Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2024 - GP du Canada

 

 

Les essais qualificatifs :

Malgré trois séances d’essais libres, il est très difficile d’imaginer qui sera favori pour la pole position de ce Grand Prix du Canada. Les deux séances du vendredi n’ont pas offert de hiérarchie nette, et celle des EL3 a semblé difficilement crédible pour l’imaginer donner la grille de départ.
 
En effet, Lewis Hamilton devançait Max Verstappen et George Russell, tandis que McLaren F1 et Aston Martin semblaient être les outsiders de cette séance. Les pilotes Ferrari se sont inquiétés de leur rythme, tandis que Sergio Pérez était également en retrait.
 
A noter qu’Esteban Ocon écopera de 5 places de pénalité à la suite de l’accrochage avec Pierre Gasly à Monaco. Par dessus tout cela, la pluie pourrait venir jouer le rôle de perturbatrice, puisque des averses sont attendues au-dessus de Montréal à l’heure de la séance qualificative. Et si c’est le cas, les qualifications se joueront à la gestion des gommes.
 
21h55 : Les prévisions météorologiques annoncent des averses pendant la séance, avec un risque de pluie qui s’élève à 80 %. A noter qu’une grosse averse s’est déjà abattue entre les EL3 et les qualifs.
  •  1ere partie :
Des gouttes de pluie apparaissent déjà aux virages 7 et 8 d’après le l’ingénieur de Lando Norris, mais il assure qu’elles sont assez légères pour ne pas apparaître. Plusieurs pilotes sortent rapidement pour faire un temps au cas où les gouttes arrivent, mais ce n’est pas le cas des Ferrari.
 
Lance Stroll est un des premiers en piste et se plaint de pneus froids, tandis que les pilotes Mercedes sont finalement les derniers à sortir, pour privilégier un balayage maximal de la piste. En faisant cela, Hamilton et Russell auront la chance d’être plus rapide si la Q1 se résume à une seule tentative sur le sec avant la pluie.
 
Max Verstappen a signé un temps de 1’15"194, le premier chrono de référence. Sergio Pérez a signé un 1’16"352 et Norris est allé plus vite en 1’14"585. Carlos Sainz s’est raté dans le premier virage de sa tentative et pourrait le payer.
 
Esteban Ocon s’est intercalé entre les Red Bull, et Guanyu Zhou a pris le cinquième temps. Stroll en termine avec son tour rapide et se place en tête en 1’14"519. Logan Sargeant se place lui aussi devant Pérez, qui se plaint d’avoir "très peu de grip". Valtteri Bottas prend la troisième place.
 
Fernando Alonso a pris le meilleur temps en 1’14"418, battu immédiatement par Russell en 1’14"012. Oscar Piastri a signé le deuxième temps, tandis que Kevin Magnussen et Sainz ont vu leur chrono annulé pour non-respect des limites de piste.
 
Magnussen a pris le deuxième temps, Norris a amélioré et est remonté en première place avec un chrono de 1’13"541. Alex Albon est remonté au sixième rang, et Hamilton s’est intercalé en huitième place entre les Aston Martin, alors que les chronos évoluaient rapidement.
 
Tsunoda s’est positionné quatrième, Stroll a amélioré en deuxième place à deux millièmes de Norris. Sargeant est remonté cinquième, et Ricciardo troisième. Avec une telle progression de la piste, il est clair que le timing sera crucial, soit par rapport à la pluie, soit par rapport au drapeau à damier.
 
Verstappen a pris le meilleur temps en 1’13"368 et Leclerc est remonté quatrième. Stroll a tapé le mur dans le virage des champions mais dit que sa voiture va bien. Les pilotes enchaînent les tours en pneus tendres et ont mis de l’essence pour pouvoir rouler jusqu’à la pluie.
 
Alonso est remonté quatrième et Ricciardo sixième, mais Sainz est ensuite passé en cinquième position. Russell a pris le meilleur temps en 1’13"242, et Hamilton est remonté en troisième position, confirmant la bonne forme de l’équipe de Brackley.
 
Piastri est provisoirement éliminé et se plaint d’avoir été gêné par Hamilton et Tsunoda. C’est surtout le Japonais qui l’a poussé à ralentir son tour. Leclerc a raté son premier virage après avoir été perturbé par des pilotes qui étaient au ralenti près du point de corde.
 
Pérez était dans un tour rapide mais a avorté sa tentative, et a regagné son box à 5 minutes du terme de la Q1. Le Mexicain est provisoirement éliminé et semble en grande difficulté, avec un chrono à 1"1 de celui de son équipier Verstappen.
 
Gasly a amélioré avec le deuxième temps, confirmant que la piste continue a évoluer jusque dans les dernières minutes. Piastri a signé le 11e temps et Magnussen le huitième. Stroll s’est porté en tête en 1’13"088 et Ocon a pris le cinquième temps.
 
Sargeant est remonté en cinquième position, Norris a pris le meilleur temps en 1’12"959 et Alonso s’est placé troisième. Tsunoda a pris le quatrième temps et Ricciardo le neuvième, tandis que Verstappen s’est plaint à la radio d’avoir des problèmes pour descendre les rapports.
 
Russell est remonté au deuxième rang et Hamilton a pris la première place en 1’12"851. La direction de course a classé sans suite la gêne de Piastri par Tsunoda et Hamilton. Sainz a progressé en quatrième position. Magnussen est remonté huitième.
 
Leclerc a pris le sixième temps, Bottas le 12e chrono, et Pérez n’a pas fait mieux que 12e, alors que plusieurs pilotes avaient encore à améliorer. Sargeant est remonté sixième, Ricciardo a pris le 12e temps et Verstappen s’est placé en tête en 1’12"360. Tsunoda est remonté deuxième et Albon en quatrième place. Ocon est 18e et partira donc dernier avec sa pénalité.
 
Les éliminés étaient Pérez, Bottas, Ocon, Hülkenberg et Zhou. Le Français partira dernier avec sa pénalité de 5 places.
  •  2ème partie : 
Des gouttes de pluie font leur apparition de nouveau, alors que les pilotes sortent des stands pour disputer la Q2.
 
Russell signe un 1’13"121, et Hamilton fait mieux en 1’13"104. Magnussen se place juste derrière, et Sainz prend la quatrième place. Sainz est cinquième, et Piastri en termine avec un très bon chrono qui l’envoi en tête, en 1’12"462. Verstappen s’est placé deuxième à six dixièmes.
 
Albon en termine avec le septième temps, juste devant Sargeant. Sainz prend la deuxième place alors que Piastri a fait un temps très rapide et garde six dixièmes de marge. Alonso prend la deuxième place à 0"389 de Piastri, battu par Leclerc qui revient à 0"311 du meilleur temps. Tsunoda prend la quatrième place.
 
Russell bat le meilleur temps en 1’12"323, et Verstappen s’énerve du trafic alors que le pilote s’est écarté de sa trajectoire. Hamilton prend le troisième temps malgré une énorme glisse dans la dernière chicane.
 
Verstappen a amélioré mais ne signe que le neuvième chrono, et Sainz le renvoie en dixième place presque immédiatement en se plaçant huitième. Leclerc n’a pas fait mieux mais reste cinquième, derrière les deux McLaren et les deux Mercedes.
 
Sargeant est remonté cinquième, Albon huitième, et Norris a signé le meilleur chrono en 1’12"201. Ricciardo est remonté quatrième et Tsunoda deuxième à un dixième de seconde de Norris. Verstappen est provisoirement éliminé à 1mn40 de la fin de Q2 et s’élance pour un tour rapide.
 
Leclerc n’a pas fait mieux que neuvième, et Verstappen en a terminé avec la cinquième place, pour sauver une place en Q3. Hamilton a amélioré son chrono et a signé le meilleur temps en 1’11"979. Russell a fait mieux en 1’11"742, et Sainz a progressé mais n’a pas fait mieux que 11e ! Albon a signé le sixième temps et cela a éliminé les deux Ferrari !
 
Les éliminés étaient Leclerc, Sainz, Sargeant, Magnussen et Gasly.
  •  3ème partie :
Verstappen est sous enquête pour ne pas avoir respecté les consignes du directeur de course. Il est probable que ce soit parce qu’il s’est glissé entre deux voitures qui étaient dans la voie rapide dans les stands, alors qu’il n’avait pas passé de roue derrière la ligne qui sépare la voie rapide et la voie lente, une consigne désormais obligatoire depuis Monaco.
 
La pluie tant redoutée n’est pas encore arrivée, et les pilotes vont donc tenter de rapidement prendre la piste, même si des gouttes tombent sur le Circuit Gilles Villeneuve. Le premier tour rapide pourrait donc être crucial pour la grille de départ.
 
Piastri a signé un temps de 1’12"713, battu par Verstappen en 1’12"358 ! Norris en a terminé avec le troisième temps, et Alonso l’a battu en troisième place. Stroll s’est placé quatrième alors que les pilotes Mercedes ont retardé au maximum leur sortie en piste.
 
Albon a pris le cinquième temps devant Norris, et Tsunoda a fait un temps très loin car il fait deux tours de préparation. Ricciardo en fait de même, tandis que les pilotes Mercedes s’élancent tardivement.
 
Russell bat le meilleur premier secteur de Verstappen, et Hamilton fait mieux que son équipier dans la première partie du circuit. Russell fait également mieux dans le deuxième secteur, et c’est mieux que Hamilton avant le dernier secteur.
 
Tsunoda se place sixième, Ricciardo huitième. Russell fait mieux en 1’12"000, et Hamilton se place deuxième à 0"280 ! Les Mercedes ne bluffaient pas et ont visiblement trouvé une solution pour faire mieux !
 
Les pilotes McLaren sont ressortis plus tôt que leurs concurrents, pour ne pas être gênés. La tentative était délicate de la part des deux pensionnaires de l’équipe, qui ne bénéficient pas d’une piste dans ses conditions optimales.
 
Piastri en a terminé avec son deuxième temps avec la deuxième place, prenant au passage le meilleur temps dans le troisième secteur. Et Norris a fait encore mieux avec un chrono à 0"021 de Russell, mais les autres pilotes avaient encore un tour rapide à effectuer.
 
Stroll a pris le sixième chrono, passant provisoirement devant Hamilton. Ricciardo a progressé en quatrième place, et Alonso en a terminé avec le cinquième temps. Tsunoda a pris le huitième temps provisoire.
 
Verstappen en a terminé avec le deuxième temps à égalité avec Russell ! Mais le Britannique l’ayant fait plus tôt, c’est lui qui garde la pole. Russell n’améliore pas dans son deuxième tour, tandis que Hamilton ne fait pas mieux et reste septième.
 
Russell est donc en pole position devant Verstappen puis les deux McLaren de Norris et Piastri. Ricciardo est cinquième devant Alonso. Hamilton et Tsunoda seront en quatrième ligne devant Stroll et Albon.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 George Russell Mercedes W15 1:13.013 1:11.742 1:12.000
2 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB20 1:12.360 1:12.549 1:12.000
3 Lando Norris McLaren Mercedes MCL38 1:12.959 1:12.201 1:12.021
4 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL38 1:12.907 1:12.462 1:12.103
5 Daniel Ricciardo RB Honda RBPT VCARB 01 1:13.240 1:12.572 1:12.178
6 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR24 1:13.117 1:12.635 1:12.228
7 Lewis Hamilton Mercedes W15 1:12.851 1:11.979 1:12.280
8 Yuki Tsunoda RB Honda RBPT VCARB 01 1:12.748 1:12.303 1:12.414
9 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR24 1:13.088 1:12.659 1:12.701
10 Alex Albon Williams Mercedes FW46 1:12.896 1:12.485 1:12.796
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Charles Leclerc Ferrari SF-24 1:13.107 1:12.691  
12 Carlos Sainz Ferrari SF-24 1:13.038 1:12.728  
13 Logan Sargeant Williams Mercedes FW46 1:13.063 1:12.736  
14 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-24 1:13.217 1:12.916  
15 Pierre Gasly Alpine Renault A524 1:13.289 1:12.940  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB20 1:13.326    
17 Valtteri Bottas Stake F1 Kick Sauber C44 1:13.366    
18 Esteban Ocon Alpine Renault A524 1:13.435    
19 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-24 1:13.978    
20 Guanyu Zhou Stake F1 Kick Sauber C44 1:14.292    
  • Grille de départ : 
G. Russell  pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"000 M. Verstappen
  1'12"000
L. Norris pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"021 O. Piastri
  1'12"103
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"178 F. Alonso
  1'12"228
L. Hamilton pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"280 Y. Tsunoda
  1'12"414
L. Stroll pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"701 A. Albon
  1'12"796
C. Leclerc pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"691 C. Sainz
  1'12"728
L. Sargeant pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"736 K. Magnussen
  1'12"916
P. Gasly pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"940 S. Perez
  1'13"326
V. Bottas pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"366 E. Ocon
  1'13"435
N. Hulkenberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"974 G. Zhou
  1'14"292
 

La course :

La séance qualificative du Grand Prix du Canada de F1 a certainement été l’une des plus belles de ces dernières années. Alors que la pluie menaçait, les pilotes ont roulé sur des œufs, dans des conditions délicates, mais finalement sèches jusqu’au bout.
 
George Russell a signé la pole position devant Max Verstappen, et les deux hommes ont signé le même temps au millième de seconde près. C’est la deuxième fois seulement que cela se produit dans l’histoire de la Formule 1, après le GP d’Europe 1997 à Jerez, où Jacques Villeneuve, Michael Schumacher et Heinz-Harald Frentzen avaient signé le meilleur temps à égalité.
 
Derrière les deux pilotes de la première ligne, qui seront des candidats naturels à la victoire, on retrouve les deux McLaren de Lando Norris et Oscar Piastri. En troisième ligne, un étonnant Daniel Ricciardo devance Fernando Alonso, puis Lewis Hamilton et Yuki Tsunoda, tandis que Lance Stroll et Alex Albon complètent le top 10.
 
Les Ferrari n’arrivent qu’en sixième ligne, Charles Leclerc et Carlos Sainz ayant été éliminés en Q2. Ils devancent Logan Sargeant, qui signe sa meilleure qualification de la saison, et Kevin Magnussen. Pierre Gasly est 15e devant Sergio Pérez, qui a raté sa troisième Q3 consécutive et a pris la porte en Q1.
 
Nico Hülkenberg et Esteban Ocon suivent sur la neuvième ligne et dernière occupée sur la grille. En effet, Valtteri Bottas et Guanyu Zhou s’élanceront de la voie des stands après un changement d’aileron pour prendre une autre spécification. Il est probable que Stake F1 joue la carte de la pluie, qui est attendue.
 
Interrogé par le journaliste Adam Cooper, Alessandro Alunni Bravi admet que l’équipe fait un pari en choisissant plus d’appui : "Ce sera la seule occasion que nous aurons de marquer des points. C’est un gros risque, mais c’est un risque que nous voulons prendre pour marquer des points."
 
19h35 : Les risques de pluie pour la course sont évalués à 80 % par Météo France. Une averse pourrait venir frapper le circuit à quelques minutes du départ, ce qui n’est pas une bonne nouvelle dans l’idée de voir la course se dérouler normalement.
 
19h43 : L’Alpine d’Esteban Ocon a un problème de wastegate et le Français pourrait devoir renoncer avant le départ.
 
19h47 : Le risque de pluie est à 100 % à l’heure du départ. Une averse devrait arriver à 19h54 heure française, et durer environ 15 minutes.
 
19h55 : Il pleut à Montréal, et l’on attend toujours les décisions de la direction de course. Report ? Départ derrière la voiture de sécurité ? Départ normal ? On devrait vite le savoir.
 
19h58 : Tous les pilotes ont chaussé les pneus intermédiaires, sauf les pilotes Haas qui ont les pneus pluie. Ils vont évidemment tenter de pouvoir rouler sans s’arrêter jusqu’à une potentielle interruption si l’averse en cours s’intensifie.
 
19h59 : Esteban Ocon va bien prendre le départ !
 
20h00 : La pluie a pour l’instant diminué, et l’on se dirige donc vers un départ classique. Mais une averse vient sur le circuit.
 
Départ : Très bon départ de Russell qui reste devant Verstappen, et les deux mcLaren jouent la prudence derrière. Dans le peloton, tout le monde passe les premiers virages. Pérez et Gasly se sont touchés.
 
Tour 1 : Alonso et Hamilton ont passé Ricciardo, et les Haas sont en grande forme avec les pneus pluie, puisque Magnussen est huitième. Hülkenberg est 12e.
 
Tour 2 : Magnussen est septième, alors que Russell profite d’avoir la voie libre pour prendre 2"4 d’avance. Hülkenberg se défait de Tsunoda. Sainz perd une place supplémentaire face à Sargeant. Magnusen est cinquième et Hülkenberg dixième !
 
Tour 3 : Russell signe le meilleur tour en course en 1’36"556, et le top 4 ne bouge pas. Magnussen prend la cinquième place à Alonso et Hülkenberg la neuvième à Stroll. L’ingénieur de Russell lui explique que c’est le pire de la pluie aujourd’hui.
 
Tour 4 : Russell bat le meilleur tour en course en 1’36"396 et Magnussen le bat en 1’36"134. Hülkenberg est huitième après avoir passé Ricciardo. Sainz a repassé Sargeant pour la 14e place. Pas d’investigation pour le contact entre Pérez et Gasly au départ.
 
Tour 5 : Russell est en tête avec 3s d’avance sur Verstappen, et 5"3 sur Norris, et il signe le meilleur tour en course en 1’34"585. Magnussen, qui est quatrième, le bat en 1’33"993, et Piastri est cinquième devant Alonso, Hamilton, Hülkenberg, Ricciardo et Stroll. Leclerc est 11e mais Ferrari voit "quelque chose d’étrange" sur son moteur. Tsunoda suit devant Albon, Sainz, Sargeant, Ocon, Pérez, Gasly, Bottas et Zhou. Leclerc s’interroge sur son moteur et son ingénieur lui dit que le bloc propulseur ne va pas bien mais qu’il attaque encore.
 
Tour 6 : Verstappen bat le meilleur tour en course en 1’33"859, et les pilotes Haas se mettent à perdre du temps ! Le ’crossover point’ est atteint et les pneus intermédiaires sont désormais plus rapides que les pluie. Sargeant provoque un drapeau jaune avec une sortie de piste mais il peut repartir, en dernière place.
 
Tour 7 : Russell améliore le meilleur temps en 1’32"899, battu par Verstappen en 1’32"634. L’écart entre les deux hommes est de 2"4. Hamilton repasse Hülkenberg. Le soleil baigne désormais le circuit et Alonso et Hamilton se battent pour la sixième place.
 
Tour 8 : Russell signe le meilleur tour en course en 1’30"974, et Magnussen rentre aux stands pour chausser les pneus intermédiaires, tandis que Hülkenberg reste en piste. L’Allemand va-t-il tenter un passage des wets au slicks ?
 
Tour 9 : Verstappen bat le meilleur tour en course en 1’30"766 et il revient à moins de 1"5 de Russell. Magnussen est ressorti en pneus intermédiaires.
 
Tour 10 : Russell bat le meilleur tour en 1’30"401, amélioré immédiatement par Verstappen en 1’30"159, puis par Norris en 1’29"860. L’écart entre les deux leaders est de 1"4, tandis que Norris est à 8"6 de Verstappen. Leclerc se plaint de ne pas pouvoir dépasser avec son moteur en difficulté, et son équipe n’a pas de solution à lui fournir.
 
Tour 11 : Russell accélère en 1’29"790 et Verstappen fait mieux en 1’29"295. Norris remonte et pointe à moins de 8 secondes de Verstappen. Ricciardo est sous enquête pour un faux départ. Hülkenberg reste septième et parvient à garder l’avantage sur le peloton. Ricciardo le dépasse finalement.
 
Tour 12 : Norris continue à être le plus rapide et bat le meilleur tour en 1’28"032. Les affaires de Hülkenberg se compliquent avec une place perdue face à Stroll. Red Bull annonce à Verstappen une averse de 5 minutes dans environ 15 tours. Ricciardo écope de 5s de pénalité.
 
Tour 13 : Verstappen est revenu à une demi-seconde de Russell, et Norris est à 6"8 du Néerlandais. Piastri est à 6"6 et Alonso à 10 secondes, avec Hamilton dans son sillage. Hülkenberg rentre finalement au stand. Mercedes confirme une averse dans 20 minutes environ, et Russell s’inquiète de la dégradation des pneus. Mais passer les slicks pourrait poser problème si une averse revient.
 
Tour 14 : Verstappen est blotti dans le sillage de Russell, qui fait les affaires de Norris, puisque la McLaren revient à 5"3 de la Red Bull.
 
Tour 15 : Norris signe le meilleur tour en course en 1’26"857 et reprend près de deux secondes aux deux leaders. Derrière, Hamilton a laissé un peu de marge face à Alonso et montre qu’il est dans les temps des leaders.
 
Tour 16 : Verstappen est en tête devant Verstappen et Norris, qui est à 3"4. Piastri suit devant Alonso, Hamilton, Ricciardo, Stroll, Leclerc et Tsunoda pour le top 10. Albon est juste derrière devant Sainz, Magnussen, ocon, Pérez, Gasly, Bottas, Zhou, Hülkenberg et Sargeant.
 
Tour 17 : Norris refait un nouveau meilleur tour en 1’26"553, et il est maintenant à moins de 2 secondes des deux leaders. La pluie va arriver dans une grosse dizaine de minutes. Verstappen se rate dans le premier virage et laisse 2"8 de marge à Russell ! Norris en profite et revient à huit dixièmes du Néerlandais.
 
Tour 18 : C’est maintenant Piastri qui vole en piste avec un 1’26"412, et il est revenu à 6"6 de Norris. Ce dernier est toujours coincé derrière Verstappen, alors que Hamilton est toujours bloqué derrière Alonso.
 
Tour 19 : Russell n’a plus que 1"8 d’avance sur Verstappen, qui est toujours devant Norris, mais le DRS est autorisé ! Piastri améliore son meilleur tour en 1’25"976.
 
Tour 20 : Piastri fait mieux en 1’25"529, et il est à 5"5. L’averse est prévue à 20h40 maintenant. Les pilotes de peuvent pas profiter du DRS car le hors trajectoire est encore détrempé. Mais Albon en profite pour dépasser Tsunoda et se place dixième. Et Norris se défait de Verstappen !
 
Tour 21 : Le Britannique signe le meilleur tour en course en 1’25"473, battu par Piastri en 1’25"391 puis par Hamilton en 1’25"298. Russell domine donc mais il a 5 dixièmes de marge sur Norris, qui à huit dixièmes sur Verstappen. Piastri est à 5 secondes de Verstappen. Et un tour après avoir dépassé Verstappen, Norris dépasse Russell qui se rate et voit Verstappen le dépasser aussi !
 
Tour 22 : Norris améliore le meilleur tour en course en 1’25"192, et il a 2"3 de marge sur Verstappen ! Russell est à 1"3 de la Red Bull et Piastri à 2"9 de la Mercedes.
 
Tour 23 : Norris accélère en 1’24"429 et creuse l’écart sur Verstappen, avec un tour plus rapide de deux secondes ! Piastri est revenu à 1 seconde de Russell. Gasly a dépassé Pérez pour la 15e place.
 
Tour 24 : Norris creuse l’écart avec 5"6 d’avance, et Verstappen a 1"4 de marge sur Russell. Piastri est dans le sillage de la Mercedes. Alonso résiste toujour à Hamilton, qui cherche à tout prix la faille. Ricciardo, Stroll, Albon et Tsunoda sont dans le top 10, devant Leclerc et Sainz.
 
Tour 25 : Norris vole en piste et il a plus de dix secondes de marge sur un Verstappen qui n’a plus de rythme ! Russell et Piastri sont dans son sillage. Mais Sargeant sort de la piste et la voiture de sécurité est déployée ! L’avance de Norris est réduite à néant alors qu’il avait creusé l’écart de plus de 4 secondes dans ce tour. Sargeant abandonne, voiture bloquée et abîmée en piste.
 
Tour 26 : Norris est resté en piste compte tenu de son bon rythme, tandis que Verstappen, Russell et Piastri rentrent aux stands ! C’est aussi le cas d’Alonso et Hamilton, et tous les pilotes chaussent de nouveau des intermédiaires car il pleut encore ! Ricciardo et Tsunoda ne sont pas rentrés, comme Ocon. Tous les autres passent par les stands.
 
Tour 27 : Et Norris s’arrête un tour plus tard, il ressort troisième derrière Verstappen, qui reprend la tête, et Russell. Piastri reste quatrième devant Hamilton. Alonso, Ricciardo, Tsunoda, Stroll et Ocon suivent dans le top 10. Ricciardo s’arrête aussi avec un tour de retard.
 
Tour 28 : Norris était trop avancé pour s’arrêter quand la voiture de sécurité a été déployée, et l’ingénieur de Verstappen s’en amuse : "C’est le retour des choses après Miami". En Floride, Norris avait bénéficié d’un très bon timing pour s’arrêter. Et la pluie revient !
 
Tour 29 : Leclerc a changé ses pneus pour des slicks, et il repart après une longue attente dans les stands pour réinitialiser son volant. La voiture de sécurité va rentrer !
 
Tour 30 : C’est reparti ! Verstappen garde la tête mais ne parvient pas à creuser l’écart sur Russell, qui reste collé à lui et veut profiter du DRS. Norris est à plus d’une seconde de Russell. Ricciardo se fait passer par Ocon et Albon. Leclerc est lent en piste et son équipe lui dit qu’il n’y a que deux tours de pluie, mais ça semble impossible à tenir. Son problème moteur est réglé.
 
Tour 31 : Le DRS est activé puis immédiatement désactivé et Leclerc prend 15 secondes au tour. En tête, Verstappen a 1"5 d’avance sur Russell, qui a la même marge sur Norris. Piastri est à 1"1 et Hamilton, qui a passé Alonso, est dans son sillage. Tsunoda est septième après avoir passé Stroll.
 
Tour 32 : Les écarts sont stables en tête, le ralenti montre qu’Albon a fait un double dépassement exceptionnel. Leclerc rentre chausser de nouveau des intermédiaires.
 
Tour 33 : Les tours commencent à ralentir, signe que la piste est de plus en plus mouillée. Sainz a touché Bottas et a cassé son aileron avant, la journée est difficile chez Ferrari. Gasly se défait de Pérez pour la 15e place. Le Mexicain boit le calice jusqu’à la lie.
 
Tour 34 : La pluie ralentit de nouveau et Verstappen a toujours 1"1 de marge sur Russell. Norris est à 1"4 de la Mercedes et Piastri à moins d’une seconde de son équipier. Hamilton suit ce groupe contrairement à Alonso qui est à 4 secondes de Hamilton. Tsunoda est à 1"5 de l’Espagnol avec ses pneus intermédiaires du départ.
 
Tour 35 : La mi-course est atteinte après 55 minutes de course. Gasly a passé Magnussen.
 
Tour 36 : Verstappen a 1"4 d’avance sur Russell, l’écart est le même entre Russell et Norris, et entre les deux McLaren. Hamilton est maintenant à moins d’une demi-seconde de la deuxième McLaren.
 
Tour 37 : Verstappen prend de l’avance avec 2"6 de marge sur Russell, et ce dernier voit les McLaren revenir. Pérez dépasse Magnussen pour pointer en 15e position...
 
Tour 38 : Verstappen a 2"6 de marge, et Norris est à 1"2. Les écarts sont stables dans le top 5 et Alonso se laisse distancer à 7"9.
 
Tour 40 : Le DRS est de nouveau activé, et dans le top 5, c’est Hamilton qui pourrait en profiter puisqu’il est à 3 dixièmes de Piastri.
 
Tour 41 : Les temps s’améliorent parmi les leaders, et c’est Hamilton qui signe le meilleur chrono en 1’23"880. Les 5 premiers sont séparés par 5"5. Gasly s’est arrêté pour mettre des slicks et il ressort 18e.
 
Tour 42 : Meilleur tour en course pour Russell en 1’23"783 mais l’écart est de 3"9 avec Verstappen, et Norris revient. Le Britannique fait une erreur mais parvient à rester troisième. Magnussen s’arrête à son tour pour chausser des mediums, mais vu le chrono de Gasly, il est difficile de penser que ce soit le bon moment.
 
Tour 43 : Verstappen a 4 secondes d’avance sur Russell qui perd en rythme. Bottas s’arrête tandis que Leclerc abandonne.
 
Tour 44 : Norris signe le meilleur tour en course en 1’23"671, juste après que Russell l’a fait avant lui. Hamilton s’arrête, comme Ricciardo, Sainz et Pérez. Norris est sous étude des commissaires pour avoir gagné un avantage lors de sa sortie.
 
Tour 45 : Piastri s’arrête à son tour, alors que le trio de tête reste en piste. Verstappen continue de perdre du temps et n’a plus que 3"3 d’avance. Alonso, Tsunoda, Stroll, Ocon, Albon et Hülkenberg s’arrêtent à leur tour, alors que Gasly tourne plus vite que les leaders ! La plupart ressortent en mediums, sauf Alonso et Stroll en durs, comme Gasly.
 
Tour 46 : Verstappen et Russell s’arrêtent, Norris reste un tour en piste pour essayer de faire l’overcut sur Russell puisqu’il allait plus vite ! Et il signe le meilleur tour en 1’23"569 ! Gasly va plus vite et roule en 1’23"452. Les commissaires mettent Norris sous enquête pour le temps gagné lors de sa sortie.
 
Tour 47 : Le Britannique reste en piste avec un nouveau meilleur tour en course en 1’23"272. McLaren ne va pas devoir le laisser trop longtemps en piste ! Verstappen suit devant Russell, Piastri, Hamilton, Alonso, Tsunoda, Stroll, Ocon et Albon pour le top 10.
 
Tour 48 : Norris s’arrête après deux tours d’overcut ! Il ressort deuxième derrière Verrstappen après une glissade mais réussit à dépasser Russell ! Il est deuxième devant la Mercedes et Piastri, qui est collé à la Mercedes. Russell revient sur lui évidemment, car les pneus de la McLaren sont très froids, et le Britannique l’attaque dans le troisième secteur mais ne parvient pas à passer !
 
Tour 49 : Verstappen améliore le meilleur tour en course en 1’20"470, battu par Hamilton en 1’19"502 ! Le Britannique va très vite mais commet une erreur et perd 3 secondes. Russell parvient à se défaire finalement de Norris grâce à des pneus plus chauds.
 
Tour 50 : Verstappen fait le meilleur temps en 1’19"401, battu par Russell en 1’19"359.
 
Tour 51 : Russell se rate et Norris en profite pour le dépasser !
 
Tour 52 : Verstappen signe le meilleur tour en 1’18"109, battu par Hamilton en 1’18"018.
 
Tour 53 : Verstappen signe le meilleur tour en 1’17"905, et Norris va plus vite en 1’17"631. L’écart entre les deux est de 5"4, tandis que Russell est maintenant à 2"1 de Russell et menacé par Piastri. Hamilton est à 4"’. Et Pérez a tapé le mur ! Il est au ralenti avec l’aileron arrière cassé et rentre abandonner. la course devient folle puisque Sainz et Albon se sont accrochés ! La voiture de sécurité est sortie.
 
Tour 54 : Verstappen a signé le meilleur tour en course en 1’17"251, mais la course est neutralisée. Albon abandonne et Sainz est reparti au ralenti. C’est Sainz qui est parti en tête-à-queue et a accroché Albon.
 
Tour 55 : Russell et Hamilton se sont arrêtés ! Les Mercedes profitent de l’avance pour chausser des pneus neufs, mediums pour Russell et durs pour Hamilton. Sainz rentre au stand pour abandonner.
 
Tour 56 : Verstappen mène devant Norris, Piastri, Russell, Hamilton, Alonso, Stroll, Tsunoda, Ocon et Ricciardo. Gasly est 11e devant Hülkenberg, Bottas, Magnussen et Zhou.
 
Tour 58 : La course va reprendre : il restera 12 tours dans cette folle course !
 
Tour 59 : Verstappen parvient immédiatement à surprendre Norris et prend 1"7 de marge dans le premier tour, alors que Piastri est dans le sillage de son chef de fil ! Les Mercedes restent également collées aux McLaren.
 
Tour 60 : L’avance de Verstappen est de deux secondes, et les trois qui le suivent sont dans la zone DRS du pilote qui précède. Hamilton est légèrement décroché. Magnussen s’est raté à la chicane opposée.
 
Tour 61 : Norris signe le meilleur tour en 1’17"236, et Russell fait mieux en 1’17"103. L’avance de Verstappen était passée sous les deux secondes mais le Néerlandais accélère. Ocon dépasse Tsunoda pour la huitième place.
 
Tour 62 : Verrstappen signe le meilleur tour en course en 1’16"625, sans forcément creuser l’écart sur Norris, Piastri et Russell. Hamilton est à 1"2 de son équipier, et Alonso est décroché à 3 secondes. Russell attaque Piastri mais l’Australien résiste et reste devant à la chicane !
 
Tour 63 : Verstappen accélère encore en 1’16"318, et son avance est de 2"2 sur Norris. Piastri est à 1 seconde de son équipier et il tient Russell derrière lui. Piastri et Russell se touchent, et Hamilton en profite pour passer son équipier !
 
Tour 64 : Verstappen continue à creuser l’écart en 1’15"983, tandis que Norris est à 2"7. Piastri est à 2"2 et Hamilton est dans son sillage.
 
Tour 65 : Meilleur tour encore pour Verstappen (1’15"830), qui porte son avance à 3 secondes. Hamilton se montre incisif derrière Piastri et fait ce que Russell n’avait pas réussi à faire en prenant la troisième position !
 
Tour 66 : Hamilton signe le meilleur tour en 1’15"074 et repousse Piastri à plus d’une seconde dès le début du tour. Devant, l’écart est toujours de 3 secondes. Russell se défait enfin de Piastri. Tsunoda a fait une erreur et plonge dans le classement. Hülkenberg a failli percuter la RB F1 du Japonais.
 
Tour 67 : Verstappen conserve 3 secondes d’avance sur Norris, qui a 2"4 sur Hamilton. Russell est à 7 dixièmes de son équipier et Piastri s’effondre à 2"4.
 
Tour 68 : Il reste moins de trois tours et Verstappen semble avoir course gagnée avec 3"3 de marge sur Norris. Les pilotes Mercedes sont à moins de deux secondes du pilote McLaren, et Russell attaque Hamilton pour la troisième place ! Le jeune pilote passe son septuple champion du monde d’équipier ! Mercedes a dit à ses pilotes qu’ils étaient libres de se battre, à condition de garder les choses propres.
 
Tour 69 : Ocon a perdu deux places au profit de Ricciardo et Gasly. Il est dixième. Hamilton reste dans le sillage, va-t-il tenter de passer dans le dernier tour ?
 
Dernier tour : L’avance de Verstappen est stable à 3"5 et le Néerlandais file vers la victoire. Russell profite du DRS de Norris dans la dernière ligne droite avant l’arrivée pour ne pas se faire attaquer par Hamilton.
 
Arrivée : Verstappen s’impose après une course folle, et une gestion très intelligente pour aller chercher un nouveau succès. Norris est deuxième devant Russell et Hamilton, qui signe le meilleur tour en course après l’avoir amélioré en 1’14"856 dans le dernier tour. Piastri est cinquième, Alonso sixième et Stroll septième. Ricciardo marque les 4 points de la huitième place, tandis que les deux pilotes Alpine, Gasly et Ocon, sont dans les points. Hülkenberg et Magnussen sont à la porte des points devant Bottas, Tsunoda et Zhou.
  • Meilleur tour : L. Hamilton : 1'14"856
  • Le classement du GP : 
1er
M.  Verstappen
2ème
L. Norris
3ème
G. Russell
4ème
L. Hamilton
5ème
O. Piastri
6ème
F. Alonso
7ème
L. Stroll
8ème
D. Ricciardo
9ème
P. Gasly
10ème
E. Ocon
11ème
N. Hulkenberg
12ème
K. Magnussen
13ème
V. Bottas
14ème
Y. Tsunoda
15ème
G. Zhou

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 06/06/2024 - 21:12
Dernière modification : 09/06/2024 - 22:12
Catégorie : Saison 2024
Page lue 130 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 27
^ Haut ^