Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2024 - GP de Monaco

 

 

Les essais qualificatifs :

Après trois séances d’essais libres dominées par Charles Leclerc, c’est le moment de vérité à Monaco, avec la séance de qualifications. Plus important que sur n’importe quel autre circuit, elle est même considérée en Principauté comme le moment le plus crucial du week-end, tant il est difficile de dépasser en course.
 
Leclerc a été impérial lors des trois séances, même si son avance n’était pas la plus important sur Max Verstappen lors des EL3. Les pilotes McLaren F1 étaient légèrement en retrait mais ont le potentiel de viser la première ligne, tout comme les pilotes Mercedes, Lewis Hamilton s’étant montré particulièrement en forme jusqu’ici.
 
Derrière, on n’exclut pas un bon résultat de Carlos Sainz, George Russell ou Sergio Pérez, et il faudra également se méfier des outsiders que sont Fernando Alonso, Yuki Tsunoda ou encore Nico Hülkenberg pour un passage en Q3.
 
A noter que Lando Norris a reçu une réprimande, sa deuxième de la saison, pour un geste de mécontentement envers George Russell lors des EL3, après que ce dernier l’a gêné et légèrement tassé vers le mur à la sortie du tunnel. Les commissaires n’ont pas jugé son mouvement dangereux, mais ont estimé qu’une telle manifestation d’agacement peut engendrer des situations à risque.
 
Max Verstappen a quant à lui écopé d’un simple avertissement pour avoir roulé anormalement lentement en piste. Après avoir été gêné dans un de ses tours, il a freiné et s’est subitement rangé sur la gauche en début de ligne droite, gênant une Williams qui l’avait suivi.
  •  1ere partie :
Hamilton a fait le premier chrono rapide en 1’12"954, devant Tsunoda et Russell, qui n’a pas réussi à battre le Japonais. Verstappen a signé le meilleur premier secteur absolu et a pris le meilleur chrono en 1’12"790.
 
Kevin Magnussen a signé le meilleur temps en 1’12"572, battu par Nico Hülkenberg en 1’12"416. Piastri n’a pas fait mieux en 1’12"644. Leclerc n’a pas non plus amélioré le temps des Haas en ne se plaçant que sixième ? Norris en a terminé avec son chrono en troisième place à 0"193 de Hülkenberg.
 
Russell a fait mieux en 1’12"267, et Esteban Ocon a signé le troisième chrono. Sainz a pris le deuxième temps, et Verstappen a amélioré avec un 1’12"084. Piastri a accéléré et signé un 1’11"881. Alonso a signé le troisième temps et Lance Stroll le quatrième.
 
Leclerc n’a pas encore trouvé son rythme et n’a signé que le neuvième temps. Daniel Ricciardo a été gêné au Casino par une Stake, tandis que les commissaires ont noté un incident entre Sainz et Alex Albon.
 
Pierre Gasly a pris le troisième temps et Ocon le cinquième, avec des temps en 1’12. Leclerc s’est plaint de la manière dont il a été envoyé en piste : "C’est la pire position, on est hors phase par rapport à tout le monde." Pérez a signé le 14e temps. Albon a fait mieux que le Mexicain.
 
Hamiton est remonté au deuxième rang sur une piste très évolutive, et Sainz a pris le quatrième chrono. Ils étaient déjà cinq en moins d’un dixième de seconde. Leclerc n’était que 13e à 5 minutes de la fin de la Q1, et le Monégasque s’est relancé à l’assaut d’un chrono.
 
Magnussen a repris le meilleur temps en 1’11"8, battu immédiatement par Leclerc en 1’11"653. Hülkenberg a confirmé la bonne forme des Haas, à deux dixièmes de Leclerc. Pérez était provisoirement éliminé à 3mn30 de la fin de cette Q1.
 
Verstappen a repris le troisième temps, et Albon s’est placé cinquième. Bottas n’a pas fait mieux que 18e, et Tsunoda a signé le meilleur temps absolu dans le deuxième secteur pour remonter au septième rang. Ocon a pris le dixième temps, et Gasly n’a pas fait mieux après avoir avorté sa tentative.
 
Pérez a signé un difficile 14e chrono, et Zhou n’a pas fait mieux que sa 20e place. Russell a pris le meilleur temps en 1’11"492, et Hamilton s’est placé deuxième à 0"036 de son équipier. Norris faisait partie des éliminés avant son dernier tour.
 
Alonso n’a pas fait mieux que sa 13e position, alors qu’on a assisté à un véritable embouteillage à la Rascasse. Sargeant s’est placé devant Pérez, et Sainz a pris le troisième chrono. Albon s’est placé cinquième et Gasly est remonté septième, et Pérez neuvième. Piastri a pris le deuxième chrono. Pérez n’a pas progressé depuis la 18e place, tout comme Alonso qui n’a pas refait de tour, ce qui crée deux surprises en Q1 !
 
Les éliminés étaient donc Alonso, Sargeant, Pérez, Bottas et Zhou !
  •  2ème partie : 
Norris a signé un temps de 1’11"372, et Verstappen a fait mieux en 1’11"196. Leclerc n’a pas fait mieux que le Néerlandais et s’est placé deuxième. Tsunoda a pris le deuxième chrono, tandis que Hülkenberg a touché le rail à la sortie du premier virage. Sainz a fait mieux que Verstappen en 1’11"177.
 
Hamilton n’a pas fait un très bon chrono en huitième place derrière Norris et Piastri. Verstappen a fait mieux en 1’11"019. Hülkenberg sera sous enquête après la séance pour avoir gêné Ocon en haut de Beaurivage et au Casino. Le Français a signé le quatrième temps.
 
Hülkenberg n’a pas progressé, alors qu’Albon s’est placé à quelques dizaines de millièmes de seconde du top 10 provisoire. Ricciardo n’a pas fait mieux que 14e à une seconde de Verstappen, et à huit dixièmes de son équipier Tsunoda. Gasly a lui aussi amélioré en sixième position.
 
Hamilton a amélioré avec le deuxième meilleur secteur absolu, et le Britannique est remonté troisième à moins d’un dixième de Verstappen. Piastri a signé le meilleur chrono en 1’10"756, même s’il se plaint d’avoir tapé le rail. Leclerc a amélioré sans battre l’Australien, à 0"069.
 
Norris a lui aussi amélioré la marque en 1’10"732, 24 millièmes de seconde devant son équipier. Albon a progressé pour signer un très correct huitième chrono. Stroll n’a pas amélioré depuis sa 13e position et n’ira pas en Q3.
 
Verstappen s’est intercalé entre les McLaren, et Hamilton est remonté sixième devant Sainz. Ricciardo a progressé mais n’est pas rentré dans le top 10, en 13e place. Gasly a fait mieux en cinquième position ! Tsunoda a lui aussi amélioré en neuvième position.
 
Les éliminés étaient Ocon, Hülkenberg, Ricciardo, Stroll et Magnussen.
  •  3ème partie :
Albon a fait un 1’11"805, battu par Hamilton en 1’10"975. Leclerc s’inquiète d’une sensation bizarre dans la pédale. Mais le Monégasque a quand même fait mieux que Hamilton en 1’10"418 ! Russell et Gasly ont fait un deuxième tour de chauffe.
 
Piastri a signé le deuxième temps et Norris le troisième, tandis que Verstappen a lui aussi fait un deuxième tour de chauffe. Sainz a pris le troisième temps, entre les McLaren.
 
Russell s’est placé quatrième à une demi-seconde de Leclerc, et Verstappen a perdu du temps dans le secteur 2. Le pilote Red Bull en a terminé avec le troisième temps à 0"149, derrière Leclerc et Piastri ! Gasly a pris le huitième temps provisoire, devant Tsunoda.
 
Après son premier tour rapide, Verstappen s’est plaint des "mêmes problèmes aux virages 5 et 10", c’est-à-dire Mirabeau et la Chicane du Port. Difficile de savoir ce qui gêne le Néerlandais. Albon a fait son seul tour d Q3 en décalage des autres pilotes, et il a placé provisoirement sa Williams en septième place.
 
Sainz a fait un deuxième tour de préparation des pneus, tout comme Verstappen, tandis que les pilotes Mercedes ont immédiatement débuté un autre tour rapide. Hamilton a progressé et a signé le quatrième temps à 2 dixièmes. Russell a fait mieux avec le troisième chrono, devant Verstappen.
 
Verstappen se plaint d’avoir tapé le rail, alors que Leclerc améliore encore en 1’10"270 ! Piastri a amélioré mais reste deuxième. Sainz a progressé également en troisième place. Norris a lui aussi fait mieux en quatrième place, alors que Verstappen n’améliorait pas son premier secteur et a abandonné son tour ! Gasly a lui aussi progressé mais est resté dixième.
 
Leclerc est en pole devant Piastri, puis leurs équipiers respectifs Sainz et Norris. Russell est cinquième devant Verstappen, seulement sixième. Hamilton est septième devant Tsunoda, Albon et Gasly. La série de 9 pole positions consécutives de Verstappen s’arrête alors qu’il lui en manquait une pour avoir le record absolu.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Charles Leclerc Ferrari SF-24 1:11.584 1:10.825 1:10.270
2 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL38 1:11.500 1:10.756 1:10.424
3 Carlos Sainz Ferrari SF-24 1:11.543 1:11.075 1:10.518
4 Lando Norris McLaren Mercedes MCL38 1:11.760 1:10.732 1:10.542
5 George Russell Mercedes W15 1:11.492 1:10.929 1:10.543
6 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB20 1:11.711 1:10.745 1:10.567
7 Lewis Hamilton Mercedes W15 1:11.528 1:11.056 1:10.621
8 Yuki Tsunoda RB Honda RBPT VCARB 01 1:11.852 1:11.106 1:10.858
9 Alex Albon Williams Mercedes FW46 1:11.623 1:11.216 1:10.948
10 Pierre Gasly Alpine Renault A524 1:11.714 1:10.896 1:11.311
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Esteban Ocon Alpine Renault A524 1:11.887 1:11.285  
12 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-24 1:11.876 1:11.440  
13 Daniel Ricciardo RB Honda RBPT VCARB 01 1:11.785 1:11.482  
14 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR24 1:11.728 1:11.563  
15 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-24 1:11.832 1:11.725  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR24 1:12.019    
17 Logan Sargeant Williams Mercedes FW46 1:12.020    
18 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB20 1:12.060    
19 Valtteri Bottas Stake F1 Kick Sauber C44 1:12.512    
20 Guanyu Zhou Stake F1 Kick Sauber C44 1:13.028    
  • Grille de départ : 
C. Leclerc  pour_grille_de_depart.GIF  
1'10"270 O. Piastri
  1'10"424
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
1'10"518 L. Norris
  1'10"542
G. Russell pour_grille_de_depart.GIF  
1'10"543 M. Verstappen
  1'10"567
L. Hamilton pour_grille_de_depart.GIF  
1'10"621 Y. Tsunoda
  1'10"858
A. Albon pour_grille_de_depart.GIF  
1'10"948 P. Gasly
  1'11"311
E. Ocon pour_grille_de_depart.GIF  
1'11"285 D. Ricciardo
  1'11"482
L. Stroll pour_grille_de_depart.GIF  
1'11"563 F. Alonso
  1'12"019
L. Sargeant pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"020 S. Perez
  1'12"060
V. Bottas pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"512 G. Zhou
  1'13"028
N. Latifi pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"403 G. Zhou
  1'15"606

La course :

Pour la première fois de l’année, il semble que Max Verstappen n’ait aucune chance de victoire ce dimanche à Monaco, sauf en cas de circonstances exceptionnelles. En effet, le leader du championnat ne s’est qualifié que sixième, après avoir signé toutes les pole positions de la saison avant cette course.
 
C’est Charles Leclerc qui a signé la pole position, sa troisième à domicile, après avoir dominé les Essais Libres et s’être montré très rapide. Il est accompagné en première ligne par Oscar Piastri, qui confirme les progrès de McLaren F1 pour la troisième course avec les évolutions.
 
En deuxième ligne, on retrouve les deux mêmes équipes dans le même ordre, puisque Carlos Sainz est troisième dans sa Ferrari devant Lando Norris. George Russell est cinquième au départ, Lewis Hamilton a placé l’autre Mercedes en septième position, et les deux Britanniques entourent Verstappen sur la grille.
 
Yuki Tsunoda accompagne Hamilton en quatrième ligne, devant Alex Albon et Pierre Gasly. Esteban Ocon est 11e devant Daniel Ricciardo. Lance Stroll suit devant Fernando Alonso, Logan Sargeant, Sergio Pérez, Valtteri Bottas et Guanyu Zhou. Les pilotes Haas s’étaient qualifiés 12e et 15e, mais ils ont été disqualifiés pour un DRS non conforme. Nico Hülkenberg et Kevin Magnussen se partageront la dernière ligne.
 
14h40 : Si Piastri s’impose, le numéro 81 gagnera pour la 81e édition du Grand Prix de Monaco. Il s’agit précisément de la 70e édition comptant pour le championnat du monde.
 
14h51 : Pirelli prévoit un seul arrêt pour la stratégie optimale, que ce soit medium/dur, dur/medium ou tendre/dur. Les deux arrêts n’arriveront que s’il y a des circonstances exceptionnelles en course.
 
14h57 : Leclerc, Piastri, Sainz, Norris, Tsunoda, Albon, Ricciardo, Zhou et Hülkenberg sont en gommes mediums, tandis que Russell, Verstappen, Hamilton, Gasly, Ocon, Stroll, Alonso, Sargeant, Pérez, Bottas et Magnussen sont en pneus durs au départ.
 
Départ : Très bon départ de Leclerc qui garde la tête, et Sainz glisse aux côtés de Piastri au premier virage, mais il a quelque chose qui frotte sous sa voiture !
 
Tour 1 : Et Sainz tire tout droit à Massenet, laissant les deux McLaren derrière Leclerc ! Et derrière, il y a eu un énorme accident avec Pérez et les deux Haas. La Red Bull est détruite mais Pérez va bien, tout comme les pilotes Haas. Le drapeau rouge est déployé.
 
15h10 : Le ralenti montre que Magnussen a tenté de passer alors que Pérez était nettement devant. Il se pourrait que les commissaires le convoquent et lui donnent les deux points de pénalité qui signifieraient une suspension d’une course.
 
15h13 : La course reprendra avec un départ arrêté quand la piste sera propre et prête à être utilisée.
 
15h14 : Les deux pilotes Haas se sont accrochés au Portier, Ocon a attaqué Gasly et les deux hommes se sont touchés, ce qui a fait décoller Ocon.
 
15h22 : La direction de course annonce la grille de départ pour la relance, en prenant en compte le tour précédent, ce qui va sauver Carlos Sainz : Leclerc, Piastri, Sainz, Norris, Russell, Verstappen, Hamilton, Tsunoda, Albon, Gasly, Ocon, Stroll, Ricciardo, Alonso, Sargeant, Bottas, Zhou.
 
15h30 : La FIA annonce que la course repartira à 15h44.
 
15h32 : Ocon risque de ne pas repartir, car sa voiture a subi de lourds dégâts. Bruno Famin s’est exprimé à Canal+ et est furieux : "On va trancher dans le vif", a déclaré le Français. Nul doute que la relation déjà tendue entre Ocon et son équipe ne va pas s’arranger, le pilote étant responsable de l’accrochage.
 
15h35 : Il n’y aura pas d’action des commissaires sur le crash du départ, Magnussen échappe donc à une pénalité.
 
15h37 : Hamilton était frustré à la radio quand il a appris qu’il y avait un drapeau rouge : "Je vous l’avais dit, les gars. Je vous l’avais dit". Le Britannique voulait des mediums au départ pour pouvoir chausser les gommes dures en cas d’interruption.
 
15h43 : Abandon confirmé pour Esteban Ocon, qui est en jean et sweat en dehors de sa voiture. Il y aura donc 16 voitures au départ.
 
15h44 : Leclerc, Piastri, Sainz et Norris ont chaussé les pneus durs, Russell, Verstappen et Hamilton ont fait l’inverse et chaussé les mediums. Tsunoda et Albon sont en durs, Gasly et Stroll en mediums, Ricciardo en durs, Alonso en mediums, Sargeant en durs, Bottas en mediums et Zhou en durs.
 
Deuxième départ : Très bon départ de Leclerc et Piastri reste deuxième, Sainz s’intercale troisième devant Norris, et le classement ne bouge pas dans le top 10.
 
Tour 3 : Cette fois, le départ est propre de la part des 16 pilotes, tout comme le tour qui le suit.
 
Tour 4 : Leclerc signe l meilleur tour en 1’24"624, mais l’écart est de moins d’une seconde. Les six premiers se tiennent en un mouchoir, seul Hamilton est légèrement distancé.
 
Tour 5 : Piastri prend le meilleur tour à Leclerc en 1’22"314, mais le Monégasque imprime son rythme pour ne pas cramer les pneus durs. Derrière, Verstappen et Hamilton ont mis de la distance avec les pilotes qui les précèdent.
 
Tour 6 : Leclerc reprend le meilleur tour en course en 1’21"795, et il remet Piastri à une seconde. Sainz est dans le sillage de la McLaren, et Norris s’est laissé distancer. Les 16 pilotes se tiennent pour l’instant en 13 secondes.
 
Tour 7 : Leclerc accélère encore en 1’21"145, tandis que l’ingénieur de Russell lui dit de ne pas rester proche de Norris pour garder les pneus en forme. Et de fait, le Britannique a laissé 3"5 d’avance à Norris ! Nous sommes déjà face à une course de gestion.
 
Tour 8 : Piastri a quelques dégâts sur le plancher mais il signe le meilleur tour en 1’20"808. Sainz reste dans son sillage et va lui aussi fatiguer ses gommes.
 
Tour 9 : Sainz fait mieux et revient sur Piastri grâce à un chrono de 1’20"272. Les commissaires infligent une pénalité de 10 secondes à Ocon pour l’accrochage avec Gasly... alors que le Français a abandonné.
 
Tour 10 : Piastri accélère en 1’19"906. Les commissaires ne mettent aucune enquête sur l’accrochage du premier départ entre Piastri et Sainz.
 
Tour 11 : C’est le premier tour où le meilleur temps n’est pas battu. Piastri est dans la seconde de Leclerc, Sainz est à huit dixièmes de l’Australien, et Norris est à 1"7. Russell a totalement décroché et gère ses pneus au maximum avec 6 secondes de retard.
 
Tour 12 : Sainz est toujours collé au train de Piastri. L’ingénieur de Verstappen ne comprend pas pourquoi Russell donne autant de marge aux leaders, et ce dernier s’interroge en proposant de stabiliser l’écart à 3 secondes. Son ingénieur lui dit qu’il n’a "rien à gagner à rouler plus vite".
 
Tour 13 : Piastri est revenu sur Leclerc et les trois leaders se tiennent en 1"5.
 
Tour 14 : Piastri accélère en 1’18"745 mais reste toujours coincé derrière Leclerc.
 
Tour 15 : Russell pointe désormais à 8"5 de Norris. Le pilote Mercedes vise de ne pas perdre davantage de places en tentant un seul arrêt et en allant le plus loin possible dans le cas d’une nouvelle neutralisation.
 
Tour 16 : Bottas est le premier à rentrer aux stands. Il ressort dernier avec des pneus durs. En tête, huit dixièmes séparent les trois leaders, alors que Leclerc continue de rouler à un rythme de gestion maximale.
 
Tour 18 : Pour prouver à quel point les leaders économisent, Bottas vient de faire le meilleur tour grâce à son air libre avec la Stake, en 1’16"561. Soit 3"5 de mieux que Leclerc et Piastri.
 
Tour 19 : Bottas est déjà revenu à l’arrière du peloton. Une très bonne stratégie de la part de Stake, car il ira au bout avec ses pneus durs et il pourrait remonter jusqu’aux points.
 
Tour 21 : Leclerc a accéléré mais Piastri reste dans la seconde. Sainz est à 1"3, Norris suit de près, tandis que Russell bloque Verstappen et est à 11 secondes de Norris.
 
Tour 22 : Leclerc continue d’accélérer, et les 4 leaders ont fait leur meilleur tour personnel dans la dernière boucle.
 
Tour 24 : Leclerc a 1"4 d’avance sur Piastri, et Sainz est à 2"5 de l’Australien. Norris est à 1"3 et possède 12"8 de marge sur Russell. Verstappen suit devant Hamilton qui a laissé 3"7 d’écart, et Tsunoda qui est à 7 secondes. Albon et Gasly suivent devant Stroll et Alonso, puis Ricciardo, Sargeant, Zhou et Bottas, qui est calé dans le sillage du peloton.
 
Tour 25 : Verstappen n’apprécie pas cette course : "C’est ennuyeux, j’aurais dû prendre mon oreiller".
 
Tour 26 : Les écarts sont stables en tête, toujours dans des temps plutôt lointains du rythme de référence.
 
Tour 28 : Si tout le monde devant Bottas s’arrête, le Finlandais peut viser la huitième place. C’est pour l’instant le seul enjeu d’une course calme. Très calme...
 
Tour 30 : Sainz accélère pour tenter de faire accélérer Piastri, en vain, puisque l’Australien est dans le sillage de Leclerc.
 
Tour 31 : L’ingénieur de Norris lui dit que Sainz a du graining sur ses pneus, tandis que la McLaren ne subit qu’une "légère abrasion", selon Will Joseph.
 
Tour 33 : Sainz a laissé 2"5 pour gérer ses gommes, et les temps sont toujours entre 1’19 et 1’20 chez les leaders. Tsunoda a laissé beaucoup d’écart se creuser puisqu’il est à 21 secondes de Hamilton.
 
Tour 36 : Piastri est à une seconde de Leclerc, et Sainz à 2"6 de la McLaren. 1"4 sépare Sainz de Norris, et Russell est à 14"2 de son compatriote. Verstappen est toujours dans le sillage de la Mercedes, et Hamilton est à 1"9 de la Red Bull. Tsunoda creuse encore l’écart et n’a qu’Albon dans son sillage, puisque Gasly est à 7"7 de la Williams. Stroll est à 1"2 et Alonso a lui aussi 7 secondes de retard sur son équipier. Le reste des pilotes est regroupé.
 
Tour 38 : Ocon écopera de 5 places de pénalité sur la grille au Canada, en conversion de ses secondes de pénalité.
 
Tour 39 : Russell continue à perdre du temps, à 18 secondes de Norris. Les leaders continuent leur course d’attente.
 
Tour 40 : Ferrari demande à Leclerc de ralentir pour éviter que McLaren ait un arrêt gratuit face à Russell. Leclerc n’est pas très heureux : "Je n’ai pas compris. Cela me fait être très lent et je n’aime pas ça."
 
Tour 41 : Piastri ne comprend pas non plus : "Il n’a pas l’air de ralentir, il doivent être inquiets de quelque chose car sinon, il ralentirait". Les deux leaders reviennent dans le trafic.
 
Tour 43 : Des écarts naturels se créent entre les leaders au fil des dépassements de retardataires. Leclerc a pris 2"5 de marge, tandis que Sainz et Norris se sont rapprochés de Piastri. Russell est remonté à 15 secondes de Norris. En revanche, Tsunoda continue à perdre du temps et pointe à 28"8 de Hamilton. Alonso a lui aussi perdu du temps sur Stroll, qui rentre au stand.
 
Tour 44 : Stroll est ressorti à 19 secondes de Gasly en pneus durs neufs. Le Canadien avait un arrêt gratuit et a un boulevard devant lui pour remonter sur son rival.
 
Tour 45 : Leclerc a 2"1 de marge sur Piastri, qui a 2"5 d’avance sur Sainz. Norris est à 1"5 et Russell à 13"9. Verstappen et Hamilton suivent de près tandis que Tsunoda est à 33"8 du Britannique. Albon est à 1"5, Gasly à 7"8, et Stroll accélère en roulant aussi vite que les leaders, soit deux secondes plus vite que Gasly.
 
Tour 47 : Les écarts sont stables, tandis que Stroll est à 16"5 de Gasly, qui a accéléré dans le dernier tour.
 
Tour 48 : Leclerc demande s’il doit créer un écart, et son ingénieur lui dit que ce n’est pas intéressant. Le Monégasque n’a pas entendu, et Bryan Bozzi lui répond : "Non Charles, nous ne sommes pas intéressés". Le pilote semble déçu : "Ce n’est pas sympa".
 
Tour 49 : McLaren dit à Norris qu’il a un arrêt gratuit derrière Sainz s’il y a une voiture de sécurité. Le Britannique met la pression sur la Ferrari.
 
Tour 51 : Stroll a eu une crevaison et repasse par les stands. La bande de roulement est dans l’entrée des stands mais hors trajectoire.
 
Tour 52 : Hamilton s’est arrêté grâce à l’écart qu’avait laissé Tsunoda (44 secondes). Le replay montre que Stroll a tapé le rail avec l’arrière gauche. Hamilton ressort en gommes dures, tandis que Verstappen commence à mettre la pression sur Russell.
 
Tour 53 : Verstappen rentre à son tour, obligé par l’arrêt de Hamilton. Russell risque de devoir en faire de même pour se mettre hors de portée des deux hommes en cas de neutralisation.
 
Tour 54 : Russell continue en piste, et Hamilton signe le meilleur tour en course en 1’16"458. Devant, Norris met toujours la pression à Sainz. Bottas a dépassé Sargeant en piste... le premier de la course ?
 
Tour 55 : Verstappen prend le meilleur tour en 1’15"815, et il est déjà à 12 secondes de Russell, qui ne peut plus s’arrêter et va devoir se défendre en fin de course.
 
Tour 56 : Verstappen enchaine en 1’15"398, deux secondes plus rapide au tour que Russell. Norris attaque Sainz mais ne parvient pas à passer. Il est dans le sillage de la Ferrari.
 
Tour 57 : Hamilton accélère et signe le meilleur tour en 1’14"423, soit 3 secondes plus vite que les leaders. Il est à 3"8 de Verstappen.
 
Tour 58 : Russell accélère et doit encore tenir 22 tours sur des mediums qui ont déjà 56 boucles. Seuls lui, Gasly et Alonso ont encore des mediums de plus de 50 tours. En pneus tendres, Stroll a dépassé Zhou dans le tunnel ! Et le Canadien a passé Sargeant.
 
Tour 60 : Norris est toujours dans la boîte de vitesses de la Ferrari de Sainz, en vain. L’Espagnol s’inquiète : "Si Lando rentre mettre des mediums neufs, même Charles est en danger". Hamilton améliore le meilleur tour en course en 1’14"204.
 
Tour 62 : Leclerc a 1"7 de marge sur Piastri, qui a 5"2 d’avance sur Sainz. Ce dernier gère toujours la McLaren de Norris et essaie de laisser de la marge à Leclerc en tête. Verstappen est revenu dans le sillage de Russell avec un grand différentiel de performances.
 
Tour 64 : Hamilton signe un nouveau meilleur tour en course en 1’14"165, tandis que Verstappen est toujours coincé dans le sillage de l’autre Mercedes de Russell. Hamilton revient à raison de 2 secondes au tour sur les deux pilotes.
 
Tour 65 : Norris remet la pression à Sainz, alors que Russell a accéléré et empêche la McLaren de faire un autre arrêt. Verstappen met toujours la pression sur Russell.
 
Tour 66 : L’ingénieur de Tsunoda lui dit qu’il est dans la bonne fenêtre pour attaquer davantage, ce qui fait plaisir au pilote japonais : "C’est ce que j’aime entendre".
 
Tour 68 : Leclerc a pris 2"4 de marge sur Piastri, qui possède la même avance sur Sainz. Norris est à 1 seconde et Russell à 15 secondes. Sargeant a touché le mur, sans conséquences.
 
Tour 69 : Tsunoda ne parvient pas à lâcher Albon, qui suit le rythme du pilote RB F1. Devant, Leclerc se forge une avance importante avec 4 secondes de marge, alors que Sainz est à une demi-seconde de Piastri.
 
Tour 70 : Leclerc s’envole en tête avec 5"3 de marge, et le trio derrière est regroupé derrière Piastri. Russell est à 12"3 et Verstappen est toujours dans son sillage.
 
Tour 72 : Piastri est incapable de répliquer l’accélération de Leclerc et pointe désormais à 7"6, alors que l’Australien n’a plus de rythme. Russell signe des temps très solides en 1’15"8 avec des pneus mediums vieux de 70 tours.
 
Tour 73 : Piastri n’a plus de rythme et roule plus lentement que tous les pilotes du top 7.
 
Tour 74 : Leclerc possède désormais 8"5 d’avance. Sargeant a passé Zhou à Mirabeau en profitant du fait qu’une McLaren prenait un tour au pilote Stake. Alonso a touché les rails de la Piscine, sans conséquences.
 
Tour 75 : Leclerc admet qu’il va maintenant se calmer : "Je vais juste chercher à rallier l’arrivée". Une sage décision qui rassure son ingénieur : "Merci."
 
Tour 76 : L’écart reste stable à 8"8, et Piastri a d’autres chats à fouetter que d’aller chercher le Monégasque, alors que Sainz et Norris sont derrière lui. Russell continue à revenir et n’est qu’à 6"6 de Norris, avec Verstappen et Hamilton dans son sillage.
 
Tour 77 : Les écarts sont stables dans le peloton de tête.
 
Dernier tour : La voie est libre pour Leclerc, qui va aller s’imposer à domicile, après avoir eu une quantité incroyable de malchance et de mauvais jours à domicile par le passé.
 
Arrivée : Et c’est fait pour Charles Leclerc, vainqueur à Monaco ! Le pilote monégasque est le premier local à remporter le GP depuis Louis Chiron, et il se replace au championnat à 31 points de Max Verstappen. Piastri et Sainz l’accompagnent sur le podium, tandis que Norris termine quatrième.
 
Russell est cinquième devant Verstappen et Hamilton, qui ajoute le point du meilleur tour. Tsunoda ajoute 4 points au compte de RB F1, et Albon ouvre le compteur de Williams avec 2 points ! Gasly ajoute une unité pour Alpine et ouvre son propre compteur pour cette saison. Le top 10 de l’arrivée est le même que celui du départ !
 
Alonso est 11e devant Ricciardo et Bottas, puis Stroll, Sargeant, et Zhou.
  • Meilleur tour : L. Hamilton : 1'14"165
  • Le classement du GP : 
1er
C. Leclerc
2ème
O. Piastri
3ème
C. Sainz
4ème
L. Norris
5ème
G. Russell
6ème
M. Verstappen
7ème
L. Hamilton
8ème
Y. Tsunoda
9ème
A. Albon
10ème
P. Gasly
11ème
F. Alonso
12ème
D. Ricciardo
13ème
V. Bottas
14ème
L. Stroll
15ème
L. Sargeant
16ème
G. Zhou

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 25/05/2024 - 07:21
Dernière modification : 26/05/2024 - 18:16
Catégorie : Saison 2024
Page lue 183 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 28
^ Haut ^