Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2016 - GP de Singapour

 

 

Les essais qualificatifs :

C'est sous une température ambiante de 30° que commence la séance qualificative du Grand Prix de Singapour, quinzième manche du championnat 2016 de F1. C’est bien sûr sous un éclairage artificiel que se dispute cette qualification.

  •  1ere partie :

Les pilotes s’élancent en piste les uns après les autres et c’est Nico Rosberg qui signe le premier chrono de référence en 1’45"316. L’Allemand était déjà en pneus ultra tendres, comme l’est aussi son équipier Lewis Hamilton qui fait un peu mieux en 1’45"167.

Les pilotes Mercedes se sont mis à l’abris d’une mauvaise surprise, sans forcer leur talent. Ils iront très certainement plus vite en Q2…

Quelques minutes plus tard Kimi Raikkonen (1’44"964) prend la tête du classement, mais les mines sont crispées chez Ferrari, car Sebastian Vettel est au ralenti avec visiblement un gros souci technique. L’Allemand évoque la casse de la barre antiroulis et c’est malheureusement l’élimination pour lui.

Pendant ce temps, c’est Daniel Ricciardo qui a pris la tête du classement en 1’44"255. Il dispose lui aussi du nouveau moteur Renault, comme son équipier Max Verstappen.

Les six pilotes éliminés sont: Vettel, Ocon, Wehrlein, Palmer, Nasr et Magnussen.

  •  2ème partie : 

Les pilotes se relancent en piste et ils ne sont que deux à se relayer en tête du classement : Ericsson (1’48"230) et Rosberg (1’43"020). Lewis Hamilton prend la deuxième place en 1’43"471.

A noter que les Mercedes ont utilisé des pneus ultra tendres alors que les Red Bull – juste derrière - utilisaient des pneus super tendres, moins rapides, mais plus endurants.

Cela aura son importance demain en course, car c’est avec les pneus de la Q2 que les voitures prendront le départ et on sait que les gommes ultra tendres ne sont pas des modèles de résistance sur ce tracé…

C’est en vue du drapeau à damier que Romain Grosjean sort et tape le mur pour la deuxième fois ce week-end. Pas de mal pour le pilote et dégâts limités sur la voiture. Jenson Button crève lui en frôlant de trop près un mur.

Les six pilotes éliminés sont : Ericsson, Grosjean, Gutierrez, Button, Massa et Bottas.

  •  3ème partie :

C’est avec une dizaine de minutes de retard que le départ de cette dernière phase de la qualification est donné, le temps de réparer le mur heurté par la Haas de Romain Grosjean.

Valtteri Bottas (éliminé en Q2) affirme qu’il va y avoir des sanctions... plusieurs pilotes n’auraient pas assez ralenti sous drapeau jaune à la fin de la Q2. Nous verrons bien.

Ils ne sont plus que dix à espérer se placer sur la première ligne et surtout en pole position, mais on le sait, seuls cinq pilotes peuvent entretenir l’espoir de signer cette performance : Rosberg, Hamilton, Ricciardo, Verstappen et Raikkonen.

Les pilotes se relancent et c’est Nico Rosberg qui prend l’avantage à la fin de la première tentative en 1’42"584. Un chrono incroyable !

Hamilton (1’43"288) prend la deuxième place devant Raikkonen, Ricciardo, Verstappen, Sainz, Alonso, Hulkenberg, et Perez. Kvyat n’est pas monté en piste.

Les pilotes se relancent tous pour une dernière tentative mais personne ne parvient à battre le chrono record de Nico Rosberg qui signe donc la pole position.

Daniel Ricciardo se place sur la première ligne et relègue Lewis Hamilton et Verstappen sur la deuxième.

  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Nico Rosberg Mercedes AMG 1:45.316 1:43.020 1:42.584
2 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 1:44.255 1:43.933 1:43.115
3 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:45.167 1:43.471 1:43.288
4 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 1:45.036 1:44.112 1:43.328
5 Kimi Raikkonen Ferrari 1:44.964 1:44.159 1:43.540
6 Carlos Sainz Toro Rosso Ferrari 1:45.499 1:44.493 1:44.197
7 Daniil Kvyat Toro Rosso Ferrari 1:45.291 1:44.475 1:44.469
8 Nico Hulkenberg Force India Mercedes 1:46.081 1:44.737 1:44.479
9 Fernando Alonso McLaren Honda 1:45.373 1:44.653 1:44.553
10 Sergio Perez Force India Mercedes 1:45.204 1:44.703 1:44.582
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Valtteri Bottas Williams Mercedes 1:46.086 1:44.740  
12 Felipe Massa Williams Mercedes 1:46.056 1:44.991  
13 Jenson Button McLaren Honda 1:45.262 1:45.144  
14 Esteban Gutierrez Haas Ferrari 1:45.465 1:45.593  
15 Romain Grosjean Haas Ferrari 1:45.609 1:45.723  
16 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:46.427 1:47.827  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
17 Kevin Magnussen Renault F1 1:46.825    
18 Felipe Nasr Sauber Ferrari 1:46.860    
19 Jolyon Palmer Renault F1 1:46.960    
20 Pascal Wehrlein Manor Mercedes 1:47.667    
21 Esteban Ocon Manor Mercedes 1:48.296    
22 Sebastian Vettel Ferrari 1:49.116    
  • Grille de départ : 
N. Rosberg  pour_grille_de_depart.GIF  
1'42"584 D. Ricciardo
  1'43"115
L. Hamilton pour_grille_de_depart.GIF  
1'43"288 M. Verstappen
  1'43"328
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'43"540 C. Sainz
  1'44"197
D. Kvyat pour_grille_de_depart.GIF  
1'44"469 N. Hulkenberg
  1'44"479
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'44"553 V. Bottas
  1'44"740
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  
1'44"991 J. Button
  1'45"144
E. Gutierrez pour_grille_de_depart.GIF  
1'45"593 M. Ericsson
  1'47"827
K. Magnussen pour_grille_de_depart.GIF  
1'46"825 F. Nasr
  1'46"825
S. Perez* pour_grille_de_depart.GIF  
1'44"582 J. Palmer
  1'46"960
P. Wehrlein pour_grille_de_depart.GIF  
1'47"667 R. Grosjean**
  1'45"723
E. Ocon pour_grille_de_depart.GIF  
1'48"296 S. Vettel
  1'49"116
* S. Perez est pénalisé de 8 places pour non respect des drapeaux jaunes lors de la Q2.
** R. Grosjean est pénalisé de 5 places suite au changement de sa boite de vitesses.

La course :

La chaleur estivale et tropicale présente malgré l’heure tardive et la nuit tombée ne trompe pas : on est à Singapour pour la quinzième course de l’année ! Un Grand Prix qui pourrait marquer un tournant au championnat tant Rosberg semble très en forme alors que Lewis Hamilton souffre d’un manque de roulage consécutif à ses problèmes vendredi.

Les Mercedes partent favorites bien qu’elles soient sous la menace directe des Red Bull de Ricciardo et Verstappen qui accompagnent respectivement Rosberg et Hamilton sur la première et la deuxième ligne de la grille. Le départ sera crucial pour les Mercedes, d’autant que les monoplaces au taureau rouge partiront en pneus super tendres, contrairement à leurs rivales du top 10 qui démarreront en gommes ultra tendres.

Romain Grosjean a écopé d’une pénalité de cinq places sur la grille après un changement de boîte de vitesses du à sa sortie de piste en qualifications hier. Il aurait du partir vingtième mais des problèmes techniques l’ont encore frappé et s’il prend le départ, ce qui n’est pas certain, ce sera de la voie des stands. Sebastian Vettel, lui condamné à partir dernier, embarquera un moteur et une boîte de vitesses neufs.

La confirmation arrive juste avant le départ, Romain Grosjean ne partira pas suite à son problème de freins. Un problème de connectique empêche vraisemblablement la Haas de démarrer et c’est déjà le premier abandon de la course.

Les pilotes se placent sur la grille de départ, où vont se jouer les chances de victoire de plusieurs pilotes, et possiblement la possibilité d’appliquer la stratégie prévue pour les Red Bull. C’est parti ! Très bon départ de Rosberg qui part en tête alors que Nico Hulkenberg est dans le mur dès la ligne droite des stands ! Räikkönen part très bien également mais la voiture de sécurité rentre en piste. Verstappen a raté son départ et causé le chaos derrière lui, Hulkenberg a tenté de passé entre la Red Bull et Carlos Sainz mais a été harponné et a percuté le mur des stands assez violemment.

Les trois premiers n’ont pas changé, Räikkönen est quatrième et c’est Fernando Alonso qui est cinquième ! Valtteri Bottas est victime d’une crevaison tandis que Jenson Button a perdu un morceau d’aileron avant. A noter que la voiture de sécurité a été appelée en piste à chaque édition du Grand Prix de Singapour, mais il faut reconnaître que c’est son déploiement le plus rapide depuis 2008 !

Le ralenti montre la voiture de Nico Hulkenberg littéralement tourner autour de Max Verstappen, le Néerlandais a eu énormément de chance de ne pas être impliqué même si, à cause de son départ, il est désormais huitième.

La voiture de sécurité repart rapidement et la course est relancée ! Hamilton attaque immédiatement Ricciardo qui résiste, derrière Alonso cinquième, les deux Toro Rosso devancent Verstappen. Massa et Magnussen complètent le top 10. Jenson Button a une écope de freins cassée, ce qui devrait le pousser à abandonner rapidement.

Un ralenti montre que la course a été relancée alors qu’un commissaire était sur la piste, une image improbable pour un danger énorme.

Carlos Sainz se plaint de l’équilibre de sa voiture car une de ses ’barge board’ est cassée, mais son ingénieur lui répond que rien ne peut être fait. L’Espagnol arrive toutefois à suivre son équipier et garder Max Verstappen en respect derrière lui.

L’ordre tombe de la direction de course, Toro Rosso va devoir arrêter son pilote pour résoudre ce problème, probablement arracher la pièce abîmée, sans quoi le drapeau noir sera présenté à l’Espagnol. Pendant ce temps, Vettel se défait des Manor pour pointer à la quinzième place.

Les quatre premiers pilotes du classement tourne en deux dixièmes avec un léger avantage à Daniel Ricciardo dans le sixième tour, mais Lewis Hamilton fait l’effort pour rouler plus vite en battant le temps dans le premier secteur, alors que Rosberg en fait de même dans le second.

L’Allemand mène avec 1.8 seconde d’avance sur Daniel Ricciardo, lui-même 2.2 seconde devant Hamilton.

Esteba Ocon est sous enquête pour avoir dépassé sous drapeaux jaunes, ce qui devrait se traduire par une pénalité, au moment où Carlos Sainz rentre aux stands pour résoudre le problème et éviter la disqualification.

Gros effort de la part de Nico Rosberg qui signe le meilleur tour en 1’51"284, soit huit dixièmes plus rapide que Ricciardo, et plus d’une seconde que Hamilton et Räikkönen.

Les commissaires continuent leurs enquêtes et c’est maintenant Valtteri Bottas qui est sous le coup d’une investigation pour avoir été relâché de manière cavalière dans les stands. Aucune pénalité n’est toutefois donnée au pilote, tout comme à Hulkenberg et Sainz pour l’accrochage au départ.

Rosberg accélère encore en 1’50"966, trois dixièmes au tour devant Hamilton et huit dixièmes plus rapide que Daniel Ricciardo. L’Allemand prépare vraisemblablement son premier arrêt aux stands qui devrait intervenir rapidement.

Derrière les quatre pilotes les plus rapides, c’est Fernando Alonso qui signe les meilleurs chronos, profitant de retarder un peu la Toro Rosso de Kvyat et la Red Bull de Verstappen. La McLaren se montre à son avantage sur le tracé sinueux.

L’écart est désormais de plus de quatre secondes entre Rosberg et Ricciardo alors que ce dernier conserve environ deux secondes et demie d’avance sur Hamilton. Räikkönen se tient également à une poignée de secondes de la deuxième Mercedes.

Alonso, Kvyat, Verstappen, Massa, Magnussen et Gutierrez complètent le top 10, mais il n’y a que 11 tours d’effectués sur les 61 que compte la course.

Esteban Ocon est pénalisé de cinq secondes pour avoir dépassé sous drapeaux jaunes.

Sergio Pérez, rétrogradé en fond de grille pour son comportement sous drapeaux jaunes hier, a effectué un arrêt aux stands pendant la voiture de sécurité pour chausser des pneus tendres, les plus solides ici, et pointe déjà à la onzième place. Il faudra surveiller le Mexicain qui est excellent pour gérer ce genre de situations.

Rosberg est sur une autre planète pour le moment, près d’une seconde plus rapide que Ricciardo et Räikkönen. En revanche, Lewis Hamilton tourne à près d’une demi-seconde au tour de la Red Bull et de la Ferrari, et il semble que la température de ses freins affole le clan Mercedes.

Red Bull anticipe l’arrêt de Max Verstappen pour décaler sa stratégie de celle de Daniel Ricciardo, puisque le Néerlandais avait de toute façon raté son départ et pointait à une lointaine septième place.

Le Néerlandais repart en quinzième position et dépasse immédiatement Ocon. Hamilton, pendant ce temps, demande une mise à jour à son équipe sur le problème qui l’affecte, puisqu’il est désormais à plus d’une seconde au tour de l’autre Mercedes et qu’il est sous la menace de Räikkönen.

Ricciardo et Hamilton s’arrêtent en même temps ! De manière très surprenante, Ricciardo ne va pas plus loin que Rosberg qui a pourtant des pneus plus tendres, mais l’Australien est sûrement aiguillé par son équipe sur une stratégie qui fonctionne pour Max Verstappen. Les deux pilotes ressortent quatrième et cinquième.

Verstappen continue sa remontée en dépassant Pascal Wehrlein et les deux noms suivants sur la liste sont Kvyat et Alonso, derrière qui il était en début de course. Rosberg s’arrête à son tour ! Alors que Ricciardo est reparti en pneus super tendres, les Mercedes repartent en pneus tendres, et malgré un arrêt compliqué Rosberg ressort largement devant Ricciardo.

Räikkönen est en tête et tente de gagner du temps pour ressortir devant Lewis Hamilton. Malheureusement, le rythme de l’Anglais en pneus neufs lui a permis de reprendre un peu de rythme et le Finlandais revient en piste en quatrième position. Gutierrez est cinquième sans s’être arrêté tandis que Pérez est sixième ! Un pari qui pourrait donc être payant pour le pilote Force India.

Le groupe composé d’Alonso, Kvyat et Verstappen est de nouveau reconstitué, et Verstappen attaque Kvyat mais ce dernier n’abdique pas et utilise toute la piste pour contrer son adversaire à trois reprises ! Le tempérament solide de Kvyat en piste semble de retour, lui qui était fantomatique depuis le mois de juillet.

Meilleur tour en course pour Daniel Ricciardo en 1’50"798, battu par Räikkönen en 1’49"882 ! Quelle performance du Finalandais ! En difficultés, Hamilton tourne en 1’52"045, le mal qui ronge la Mercedes semble toujours présent.

La lutte est à son paroxysme entre Kvyat et Verstappen. Le Russe continue sa défense agressive et Max Verstappen, pourtant coutumier du fait, s’en énerve. Un comble !

L’ingénieur de Kvyat lui explique que Fernando Alonso est leur objectif, ce qui semble sous-entendre que Verstappen est mieux armé que lui pour aller attaquer la McLaren.

Le Russe ne s’en laisse pas impressionner et continue sa course. Hamilton accélère et se remet dans les temps au tour de ses rivaux directs. L’écart est toutefois de six secondes entre lui et Daniel Ricciardo, alors qu’il ne possède que deux secondes d’avance sur la Ferrari de Räikkönen.

Après 45 minutes, 24 des 61 tours ont été couverts, la course devrait encore flirter avec les deux heures !

Lewis Hamilton ralentit de nouveau en 1’52"268, il se plaint de ne pas avoir mieux comme rythme et accuse clairement les freins, qui sont le problème soulevé depuis le départ chez Mercedes. Räikkönen est quasiment revenu dans la seconde !

Sebastian Vettel vise clairement le temps au tour en chaussant les pneus ultra tendres. Räikkönen profite du DRS pour rester au contact de Lewis Hamilton mais c’est encore insuffisant pour dépasser l’Anglais ! Il est en tous cas revenu à moins d’une seconde !

Pérez s’arrête mais ressort derrière Vettel qui a magnifiquement pratiqué ’l’undercut’, technique consistant à s’arrêter un tour plus tôt que prévu pour profiter d’un tour clair et rapide en pneus neufs et ressortir devant son adversaire.

Ricciardo grappille quelques dixièmes à chaque tour et revient à moins de quatre secondes de la Mercedes de Rosberg. Derrière, Räikkönen continue de mettre la pression sur Hamilton qui conserve plus ou moins une seconde d’avance. Plus loin, Alonso est cinquième devant Kvyat qui tient toujours tête à Verstappen. Le Néerlandais s’arrête de nouveau !

Vettel profite de la lutte entre Gutierrez et Sainz et dépasse les deux hommes ! Une belle manœuvre exécutée sur deux virages qui l’amène à la dixième place. Son ingénieur préfère toutefois rester prudent : "Ne te relâche pas, on est encore menacés".

Verstappen chausse les super tendres tandis que Button, qui semble avoir résolu ses problèmes de freins, embarque les pneus les plus durs.

La McLaren de Fernando Alonso tourne désormais dans les mêmes temps que le quatuor de tête ! Un signe très encourageant pour l’équipe anglaise !

Räikkönen reçoit un encouragement de la part de son ingénieur : "On vient d’avoir un message disant que Hamilton subit de gros problèmes". Vettel signe le meilleur tour en course depuis la huitième place, très belle course de l’Allemand qui ne se relâche pas et va tenter de sauver quelques points.

Singapour est fidèle à sa réputation et les voitures commencent à cracher de la poussière de freins. Gutierrez ralentit Pérez et Verstappen revient sur les deux hommes pour ce qui est la bataille pour la neuvième position. Verstappen dépasse Pérez et rentre de nouveau dans les points.

La mi-course a été franchie peu avant l’heure de course, ce qui tend à penser que nous irons au bout des 61 tours si la voiture de sécurité ne revient pas en piste.

Ricciardo s’arrête de nouveau et chausse les pneus tendres ! Si les Mercedes et Räikkönen ne s’arrêtent plus, l’Australien a probablement perdu le podium. Dans le cas contraire, il pourrait avoir tenté une très bonne stratégie. Dans tous les cas, c’était son dernier passage par la voie des stands.

La Mercedes de Lewis Hamilton semble avoir des soucis de suspension arrière avec une roue à l’avant qui touche difficilement le sol, et Räikkönen en profite pour dépasser la Mercedes !

Rosberg s’arrête ! Räikkönen aussi ! Valtteri Bottas revient également mais semble avoir un problème de harnais, ses mécaniciens le remettent mais le Finlandais perd plusieurs dizaines de secondes.

Hamilton est en tête mais s’arrête dans la foulée de ses adversaires. L’Anglais repart quatrième et est imité dans les stands par Alonso qui se bat lui pour une cinquième place. Un tour après son arrêt, Kimi Räikkönen bat le record dans le premier secteur.

Le Finlandais ne bat pas le record mais reprend une seconde et demie à Daniel Ricciardo ! Rosberg tourne au milieu des deux hommes, en termes de chrono. Hamilton améliore son tour personnel et tourne plus vite que les trois leaders, ce qui est incompréhensible tant sa voiture semblait à l’agonie quelques tours auparavant.

Bottas abandonne suite à son problème rencontré plus tôt. C’est le troisième abandon de la course, et une mauvaise opération pour Williams qui aurait pu profiter de l’abandon de Nico Hulkenberg pour ne pas perdre trop de points sur Force India au championnat. C’est toutefois le cas pour le moment puisque Sergio Pérez, si l’on en restait là, marquerait deux points, alors que Felipe Massa en marquerait un seul.

Verstappen dépasse la Renault de Magnussen et prend la sixième place. Le Danois opère son dernier arrêt aux stands juste après avoir perdu cette position. Hamilton entend l’ordre à la radio de ne pas relâcher son rythme car le podium est encore jouable. Ce manque de prudence pourrait toutefois coûter cher, car ce "plan B" validé par son ingénieur va encore plus tirer sur la mécanique, à commencer par les freins.

Le plan B est immédiat, Lewis Hamilton signe le meilleur tour en course en 1’49"263 ! Une seconde plus vite que Ricciardo et Räikkönen, et deux secondes plus vite que Rosberg !

Ricciardo continue à accélérer, l’heure est sûrement à l’économie du côté de Rosberg car l’Australien revient à quatre secondes de la Mercedes de tête.

Alonso est septième mais retient désormais un groupe composé de Pérez, Massa et Kvyat qui est à deux secondes du Brésilien. La McLaren perd un peu en rythme et c’est carrément sa place dans les points qui pourrait être menacée.

Il reste 19 tours après 1h20 de course, et malgré l’heure tardive à Singapour, la température extérieure continue de plafonner à 30 degrés ! De quoi chauffer les pilotes et surtout leur esprit, alors qu’on entend Nico Rosberg répondre sèchement à son ingénieur qu’il ne veut rien entendre sur ses temps au tour ou son avance sur Ricciardo ! Sebastian Vettel s’arrête et ressort à la sixième place. L’Allemand a chaussé des pneus ultra tendres ! Stratégie extrêmement agressive !

Hamilton est revenu à moins de trois secondes de Räikkönen, bien décidé à récupérer sa place sur le podium. L’Anglais reprend environ sept dixièmes au tour à son adversaire, ce qui devrait l’amener à tenter un dépassement d’ici trois tours.

Vettel signe un meilleur tour en course peu étonnant mais non moins impressionnant en 1’47"706 ! Max Verstappen lui facilite la tâche en s’arrêtant à son tour, le Néerlandais ressort neuvième derrière Alonso, Pérez et Kvyat !

Button abandonne au moment où Vettel améliore son meilleur temps en 1’47"345 ! Hamilton s’arrête pour chausser des pneus super tendres. La dégradation est assez importante dès lors que les pilotes se mettent à attaquer, et Räikkönen rentre à son tour ! Il chausse également des pneus ultra tendres mais ressort derrière Hamilton ! Les quatorze tours à venir vont être cruciaux !

Ricciardo s’inspire de l’undercut décidément très efficace et s’arrête avant Rosberg, Red Bull tente le tout pour le tout !

L’Australien signe le meilleur temps absolu dans le deuxième secteur juste après sa sortie des stands ! L’ingénieur de Rosberg motive son pilote à "attaquer fort", le coup de pression que souhaitait mettre Red Bull sur Mercedes semble fonctionner !

Mercedes prépare ses mécaniciens pour accueillir Rosberg mais ce dernier continue en piste. Que fait vraiment l’équipe allemande ?

Derrière, Kvyat est de nouveau sous la menace de Verstappen, ce dernier s’étant débarrassé de Pérez. Kvyat aurait peut-être un problème car Pérez est passé rapidement derrière.

L’écart est désormais de 25 secondes entre Rosberg et Ricciardo, ce dernier signe le meilleur tour en course en 1’47"187, trois secondes plus rapide que l’Allemand ! Avec 12 tours restant, Rosberg ne peut plus s’arrêter et aura toutefois du mal à tenir jusqu’à l’arrivée !

L’écart entre Ricciardo et Rosberg tombe à vue d’œil, l’Australien est passé en dessous des 20 secondes !

L’Australien entend une bonne nouvelle : "Avec ce rythme, tu rattraperas Rosberg à quatre tours de l’arrivée".

Rosberg a tout à perdre mais continue son attaque, améliorant tour après tour le premier secteur. C’est maintenant environ 2.5 secondes qu’il perd à chaque passage sur la ligne. C’est un total de 8.3 secondes perdues par Rosberg en trois boucles !

Il reste dix tours ! L’écart est maintenant de 15 secondes et Ricciardo ne ralentit pas, avec des chronos de 1’47"7 depuis trois tours. Reste à savoir si les gommes vont permettre à l’Australien de garder ce rythme jusqu’à l’arrivée.

Alonso est sixième mais devrait rapidement se faire dépasser par Verstappen, tandis que Vettel est isolé en cinquième position. Ricciardo perd un peu de temps et ne reprend ’que’ deux secondes à Rosberg !

Mais si Ricciardo ralentit un peu, c’est également le cas de Rosberg ! C’est un tour en 1’51"229 pour l’Allemand, contre 1’48"871 pour Ricciardo. Les freins deviennent un sujet d’inquiétude pour lui, et c’est dans un état d’esprit très tendu qu’il va boucler les sept tours restants !

Alonso ne peut rien faire face à Verstappen mais tente à deux reprises de repasser la Red Bull, en vain.

Ricciardo est sous les huit secondes de retard mais va rencontrer un peu de trafic. Il tourne toutefois toujours plus de deux secondes au tour plus vite que Rosberg, ses pneus semblant tenir le choc malgré une attaque de tous les instants.

La deuxième Mercedes est légèrement plus lente que la Ferrari de Räikkönen et le Finlandais est à 1.4 seconde de Hamilton. Là aussi, Mercedes va subir un peu de tension.

Pour la première fois depuis le dernier arrêt de Ricciardo, il reprend un peu moins de deux secondes au tour à Rosberg, mais il est toutefois à moins de cinq secondes de la Mercedes avec à peine plus de quatre tours à boucler !

Hamilton contrôle sa place sur le podium en maintenant Räikkönen à distance, alors que pour la première fois, Ricciardo ne reprned pas de temps à Rosberg ! C’est un temps en 1’50"3 pour les deux hommes ! Rosberg a-t-il géré pour contrôler plus calmement la fin de course ? Ricciardo a fait une erreur également, ce qui lui vaut un temps au tour vraiment plus lent. Il reste quatre tours et il y a cinq secondes d’écart.

Ricciardo reprend moins d’une seconde à Rosberg alors qu’il reste trois tours, il semble que l’euphorie soit terminée pour l’Australien qui doit désormais gérer ses gommes et devrait aller chercher les 18 points de la deuxième place, pour un quatrième podium en cinq courses.

L’écart passe sous les quatre secondes en tête de la course mais ce sera trop juste pour Ricciardo. Derrière, Hamilton conserve 1.2 seconde d’avance sur Räikkönen qui devrait rater le podium.

Rosberg ne possède que deux secondes d’avance à l’entame du dernier tour, il ne manquera vraiment qu’un souffle à Ricciardo ! Et Rosberg remporte la course avec moins d’une seconde d’avance sur l’Australien ! Incroyable remontée du pilote Red Bull qui devance Hamilton et Räikkönen.

Vettel termine cinquième, une très belle remontée pour l’Allemand qui va être favori au titre de pilote du jour ! Verstappen est sixième devant Alonso, qui marque encore pour McLaren, Pérez qui permet à Force India de repasser Williams au championnat, Kvyat qui revient dans les points et Magnussen qui, en marquant le point de la dixième place, a sûrement fait un grand plaisir à Renault ! Esteban Gutiérrez termine une nouvelle fois à la onzième place, quelle frustration pour le Mexicain !

Nico Rosberg reprend la tête du championnat après cette troisième victoire consécutive, il n’a pas été battu depuis la pause estivale et possède huit points d’avance avec six manches à disputer.

  • Meilleur tour : D. Ricciardo : ...
  • Le classement du GP : 
1er
N. Rosberg
2ème
D. Ricciardo
3ème
L. Hamilton
4ème
K. Raikkonen
5ème
S. Vettel
6ème
M. Verstappen
7ème
F. Alonso
8ème
S. Perez
9ème
D. Kvyat
10ème
K.Magnussen
11ème
E Gutierrez
12ème
F Massa
13ème
F. Nasr
14ème
C. Sainz
15ème
J. Palmer
16ème
P. Wehrlein
17ème
M. Ericsson
18ème
E. Ocon

* ....

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 28/03/2016 - 11:31
Dernière modification : 18/09/2016 - 16:06
Catégorie : Saison 2016
Page lue 240 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 640

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonyme en ligne :  Anonyme en ligne : 1
^ Haut ^