Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2007 - GP du Canada

montreal

Les essais qualificatifs :

Les conditions météo allaient jouer un rôle prépondérant pour la séance de qualification cruciale pour la course.

La piste s’est asséchée depuis la dernière séance d’essais libres, mais la menace d’une averse planait encore sur la principauté de Monaco.

De quoi ajouter un peu de piment à un exercice déjà périlleux.

  • 1ère partie :

Les pilotes ne tardaient pas à s’élancer sur le tourniquet monégasque pour s’assurer un chrono décent en pneus pour le ‘sec’.

Aucune erreur n’était à signaler en piste. A l’issue des premières tentatives : Hamilton et Alonso se partageaient les meilleurs temps de passages, suivi des pilotes Ferrari. Barrichello, 5ème , précédait Heidfeld et Kubica.

Deux minutes avant le terme du premier quart d’heure, Liuzzi délogeait Barrichello du Top 5. Rosberg s’illustrait également.

Au final, Hamilton conservait la première place – le seul sous la barre des 1’16 - suivi de Alonso, Raikkonen, Liuzzi et Massa. Sixième, Rosberg devançait Coulthard, Barrichello, Button et les deux BMW Sauber de Nick Heidfeld et Robert Kubica.

Christijan Albers, qui n’a pas bouclé un seul tour chronométré, était logiquement éliminé. Sato, Ralf Schumacher, Sutil, Speed et Davidson restaient sur le carreau !

  • 2ème partie :

Les Williams de Nico Rosberg et Alex Wurz étaient les premiers à se relancer – rapidement imités par Raikkonen et Massa dans leurs voitures rouges et les deux pilotes des Renault.

Surprise, avant même la fin de son tour de lancement, Kimi Raikkonen s’immobilisait à la Rascasse, la faute à une touchette à la sortie de la chicane de la piscine.

Hamilton s’installait aux commandes – 1’15.479 – mais en était chassé par Alonso – 1’15.431 Derrière, Kubica précédait Heidfeld, Rosberg, Massa, Fisichella, Coulthard, et les Honda de Barrichello et Button.

Les pilotes se ruaient au stand changer de gomme avant de s’élancer pour un dernier assaut. Kovalainen, gêné par la Red Bull de Coulthard, loupait le coche. Un incident sur lequel se penchait le collège des commissaires sportifs. ‘DC’ sera finalement pénalisé – l’Ecossais n’étant pas autorisé à prendre part à la dernière phase de qualification. Cela permettait à Button de faire partie du Top 10 !

Alonso et Hamilton restaient aux deux premières places, suivis par les deux BMW Sauber de Robert Kubica et Nick Heidfeld. Massa, 5ème, devançait Fisichella, Rosberg, Webber, Barrichello et Button.

  • 3ème partie :

Les dix derniers qualifiés pour l’ultime phase de qualification ressortaient dès le feu vert allumé pour alléger un maximum leur monoplace avant une première tentative.

Hamilton s’installait d’emblée aux avant-postes suivi de Alonso. Derrière, Fisichella, Rosberg et les BMW Sauber s’infiltraient devant la Ferrari de Massa. Le Brésilien repassait une dernière fois au stand changer de pneus – il réussissait à revenir en 3ème position !

En tête, le duel des pilotes McLaren tournait en faveur de Fernando Alonso. Hamilton - auteur d’un léger écart de trajectoire au Lowes, partagera la première ligne avec son chef de file. C’est la première pole position du double champion du monde avec sa nouvelle équipe, la première en principauté aussi - la 16ème de sa carrière.

Sur la deuxième ligne, on retrouve Massa et Fisichella. Nico Rosberg – 5ème – s’élancera en troisième ligne, en compagnie de Mark Webber. Suivent les deux BMW Sauber – Heidfeld devant Kubica – et les deux Honda – Barrichello devant Button.

  • La grille de départ :
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"707 F. Alonso
  1'16"163
N. Heidfeld pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"266 K. Raikkonen
  1'16"411
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"570 M. Webber
  1'16"913
N. Rosberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"919 R. Kubica
  1'16"993
G. Fisichella pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"229  J. Trulli
  1'17"747
T. Sato pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"743 V. Liuzzi
  1'16"760
R. Barrichello pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"116 D. Coulthard
  1'17"304
J. Button pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"541 S. Speed
  1'17"571
A. Davidson pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"542 R. Schumacher
  1'17"634
A. Wurz pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"089 A. Sutil
  1'18"536
C. Albers pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"196 H. Kovalainen
   1'17"806 (-10 places)



La course :

Il fait beau et chaud à Montréal à quelques minutes du départ. Les conditions étaient parfaites pour vivre une belle course... elle ne le fut pas vraiment.

Bien sûr cette course a été très spectaculaire et il fallait deux paires d'yeux pour tout suivre et il faudra revoir l'enregistrement pour tout comprendre. Mais le terrible accident de Robert Kubica a quelque peu calmé les plus enthousiastes. (Il a les jambes cassées, mais il est conscient d'après les dernières nouvelles).

Ils sont 21 à venir s'aligner sous les ordres du starter, Christijan Albers a en effet choisi de partir depuis les stands. Tous les pilotes sont en pneus durs. A l'extinction des feux, Lewis Hamilton prend un excellent départ, mais Alonso essaye de lui faire l'extérieur, il coupe le premier virage et est obligé de rouler sur le gazon...

Le classement à la fin du premier tour: Hamilton, Heidfeld, Alonso, Massa, Rosberg, Raikkonen, Fisichella, Kubica, Webber, Sato, Trulli, Liuzzi, Barrichello, Coulthard, Wurz, Speed, Davidson, Kovalainen, Ralf Schumacher, Sutil et Albers. Quant à Jenson Button, il a calé au départ. Sa voiture est poussée dans les stands, mais le pilote britannique n'en ressortira plus.

Lewis Hamilton profite de l'erreur de Fernando Alonso pour creuser immédiatement un écart conséquent. A l'entame du sixième tour, il compte déjà 3"8 d'avance sur Heidfeld, 5"1 sur Alonso, 7"3 sur Massa, 9"3 sur Rosberg, 10" sur Raikkonen, 12"2 sur Fisichella, 14"4 sur Kubica, 17"5 sur Sato, et 19"7 sur Trulli.

A l'arrière du peloton, Mark Webber prend l'avantage sur Rubens Barrichello et pointe à la 12e place au 9e tour. Un peu plus loin encore, Speed et Wurz s'accrochent et c'est l'abandon pour le pilote californien.

En tête de la course, Lewis Hamilton s'envole. Au 10e tour, il compte 7"7 d'avance sur Heidfeld et près de 10" sur Alonso! Le champion du monde espagnol ne semble même pas en mesure de suivre le rythme de la BMW de Nick Heidfeld. C'est une petite surprise. Alonso fait encore une petite erreur dans le 15e tour et se retrouve à quinze secondes de son équipier.

Les choses vont de mal en pis pour Fernando Alonso: il fait une erreur de plus dans le premier virage et Felipe Massa en profite pour le dépasser. Fernando Alonso semble avoir des problèmes, car ça n'est pas dans ses habitudes d'être aussi brouillon en course.

Heidfeld est le premier à ravitailler au 20e tour. Hamilton l'imite au 21e tour, Wurz au 22e... mais la voiture de sécurité entre en action au 22e tour suite à une sortie de piste de Christijan Albers.

Alonso et Rosberg rentrent immédiatement dans leur stand pour ravitailler, ce que le nouveau règlement interdit. Ils sont donc pénalisés d'un arrêt supplémentaire au stand de dix secondes. La direction de course décide enfin d'autoriser les ravitaillements à partir du 24e tour. Tout le monde en profite pour ravitailler sauf Barrichello, Coulthard, Kovalainen, Wurz, Davidson et Ralf Schumacher..

Le classement au 25e tour derrière la voiture de sécurité est le suivant: Hamilton, Heidfeld, Alonso, Rosberg, Barrichello, Coulthard, Kovalainen, Wurz, Davidson, Ralf Schumacher, Webber, Massa, Fisichella, Trulli, Kubica, Raikkonen, Liuzzi, Sato et Albers.

La voiture de sécurité libère la meute au 26e tour, mais quelques secondes plus tard Robert Kubica sort de la piste dans le léger virage qui précède l'épingle. Le choc est d'une violence inouïe et on craint le pire pour le jeune Polonais. Il ne reste plus rien de la voiture de Kubica, sauf la cellule de survie dans laquelle le pilote semble inconscient.

La course est bien sûr neutralisée par la voiture de sécurité. Les pilotes qui n'avaient pas encore ravitaillé profitent de cette neutralisation pour le faire.

La voiture de sécurité s'efface à l'entame du 34e tour, mais tout le monde pense bien sûr à Robert Kubica. Cette course a bien sûr perdu un peu de sa saveur...

Le classement au 35e tour: Hamilton, Heidfeld, Alonso, Rosberg, Davidson, Ralf Schumacher, Webber, Massa, Fisichella, Sato, Raikkonen, Albers, Kovalainen, Barrichello, Wurz, Trulli, Coulthard et Liuzzi.

Alonso et Rosberg viennent purger leur pénalité au 36e tour. Alonso remonte en piste en 14e position et Rosberg à la 17e place. Quelques secondes plus tard, Rosberg et Trulli se gênent à la chicane et partent à la faute. Cela ne change pas grand-chose pour eux, ils sont bien trop loin dans le classement.

Ralf Schumacher ravitaille pour la première fois au 40e tour. Il était troisième et remonte en piste en 12e position après ce ravitaillement.

Le classement au 41e tour: Hamilton, Heidfeld, Webber, Massa, Fisichella, Sato, Raikkonen, Kovalainen, Alonso, Albers, Barrichello, Ralf Schumacher, Wurz, Liuzzi, Trulli, Rosberg et Davidson.

Depuis qu'il a purgé sa pénalité, ça va beaucoup mieux pour Fernando Alonso qui remonte au classement. Il bat le record du tour au 45e passage et se retrouve en 8e position à un peu plus de quatre secondes de Kimi Raikkonen. Heidfeld ravitaille pour la seconde fois au 47e tour. Hamilton l'imite au 47e tour, Fisichella et Albers (qui a perdu son aileron avant) au 48e, Rosberg au 50e... et la voiture de sécurité entre une fois de plus en action! Ce sont les débris de la Spyker qui se trouve sur la trajectoire et que les commissaires doivent enlever en toute sécurité. Quelques minutes plus tard, Fisichella et Massa reçoivent un drapeau noir pour être sortis des stands alors que les feux étaient rouges...

Voilà un Grand Prix tout à fait hors du commun... Au 52e tour, les voitures sont toujours derrière la voiture de sécurité, mais l'allée des stands est maintenant ouverte et Alonso, Raikkonen et ceux qui n'avaient pas ravitaillé pour la dernière fois en profite pour le faire. Alonso prend l'avantage sur Raikkonen pendant le ravitaillement. Bien joué de la part de McLaren.

La course est relancée au 54e tour. Au passage suivant, Hamilton est toujours en tête avec un avantage de 2"2 sur Heidfeld. Suivent dans l'ordre: Barrichello, Wurz, Kovalainen, Trulli, Alonso, Raikkonen, Ralf Schumacher.... et la voiture de sécurité entre une nouvelle fois en action avant même la fin de ce tour. Liuzzi a touché le "mur des champions du mondes". Incroyable!!! Un peu avant ça, Alonso avait fait une erreur de plus dans le premier virage et Raikkonen est repassé devant lui. Alonso a même dû s'incliner face à Ralf Schumacher et se retrouve maintenant en 9e position. Au 58e tour, alors que la voiture de sécurité est toujours en piste, Jarno fait un tout droit et percute un mur de pneus. Il venait de rentrer pour changer de pneus...

La course est relancée au 60e tour. Hamilton devance Heidfeld, Barrichello, Wurz, Kovalainen, Raikkonen, Ralf Schumacher, Alonso, Sato, Webber, Rosberg et Davidson.

Fernando Alonso ne tarde pas à prendre l'avantage sur Ralf Schumacher et se retrouve dans le sillage de Raikkonen. En tête de la course, Hamilton prend immédiatement le large. Heidfeld est second alors que Barrichello rentre dans son stand pour un dernier ravitaillement surprise. C'est donc Wurz qui se retrouve troisième et qui ne doit pas très bien comprendre ce qui lui arrive...

Le Grand Prix se termine par une surprise supplémentaire: Sato dépasse Ralf Schumacher et ensuite Fernando Alonso à deux tours de l'arrivée!

Hamilton remporte sa première victoire en F1 et de celle-ci, tout le monde s'en souviendra. Heidfeld est second et c'est un podium mérité pour lui. Quant à Wurz, il termine troisième et lui non plus n'est pas prêt d'oublier cette course.

Suivent pour les points Kovalainen, Raikkonen, Sato, Alonso, et Ralf Schumacher. Qui pouvait imaginer un tel classement avant le début de ce Grand Prix?

Prochain rendez-vous: le Grand Prix des USA à Indianapolis, dimanche prochain.

  • Meilleur tour : F. Alonso : 1'16"367
  • Le classement du GP :
1er
L. Hamilton
2ème
N. Heidfeld
3ème
A. Wurz
4ème
H. Kovalainen
5ème
K. Raikkonen
6ème
T. Sato
7ème
F. Alonso
8ème
R. Schumacher
9ème
M. Webber
10ème
N. Rosberg
11ème
A. Davidson
12ème
R. Barrichello



Texte de F1-Live

 


Date de création : 23/05/2013 - 21:54
Dernière modification : 14/06/2013 - 18:14
Catégorie : Saison 2007
Page lue 1494 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 12
^ Haut ^