Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2015 - GP de Malaisie

 
sepang.jpg

 

Les essais qualificatifs :

Il fait toujours aussi chaud à Sepang à quelques instants du début de la séance qualificative du Grand Prix de Malaisie, mais le ciel est chargé de nuages très menaçants...

  •  1ere partie :

Les pilotes s’élancent en piste les uns après les autres, mais sans se presser. La pluie pourrait perturber cette séance, mais elle n’est pas annoncée comme imminente.

C’est Max Verstappen qui signe le premier chrono de référence en 1’41”550. Plusieurs pilotes se relaient ensuite en tête du classement : Sainz (1’40”843), Rosberg (1’39”374) et Hamilton (1’39”269).
 
L’orage se fait déjà entendre, mais il n’est pas encore arrivé sur le circuit de Sepang… cela ne devrait plus tarder et cela semble assez violent au vu des éclairs proches du circuit...
 
Les cinq pilotes éliminés sont : Stevens (aucun tour), Merhi (au delà des 107%), Button, Alonso et Nasr.
  •  2ème partie : 

L’orage n’est pas encore arrivé sur le circuit, mais les équipes envoient tout de suite leurs pilotes en piste, car cela pourrait ne plus tarder. Les quinze voitures sont en piste dès les premiers instants de cette Q2.

 
A l’issue de ce premier tour rapide, c’est Nico Rosberg qui prend l’avantage, mais Lewis Hamilton est dans le trafic et il n’a pu faire que le huitième temps alors que la pluie est maintenant arrivée sur le circuit. Tout espoir d’amélioration est maintenant vain…
 

Cette averse provoque bien sûr quelques grosses surprises puisque parmi les cinq pilotes éliminés il y a Kimi Raikkonen (gêné par une Sauber qui était aussi dans un tour rapide). Les quatre autres pilotes éliminés sont : Carlos Sainz, Sergio Perez, Nico Hulkenberg et Felipe Nasr.

  •  3ème partie :

C’est un véritable déluge qui s’est abattu sur le circuit de Sepang et le départ de la Q3 ne va pas être donné tout de suite. Les conditions sont tout simplement impossibles. Hier, une "averse" similaire a duré 4 heures...

 
La direction de course communique un retard de 15 minutes pour le départ de cette Q3. C’est très optimiste.
 
La voiture de sécurité monte en piste pour une première inspection alors qu’il ne pleut pratiquement plus.
 
La direction de course annonce que la Q3 partira à 11h15 (heure de Paris). La séance est relancée à l’heure prévue.
 
Certains pilotes remontent en piste en pneus pour la pluie - les Williams par exemple - alors que d’autres (Les Mercedes et les Ferrari) risquent les pneus intermédiaires.
 
Chez Williams, les pilotes estiment que les pneus pour la pluie sont les mieux adaptés à la situation actuelle et il est vrai qu’il y a encore beaucoup d’eau sur la piste.
 
Il apparaît toutefois que ce sont les pneus intermédiaires qu’il faut et Williams rappelle ses pilotes au stand.
 
C’est Lewis Hamilton qui prend l’avantage à l’issue de son premier tour rapide en 1’49"834. Romain Grosjean rentre aussi pour chausser des gommes intermédiaires.
 
Il reste cinq minutes dans cette Q3 et les pilotes rentrent les uns après les autres pour aller chercher de nouveaux pneus intermédiaires.
 
C’est finalement Lewis Hamilton qui signe la pole position - la 40e de sa carrière - mais c’est Sebastian Vettel qui s’invite sur la première ligne à ses côtés. Nico Rosberg et Daniel Ricciardo sont sur la deuxième ligne.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1
Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:39.269 1:41.516 1:49.834
2 Sebastian Vettel Ferrari 1:39.813 1:39.632 1:49.908
3 Nico Rosberg Mercedes AMG 1:39.373 1:39.376 1:50.299
4 Daniel Ricciardo Red Bull Renault 1:40.504 1:41.084 1:51.541
5 Daniil Kvyat Red Bull Renault 1:40.546 1:41.665 1:51.950
6 Max Verstappen Toro Rosso Renault 1:40.793 1:41.430 1:51.980
7 Felipe Massa Williams Mercedes 1:40.543 1:41.230 1:52.473
8 Romain Grosjean Lotus Mercedes 1:40.303 1:41.209 1:52.980
9 Valtteri Bottas Williams Mercedes 1:40.248 1:40.650 1:53.179
10 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:40.340 1:41.748 1:53.260
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Kimi Raikkonen Ferrari 1:40.415 1:42.173  
12 Pastor Maldonado Lotus Mercedes 1:40.361 1:42.197  
13 Nico Hulkenberg Force India Mercedes 1:40.830 1:43.022  
14 Sergio Perez Force India Mercedes 1:41.036 1:43.468  
15 Carlos Sainz Toro Rosso Renault 1:39.813 1:43.700  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Felipe Nasr Sauber Ferrari 1:41.308    
17 Jenson Button McLaren Honda 1:41.635    
18 Fernando Alonso McLaren Honda 1:41.745    
19 Roberto Merhi Manor Ferrari 1:46.677    
20 Will Stevens Manor Ferrari - :—.---    
  • Grille de départ : 
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'49"834 S. Vettel
  1'49"908
N. Rosberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'50"299 D. Ricciardo
  1'51"541
D. Kvyat pour_grille_de_depart.GIF  
1'51"950 M. Verstappen
  1'51"980
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  
1'52"473 V. Bottas
  1'53"179
M. Ericsson pour_grille_de_depart.GIF  
1'53"260 R. Grosjean*
  1'52"980
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'42"173 P. Maldonado
  1'42"197
N. Hulkenberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'43"022 S. Perez
  1'43"468
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
1'43"700 F. Nasr
  1'41"308
J. Button pour_grille_de_depart.GIF  
1'41"636 F. Alonso
  1'41"746
R. Merhi pour_grille_de_depart.GIF  
1'46"677 W. Stevens
  pas de temps

* R. Grosjean est pénalisé de 2 places pour avoir doublé dans la voie des stands au début de la Q2.

La course :

Il fait chaud et la piste est sèche à quelques instants du départ du Grand Prix de Malaisie, deuxième manche du championnat 2015 de F1.

Ils ne sont que 19 à venir s’aligner sur la grille de départ puisque Will Stevens est forfait pour cause de soucis techniques sur sa Manor.

A l’extinction de feux, Lewis Hamilton prend un départ parfait alors que Sebastian Vettel défend sa position face à Nico Rosberg et garde l’avantage. Un peu plus loin derrière, Pastor Maldonado a une crevaison (contact avec Bottas) et doit rentrer.

Le top 10 au premier passage : Hamilton, Vettel, Rosberg, Ricciardo, Massa, Kvyat, Hulkenberg, Ericsson, Verstappen et Grosjean.

Kimi Raikkonen est lui aussi victime d’une crevaison (contact avec Nasr) et il doit faire pratiquement un tour complet sur trois roues avant de rejoindre son stand et poursuivre sa course.

En tête de la course, la Ferrari de Sebastian Vettel est dans le rythme des Mercedes, celle d’Hamilton qui est devant lui et celle de Rosberg qui le suit. Pendant ce temps, Marcus Ericsson plante sa Sauber dans le gravier et provoque la neutralisation de la course par une voiture de sécurité.

Les pilotes profitent de cette neutralisation pour rentrer et changer de pneus. Rout le monde ? Non, Vettel a préféré rester en piste et c’est désormais lui qui est en tête de la course. Cela va se jouer à la stratégie aujourd’hui…

Le classement au 6e tour derrière la voiture de sécurité : Vettel, Hulkenberg, Grosjean, Sainz, Perez, Hamilton, Ricciardo, Massa, Rosberg, Kvyat, Merhi, Verstappen, Bottas, Alonso, Button, Nasr, Raikkonen et Maldonado.

La course est relancée à l’entame du 7e tour et les Mercedes vont maintenant pouvoir remonter dans la classement, car Vettel pourrait prendre un avantage décisif si cette double remontée ne se passe pas bien..

En tête de la course, Vettel est le plus rapide, car les Mercedes sont dans le rythme des voitures qui les précèdent. Hamilton est déjà à la 4e place dans le 11e tour et Rosberg à la 7e.

Lewis Hamilton poursuit sa remontée et pointe à la deuxième place dès le 12e tour. C’est toutefois Vettel qui reste le plus rapide en piste avec ses gommes du départ ! Cela ne devrait plus durer, mais son avantage est de 10 secondes sur Hamilton. Rosberg est remonté à la 4e place mais il est déjà à 17 secondes.

Raikkonen et Sainz rentrent pour changer leurs pneus au 15e tour. Pendant ce temps, Pastor Maldonado reçoit une pénalité de dix secondes qui sera ajouté à son temps de course pour avoir été trop rapide derrière la voiture de sécurité. (Le Vénézuélien ne sera pas à l’arrivée de cette course)

Sebastian Vettel rentre pour changer ses pneus au 18e tour et reprend des pneus tendres (le mélange médium ici). L’Allemand remonte en piste en troisième position derrière Hamilton et Rosberg.

Ricciardo change ses pneus au 19e tour, En tête du peloton, Vettel est très largement le plus rapide en piste avec ses gommes fraîches. Il reprend un peu moins de deux secondes au tour sur les Mercedes…

Sebastian Vettel prend l’avantage sur Nico Rosberg dans le 22e tour et il poursuit sa remontée sur la première place de Lewis Hamilton. Quelques instants plus tard, Fernando Alonso rentre pour abandonner.

La Ferrari de Sebastian Vettel grossit dans les rétroviseurs de la Mercedes de Lewis Hamilton. Le Ferrari prend finalement l’avantage dans le 25e tour, car Lewis Hamilton rentre pour changer ses pneus qui étaient à la corde.

C’est donc Sebastian Vettel qui est en tête de la course devant Rosberg, Hamilton et Raikkonen. La Ferrari semble mieux gérer ses pneumatiques que la Mercedes et cela pourrait faire la différence.

Au 26e tour, Kvyat et Hulkenberg s’accrochent alors que Nico Rosberg rentre pour changer ses pneus.

Les pilotes de tête ont des stratégies différentes et il est difficile de savoir à la mi-course comment tout cela se terminera. C’est clairement un duel entre les Mercedes et les Ferrari.

Le top 10 au 30e tour : Vettel, Hamilton, Rosberg, Raikkonen, Sainz, Massa, Verstappen, Bottas, Ricciardo et Hulkenberg.

Grosjean et Perez s’accrochent dans le 30e tour, mais les deux pilotes peuvent poursuivre leur course. Les commissaires estiment que Perez est le responsable de cet incident et il reçoit une pénalité de dix secondes. Hulkenberg a reçu la même pénalité pour son accrochage avec Kvyat.

Raikkonen rentre au 35e tour pour chausser des gommes dures. Vettel fait la même chose dans le 38e tour. La Ferrari du champion allemand remonte en piste en deuxième position entre les deux Mercedes, celle d’Hamilton en tête et celle de Rosberg qui est désormais dans ses échappements.

Hamilton rentre au 39e tour pour chausser des gommes dures. Le Britannique voulait des tendres mais on lui signale que son dernier jeu est trop usé, et c’est Sebastian Vettel qui reprend la première place, en pneus durs également. La victoire va certainement se jouer dans les derniers tours.

A quinze tours de l’arrivée, Vettel mène la course devant Rosberg (+3”6) et Hamilton (+14”5). Raikkonen est en quatrième position, mais à plus de 40 secondes.

Rosberg rentre pour chausser des pneus tendres au 42e tour et remonte en piste à la 3e place. Le pilote Mercedes ne sera pas menacé par la Ferrari de Raikkonen trop loin derrière lui, mais il ne pourra pas non plus revenir sur Hamilton qui a 13 secondes d’avance.

Sebastian Vettel réussit à gérer son avantage en fin de course et remporte une victoire que personne n’osait espérer. On avait toutefois remarqué la très grande compétitivité de la Ferrari dès les premiers essais libres du vendredi.

Lewis Hamilton termine cette course sur la deuxième marche du podium et Nico Rosberg sur la troisième.

Suivent pour les points : Raikkonen, Bottas, Massa, Verstappen, Sainz, Kvyat et Ricciardo. A noter que plus loin dans le classement, Perez et Hulkenberg ont eu droit à leur pénalité de dix secondes, ce qui ne change pas grand-chose pour eux.

Notons aussi que la Manor de Merhi est à l’arrivée, ce qui était plutôt inespéré.

  • Meilleur tour : N. Rosberg : 1'42"062
  • Le classement du GP : 
1er
S. Vettel
2ème
L. Hamilton
3ème
N. Rosberg
4ème
K. Raikkonen
5ème
V. Bottas
6ème
F. Massa
7ème
M. Verstappen
8ème
C. Sainz
9ème
D. Kvyat
10ème
D. Ricciardo
11ème
R. Grosjean
12ème
F. Nasr
13ème
S. Perez
14ème
N. Hulkenberg
15ème
R. Merhi

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 07/03/2015 - 19:38
Dernière modification : 29/03/2015 - 14:05
Catégorie : Saison 2015
Page lue 1150 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 4
^ Haut ^