Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2007 - GP de Monaco

monaco

Les essais qualificatifs :

La séance de qualification du Grand Prix du Canada s’est ouverte sous un ciel bleu – et des températures de 25° dans l’air - 50° par terre.

Kovalainen partait avec un handicap de dix places après que ses mécaniciens aient changé le V8 de sa Renault.

  • 1ère partie :

Coulthard était le premier à s’élancer – deux minutes après que le feu vert se soit allumé au bout de la voie des stands. Les Spyker, les Toyota et les Renault lui emboîtaient le pas. Victime à deux reprises d’un tout droit au freinage, David préférait immédiatement regagner les stands pour permettre à ses mécaniciens de se pencher sur les freins de sa Red Bull.

Alors que quelques pilotes bouclaient leur premier tour chronométré – le drapeau rouge était agité suite à une touchette de Kovalainen contre un des murs du circuit Gilles Villeneuve.

La séance était relancée pour les 8 dernières minutes. Felipe Massa et sa Ferrari ressortaient sans attendre – suivi des Honda et la McLaren de Fernando Alonso. Heidfeld manquait son freinage pour le premier virage, mais parvenait à poursuivre sa route.

Alonso – 1’16.562 - s’emparait de la première place devant Hamilton, Massa et Raikkonen. Kimi prenait l’avantage quelques instants plus tard – 1’16.468 – le Finlandais terminera le premier quart d’heure en tête de la hiérarchie devant Alonso, Hamilton, Massa et Fisichella.

Sur la liste des éliminés, on retrouvait la Super Aguri de Davidson, la Toyota de Ralf Schumacher, la Renault de Kovalainen, la Williams de Wurz et les deux pilotes des Spyker, Sutil et Albers.

  • 2ème partie :

Coulthard, Trulli et Sato étaient les premiers à se relancer. Toujours en délicatesse avec le freinage de sa Red Bull, David devait couper dans l’herbe au premier virage.

Trulli, puis Fisichella se succédaient d’abord à la première place avant d’en être chassé par la Red Bull de Mark Webber – 1’16.257 – mais c’était sans compter sur la détermination de Lewis Hamilton, crédité du meilleur temps – 1’15.486 – 36 millièmes de mieux que son équiper Fernando Alonso et plus d’une demi-seconde devant Massa.

Les pilotes ressortaient sans attendre pour une deuxième tentative, certains afin de décrocher un éventuel billet pour le dernier quart d’heure de qualification.

Hamilton et Alonso conservaient finalement les deux premières places. Pénalisé pour avoir court-circuité la dernière chicane, Nick Heidfeld voyait son temps annuler – mais parvenait à décrocher le troisième chrono sous le drapeau à damiers, en dépit d’une légère touchette avec le mur à la sortie de la dernière chicane !

Felipe Massa et Nico Rosberg complétaient le Top 5 devant Webber, Fisichella, Kubica, Raikkonen et Trulli.

Takuma Sato était le premier éliminé. Il était accompagné par Liuzzi, Barrichello, Coulthard, Button et Speed.

  • 3ème partie :

Lewis Hamilton était le premier à se poster à la sortie des stands – longtemps avant que le feu vert s’allume enfin pour le dernier quart d’heure de qualification. A peine sorti des stands, Raikkonen dépassait son jeune rival !

Fisichella, Trulli et Webber les rejoignaient en piste, bientôt imité par leurs camarades de jeu. Nico Rosberg effectuait un léger passage dans l’herbe heureusement sans conséquence pour la FW29.

Après quelques boucles pour griller quelques litres de carburant et vérifier l’équilibre de leurs monoplaces, les pilotes regagnaient les stands pour monter un premier train de pneus neufs et lancer un premier véritable assaut pour la pole position.

Hamilton prenait la direction des opérations – 1’16.316 – mais Alonso améliorait le temps de référence – 1’16.163 !

Raikkonen hissait sa Ferrari au troisième rang, devant Heidfeld, Massa, Fisichella, Webber, Kubica, Trulli et Rosberg.

La deuxième offensive démarrait sans tarder – et voyait Lewis Hamilton arracher la pole à Fernando Alonso – une première dans la jeune carrière du pilote anglais.

C’est la deuxième fois de suite que l’équipe McLaren Mercedes monopolisera la première ligne de la grille de départ. Sur la deuxième rangée, on retrouve la BMW de Nick Heidfeld, brillamment qualifié devant les deux Ferrari.

6ème, Mark Webber devance Nico Rosberg, Robert Kubica, Giancarlo Fisichella et Jarno Trulli.

  • La grille de départ :
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"707 F. Alonso
  1'16"163
N. Heidfeld pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"266 K. Raikkonen
  1'16"411
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"570 M. Webber
  1'16"913
N. Rosberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"919 R. Kubica
  1'16"993
G. Fisichella pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"229  J. Trulli
  1'17"747
T. Sato pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"743 V. Liuzzi
  1'16"760
R. Barrichello pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"116 D. Coulthard
  1'17"304
J. Button pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"541 S. Speed
  1'17"571
A. Davidson pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"542 R. Schumacher
  1'17"634
H. Kovalainen pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"806 A. Wurz
  1'18"089
A. Sutil pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"536 C. Albers
   1'19"196



La course :

Le ciel est très gris à quelques minutes du départ du Grand Prix de Monaco. La pluie menace et cela stresse tout le monde. Mais finalement, elle ne viendra pas perturber cette course dominée de la tête et des épaules par Fernando Alonso.

Ils sont 22 à venir s'aligner sous les ordres du starter. Tous les pilotes du haut de la grille de départ sont en pneus durs... sauf Nick Heidfeld.

A l'extinction des feux, les McLaren prennent un envol parfait. Fernando Alonso s'engouffre dans le premier virage devant son équipier Lewis Hamilton et la Ferrari de Felipe Massa.

Le classement à la fin du premier tour: Alonso, Hamilton, Massa, Fisichella, Heidfeld, Rosberg, Barrichello, Webber, Kubica, Wurz, Button, Raikkonen, Liuzzi, Speed, Coulthard, Kovalainen, Sato, Trulli, Davidson, Sutil, Albers et Ralf Schumacher.

Vitantonio Liuzzi est la première victime de ce Grand Prix de Monaco: il tape dès le premier tour et c'est bien sûr l'abandon pour lui.

Alonso creuse très vite un petit écart. A l'entame du cinquième tour, l'Espagnol compte déjà 2"5 d'avance sur Hamilton, 4"4 sur Massa, 8"2 sur Fisichella, 13"2 sur Heidfeld, 14" sur Rosberg, 18"1 sur Barrichello et 18"8 sur Webber. Raikkonen est douzième avec un retard de plus de 25 secondes.

Nick Heidfeld qui est le seul des hommes de tête en pneus tendres ne semble pas être en mesure de profiter de ces gommes: il est fortement menacé par Nico Rosberg qui est visiblement plus rapide que lui... mais à Monaco, on ne passe pas si le pilote qui se trouve devant ne commet pas une erreur, petite ou grosse.

Le tops 10 au 12e tour: Alonso, Hamilton à 5"5, Massa à 8"5, Fisichella à 16"5, Heidfeld à 33"2, Rosberg à 33"8, Barrichello à 38"3, Webber à 38"9, Kubica à 39"5 et Wurz à 42"2. Raikkonen est douzième à 43"9 et toujours bloqué derrière la Honda de Jenson Button.

Avant même la fin du 18e tour, on se dit que Lewis Hamilton aura des difficultés à contester la victoire de Fernando Alonso, sauf grosse surprise, meilleure gestion du dépassement des attardés... ou meilleure stratégie de course. En revanche, le jeune pilote britannique ne compte qu'un peu plus de trois secondes d'avance sur la Ferrari de Massa à ce moment-là de la course...

Mark Webber est la seconde victime de ce Grand Prix de Monaco. Il rentre au stand pour abandonner, ce qui fait les affaires de Kubica qui, grâce à ça, rentre dans la zone des points.

Fisichella et Rosberg sont les premiers à ravitailler au 23e tour. Sato et Albers rentrent au 25e tour, Alonso et Massa au 26e, Hamilton au 28e et Heidfeld au 32e.

Après cette première vague de ravitaillements, la messe est dite pour la victoire: elle devrait se jouer entre Fernando Alonso et Lewis Hamilton. Au 35e tour, Alonso compte 3"9 d'avance sur Hamilton, mais ce dernier a un avantage de 26"8 sur Massa. C'est énorme! A noter que parmi les hommes de tête, Massa est le seul à avoir demandé des pneus tendres lors de son premier ravitaillement.

Barrichello rentre pour ravitailler pour la première fois au 37e tour, Davidson au 38e, Button au 41e, Coulthard au 43e, Wurz, Kovalainen et Sutil au 45e, Kubica et Speed au 46e.

Le classement au 47e tour: Alonso, Hamilton à 9"7, Massa à 39" et Fisichella à 58"4. Suivent à plus d'un tour: Kubica, Heidfeld, Raikkonen, Wurz, Barrichello, Button, Rosberg, Speed, Kovalainen, Coulthard, etc.

Raikkonen et Trulli effectuent leur seul et unique ravitaillement au 48e tour. Le Finlandais remonte en piste en 11e position et l'Italien à la 17e place. Ralf Schumacher est le dernier à effectuer son unique ravitaillement au 49e tour. L'Allemand remonte en piste en 16e position, à plus de deux tours du leader de la course.

Quant à Alonso, il effectue son second ravitaillement au 50e tour. Hamilton imite son équipier au 52e passage et remonte en piste derrière lui. Massa et Fisichella ravitaillent pour la seconde fois au 55e tour, Sato au 58e, Rosberg au 60e, Barrichello au 61e et Jenson Button au 62e.

Pendant ce temps, Adrian Sutil a tapé au Casino et c'est l'abandon pour lui. Mais c'est en tête de la course que les choses deviennent très intéressantes: Hamilton est revenu dans les roues de Fernando Alonso et au 59e passage, les deux équipiers ne sont plus séparés que par sept dixièmes de seconde!

Hamilton devra finalement se contenter de la seconde place et c'est donc Fernando Alonso qui remporte la victoire ici, la seconde de la saison pour lui. Cela permet surtout à Fernando Alonso de revenir à la hauteur de son équipier au Championnat du monde et même de prendre la tête grâce à ses deux victoires contre aucune à Hamilton.

Felipe Massa termine en troisième position et limite les dégâts au championnat. Suivent pour les points: Fisichella, Kubica, Heidfeld, Wurz et Raikkonen.

Dans le Championnat du monde des constructeurs, McLaren frappe un grand coup en marquant 18 points contre 7 à Ferrari...

Prochain rendez-vous: le Grand Prix du Canada qui se disputera à Montréal du 8 au 10 juin.

  • Meilleur tour : F. Alonso : 1'15"284
  • Le classement du GP :
1er
F. Alonso
2ème
L. Hamilton
3ème
F. Massa
4ème
G. Fisichella
5ème
R. Kubica
6ème
N. Heidfeld
7ème
A. Wurz
8ème
K. Raikkonen
9ème
S. Speed
10ème
R. Barrichello
11ème
J. Button
12ème
N. Rosberg
13ème
H. Kovalainen
14ème
D. Coulthard
15ème
J. Trulli
16ème
R. Schumacher
17ème
T. Sato
18ème
A. Davidson



Texte de F1-Live


Date de création : 23/05/2013 - 21:53
Dernière modification : 14/06/2013 - 18:19
Catégorie : Saison 2007
Page lue 1362 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 9
^ Haut ^