Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2006 - GP du Canada

Les essais qualificatifs :

Ciel bleu, températures estivales – 26° dans l’air, 47° en piste - toutes les conditions étaient réunies pour assister à une belle empoignade lors de la séance de qualification disputée sur le circuit Gilles Villeneuve de Montréal.

  • 1ère partie - 15 minutes :

Ralf Schumacher sera le premier à quitter les stands, suivi quelques instants plus tard de Rosberg, Albers, Heidfeld, Monteiro, Liuzzi et Montagny.

Speed, Rosberg, Monteiro étaient les plus rapides à l’issue du premier passage sur la ligne de chronométrage. Rapidement, Raikkonen venait se mêler à la bagarre – mais Scott Speed répliquait sans attendre – 1’17.164 – avant que Kimi reprenne l’avantage 1’16.778 !

Montoya – 1’16.509 puis 1’16.251 – confirmait la bonne forme de l’équipe McLaren Mercedes avant l’entrée en piste des Renault – Alonso en tête 1’16.247 puis 1’15.350

L’Espagnol ne sera plus rejoint et terminait cette première phase avec 26 millièmes d’avance sur Raikkonen, un peu moins de 4 dixièmes de mieux que Michael Schumacher. Heidfeld et Fisichella complétaient le Top 5.

Etaient éliminés : les deux Super Aguri, les deux Midland, la Toro Rosso de Scott Speed et la Williams de Mark Webber.

  • 2ème partie - 15 minutes :

Des 16 pilotes encore en lice – Liuzzi, Villeneuve et Rosberg étaient les plus prompts à se remettre en branle. C’est néanmoins Fernando Alonso qui frappait un grand coup d’entrée – 1’14.726 – suivi de Fisichella, Raikkonen, Montoya et Trulli.

Les pilotes de Ferrari entraient à leur tour dans la danse, Michael Schumacher et Massa devant la Toyota de Trulli. L’Allemand se hissait à la 2ème place au tour suivant.

Trulli, Rosberg et Montoya remontaient dans le classement pour assurer leur qualification en phase finale – ce que ne parviendront pas à faire les deux pilotes des BMW Sauber, battus sur le fil par les deux Honda.

En plus de Heidfeld et Villeneuve, les Red Bull, Ralf Schumacher, Tonio Liuzzi, figuraient également sur la liste des éliminés.

  • 3ème partie - 20 minutes :

Les 10 derniers qualifiés s’élançaient sans attendre pour ‘brûler’ du carburant en vue du sprint final. Alonso et Fisichella étaient les premiers à quitter les stands suivis de Rosberg et Raikkonen.

Michael Schumacher s’invitait tout d’abord à la première place – 1’18.476 - suivi de Raikkonen, Fisichella, Alonso et Barrichello. Kimi passait ensuite aux commandes de la séance – 1’18.061 – devant Michael Schumacher, Alonso, Fisichella et Montoya.

A 8 minutes du drapeau à damiers, les deux Ferrari regagnaient les stands pour monter un train de pneus neufs. Les McLaren Mercedes et les Renault procédaient à leur tour à un rapide passage par les garages. Michael Schumacher s’emparait illico du meilleur chrono – 1’16.284 – performance que Kimi Raikkonen abaissait à 1’15.564 – avant que Fernando Alonso sorte le grand jeu et boucle un tour du tracé canadien en 1’14.942.

La deuxième tentative en gommes neuves promettait d’être impitoyable entre les McLaren, Ferrari et Renault. Tout allait se jouer lors du dernier passage sur la ligne de chronométrage où Fernando Alonso allait obtenir sa 5ème pole position consécutive – la 14ème de sa jeune carrière. Giancarlo Fisichella parachève le succès de l’équipe au losange lors de cette séance de qualification.

Sur la deuxième ligne, on retrouve Kimi Raikkonen et Jarno Trulli – ce n’est qu’en troisième ligne, en compagnie de Nico Rosberg que s’élancera la première Ferrari (celle de Michael Schumacher.) Montoya, Button, Barrichello et Massa complètent le Top 10.

  • La grille de départ :
F. Alonso  pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"942 G. Fisichella
  1'15"178
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"386 J. Trulli
  1'15"968
M. Schumacher pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"986 N. Rosberg
  1'16"012
J.P. Montoya pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"228 J. Button
  1'16"608
R. Barrichello pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"912 F. Massa
  1'17"209
J. Villeneuve pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"832 C. Klien
  1'15"833
N. Heidfeld pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"885  R. Schumacher
  1'15"888
V. Liuzzi pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"116 M. Webber
  1'16"985
S. Speed pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"016 T. Monteiro
  1'17"121
C. Albers pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"140 T. Sato
  1'19"088
F. Montagny pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"152 D. Coulthard
  1'16"301



La course :

Il fait beau et chaud sur Montréal au moment de donner le départ du tour de formation. Les deux Renault sont en première ligne, devant la Toyota de Jarno Trulli et la McLaren de Kimi Raikkonen.

Michael Schumacher n'est que cinquième sur la grille de départ, mais c'est l'homme que Fernando Alonso craint le plus aujourd'hui. C'est pourtant Raikkonen qui va lui donner le plus de fil à retordre, bien que c'est Michael Schumacher qui aura le dernier mot sur le Finlandais pour la seconde place.A la fin du tour de formation, les 22 pilotes viennent s'aligner sur la grille de départ. David Coulthard est sur le dernier emplacement de la grille à cause d'un changement de moteur de dernière minute.

A l'extinction des feux, Alonso prend un départ parfait et s'engouffre dans le premier virage en tête. Derrière l'Espagnol, Raikkonen prend l'avantage sur Fisichella. Suivent: Trulli, Rosberg, Montoya, Michael Schumacher, Button, Villeneuve, Massa, Heidfeld et le reste du peloton.

Premier coup de théâtre au second tour avec l'accrochage entre Albers et Monteiro et entre Rosberg et Montoya. Monteiro et Montoya rentrent dans leur stand pour effectuer les réparations nécessaires alors que Rosberg (contre le mur) et Albers abandonnent.

Ce double accrochage provoque l'intervention de la voiture de sécurité. Alonso, Raikkonen, Fisichella, Trulli, Michael Schumacher, Button, Villeneuve, Massa, Heidfeld, Webber, Liuzzi, Barrichello, Klien, Speed, Ralf Schumacher, Sato et Coulthard

La voiture de sécurité s'efface à l'entame du troisième tour et Alonso peut reprendre sa marche en avant, suivi comme son ombre par la McLaren de Raikkonen. Fisichella est juste derrière, mais il est pénalisé pour avoir volé le départ. Il effectue un passage au ralenti par les stands au 6e tour et remonte en piste en 5e position.

Le top 10 au 8e passage: Fernando Alonso, Kimi Raikkonen (+0"9), Jarno Trulli (+9"), Michael Schumacher (+9"4), Giancarlo Fisichella (+11"5), Jenson Button (+14"6), Jacques Villeneuve (+16"7), Felipe Massa (+17"5), Nick Heidfeld (+19"1) et Mark Webber (+20"1). Montoya est 16e, derrière Ralf Schumacher et devant Coulthard, à 31"5 du leader.

Grâce à Jarno Trulli, qui retient Michael Schumacher et Giancarlo Fisichella derrière lui, Alonso et Raikkonen peuvent s'en aller tranquillement. Tranquillement n'est peut-être pas le terme approprié, car le duel entre les deux hommes de tête est féroce. Kimi attaque Alonso à la fin du 11e tour: il se place à la hauteur de l'Espagnol au freinage de la dernière chicane, mais la Renault parvient à garder l'avantage. De peu...

Pendant ce temps, c'est l'abandon pour Barrichello et un peu plus tard pour Montoya qui a été très agité en ce début de course. C'est très probablement un contact avec le "mur des champions" qui a provoqué l'abandon de Montoya...

Parmi les hommes de tête, Webber est le premier à ravitailler au 15e tour. Pendant ce temps, toujours grâce à Jarno Trulli, les deux hommes de tête prennent près de deux secondes par tour sur Michael Schumacher et Fisichella qui sont bloqués derrière la Toyota. Michael Schumacher parviendra finalement à prendre l'avantage sur Trulli au 24e tour, mais à ce moment-là de la course, le septuple champion du monde a près de 30 secondes de retard sur le leader de la course.

Alonso s'arrête pour son premier ravitaillement au 23e tour. Raikkonen (un ravitaillement qui s'éternise et finalement les mécaniciens ne lui changent pas sa roue arrière droite), Ralf Schumacher, Trulli et Fisichella s'arrêtent au 25e tour. Button et Liuzzi au 27e, Speed au 28e, Klien au 29e, Michael Schumacher au 32e, Villeneuve au 33e, Heidfeld et Coulthard au 34e et enfin Massa au 36e tour.

Le top 10 au 37e tour: Alonso, Raikkonen à 8"7, Michael Schumacher à 28"8, Fisichella à 42,3, Trulli à 51,2, Massa à 59,3, Villeneuve à 61,6, Heidfeld à 67,3, Button à 70,5 et Klien à un tour déjà.

En tête de la course, Alonso semble avoir du mal à contrôler sa Renault. Il fait quelques erreurs, dont un passage tout droit dans la dernière chicane. Michael Schumacher a aussi du mal et sort de la piste à l'épingle au 45e tour. Heureusement pour lui, Michael Schumacher peut reprendre la piste sans perdre trop de temps. Raikkonen part aussi à la faute. Il fait un passage dans l'herbe, mais peut poursuivre son effort.

Webber est le premier à ravitailler pour la seconde fois au 46e tour. Trulli s'arrête au 48e tour, Alonso et Liuzzi au 50e, Speed au 51e, Fisichella au 52e, Raikkonen (qui cale et qui perd encore du temps) et Button au 53e, Klien au 54e, Heidfeld au 55e, Villeneuve au 56e, Coulthard et Michael Schumacher au 57e.

Second coup de théâtre au 59e tour lorsque Jacques Villeneuve envoie sa BMW contre le mur. Le Québécois a été surpris par la Toyota qui était au ralenti sur la bonne trajectoire. Ralf est d'ailleurs sorti de la piste une bonne dizaine de fois aujourd'hui. La voiture de sécurité entre en action pour la seconde fois cet après-midi.

La voiture de sécurité s'efface à l'entame du 63e tour et Alonso peut enfin reprendre sa marche en avant vers la première victoire de sa carrière, ici au Canada. Raikkonen est second avec un bel avantage sur Michael Schumacher. Ce sont les trois hommes du podium d'aujourd'hui. Mais à un tour de l'arrivée, Raikkonen part trop large à l'épingle et doit laisser passer Michael Schumacher pour la seconde place.
Suivent dans l'ordre: Fisichella, Massa, Trulli, Heidfeld et Coulthard qui a arraché le point de la huitième place à Button à deux tours de la fin de la course.

Prochain rendez-vous: le Grand Prix des Etats-Unis qui se disputera le week-end prochain sur le circuit d'Indianapolis.
  • Meilleur tour :  K. Raikkonen : 1'15"841
  • Le classement du GP :
1er
F. Alonso
2ème
M. Schumacher
3ème
K. Raikkonen
4ème
G. Fisichella
5ème
F. Massa
6ème
J. Trulli
7ème
N. Heidfeld
8ème
D. Coulthard
9ème
J. Button
10ème
S. Speed
11ème
C. Klien
12ème
M. Webber
13ème
V. Liuzzi

 

Texte de F1-Live


Date de création : 23/05/2013 - 22:13
Dernière modification : 15/06/2013 - 13:52
Catégorie : Saison 2006
Page lue 1297 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 640

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 3
^ Haut ^