Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2009 - GP de Malaisie

 
Sepang.jpg

 

Les essais qualificatifs :

  •  1ere partie :

La première partie des qualifications débutent sous un ciel nuageux, mais il ne devrait pas avoir de pluie durant ces vingt premières minutes.

La plupart des pilotes sortent de la voie des stands dès l'ouverture de la séance. Nico Rosberg réaliste le premier temps de référence en 1'36''596, alors que Kimi Räikkönen sort de la piste au virage n°8 avec ses pneus tendres. Le Finlandais se reprend au tour suivant en signant le meilleur tour du week-end en 1'35''476.

En retrait depuis le début du week-end, Jenson Button pointe le museau de sa Brawn GP aux avant-postes en devançant la Ferrari de trois dixièmes avec un temps de 1'35''058. Son équipier Rubens Barrichello confirme la bonne forme de son équipe quelques instants plus tard en hissant sa monoplace au deuxième rang, à quatre dixièmes du Britannique.

Fiévreux depuis le début du week-end après avoir contracté une infection de l'oreille, Fernando Alonso souffre sous la chaleur malaisienne, loupant un virage et effectuant une excursion hors-piste. L'Espagnol parvient tout de même à se qualifier à la 10ème place avant de rentrer aux stands.

Nelson Piquet Jr semble lui plus compétitif qu'en Australie, où il y a abandonné suite à des problèmes de freins. Le Brésilien se hisse au septième rang.

Après avoir été assez discrets depuis le début du week-end, Jarno Trulli montre qu'il faudra également compter sur son équipe Toyota pour la course de Sepang. L'Italien réalise le meilleur temps en 1'34''745, alors que son équipier Timo Glock se classe à la cinquième place.

Alors que la séance est terminée, Rubens Barrichello en profite pour réaliser le meilleur temps en 1'34''681 alors que Felipe Massa s'est fait surprendre et est éliminé dès la première partie des qualifications. Son équipier Kimi Räikkönen s'est lui qualifié de peu pour la Q2, au 14ème rang.

Les quatre autres pilotes éliminés sont Nelson Piquet Jr, Giancarlo Fisichella, Adrian Sutil et Sébastien Buemi. La séance fut très serrée : seule une seconde sépare Rubens Barrichello de la 16ème place de Felipe Massa.

  • 2ème partie :
La deuxième partie des qualifications commence sous un ciel couvert. Peu de pilotes s'élancent cependant en piste dès l'ouverture de la séance malgré le risque de pluie.

Kazuki Nakajima réalise le premier temps de référence en 1'35''118, alors que Kimi Räikkönen part une nouvelle fois à la faute en perdant le contrôle de sa monoplace sur la piste.

Jarno Trulli se hisse rapidement en tête de la séance en signant le meilleur temps du week-end avec un temps de 1'34''250. Jenson Button échoue quant à lui à 48 millièmes de l'Italien.

Quelques instants plus tard, Sebastian Vettel s'intercale entre ces deux pilotes - à seulement 26 millièmes de la Toyota.

A deux minutes de la fin, Kimi Räikkönen améliore son temps mais ne parvient à faire mieux que la sixième place, derrière les Toyota, Red Bull Racing et Brawn GP.

Peu de temps après, Jenson Button claque un excellent temps de 1'33''784 qui sera difficile à aller chercher à moins d'une minute de la fin de la séance. Jarno Trulli parvient tout de même à s'en rapprocher à deux dixièmes.

Les éliminés sont Nick Heidfeld, Kazuki Nakajima, Lewis Hamilton, Heikki Kovalainen et Sébastien Bourdais.
  • 3ème partie :
La dernière partie des qualifications prend place sous un ciel toujours menaçant même s'il n'est toujours pas tombé la moindre goutte de pluie depuis le début des qualifications.

Kimi Räikkönen est le premier à sortir de la voie des stands et réalise le premier temps de référence en 1'37''020. Mais le Finlandais ne reste pas longtemps en pole provisoire.

Comme en Q2, Jenson Button et Jarno Trulli sont au coude à coude. Le Britannique s'empare de la pole provisoire en 1'35''773, mais l'Italien parvient à le devancer de quatre millièmes.

A quatre minutes de la fin, tous les pilotes rentrent aux stands pour chausser leur deuxième train de pneus neufs.

Pour son deuxième tour rapide, Kimi Räikkönen améliore nettement son premier temps et monte au quatrième rang, alors que Jenson Button améliore son temps en 1'35''181 et décroche la pole position. Jarno Trulli échoue à 92 millièmes du Britannique au deuxième rang.

Sebastian Vettel est troisième devant Rubens Barrichello mais ils rétrograderont respectivement de dix et cinq places sur la grille de départ.

Timo Glock, Nico Rosberg, Mark Webber, Robert Kubica, Kimi Räikkönen et Fernando Alonso complètent le top 10.
  • Résultat des qualifications :
Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3 Tours
01 J. Button Brawn 1:35.058 1:33.784 1:35.181 18
02 J. Trulli Toyota 1:34.745 1:33.990 1:35.273 20
03 S. Vettel RBR 1:34.935 1:34.276 1:35.518 17
04 R. Barrichello Brawn 1:34.681 1:34.387 1:35.651 20
05 T. Glock Toyota 1:34.907 1:34.258 1:35.690 24
06 N. Rosberg Williams 1:35.083 1:34.547 1:35.750 21
07 M. Webber RBR 1:35.027 1:34.222 1:35.797 19
08 R. Kubica BMW Sauber 1:35.166 1:34.562 1:36.106 19
09 K. Räikkönen Ferrari 1:35.476 1:34.456 1:36.170 17
10 F. Alonso Renault 1:35.260 1:34.706 1:37.659 15
11 N. Heidfeld BMW Sauber 1:35.110 1:34.769   14
12 K. Nakajima Williams 1:35.341 1:34.788   13
13 L. Hamilton McLaren 1:35.280 1:34.905   13
14 H. Kovalainen McLaren 1:35.023 1:34.924   14
15 S. Bourdais Toro Rosso 1:35.507 1:35.431   16
16 F. Massa Ferrari 1:35.642     4
17 N. Piquet Renault 1:35.708     11
18 G. Fisichella Force India 1:35.908     8
19 A. Sutil Force India 1:35.951     10
20 S. Buemi Toro Rosso 1:36.107     9
  •  Grille de départ :
J. Button  pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"181 J. Trulli
  1'35"273
T. Glock pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"690 N. Rosberg
  1'35"750
M. Webber pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"797 R. Kubica
  1'36"106
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"170 R. Barrichello*
  1'35"651
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'37"659 N. Heidfeld
  1'34"769
K. Nakajima pour_grille_de_depart.GIF  
1'34"788 S. Vettel**
  1'35"518
L. Hamilton pour_grille_de_depart.GIF  
1'34"905  H. Kovalainen
  1'34"924
S. Bourdais pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"431 F. Massa
  1'36"642
N. Piquet pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"708 G. Fisichella
  1'35"908
A. Sutil pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"951 S. Buemi
  1'36"107

* R. Barrichello recule de 5 places pour avoir changer de boite de vitesse.
** S. Vettel a été pénalisé de 10 places suite à son accrochage au GP d'Australie avec R. Kubica.



La course :

Le Grand Prix de Malaisie va débuter sous un ciel fort menaçant avec une température ambiante de 30°C et celle de la piste de 37°C. L'humidité est de 75% et le vent à 3,3 m/s.

La majorité des pilotes s'élancent en pneus tendres. A l'extinction des feux rouges, Robert Kubica cale sur la ligne de départ alors que Nico Rosberg prend la tête de la course à Jenson Button qui perd quelques places. Kimi Räikkönen et Fernando Alonso prennent également un excellent départ grâce à leur KERS, pendant que Heikki Kovalainen sort de la piste au virage n°5.

A l'issue du deuxième tour, Nico Rosberg mène la course devant Jarno Trulli, Jenson Button, Fernando Alonso, Rubens Barrichello, Kimi Räikkönen, Mark Webber et Timo Glock.

Dans ce même tour, Sébastien Buemi rentre aux stands pour changer son aileron avant, alors que Robert Kubica range sa voiture dans une échappatoire. C'est l'abandon pour le Polonais.

Nico Rosberg porte son avance sur Jarno Trulli à 1''9 au cinquième tour sous un ciel qui est de plus en plus menaçant. Jenson Button est troisième devant son équipier Rubens Barrichello, Fernando Alonso, Kimi Räikkönen, Mark Webber et Timo Glock. Seules deux secondes séparent la cinquième place de l'Espagnol de la huitième position de l'Allemand.

Au coude à coude avec son compatriote Sebastian Vettel pour préserver sa neuvième place, Nick Heidfeld sort large à un freinage et perd sa position en faveur du pilote Red Bull Racing et Lewis Hamilton.

En tête de la course, Nico Rosberg, Jarno Trulli et Jenson Button enchaînent les meilleures tours alors que seules quatre secondes les séparent au 10ème tour. Derrière eux, le trou est déjà fait. Rubens Barrichello accuse un retard de 10''1 et Kimi Räikkönen de 26''1. Le Finlandais, qui vient juste de dépasser Fernando Alonso suite à une erreur au freinage de l'Espagnol, tourne plus d'une seconde au tour que le pilote Renault.

Sebastian Vettel est le premier à rentrer aux stands au 13ème tour. L'Allemand pourrait réaliser une mauvaise affaire s'il pleut, étant obligé de repartir en pneus tendres. Nico Rosberg en fait de même au 15ème passage, cédant le commandement de la course à Jarno Trulli.

L'Italien ravitaille au 17ème tour et ressort juste derrière Nico Rosberg. Jenson Button a la piste dégagée et en profite pour réaliser le meilleur tour en 1'36''641.

Kimi Räikkönen rentre aux stands au 18ème tour et son équipe Ferrari joue un coup de poker en lui chaussant les pneus pluie pour conditions extrêmes alors que la pluie n'est toujours pas arrivée.

Jenson Button effectue son ravitaillement le passage suivant mais Brawn GP lui met des pneus tendres. Le Britannique conserve le commandement de la course à sa sortie des stands devant Nico Rosberg et Jarno Trulli.

Kimi Räikkönen est en difficulté en piste avec ses pneus pluie alors que la piste est sèche. Le Finlandais, quatorzième, est plus de 20 secondes au tour plus lent que Jenson Button.

Les premières gouttes de pluie s'abattent sur le circuit quelques instants plus tard au 21ème tour. Fernando Alonso se fait surprendre et sort au virage n°8, mais il parvient à regagner la piste. Tous les pilotes rentrent aux stands pour chausser les pneus pour conditions extrêmes.

Jenson Button reste en tête de la course devant Nico Rosberg, Jarno Trulli, Rubens Barrichello, Nick Heidfeld, Mark Webber, Lewis Hamilton et Felipe Massa.

Plusieurs pilotes partent à la faute en piste, alors que Lewis Hamilton souffre de problèmes techniques et que fait dépasser par Timo Glock pour le gain de la septième place. L'Allemand a chaussé des pneus intermédiaires, à l'inverse de la majorité des pilotes qui sont en pneus pour conditions extrêmes, et tourne deux secondes au tour plus vite que tout le monde.

Rubens Barrichello est à l'aise sous la pluie. Le Brésilien dépasse Jarno Trulli et Nico Rosberg pour monter au deuxième rang.

La plupart des pilotes comme Nico Rosberg, Lewis Hamilton, Jarno Trulli et Rubens Barrichello rentrent aux stands pour chausser des pneus intermédiaires.

Au 28ème tour, Jenson Button repasse également par la voie des stands et permet à Timo Glock de passer en tête de la course. L'Allemand rentre cependant au 30ème tour pour chausser des pneus pour conditions extrêmes car le déluge s'abat sur le circuit - un comble pour les pilotes qui ont mis des intermédiaires ! Du coup, tout le monde rentre aux stands.

Quelques instants plus tard, Sebastian Vettel abandonne en piste alors que la foudre s'abat au-dessus du circuit. Les conditions sont tellement extrêmes et la visibilité difficile que la voiture de sécurité sort en piste au 31ème tour.

Même sous safety car, plusieurs pilotes partent à la faute comme Mark Webber, Lewis Hamilton, Nick Heidfeld et Giancarlo Fisichella. La piste est tellement impraticable que la course est arrêtée au 32ème tour.

Sur la grille de départ, Jenson Button conserve la tête de l'épreuve devant Timo Glock, Nick Heidfeld, Jarno Trulli, Rubens Barrichello, Lewis Hamilton et Nico Rosberg. Mark Webber, Felipe Massa et Sébastien Bourdais complètent le top 10. Suivent Fernando Alonso, Kazuki Nakajima, Nelson Piquet Jr, Kimi Räikkönen et Adrian Sutil.

Même si la course reprend, Kimi Räikkönen ne repartira pas - sa monoplace est dans son stand et le Finlandais a déjà enlevé sa combinaison pour se mettre en short !

A huit minutes de la fin du temps règlementaire, la course est officiellement annulée et Jenson Button apprend qu'il a remporté l'épreuve dans sa monoplace, sans casque.

Le classement est pris un tour avant l'arrêt de la course, soit au 32ème passage.

Nick Heidfeld et Timo Glock complètent le podium. Jarno Trulli, Rubens Barrichello, Mark Webber, Lewis Hamilton et Nico Rosberg terminent dans les points.

Comme 75% de la distance de la course (42 tours) n'a pas été couverte, seule la moitié des points est attribuée.

  • Meilleur tour : J. Button en 1'36"641
  • Le classement du GP :
1er
J. Button
2ème
 N. Heidfeld
3ème
T. Glock
4ème
 J. Trulli
5ème
R. Barrichello
6ème
 M. Webber
7ème
 L. Hamilton
8ème
 N. Rosberg
9ème
 F. Massa
10ème
 S. Bourdais
11ème
 F. Alonso
12ème
 K. Nakajima
13ème
 N. Piquet
14ème
K. Raikkonen
15ème
 S. Vettel
16ème
 S. Buemi
17ème
A. Sutil
18ème
G. Fisichella

Date de création : 11/05/2013 - 09:56
Dernière modification : 02/02/2014 - 17:34
Catégorie : Saison 2009
Page lue 1395 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 8
^ Haut ^