Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2016 - GP d'Italie

 

 

Les essais qualificatifs :

Malgré la passion des tifosis et l’envie de Ferrari de bien figurer devant un public dévoué, il parait improbable que la Scuderia arrive à battre les Mercedes qui possède entre cinq dixièmes et une seconde d’avance depuis le début du week-end. Derrière les Flèches d’Argent, Ferrari semble être l’équipe en forme, devant les Red Bull mais aussi les Force India et les Williams. McLaren et Haas pourraient se disputer l’accès à la Q3 avec l’une des équipes citées précédemment tandis que Toro Rosso semble avoir basculé à l’arrière du peloton. Romain Grosjean sera pénalisé de cinq places au départ après un changement de boîte de vitesses.

  •  1ere partie :

La météo étant clémente et sans risque de dégradation, les favoris ne se pressent pas à la sortie des stands quand le feu passe au vert pour les 18 minutes de la Q1. C’est donc Kevin Magnussen qui établit le premier temps au tour, peu significatif puisqu’il a raté son premier virage.

C’est sans surprise que Gutierrez, Grosjean, Kvyat et Palmer le devancent au classement. Un tiers de la Q1 est passé quand une Ferrari fait son apparition en piste, sous les hourras du public, au moment où Nico Rosberg entame son premier tour chronométré. Il en termine en 1’22"497 avant que Lewis Hamilton ne le batte avec un 1’21"854 !

Esteban Ocon ne peut pas signer de chrono à cause d’un problème électrique qui immobilise sa Manor à l’entame de son premier tour chronométré. La séance semble finie pour le Français qui s’élancera dernier demain.

Vettel et Verstappen signent également un temps, tout comme Daniel Ricciardo et Kimi Räikkönen, mais les quatre hommes sont à plus d’une seconde de Lewis Hamilton.

Pascal Wehrlein signe un temps à huit dixièmes de Vettel, un très bon temps pour l’Allemand. Les Williams et les Force India complètent le top 10 pour le moment alors que tous les pilotes devraient ressortir pour une dernière tentative. Les temps devraient bouger puisque Alonso et Grosjean sont pour le moment éliminés, de manière surprenante.

La bataille fait rage entre les pilotes Haas, 16e et 17e, pour une place en Q3, et séparés par moins d’un dixième. Les deux hommes améliorent et se mettent à l’abri, du moins probablement, car l’activité en piste est à son paroxysme.

Les sept premiers ne repartent pas, tout comme Perez et Massa qui prennent des risques avec seulement une demi-seconde de marge sur la dernière place qualificative. Button améliore tout comme Alonso, mais les deux pilotes ne sont que 12e et 14e, tandis que Magnussen reste 20e. Palmer le dépasse, Sainz progresse tout comme Wehrlein.

Les pilotes éliminés sont Daniil Kvyat, qui cale une fois de plus en Q1, Felipe Nasr, Marcus Ericsson, les Renault de Palmer et Magnussen ainsi que Ocon qui n’a pu défendre ses chances.

  •  2ème partie : 

Nico Rosberg ne perd pas de temps en Q2 et sort dès la première minute, suivi par Lewis Hamilton. Les deux Mercedes veulent profiter d’une piste vide pour signer un temps de référence qui devrait leur permettre un passage facile en Q3.

C’est un temps de 1’21"809 pour Rosberg, battu immédiatement par un 1’21"498 de son équipier. L’inquiétude est d’autant plus grande pour l’Allemand que Hamilton a raté son freinage dans le premier virage.

Wehrlein et Alonso signent provisoirement les troisième et quatrième temps, mais à plus de deux secondes des Mercedes. Bottas et Massa en terminent également, à une seconde pour le Finlandais et une seconde et demie pour le Brésilien, mais largement devant Hulkenberg.

Perez, Verstappen, Gutierrez, Sainz et Grosjean entrent également dans le top 10, mais les deux derniers sont devancés par Räikkönen et Ricciardo. Il reste quatre minutes dans cette Q2 et tous les pilotes sont repassés par les stands pour se préparer à ressortir, ou simplement attendre la Q3 pour les pilotes à l’abri. Avec quatre dixièmes entre la dixième place de Verstappen et la onzième de Carlos Sainz, il faudra un gros effort des pilotes provisoirement éliminés pour remonter dans le classement.

De manière surprenante, Lewis Hamilton reprend la piste avec pourtant deux secondes de marge sur la première place éliminatoire. Hormis Vettel et Bottas, tous les pilotes sont de retour en piste pour une ultime tentative, même s’il est probable dans le cas des Mercedes qu’il s’agisse de derniers réglages pour aller chercher le meilleur chrono en vue de la pole position.

Max Verstappen semble impuissant au volant de sa Red Bull en perdant cinq dixièmes de seconde dès le premier secteur, pour finalement améliorer légèrement son temps à 1.3s de Hamilton. Alonso et Button progressent aux douzième et quatorzième places, avant que Wehrlein ne s’intercale entre eux. Les Force India améliorent et éliminent Massa.

Le Brésilien partira onzième devant Grosjean, encore battu par Gutierrez, Alonso, Wehrlein, Button et Sainz.

  •  3ème partie :

Esteban Gutierrez va donc participer à la première Q3 d’une monoplace Haas, bien qu’il pourrait ne pas signer le meilleur résultat de l’équipe. Romain Grosjean avait été éliminé en Q2 à Bahreïn mais la Q3 ne comptait que huit pilotes, avec le système à éliminations rapidement abandonné.

Lewis Hamilton prendra probablement la pole position devant Nico Rosberg, sauf problème pour l’un ou l’autre des pilotes, mais la lutte pour les places suivantes s’annonce intense entre Ferrari et Red Bull, bien que la Scuderia semble posséder une longueur d’avance.

Rosberg améliore son temps de Q2 en 1’26"646, sept dixièmes devant Vettel, mais Hamilton refroidit vite son équipier avec un 1’21"358 qui lui laisse une belle avance. Räikkönen devance Vettel de près de trois dixièmes et pointe provisoirement à la troisième place. Le ralenti montre que Nico Rosberg a fait une erreur à la sortie de la deuxième chicane.

Bottas prend la cinquième place devant les deux Red Bull et les deux Force India, menées respectivement par Ricciardo et Hulkenberg. Seul Esteban Gutierrez ne fera qu’un tour chronométré après avoir raté son passage dans le deuxième Lesmo et visité le bac à graviers.

Mercedes prépare ses deux monoplaces à revenir en piste, d’autant que Rosberg pourrait prétendre à la pole s’il parvient à faire un tour propre. La piste continue sensiblement à monter en température et les pilotes attendent le dernier moment pour y retourner, mais Rosberg préfère anticiper le trafic en piste et se relance le premier, suivi de près par la majorité des autres pilotes.

Le premier secteur de Rosberg est déjà un dixième plus lent que la référence signée par Hamilton, qui est lui même en retard d’une poignée de centièmes sur son propre temps. Le retard d’un dixième est conservé par Rosberg dans le deuxième secteur tandis que Lewis Hamilton améliore ! C’est finalement avec près de trois dixièmes de retard que Rosberg franchit la ligne, suivi de près par Hamilton qui enfonce le clou de deux dixièmes supplémentaires.

Vettel prend la troisième place à son équipier pour une deuxième ligne entièrement rouge. Bottas est cinquième devant Ricciardo qui devance son jeune équipier. Perez, Hulkenberg et Gutierrez complètent le top 10.

  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:21.854 1:21.498 1:21.135
2 Nico Rosberg Mercedes AMG 1:22.497 1:21.809 1:21.613
3 Sebastian Vettel Ferrari 1:23.077 1:22.275 1:21.972
4 Kimi Raikkonen Ferrari 1:23.217 1:22.568 1:22.065
5 Valtteri Bottas Williams Mercedes 1:23.264 1:22.499 1:22.388
6 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 1:23.158 1:22.638 1:22.389
7 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 1:23.229 1:22.857 1:22.411
8 Sergio Perez Force India Mercedes 1:23.439 1:22.922 1:22.814
9 Nico Hulkenberg Force India Mercedes 1:23.259 1:22.951 1:22.836
10 Esteban Gutierrez Haas Ferrari 1:23.386 1:22.856 1:23.184
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Felipe Massa Williams Mercedes 1:23.489 1:22.967  
12 Romain Grosjean Haas Ferrari 1:23.421 1:23.092  
13 Fernando Alonso McLaren Honda 1:23.783 1:23.273  
14 Pascal Wehrlein Manor Mercedes 1:23.760 1:23.315  
15 Jenson Button McLaren Honda 1:23.666 1:23.399  
16 Carlos Sainz Toro Rosso Ferrari 1:23.661 1:23.496  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
17 Daniil Kvyat Toro Rosso Ferrari 1:23.825    
18 Felipe Nasr Sauber Ferrari 1:23.956    
19 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:24.087    
20 Jolyon Palmer Renault F1 1:24.230    
21 Kevin Magnussen Renault F1 1:24.436    
22 Esteban Ocon Manor Mercedes - :—.---    
  • Grille de départ :
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"135 N. Rosberg
  1'21"613
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"972 K. Raikkonen
  1'22"065
V. Bottas pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"388 D. Ricciardo
  1'22"389
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"411 S. Perez
  1'22"814
N. Hulkenberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"836 E. Gutierrez
  1'23"184
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"967 F. Alonso
  1'23"273
P. Wehrlein pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"315 J. Button
  1'23"399
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"496 D. Kvyat
  1'23"825
R. Grosjean* pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"092 F. Nasr
  1'23"956
M. Ericsson pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"087 J. Palmer
  1'24"230
K. Magnussen pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"436 E. Ocon*
  pas de temps
* R. Grosjean est pénalisé de 5 places suite au changement de sa boite de vitesses.

La course :

La météo est moins clémente que lors des deux premières journées quand les pilotes s’installent sur la grille de départ, mais la pluie ne devrait pas perturber le Grand Prix d’Italie qui, comme c’est souvent le cas, devrait être une des courses les plus rapides de la saison. Avec sa pénalité, Romain Grosjean part 17e, mais c’est bien les Mercedes qui devraient dominer le Grand Prix, tant leur rythme était exceptionnel en qualifications.

L’enjeu derrière les Flèches d’Argent sera de voir qui de Williams, avec Bottas sur la cinquième place de la grille, ou Force India, dont les deux pilotes prétendent aux points. Toro Rosso et McLaren ne se sont pas qualifiées dans les dix premiers, mais l’équipe anglaise a l’avantage dans l’optique de terminer dans les points.

A noter que les Mercedes partiront en pneus tendres, ce qui peut leur coûter la tête de course au départ, puisque les autres pilotes du top 10 s’élanceront avec les super tendres. Le seul pilote à s’élancer avec les pneus les plus durs, les médiums, est Esteban Ocon qui part dernier après un problème mécanique en Q1.

Le tour de formation se passe sans problèmes, et c’est parti ! Rosberg prend le meilleur départ devant les deux Ferrari ! Hamilton rate son départ et se retrouve sixième au deuxième virage ! Bottas et Ricciardo se sont intercalés devant le leader du championnat, et Nico Rosberg prend le large malgré ses gommes plus dures. Hamilton tente de passer la Red Bull de Ricciardo mais l’Australien résiste, ils sont de front dans la Curva Grande et l’Anglais reprend finalement la cinquième place.

Palmer et Nasr s’accrochent dans le deuxième tour, causant de nombreux dégâts à la Renault qui doit rentrer aux stands pour changer d’aileron avant. Hamilton essaie de rattraper Bottas mais le moteur Mercedes de la Williams fait merveille sur l’Autodrome italien.

La Mercedes est bloquée en cinquième place. Le ralenti montre Vettel et Räikkönen s’envoler et passer Hamilton qui reste bloqué sur sa place. Seul Rosberg prend un départ aussi bon que les pilotes Ferrari.

Les positions se figent et Rosberg, avec des pneus plus durs, roule deux dixièmes plus vite que Vettel et cinq dixièmes plus vite que ’Iceman’. A noter le très bon départ de Fernando Alonso qui pointe à la neuvième place, tandis que Gutierrez a complètement raté le sien et se retrouve 18e.

Verstappen double Alonso, le pilote McLaren ne peut pas lutter avec un moteur Honda un peu juste. Le ralenti montre que l’Espagnol est sorti large dans la Parabolique, permettant au pilote Red Bull de le dépasser. Hamilton continue de rester bloqué derrière Bottas qui voit déjà l’opportunité d’amener de gros points à Williams.

Suite à l’incident du deuxième tour, Felipe Nasr écope de 10 secondes de pénalité pour avoir causé l’accident avec Jolyon Palmer.

Hamilton y arrive enfin ! Après une dizaine de tours à buter sur Bottas, l’Anglais prend la quatrième place, et doit maintenant s’attaquer aux Ferrari.

Felipe Massa est huitième après un beau départ alors qu’à contrario, Hulkenberg a raté le sien et pointe à la onzième place. Nico Rosberg bat le meilleur tour en course et prend plus d’une seconde au tour, malgré des pneus plus durs. C’est une démonstration que nous offre l’Allemand pour le moment !

Bottas est le premier à s’arrêter, en même temps que Max Verstappen et Fernando Alonso, mais l’équipe Williams est la plus prompte avec un arrêt en 2.4 secondes, deux dixièmes plus vite que chez Red Bull et trois secondes plus vite que pour Alonso dont McLaren a manifestement raté l’arrêt.

Bottas a repris son rythme et double Sainz et Button dans la Curva Grande ! La puissance du moteur Mercedes a bien aidé, mais la manoeuvre est exceptionnelle.

Räikkönen s’arrête et Ferrari exécute parfaitement le changement de pneus. Il ressort sixième au moment ou Bottas améliore le meilleur temps en course.

Vettel s’arrête à son tour et Ferrari ne réussit pas aussi bien son arrêt qu’avec Räikkönen puisqu’il faut près de quatre secondes pour changer les gommes de la Ferrari.

Romain Grosjean pointe à la cinquième place sans s’être arrêté mais tourne assez lentement. Bottas est déjà revenu sur le Français et le dépasse sans problème. Ricciardo est le suivant sur la liste et passe Grosjean dans la deuxième zone de DRS.

Hamilton roule très vite malgré ses 13 secondes de retard et reprend environ sept dixièmes à Rosberg à chaque tour. Mais c’est bien Vettel qui roule le plus vite actuellement !

Pérez dépasse Grosjean au moment où Alonso dépasse Sainz. Vettel reprend une demi-seconde à Hamilton et a ramené son retard à 20 secondes, de quoi ressortir devant la Mercedes ?

Rosberg s’arrête aux stands et Hamilton prend provisoirement les commandes. L’Allemand chausse les médiums, tout comme Hamilton qui rentre au tour suivant et repart derrière Rosberg et les Ferrari. Vettel et Räikkönen sont en super tendres et devront encore s’arrêter.

Le pari est bien évidemment gagnant pour Mercedes puisque Rosberg, avec ses pneus les plus durs, reprend environ une demi-seconde aux monoplaces de la Scuderia, chaussées des gommes les plus tendres.

Manor est frappée par un nouveau problème mécanique qui contraint Wehrlein à abandonner. C’est le troisième abandon de la course.

Grosjean rentre enfin aux stands et ressort 14e. Les points seront difficiles à viser pour les Haas.

Bottas repasse par les stands et ressort neuvième mais devrait pouvoir remonter à la cinquième place avant la fin de course. Pérez dépasse Alonso pour le gain de la 10e place, la lutte est impossible pour McLaren sur un tel circuit.

Bottas n’attend pas l’arrêt aux stands de ses rivaux et dépasse Hulkenberg en piste.

L’écart entre Vettel et Rosberg n’est pas énorme mais le pilote Ferrair s’arrête aux stands pour son deuxième et dernier arrêt ! Il ressort cinquième derrière Daniel Ricciardo.

Alonso s’arrête également et McLaren signe l’arrêt le plus rapide de la course en 2.1 secondes. Räikkönen rentre à son tour, laissant la voie libre aux Mercedes. Avec 11 secondes d’avance et un rythme supérieur à son équipier, Rosberg se dirige vers la victoire alors qu’il reste 18 tours.

Ricciardo s’arrête également et laisse le podium à Sebastian Vettel. Daniil Kvyat abandonne pour mettre un terme à son week-end cauchemardesque.

Le classement se stabilise désormais, à douze tours du drapeau à damiers. Rosberg mène devant Hamilton, Vettel et Räikkönen, tandis que Bottas a repris la cinquième place. Ricciardo est sixième devant Pérez, Verstappen, Massa et Hulkenberg. Lewis Hamilton se fait une frayeur en ratant la première chicane !

Le seul duel en piste à huit tours de la fin se joue entre les deux McLaren ! Button se fait plaisir et attaque Alonso pour la douzième place.

Le dernier duel se profile puisque Ricciardo est revenu et attaque de très loin dans la première chicane. Au prix d’un freinage très appuyé, l’Australien dépasse Bottas dans le virage à droite et reste devant à l’extérieur dans la courbe à gauche.

Verstappen dépasse Sergio Pérez pour le gain de la septième place. Räikkönen se réveille et signe le meilleur tour en course en 1’26"016 !

Alonso signe le meilleur tour en course mais c’est Rosberg qui remporte la course ! Il devance Hamilton et revient à deux points de l’Anglais au championnat. Vettel signe un podium bienvenu sur les terres de Ferrari et devance son équipier. Ricciardo prend la cinquième place et termine devant Bottas, Verstappen, Pérez, Massa et Hulkenberg. La lutte continue entre Force India et Williams, cette fois à l’avantage de cette dernière.

  • Meilleur tour : F. Alonso : 1'25"340
  • Le classement du GP : 
1er
N. Rosberg
2ème
L. Hamilton
3ème
S. Vettel
4ème
K. Raikkonen
5ème
D. Ricciardo
6ème
V. Bottas
7ème
M. Verstappen
8ème
S. Perez
9ème
F. Massa
10ème
N. Hulkenberg
11ème
R. Grosjean
12ème
J. Button
13ème
E. Gutierrez
14ème
F. Alonso
15ème
C. Sainz
16ème
M. Ericsson
17ème
K. Magnussen
18ème
E. Ocon

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 28/03/2016 - 11:30
Dernière modification : 04/09/2016 - 16:02
Catégorie : Saison 2016
Page lue 224 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 639

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 2
^ Haut ^