Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2005 - GP d'Australie

Les essais qualificatifs :

  • Résumé :
Les conditions météo étaient incertaines au début de la deuxième séance de qualification du Grand Prix d’Australie. Felipe Massa – dernier hier – préférait économiser son matériel, le pilote de la Sauber Petronas n’ayant rien à gagner compte tenu du nouveau format de qualification.

Le ciel de Melbourne était très nuageux et menaçant au moment où la première voiture – la BAR Honda de Takuma Sato - quittait les stands de l’Albert Park. Le Japonais bouclait un tour de vérification et regagnait directement le ‘parc-fermé’. Michael Schumacher optait pour une stratégie identique à l’issue de son tour de ‘chauffe’ !

Ralf Schumacher était le premier à boucler un tour cet après-midi, suivi de Patrick Friesacher. A bord de la deuxième Minardi, Christijan Albers connaissait quelques soucis pour quitter les stands et malgré l’empressement des mécaniciens de l’équipe italienne, il était trop tard lorsque le Néerlandais se présentait à la sortie de la voie des stands.

Fernando Alonso effectuait pour sa part un tour ‘clair’ qui lui permettait d’installer sa Renault en pole ‘provisoire’. Tiago Monteiro et sa Jordan Toyota achevaient également leur deuxième tour chronométré sans encombre. Rubens Barrichello venait ensuite s’emparer de la 1ère place mais en était chassé immédiatement par la McLaren Mercedes de Juan Pablo Montoya.

Kimi Raikkonen – parti avec 3 dixièmes d’avance sur son équipier Colombien – se donnait au maximum et peut être un peu plus, la MP4/20 échappant un instant au contrôle du Finlandais qui se récupérait in-extremis après un passage sur l’herbe. Au final, Kimi perdait ainsi l’avantage acquis hier sur Montoya.

Narain Karthikeyan allait également frôler ‘l’incident’ mais l’Indien conservait la maîtrise de son EJ15 pour l’emmener jusqu’au bout et devancer la R25 de Fernando Alonso. Jenson Button parvenait à boucler son deuxième tour de qualification sans ennui – tout comme Nick Heidfeld et sa FW27.

David Coulthard terminait sa deuxième boucle chronométrée du week-end avec prudence, l’Ecossais et sa Red Bull possédant suffisamment d’avance pour s’installer à la première position des computers de classement.

Christian Klien, parti avec près de 8 dixièmes de marge, allait commettre quelques erreurs de parcours qui permettait à ‘DC’ de reprendre l’ascendant.

Jacques Villeneuve réalisait des prouesses à bord de sa Sauber et figurait un instant en pole position avant que le héros local – Mark Webber – n’entre en piste et emmène sa Williams BMW vers les sommets de la hiérarchie. L’Australien était d’autant plus satisfait de son tour qu’il allait réaliser le meilleur temps de la séance.

Jarno Trulli restait sur ses gardes pour ne pas perdre sa place sur la première ligne. Pour la Renault de Fisichella – ce n’était qu’une promenade de santé tant l’Italien partait avec une avance suffisante. Giancarlo s’offre ainsi la deuxième pole position de sa carrière après celle obtenue sur le A1 Ring en 1998 au volant d’une Benetton Playlife !
  • La grille de départ :
G. Fisichella  
3'01"460 J. Trulli
  3'04"429
M. Webber  
3'04"996 J. Villeneuve
  3'06"846
D. Coulthard  
3'07"212 C. Klien
  3'07"477
N. Heidfled  
3'08"930 J. Button
  3'12"128
J.P. Montoya  
3'14"645 K. Raikkonen
  3'15"558
R. Barrichello  
3'16"822 N. Karthikeyan
  3'17"112
F. Alonso  
3'17"466 T. Monteiro
  3'20"329
R. Schumacher  
3'22"717 P. Friesacher
  3'28"363
C. Albers  
  F. Massa
   
M. Schumacher  
  T. Sato
   

La course :

C'est une grille de départ très particulière que nous offre ce Grand Prix d'Australie. Ce sont en effet Giancarlo Fisichella (Renault) et Jarno Trulli (Toyota) qui sont en première ligne, tandis que Mark Webber (Williams) et Jacques Villeneuve (Sauber) se partagent la seconde.

Quant aux étonnantes Red Bull, elles monopolisent la troisième rangée. Les McLaren, BAR et autres Ferrari, sont plus loin, à l'image de Michael Schumacher et Takuma Sato qui se trouvent en queue de peloton.

C'est sous un ciel chargé de nuages que le directeur tente de donner le départ, mais la McLaren de Raikkonen cale et une nouvelle procédure est immédiatement lancée. Cet épisode inattendu semble avoir fait souffrir le moteur de la Toyota de Ralf Schumacher (qui sera pourtant à l'arrivée). Quant à Kimi Raikkonen, il s'élancera des stands, lors du second départ.

A l'extinction des feux, Fisichella s'envole parfaitement devant Trulli, Coulthard, Webber, Heidfeld, Klien, Montoya, Barrichello, Villeneuve, Alonso et Button. Michael Schumacher et Kimi Raikkonen ne perdent pas une seule seconde pour remonter dans le peloton: au second passage, Schumacher est 15e avec Raikkonen dans ses roues.
Le classement au 6e passage: Giancarlo Fisichella, Jarno Trulli (+1,9 seconde), David Coulthard (+6,4), Mark Webber (+7,1), Nick Heidfeld (+7,9), Christian Klien (+8,6), Juan Pablo Montoya (+9), Rubens Barrichello (+10,6), Jacques Villeneuve (+15,7), Fernando Alonso (+16,2), Jenson Button (+17,6), Ralf Schumacher (+18,4), Felipe Massa (+20,8), Takuma Sato (+21,6), Michael Schumacher (+22,5), Kimi Raikkonen (+23,4), Tiago Monteiro (+32,1), Narain Karthikeyan (+33,2), Patrick Friesacher (+45,7), Christijan Albers (+47,3).

Pendant que Fisichella mène tranquillement cette course, c'est à l'arrière qu'il y a de l'action, notamment entre Villeneuve et Alonso. L'Espagnol attaque en effet le Québécois au 7e tour et le double. Mais Villeneuve réplique immédiatement et repasse devant Alonso. Fernando insiste lourdement pendant plusieurs tours mais doit se rendre à l'évidence: il n'est pas facile de doubler à Melbourne (Alonso parviendra finalement à doubler Villeneuve au 17e tour...). Michael Schumacher et Kimi Raikkonen en font l'amère expérience, à l'arrière du peloton...

Le classement au 12e passage: Giancarlo Fisichella, Jarno Trulli (+2,4 secondes), David Coulthard (+9), Mark Webber (+9,9), Nick Heidfeld (+11,8), Christian Klien (+13,9), Juan Pablo Montoya (+15), Rubens Barrichello (+17,7), Jacques Villeneuve (+26,1), Fernando Alonso (+26,7), Jenson Button (+27,9), Ralf Schumacher (+28,5), Felipe Massa (+33,1), Takuma Sato (+34,7), Michael Schumacher (+35,6), Kimi Raikkonen (+36,4), Tiago Monteiro (+45,2), Narain Karthikeyan (+45,9), Patrick Friesacher (+80,8), Christijan Albers (+82,1).

Parmi les gros bras, Jarno Trulli et Nick Heidfeld sont les premiers à ravitailler en essence, au 18e tour. Ralf Schumacher passe à son stand au 19e passage, Webber, Klien et Sato au 20e, Coulthard, Button et Ralf Schumacher (pour la seconde fois) au 21e, Villeneuve au 22e, Fisichella et Montoya au 23e, Barrichello, Alonso et Raikkonen au 25e, Michael Schumacher au 26e et enfin Massa au 27e.

Cette première vague de ravitaillements a profondément modifié le classement. C'est Jarno Trulli qui est le grand perdant de ce ballet tandis que Kimi Raikkonen en est le grand bénéficiaire. Le Finlandais est même passé devant Michael Schumacher. Quant à David Coulthard, il étonne son monde en prenant tout simplement la seconde place! On doit suivre cela avec attention chez McLaren...

Le classement au 30e tour: Giancarlo Fisichella, David Coulthard (+11,8 secondes), Mark Webber (+12,7), Rubens Barrichello (+15,7), Juan Pablo Montoya (+20,5), Fernando Alonso (+27,6), Jarno Trulli (+28,5), Christian Klien (+29,4), Nick Heidfeld (+30), Kimi Raikkonen (+41,8), Michael Schumacher (+48,2), Jacques Villeneuve (+54,2), Jenson Button (+55,1), Takuma Sato (+56,2), Felipe Massa (+62,9), Ralf Schumacher (+79,4), Narain Karthikeyan (+87,6), Tiago Monteiro (+1 tour) et Patrick Friesacher (+2 tours)

Kimi Raikkonen n'aura pas le temps de savourer son bon coup: sa McLaren perd l'un de ses éléments aérodynamiques (déflecteur latéral) et Michael Schumacher en profite pour fondre sur lui.

C'est Jarno Trulli qui ouvre le bal des seconds ravitaillements, au 36e tour. Mark Webber, Kimi Raikkonen et Jacques Villeneuve l'imitent au 39e passage. Klien, Heidfeld, Sato, Ralf Schumacher et Narain Karthikeyan au 40e, Button, Fisichella, Coulthard, Montoya et Michael Schumacher au 42e... Le champion du monde n'ira pas beaucoup plus loin, Heidfeld heurtant sa Ferrari après un freinage raté. Ils abandonnent tous les deux.

Pendant ce temps, Rubens Barrichello passe à son stand pour son second ravitaillement au 42e tour, Alonso au 45e. Ces deux-là vont se livrer à un long duel à distance...

Le top 12 au 50e tour: Giancarlo Fisichella, Rubens Barrichello (+8 secondes), Fernando Alonso (+10), David Coulthard (+13,9), Mark Webber (+16,4), Juan Pablo Montoya (+22,2), Christian Klien (+36,8), Kimi Raikkonen (+41,2), Jarno Trulli (+57,9), Felipe Massa (+61,4), Jenson Button (+68,5) et Takuma Sato (+82,5). Quant à Jacques Villeneuve, il est 14e à 1 tour.

En fin de course, Barrichello tentera de mettre la pression sur Fisichella, mais le Brésilien ne parviendra jamais à combler l'écart Fisichella et de Fernando Alonso, elles se placent sur le podium, l'Italien sur la première marche et l'Espagnol sur la troisième.

C'est donc la seconde victoire de Giancarlo Fisichella en F1, mais ce sera la première fois qu'il montera sur la plus haute marche du podium à l'issue d'une course. On se souvient en effet qu'au Brésil, en 2002, la victoire lui avait été rendue quelques jours après la course, suite à une erreur de la direction de course qui avait déclaré Kimi Raikkonen vainqueur.

A noter encore l'extraordinaire performance des deux pilotes de l'équipe Red Bull. En seulement une course, le souvenir de l'équipe Jaguar est quasiment effacé de nos mémoires...

Prochain rendez-vous: du 18 au 20 mars, sur le circuit de Sepang, en Malaisie.

  • Meilleur tour : F. Alonso : 1'25"683
  • Le classement du GP :
1er
G. Fisichella
2ème
R. Barrichello
3ème
F. Alonso
4ème
D. Coulthard
5ème
M. Webber
6ème
J.P. Montoya
7ème
C. Klien
8ème
K. Raikkonen
9ème
J. Trulli
10ème
F. Massa
11ème
J. Button
12ème
R. Schumacher
13ème
J. Villeneuve
14ème
T. Sato
15ème
N. Karthikeyan
16ème
T. Monteiro
17ème
P. Friesacher

Texte de F1-Live

Date de création : 23/05/2013 - 22:22
Dernière modification : 18/06/2013 - 19:47
Catégorie : Saison 2005
Page lue 2040 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 8
^ Haut ^