Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2010 - GP de Grande Bretagne

 

Les essais qualificatifs :

  •  1ere partie :

La première partie des qualifications débute sous un ciel ensoleillé, alors que selon les dernières prévisions météorologiques, il devrait pleuvoir dimanche matin avant le Grand Prix. La température ambiante est de 25°C, celle de la piste de 36°C, avec un taux d’humidité de 52% et une force du vent de 4,9 m/s.

A l’ouverture de la piste, une dizaine de pilotes sort de la voie des stands. Auteur d’un week-end difficile jusqu’à présent entaché par plusieurs problèmes de fiabilité, Timo Glock réalise le premier temps de référence en 1:35.951.

Après cinq minutes d’essais, la majorité des pilotes est en piste à l’exception de Sebastian Vettel et Adrian Sutil. Il ne faut pas attendre longtemps pour que Vitaly Petrov déloge la Virgin de la première place pour trois secondes de mieux. Le pilote russe est à son tour déposé par Fernando Alonso : 1:31.795 pour l’Espagnol.

Les leaders se succèdent en tête de la séance avec Nico Rosberg qui redonne des couleurs à Mercedes GP, alors que Lewis Hamilton part à la faute, comme depuis le début du week-end. McLaren Mercedes semble d’ailleurs en difficulté pour son Grand Prix national, après avoir retiré son diffuseur soufflé dans la nuit du vendredi au samedi.

A la mi-séance, les Red Bull Racing annoncent déjà la couleur. Mark Webber réalise le meilleur temps en 1:30.858, mais c’est sans compter sur son équipier Sebastian Vettel désireux de continuer sur sa lancée de Valence. L’Allemand marque son territoire et le devance pour 17 millièmes de mieux.

Pendant ce temps, les fautes se multiplient en piste, à l’instar de Fernando Alonso. Le pilote espagnol occupe tout de même la troisième place de la séance derrière les deux pilotes Red Bull Racing, alors que son équipier Felipe Massa joue des signes de main en piste après avoir été gêné.

Personne ne parvient à améliorer le chrono en fin de séance. Jaime Alguersuari, Heikki Kovalainen, Timo Glock, Jarno Trulli, Lucas di Grassi, Karun Chandhok et Sakon Yamamoto sont éliminés.

  •  2ème partie :

Les qualifications reprennent pour 15 minutes. Fernando Alonso est le premier à prendre la piste et ouvre la marque en 1:38.178. Son équipier Felipe Massa n’est guère plus rapide pour son premier passage chronométré avec un temps en 1:35.449.

Il faut attendre Lewis Hamilton pour augmenter la cadence en 1:31.286, avant que Fernando Alonso ne se reprenne pour deux dixièmes de mieux. Les pilotes Red Bull Racing mettent cependant encore une fois tout le monde d’accord. Mark Webber claque le meilleur temps du week-end en 1:30.436 !

L’Australien rejette ainsi les doutes quant au potentiel du châssis numéro 3 dont il a hérité suite à son spectaculaire accident de Valence, qui avait détruit sa monoplace. Son équipier Sebastian Vettel monte au deuxième rang de la séance, alors que Michael Schumacher signe une très belle cinquième place provisoire.

A cinq minutes de la fin, la pression est grande sur les épaules du champion du monde en titre Jenson Button, en retrait depuis le début du week-end à Silverstone. Le Britannique est actuellement éliminé, occupant la 14ème place à six dixièmes du Top 10.

Dans les derniers instants de la séance, tous les pilotes sont en piste, même ceux de Red Bull Racing, pourtant déjà assurés de participer à la Q3. Mark Webber en rajoute ainsi une couche : 1:30.114 pour l’Australien ! Une joie qui n’est pas partagée par Jenson Button. Le pilote McLaren Mercedes reste 14ème et est éliminé, tout comme Adrian Sutil, Kamui Kobayashi, Nico Hülkenberg, Vitantonio Liuzzi, Vitaly Petrov et Sébastien Buemi.

  •  3ème partie :

A l’ouverture de la séance, la majorité des pilotes sort de la voie des stands, à l’exception de Michael Schumacher, Robert Kubica et Vitaly Petrov qui ne feront qu’une tentative contre le chrono.

Pendant ce temps, Fernando Alonso ouvre la marque en réalisant sa meilleure performance du week-end en 1:30.426. Cela n’est cependant pas suffisant pour inquiéter Mark Webber, auteur d’un surprenant 1:29.758 ! Les pilotes Red Bull Racing sont véritablement sur une autre planète et Sebastian Vettel parvient à s’emparer de la pole position provisoire pour 63 millièmes de mieux.

Tous les pilotes sont en piste dans les deux dernières minutes de la séance. La pole position va se jouer entre les deux pilotes Red Bull Racing. Mark Webber ne parvient pas à améliorer son temps, alors que son équipier Sebastian Vettel fait un véritable festival sur la piste, rajoutant une couche en 1:29.615 !

L’Allemand décroche la pole position à Silverstone devant son équipier Mark Webber et Fernando Alonso. Lewis Hamilton, Nico Rosberg, Robert Kubica, Felipe Massa, Rubens Barrichello, Pedro de la Rosa et Michael Schumacher complètent le Top 10.

  • Résultat des qualifications :
Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3 Tours
01 S. Vettel RBR 1:30.841 1:30.480 1:29.615 18
02 M. Webber RBR 1:30.858 1:30.114 1:29.758 18
03 F. Alonso Ferrari 1:30.997 1:30.700 1:30.426 23
04 L. Hamilton McLaren 1:31.297 1:31.118 1:30.556 17
05 N. Rosberg Mercedes GP 1:31.626 1:31.085 1:30.625 23
06 R. Kubica Renault 1:31.680 1:31.344 1:31.040 22
07 F. Massa Ferrari 1:31.313 1:31.010 1:31.172 26
08 R. Barrichello Williams 1:31.424 1:31.126 1:31.175 20
09 P. de la Rosa BMW Sauber 1:31.533 1:31.327 1:31.274 16
10 M. Schumacher Mercedes GP 1:32.058 1:31.022 1:31.430 20
11 A. Sutil Force India 1:31.109 1:31.399   15
12 K. Kobayashi BMW Sauber 1:31.851 1:31.421   14
13 N. Hulkenberg Williams 1:32.144 1:31.635   17
14 J. Button McLaren 1:31.435 1:31.699   17
15 V. Liuzzi Force India 1:32.226 1:31.708   14
16 V. Petrov Renault 1:31.638 1:31.796   14
17 S. Buemi Toro Rosso 1:31.901 1:32.012   14
18 J. Alguersuari Toro Rosso 1:32.430     7
19 H. Kovalainen Lotus 1:34.405     9
20 T. Glock Virgin 1:34.775     10
21 J. Trulli Lotus 1:34.864     10
22 L. di Grassi Virgin 1:35.212     10
23 K. Chandhok HRT 1:36.576     7
24 S. Yamamoto HRT 1:36.968     9
  • Grille de départ :
S. Vettel  pour_grille_de_depart.GIF  
1'29"615 M. Webber
  1'29"758
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'30"426 L. Hamilton
  1'30"556
N. Rosberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'30"625 R. Kubica
  1'31"040
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  
1'31"172 R. Barrichello
  1'31"175
P. de la Rosa pour_grille_de_depart.GIF  
1'31"274 M. Schumacher
  1'31"430
A. Sutil pour_grille_de_depart.GIF  
1'31"399 K. Kobayashi
  1'31"421
N. Hulkenberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'31"635 J. Button
  1'31"699
V. Liuzzi pour_grille_de_depart.GIF  
1'31"708 V. Petrov
  1'31"796
S. Buemi pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"012 J. Alguersuari
  1'32"430
H. Kovalaïnen pour_grille_de_depart.GIF  
1'34"405 T. Glock
  1'34"775
J. Trulli pour_grille_de_depart.GIF  
1'34"864 L. di Grassi
  1'35"212
C. Chandhok pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"576 S. Yamamoto
  1'36"968



La course :

Alors que l’on craignait la pluie, c’est le soleil qui est bien présent sur la grille de départ de ce Grand Prix de Grande-Bretagne. Au moment du départ, tous les regards sont tournés sur les deux pilotes Red Bull Racing suite à la polémique de l’aileron née au terme des qualifications.

Mark Webber prend un excellent départ, de même que Lewis Hamilton. Les deux pilotes s’élançaient pourtant du mauvais côté de la piste. Sebastian Vettel sort large dans Copse, puis perd le contrôle de sa monoplace à Maggots, pneu arrière droit crevé. Tout comme l’Allemand, Felipe Massa repasse dans les stands pour la même raison suite à une touchette avec son équipier.

Mark Webber prend un peu le large par rapport à Lewis Hamilton et derrière eux, Robert Kubica, Nico Rosberg et Fernando Alonso sont l’un derrière l’autre. Le Polonais fait un peu le bouchon et se retrouve en tête d’un véritable petit train. Comme le soulignait hier Michael Schumacher, il n’est pas évident de dépasser sur ce circuit et les voitures restent en file indienne derrière la Renault.

Lucas di Grassi rentre au stand au 10ème tour et c’est l’abandon. Une fois encore, et à l’image de tout le week-end, la Virgin manque de fiabilité. A partir du 12ème tour, de nombreux pilotes passent par les stands pour changer de pneus. Nico Rosberg, 3ème, signe le meilleur tour en course au 14ème passage en 1’35’’574. Le pilote Mercedes GP rentre dans la pitlane au 16ème tour et ressort devant le pilote Renault.

Le Polonais est à présent mis sous pression par Fernando Alonso. Les deux pilotes sont côte à côte. L’Espagnol est à l’extérieur et prend l’avantage en court-circuitant un peu le virage. Robert Kubica se plaint à son écurie. Le pilote Ferrari écopera d’un drive-through au 27ème tour qui ruinera sa course car il sera contraint de l’effectuer après la rentrée de la voiture de sécurité.

Bonne opération en revanche pour Jenson Button qui est en 6ème position après son arrêt aux stands, alors que Nico Hulkenberg, 3ème, n’a pas encore effectué son arrêt.

Au 28 tour, la voiture de sécurité sort suite aux débris laissés sur la piste par la perte d’une partie de l’aileron arrière de la Sauber de Pedro De la Rosa. La safety car attend pour sortir afin de ne pas s’immiscer entre les leaders. Elle rassemble tout le monde, ce qui donne du spectacle après le re-start.

Vitaly Petrov se bagarre avec Nico Hülkenberg, Adrian Sutil fait le forcing sur Michael Schumacher et le passe. Fernando Alonso de son côté prend le meilleur sur Sébastien Buemi et demande à son équipe de ne plus lui parler à la radio jusqu’à la fin de la course ! Un autre qui est remonté et qui a tiré une superbe opération de cette voiture de sécurité, c’est Sebastian Vettel qui remonte ses adversaires un à un pour finir à la 7ème place sous le drapeau à damiers. Jolie coup pour l’Allemand qui s’est retrouvé bon dernier en début d’épreuve !

Décidément, la malchance semble s’acharner sur Fernando Alonso, qui abîme son pneu arrière gauche à deux tours de la fin en essayant de dépasser Vitantonio Liuzzi. La F10 doit repasser par les stands. Ne pouvant plus terminer dans les points, le double champion du monde aligne coup sur coup les deux meilleurs tours lors de ses deux derniers passages sur la ligne d’arrivée.

A l’avant, Adrian Sutil résiste toujours à la pression de Sebastian Vettel qui voit Michael Schumacher et Nico Hülkenberg revenir dans ses rétros. Dans le dernier tour, le pilote Red Bull Racing passe enfin la Force India au terme d’un dépassement musclé.

Au drapeau à damiers, Mark Webber remporte le Grand Prix de Grande-Bretagne devant Lewis Hamilton et Nico Rosberg. Jenson Button, Rubens Barrichello, Kamui Kobayashi, Sebastian Vettel, Adrian Sutil, Michael Schumacher et Nico Hülkenberg complètent le Top 10.

  • Meilleur tour : F. Alonso : 1'30"874
  • Le classement du GP :
1er
 M. Webber
2ème
 L. Hamilton
3ème
 N. Rosberg
4ème
 J. Button
5ème
 R. Barrichello
6ème
 K. Kobayashi
7ème
S. Vettel 
8ème
 A. Sutil
9ème
 M. Schumacher
10ème
 N. Hulkenberg
11ème
 V. Liuzzi
12ème
 S. Buemi
13ème
 V. Petrov
14ème
 F. Alonso
15ème
 F. Massa
16ème
J. Trullin 
17ème
 H. Kovaleinen
18ème
 T. Glock
19ème
K. Chandhok 
20ème
 S. Yamamoto

Date de création : 10/05/2013 - 18:17
Dernière modification : 02/02/2014 - 17:02
Catégorie : Saison 2010
Page lue 1692 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 8
^ Haut ^