Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2008 - GP du Japon

Japon

Les essais qualificatifs :

  • Résumé :

C’est sur une piste encore un peu mouillée que va débuter la séance de qualification du Grand Prix du Japon 2008. Il y a 22°C dans l’air, 22°C sur la piste, 80% d’humidité et un vent à 2,1 m/s. A noter que la FIA nous prévient qu’il n’y aura pas de pluie durant ces qualifications.

La première manche débute et le premier à sortir est Nelsinho Piquet, il est suivi par Kazuki Nakajima. Le pilote brésilien est le premier à passer sous la cellule de chronométrage : 1:19.286 pour la monoplace numéro 6. Mais les cadors sortent à leur tour, et remettent les choses à leur place : 1:18.232 pour Lewis Hamilton, c’est pour le moment le meilleur chrono du week-end.

La plupart des pilotes ressortent pour une seconde salve afin de passer en Q2. Voilà la première partie est terminée, en fin de grille les éliminés sont : Heidfeld (16), Barrichello (17), Button (18), Sutil (19), et Fisichella (20). On remarquera la très belle performance de Timo Glock, qui s’octroie la P1 en étant le premier à passer sous la barre des 118 secondes sur un tour : 1:17.945 pour le pilote allemand.

Ca repart pour la dispute de la deuxième session des qualifications avec Kimi Räikkönen en précurseur. Mais presque tous les autres pilotes le suivent. Après quelques minutes, Massa est P1 en 1:17.287 et Hamilton est P2 en 1:17.462, le duel pour le championnat est lancé !

Après une joute très serrée, le couperet tombe, les éliminés sont : Coulthard (11), Piquet (12), Webber (13), Nakajima (14), et Rosberg (15). Le meilleur chrono du week-end est donc celui de Felipe Massa, et ne sera vraisemblablement pas amélioré.

Timo Glock est le premier à sortir pour débuter la super pole, mais il est suivi par la plupart des autres monoplaces. Avant le premier changement de pneumatiques, le meilleur chrono est celui de Räikkönen en 1:18.890. Mais ce temps n’est que provisoire car c’est maintenant que la véritable lutte va commencer.

C’est finalement Lewis Hamilton qui s’empare de la pole position, Räikkönen est P2. Kovalainen prend la P3, Alonso est P4, Massa prend la P5, Kubica la sixième position, Trulli est septième, Glock P8, Vettel neuvième et Bourdais P10. Rendez-vous demain pour la course où Felipe Massa devra conduire comme jamais pour ne pas laisser filer le titre. 

  • La grille de départ :
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"404 K. Raikkonen
  1'18"644
H. Kovalainen pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"821 F. Alonso
  1'18"852
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"874 R. Kubica
  1'18"979
J. Trulli pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"026 T. Glock
  1'19"118
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"638 S. Bourdais
  1'20"167
D. Coulthard pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"187 N. Piquet
  1'18"274
M. Webber pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"354 K. Nakajima
  1'18"594
N. Rosberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"672 N. Heidfeld
 

1'18"835

R. Barrichello pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"882 J. Button
  1'19"100
A. Sutil pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"163 G. Fisichella
  1'19"910

 

La course :

C’est sur une piste sèche que le départ du Grand Prix du Japon va être donné. En effet, il y a 16°C dans l’air, 21°C sur la piste, 62% d’humidité et un vent à 3 m/s. La plupart des pilotes vont partir avec des pneus durs qui se conservent mieux que les pneus tendres.

C’est parti : Räikkönen prend un excellent départ et parvient à passer Hamilton, mais le pilote britannique ne se laisse pas faire et freine très tard pour reprendre son bien. En vain, tout le peloton est perturbé par ce freinage du premier virage et la hiérarchie est chamboulée : Kubica prend la P1, Alonso la P2 et Kovalainen la P3.

Hamilton se retrouve sixième juste derrière Massa et tente de dépasser Massa, la manœuvre est réussie mais Massa loupe la corde et tape Hamilton, le vice-champion du monde 2007 par en tête-à-queue et est contraint de rentrer aux stands. C’est une toute autre course qui commence pour lui maintenant.

David Coulthard est aussi une victime du départ puisqu’il a détruit sa monoplace et finit sa course avant la fin du premier tour. Nakajima et Glock sont aux stands, le pilote japonais parvient à repartir contrairement au pilote allemand.

La FIA nous prévient que l’incident concernant Räikkönen, Massa et Hamilton est sous-investigation. Le championnat est en jeu, que va décider l’instance dirigeante de la F1 ?

Heikki Kovalainen est au ralenti, il est obligé d’arrêter sa monoplace sur le bas-côté, quelle déception le pilote finlandais était P3. A noter que c’est la première fois qu’une MP4-23 connaît un problème de fiabilité. Le couperet de la FIA tombe au même moment : Hamilton et Massa écopent tous les deux d’un drive-through.

Les premiers à ravitailler sont Kubica et Räikkönen, un ravitaillement sans problème pour les deux pilotes. Il n’est pas inutile de faire un point sur le classement après la première salve de ravitaillement et les pénalités effectuées : Fernando Alonso est P1, Kubica P2, Räikkönen troisième, Trulli P4 et Piquet cinquième. Felipe Massa et Lewis Hamilton sont respectivement P12 et P13. A noter qu’il n’y a plus que quinze voitures en piste.

Fernando Alonso cravache comme un fou, retrouvant tout son panache d’il y a quelques mois, puisqu’il est pour le moment leader provisoire de cette course après s’être forgé une avance de plus de dix secondes sur Robert Kubica.

Le double champion du monde espagnol ravitaille pour la seconde fois et c’est maintenant que va se jouer la victoire entre Alonso, Kubica et Räikkönen, qui vient de s’octroyer le meilleur temps en course. Mais rien ne change, Alonso conserve le leadership, Kubica est toujours P2 et Räikkönen P3.

Décidément Felipe Massa a le sang chaud aujourd’hui, après avoir harponné Hamilton au début de la course, il touche Sébastien Bourdais, en cette fin de course, mais cette fois-ci c’est le pilote brésilien qui part en tête-à-queue. Pendant ce temps, on assiste à une lutte fratricide entre Räikkönen et Kubica, de belles images.

La FIA prévient que l’incident entre Massa et Bourdais sera analysé après la course, il reste treize tours. La lutte entre Räikkönen et Kubica profite à Nelsinho Piquet, il revient à vive allure sur les deux hommes. Felipe Massa parvient à prendre l’avantage sur Mark Webber et s’octroie la huitième position.

Alors qu’au même moment, Fernando Alonso rentre dans son dernier tour, il est donc le vainqueur de cette course de Fuji et cette fois-ci à la régulière. Kubica s’empare de la P2, Räikkönen est troisième, Piquet quatrième, Trulli P5, Bourdais sixième, Vettel P7 et Massa est huitième.

  • Meilleur tour : F. Massa : 1'18"426
  • Le classement du GP :
1er
F. Alonso
2ème
R. Kubica
3ème
K. Raikkonen
4ème
N. Piquet
5ème
J. Trulli
6ème
S. Vettel
7ème
F. Massa
8ème
M. Webber
9ème
N. Heidfeld
10ème
S. Bourdais
(7ème mais pénalisé de 25 secondes)
11ème
N. Rosberg
12ème
L. Hamilton
13ème
R. Barrichello
14ème
J. Button
15ème
K. Nakajima



Texte de toilef1.com


Date de création : 22/05/2013 - 22:30
Dernière modification : 11/06/2013 - 20:11
Catégorie : Saison 2008
Page lue 1230 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 639

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 5
^ Haut ^