Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2015 - GP du Mexique

 

 

Les essais qualificatifs :

Le ciel est couvert mais il ne pleut pas à quelques minutes de la séance qualificative du Grand Prix du Mexique, 17ème épreuve du championnat du monde 2015 de Formule 1.

Lewis Hamilton et son écurie Mercedes ont déjà remporté les titres pilotes et constructeurs, mais leur envie de gagner ce week-end n’en est pas amoindrie pour autant.

Sur ce tracé qui accueille la F1 pour la première fois depuis 1992, l’asphalte refait à neuf a tendu quelques pièges aux pilotes durant les essais libres et c’est pour le moment Nico Rosberg qui semble le plus à l’aise ce week-end.

Son coéquipier Hamilton devrait cependant être lui aussi très rapide lors de cette séance de qualifications, tout comme les Red Bull et les Ferrari qui sont très proches des Mercedes jusqu’à maintenant.

Jenson Button ne participera pas à cette séance, ses mécaniciens n’étant pas parvenu à régler son problème moteur survenu en libres 3. Le pilote McLaren-Honda était de toute façon déjà pénalisé de 50 places sur la grille après un double changement de moteurs hier et ce matin.

Rappelons également que son coéquipier Fernando Alonso est lui aussi pénalisé de 25 places suite à plusieurs changements sur son bloc.

Kimi Raïkkönen écopera quant à lui de 5 places de pénalité pour changement de boîte de vitesses.

  •  1ere partie :

Très rapidement, les Mercedes prennent les choses en main dans cette première partie de séance. Hamilton et Rosberg se répondent successivement et c’est le Britannique qui s’empare de la référence en 1’20’’808 avec des pneus medium.

Les pilotes des autres équipes choisissent de chausser les gommes tendres pour tenter de passer en Q2 et Vettel prend la première place en 1’20’’503.

Les améliorations ne cessent de tomber dans les dernières minutes et si les Manor semblent condamnées à l’élimination, rien n’est fait concernant les dernières places qualificatives.

Rosberg récupère finalement le meilleur temps en 1’20’’436 tandis que Fernando Alonso et Felipe Nasr ne parviennent pas à passer en Q2.

Sont donc éliminés à l’issue de Q1 : Button (non partant), Stevens, Rossi, Nasr et Alonso.

  •  2ème partie : 

Comme en Q1, les Mercedes prennent les devants et avec un temps en 1’19’’829, Hamilton signe le premier temps de référence, juste devant Rosberg. Les Red Bull de Kvyat et Ricciardo sont à près d’une seconde des Mercedes.

Les écarts sont très faibles entre les autres concurrents et les places en Q3 s’annoncent très chères.

Chose assez surprenante, Kimi Raïkkönen est le seul pilote à tenter de se qualifier avec les pneus medium. Le Finlandais devra cependant chausser les pneus tendres s’il ne veut pas se faire éliminer, ses temps étant loin de suffire.

Bref drapeau jaune à six minutes de la fin de séance suite justement à un tête-à-queue de ’Iceman’, qui rentre aux stands quelques minutes plus tard pour mettre fin à sa séance. Visiblement un nouveau problème technique sur la Ferrari.

Une légère pluie fait son apparition à deux minutes de la fin de cette Q2 ! Il sera très difficile d’améliorer pour les pilotes qui sont pour le moment hors du top 10. Verstappen et Massa y parviennent tout de même et sa sauvent de justesse.

Sont finalement éliminés en Q2 : Raïkkönen, Ericsson, Maldonado, Grosjean et Sainz.

  •  3ème partie :

Ils ne sont plus que 10 à pouvoir prétendre à la pole position et la petite pluie s’est désormais arrêtée.

Lewis Hamilton signe le premier temps de référence en 1’20’’120 mais c’est aussitôt battu par Rosberg en 1’19’’690. Le Britannique a bloqué ses roues à l’entrée du stadium et cela explique cet écart.

Derrière, c’est très disputé entre les Red Bull, les Williams et la Ferrari de Sebastian Vettel.

Hamilton améliore ensuite en 1’19’’668, mais Rosberg répond dans la foulée en 1’19’’480. Vettel prend la troisième position avec un temps en 1’19’’850, loin devant le reste de la concurrence.

Les Mercedes rentrent aux stands pour chausser des gommes neuves à 5 minutes du drapeau à damier et l’explication finale entre les deux hommes est attendue.

Hamilton ne parvient cependant pas à améliorer et cela offre donc la pole position à Nico Rosberg, la quatrième consécutive pour l’Allemand.

Vettel termine troisième devant les Red Bull de Kvyat et Riccardo et les Williams de Bottas et Massa.

Verstappen termine au huitième rang, juste devant le héros local Sergio Perez, acclamé par le stadium, et l’autre Force India de Nico Hulkenberg.

  • Résultat des qualifications : 
Pos
Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Nico Rosberg Mercedes AMG 1:20.436 1:20.053 1:19.480
2 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:20.808 1:19.829 1:19.668
3 Sebastian Vettel Ferrari 1:20.503 1:20.045 1:19.850
4 Daniil Kvyat Red Bull Renault 1:20.826 1:20.490 1:20.398
5 Daniel Ricciardo Red Bull Renault 1:21.166 1:20.783 1:20.399
6 Valtteri Bottas Williams Mercedes 1:20.817 1:20.458 1:20.448
7 Felipe Massa Williams Mercedes 1:21.379 1:20.642 1:20.567
8 Max Verstappen Toro Rosso Renault 1:20.995 1:20.894 1:20.710
9 Sergio Perez Force India Mercedes 1:20.966 1:20.669 1:20.716
10 Nico Hulkenberg Force India Mercedes 1:21.315 1:20.935 1:20.788
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Carlos Sainz Toro Rosso Renault 1:20.960 1:20.942  
12 Romain Grosjean Lotus Mercedes 1:21.577 1:21.038  
13 Pastor Maldonado Lotus Mercedes 1:21.520 1:21.261  
14 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:21.299 1:21.544  
15 Kimi Raikkonen Ferrari 1:21.422 1:22.494  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Fernando Alonso McLaren Honda 1:21.779    
17 Felipe Nasr Sauber Ferrari 1:21.788    
18 Alexander Rossi Manor Ferrari 1:24.136    
19 Will Stevens Manor Ferrari 1:24.386    
20 Jenson Button McLaren Honda      
  • Grille de départ : 
N. Rosberg  pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"480 L. Hamilton
  1'19"668
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"850 D. Kvyat
  1'20"398
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"399 V. Bottas
  1'20"448
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"567 M. Verstappen
  1'20"710
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"716 N. Hulkenberg
  1'20"788
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"942 R. Grosjean
  1'21"038
P. Maldonado pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"261 M. Ericsson
  1'21"544
F. Nasr pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"788 A. Rossi
  1'24"136
W. Stevens pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"386 F. Alonso**
  1'21"779
K. Raikkonen* pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"494 J. Button***
  pas de temps
* .K. Raikkonen est pénalisé de 15 places suite au changement de sa boite de vitesses et de son moteur
** F. Alonso est pénalisé de 25 places suite au changement de son moteur et turbo
*** J. Button est pénalisé de 70 places suite au double changement de son moteur et turbo

La course :

Le soleil brille et il faut chaud à quelques minutes du départ du Grand Prix du Mexique, 17ème épreuve du championnat du monde 2015 de Formule 1.

C’est la première fois depuis 1992 qu’une course de Formule 1 aura lieu au Mexique et l’ambiance des tribunes est tout simplement incroyable. Les fans ont bien sûr les yeux tournés vers le héros local Sergio Perez, qui a une énorme pression sur les épaules. Le pilote Force India s’élancera 9ème sur la grille.

S’il n’a plus aucune chance d’être sacré, Nico Rosberg a sorti le tour idéal en qualifications pour s’emparer de la pole position, devant son coéquipier Lewis Hamilton. L’Allemand aura à cœur de l’emporter aujourd’hui, histoire de digérer cette deuxième défaite de suite au championnat et de retrouver de la confiance en vue de la saison 2016.

Troisième sur la grille de départ, Sebastian Vettel tentera de jouer un tour aux Mercedes. Le pilote Ferrari est toujours en lutte avec Rosberg pour le titre de vice-champion du monde, mais il ne sera pas facile d’aller chercher les flèches d’argent aujourd’hui.

Daniil Kvyat et Daniel Ricciardo suivent sur la grille au volant de leur Red Bull, juste devant les Williams de Valtteri Bottas et Felipe Massa. Verstappen s’élancera huitième devant les Force India du héros local Checo Perez et Nico Hulkenberg.

Nous aurons trois champions du monde aux trois dernières places sur la grille de départ. Fernando Alonso, Kimi Raïkkönen et Jenson Button ont en effet reçu plusieurs pénalités suite à un ou plusieurs changements de moteurs et auront donc fort à faire pour remonter dans la hiérarchie.

Concernant la stratégie des pneumatiques, un seul arrêt est pressenti pour la majorité des concurrents. Tous les pilotes placés dans le top 10 sur la grille s’élancent en pneus tendres.

Le tour de chauffe se déroule sans encombre et les 20 acteurs se placent sur la grille de départ pour effectuer les 71 tours de course.

Départ : Rosberg conserve l’avantage sur Hamilton non sans défendre sa position. Kvyat parvient à prendre le meilleur sur Vettel, qui se plaint d’une crevaison à sa radio suite à un contact avec Ricciardo. Premier coup de théâtre ! Alonso abandonne déjà sur problème moteur.

Top 10 après 1 tour : Rosberg, Hamilton, Kvyat, Ricciardo, Bottas, Verstappen, Massa, Perez, Hulkenberg et Sainz. Vettel est maintenant bon dernier après avoir changé de pneus.

Tour 3 : Hamilton met la pression sur Rosberg mais l’Allemand prend un peu d’avance sur son coéquipier. Massa est dans les échappements de Verstappen.

Tour 4 : Bottas tente de passer Ricciardo dans la longue ligne droite mais l’Australien résiste en zigzaguant quelque peu. 15ème, Raïkkönen est averti par son équipe que ses freins surchauffent.

Tour 7 : Les Mercedes s’envolent en tête du classement mais il y a à peine une seconde entre Rosberg et Hamilton. Raïkkönen se débarrasse des Sauber et remonte à la 13ème place.

Tour 9 : Bottas s’arrête très tôt dans cette course et chausse les gommes medium. Le Finlandais repart 15ème.

Tour 10 : Massa imite son coéquipier, tout comme Nico Hulkenberg.

Tour 11 : Raïkkönen entre dans les points après avoir dépassé Maldonado et Grosjean.

Tour 13 : En gommes neuves, les Williams remontent peu à peu dans le classement. 6ème, Perez est sous la pression de Carlos Sainz, qui ne trouve pas l’ouverture.

Tour 15 : Rosberg a maintenant près de 2 secondes d’avance sur Hamilton. Beaucoup de pilotes ont maintenant changé de pneus, mais ceux qui ont choisi de poursuivre leur relais ne perdent pas de temps pour le moment.

Top 10 après 15 tours : Rosberg, Hamilton, Kvyat, Ricciardo, Verstappen, Perez, Raïkkönen, Bottas (1 arrêt), Massa (1 arrêt) et Hulkenberg (1 arrêt).

Tour 18 : Remonté à la 11ème place, Sebastian Vettel commet un tête-à-queue et perd beaucoup de temps. L’Allemand repart seulement 15ème.

Tour 19 : Perez s’arrête pour chausser les medium et ressort 11ème, juste derrière Sainz qui le passe de façon musclée au freinage. Vettel se plaint d’un plat sur son pneu, conséquence de son erreur.

Tour 22 : Comme à Sotchi, Raïkkönen et Bottas s’accrochent mais cette fois, c’est le pilote Williams qui passe en force et qui tape la Ferrari. Suspension cassé et abandon pour Kimi. L’incident est bien sûr sous investigation.

Tour 25 : Ricciardo effectue son premier arrêt et repart derrière les deux Williams en 7ème position.

Tour 26 : Arrêt de Rosberg qui laisse provisoirement la tête à son coéquipier. Verstappen s’arrête également et ressort 8ème, devant Sainz. 13ème, Vettel bute maintenant sur Maldonado.

Tour 27 : Les commissaires décident de ne donner aucune pénalité à Bottas ou Raïkkönen suite à l’accrochage entre les deux hommes. Vettel tente de passer en force sur Maldonado mais loupe son freinage et le Vénézuélien repasse.

Tour 28 : Hamilton s’arrête à son tour et rend la tête de la course à Rosberg. L’Allemand a profité de ses gommes neuves pour creuser l’écart durant ces deux derniers tours.

Tour 31 : Hamilton signe le meilleur tour de la course en 1’22’’441.

Tour 32 : 1’22’’100 pour Hamilton qui tente de mettre la pression sur Rosberg. Dans le peloton, Vettel souffre avec ses pneus usés et ne parvient pas à dépasser Maldonado.

Tour 33 : 10ème, Perez met la pression sur les Toro Rosso de Sainz et Verstappen. L’Espagnol part à la faute quelques mètres plus loin en défendant sa position face à la Force India et coupe la piste, gagnant du temps. Sportivement, il laisse passer Perez dans le stadium, pour le plus grand plaisir de la foule !

Top 10 après 35 tours (1 arrêt pour tous les pilotes) : Rosberg, Hamilton, Kvyat, Bottas, Massa, Ricciardo, Hulkenberg, Verstappen, Perez et Sainz.

Tour 36 : Rosberg possède 2,4 secondes d’avance sur son coéquipier. Vettel s’arrête finalement une deuxième fois et repart en medium. L’Allemand est très loin des leaders, en 14ème position. Rosberg lui prend d’ailleurs un tour et prend provisoirement une belle option sur la deuxième place du championnat pilotes.

Tour 42 : Perez remonte maintenant sur Verstappen. En tête, les Mercedes ont près de 30 secondes d’avances sur Kvyat... Hamilton signe un nouveau record du tour en 1’21’’994, mais Rosberg gère tranquillement sa course.

Tour 45 : Rosberg récupère le meilleur tour en 1’21’’932 et répond ainsi à son coéquipier. L’Allemand a maintenant trois secondes d’avance sur le Britannique.

Tour 47 : Arrêt surprenant de Rosberg, qui chausse à nouveau les medium. Hamilton va en faire de même peu après. On joue probablement la sécurité chez Mercedes, tant l’avantage sur la concurrence est grand cet après-midi...

Tour 49 : Hamilton ne souhaitait pas s’arrêter car il estimait que ses pneus pouvaient aller au bout. Son ingénieur obtient finalement gain de cause et le champion du monde coopère, non sans râler dans sa radio. S’il ne s’était pas arrêté, on aurait probablement eu droit à une belle scène de ménage entre les pilotes Mercedes !

Tour 50 : Ricciardo est dans les échappements de Felipe Massa, à l’agonie avec ses pneus. On joue là la 5ème place.

Tour 51 : L’Australien dépasse finalement la Williams dans la longue ligne droite. Dans le même temps, Perez profite d’une erreur de Verstappen pour dépasser le Néerlandais dans le stadium. Encore un beau cadeau pour tous les Mexicains !

Tour 52 : Accident de Sebastian Vettel et entrée de la voiture de sécurité ! La course difficile de l’Allemand se conclut par une nouvelle erreur de pilotage et cela relance complètement l’intérêt de cette fin de course. Kvyat, Ricciardo, Massa en profitent pour s’arrêter mais pas Bottas... Choix de stratégie très étrange pour le Finlandais, qui s’arrête finalement au tour suivant.

Top 10 après 53 tours sous voiture de sécurité : Rosberg, Hamilton, Kvyat, Bottas, Ricciardo, Massa, Hulkenberg, Perez, Verstappen et Grosjean.

Tour 58 : La course est enfin relancée ! Rosberg garde l’avantage mais est obligé de défendre sa position. Bottas passe Kvyat et grimpe provisoirement sur le podium. Rosberg part au large quelques mètres plus loin mais conserve tout de même la tête. Hamilton commet lui aussi une erreur à l’entrée du stadium, sans conséquence. Nasr abandonne sur problème de freins.

Tour 61 : Bottas est plus lent que les Red Bull mais il parvient à garder sa position grâce à la bonne vitesse de pointe de sa Williams. Rosberg récupère un petit matelas d’avance sur Hamilton.

Tour 66 : Hamilton peine à se rapprocher de Rosberg, qui accélère dès qu’il se sent menacé. Bottas a maintenant de l’avance sur les Red Bull, qui auront bien du mal à jouer le podium dans cette fin de course.

Tour 68 : Meilleur tour en course pour Rosberg en 1’20’’521.

Tour 71 : Nico Rosberg remporte sa quatrième course de la saison après avoir bien maîtrisé son sujet. Lewis Hamilton assure le doublé pour Mercedes tandis que Valtteri Bottas termine troisième.

Kvyat et Ricciardo terminent 4ème et 5ème, devant la Williams de Felipe Massa. Suivent dans le top 10 : Hulkenberg, Perez, Verstappen et Grosjean.

Le perdant du jour est bien sûr Sebastian Vettel, qui perd gros dans la course à la deuxième place du championnat face à Nico Rosberg. Le pilote Mercedes prend un sérieuse option alors qu’il ne reste plus que deux courses à disputer.

  • Meilleur tour : N. Rosberg : 1'20"521
  • Le classement du GP :
1er
N. Rosberg
2ème
L. Hamilton
3ème
V. Bottas
4ème
D. Kvyat
5ème
D. Ricciardo
6ème
F. Massa
7ème
N. Hulkenberg
8ème
S. Perez
9ème
M. Verstappen
10ème
R. Grosjean
11ème
P. Maldonado
12ème
M. Ericsson
13ème
C. Sainz
14ème
J. Button
15ème
A. Rossi
16ème
W. Stevens

 

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 02/11/2015 - 17:51
Dernière modification : 02/11/2015 - 18:07
Catégorie : Saison 2015
Page lue 577 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 640

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonyme en ligne :  Anonyme en ligne : 1
^ Haut ^