Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2007 - GP de Bahrein

bahrain.jpg

Les essais qualificatifs :

Le soleil et un ciel nuageux étaient de mise au début de la séance qualificative du Grand Prix de Bahreïn – troisième épreuve du championnat du monde de F1 2007. Le thermomètre affichait 34° dans l’air - 45° sur la piste du circuit de Sakhir.

  • 1ère partie :

Dès le feu vert allumé – ce sont Wurz et Button qui s’élançaient les premiers. Les Toyota, les Red Bull et ne tardaient pas à les rejoindre en piste.

Trulli, Rosberg, Coulthard et Liuzzi se succédaient en tête de la hiérarchie – mais c’est Anthony Davidson qui prenait l’ascendant - 1’33.403 – avant l’entrée en scène des écuries de pointes.

Pressé de doubler la Honda de Button – Hamilton allumait ses roues au freinage du virage n°1 mais parvenait à garder une cadence suffisante pour s’emparer de la première place – 1’32.580

Ni Alonso ni Heidfeld ne parviendront à descendre sous les 1’33 au tour – Massa s’emparait ensuite des commandes - 1’32.443 – et Raikkonen de la 4ème place. Rien ne changera plus dans le Top 5 – composé de Massa, Hamilton, Alonso, Raikkonen et Heidfeld.

Dans le peloton, les places pour la deuxième phase étaient très disputées. Les Renault et les Honda passaient avec succès ce premier écueil. Coulthard mis à part – il n’y aura pas de surprises sur la liste des éliminés où l’on retrouvait la Super Aguri de Takuma Sato suivi des deux Toro Rosso et des deux Spyker Ferrari.

  • 2ème partie :

Au feu vert, personne ne se précipitait à la sortie des stands. Les Toyota seront les premières à venir se mesurer au chronomètre, imités par les Williams, les Renault, les Honda et la Red Bull de Webber quelques instants plus tard.

Trulli signait le premier chrono de référence – 1’32.853 - Rapidement, la BMW Sauber de Nick Heidfeld mettait les pendules à l’heure – 1’32.233 – une performance qui ne résistait pas à l’assaut de Lewis Hamilton en 1’31.732 !

Alonso se hissait alors en 3ème position – juste devant la BMW Sauber de Kubica. Massa ne faisait pas dans le détail – 1’31.359 – alors que Raikkonen se contentait de la 3ème place.

Massa, Hamilton, Raikkonen, Heidfeld et Alonso terminaient ainsi aux 5 premières places, suivis de Kubica, Trulli, Webber et Rosberg. La deuxième salve de tours chronométrés permettait à Fisichella de décrocher in-extremis – 10ème - son billet pour la troisième et dernière phase de qualification.

Déception pour Kovalainen, 12ème derrière Wurz – premier éliminé. Parmi les exclus figuraient également Davidson, Ralf Schumacher et les deux Honda de Barrichello et Button.

  • 3ème partie :

Les dix derniers pilotes qualifiés se pressaient au bout de la voie des stands avant même que le feu vert soit allumé – avec l’objectif de ‘brûler’ un maximum d’essence avant de s’élancer pour une première tentative face au chronomètre.

8 minutes avant le terme de la séance, les pilotes regagnaient les stands pour monter un premier train de pneus ‘frais’.

En pneus ‘durs’ – Heidfeld signait le 2ème chrono provisoire. Ses adversaires – en pneus tendres ne tardaient pas à faire parler la poudre !

Felipe Massa – 1’33.090 – prenait l’avantage pour quelques millièmes sur Lewis Hamilton. Un peu plus loin derrière, Kimi Raikkonen résistait à Fernando Alonso.

Le Brésilien et sa Ferrari repartaient le couteau entre les dents. Massa réussissait un tour en 1’32.652 qui ne sera plus approché. C’est la 5ème pole position de la carrière de Massa – la deuxième de suite après celle obtenue la semaine passée sur le circuit de Sepang.

Lewis Hamilton conserve sa place en première ligne - Raikkonen et Alonso se partagent la deuxième. Sur la troisième ligne, on retrouve les deux BMW Sauber – suivent Fisichella, Webber, Trulli et Rosberg.

  • La grille de départ :
F. Massa  pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"652 L. Hamilton
  1'32"935
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'33"131 F. Alonso
  1'33"192
N. Heidfeld pour_grille_de_depart.GIF  
1'33"404 R. Kubica
  1'33"710
G. Fisichella pour_grille_de_depart.GIF  
1'34"056 M. Webber
  1'34"106
J. Trulli pour_grille_de_depart.GIF  
1'34"154  N. Rosberg
  1'34"399
A. Wurz pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"915 H. Kovalainen
  1'32"935
A. Davidson pour_grille_de_depart.GIF  
1'33"082 R. Schumacher
  1'33"294
R. Barrichello pour_grille_de_depart.GIF  
1'33"624 J. Button
  1'33"731
T. Sato pour_grille_de_depart.GIF  
1'33"984 V. Liuzzi
  1'34"024
S. Speed pour_grille_de_depart.GIF  
1'34"333 A. Sutil
  1'35"280
D. Coulthard pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"341 C. Albers
   1'35"533



La course :

Felipe Massa est en pole position et son objectif est de gagner la course, après sa "bourde" du Grand Prix de Malaisie.

Quant à Lewis Hamilton, après être arrivé troisième en Australie et second en Malaisie, il a lui aussi très envie de remporter la victoire. Raikkonen et Alonso sont sur la seconde ligne de la grille de départ et comptent aussi avoir leur mot à dire lors de cette course...

Il fait beau et chaud, près de 30°, au moment où les 22 pilotes viennent s'aligner sur la grille de départ, presque tous en pneus tendres.

Il y a cependant une mauvaise nouvelle pour tout le monde: le vent souffle plus fort que vendredi et samedi: plus de quatre mètres par seconde...

A l'extinction des feux, Felipe Massa prend un envol parfait. Il devance Hamilton et Raikkonen, mais Alonso prendra finalement l'avantage sur la Ferrari du Finlandais dès le second virage.

Mais à l'arrière du peloton, cela ne se passe pas aussi bien qu'en tête de la course: Button et Speed s'accrochent et provoquent la sortie de la voiture de sécurité. Sutil a lui aussi été victime de cet accrochage et rentre...

Le classement derrière la voiture de sécurité: Massa, Hamilton, Alonso, Raikkonen, Heidfeld, Kubica, Fisichella, Webber, Kovalainen, Trulli, Wurz, Davidson, Rosberg, Sato, Coulthard, Barrichello, Ralf Schumacher et Liuzzi. Ce dernier avait pris son départ en pneus durs et est rentré dès le second tour pour chausser des gommes tendres. Il ne devra plus faire qu'un seul arrêt...

La voiture de sécurité libère la meute à l'entame du 3e tour. Kubica en profite immédiatement pour prendre l'avantage sur Fisichella. Pas de changement en tête de la course avec Massa qui devance Hamilton, Alonso et Raikkonen.

En tête de la course, Massa a Hamilton dans ses roues et Alonso est menacé par Raikkonen. Mais Nick Heidfeld n'est pas loin de la Ferrari du Finalandais.

Classement au 14e tour: Massa, Hamilton à 1"4, Alonso à 7"6, Raikkonen à 8"1, Heidfeld à 9"4, Kubica à 18"2, Fisichella à 18"9, Webber à 20", Kovalainen à 25"4 et Trulli à 26"1. Suivent Wurz, Coulthard, Rosberg, Davidson, Sato, Ralf Schumacher, Barrichello, Albers, Liuzzi et Sutil.

Wurz, Coulthard et Ralf Schumacher sont les premiers à ravitailler au 17e tour. Hamilton et Fisichella ravitaillent au 19e tour, Sato au 20e, Massa, Trulli Liuzzi, Albers et Sutil au 21e, Alonso au 22e, Raikkonen, Heidfeld et Kubica au 23e, Kovalainen au 25e. Tout le monde reçoit des pneus tendres.

Le grand bénéficiaire de ces premiers ravitaillements est Kimi Raikkonen qui se retrouve maintenant en troisième position, derrière Massa et Hamilton, mais devant Alonso.

Le classement au 31e tour: Massa, Hamilton à 7", Raikkonen à 10", Alonso à 12", Heidfeld à 13", Kubica à 30". Suivent Coulthard, Fisichella, Webber, Trulli, Rosberg, Wurz, Kovalainen, Davidson, Ralf Schumacher, Sato, Barrichello, Albers et Sutil.

A l'attaque d'Alonso depuis quelques tours, Nick Heidfeld prend finalement l'avantage sur lui au 31e tour. Idem un peu plus tard pour Webber sur Fisichella.

A ce moment-là de la course, il y a encore 25 tours à boucler, les Ferrari semblent maîtriser la course. Massa est seul devant alors que Raikkonen commence à menacer sérieusement Hamilton. Quant à Fisichella, il est à la dérive: c'est maintenant Trulli qui prend l'avantage sur lui. Fisichella est 10e.

Wurz est le premier à ravitailler pour la seconde fois au 35e tour. Coulthard l'imite au 36e tour (il abandonnera peu après), Webber et Ralf Schumacher au 39e, Massa au 40e, Raikkonen et Heidfeld au 41e, Alonso et Kubica au 43e, Hamilton au 44e et Fisichella au 45e.

Lors de cette dernière vague de ravitaillements, tous les hommes de tête ont chaussé les pneus les plus durs de Bridgestone, comme le veut le règlement 2007.

A dix tours de l'arrivée, Massa est toujours en tête de la course. Le Brésilien précède Hamilton, Raikkonen, Heidfeld, Alonso, Kubica, Fisichella et Ralf Schumacher.

En cette fin de course, Hamilton revient sur Massa et Alonso sur Nick Heidfeld. Au 52e tour, Massa a encore 4"2 d'avance sur Hamilton et Heidfeld 4"2 sur Alonso. Mais la réaction des McLaren est trop tardive pour changer le résultat final de la course.

C'est donc Felipe Massa qui remporte sa première victoire de la saison et qui se replace quelque peu dans la course au tire. Il signe aussi le meilleur tour en course après avoir fait la pole hier.

Hamilton a fait une course parfaite et marque encore 8 points, ce qui lui assure la première place au Championnat du monde, à égalité avec Raikkonen et son équipier Alonso.

Kimi Raikkonen et Fernando Alonso limitent les dégâts, alors que Nick Heidfeld confirme sa grande forme en terminant à la 4e place pour la troisième fois. Impressionnant!

Prochain rendez-vous: le Grand Prix d'Espagne qui se disputera du 11 au 13 mai.

  • Meilleur tour : F. Massa : 1'34"067
  • Le classement du GP :
1er
F. Massa
2ème
L. Hamilton
3ème
K. Raikkonen
4ème
N. Heidfeld
5ème
F. Alonso
6ème
R. Kubica
7ème
J. Trulli
8ème
G. Fisichella
9ème
H. Kovalainen
10ème
N. Rosberg
11ème
A. Wurz
12ème
R. Schumacher
13ème
R. Barrichello
14ème
C. Albers
15ème
A. Sutil



Texte de F1-Live


Date de création : 23/05/2013 - 21:53
Dernière modification : 14/06/2013 - 18:26
Catégorie : Saison 2007
Page lue 1384 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 9
^ Haut ^