Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2005 - GP de Bahrein

Les essais qualificatifs :

  • Résumé :
La température était montée d’un cran, aussi bien dans l’air que sur le circuit de Sakhir où s’est disputée la première séance qualificative du Grand Prix de Bahreïn.

Un vent soutenu balayait la piste où Pedro de la Rosa et sa McLaren Mercedes étaient les premiers à s’élancer.

L’Espagnol bouclait l’exercice sans faute et se voyait crédité d’un temps de 1’30.755 auquel venait se mesurer Takuma Sato. Le Japonais et sa BAR ne parviendront pas à descendre sous la barre des 1’31 au tour.

Patrick Friesacher réalisait une performance honorable au volant de l’antique PS04B. Jenson Button et la seconde BAR Honda devaient se satisfaire de coiffer de quelques centièmes son équipier nippon.

Jacques Villeneuve se donnait au maximum pour tenter de s’extraire du peloton… Peut-être un peu trop comme le soulignait sa sortie ‘au large’ du dernier virage, une incartade qui lui coûtait de précieux dixièmes.

Meilleur temps de la dernière séance libre de la matinée, Mark Webber entrait à son tour dans la danse. L’Australien et sa FW27 à moteur BMW se montraient à la hauteur des performances signées par de la Rosa dans les deux premiers secteurs et prenait finalement l’avantage dans la dernière portion pour s’installer provisoirement en tête de la hiérarchie.

Très incisif dès les premiers hectomètres, Giancarlo Fisichella améliorait chacun des partiels de Mark Webber pour le devancer de 147 millièmes.

Rubens Barrichello n’avait plus roulé sur le circuit de Sakhir depuis vendredi matin lorsque le Brésilien s’est élancé à bord de sa F2005 pour son premier tour de qualification. Auteur d’un gros blocage de roue au premier freinage, il ne réussira évidemment pas à inquiéter les leaders.

Christijan Albers avait pour unique objectif de prendre l’ascendant sur l’autre PS04B confiée à Patrick Friesacher. Un objectif largement atteint pour le jeune Néerlandais, huit dixièmes plus rapide.

Premier représentant de l’équipe Jordan en piste cet après-midi, Tiago Monteiro réalisait un parcours sans faute que comptait imiter son équipier Narain Karthikeyan. Visiblement à son aise sur un circuit qu’il dit très bien convenir à son pilotage, le pilote indien réussissait même à prendre l’avantage pour trois dixièmes de mieux que le Portugais.

Felipe Massa améliorait de 11 millièmes le meilleur temps du premier secteur du circuit de Sakhir. Le Brésilien affichait néanmoins un peu plus de quatre dixièmes de retard à l’issue du deuxième mais pouvait se satisfaire d’avoir réussi à faufiler sa Sauber devant les BAR Honda de Button et Sato.

Kimi Raikkonen s’élançait le couteau entre les dents et augmentait régulièrement son avance sur la R25 de Fisichella dans les deux premiers partiels mais le Finlandais perdait beaucoup de temps dans l’ultime secteur et devait se contenter de la 3ème place provisoire, devancé par Fisichella et Webber. Christian Klien invitait lui sa Red Bull Cosworth entre les deux MP4/20 !

Michael Schumacher partait résolu à jouer le tout pour le tout au volant de sa nouvelle F2005 équipée de pneus Bridgestone. L’Allemand signait des temps de passages prometteurs qui voyait le septuple champion du monde déloger Fisichella de la pole provisoire.

Conscient de ne pouvoir rivaliser avec les performances de la Ferrari, David Coulthard réalisait cependant un tour honorable à bord de sa Red Bull Cosworth – pas suffisant néanmoins pour approcher les temps de son équipier Christian Klien, plus rapide de six dixièmes.

Ralf Schumacher espérait jouer les trouble-fête cet après-midi à Bahreïn mais le pilote allemand devait corriger un petit écart de trajectoire dans le premier secteur où il perdait irrémédiablement le contact avec les plus rapides du jour. Son compatriote Nick Heidfeld, son remplaçant chez Williams BMW, s’en donnait à cœur joie.

Dans le rythme de la R25 de Fisichella sur le début du tour, Heidfeld prenait finalement l’ascendant sur la Renault de l’Italien pour échouer à 153 millièmes de la F2005 de Michael Schumacher.

En avance de quelques millièmes à l’issue du dernier partiel, Jarno Trulli exploitait au maximum sa TF105 et son V10 Toyota pour être le premier de la séance à signer un tour sous la barre des 1’30 au tour. Une référence rapidement mise à mal par la Renault d’un Fernando Alonso plus motivé que jamais. L’Espagnol n’allait pas commettre la moindre faute tout au long des 5.417 km du circuit de Sakhir et coiffait sur le poteau la Toyota de Trulli pour 145 millièmes de seconde.
  • La grille de départ :
F. Alonso  
3'01"902 M. Schumacher
  3'02"357
J. Trulli  
3'02"660 N. Heidfeld
  3'03"217
M. Webber  
3'03"262 R. Schumacher
  3'03"271
C. Klien  
3'03"369 P. De la Rosa
  3'03"373
K. Raikkonen  
3'03"524 G. Fisichella
  3'03"765
J. Button  
3'04"348 F. Massa
  3'05"202
T. Sato  
3'05"563 D. Coulthard
  3'05"844
R. Barrichello  
3'07"693/font> J. Villeneuve
  3'07"983
T. Monteiro  
3'09"428 N. Karthikeyan
  3'10"143
C. Albers  
3'10"422 P. Friesacher
  3'11"261


La course :
Ce Grand Prix de Bahreïn a bien mal débuté pour Christian Klien qui cale sur la grille de départ au moment du départ de tour de formation. Il sera poussé jusqu'à son stand d'où il ne sortira plus. C'est le premier abandon de cette course qui en comptera beaucoup.

Quant à Rubens Barrichello, sa F2005 a reçu un nouveau moteur juste avant le début de la course et il doit donc partir de la dernière position sur la grille de départ.

A l'extinction des feux, Alonso prend un départ parfait alors que Trulli et Michael Schumacher sont au coude à coude dans les deux premiers virages. C'est finalement le champion du monde qui prend le dessus après un duel très viril.
Le classement au premier passage: Alonso, Michael Schumacher, Trulli, Webber, Heidfeld, Ralf Schumacher, Raikkonen, Fisichella, De la Rosa, Button, Sato, Massa, Barrichello, Villeneuve, Karthikeyan, Coulthard, Monteiro, Friesacher et Albers.

Giancarlo Fisichella connaît très vite des problèmes techniques et il décide de rentrer à son stand mais son équipe lui intime l'ordre de poursuivre la course sans même intervenir sur sa voiture. Le Romain reprend la piste 17e position, mais l'Italien repassera à son stand dès le tour suivant pour abandonner.

Le classement au 7e tour: Fernando Alonso, Michael Schumacher (+0,8 seconde), Jarno Trulli (+3,4), Mark Webber (+9,4), Nick Heidfeld (+11,6), Ralf Schumacher (+12), Kimi Raikkonen (+13,1), Takuma Sato (+16,9), Pedro de la Rosa (+17,4), Rubens Barrichello (+18,2), Jenson Button (+20,4), Felipe Massa (+22,2), Jacques Villeneuve (+25,7), David Coulthard (+27,5), Tiago Monteiro (+38,6), Patrick Friesacher (+40,2) et Christijan Albers (+73,5).

Ralf Schumacher est bien plus rapide que Nick Heidfeld et arrive finalement à le doubler. C'est ensuite au tour de Kimi Raikkonen à s'attaquer à la Williams du jeune pilote allemand de l'équipe Williams mais le Finlandais à bien du mal à réellement menacer Heidfeld.

En tête de la course, la Ferrari de Michael Schumacher reste facilement dans le sillage de la Renault d'Alonso... mais le champion du monde part subitement en tête-à-queue au 11e tour. Il peut rejoindre la piste, mais sa Ferrari semble touchée par un problème technique sérieux et le champion du monde doit se résoudre à abandonner.

Le classement au 17e tour: Fernando Alonso, Jarno Trulli (+2,9 secondes), Mark Webber (+17), Ralf Schumacher (+17,8), Nick Heidfeld (+23,6), Kimi Raikkonen (+24,1), Takuma Sato (+29,5), Pedro de la Rosa (+30), Rubens Barrichello (+30,8), Jenson Button (+31,9), Felipe Massa (+34,6), Jacques Villeneuve (+44), David Coulthard (+48,9), Tiago Monteiro (+81,3), Patrick Friesacher (+83,5) et Christijan Albers (+1 tour).

Ralf Schumacher est le premier à ravitailler au 18e tour. Alonso l'imite au 20e passage (alors que De la Rosa attaque Button, va tout droit et perd finalement deux positions en faveur de Barrichello et Button), Trulli, Webber et Monteiro au 21e, Massa au 22e, Heidfeld, De la Rosa et Albers au 23e, Raikkonen et Button au 24e, Sato, Barrichello et Villeneuve au 25e et enfin David Coulthard au 26e passage.

Le moteur BMW de Nick Heidfeld, ne voudra pas aller plus loin que le 26e tour. L'Allemand était 8e de la course avant cette mésaventure. Pendant ce temps, Takuma Sato fait le spectacle en sortant de la piste un peu partout. Le Japonais qui semble en délicatesse avec ses freins rentre à son stand au 27e tour et abandonne.

Le classement au 30e tour: Fernando Alonso, Jarno Trulli (+8,1 secondes), Mark Webber (+29,3), Kimi Raikkonen (+31,6), Ralf Schumacher (+38,7), Rubens Barrichello (+43,4), Jenson Button (+46,4), Pedro de la Rosa (+46,9), Felipe Massa (+55), Jacques Villeneuve (+64), David Coulthard (+69,1), Tiago Monteiro (+1 tour), Patrick Friesacher (+1 tour) et Christijan Albers (+2 tours).

Pedro de la Rosa qui était dans l'ombre de Jenson Button depuis quelques tours, réussit enfin à le doubler en fin de ligne droite, au 33e passage. Quelques minutes plus tard, c'est Webber qui part à la faute. Il parvient à rejoindre la course, mais Raikkonen et Ralf Schumacher sont passés devant lui...

Un peu plus tard, c'est au tour de Raikkonen de partir à la faute, mais lui aussi peut reprendre la course, sous la menace directe de Ralf Schumacher. Pendant ce temps, Barrichello résiste comme un beau diable face à De la Rosa qui lors de l'une de ses attaques tire tout droit en fin de ligne droite... il y a bel et bien du spectacle en piste, à défaut de suspens pour la victoire. En effet, au 39e tour, Alonso compte pas moins de 13 secondes d'avance sur Jarno Trulli qui lâche prise.

Fernando Alonso et Ralf Schumacher sont les premiers des hommes de tête à ravitailler pour la seconde fois, au 41e tour (pendant que De la Rosa prend l'avantage sur Barrichello), Trulli et Webber rentrent au 42e tour, Raikkonen et Massa au 43e, De la Rosa et Villeneuve au 44e, Coulthard au 45e, et enfin Button (qui reste près de deux minutes à son stand avant de le quitter et d'abandonner à la sortie des garages) et Barrichello au 46e passage.

Le classement au 49e tour: Fernando Alonso, Jarno Trulli (+12,1 secondes), Kimi Raikkonen (+38), Ralf Schumacher (+52,5), Mark Webber (+60,1), Pedro de la Rosa (+60,5), Rubens Barrichello (+82,4), Felipe Massa (+83,3), Jacques Villeneuve (+1 tour), David Coulthard (+1 tour), Tiago Monteiro (+2 tours), Patrick Friesacher (+3 tours) et Christijan Albers (+3 tours).

En cette fin de course, c'est Pedro de la Rosa et Mark Webber qui assurent le spectacle, alors que Massa double Barrichello dont la Ferrari (ou ses pneus) est à l'agonie. Dans le duel qui oppose Webber et De la Rosa, un spectacle à lui tout seul, c'est finalement la McLaren de l'Espagnol qui a le dernier mot. Course superbe de De la Rosa qui doit regretter de ne pas s'être mieux qualifié. Quant à Coulthard, il parviendra lui aussi à dépasser Barrichello pour lui arracher le point de la huitième place. Un week-end noir de chez noir pour Rubens...

Quant à Fernando Alonso, il remporte cette course sans jamais avoir été menacé (sauf par Michael Schumacher en tout début de course). L'Espagnol devance un solide Jarno Trulli et un discret Kimi Raikkonen. Sont encore dans les points, Ralf Schumacher, Pedro de la Rosa, Mark Webber, Felipe Massa et David Coulthard.

Prochain rendez-vous : le Grand Prix de Saint-Marin, du 22 au 24 avril.
  • Meilleur tour : P. de la Rosa : 1'31"447
  • Le classement du GP :
1er
F. Alonso
2ème
J. Trulli
3ème
K. Raikkonen
4ème
R. Schumacher
5ème
P. De la Rosa
6ème
M. Webber
7ème
F. Massa
8ème
D. Coulthard
9ème
R. Barrichello
10ème
T. Monteiro
11ème
J. Villeneuve
12ème
P. Friesacher
13ème
C. Albers

Texte de F1-Live

Date de création : 23/05/2013 - 22:23
Dernière modification : 18/06/2013 - 19:55
Catégorie : Saison 2005
Page lue 1549 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 9
^ Haut ^