Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2016 - GP d'Autriche

 
A1_Ring.png

 

Les essais qualificatifs :

La météo est lourde mais la pluie n’est pas présente à quelques minutes du départ des qualifications. L’information à retenir des essais privés de la matinée est l’accident de Nico Rosberg qui va lui coûter cinq places sur la grille de départ après l’obligation de changer de boîte de vitesses. Il rejoint donc Vettel qui a déjà écopé d’une pénalité similaire et les deux hommes, pourtant candidats à la pole position, reculeront donc de cinq positions sur la grille de départ demain.

  •  1ere partie :

Les mécaniciens de chez Mercedes ont effectué un très bon travail puisque Nico Rosberg est prêt à disputer la Q1 malgré les dommages subis sur sa monoplace ce matin et l’Allemand se prépare à monter dans sa voiture à cinq minutes du feu vert.

Bien que le tour du circuit soit court et que les 18 minutes de la première séance laissent la possibilité de faire plusieurs tentatives, les pilotes sortent assez vite, probablement au cas où les nuages qui sont derrière le deuxième virage viendraient s’abattre sur le circuit autrichien. La grosse averse d’hier est venue de l’autre côté et si c’était encore le cas aujourd’hui, la séance de qualifications semble à l’abri de l’eau.

Hamilton signe le premier temps de référence en 1’07"014, six dixièmes devant Sergio Perez, lui-même un dixième devant Esteban Gutierrez. Ce sont surtout les voitures de la deuxième partie du classement qui s’élancent le plus rapidement car l’accès à la Q2 risque d’être disputé. Massa prend la deuxième place à quatre dixièmes de Lewis Hamilton qui améliore et signe un joli 1’06"947.

Nico Hulkenberg se plaint du trafic, possiblement à l’attention de la direction de course, car le moindre dixième perdu pourrait être très pénalisant sur un circuit qui se boucle en à peine plus d’une minute.

Sergio Pérez est au ralenti avec une roue arrière tordue ! Le Mexicain aurait-il escaladé l’un de ces vibreurs tant critiqués ? Nico Rosberg sort enfin des stands alors que nous atteignons la mi-séance. Perez se plaint d’une suspension cassée, le même mal qui a envoyé Nico Rosberg dans le rail ce matin.

Vettel se lance dans sa première tentative et échoue à moins d’un dixième de Hamilton alors qu’au même moment, Raïkkönen se place lui à trois dixièmes de la Mercedes. Les mécaniciens de Sergio Perez s’affairent immédiatement sur la suspension cassée de la Force India car le Mexicain est pour le moment neuvième avec huit dixièmes de marge sur l’élimination. Une réparation rapide pourrait être utile pour participer à la Q3.

Rosberg signe immédiatement le meilleur temps en 1’06"690 ! Grosse performance de l’Allemand alors que Verstappen se place à quatre dixièmes et Bottas en fait de même. Les cinq premiers sont en cinq dixièmes ! Vettel améliore et se place à 71 centièmes de Nico Rosberg. Rappelons toutefois que les deux hommes seront pénalisés après la séance, et se battent donc virtuellement pour une sixième place.

Il reste quatre minutes et tous les pilotes de pointe sont aux stands. La bataille pour le passage en Q2 est en revanche lancée par Ericsson et Grosjean qui se relancent dans un deuxième tour chronométré !

Le Français prend la douzième place, Ericsson n’améliore pas et c’est par contre Pascal Wehrlein qui prend la neuvième place ! Grosse performance pour l’Allemand.

Très gros accident pour Daniil Kvyat ! La Toro Rosso est détruite et le Russe s’excuse immédiatement, signe qu’il va bien, mais c’est un très gros accident qu’a subi le pilote Toro Rosso et le drapeau rouge est déployé.

C’est encore une rupture de suspension pour Kvyat, encore sur la roue arrière droite qui semble prendre toutes les vibrations générées par les nouveaux vibreurs jaunes quand la roue arrière gauche les escalade. Le circuit autrichien ne pardonne pas et il faut espérer que des mesures ne seront pas demandées pour la suppression de ses vibreurs.

Les qualifications reprennent à 1’44" de leur terme, autant dire que le trafic risque de jouer un grand rôle dans cette fin de séance, et ça pourrait faire les affaires de Wehrlein qui a signé un neuvième temps incroyable avant l’interruption de la séance.

Les Sauber, les Renault, les Manor et les McLaren sont dans la ligne des stands et les pilotes ne vont pas devoir traîner pour aller attaquer leur tour chronométré. A noter que Wehrlein, neuvième, n’est que deux dixièmes devant la seizième place d’Alonso !

Le cauchemar continue pour Toro Rosso après le double abandon de Bakou puisque le moteur de Carlos Saine a lâché dans le tour de sortie. L’Espagnol était crédité du onzième temps mais partira sûrement des stands demain, tout comme son équipier qui est lui vingtième temps.

La séance est donc terminée et les pilotes éliminés sont Magnussen, Palmer, Haryanto, Kvyat, Ericsson et Nasr. Après la dernière ligne des Renault à Bakou, ce seront les Sauber qui partiront dernières demain, probablement devant les Toro Rosso qui devraient partir de la voie des stands.

  •  2ème partie : 

La température en piste baisse sur le Red Bull Ring et bien que la pluie ne semble pas encore menaçante, les pilotes sortent très vite de leurs garages au feu vert ! Les suspensions seront énormément surveillées après les multiples casses. Huleknberg est sous investigation pour n’avoir pas assez ralenti sous les drapeaux jaunes sur un tour qui malheureusement ne servait pas.

La pluie est annoncée ! Kimi Raïkkönen entend à sa radio qu’elle arrive dans huit minutes, soit à cinq minutes de la fin de Q2 ! Rosberg prend la pole provisoire en étant gêné par Romain Grosjean et Lewis Hamilton améliore immédiatement de près de deux dixièmes le temps de son équipier. McLaren annonce à Fernando Alonso qu’il doit tout donner dans ce premier tour car la pluie arrive, confirmant ce que l’on envisageait.

Le ciel continue de s’assombrir mais les Ferrari se sont mises à l’abri en signant les troisième et sixième temps. Ricciardo et Verstappen, tout comme les Williams, se sont assurés d’être dans les dix premiers avant l’averse, contrairement à Fernando Alonso qui rend près de sept dixièmes à Button. Grosjean n’a pas de tour chronométré car il est sorti de piste pendant sa première tentative.

Vettel et Ricciardo ont fait leur tour en pneumatiques super tendres, tout comme le cherche Max Verstappen qui se lance dans un deuxième tour avec les gommes rouges. Raïkkönen a fait son tour en pneus ultra tendres mais les performances sont très décevantes. Verstappen attaque très fort et ne semble pas avoir retenu la leçon d’hier en escaladant très généreusement les vibreurs. Quatrième temps pour le Hollandais qui partira donc demain en pneus super tendres !

Wehrlein est en piste mais n’améliore pas, probablement pour essayer de chauffer ses gommes en vue d’un tour rapide. Raïkkönen se plaint de pluie, le drapeau jaune est déployé dans le secteur deux pour une sortie de piste de Jenson Button qui ramène de nombreux graviers sur la piste. Il l’a fait dans deux virages et l’on dirait que c’est la pluie qui l’a poussé hors piste, bien que tous les pilotes soient pour le moment en train d’essayer d’améliorer en gommes pour le sec.

Massa améliore dans le premier secteur, mais ça y est, la pluie tombe sur tout le circuit ! Sont éliminés, Gutierrez, Wehrlein qui fait une très belle performance, Grosjean, Alonso ainsi que Perez et Sainz qui n’ont pas pris part à cette Q2.

  •  3ème partie :

La pluie est donc en train de s’abattre sur le circuit, la direction de course enfonce une porte ouverte en prévenant les pilotes que la piste sera glissante et le départ sera donné avec un petit retard, à 15h04.

Les Ferrari sont les premières à s’élancer sous cette forte pluie et les pilotes ont mis les gommes intermédiaires, ce qui est évident vu les gerbes d’eau soulevées par la voiture de Sebastian Vettel qui parle de "beaucoup d’eau" à son ingénieur en lui disant qu’il n’y a aucune chance que ça sèche.

Vettel et Hamilton signent un tour rapide, suivis par Ricciardo et Hulkenberg. Bottas devance la Force India et les autres pilotes sont tous à plus de cinq secondes après ce premier tour. Il ne pleut déjà plus sur le Red Bull Ring, Raïkkönen s’empare du meilleur temps, immédiatement battu par Hamilton et Rosberg, les chronos tombent ! Dans cette configuration, c’est le dernier en piste qui aura le dernier mot.

Tout le monde améliore, et à la moitié de cette séance, la première ligne serait composée de Ricciardo et Hulkenberg, même s’il n’y a aucun doute que la Mercedes va venir jouer la pole position. Une grosse amélioration pour Hamilton qui prend une seconde à tout le monde, sauf à Button qui est à trois dixièmes de la Mercedes !

Les Williams sont aux stands tout comme Hulkenberg qui tente le pari des pneus ultra tendres ! Les Williams choisissent cette option également, Hamilton et les Ferrari rentrent, et même Rosberg qui était sceptique va chausser les pneus slicks. Un scénario incroyable !

Le premier à nous donner le niveau des pneus slicks sera Nico Hulkenberg qui se lancent dans son premier tour en pneus ultra tendres, il est en avance à la fin du premier secteur mais la motricité est délicate et Bottas fait une erreur dans son tour de chauffe.

Hulkenberg améliore et s’empare de la pole provisoire alors que Lewis Hamilton a bloqué ses roues mais va pouvoir tenter un nouveau tour ! Verstappen prend la deuxième place, Vettel s’empare de la pole provisoire mais c’est Hamilton qui met tout le monde d’accord devant Rosberg qui sera pénalisé !

C’est donc Lewis Hamilton qui sera en pole position, devant Nico Hulkenberg qui profitera de la pénalité de Nico Rosberg. Le pilote Force India est sous investigation, il faut espérer qu’il ne sera pas pénalisé mais il confirme la très bonne forme de son équipe. C’est Jenson Button qui partira troisième sur la McLaren puisque la quatrième place de Vettel est également pénalisé ! Raïkkönen partira quatrième, Ricciardo cinquième, Bottas sixième, Rosberg septième, Verstappen huitième, Vettel neuvième et Massa dixième.

  • Résultat des qualifications : 
Pos.
Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:06.947 1:06.228 1:07.922
2 Nico Rosberg Mercedes AMG 1:06.516 1:06.403 1:08.465
3 Nico Hulkenberg Force India Mercedes 1:07.385 1:07.257 1:09.285
4 Sebastian Vettel Ferrari 1:06.761 1:06.602 1:09.781
5 Jenson Button McLaren Honda 1:07.653 1:07.572 1:09.900
6 Kimi Raikkonen Ferrari 1:07.240 1:06.940 1:09.901
7 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 1:07.500 1:06.840 1:09.980
8 Valtteri Bottas Williams Mercedes 1:07.148 1:06.911 1:10.440
9 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 1:07.131 1:06.866 1:11.153
10 Felipe Massa Williams Mercedes 1:07.419 1:07.145 1:11.977
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Esteban Gutierrez Haas Ferrari 1:07.660 1:07.578  
12 Pascal Wehrlein Manor Mercedes 1:07.565 1:07.700  
13 Romain Grosjean Haas Ferrari 1:07.662 1:08.117  
14 Fernando Alonso McLaren Honda 1:07.671 1:08.154  
15 Carlos Sainz Toro Rosso Ferrari 1:07.618 - :—.---  
16 Sergio Perez Force India Mercedes 1:07.657 - :—.---  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
17 Kevin Magnussen Renault F1 1:07.941    
18 Jolyon Palmer Renault F1 1:07.965    
19 Rio Haryanto Manor Mercedes 1:08.026    
20 Daniil Kvyat Toro Rosso Ferrari 1:08.409    
21 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:08.418    
22 Felipe Nasr Sauber Ferrari 1:08.446    
  • Grille de départ :
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'07"922 N. Hulkenberg
  1'09"2855
J. Button pour_grille_de_depart.GIF  
1'09"900 K. Raikkonen
  1'09"901
D.  Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'09"980 N. Rosberg*
  1'08"465
V. Bottas pour_grille_de_depart.GIF  
1'10"440 M. Verstappen
  1'11"153
S. Vettel** pour_grille_de_depart.GIF  
1'09"781 F. Massa
  1'11"977
E. Gutierrez pour_grille_de_depart.GIF  
1'07"578 P. Wehrlein
  1'07"700
R. Grosjean pour_grille_de_depart.GIF  
1'07"850 F. Alonso
  1'08"154
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
pas de temps S. Perez
  pas de temps
K. Magnussen pour_grille_de_depart.GIF  
1'07"941 M. Ericsson
  1'08"418
J. Palmer pour_grille_de_depart.GIF  
1'07"965 R. Haryanto**
  1'08"026
F. Nasr** pour_grille_de_depart.GIF  
1'08"446 D. Kvyat***
  1'08"409
* N. Rosberg et S. Vettel sont pénalisés de 5 places suite au changement de leurs boites de vitesses.
** R. Haryanto et F. Nasr sont pénalisés de 3 places pour non respect des drapeaux jaunes.
*** D. Kvyat partira des stands suite à son accident lors de la Q1

La course :

Le déluge s’est abattu sur le Red Bull Ring ce matin durant les courses de GP3 et GP2 qui ont été perturbées par la voiture de sécurité, mais c’est sur une piste entièrement sèche que les pilotes s’installent, et la pluie n’est pas annoncée malgré de gros nuages. Toutefois, on a vu hier que les conditions pouvaient rapidement changer sur le circuit autrichien.

Nico Rosberg et Sebastian Vettel ont chacun une pénalité de cinq places et partiront respectivement septième et neuvième. Felipe Massa a été obligé de changer d’aileron avant car la nouvelle version installée sur sa Williams a subi un problème, ce qui l’obligera à partir de la voie des stands, tout comme Daniil Kvyat dont la Toro Rosso a dû être réparée après sa grosse sortie de piste lors des qualifications.

Parmi les dix premiers de la grille, seules les Ferrari et les Red Bull partent en pneumatiques super tendres alors que les autres partent avec des gommes ultra tendres. On s’attend donc notamment à un arrêt prématuré des Mercedes.

Les pilotes parcourent le tour de chauffe sans problème et se placent sur la grille un a un, les feux s’allument... et c’est parti !

Mauvais départ de Nico Hulkenberg qui perd trois places au départ ! Hamilton vire en tête devant Button et Raïkkönen ! Hulkenberg reprend immédiatement la quatrième place à Ricciardo et attaque immédiatement la Ferrari. Derrière, Rosberg passe Ricciardo et se retrouve cinquième ! L’Allemand est déjà dans le bon wagon.

Après le premier tour, Jenson Button n’est qu’à six dixièmes de Lewis Hamilton alors que le moteur de Verstappen fume un peu, peut-être les prémices d’une casse ? Les pilotes bloquent quasiment tous leurs roues dans le troisième virage, à l’exception de Jenson Button dont le pilotage est propre sur une MP4-31 qui ne devrait pas tenir le niveau de ses rivales du jour.

Hamilton mène dans le troisième tour devant Button, Raïkkönen, Hulkenberg, Rosberg, Verstappen, Ricciardo et Vettel ! C’est un abandon pour Daniil Kvyat dont le week-end aura de nouveau tourné à la catastrophe.

Ricciardo n’est pas au mieux et subit les assauts de Vettel tandis que Button souffre et voit Raïkkönen menacer sa deuxième place, notamment à cause de l’ouverture du DRS. De manière surprenante, Hamilton ne tourne pas beaucoup plus vite que Button et ce dernier garde la deuxième place au cinquième tour du Grand Prix.

Rosberg attaque Hulkenberg dans la ligne droite entre le premier et le deuxième virage et dépasse son compatriote qui voit également Verstappen le doubler avec le DRS avant le troisième virage ! Vettel dépasse Ricciardo et remonte sur Hulkenberg dont la course commence à devenir compliquée.

Kimi Raïkkönen dépasse Button pour la deuxième place ! Le Finlandais va se lancer à l’assaut de la Mercedes de tête et Nico Hulkenberg se fait également dépasser par Daniel Ricciardo, le pilote Force India tourne deux secondes plus lentement que les hommes de tête ! Les pneus de l’Allemand doivent être totalement détruits et il s’arrête aux stands, une catastrophe pour celui qui partait de la deuxième place.

Rosberg prend la troisième place à Jenson Button, la McLaren subit comme Hulkenberg le rythme de ses concurrents en perdant une seconde et demie par tour, et se fait dépasser par Verstappen avant de rentrer aux stands.

Alonso est également rentré aux stands et repart en pneus tendres, le composé le plus dur de cette course, sûrement pour tenter d’aller au bout. L’arrêt de Nico Hulkenberg ne s’est pas très bien passé et il a perdu du temps, ce qui n’arrange rien à sa situation.

La bataille fait rage entre Vettel et Ricciardo et pendant ce temps, Rosberg passe aux stands et repart en pneus tendres ! Stratégie osée car il faudra tenir 60 tours avec ces gommes, mais en ayant pris du retard en début de course, l’Allemand doit tenter une stratégie légèrement décalée pour espérer revenir sur Lewis Hamilton. Le souci est qu’il se retrouve quelques secondes derrière un groupe compact de pilotes.

On annonce à Ricciardo que son premier arrêt s’approche, malgré ses gommes super tendres, et qu’il doit accélérer avant cet arrêt. Gutierrez dépasse Felipe Massa et ce dernier se retrouve menacé par les Sauber et... Nico Rosberg !

Les gommes des hommes de tête commencent également à s’abîmer mais les gommes de Lewis Hamilton sont étonnantes car il est en pneus ultra tendres contrairement à ses quatre poursuivants qui sont en pneus super tendres.

Nous sommes au quatorzième des soixante-et-onze tours et Pascal Wehrlein se plaint de quelques gouttes de pluie en haut du circuit ! Elle est encore loin de réellement s’abattre mais l’Allemand ressort avec des pneus ultra tendres au cas où il devrait s’arrêter de nouveau dans les prochains tours.

En piste, Sergio Perez se fait serrer sur l’herbe par Carlos Sainz, une manoeuvre très limite de l’Espagnol qui pourrait bien lui valoir une pénalité ! Meilleur tour pour Nico Rosberg en 1’10"738, une seconde plus rapide que son équipier. Raïkkönen remonte à coup d’une demi-seconde par tour sur Hamilton et possède un peu plus de trois secondes de retard sur l’Anglais.

Un nouveau meilleur tour pour Nico Rosberg en 1’10"069 ! L’Allemand double les Red Bull qui s’arrêtent aux stands, quel relais de Rosberg ! Les pneus de Lewis Hamilton sont détruits mais ce dernier reste en piste avec des temps au tour rapides.

La pluie s’intensifie aux abords du circuit comme le montrent les caméras et c’est précisément la raison pour laquelle on fait patienter Hamilton avant son arrêt !

Felipe Nasr fait un bon relais et double consécutivement Gutierrez et Button, se dernier en profite pour dépasser le Mexicain sur la Haas dans la foulée de Nasr. Pour le moment, la pluie n’est pas loin mais ne s’abat pas encore sur la piste.

Lewis Hamilton a stabilisé son avance sur Raïkkönen à quatre secondes, Vettel suit derrière son équipier, Rosberg est quatrième et gagne une seconde au tour sur les hommes de tête. Verstappen et Ricciardo sont cinquième et sixième , Grosjean est septième devant Nasr, Button et Hulkenberg.

Meilleur tour pour Rosberg en 1’09"929 ! Grosse performance de l’Allemand qui reprend deux secondes d’un coup au trio de tête et revient à vingt secondes de la tête de course.

Arrêt aux stands de Lewis Hamilton ! Dans le même temps, Rosberg effectue un nouveau meilleur tour en 1’09"666 et dépasse son équipier ! Un relais incroyable de Rosberg qui profite d’une petite erreur du stand Mercedes avec un arrêt en 4.2s pour prendre la troisième place !

La pluie est toujours présente mais pas assez pour réellement mouiller la piste qui est pourtant froide. Raïkkönen passe aux stands et Vettel hérite de la première place devant Rosberg qui améliore de nouveau son meilleur tour en 1’09"536.

L’attente d’un tour supplémentaire pour arrêter Raïkkönen a fait perdre beaucoup de temps au Finlandais qui ressort derrière les Red Bull. Vettel devrait suivre dans peu de temps car le temps perdu commence à être très conséquent.

Manor et Wehrlein se plaignent du comportement erratique de Kevin Magnussen qui, après avoir dépassé l’Allemand, a défendu sa place en changeant trois fois de trajectoire ! L’équipe de Wehrlein lui répond qu’ils vont en référer à Charlie Whiting, ce qui devrait logiquement amener une pénalité à Magnussen.

Hulkenberg s’arrête de nouveau, seulement de la douzième place, et ressort vingtième ! Quelle désillusion pour celui qui était pourtant deuxième sur la grille et qui a fait un mauvais choix en chaussant les pneus super tendres, après avoir détruit les ultra tendres en début de course.

Button dépasse Romain Grosjean et s’empare de la septième place. Vettel mène toujours le Grand Prix mais Rosberg remonte sur lui et ne devrait pas avoir de mal à le dépasser. La direction de course confirme une investigation en course sur Kevin Magnussen qui devrait être puni très rapidement.

Crevaison pour Sebastian Vettel en ligne droite ! Ferrari a-t-elle attendu trop longtemps pour faire rentrer l’Allemand aux stands ? Il percute le rail dans la ligne droite et c’est l’abandon pour Vettel et l’entrée en piste de la voiture de sécurité !

"Vous avez vu ce qu’il s’est passé, le pneu a explosé, je n’ai rien pu faire, je suis désolé" déclare Vettel à son équipe par radio.

Quant à Rosberg, il s’inquiète : "Je suis passé dans les débris, vérifiez la pression des pneus". Les pilotes se voient contraints de passer par la voie des stands pendant que les commissaires déblaient la ligne de départ. Nous sommes au trentième des 71 tours et la voiture de sécurité devrait rester encore deux tours en piste puisque Wehrlein est à un tour entre les deux Mercedes et va devoir revenir se placer à l’arrière du peloton.

Des débris sont coincés sous la Mercedes de Rosberg, dont les pneus sont plus usés que celle de la voiture sœur de Hamilton, Grosjean et Hulkenberg sont sous enquête pour avoir roulé trop vite aux stands.

C’est reparti ! Rosberg prend un peu de marge car Hamilton a du se défendre face à Verstappen troisième, et l’Anglais bloque ses roues au troisième virage. Les Red Bull suivent les Mercedes, Raïkkönen est cinquième devant Bottas, Nasr, Button, Grosjean et Massa.

Magnussen écope de cinq secondes de pénalité pour avoir bloqué Wehrlein, ce qui est peu cher payé. Rosberg attaque fort et signe le meilleur tour en course en 1’09"521, reprenant du même coup six dixièmes à Lewis Hamilton !

Et de nouveau meilleur tour en course pour Rosberg en 1’09"449, Hamilton augmente également la cadence en 1’09"606 ! Les Mercedes sont les seuls à tourner aussi vite, une seconde plus vite que les Red Bull et deux secondes au tour plus rapides que les autres.

L’écart est de deux petites secondes entre les Mercedes, tout reste à faire pour Rosberg et Hamilton puisque nous atteignons seulement la mi-course !

Les Red Bull descendent un peu leurs temps au tour et perdent sept dixièmes au tour sur les Mercedes tandis que Raïkkönen tourne à une seconde au tour de Rosberg et Hamilton.

Grosjean et Hulkenberg, pour excès de vitesse dans la voie des stands, se voient pénalisés de cinq secondes qui seront effectuées soit lors du prochain arrêt aux stands, soit ajoutées au temps final des pilotes. Hulkenberg aura été très décevant aujourd’hui après un départ en première ligne.

Pour le deuxième tour consécutif, Rosberg et Hamilton tournent exactement dans le même dixième et l’écart ne bouge pas. Quel duel ! Les deux pilotes accélèrent, Rosberg fait le meilleur tour en 1’09"321, immédiatement battu par Hamilton en 1’09"288 ! Leur capacité à accélérer et à rouler à la limite est incroyable.

Button se débarrasse de Nasr après avoir bataillé pendant plusieurs tours derrière la Sauber. Meilleur tour en course pour Rosberg en 1’09"264, battu immédiatement par Hamilton en 1’09"244 ! Vingt millièmes de seconde entre les deux hommes qui sont sur une autre planète en tête de course et éclipsent complètement la concurrence.

Amélioration de Rosberg en 1’09"199, mais Hamilton continue à le pousser dans ses derniers retranchements et lui reprend près de deux dixièmes ! Derrière, Perez attaque Massa mais ce dernier résiste ! Ricciardo annonce quelques gouttes de pluie dans le deuxième virage !

Rosberg reprend cette fois un dixième à Hamilton, et garde 1"8s d’avance. Verstappen et Ricciardo sont toujours derrière les Mercedes, loin derrière, et devancent les Finlandais Raïkkönen et Bottas, puis Button, Nasr, Grosjean et Massa qui lutte avec Sergio Perez pour le point de la dixième place, il reste 28 tours !

Meilleur tour en course pour Rosberg qui franchit un nouveau palier en 1’08"955, soit moins d’un dixième de mieux que le temps de Lewis Hamilton, en 1’09"052.

Grosjean double Nasr et prend la huitième place à Felipe Nasr et ce dernier dégringole d’un coup au classement en se faisant doubler successivement par Massa et Perez ! Nasr est onzième avec des pneus complètement détruits et devrait rentrer aux stands.

Très mauvais chrono de Nico Rosberg qui perd près d’une seconde d’un coup sur Hamilton ! Petite erreur dans l’épingle pour Rosberg et Hamilton est derrière lui à moins d’une seconde. La bataille est lancée !

Dans le tour suivant son erreur, Rosberg reprend trois dixièmes à Hamilton et sort de la zone de DRS. Avec ses onze tours supplémentaires effectués avec ses gommes, Rosberg espère l’arrivée de la pluie pour pouvoir repartir de zéro.

Les Mercedes ne sont pas au mieux car Rosberg a un déflecteur cassé suite aux vibration, les "barge board" qui sont à côté du peloton, et Hamilton entend à sa radio que les suspensions souffrent et qu’il doit être prudent car la situation est critique. Malgré cette pièce cassée, Rosberg continue de faire des temps légèrement meilleurs que Hamilton.

La McLaren de Button tient le rythme de la Williams de Bottas et s’en rapproche même très près. Les performances de la MP4-31 font plaisir à voir, signe que les efforts effectués tant à Woking qu’au Japon chez Honda paient petit à petit.

Il reste 22 tours et Rosberg continue de reprendre un peu de temps à Hamilton, c’est maintenant une seconde et demie qui sépare les deux hommes. Verstappen et Ricciardo ont légèrement accéléré et contiennent pour le moment Raïkkönen à la cinquième place.

Hulkenberg se plaint de grosses vibrations et rentre aux stands, profitant de l’occasion pour effectuer sa pénalité, tout comme Kevin Magnussen. L’écart frôle les deux secondes entre Rosberg et Hamilton tandis que Verstappen, qui est à plus de dix secondes des Mercedes, se rapproche de leurs temps au tour.

Grosse accélération de Hamilton qui améliore le meilleur tour en 1’08"872 et reprend sept dixièmes à Rosberg ! L’Anglais continue son effort et se rapproche à une seconde et un dixième de son équipier, la course est loin d’être terminée ! Raïkkönen attaque Ricciardo mais l’Australien résiste et cherche à conserver sa quatrième place.

Hamilton se voit intimé l’ordre d’attaquer et s’arrête aux stands quelques secondes plus tard ! Les pneus se fatiguent et l’Anglais tente une stratégie différente en s’arrêtant plus tôt que son équipier pour ressortir devant en ayant fait un tour de plus en pneus neufs, ce que l’on appelle ’l’undercut’. Il chausse les pneus tendres, l’arrêt est un peu long et Hamilton se rate en plus dans le deuxième virage. Rosberg va s’arrêter également !

Rosberg chausse en revanche les super tendres ! La fin de course risque d’être délicate, et Rosberg garde en tous cas son avantage sur Hamilton.

Verstappen est en tête de course mais va tourner bien plus lentement que les flèches d’argent et ne possède qu’une poignée de secondes d’avance. Le manque de gommes tendres pourrait coûter cher à Rosberg dont les gommes risquent d’être très fatiguées en fin de course. Les Mercedes ne tournent pas plus vite qu’avant leur arrêt !

"Pourquoi ont-ils mis des gommes plus tendres à Nico ?" questionne Hamilton à son ingénieur. La réponse est très claire : "On pense que c’est la meilleure solution pour aller au bout". Rosberg n’avait plus de gommes tendres disponibles et n’a pas eu d’autre choix que de prendre les super tendres. Raïkkönen dépasse Ricciardo et prend la quatrième place.

Hamilton reprend une grosse partie de son retard sur Rosberg et signe le meilleur tour en 1’08"744 ! Hamilton remonte très rapidement sur Rosberg et les deux hommes se rapprochent de Verstappen qui est en tête de course pour la course à domicile de Red Bull, il reste dix tours !

La pluie s’intensifie, Ricciardo s’arrête et les Mercedes sont revenues sur Max Verstappen ! Rosberg dépasse Verstappen et prend la tête de course, le rythme de Verstappen s’écroule mais Hamilton n’en profite pas, c’est le moment pour Rosberg d’aller chercher une marge en tête de course !

Le trio de tête rencontre des retardataires et Verstappen profite du DRS pour contenir Hamilton ! Rosberg prend une demi-seconde supplémentaire mais la fin de course s’annonce difficile pour lui. Une Renault gène légèrement Verstappen et Hamilton en profite, il prend la deuxième place au Néerlandais qui ne profite pas du DRS. Les Mercedes sont aux deux premières places, il reste huit tours et la course à la victoire est lancée !

Rosberg et Hamilton améliorent le meilleur tour et ce dernier a le dernier mot en 1’08"598, deux dixièmes de mieux que Rosberg. Les Mercedes sont sur une autre planète et les deux pilotes donnent tout ce qu’ils ont. Raïkkönen va aller chercher la troisième place de Verstappen puisqu’il est bien revenu sur la Red Bull. Felipe Massa abandonne sur problème mécanique, c’est le troisième abandon de cette course.

Ricciardo prend la cinquième place à Button, et Hamilton continue de réduire l’écart en tête de course en signant un nouveau meilleur tour : 1’08"442 !

Rosberg réplique, il signe un temps en 1’08"491, trois centièmes de mieux que Hamilton. Alonso et Hulkenberg abandonnent à leur tour, cette fin de course est une hécatombe !

Hamilton revient sous la seconde de Rosberg au moment ou Raïkkönen passe sous les trois secondes de retard face à Verstappen ! Ce sont deux batailles qui vont animer la tête de course sur ces quatre derniers tours. Hamilton accélère énormément en tête de course et signe le meilleur temps dans le premier secteur.

Les retardataires vont interférer dans cette bataille, Gutierrez reste au milieu de la piste devant Rosberg et Hamilton en profite ! Quelle tension ! La Haas s’est écartée mais Hamilton est revenu, il reste trois tours !

Rosberg est dans le sillage des retardataires, ce qui n’aide en rien l’Allemand à contenir son équipier ! Rosberg maîtrise son avance en tête et profite de posséder le DRS grâce à la Williams de Bottas, c’est le dernier tour et il y a sept dixièmes entre les deux pilotes !

Rosberg attaque ! Les deux pilotes se touchent ! Rosberg a un problème d’aileron suite à ce contact ! Perez s’est crashé et Rosberg perd tout dans ce dernier tour ! Rosberg perd le podium face à Verstappen et Raïkkönen !

Hamilton gagne la course devant Verstappen et Raïkkönen, Rosberg est quatrième devant Ricciardo, Button, Grosjean, Sainz, Bottas, et Wehrlein qui marque un point pour Manor ! Quelle performance de l’Allemand.

  • Meilleur tour : L. Hamilton : 1'08"411
  • Le classement du GP : 
1er
L. Hamilton
2ème
M. Verstappen
3ème
K. Raikkonen
4ème
N. Rosberg
5ème
D. Ricciardo
6ème
J. Button
7ème
R. Grosjean
8ème
C. Sainz
9ème
V. Bottas
10ème
P. Wehrlein
11ème
E. Gutierrez
12ème
J. Palmer
13ème
F. Nasr
14ème
K. Magnussen
15ème
M. Ericsson
16ème
R. Haryanto

* ....

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 28/03/2016 - 11:26
Dernière modification : 18/07/2016 - 18:44
Catégorie : Saison 2016
Page lue 490 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 6
^ Haut ^