Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2007 - GP d'Italie

italie

Les essais qualificatifs :

La séance de qualification du Grand Prix d’Italie a débuté sous le soleil. Les températures atteignaient 28° dans l’air - 36° sur la piste.

Victime d’un spectaculaire accident ce matin, Raikkonen était bel et bien au rendez-vous – à bord de la voiture de réserve, équipée du même moteur que la monoplace accidentée.

  • 1ère partie :

Au feu vert, Vettel et Sutil étaient les premiers à s’élancer – bientôt suivis par Yamamoto, Raikkonen et les deux Toyota.

Le Finlandais s’emparait immédiatement de la première place – 1’22.673 – mais allait voir Hamilton boucler la distance en moins de 1’22 !

La tâche se compliquait pour Yamamoto – parti à la faute à une erreur au freinage pour le premier virage. La Spyker y laissait son aileron avant, mais le Japonais parvenait à regagner les stands.

Alonso donnait la réplique à son jeune équipier – 1’21.718 – Massa se hissait pour sa part à la 3ème place, juste devant Raikkonen. Kubica, Heidfeld, Rosberg, Barrichello, Kovalainen et Fisichella complétaient le Top 10.

Avant le dernier assaut, Coulthard – déjà en position délicate – partait à la faute au freinage pour le premier virage. Vettel – 12ème – et Davidson – 14ème – gagnaient leur billet pour le deuxième quart d’heure. Par contre, Ralf Schumacher ne réussira pas à s’extirper du groupe des éliminés - où figuraient également Sato, Liuzzi, Sutil et Yamamoto.

  • 2ème partie :

Trulli sera le premier à reprendre la piste pour le deuxième quart d’heure de qualification. Davidson, Vettel et Webber lui emboîtaient le pas.

Felipe Massa était le premier à dégainer – 1’21.993 – une performance qui ne résistait pas aux assauts des pilotes McLaren : Hamilton d’abord – 1’21.746 – puis Alonso ensuite – 1’21.356 !

Raikkonen se classait 4ème suivi des deux BMW Sauber de Robert Kubica et Nick Heidfeld. Un dixième séparait la Williams de Wurz – 10ème – de la Super Aguri de Davidson – 15ème – avant l’ultime tentative…

Button, Trulli et Kovalainen allaient réussir à s’inviter dans le dernier Top 10 – au contraire de Fisichella, relégué en 15ème position. 11ème Webber devançait Barrichello – sorti large du deuxième Lesmo – Wurz, Davidson et Vettel.

  • 3ème partie :

Les dix derniers qualifiés pour le sprint final s’élançaient sans attendre pour aller ‘brûler’ quelques litres de carburants et alléger leur monoplace avant une première tentative. Hamilton et Massa imprimaient la cadence la plus rapide – ils seront parmi les premiers à passer par leur stand pour y monter un train de pneus neufs.

Alonso ne laissera rien traîner… et bouclait un tour en moins de 1’22 – près de 4 dixièmes devant Hamilton. Massa et Raikkonen ‘sauvaient les meubles’ en 3ème et 4ème positions devant les deux BMW Sauber de Nick Heidfeld et Robert Kubica.

Les monoplaces repassaient entre les mains des mécaniciens, et repartaient équipées d’un dernier train de gommes fraîches. Massa améliorait mais pas assez pour s’immiscer dans le duel entre Alonso et Hamilton. Malgré un dernier effort, Lewis ne parviendra pas à priver Fernando de sa deuxième pole position de la saison – la 17ème de sa carrière.

Sur la deuxième ligne, Felipe Massa sera accompagné par Nick Heidfeld qui a réussi à intercaler sa BMW Sauber devant la deuxième F2007 de Kimi Raikkonen. Kubica – 6ème – devance Kovalainen, Rosberg, Trulli et Button.

  • La grille de départ :
F. Alonso  pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"997 L. Hamilton
  1'22"034
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"549 N. Heidfeld
  1'23"174
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"183 R. Kubica
  1'23"446
H. Kovalainen pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"102 N. Rosberg
  1'24"382
J. Trulli pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"555 J. Button
  1'25"165
M. Webber pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"166 R. Barrichello
  1'23"176
A. Wurz pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"209 A. Davidson
  1'23"274
G. Fisichella pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"325 S. Vettel
  1'23"351
T. Sato pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"749 R. Schumacher
  1'23"787
V. Liuzzi pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"886 D. Coulthard
  1'24"019
A. Sutil pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"699 S. Yamamoto
   1'25"084



La course :

Il fait beau et chaud sur Monza à quelques minutes du départ du Grand Prix d'Italie. Le public venu en grand nombre n'attend qu'une seule chose: la victoire d'une voiture rouge.

Kimi Raikkonen est le seul parmi les hommes de tête à partir en pneus tendres. Il a aussi choisi de ne faire qu'un seul ravitaillement contre deux pour les McLaren et les BMW. Malheureusement pour Ferrari et ses tifosi, ce ne sera pas suffisant, d'autant plus que Felipe Massa abandonnera très vite...

A l'extinction des feux, Fernando Alonso prend un départ impeccable et s'engouffre en tête dans le premier virage.

Derrière le champion espagnol, le duel est intense entre Massa et Hamilton et ce dernier coupe quelque peu la première chicane pour prendre l'avantage sur le pilote brésilien de la Scuderia. La direction de course fermera les yeux sur cette manoeuvre.

Le classement au premier passage: Alonso, Hamilton, Massa, Raikkonen, Heidfeld, Kubica, Kovalainen, Rosberg, Button, Webber, Barrichello, Wurz, Trulli, Fisichella, Coulthard, Davidson, Sato, Ralf Schumacher, Liuzzi, Sutil, Yamamoto, et Vettel qui rentre dans son stand dès la fin du premier tour.

Quelques secondes plus tard, c'est Coulthard qui perd son aileron et qui va encastrer sa Red Bull dans les rails. Heureusement sans mal pour le pilote sinon une grosse douleur à une main. La voiture de sécurité entre en action afin que les commissaires puissent dégager la Red Bull de l'Ecossais.

La voiture de sécurité libère la meute au 6e passage. Lewis Hamilton fait mine d'attaquer Alonso au freinage du premier virage, mais l'Espagnol garde l'avantage..

Le top 10 au 8e tour: Alonso, Hamilton à 0"9, Massa à 2"1, Raikkonen à 3"6, Heidfeld à 4"6, Kubica à 5"8, Kovalainen à 6"9, Button à 10"2, Rosberg à 10"7 et Mark Webber à 11"5.

Felipe Massa ravitaille pour la première fois au 9e tour. C'est bien sûr très étonnant. Le Brésilien remonte en piste en dernière position et il ne faudra attendre que quelques secondes pour comprendre que Massa a de gris soucis techniques. Il revient dans son stand au 10e tour pour abandonner.

Massa n'étant plus là, les McLaren s'envolent seules en tête. Au 12e passage, Kimi Raikkonen a déjà 7"6 de retard sur Alonso et 6" sur Hamilton. Les McLaren sont pourtant en pneus durs alors que la Ferrari est en pneus tendres.

Hamilton est le premier à ravitailler au 18e tour. Alonso s'arrête au 20e tour, Heidfeld, Kovalainen, Yamamoto et Sutil au 21e, Kubica au 23e (il reste 17 secondes dans son stand), Raikkonen au 25e, Rosberg et Trulli au 30e, Liuzzi Fisichella et Button au 33e, Webber, Barrichello et Sato au 34e, Davidson au 35e, Yamamoto au 36e et enfin Wurz au 37e tour.

Après cette première vague de ravitaillements, les McLaren sont toujours aux deux premières positions. Mais Kimi Raikkonen a reçu beaucoup d'essence et pourrait ne faire qu'un seul ravitaillement. C'était la seule option possible pour lui s'il voulait garder un espoir de devancer les McLaren...

Le top 10 au 35e tour: Alonso, Hamilton à 5"1, Raikkonen à 26"6, Heidfeld à 29"7, Kovalainen à 47"5, Kubica à 48"4, Wurz à 55", Davidson à 61"8, Rosberg à 68"4 et Button à 70".

Adrian Sutil est le premier à ravitailler pour la seconde fois au 38e tour. Heidfeld y passe au 39e tour, Hamilton au 40e, Kovalainen au 41e, Alonso au 43e et Kubica au 43e.

Kimi Raikkonen fait la bonne affaire de cette seconde vague de ravitaillement en prenant l'avantage sur la McLaren de Lewis Hamilton. Le Finlandais doit en revanche s'incliner face à Alonso dont l'avantage était trop important.

Mais Lewis Hamilton ne laissera pas la Ferrari très longtemps en deuxième position. Hamilton attaque en effet Raikkonen au premier freinage du 42e tour et prend l'avantage. Les McLaren sont donc à nouveau aux deux premières places.

En troisième position et avec plus de trente secondes d'avance sur Heidfeld, Kimi Raikkonen n'a plus aucune raison de se battre. Il lève donc le pied afin d'économiser son moteur pour le prochain Grand Prix de Belgique.

Fernando Alonso remporte une victoire que tout le monde lui promettait depuis la fin des essais libres du vendredi après-midi. Le champion du monde espagnol était bien le plus fort ce week-end.

En terminant deuxième, Lewis Hamilton conserve sa première place au Championnat du monde. Il a encore trois points d'avance sur son équipier.

Pour les pilotes Ferrari, sauf miracle, le titre est maintenant hors de portée. Massa a abandonné et Raikkonen est aujourd'hui le pilote le mieux placé de la Scuderia, mais il compte 20 points de retard sur Hamilton et il ne reste que quatre courses à disputer.

Bonne affaire également pour l'équipe BMW qui place Heidfeld et Kubica en 4e et 5e positions. Suivent pour les points: Rosberg, Kovalainen et Button qui marque le premier point de la saison pour Honda.

Prochain rendez-vous: le Grand Prix de Belgique qui se disputera le week-end prochain. Mais avant ça, il y aura bien sûr la réunion du Conseil Mondial que l'équipe McLaren redoute plus que tout désormais...

  • Meilleur tour : F. Alonso : 1'22"871
  • Le classement du GP :
1er
F. Alonso
2ème
L. Hamilton
3ème
K. Raikkonen
4ème
N. Heidfeld
5ème
R. Kubica
6ème
N. Rosberg
7ème
H. Kovalainen
8ème
J. Button
9ème
M. Webber
10ème
R. Barrichello
11ème
J. Trulli
12ème
G. Fisichella
13ème
A. Wurz
14ème
A. Davidson
15ème
 R. Schumacher
16ème
T. Sato
17ème
V. Liuzzi
18ème
S. Vettel
19ème
A. Sutil
20ème
S. Yamamoto



Texte de F1-Live


Date de création : 23/05/2013 - 21:56
Dernière modification : 13/06/2013 - 22:25
Catégorie : Saison 2007
Page lue 1618 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 7
^ Haut ^