Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2006 - GP de Hongrie

Les essais qualificatifs :

Un ciel toujours nuageux et des températures à peine supérieures à 20° dans l’air – 30° en piste – accueillaient les concurrents au début de la séance de qualification du Grand Prix de Hongrie – 13ème manche du championnat du monde 2006 de F1.

Plusieurs pilotes partaient avec un handicap cet après-midi : Albers et Button étaient pénalisés de 10 places pour avoir changé le moteur de leur monoplace – Alonso, sanctionné de deux secondes par phase de qualification pour sa mauvaise conduite vendredi lors des essais libres.

Convoqué par le collège des commissaires sportifs à l’issue de la dernière heure d’essais, samedi matin pour avoir doublé une monoplace en revenant au stand lors du drapeau rouge : Michael Schumacher était également sous le coup d’une sanction de deux secondes par phase de qualification.

  • 1ère partie - 15 minutes :

Une fois le feu vert allumé, Ralf Schumacher, Webber, Rosberg, Barrichello et Yamamoto s’élançaient sans attendre. L’ensemble du plateau quittait peu à peu les garages pour une première tentative rapide.
Barrichello – 1’23.251 – était vite relayé en tête des écrans de qualification par Coulthard – 1’22.152 – puis Klien 1’22.147. Alonso signait pour sa part un tour en 1’20.420 qui le mettait à l’abri. Raikkonen passait ensuite aux commandes 1’20.080 !

Massa partait en chasse et bouclait un tour en moins de 80 secondes – Michael Schumacher réussissait un meilleur tour en 1’19.455 qui lui permettait de passer dans la deuxième phase. Lancé dans un dernier assaut, Alonso parvenait également à se qualifier.

Outre les Super Aguri et les Toro Rosso, Albers et Rosberg figuraient eux aussi sur la liste des éliminés au terme de la première phase.

  • 2ème partie - 15 minutes :

Robert Kubica était le premier à reprendre la piste – suivi de Nick Heidfeld et Jarno Trulli. Le Polonais bouclait un premier passage sur la ligne de chronométrage en 1’20.712 mais voyait Heidfeld prendre l’avantage – 1’20.623

Michael Schumacher ne tardait pas à se hisser au premier rang – 1’’19.462 – devant les Honda de Barrichello et Button, également chronométrées en moins de 1’20

Raikkonen remontait à la deuxième place – deux dixièmes derrière la Ferrari du n°5. Massa s’élançait à son tour à quelques minutes du terme de la deuxième phase et signait un tour aussi rapide que celui de Michael – 46 millièmes de plus seulement.

Le pilote allemand allait tout tenter pour essayer de prendre part à la dernière phase – mais son chrono de 1’18.875 – ne sera pas suffisant et le reléguait à la 12ème place. Deuxième temps, Alonso chutait à la 15ème place, derrière les deux Red Bull.

En dépit d’avoir signé les deux tours les plus rapides, Michael Schumacher et Fernando Alonso en restaient là - Monteiro, Klien, Coulthard et Heidfeld aussi ! Pour sa première participation en Grand Prix, Robert Kubica réussissait l’exploit de se qualifier pour la dernière phase.

  • 3ème partie - 15 minutes :

Les dix derniers qualifiés repartaient dès le feu vert allumé au bout de la voie des stands afin de brûler un maximum de carburant avant d’engager le combat pour la pole-position.

Une fois plus légère, les monoplaces revenaient monter un train de pneus neufs. Fisichella était le premier à boucler un tour rapide – 1’20.924 – rapidement délogé par Massa - 1.19.886 Barrichello et De la Rosa s’intercalaient entre la Ferrari et la Renault.

Le dernier sprint voyait Raikkonen griller la politesse à Massa pour deux dixièmes – le Finlandais s’offre ainsi une deuxième pole-position consécutive cette saison – la 10ème de sa carrière. Il partagera la première ligne avec la Ferrari de Felipe Massa.

Barrichello, troisième, sera accompagné sur la deuxième ligne par la seconde MP4/21 confiée à Pedro de la Rosa. Sanctionné de 10 places pour avoir changé le moteur de sa Honda, Button prendra le départ en 14ème position, devant Alonso. Michael Schumacher s’élancera 11ème !

Belle prestation de Mark Webber, finalement 5ème sur la grille – aux côtés de la Toyota de Ralf Schumacher. Les Italiens Fisichella et Trulli partiront en 4ème ligne.

  • La grille de départ :
K. Raikkonen  pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"599 F. Massa
  1'19"886
R. Barrichello pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"085 P. de la Rosa
  1'20"117
M. Webber pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"266 R. Schumacher
  1'20"759
G. Fisichella pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"924 J. Trulli
  1'21"132
R. Kubica pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"049 N. Heidfeld
  1'22"623
M. Schumacher pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"875 (+ 2sec) D. Coulthard
  1'20"890
C. Klien pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"207 J. Button
  1'20"820 (-10 places)
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"364 (+2 sec) T. Monteiro
  1'23"767
V. Liuzzi pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"068 N. Rosberg
  1'22"084
T. Sato pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"967 S. Speed
 

1'22"967

S. Yamamoto pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"016 C. Albers
  1'23"146
 


La course :

La piste est humide avant le départ du Grand Prix. Pedro de la Rosa se fait piéger dans le tour de formation et part en tête à queue. Le départ est lancé et Kimi Raïkkonen est le premier à passer le premier virage. Felipe Massa est en troisième place et se fait doubler par la Honda de Rubens Barrichello.

Après le premier tour, Michael Schumacher est déjà en quatrième position alors que Fernando Alonso est lui aussi bien remonté et se retrouve en sixième place.

Au deuxième tour, Kubica part en tête à queue. La suite du peloton évite le pilote qui remet sa monoplace dans le bon sens et repart. Mark Webber abandonne lui la course.

Au troisième tour, c’est une vrai confrontation entre Michael Schumacher et Fernando Alonso. Le pilote espagnol semble plus rapide que le pilote Ferrari. Le tour suivant, le pilote espagnol arrive à doubler le septuple champion du monde à l’extérieur.

Pedro de la Rosa double Rubens Barrichello. Cela permet au deux Mclaren de se retrouver e, tête du grand prix.

Cinquième tour, et Barrichello fait son premier ravitaillement. Cela permet à Fernando Alonso de prendre la troisième place du grand prix d’Hongrie.

Au sixième tour, Fernando Alonso a 12 secondes de retard sur Kimi Raïkkonen. Michael Schumacher et lui à 8 secondes derrière le pilote Renault. Giancarlo Fisichella essaye plusieurs tentatives de dépassement sur le septuple champion du monde.

Klien abandonne dans le mur de pneumatiques. Beaucoup de pilotes partent en tête à queue dont la Ferrari de Felipe Massa.

Au douzième tour, le classement est Raïkkonen, De la Rosa, Alonso, Button, Schumacher, Fisichella. A Felipe Massa effectue son premier ravitaillement au stand.

Au quinzième tour, Pedro de la Rosa fait son premier arrêt. Au même moment, Fisichella double la Ferrari de Michael Schumacher au bout de la ligne droite des stands. Le pilote Ferrari essaye de reprendre l’avantage sur l’Italien, mais il touche la Renault et casse son aileron avant.

Kimi Raïkkonen qui était en tête laisse sa place à Fernando Alonso en rentrant au stand. Il ressort dans stand en seconde position.Schumacher fait aussi son arrêt et change d’aileron. Le Scuderia est immobilisé pendant plus de 12 secondes.

Au dix-huitième tour, Fisichella sort de la piste et repart. Kubica qui fait sa première course casse son aileron avant et dois passer par les stands. Le pilote de chez BMW est partie en tête à queue.

Vingtième tour, et Nico Rosberg sort de la piste et abandonne la course.

Au vingt sixième tour, Kimi Raïkkonen double Luizzi et s’accroche avec lui. Le pilote finlandais était en deuxième place et réalisé un très bon grand prix. Le safety car rentre en piste et plusieurs pilotes en profitent pour faire leurs premières arrêt dont Fernando Alonso qui fait son premier.

Le classement au vingt septième tour est Alonso, Button, De la Rosa, Barrichello, Heidfeld, Coulthard, M ; Schumacher, R. Schumacher, Massa, Speed, Kubica, Trulli, Sato, Albers et Moneiro.

Au trentième tour, le safety car rentre et la course est relancé. Felipe Massa double Ralf Schumacher au bout de la ligne des stands. Le pilote Ferrari percute la Toyota qui part en tête à queue.

Michael Schumacher est partie en tête à queue. Mais le pilote Ferrari repart rapidement.

Au quarante deuxième tour, Michael Schumacher essaye à plusieurs reprise de doubler Nick Heidfeld pour la cinquième place. Le pilote de chez BMW ne se laisse pas faire, mais le septuple champion du monde arrive à prendre l’avantage sur Heidfeld.

A vingt quatre tours de la fin, Michael Schumacher fait son arrêt au stand. Le pilote allemand garde ses pneus pluies. Il repart en sixième position.

A vingt et un tour de la fin, Barrichello qui est en quatrième place fait son arrêt au stand et met des pneus secs. Un tour après, Alonso fait son seconde arrêt et chausse lui aussi des pneus secs. Au même tour, De la Rosa fait la même stratégie.

Fernando Alonso rencontre un problème avec son pneu arrière droit. Le pilote espagnol sort de la piste et abandonne la course. Le pilote espagnol déclaré à TF1 qu’il est très triste de ce qui lui est arrivé.

C’est un nouveau bouleversement pour la course. Jenson Button est donc en première place. Il devance Nick Heidfeld au volant de la BMW avec 29 secondes d’avance. C’est Michael Schumacher qui est revenu à la troisième place.

A dix-sept tours de la fin, le classement du grand prix est : Button, Heidfeld, M. Schumacher, De la Rosa, Barrichello, Coulthard, Kubica, R. Schumacher. Le tour suivant, Jenson Button s’arrête au stand, et repart en première place.

A quinze tours de la fin, Nick Heidfeld fait un nouvel arrêt et laisse sa seconde place à Michael Schumacher.

A sept tours de la fin, Michael Schumacher est en difficulté avec ses pneumatiques. De la Rosa essaye de le doubler à plusieurs reprises. Le pilote Ferrari ne se laisse pas faire mais De la Rosa est beaucoup plus rapide que lui.

A cinq tours de la fin, le pilote Mclaren arrive à doubler le septuple champion du monde. Nick Heidfeld est déjà derrière le pilote allemand et il essaye de doubler pour la troisième position.

A trois tour de la fin, Michael Schumacher est complètement au ralenti. Le pilote de la Scuderia rentre au stand et abandonne sa monoplace. C’est encore un bouleversement dans le championnat du monde.

Et c’est finalement Jenson Button qui est le premier à passer sous les drapeaux à damier. C’est la première victoire de pilote Britannique ainsi que la première pour l’écurie Honda. La deuxième place est prise par un Pedro de la Rosa suivit de Nick Heidfeld au volant de la BMW Sauber.

  • Meilleur tour :  F. Massa : 1'23"516
  • Le classement du GP :
1er
J. Button
2ème
P. de la Rosa
3ème
N. Heidfeld
4ème
R. Barrichello
5ème
D. Coulthard
6ème
R. Schumacher
7ème
F. Massa
8ème
M. Schumacher
9ème
T. Monteiro
10ème
C. Albers
11ème
S. Speed

 

R. Kubica qui a terminé 7eme est déclassé pour voiture trop legere ce qui permet à M. Schumacher de marquer 1 point.

 


Texte de F1-Live et toilef1.com


Date de création : 23/05/2013 - 22:14
Dernière modification : 06/07/2013 - 12:11
Catégorie : Saison 2006
Page lue 1727 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 12
^ Haut ^