un objectif à tout prix : "Nous avons gagné 20 courses sur 21 jusqu’ici, si nous gagnons, ce sera la cerise sur le gâteau, mais la saison est déjà exceptionnelle".
 
13h57 : Stroll, Sainz et Bottas sont en pneus durs, tandis que le reste de la grille est en gommes mediums.
 
13h58 : La température de l’air est à 27 degrés, tandis que l’asphalte est à 34 degrés.
 
Départ : Leclerc prend le meilleur départ mais Verstappen passe par l’extérieur et reprend la tête de la course !
 
Tour 1 : Norris dépasse Russell et prend la quatrième place, tandis qu’Alonso a dépassé Tsunoda. Leclerc attaque à la chicane entre les deux lignes droites mais Verstappen reste en tête, et Piastri tente d’en profiter.
 
Tour 2 : Leclerc se fait décrocher par Verstappen et voit Piastri revenir à moins de 3 dixièmes. Hülkenberg a pris un mauvais départ et pointe au 14e rang après s’être fait dépasser par Stroll et Sainz.
 
Tour 3 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’30"710, mais il ne parvient pas à distancer Leclerc qui reste à un peu plus d’une seconde. Derrière, Pérez a pris la neuvième place à Hamilton.
 
Tour 4 : Verstappen enchaîne avec un 1’30"408, mais Leclerc et Piastri restent proches. Norris, Russell et Tsunoda, qui a repassé Alonso, ne concèdent qu’une petite poignée de dixièmes au leader, et le top 6 se tient en moins de 5 secondes. Et Norris attaque Piastri puis le dépasse !
 
Tour 5 : C’est Norris qui fait le meilleur tour cette fois, en 1’30"188. Il pointe à six dixièmes de Leclerc, qui est à 1"4 de Verstappen. Tous les pilotes se tiennent en moins d’une seconde jusqu’à Sainz, qui est 13e à 1"4 de Stroll.
 
Tour 6 : Les écarts restent à peu près stables, les chronos des six premiers se tenant en deux dixièmes. Magnussen est déjà rentré changer de pneus après avoir bloqué ses roues dans le tour précédent.
 
Tour 7 : Verstappen garde 1"4 d’avance sur Leclerc, et Norris est à 1 seconde du Monégasque. Piastri est à 1"2 de son équipier et voit Russell l’attaquer puis le dépasser. Mais l’Australien riposte et reprend sa quatrième position. Tsunoda est à 1"2 des deux hommes mais doit composer avec Alonso, Gasly, Pérez et Hamilton dans son sillage, tandis qu’Ocon et Stroll suivent de près.
 
Tour 8 : Ricciardo est rentré au stand car un tear-off de visière s’est pris dans une écope, et il fallait le faire rentrer pour retirer ce morceau de plastique. Un incident est noté entre Zhou et Albon.
 
Tour 9 : Verstappen a 1"5 d’avance sur Leclerc, qui voit toujours Norris se rapprocher entre 6 et 9 dixièmes. Russell attaque de nouveau Piastri mais l’Australien garde sa position.
 
Tour 10 : Ricciardo et ses pneus durs neufs signe le meilleur tour en course en 1’29"815, soit près d’une seconde plus vite que le chrono de Verstappen. Les deux incidents notés par les commissaires, puisqu’ils avaient aussi vu un incident entre Sargeant et Magnussen, sont considérés comme n’ayant besoin d’aucune sanction, et sont donc clos.
 
Tour 11 : L’ingénieur de Piastri le félicite pour sa belle défense et une bonne gestion de pneus, mais Russell parvient cette fois à le dépasser avant le virage au bout de la deuxième ligne droite, ce qui empêche l’Australien de repasser
 
Tour 12 : Verstappen se plaint d’une dégradation du pneu avant droit, et son avance est de 1"2 sur Leclerc. Avec 20 secondes le séparant de Zhou, 16e, un arrêt au stand prématuré serait catastrophique. Pérez dépasse Gasly. Alonso s’arrête à la fin du tour.
 
Tour 13 : Piastri s’arrête à la fin du 13e tour, laissant Tsunoda se placer cinquième. Le bon rythme d’Alonso, qui est ressorti 16e, a surement convaincu le pilote McLaren.
 
Tour 14 : Piastri est ressorti juste devant Alonso, qui veut profiter de ses pneus neufs pour attaquer l’Australien. Mais ce dernier résiste et garde sa 15e place. Norris et Russell rentrent à la fin du tour.
 
Tour 15 : Russell ressort devant Norris après un arrêt raté de McLaren ! C’est rare de la part de l’équipe de Woking, qui est chaque week-end celle qui fait les arrêts les plus rapides. Les deux hommes sont 13e et 14e devant Piastri et Alonso. Hamilton et Ocon s’arrêtent à leur tour, alors que le Britannique a abimé son aileron sur l’Alpine de Gasly, qui venait de louper un freinage.
 
Tour 16 : Verstappen attaque et creuse l’écart à 2 secondes sur Leclerc. Tsunoda est troisième à 10 secondes de Verstappen. Hamilton est ressorti 15e derrière Ricciardo, et devant Ocon. Verstappen rentre à la fin du tour.
 
Tour 17 : Ferrari tente de faire durer le relais de Leclerc un peu plus longtemps, ce qui n’a pas souvent payé cette saison, alors que Russell signe le meilleur tour en course en 1’29"357. Verstappen ressort septième derrière Sainz, qui pourrait avoir un rôle à jouer pour aider Leclerc. Ce dernier rentre un tour après Verstappen. C’est aussi le cas de Pérez et Gasly.
 
Tour 18 : Tsunoda est en tête de la course devant Stroll, Sainz et Verstappen. Leclerc ressort à 3"5 de Verstappen, et devant Bottas qui doit encore s’arrêter. Derrière, Russell est à l’attaque sur le Finlandais, devant Norris, Piastri et Alonso.
 
Tour 19 : Russell enchaîne avec un nouveau meilleur tour en course en 1’29"522. Sainz voit Verstappen l’attaquer et le dépasser au premier essai.
 
Tour 20 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’29"386, battu immédiatement par Pérez en 1’29"365. Gasly s’énerve de voir qu’Ocon a fait l’undercut en s’arrêtant plus tôt : "Vous allez devoir m’expliquer ça".
 
Tour 21 : Pérez enchaîne avec un 1’29"107, et il est revenu sur Bottas, qui doit toujours s’arrêter. Leclerc a aussi passé Sainz, qui n’a pas encore fait son arrêt et ne doit pas gêner son équipier. Verstappen a dépassé Stroll pour la deuxième place.
 
Tour 22 : Pérez a dépassé Bottas et signe encore le meilleur tour en course en 1’28"986. Leclerc perd beaucoup de temps sur Verstappen, avec une Ferrari qui peine un peu plus à mettre les pneus durs dans la bonne fenêtre, et l’écart entre eux est de 4"3. Ricciardo dépasse Bottas pour la 11e place. Russell a dépassé Sainz. Tsunoda et Stroll rentrent aux stands.
 
Tour 23 : Verstappen est donc en tête avec 4"4 d’avance sur Leclerc. Russell est à 2 secondes du Monégasque et possède 2 secondes de marge sur Norris. Sainz attaque la McLaren en vain, et il devant Piastri, qui voit Alonso et Pérez revenir. Ricciardo et Hamilton complètent le top 10, et Tsunoda est 11e après avoir dépassé Bottas. Stroll est sorti 14e mais devra s’arrêter une deuxième fois puisqu’il a chaussé de nouveau des gommes dures.
 
Tour 24 : Sainz s’est arrêté et ressort 16e, et il devra lui aussi observer un deuxième arrêt. Seul Tsunoda, qui a fait durer son relais en gommes mediums, pourrait tenter un arrêt en s’étant vraiment décalé.
 
Tour 25 : Verstappen dépasse les 5 secondes d’avance sur Leclerc. Mauvaise nouvelle pour ce dernier, Russell revient à 1"6. Pérez prend la sixième place à Alonso. Gasly a des dégâts et se plaint de son rythme, mais il reste à 3"3 d’Ocon.
 
Tour 27 : Stroll signe le meilleur tour en course en 1’28"860, tandis que Gasly dépasse Bottas. Tsunoda a dépassé Ricciardo puisque les deux hommes ne sont pas sur la même stratégie.
 
Tour 28 : Verstappen grappille quelques dixièmes à Leclerc et pointe à 5"8 devant la Ferrari. Russell est stable à 1"6 du Monégasque. Norris et Piastri suivent, mais l’Australien est menacé par Pérez. Le Mexicain prend la cinquième place et s’intercale entre les McLaren.
 
Tour 30 : L’écart continue de se creuser en tête avec 6"5 entre Verstappen et Leclerc. Pérez a décroché Piastri mais ne revient pas sur Norris. Bottas s’est enfin arrêté et il ressort en mediums pour tenter un long relais et un seul arrêt.
 
Tour 32 : Verstappen a maintenant 7"3 d’avance sur Leclerc, qui a deux secondes de marge sur Russell. Norris est à 2"5 de la Mercedes et Pérez est à 3"4 du Britannique. Piastri décroche à 4 secondes et voit Alonso remonter à 1"7. Hamilton est à 2"8 d’Alonso et possède 1"9 de marge sur Tsunoda, qui roule à un très bon rythme. Stroll est dixième devant les Alpine mais il doit encore s’arrêter. Sainz est derrière Gasly. Ricciardo s’est arrêté et ressort 18e.
 
Tour 33 : Gasly s’est arrêté pour bénéficier cette fois de l’undercut, et il ressort derrière Ricciardo. Verstappen porte son avance à 8 secondes.
 
Tour 34 : McLaren ne laisse pas Norris perdre trop de temps et arrête le Britannique, qui ressort en pneus durs et en dixième place, juste devant Ocon.
 
Tour 35 : Russell a calé sa stratégie sur celle de Norris, bien qu’il ait demandé à son équipe de ne faire qu’un arrêt. Il ressort juste devant Norris, qui a signé le meilleur temps absolu dans le premier secteur.
 
Tour 36 : Leclerc tente cette fois de s’arrêter avant Verstappen, et il ressort sixième en pneus durs. Norris a signé le meilleur tour en course en 1’28"736, et il est toujours à une demi-seconde de Russell. Hamilton s’est également arrêté et il ressort juste derrière Sainz, qui doit encore s’arrêter.
 
Tour 37 : Leclerc devance un groupe composé de Russell, Stroll et Norris, qui est très proche. Russell signe le meilleur tour en course en 1’28"687. Verstappen dit à Red Bull que l’équipe peut arrêter Pérez avant lui. Piastri et Alonso se sont arrêtés à leur tour, et ils ressortent dixième et 11e. Norris dépasse Stroll pour la sixième place, suivant ce qu’a fait Russell peu avant. Hamilton dépasse Alonso pour la 11e place.
 
Tour 38 : Verstappen mène de 16 secondes devant Pérez, et le Mexicain a 14 secondes de marge sur Tsunoda, qui ne doit plus s’arrêter mais va subir des gommes fatiguées. Leclerc est à moins d’une seconde de l’AlphaTauri. Alonso dit à son ingénieur qu’Aston Martin a désormais la voiture la plus lente en ligne droite. "Et largement !", ajoute l’Espagnol. Leclerc dépasse Tsunoda.
 
Tour 39 : Piastri signe le meilleur tour en course en 1’28"138, et Russell se défait de Tsunoda pour la quatrième place. Hamilton se plaint d’avoir été brake testé par Alonso, et l’on voit en effet que l’Espagnol a regardé dans ses rétros et lâché l’accélérateur devant la Mercedes, certainement pour avoir le DRS.
 
Tour 41 : Verstappen a toujours 16 secondes d’avance sur Pérez, et ce dernier a toujours 13 secondes de marge sur Leclerc. Les pilotes Red Bull retardent leur arrêt pour faire un dernier relais d’attaque, ce qui pourrait permettre à Pérez de revenir sur le podium, voire de signer le doublé.
 
Tour 42 : La phase la plus difficile de la course débute pour Tsunoda, qui voit Norris le dépasser pour la cinquième place. Le Japonais a maintenant 5 secondes d’avance sur Stroll, qui doit encore s’arrêter.
 
Tour 43 : Pérez et Stroll se sont arrêtés. Le Mexicain ressort en gommes dures en sixième position, juste derrière Tsunoda. Stroll est reparti 13e en pneus mediums, qu’il devait encore chausser. Hamilton se défait d’Ocon.
 
Tour 44 : Verstappen imite son équipier et ressort évidemment en tête, avec 5"3 de marge sur Leclerc. Russell est maintenant à 3 secondes du Monégasque, et Tsunoda a retrouvé du rythme. Le Japonais voit Pérez l’attaquer et passer. S’il perd encore une place, cela assurera la septième place du championnat à Williams.
 
Tour 45 : Pérez signe le meilleur tour en course en 1’27"493, et il revient rapidement sur Norris et Russell devant lui. Tsunoda voit Piastri revenir à raison d’une seconde au tour. Alonso attaque Sainz mais ne parvient pas à dépasser. Leclerc est rappelé par son ingénieur qu’il a déjà deux avertissements pour les limites de piste.
 
Tour 46 : Verstappen prend le meilleur tour en course en 1’26"993, et l’écart est déjà de 7 secondes avec Leclerc. Piastri est revenu à une seconde de Tsunoda, et Alonso se défait enfin de Sainz.
 
Tour 47 : Norris et Pérez se sont touchés, et Norris repart devant après avoir coupé la chicane. Piastri est désormais dans le sillage de Tsunoda, tandis que Hamilton a dépassé Sainz.
 
Tour 48 : Pérez dépasse cette fois Norris, tandis que Piastri a dépassé Tsunoda et enlève donc la septième place au championnat constructeurs à AlphaTauri. L’incident entre Pérez et Norris est sous enquête.
 
Tour 49 : Verstappen a plus de 8 secondes d’avance alors que l’on est dans les 10 derniers tours de la saison !
 
Tour 50 : Pérez remonte sur Russell pour aller chercher le podium, mais il y a encore 3"5 d’écart entre eux. Stroll dépasse Ocon pour la 11e place.
 
Tour 51 : L’écart entre Verstappen et Leclerc est de 9"1. Leclerc s’interroge s’il peut ralentir pour aider Pérez à dépasser Russell afin d’aider Pérez à le dépasser et ainsi aider Ferrari à prendre la deuxième place. Mais Pérez écope de 5 secondes de pénalité pour avoir percuté Norris.
 
Tour 53 : L’écart est supérieur à dix secondes entre Verstappen et Leclerc. Pérez est revenu dans le sillage de Russell mais il va être compliqué de prendre 5 secondes.
 
Tour 54 : Alonso est revenu à 1"1 de Tsunoda, et il pourrait réussir à le dépasser avant la fin de course. L’affaire semble entendue pour la bataille entre Williams et AlphaTauri. Pérez a dépassé Russell, et il va désormais devoir lui prendre 5 secondes.
 
Tour 55 : Norris semble lui aussi en mesure d’aller chercher Russell, avec 4 secondes entre les deux hommes.
 
Tour 56 : Alonso est à moins d’une seconde de Tsunoda. Actuellement, Ferrari a repassé Mercedes, mais la pénalité de Pérez devrait permettre à Russell d’offrir la place de vice-championne des constructeurs à son équipe. Alonso a dépassé Tsunoda.
 
Tour 57 : Sainz s’est arrêté pour son dernier arrêt obligatoire, et il ressort 14e en pneus tendres. Devant, Russell est à 3 secondes de Pérez. Leclerc demande s’il peut aider Pérez à le passer, ce qui empêcherait Russell de repasser.
 
Tour 58 : Et le Monégasque laisse passer Pérez ! Il essaie de lui offrir la deuxième place, et il sait qu’il va de toute façon terminer deuxième avec la pénalité du Mexicain !
 
Arrivée : Max Verstappen remporte sa 19e victoire de la saison, sa 34e en deux ans ! Grâce à cette victoire, Red Bull bat le record de pourcentage de victoires que détenait McLaren depuis 1988. Leclerc termine deuxième devant Russell et Pérez, qui échoue à 1"125 de la Mercedes à cause de sa pénalité.
 
Norris et Piastri suivent devant Alonso, Tsunoda, Hamilton et Stroll, qui inscrit un point. Ricciardo, Ocon, Gasly, Albon, Hülkenberg, Sargeant, Zhou suivent devant Sainz qui a abandonné après un tour en pneus tendres. Bottas et Magnussen terminent 19e et 20e.
 
Au championnat constructeurs, Mercedes garde la place de vice-championne du monde devant Ferrari, tandis que McLaren s’assure la quatrième place devant Aston Martin. Williams sauve la septième place devant AlphaTauri malgré l’exceptionnel travail de Tsunoda. Alfa Romeo termine neuvième devant Haas.
  • Meilleur tour : L. Norris : 1'28"391
  • Le classement du GP : 
1er
M. Verstappen
2ème
C. Leclerc
3ème
G. Russell
4ème
S. Perez
5ème
L. Norris
6ème
O. Piastri
7ème
F. Alonso
8ème
Y. Tsunoda
9ème
L. Hamilton
10ème
L. Stroll
11ème
D. Ricciardo
12ème
E. Ocon
13ème
P. Gasly
14ème
A. Albon
15ème
N. Hulkenberg
16ème
L. Sargeant
17ème
G. Zhou
18ème
C. Sainz
19ème
V. Bottas
20ème
K. Magnussen

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 26/11/2023 - 15:12
Dernière modification : 26/11/2023 - 15:42
Catégorie : Saison 2023
Page lue 376 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 31
^ Haut ^