Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2009 - GP du Japon

 

Les essais qualificatifs :

  •  1ere partie :

La première partie des qualifications va débuter sous un ciel clément mais nuageux. La température de l’air est de 26°C et celle de la piste à 40°C. L’humidité est à 43%, avec une force du vent à 4,1 m/s.

Seuls 19 pilotes prennent part aux qualifications ce samedi à Suzuka, après que Mark Webber se soit crashé lors de la troisième séance d’essais libres. Son équipe Red Bull Racing n’a pas été capable de réparer les dégâts à temps et l’Australien s’élancera donc de la voie des stands pour la course de demain.

A l’ouverture de la séance, Sébastien Buemi est le premier pilote à prendre la piste. Dans son premier tour rapide, le Suisse sort cependant trop large et part en tête-à-queue au virage n°9, arrêtant sa course dans le mur de pneus. Il parvient cependant à se dégager du bac à graviers et regagne son stand.

C’est donc son équipier Jaime Alguersuari qui réalise le premier temps de référence en 1’33’’124. L’Espagnol est cependant rapidement délogé par Jarno Trulli, auteur du meilleur temps de la dernière séance d’essais libres ce matin à Suzuka, qui claque un 1’31’’080 ! Pendant ce temps, Heikki Kovalainen part également en tête-à-queue au virage n°9, mais heureusement sans conséquence.

Sebastian Vettel n’a toujours pas renoncé au titre, tant qu’il aura une chance mathématique au championnat, malgré qu’il accuse 25 points de retard sur le leader Jenson Button. L’Allemand décroche son ticket pour la Q2 en haussant le rythme en 1’30’’883.

La majorité des pilotes sont en piste dans les dernières minutes de la séance. Sébastien Buemi a pu ressortir des stands et monte directement au quatrième rang, confirmant que Toro Rosso a un bon coup à jouer ce week-end. Personne ne parvient à battre le chrono de Sebastian Vettel. Les éliminés sont Giancarlo Fisichella, Kazuki Nakajima, Romain Grosjean et Vitantonio Liuzzi. 

  •  2ème partie :

C’est reparti pour 15 minutes d’essais qualificatifs. Kimi Räikkönen fixe le premier temps de référence en 1’31’’195, alors que la séance est directement mise sous drapeau rouge quelques secondes après. Jaime Alguersuari est sorti tout droit au virage n°9, tapant de plein fouet le mur de pneus et endommageant lourdement sa monoplace. L’Espagnol prend son temps pour sortir de sa voiture et regagne le paddock via la voiture médicale.

La séance reprend à 14h38, heure locale. Il reste un peu plus de onze minutes dans cette session. Jarno Trulli ne met pas longtemps pour réaliser le meilleur temps du week-end en 1’30’’737. Quelques secondes plus tard, la session est à nouveau placée sous drapeau rouge, en raison d’une sortie de piste de Timo Glock dans le dernier virage. L’Allemand était pourtant en train de réaliser un très bon chrono sur les terres de Toyota.

L’équipe médicale met de longues minutes à extraire Timo Glock de sa monoplace. Le crash a été plus violent que celui de Jaime Alguersuari et l’Allemand est emmené sur une civière dans l’ambulance. Il fait cependant signe que tout va bien.

La deuxième partie des qualifications reprend à 14h58, pour un peu moins de huit minutes, alors que Jaime Alguersuari est déjà revenu sur le muret des stands. Lewis Hamilton ne tarde pas à se qualifier pour la Q3, en réalisant le meilleur temps en 1’30’’627. En pneus tendres, Sebastian Vettel descend cependant la marque de trois dixièmes en 1’30’’341.

Les drapeaux jaunes sont agités en toute fin de séance. Sébastien Buemi est à nouveau sorti de la piste, longeant le rail au virage n°16 et endommageant l’avant de sa monoplace, dont des débris se sont répandus sur la piste. Les éliminés sont Nico Rosberg, Fernando Alonso, Robert Kubica, Timo Glock et Jaime Alguersuari.

  •  3ème partie :

Seuls neuf pilotes disputent la dernière partie des qualifications. Sébastien Buemi a réalisé le septième temps de la Q2, mais ses mécaniciens ne sont pas capables de réparer les dégâts survenus sur sa monoplace en quelques minutes, pour lui permettre de prendre part à la séance.

Les qualifications sont interrompues pour la troisième fois, à sept minutes de la fin de la session, après la sortie de piste de Heikki Kovalainen au virage n°9. Aucun pilote n’a encore réalisé de chrono.

A la reprise de la séance, Kimi Räikkönen et Jarno Trulli sont les premiers à reprendre la piste. Alors que l’Italien rentre aux stands après un tour d’installation, Ferrari annonce au Finlandais qu’il dispose de trois ou quatre tours qualificatifs.

Kimi Räikkönen réalise ainsi le premier temps de référence en 1’33’’010. Alors que plusieurs pilotes sont gênés en piste, à l’instar de Lewis Hamilton, Sebastian Vettel décroche la pole position en 1’32’’160. Jarno Trulli échoue à 60 millièmes de l’Allemand. Lewis Hamilton, Adrian Sutil, Rubens Barrichello, Nick Heidfeld, Jenson Button et Heikki Kovalainen complètent le Top 8.

  • Résultat des qualifications :
Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3 Tours
01 S. Vettel RBR 1:30.883 1:30.341 1:32.160 14
02 J. Trulli Toyota 1:31.063 1:30.737 1:32.220 20
03 L. Hamilton McLaren 1:30.917 1:30.627 1:32.395 21
04 A. Sutil Force India 1:31.386 1:31.222 1:32.466 20
05 R. Barrichello Brawn 1:31.272 1:31.055 1:32.660 18
06 N. Heidfeld BMW Sauber 1:31.501 1:31.260 1:32.945 19
07 J. Button Brawn 1:31.041 1:30.880 1:32.962 18
08 K. Räikkönen Ferrari 1:31.228 1:31.052 1:32.980 23
09 H. Kovalainen McLaren 1:31.499 1:31.223 --- 21
10 S. Buemi Toro Rosso 1:31.196 1:31.103 --- 12
11 N. Rosberg Williams 1:31.286 1:31.482   17
12 F. Alonso Renault 1:31.401 1:31.638   14
13 R. Kubica BMW Sauber 1:31.417 1:32.341   15
14 T. Glock Toyota 1:31.550 ---   13
15 J. Alguersuari Toro Rosso 1:31.571 ---   14
16 G. Fisichella Ferrari 1:31.704     11
17 K. Nakajima Williams 1:31.718     8
18 R. Grosjean Renault 1:32.073     8
19 V. Liuzzi Force India 1:32.087     9
20 M. Webber RBR ---     0
  •  Grille de départ :  
S. Vettel  pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"160 J. Trulli
  1'32"220
L. Hamilton pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"395 N. Heidfeld
  1'32"945
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"980 N. Rosberg
  1'31"482
R. Kubica pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"341 A. Sutil*
  1'32"466
R. Barrichello* pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"660 J. Alguersuari
  pas de temps
J. Button* pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"962 G. Fisichella
  1'31"704
H. Kovalainen** pour_grille_de_depart.GIF  
pas de temps  S. Buemi*
  pas de temps
K. Nakajima pour_grille_de_depart.GIF  
1'31"718 R. Grosjean
  1'32"073
F. Alonso* pour_grille_de_depart.GIF  
1'31"638 V. Liuzzi**
  1'32"087
M. Webber*** pour_grille_de_depart.GIF  
pas de temps T. Glock***
  pas de temps
* 5 places de pénalité
** 5 places de pénalité pour changement de boite de vitesses
*** Départs des stands et utilisation d'un nouveau chassis


La course :

Le Grand Prix du Japon affiche des tribunes bien garnies à Suzuka, qui marque la quinzième manche de la saison. Un seul pilote peut être titré aujourd’hui, il s’agit de Jenson Button. Après des conditions difficiles vendredi, il fait aujourd’hui très beau, avec une température de 26°C dans l’air et de 40°C au sol. Le taux d’humidité atteint 41%.

Le départ est donné, Vettel conserve l’avantage et Hamilton parvient à prendre le meilleur sur Trulli pour passer à la deuxième place. Button ne prend pas de risque mais perd une place, il est maintenant onzième. Buemi reste figer sur la grille, mais il parvient finalement à s’élancer, bon dernier.

Mark Webber, parti des stands, y passe de nouveau. Alonso prend l’avantage sur Liuzzi pour la quinzième place. Sutil se fait une petite frayeur dans la dernière chicane.

Mark Webber passe une deuxième fois en deux tours aux stands. Button parvient à dépasser Kubica qui est plus chargé en carburant. Cinquième tour pour Mark Webber et troisième arrêt. Il s’agit d’une séance d’essais pour l’Australien maintenant.

Sutil montre les bonnes performances de la Force India et intimide Kovalainen pour la huitième place. Statut quo en tête avec Vettel devant Hamilton et Trulli.

L’Allemand prend l’aspiration sur Kovalainen et plonge à l’intérieur de l’épingle. Même s’il prend l’avantage, c’est l’accrochage dans la chicane car Kovalainen ferme la porte au pilote Force India. Du coup c’est Button qui en profite puisqu’il passe les deux pilotes et s’empare de la huitième place.

On est au quinzième tour, Hamilton ouvre le bal des arrêts aux stands. Il repart septième. Sutil l’imite. Trulli rentre un tour après et repart derrière le pilote McLaren Mercedes.

Le leader du championnat Button passe par les stands à son tour. Vettel, qui domine assez tranquillement la course, s’arrête également en compagnie de Heidfeld.

Kubica marque son premier arrêt à la mi-course. Trulli reste dans le rythme de Hamilton. Romain Grosjean part au large, ce qui permet à Sutil de s’emparer de la treizième place.

Vettel met à distance Hamilton tour par tour. Il possède un peu plus de six secondes d’avance sur le Britannique qui a toujours Jarno Trulli à deux secones de lui. Liuzzi prend l’avantage sur Nakajima avec une petite friction lors du dépassement.

A l’avant, Heidfeld et Räikkönen font une belle course pour le moment et occupent respectivement la quatrième et cinquième place. En ce qui concerne la lutte pour le championnat pilote, Barrichello est sixème alors que Button est huitième.

Räikkönen réalise son deuxième arrêt aux stands. Heidfeld en fait de même au tour suivant. Et c’est le pilote Ferrari qui profite de cet arrêt puisqu’il passe l’Allemand pour le gain de la quatrième place virtuelle.

Hamilton passe à son tour par les stands, un arrêt très rapide pour repartir en troisième position. Trulli s’arrête deux tours après et prend l’avantage. Il repart devant le Britannique et s’empare donc de la deuxième position, sous la clameur des nombreux supporters japonais.

Sortie des stands très chaude entre Fisichella et Kovalainen. Le pilote Ferrari sort des stands devant, mais le Finlandais le passe immédiatement au prix d’une touchette. Vettel observe son deuxième arrêt, petite inquiétude avec la roue avant droite, mais il repart sans problème.

A neuf tours de la fin, très gros choc pour Alguersuari qui sort de la piste. Sa monoplace est complétement détruite. La voiture de sécurité fait son apparition pour permettre aux commissaires de dégager la monoplace et de nettoyer les nombreux débris présents sur la piste.

McLaren Mercedes annonce à Hamilton un problème de KERS, ce qui présage un gros désavantage lorsque la voiture de sécurité s’effacera. Il est actuellement troisième suivi par Räikkönen, et ne pourra pas tirer profit de la technologie pour tenter de dépasser Trulli.

La course reprend alors qu’il reste quatre tours. Sur ce nouveau départ, les positions restent figées avec Vettel en tête devant Trulli et Hamilton. Barrichello et Button se suivent en septième et huitième position sous la menace de Kubica.

La situation ne change cependant pas. Au drapeau à damier, la course se termine avec la victoire de Vettel. Il devance Trulli, qui offre un podium à Toyota pour son Grand Prix à domicile, Hamilton, Räikkönen, Rosberg, Heifeld, Barrichello et Button.

Au championnat du monde, Button reste en tête avec quatorze points d’avance sur Barrichello et seize sur Vettel. Brawn GP n’est pas titrée à Suzuka pour un demi-point.

  • Meilleur tour :  M. Webber : 1'32"569
  • Le classement du GP :
1er
S. Vettel
2ème
 J. Trulli
3ème
 L. Hamilton
4ème
 K. Räikkönen
5ème
 N. Rosberg
6ème
 N. Heidtfeld
7ème
 R. Barrichello
8ème
 J. Button
9ème
 R. Kubica
10ème
 F. Alonso
11ème
 H. Kovalainen
12ème
 G. Fisichella
13ème
 A. Sutil
14ème
 V. Liuzzi
15ème
 K. Nakajima
16ème
 S. Grosjean
17ème
 M. Webber


Date de création : 11/05/2013 - 10:02
Dernière modification : 02/02/2014 - 16:45
Catégorie : Saison 2009
Page lue 1308 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 641

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 12
^ Haut ^