Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2008 - GP du Brésil

Interlagos

Les essais qualificatifs :

  • Résumé :

C’est sur une piste sèche que va débuter la séance de qualifications du Grand Prix du Brésil, ultime manche de la saison 2008. Il y a 22°C dans l’air, 40°C sur la piste, 62% d’humidité et un vent à 6,5 m/s. Les conditions météorologiques sont donc très chaudes par rapport à la journée d’hier.

La première manche débute et le premier à sortir est Nelsinho Piquet, il est suivi par Giancarlo Fisichella. Le pilote brésilien est le premier à passer sous la cellule de chronométrage : 1:13.208 pour la monoplace numéro 6. Mais les cadors sortent à leur tour et remettent les choses à leur place : 1:12.213 pour Lewis Hamilton.

Tête-à-queue dans les esses de Senna : c’est Timo Glock qui est parti à la faute. A contrario, son coéquipier Jarno Trulli fait un coup d’éclat en s’emparant de la P2 en 1:12.213. La plupart des pilotes ressortent pour une seconde salve afin de passer en Q2 et Massa en profite pour signer le meilleur temps en 1:11.830 !

Voilà la première partie est terminée. En fin de grille, les éliminés sont : Nakajima (16), Button (17), Rosberg (18), Fisichella (19) et Sutil (20). On remarquera la belle performance de Timo Glock qui est venu s’intercaler à la cinquième place dans les derniers moments de la séance.

Ca repart pour la dispute de la deuxième session des qualifications avec Timo Glock en précurseur. Mais presque tous les autres pilotes le suivent. Après un premier galop d’essai, c’est Lewis Hamilton qui domine avec seulement 19 millièmes d’avance sur Felipe Massa : 1:11.856 pour le pilote anglais. Tous les chronos sont serrés ce week-end.

Après quinze minutes de combat, le couperet tombe et les éliminés sont : Piquet (11), Webber (12), Kubica (13), Coulthard (14) et Barrichello (15). A noter que le meilleur chrono du week-end est la propriété de Heikki Kovalainen en 1.11.768.

Timo Glock est le premier à sortir pour débuter la super pole, mais il est suivi par la plupart des autres monoplaces. Avant le premier changement de pneumatiques, le meilleur chrono est celui de Massa en 1:12.453. Mais ce temps n’est que provisoire car c’est maintenant que la véritable lutte va commencer.

C’est finalement Felipe Massa qui conserve la pole position, améliorant même son temps en 1:12.368. Quel chrono du brésilien ! Trulli est P2, Räikkönen prend la P3, Hamilton est P4, Kovalainen prend la P5, Alonso la sixième position, Vettel est septième, Heidfeld P8, Bourdais neuvième et Glock P10.

Rendez-vous demain pour une course, où le titre de champion du monde va se jouer entre un Massa déchainé et un Hamilton revanchard !

  • La grille de départ :
F. Massa  pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"368 J. Trulli
  1'12"737
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"825 L. Hamilton
  1'12"830
H. Kovalainen pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"917 F. Alonso
  1'12"967
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"082 N. Heidfeld
  1'13"297
S. Bourdais pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"105 T. Glock
  1'14"230
N. Piquet pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"137 M. Webber
  1'12"289
R. Kubica pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"300 D. Coulthard
  1'12"717
R. Barrichello pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"139 K. Nakajima
  1'12"800
J. Button pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"810 N. Rosberg
  1'13"002
G. Fisichella pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"426 A. Sutil
  1'33"508

 

La course :

C’est sur une piste humide que le départ de l’ultime Grand Prix de la saison 2008 va être donné, en effet il a plu fortement il y a quelques secondes. Mais désormais la pluie a cessé : le ciel a donc décidé de se mêler à la clôture du championnat du monde de Formule 1.

Il y a 29°C dans l’air, 28°C sur la piste, 63% d’humidité, et un vent à 5 m/s. La plupart des pilotes vont partir avec des pneus pluies même si la FIA ne prévoit pas de nouvelle averse avant 30 minutes.

C’est parti : A l’avant du peloton tout se passe bien, mais à l’arrière ça se chahute puisque Coulthard et Nakajima se touchent, une touchette immobilisant la monoplace de l’écossais. Nelsinho Piquet abandonne lui-aussi puisqu’il est parti à la faute, sa course à domicile sera donc à l’image de son talent.

La safety car est déployé, ce qui nous permet de faire un petit point sur le classement : Massa est P1, Trulli P2, Räikkönen est 3ème, Hamilton 4ème, Vettel 5ème, Alonso P6, Kovalainen P7, et Bourdais P8. La voiture de sécurité rentre aux stands, et le restart se passe dans de bonnes conditions, même si c’est chaud entre Alonso et Kovalainen.

Après seulement six tours, Nico Rosberg et Jenson Button tentent un pari, ils rentrent aux stands et chaussent des pneus pour le sec. Bourdais, Sutil, Nakajima et Glock les imitent le tour suivant. Et ça marche, donc tous les pilotes repassent aux stands.

Les actions se multiplient : Trulli récupère de justesse sa monoplace, Nakajima par en tête à queue, Vettel et Alonso gagne des places grâce à leurs arrêts… Hamilton doit remonter au classement, et c’est ce qu’il fait en dépassant Trulli puis Fisichella.

Sebastian Vettel est en forme ce week-end, il est en P2 et met une pression énorme sur les épaules de Massa. Cependant il est le premier à s’arrêter pour ravitailler, il reste 43 tours. Chez McLaren, on a dû demander à Kovalainen de s’activer pour venir protéger son leader, le pilote finlandais nous offre deux splendides dépassements.

Felipe Massa ravitaille, il reste 33 tours, met dix secondes d’essence et sort des stands avec des pneus durs. Idem pour Hamilton deux tours plus tard. Räikkönen aussi rentre aux stands, mais ne met que six secondes d’essence : Fera t’il un nouvel arrêt ?

En tous cas, Sebastian Vettel, lui, fait un nouvel et dernier arrêt, il ressort des stands 5ème, derrière Lewis Hamilton, il reste 18 tours. Néanmoins la course n’est pas finie puisque les radars météo des équipes indiquent de la pluie en approche.

C’est incroyable, alors qu’il reste six tours, la pluie se remet à tomber. Tout le monde s’arrête aux stands pour changer de pneumatique, le titre est en train de se jouer. Vettel dépasse Hamilton rétrogradant ainsi Hamilton en P6, et donnant le titre à Massa !

Mais coup de théâtre car Timo Glock commet une erreur et offre la P5 à Hamilton. Lewis Hamilton est champion du monde ! Quel finish incroyable, car tout le monde a cru, jusque dans les dernières secondes, que Massa serait champion.

Voilà Massa gagne cette course, Alonso finit P2, Räikkönen P3, Vettel 4ème, Hamilton 5ème, Glock P6, Kovalainen 7ème, et Trulli P8. Hamilton est le pilote champion du monde 2008, et Ferrari remporte le championnat constructeur.

  • Meilleur tour : F. Massa : 1'13"736
  • Le classement du GP :
1er
F. Massa
2ème
F. Alonso
3ème
K. Raikkonen
4ème
S. Vettel
5ème
L. Hamilton
6ème
T. Glock
7ème
H. Kovalainen
8ème
J. Trulli
9ème
M. Webber
10ème
N. Heidfeld
11ème
R. Kubica
12ème
N. Rosberg
13ème
J. Button
14ème
S. Bourdais
15ème
R. Barrichello
16ème
A. Sutil
17ème
K. Nakajima 
18ème
G. Fisichella

 

© Texte : Toilef1.com


Date de création : 22/05/2013 - 22:31
Dernière modification : 11/06/2013 - 21:07
Catégorie : Saison 2008
Page lue 1599 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 5
^ Haut ^