Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2006 - GP du Japon

Les essais qualificatifs :

Les conditions météo étaient au beau fixe à Suzuka pour le début de la séance qualificative du Grand Prix du Japon. Malgré le vent, le thermomètre affichait 25° dans l’air - 31° sur la piste.

  • 1ère phase – 15 minutes :

Trulli et sa Toyota étaient les premiers à quitter les stands. Il était suivi de Ralf Schumacher, et des Super Aguri. Peu à peu, l’ensemble des concurrents s’élançaient pour un premier tour lancé.

Pour Sakon Yamamoto, la séance tournait court – la faute à un ennui mécanique qui l’obligeait à s’immobiliser sur le bas côté.

Ralf Schumacher, puis Jenson Button, Mark Webber, Nico Rosberg, Nick Heidfeld et Michael Schumacher – 1’31.219 – occupaient tour à tour le haut du tableau.

Felipe Massa bouclait alors un tour ‘record’ en 1’30.112, plus d’une seconde de mieux que son chef de file. Les Toyota de Trulli et Ralf Schumacher se rapprochaient ensuite à moins de 5 dixièmes.

A trois minutes de la fin du premier quart d’heure, les Renault entraient dans la danse. Alonso – finalement 6ème – et Fisichella - 11ème assuraient l’essentiel.

En toute fin de séance, Nico Rosberg remontait en 3ème position, et Mark Webber à la 10ème.

Sur la liste des éliminés figuraient les deux Red Bull, les deux Super Aguri, la Toro Rosso de Scott Speed et la Spyker de Tiago Monteiro.

  • 2ème partie - 15 minutes :

Tonio Liuzzi était le premier à reprendre la piste au début du deuxième quart d’heure. Il était suivi de Trulli, Webber, Heidfeld et Kubica.

Jarno installait sa Toyota à la première position – 1’30.204 – 95 millièmes de mieux que Ralf. Mais c’était sans compter sur la réaction d’un Michael Schumacher déchaîné - 1’28.954 !

Avant le dernier rush, Michael Schumacher et Massa – les seuls sous la barre des 1’30 – devançaient les Toyota de Trulli et Ralf Schumacher et les Renault de Fisichella et Alonso.

Button – 4ème – et Nico Rosberg – 7ème – assuraient leur passage en finale, au contraire des deux McLaren Mercedes de Kimi Raikkonen et Pedro de la Rosa. Parmi les éliminés, on retrouvait également Kubica, Webber, Liuzzi et Albers. 

  • 3ème partie - 15 minutes :

Les dix derniers qualifiés étaient prêt à s’élancer de longues secondes avant que le feu vert leur permette enfin de ‘brûler’ du carburant. Les deux Ferrari – suivis des deux Renault, des Toyota et des Honda – restaient groupées.

Michael Schumacher s’échappait rapidement. Derrière – Massa contenait les ardeurs des Renault d’Alonso et Fisichella.

Une fois passés aux stands effectuer un changement de pneumatiques, les pilotes partaient pour un premier assaut. Le chrono de Trulli – 1’30.916 – n’allait pas résister à la première attaquer des Ferrari.

Michael Schumacher bouclait un tour en 1’30.245 – un dixième devant Massa. Trulli, Fisichella, Ralf et Alonso complétaient le tir.

Les pilotes revenaient alors chausser un deuxième train de pneus neufs pour le sprint final. Michael Schumacher améliorait sa performance – sous la barre des 1’30 – mais pas suffisamment pour résister à la dernière accélération de Felipe Massa qui décroche ainsi la deuxième pole position de sa carrière.

Derrière les Ferrari de Massa et Michael Schumacher, les deux Toyota de Ralf et Trulli sont en embuscade devant les deux Renault de Fernando Alonso et Giancarlo Fisichella.

Button et Barrichello – sur les deux Honda – s’élanceront de la 4ème ligne. Nick Heidfeld et Nico Rosberg complètent le Top 10.

  • La grille de départ :
F. Massa  pour_grille_de_depart.GIF  
1'29"599 M. Schumacher
  1'29"711
R. Schumacher pour_grille_de_depart.GIF  
1'29"989 J. Trulli
  1'30"039
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'30"371 G. Fisichella
  1'30"599
J. Button pour_grille_de_depart.GIF  
1'30"992 R. Barrichello
  1'31"478
N. Heidfeld pour_grille_de_depart.GIF  
1'31"513 N. Rosberg
  1'31"856
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'30"827 R. Kubica
  1'31"094
P. de la Rosa pour_grille_de_depart.GIF  
1'31"254 M. Webber
  1'31"276
V. Liuzzi pour_grille_de_depart.GIF  
1'31"943 C. Albers
  1'33"750
D. Coulthard pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"252 R. Doornbos
  1'32"402
S. Speed pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"867 T. Sato
  1'33"666
T. Monteiro pour_grille_de_depart.GIF  
1'33"709 S. Yamamoto
  pas de temps

 

La course :

Les Ferrari sont en première ligne et les Renault sur la troisième. Le soleil brille dans le ciel de Suzuka et tout est prêt pour le spectacle, y compris une foule record dans les tribunes du vénérable circuit japonais.

Juste avant le départ de la course, la Scuderia Ferrari semblait avoir l'avantage, mais on sait qu'un Grand Prix, c'est plus de 300 kilomètres à boucler et qu'il faut aller jusqu'au bout pour espérer remporter la victoire. Une fois n'est pas coutume, le moteur de la Ferrari de Michael Schumacher n'a pas tenu compte de cette dernière donnée...

A l'extinction des feux, les Ferrari prennent un bon départ et s'engouffrent dans le premier virage en tête, Massa devant Michael Schumacher. Derrière eux, Alonso a pris l'avantage sur Trulli et navigue en quatrième position derrière Ralf Schumacher.

Le classement à la fin du premier tour: Massa, Michael Schumacher, Ralf Schumacher, Alonso, Trulli, Button, Fisichella, Heidfeld, Raikkonen, Barrichello, Kubica, Rosberg, Webber, De la Rosa, Liuzzi, Coulthard, Speed, Albers, Doornbos, Sato, Monteiro et Yamamoto.

A la fin de ce premier tour, Felipe Massa laisse passer son équipier dans la ligne droite et Michael Schumacher prend donc la tête de la course. Quant à Rubens Barrichello, il passe par son stand pour changer le museau de sa monoplace, probablement abîmé lors d'un accrochage peu après le départ.

Au sixième tour, Michael Schumacher compte une seconde d'avance sur Massa, 2"8 sur Ralf Schumacher, 3"5 sur Alonso, 5"3 sur Trulli, 8"4 sur Fisichella, 11"2 sur Button, 15"5 sur Button, 15"5 sur Heidfeld, 16"4 sur Raikkonen et 23"2 sur Kubica.

Fernando Alonso prend tous les risques pour s'attaquer à Ralf et fait une petite erreur dans le 9e tour. Du coup, il se retrouve à plus de cinq secondes de Michael Schumacher. Mais en tête, les Ferrari ne sont pas particulièrement rapides et n'arrivent pas à franchement creuser le trou sur le reste du peloton.

Trulli est le premier à ravitailler au 12e tour alors que dans le même temps Fernando Alonso prend l'avantage sur Ralf Schumacher à la fin de la ligne droite. L'Espagnol va maintenant se lancer à la poursuite des Ferrari.

Massa et Ralf Schumacher ravitaillent pour la première fois au 13e tour, Fisichella rentre au 14e tour, Rosberg et Alonso au 15e (il ressort devant Massa), Button au 16e, Michael Schumacher, Heidfeld et Coulthard au 18e, Kubica, Webber, De la Rosa, Liuzzi, Albers et Yamamoto au 20e, Raikkonen et Barrichello au 22e, Pendant ce temps, la Spyker Albers perd son aileron arrière à l'entrée de la ligne droite et parsème la piste de multiples débris dont certains assez imposants (un arbre de roue par exemple), mais la voiture de sécurité n'entre pas en action.

Après cette première vague de ravitaillements, au 25e tour, Michael Schumacher compte 4"9 sur Alonso, 10"7 sur Massa, 14"5 sur Trulli, 16"9 sur Ralf Schumacher, 18"6 sur Fisichella, 25" sur Button, 31"7 Raikkonen, 41"4 sur Heidfeld, 42" sur Kubica, 55"2 sur Rosberg et 62"1 sur Webber.

Trulli est le premier à ravitailler pour la seconde fois au 29e tour. Ralf Schumacher suit au 30e tour, Fisichella au 33e, Rosberg et Yamamoto au 34e, Alonso, Massa, Coulthard et Liuzzi au 35e, Michael Schumacher Heidfeld, Doornbos, Speed au 36e, Button et Kubica au 37e, De la Rosa et Monteiro au 40e, Raikkonen au 41e et enfin Barrichello au 42e.

Mais un coup de théâtre va bouleverser cette course et probablement l'issue du Championnat du monde: le moteur de Michael Schumacher explose au 36e tour et c'est Alonso qui se retrouve en tête de la course avec une avance confortable de 8"7 sur Massa. L'Espagnol n'en demandait pas tant...

Au 40e tour, c'est Mark Webber qui anime quelque peu la course en sortant à l'entrée de la ligne droite. Il touche le mur et abandonne. L'Australien sort de sa voiture et ne semble pas blessé.

Au 42e tour, Alonso compte 10"2 d'avance sur Massa, 24"8 sur Fisichella, 31"4 sur Button, 35"8 sur Raikkonen, 40"3 sur Trulli, 42" sur Ralf Schumacher, 64"8 sur Heidfeld, 65"9 sur Kubica, 83"6 sur Rosberg et 90" sur De la Rosa. Suivent à plus d'un tour: Barrichello, Doornbos, Liuzzi, Sato, Speed, Monteiro et Yamamoto.

Cette fin de course est plutôt calme pour Fernando Alonso puisque Massa derrière lui a levé le pied pour assurer les huit points de la seconde place. Ces points sont très importants pour que Ferrari conserve ses chances au Championnat du monde des constructeurs, même si en marquant 16 unités aujourd'hui, Renault ne va pas faciliter la vie de la Scuderia.

Fernando Alonso signe donc sa septième victoire de la saison et cela lui permet de prendre 10 points d'avance sur Michael Schumacher à une manche du but. Massa arrive second devant Fisichella, Button, Raikkonen, Trulli, Ralf Schumacher et Heidfeld.

Alonso et Renault font donc la bonne affaire du week-end et prennent une option sur leur titre mondial respectif. Rien n'est perdu pour Michael Schumacher et Ferrari, mais il leur faudra compter sur la chance au Brésil pour réussir à battre Alonso et Renault dans leur quête du titre suprême.

  • Meilleur tour : F. Alonso : 1'32"676
  • Le classement du GP :
1er
F. Alonso
2ème
F. Mssa
3ème
G. Fisichella
4ème
J. Button
5ème
K. Raikkonen
6ème
J. Trulli
7ème
R. Schumacher
8ème
N. Heidfeld
9ème
R. Kubica
10ème
N. Rosberg
11ème
P. de la Rosa
12ème
R. Barrichello
13ème
R. Doornbos
14ème
V. Liuzzi
15ème
T. Sato
16ème
T. Monteiro
17ème
S. Yamamoto

 

Texte de F1-live


Date de création : 23/05/2013 - 22:15
Dernière modification : 17/06/2013 - 20:59
Catégorie : Saison 2006
Page lue 1646 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 7
^ Haut ^