Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2008 - GP de Singapour

singapour.jpg

Les essais qualificatifs :

  • Résumé :

C’est sous les étoiles brillantes de la nuit singapourienne que va débuter la première séance de qualifications de l’histoire sur une piste éclairée artificiellement. La première information importante est qu’il ne pleut pas et que les températures sont élevées : 30°C dans l’air, 31°C sur la piste, 69% d’humidité et un vent à 1,6 m/s.

La première manche débute et le premier à sortir est Adrian Sutil, suivi par Timo Glock. L’allemand est le premier à passer sous la cellule de chronométrage : 1:48.942 pour la monoplace numéro 20. A noter que son coéquipier Giancarlo Fisichella va avoir du mal à participer à cette séance puisque ces mécaniciens viennent juste de réparer sa monoplace suite son accident des essais libres 3.

Mais les cadors sortent à leur tour et remettent les choses à leur place : 1:44.501 pour Lewis Hamilton, c’est pour le moment le meilleur chrono du week-end. Vettel aussi peut maintenant être considéré comme un leader, puisqu’il se positionne P2.

Chez Renault, le sauveur Alonso part au charbon et il a l’air très en forme ce week-end puisqu’il reprend la P2 à Vettel. Alors qu’au même moment, Giancarlo Fisichella prend la piste.

De nombreux pilotes repartent à l’attaque car la piste s’améliore, comme par exemple Heikki Kovalainen qui signe le meilleur temps provisoire en 1:44.311. Qui peut faire mieux ? Son compatriote ! Kimi Räikkönen améliore avec un chrono de 1:44.282.

Un drapeau jaune est agité, c’est encore Giancarlo Fisichella qui a tapé dans le premier virage, a priori ses pneus étaient trop froids. Il reprend la piste, mais gène toutes les monoplaces qui essayent d’améliorer.

Voilà la première partie est terminée, en fin de grille les éliminés sont : Piquet (16), Bourdais (17), Barrichello (18), Sutil (19) et Fisichella (20). C’est une grosse déception pour le pilote français de Toro Rosso.

Ca repart pour la dispute de la deuxième session des qualifications avec Heikki Kovalainen en précurseur. Quel dommage : Fernando Alonso a un problème technique, il est obligé de stopper sa monoplace, il est fou de rage ! Pendant ce temps, Felipe Massa s’empare de la P1 en 1:44.014.

C’est incroyable, McLaren Mercedes a encore effectué une grosse faute de stratégie en ne laissant que quelques minutes à Lewis Hamilton pour se qualifier. Résultat, il termine P10, il a eu très chaud mais va quand même pouvoir participer à la Q3.

C’est donc Felipe Massa qui enregistre le meilleur temps, sûrement celui du week-end entier, en 1:44.014. Kovalainen est P2, Räikkönen P3 et Vettel P4. Les éliminés sont les suivants : Trulli (11), Button (12), Webber (13), Coulthard (14) et Alonso (15).

Sebastian Vettel est le premier à sortir pour débuter la super pole, mais il est suivi par la plupart des autres monoplaces. Avant le premier changement de pneumatiques, le meilleur chrono est celui de Massa en 1:45.491. Mais ce temps n’est que provisoire car c’est maintenant que la véritable lutte va commencer.

C’est bizarre car tous les pilotes ont chaussé des pneus durs sur leurs monoplaces, contrairement à ce qu’ils font d’habitude lorsque les qualifications ont lieu de jour.

Massa s’empare de la pole position en 1:44.801 et Hamilton prend la P2. Räikkönen est en P3, Kubica est P4, Kovalainen prend la P5, Heidfeld la sixième position, Vettel est septième, Glock P8, Rosberg neuvième et Nakajima P10.

Rendez-vous demain pour la course du premier Grand Prix de nuit, et un championnat pilotes plus ouvert que jamais. 

PS : N. Heidfeld est déclassé de 3 places pour avoir géné Barrichello lors de la première partie.

  • La grille de départ :
F. Massa  pour_grille_de_depart.GIF  
1'44"801 L. Hamilton
  1'45"465
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'45"617 R. Kubica
  1'45"779
H. Kovalainen pour_grille_de_depart.GIF  
1'45"873 S. Vettel
  1'46"244
T. Glock pour_grille_de_depart.GIF  
1'46"328 N. Rosberg
  1'46"611
N. Heidfeld pour_grille_de_depart.GIF  
1'45"964 (-3 places) K. Nakajima
  1'47"547
J. Trulli pour_grille_de_depart.GIF  
1'45"038 J. Button
  1'45"133
M. Webber pour_grille_de_depart.GIF  
1'45"212 D. Coulthard
  1'45"298
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
pas de temps N. Piquet
  1'46"037
S. Bourdais pour_grille_de_depart.GIF  
1'46"389 R. Barrichello
  1'46"583
A. Sutil pour_grille_de_depart.GIF  
1'47"940 G. Fisichella
  pas de temps

 

La course :

La première course de nuit de l’histoire de Formule 1 va débuter sur une piste sèche et dans des conditions estivales. La température de l’air est de 28°C, celle de la piste de 31°C, avec une humidité 78% à et un vent à 1,9 m/s.

A l’extinction des feux rouges, Felipe Massa prend un excellent départ, alors que Heikki Kovalainen attaque Robert Kubica. Mais le finlandais loupe son dépassement et perd deux places. Aucun accident n’est à signaler dans ce premier tour.

Un point sur le classement à la fin du premier tour : Felipe Massa devance Lewis Hamilton, Kimi Räikkönen, Robert Kubica, Sebastian Vettel, Timo Glock, Heikki Kovalainen, Nick Heidfeld, Jarno Trulli et Nico Rosberg.

Suivent Kazuki Nakajima, Fernando Alonso, Mark Webber, Jenson Button, David Coulthard, Sébastien Bourdais, Rubens Barrichello, Nelson Piquet Jr, Adrian Sutil et Giancarlo Fisichella.

Au troisième tour, Felipe Massa réalise le meilleur tour en 1’46’’539 et relègue Lewis Hamilton à 1’’7, Kimi Räikkönen à 6’’2, Robert Kubica à 7’’9, Sebastian Vettel à 9’’7, Timo Glock à 11’’4, Heikki Kovalainen à 12’’8 et Nick Heidfeld à 13’’8.

Le drapeau jaune est agité au cinquième tour suite à un débris dans la ligne droite des stands.

Un passage plus tard, Nico Rosberg montre qu’il est possible de dépasser sur ce circuit. Il double Jarno Trulli au freinage pour le gain de la neuvième place, en bloquant ses pneus avant.

Pendant ce temps, Felipe Massa roule sur le débris qui se cale sous sa monoplace.

Au huitième tour, Kazuki Nakajima et Fernando Alonso dépassent à leur tour Jarno Trulli pour le gain de la dixième et onzième place.

Un point sur le classement au dixième tour, alors que Kimi Räikkönen réalise le meilleur tour en 1’46’’105 : Felipe Massa devance Lewis Hamilton de 3’’3, Kimi Räikkönen de 7’’3, Robert Kubica de 14’’9, Sebastian Vettel de 21’’9, Timo Glock de 23’’6, Heikki Kovalainen de 25’’8 et Nick Heidfeld de 27’’3.

Suivent Nico Rosberg, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso, Jarno Trulli Mark Webber, Jenson Button, Jarno Trulli, Mark Webber, Jenson Button, David Coulthard, Sébastien Bourdais, Rubens Barrichello, Nelson Piquet Jr, Adrian Sutil et Giancarlo Fisichella.

Le passage suivant, Kimi Räikkönen hausse le rythme en 1’45’’764 et revient à 3’’2 de Lewis Hamilton.

Au douzième tour, Fernando Alonso amorce la première vague des ravitaillements.

La boucle d’après, Felipe Massa répond à son équipier en réalisant le meilleur tour en 1’45’’757. Le brésilien devance Lewis Hamilton de 4’’5 et Kimi Räikkönen de 7’’2. Pendant ce temps, Sébastien Bourdais part à la faute dans une échappatoire. Il regagne la piste quelques instants plus tard.

Les pilotes Ferrari jouent au chat et à la souris. Au quatorzième tour, Kimi Räikkönen augmente la cadence en 1’45’’599 et revient à présent à vue de Lewis Hamilton, à 2’’2 du britannique.

Grosse sortie de piste de Nelson Piquet Jr dans ce tour. Le brésilien est parti en tête-à-queue et a violement tapé le mur. La voiture de sécurité sort en piste et la voie des stands est fermée aux ravitaillements.

Seuls Mark Webber, David Coulthard et Rubens Barrichello ont eu le temps de ravitailler avant la fermeture de la pitlane. Malgré l’interdiction de faire le plein d’essence, Nico Rosberg rentre aux stands…

Quelques instants plus tard, Rubens Barrichello est arrêté sur le bord de la piste. Suite à un ravitaillement manqué, le brésilien n’a peut-être plus d’essence.

Au seizième tour, le réservoir vide, Robert Kubica rentre aux stands malgré l’interdiction de ravitailler.

En piste, Felipe Massa, Lewis Hamilton et Kimi Räikkönen tournent encore moins vite que la voiture de sécurité pour économiser un maximum d’essence !

A la fin de ce tour, la voie des stands est ouverte aux ravitaillements. Une dizaine de pilotes rentrent aux stands. Felipe Massa part avec le tuyau d’arrivée d’essence et heurtent un de ses mécaniciens. Le brésilien s’arrête à la fin de la pitlane, attendant ses mécaniciens.

Les mécaniciens de Ferrari mettent plusieurs secondes à retirer le tuyau d’arrivée d’essence de la voiture de Felipe Massa. Dans cette mésaventure, Kimi Räikkönen a également perdu plusieurs secondes puisqu’il attendait juste derrière son équipier pour pouvoir ravitailler.

La voiture de sécurité rentre à l’entame du dix-neuvième tour. Nico Rosberg est en tête de la course devant Jarno Trulli, Giancarlo Fisichella, Robert Kubica, Fernando Alonso, Mark Webber, David Coulthard et Lewis Hamilton.

Suivent Sebastian Vettel, Timo Glock, Nick Heidfefld, Kazuki Nakajima, Jenson Button, Heikki Kovalainen, Adrian Sutil, Kimi Räikkönen, Sébastien Bourdais et Felipe Massa.

Avec Nico Rosberg et Robert Kubica qui devraient recevoir une pénalité pour avoir ravitaillé alors que la voie des stands étaie fermée, et Jarno Trulli et Giancarlo Fisichella qui n’ont pas encore fait le plein d’essence, Fernando Alonso réalise la meilleur opération.

Quelques instants plus tard, les commissaires annoncent que l’incident impliquant Felipe Massa est sous investigation.

Les commissaires annoncent également que l’incident impliquant Nico Rosberg et Robert Kubica est sous investigation.

Au vingt-troisième tour, Felipe Massa écope d’un drive-through pour être sorti dangereusement des stands. Le brésilien occupe actuellement la dix-septième place.

Quelques instants plus tard, Nico Rosberg et Robert Kubica reçoivent un stop and go pour avoir ravitaillé alors que la voie des stands était fermée.

Au vingt-septième tour, Robert Kubica effectue sa pénalité et Nico Rosberg le passage suivant. Le polonais ressort bon dernier et l’allemand derrière Fernando Alonso, à la cinquième place.

Un point sur le classement peu de temps après la première heure de course, alors qu’il reste encore trente-et-un tours à disputer – soit plus de la moitié du Grand Prix : Jarno Trulli devance Fernando Alonso de 11’’2, Nico Rosberg de 14’’6, David Coulthard de 17’’2, Lewis Hamilton de 17’’9, Timo Glock de 19’’8, Sebastian Vettel de 20’’7 et Nick Heidfeld de 21’’5.

Suivent Kazuki Nakajima, Jenson Buton, Heikki Kovalainen, Kimi Räikkönen, Adrian Sutil, Sébastien Bourdais, Felipe Massa, Robert Kubica et Giancarlo Fisichella.

Au trente-et-unième passage, Felipe Massa ravitaille pour la deuxième fois. Peu de temps avant, Mark Webber est rentré aux stands et a abandonné.

Le tour suivant, Jarno Trulli effectue son premier et seul arrêt. L’italien ressort juste devant Kazuki Nakajima, à la huitième place. Sébastien Bourdais et Robert Kubica ravitaillent également pendant ce tour.

Un point sur le classement au trente-troisième tour : Fernando Alonso devance Nico Rosberg de 4’’9, David Coulthard de 12’’4, Lewis Hamilton de 13’’3, Timo Glock de 16’’1, Sebastian Vettel de 17’’7, Nick Heidfeld de 18’’7 et Jarno Trulli de 23’’8.

Suivent Kazuki Nakajima, Jenson Button, Kimi Räikkönen, Heikki Kovalainen, Adrian Sutil, Giancarlo Fisichella, Robert Kubica, Felipe Massa et Sébastien Bourdais.

Au trente-septième tour, Kazuki Nakajima dépasse Jarno Trulli pour le gain de la huitième place. L’italien est à présent sous la pression de Kimi Räikkönen. Quelques instants plus tard, le finlandais passe la Toyota.

Au quarantième passage, Nico Rosberg effectue son deuxième ravitaillement. L’allemand ressort à la septième place.

On se prépare chez Renault pour accueillir Fernando Alonso le tour suivant. L’espagnol repart en tête de la course, juste devance David Coulthard et Lewis Hamilton. Le britannique en profite ainsi pour dépasser l’écossais pour le gain de la deuxième place.

Au quarante-deuxième tour, Lewis Hamilton, David Coulthard et Kazuki Nakajima rentrent aux stands. Petit cafouillage lors de l’arrêt de l’écossais…

Le passage d’après, Sebastian Vettel et Nick Heidfeld effectuent leur ravitaillement.

Un point sur le classement au quarante-septième tour, alors qu’il reste vingt-sept minutes de course et que Timo Glock vient de ravitailler : Fernando Alonso devance Nico Rosberg de 16’’3, Kimi Räikkönen de 17’’8, Lewis Hamilton de 25’’8, Timo Glock de 32’’9, Jarno Trulli de 39’’3, Sebastian Vettel de 40’’5 et Nick Heidfeld de 41’’3.

Suivent David Coulthard, Kazuki Nakajima, Jenson Button, Heikki Kovalainen, Robert Kubica, Giancarlo Fisichella, Felipe Massa, Adrian Sutil et Sébastien Bourdais.

Au cinquantième tour, Jarno Trulli est au ralenti en piste alors que Kimi Räikkönen effectue son deuxième et dernier ravitaillement. Le finlandais ressort derrière Timo Glock, à la cinquième place.

Quelques instants plus tard, Adrian Sutil frape le mur à l’entrée du virage n°8. La voiture de sécurité sort et la course est relancée !

La voiture sécurité rentre au cinquante-troisième tour, alors qu’il ne reste plus qu’un quart d’heure de course. Dès le restart, Fernando Alonso creuse déjà l’écart sur Nico Rosberg.

Un point sur le classement au cinquante-quatrième tour : Fernando Alonso devance Nico Rosberg de 3’’7, Lewis Hamilton de 4’’9, Timo Glock de 5’’9, Kimi Räikkönen de 6’’8, Sebastian Vettel de 8’’0, Nick Heidfeld de 8’’9 et David Coulthard de 9’’6.

Suivent Kazuki Nakajima, Jenson Button, Heikki Kovalainen, Robert Kubica, Sébastien Bourdais, Felipe Massa et Giancarlo Fisichella.

Au cinquante-septième tour, Kimi Räikkönen tape le mur au virage n°10. C’est l’abandon pour le finlandais qui occupait la cinquième place.

Quatre tours plus tard, Fernando Alonso remporte une fantastique victoire dans les rues de Singapour, devenant le premier pilote de l’histoire de la Formule 1 à s’imposer la nuit. Nico Rosberg et Lewis Hamilton terminent sur le podium.

Timo Glock, Sebastian Vettel, Nick Heidfeld, David Coulthard et Kazuki Nakajima complète le top 8.

  •  Meilleur tour : K. Raikkonen : 1'45"599
  • Le classement du GP : 
1er
F. Alonso
2ème
N. Rosberg
3ème
L. Hamilton
4ème
T. Glock
5ème
S. Vettel
6ème
N. Heidfeld
7ème
D. Coulthard
8ème
K. Nakajima
9ème
J. Button
10ème
 H. Kovalainen
11ème
 R. Kubica
12ème
 S. Bourdais
13ème
F. Massa
14ème
 G. Fisichella
15ème
 K. Raikkonen

 

© Autosports


Date de création : 22/05/2013 - 22:29
Dernière modification : 11/06/2013 - 20:03
Catégorie : Saison 2008
Page lue 1255 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 640

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 5
^ Haut ^