Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2016 - GP de Malaisie

 

 

Les essais qualificatifs :

Le temps se couvre aux abords du circuit de Sepang lorsque la qualification est déclarée ouverte, avec un taux d’humidité à 68% ! La température n’en finit plus de chuter sur la piste, avec 42°, tandis que la température de l’air est stabilisée à 30°. La pluie pourrait perturber a fin de la séance tant on sait qu’elle peut vite arriver à Sepang.

Fernando Alonso a déjà annoncé qu’il ne ferait pas d’efforts sur cette séance puisqu’il a écopé de 45 places de pénalité, conséquentes aux changements effectués sur son bloc propulseur et sur son turbo. Malgré l’utilisation d’un nouveau moteur hier en essais libres, l’Espagnol embarquera l’ancienne spécification pour les qualifications et la course. Alonso et Button n’auront simplement qu’un nouvel échappement.

  •  1ere partie :

Lewis Hamilton essaie une simulation de départ, dont on sait qu’elles sont son point faible depuis le début de saison, mais il le fait à la sortie des stands sur une zone remplie de produit absorbant laissé par une monoplace de GP2, ce qui rend la simulation peu pertinente. On prévient d’ailleurs l’Anglais par radio que cette poussière apparaît dès la ligne de départ.

Les Manor sont les premières à établir un temps, avec quatre dixièmes d’avance pour Wehrlein sur Ocon, mais Rosberg améliore de deux secondes et demie. Hamilton prend l’avantage pour 16 millièmes mais continue de rouler dans la poussière sur la ligne de départ.

Jenson Button se fait piéger par une voiture devant lui en sortie de virage et offre un 360° au public, confirmant qu’il a été surpris par une Renault. Les Ferrari signent un premier temps, mais à plus d’une seconde des Mercedes, et Magnussen s’intercale entre Vettel et Räikkönen.

Les Force India et les Red Bull réduisent l’écart et se placent juste derrière les Mercedes, alors que les fautes en piste se multiplient. Palmer et Sainz perdent le contrôle de leur monoplace, tandis qu’un rétroviseur se décroche de la Haas de Romain Grosjean.

Les Ferrari n’affichent pas les performances entrevues hier en essais libres, où elles semblaient être la deuxième force du plateau. Plus inquiétant pour la Scuderia, les Williams se placent également devant elles. Si elles n’arrivent pas à progresser, elles pourraient être inquiétées pour passer en Q3 !

Il ne reste que cinq minutes dans cette Q1 et presque tous les pilotes sont aux stands. Les Mercedes ne devraient pas reprendre la piste puisqu’elles possèdent près de deux secondes d’avance sur la première place éliminatoire.

Esteban Ocon tente d’améliorer pour grappiller quelques places et, objectif principal, battre Pascal Wehrlein. Il prend la 18e place, devant les Sauber mais également devant son équipier ! Il va falloir voir la réaction de ce dernier.

Les sept premiers ne sont pas ressortis, à savoir les Mercedes, les Force India, les Williams et Daniel Ricciardo. Les Ferrari sont en revanche reparties à l’assaut du chrono et Vettel prend la troisième place à un dixième des Mercedes ! Räikkönen prend la troisième place à Vettel pour un petit millième, ça va mieux chez Ferrari.

En revanche, les Toro Rosso sont moins à leur avantage qu’à Singapour sur un circuit qui met en avant les qualités de vitesse des monoplaces. Jenson Button prend la dixième place et devrait passer en Q2.

Nasr prend la seizième place, Magnussen et Sainz progressent vers la douzième place provisoire. Ericsson élimine Nasr, seuls Gutierrez et Ocon peuvent encore améliorer, c’est le cas du Mexicain ! Grosjean est dans un tour rapide pour s’assurer un passage en Q2.

Les pilotes éliminés sont Ericsson, Nasr, Palmer, Ocon, Wehrlein, et Alonso. L’Espagnol n’a pas forcé et partira logiquement dernier. Esteban Ocon a enfin réussi à devancer Pascal Wehrlein !

  •  2ème partie : 

Esteban Ocon a gêné Jenson Button et l’Anglais, pourtant rarement enclin à se plaindre, est très en colère. Il faut espérer pour le Français qu’une pénalité n’arrivera pas. Kevin Magnussen a fait forte impression en battant Jolyon Palmer de quatre dixièmes et semble capable de se qualifier au niveau des Toro Rosso et des Haas. Verstappen a terminé douzième, le Hollandais devra faire attention lors de la Q2 à ne pas se faire piéger !

Nico Rosberg sort rapidement pour aller signer un temps, il semblerait que la pluie soit toujours une menace dans l’esprit des équipes. En revanche, on voit les pilotes mettre près de trois minutes à faire leur tour de sortie car ils essaient de ne pas trop faire chauffer les pneus. C’est moins vrai aujourd’hui qu’hier, lorsque la piste atteignait 60°.

Nico Rosberg signe un temps en 1’33"609, mais Hamilton le bat avec un 1’33"046 ! Rosberg a fait une erreur, comme le disait Toto Wolff avant les qualifs, l’Allemand a du mal à faire un tour propre. Le patron de Mercedes confiait également avoir vu un Hamilton "plus concentré qu’à n’importe quelle course cette saison".

Nico Hulkenberg signe un temps à près de deux secondes des Mercedes après avoir été gêné par Felipe Massa, quasiment arrêté en plein milieu de la trajectoire ! Le Brésilien pourrait être puni pour un tel comportement.

Verstappen et Ricciardo se placent derrière les Mercedes, à deux dixièmes de Rosberg, et l’on attend avec impatience les temps des Ferrari qui ont finalement montré un bon rythme en Q1.

Vettel ne signe que le cinquième temps, un premier tour moyen dans cette Q2. Räikkönen en termine avec un temps à peine meilleur que l’Allemand et les Red Bull gardent l’avantage. Les autres pilotes qualifiés sont pour le moment Massa, Pérez, Bottas et Hulkenberg. Ce dernier n’a toutefois qu’une demi-seconde d’avance sur la quatorzième place, et les choses devraient encore bouger.

Les prévisions météo ont parlé et l’arrivée de la pluie semble exclue pour la fin de séance !

Comme prévu, les pilotes se relancent pour aller chercher une place en Q3, notamment les Haas et Jenson Button qui ne sont pas loin de Nico Hulkenberg.

Les Mercedes, les Red Bull, les Ferrari et Felipe Massa sont restés au garage. C’est une décision étonnante pour le Brésilien qui n’a que quatre dixièmes d’avance sur la dixième place.

Button améliore dans le deuxième secteur et possède pour le moment un dixième d’avance sur la dixième place, tandis que Bottas améliore également son temps mais rate totalement son dernier virage ! Le Finlandais n’améliore pas à cause de cette erreur ! Gutierrez fait la meême erreur et n’améliore pas non plus.

Button améliore, tout comme Nico Hulkenberg ! Les deux Force India passent en Q3, ce qui n’est pas le cas de Bottas qui est éliminé, tout comme Grosjean, Gutierrez, Magnussen, Kvyat et Sainz. Le Russe devance son équipier chez Toro Rosso pour la première fois depuis le mois de juin.

  •  3ème partie :

Il faut bien reconnaître, avant le début de cette Q3, que Lewis Hamilton part favori pour la pole position. L’Anglais possède, depuis les essais libres de la matinée, une marge d’environ cinq dixièmes sur son équipier. Il va falloir voir s’il en a encore sous le pied, mais également si Rosberg était à fond lors de la Q2, où l’économie des gommes était impérative puisqu’elles seront utilisées au départ de la course demain.

Pérez est le premier à établir un temps en 1’35"173 mais est rapidement battu par Vettel en 1’33"916, un temps qui reste encore loin des meilleurs. Verstappen le bat de près de cinq dixièmes, et Räikkönen de pratiquement trois.

Rosberg rate totalement son tour et prend provisoirement la cinquième place alors que Lewis Hamilton signe un 1’32"850 ! Verstappen, Ricciardo et Räikkönen se sont pour le moment intercalés. Rosberg a fait une erreur dans le deuxième secteur et elle lui coûte pour le moment très cher.

Rosberg repart immédiatement en piste, il reste trois minutes et quelques gouttes de pluie ont fait leur apparition à l’endroit où l’Allemand est sorti. Hamilton ressort également, il semblerait que les deux pilotes veuillent faire un nouveau tour rapide avant une éventuelle détérioration des conditions en piste.

Rosberg possède un peu plus d’un dixième de retard au deuxième secteur, pas d’erreur cette fois pour l’Allemand mais la pole semble hors de portée. Il va bien évidemment viser la première ligne pour ne pas laisser Hamilton seul aux commandes. Une nouvelle erreur ! L’Allemand glisse dans le dernier virage et prend la deuxième place mais avec quatre dixièmes de retard sur Hamilton !

Ricciardo en termine et prend la quatrième place, juste derrière Verstappen. Les Ferrari en terminent, Vettel prend la cinquième place, et Räikkönen perd du temps pour finalement rentrer aux stands. Quelle déception pour Ferrari !

Hamilton est en pole devant Rosberg, Verstappen devance Ricciardo sur la deuxième ligne tandis que Vettel sera aux côtés de Räikkönen sur la troisième. Les Force India continueront ce classement très académique en quatrième ligne, Pérez devant Hulkenberg, tandis que Button et Massa se partageront la cinquième ligne.

  • Résultat des qualifications : 
Pos.
Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:34.444 1:33.046 1:32.850
2 Nico Rosberg Mercedes AMG 1:34.460 1:33.609 1:33.264
3 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 1:35.443 1:33.775 1:33.420
4 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 1:35.079 1:33.888 1:33.467
5 Sebastian Vettel Ferrari 1:34.557 1:33.972 1:33.584
6 Kimi Raikkonen Ferrari 1:34.556 1:33.903 1:33.632
7 Sergio Perez Force India Mercedes 1:35.068 1:34.538 1:34.319
8 Nico Hulkenberg Force India Mercedes 1:34.827 1:34.441 1:34.487
9 Jenson Button McLaren Honda 1:35.267 1:34.431 1:34.518
10 Felipe Massa Williams Mercedes 1:35.267 1:34.422 1:34.671
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Valtteri Bottas Williams Mercedes 1:35.166 1:34.577  
12 Romain Grosjean Haas Ferrari 1:35.400 1:35.001  
13 Esteban Gutierrez Haas Ferrari 1:35.658 1:35.097  
14 Kevin Magnussen Renault F1 1:35.593 1:35.277  
15 Daniil Kvyat Toro Rosso Ferrari 1:35.695 1:35.369  
16 Carlos Sainz Toro Rosso Ferrari 1:35.605 1:35.374  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
17 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:35.816    
18 Felipe Nasr Sauber Ferrari 1:35.949    
19 Jolyon Palmer Renault F1 1:35.999    
20 Esteban Ocon Manor Mercedes 1:36.451    
21 Pascal Wehrlein Manor Mercedes 1:36.587    
22 Fernando Alonso McLaren Honda 1:37.155    
  • Grille de départ :
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"850 N. Rosberg
  1'33"264
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
1'33"420 D. Ricciardo
  1'33"467
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'33"584 K. Raikkonen
  1'33"632
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'34"319 N. Hulkenberg
  1'34"489
J. Button pour_grille_de_depart.GIF  
1'34"518 F. Massa
  1'34"675
V. Bottas pour_grille_de_depart.GIF  
1'34"577 R. Grosjean
  1'35"001
E. Gutierrez pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"097 K. Magnussen
  1'35"277
D. Kvyat pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"369 C. Sainz
  1'35"374
M. Ericsson pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"816 F. Nasr
  1'35"949
J. Palmer pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"999 E. Ocon
  1'36"451
P. Wehrlein pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"587 F. Alonso*
  1'37"155
* F. Alonso est pénalisé de 45 places suite au changement de ses moteurs

La course :

La pluie n’est toujours pas au rendez-vous à quinze minutes du départ, lorsque les pilotes assistent à l’hymne national de la Malaisie. Avec la chaleur dans l’air, mais aussi et surtout sur la piste, la course promet d’être intense pour les pilotes et rude pour les gommes.

Nico Rosberg possède huit points d’avance au championnat, mais si Hamilton et lui terminaient le Grand Prix dans le même ordre qu’ils se sont qualifiés, ils repartiraient de Sepang à égalité ! Si Hamilton gagne, il signera dans le même temps son 100e podium et sa 50e victoire, après avoir signé sa 100e première ligne hier.

Derrière, l’enjeu se situera entre Force India et Williams, en lutte pour la quatrième place du championnat. L’ingénieur de Felipe Nasr se montre inquiet auprès de son pilote à la radio : "La température de la piste est plus élevée que prévue, il faudra bien faire attention aux pneus, surtout à l’arrière".

Le tour de formation se dispute sans Felipe Massa qui n’arrive pas à s’extraire se place de la grille ! Le Brésilien arrive finalement à redémarrer et partira des stands, mauvaise nouvelle pour Williams. Les voitures se placent sur la grille, et c’est parti !

Hamilton part en tête ! Vettel attaque à l’intérieur d’une Red Bull mais se loupe et percute Rosberg ! Vettel arrache sa suspension et abandonne immédiatement, qu’en est-il de Nico Rosberg ? Enorme erreur de jugement pour l’Allemand dont se plaint Max Verstappen : "Sebastian est fou"

La voiture de sécurité virtuelle est déployée, Esteban Gutierrez rentre aux stands à cause d’une crevaison, Kvyat et Massa rentrent également pour tenter un changement de pneumatiques, ainsi que Kevin Magnussen qui lui, semble avoir un problème.

Hamilton mène devant Ricciardo, Verstappen, Pérez, Räikkönen, Button, Hulkenberg, Bottas, Grosjean et Ocon, dixième avec sa Manor ! Fernando Alonso a également fait une très belle opération puisqu’il pointe à la douzième place.

Le meilleur tout est à l’actif de Daniel Ricciardo, dans cette première boucle complète, avec un rythme très bon. Räikkönen se défait de Pérez alors que bien plus loin, Rosberg est remonté à la quatorzième place.

Alonso continue son festival et se retrouve dixième après avoir passé Sainz et Ocon ! L’Espagnol s’attaque à Grosjean et après un tour complet à tenter de trouver la faille, il réussit dans le sixième tour. Très belle remontée de l’Espagnol qui partait dernier et qui, grâce aux faits de course et à de beaux dépassements, pointe à la neuvième place.

Felipe Massa subit une crevaison sur un de ses pneus avant et doit repasser par le stand, le calvaire continue pour le Brésilien.

En tête, Hamilton s’échappe d’une demi-seconde dans le septième tour. L’Anglais possède deux secondes d’avance sur Daniel Ricciardo et trois sur Max Verstappen. Räikkönen est quatrième devant Pérez, Button, Hulkenberg, Bottas, Alonso et Grosjean.

Romain Grosjean sort de la piste, apparemment suite à un nouveau problème de freins. La casse intervient au moment du freinage, et l’équipe va devoir enquêter sur ce problème.

La voiture de sécurité virtuelle est déployée et Red Bull en profite pour faire rentrer Max Verstappen afin de limiter le coût en temps d’un arrêt aux stands. C’est également le choix opéré par Pérez, Alonso, Rosberg et Gutierrez, ainsi que Button et Hulkenberg. Nico Rosberg a chaussé les pneus les plus durs pour aller le plus loin possible en course.

L’écart entre les trois premiers, qui ne se sont pas arrêtés, et Verstappen qui a fait son arrêt sous régime de voiture de sécurité virtuelle est inférieur au temps perdu lors d’un arrêt, il semblerait donc que la stratégie était la bonne, reste à savoir si elle sera payante sur la course entière.

Verstappen signe le meilleur tour en course malgré ses pneus durs et c’est bien lui qui devrait se retrouver en tête lorsque les leaders s’arrêteront à leur tour.

Derrière, Jolyon Palmer est assailli de tous les côtés et doit céder sa neuvième place à Rosberg, avant de se faire dépasser par Button. Hulkenberg et Alonso se retrouvent juste derrière l’Anglais dont la Renault accuse près de deux secondes au tour de retard.

Rosberg est remonté sur Pérez et va s’attaquer à la Force India pour le gain de la huitième place ! Il est huitième et suit désormais trois pilotes qui ne se sont pas arrêtés, le plus dur est fait pour l’Allemand dans le but de limiter la casse.

Esteban Ocon se voit infliger une pénalité de cinq secondes pour une vitesse excessive dans les stands.

Suite à l’incident du premier tour, Magnussen s’est plaint régulièrement de problèmes de comportement de sa monoplace et, ceux-ci ne faisant qu’empirer, l’équipe Renault décide de faire abandonner le Danois.

En piste, Rosberg s’est également défait d’Ericsson et Sainz et pointe désormais à la sixième place.

Max Verstappen est quasiment revenu sur Kimi Räikkönen, malgré son arrêt en plus ! Le Hollandais rattrape la Ferrari à raison de près d’une seconde au tour et se retrouve désormais dans la zone de détection du DRS.

La Red Bull prend l’aspiration, les deux hommes se retrouvent côte à côte mais Räikkönen rentre aux stands ! Hamilton est également passé par la voie des stands, laissant les deux Red Bull en tête, Ricciardo devant Verstappen. Il semblerait, dans le cas de Ricciardo, que Red Bull cherche à assurer une stratégie en un seul arrêt !

Ricciardo s’arrête à son tour et ressort en troisième position ! Verstappen est le nouveau leader, avec des pneus qui ont déjà près de dix tours, et possède huit secondes d’avance sur Hamilton et seize sur son équipier.

Derrière les trois hommes, Räikkönen devance Rosberg, Bottas, Pérez, Button, Hulkenberg et Alonso.

Hamilton se retrouve sur un rythme nettement plus confortable depuis son arrêt et signe un temps en 1’39"1 avant de rentrer dans le rang et de laisser une seconde filer, possiblement pour assurer une durée de vie suffisante à ses pneus.

Verstappen rentre aux stands ! La stratégie de Red Bull est claire, il reste 28 tours et c’est précisément le nombre de tours que Pirelli a conseillé aux équipes de ne pas dépasser avec les gommes les plus dures. Le Hollandais ressort troisième.

La mi-course est franchie et Hamilton mène devant Ricciardo, Verstappen, Räikkönen et Rosberg. Bottas est sixième malgré plusieurs blocages de pneus et devance Pérez, Button puis Palmer et Sainz grâce au décalage des stratégies.

Hamilton sonne la charge et signe le meilleur tour en course, apparemment décidé à ne pas ménager ses gommes. L’Anglais prévoirait-il de s’arrêter une fois de plus ?

Hamilton continue à attaquer et bat de nouveau le meilleur tour en course. Rosberg change ses pneus durs contre d’autres pneus durs, pour aller au bout, sachant qu’il n’aura aucun mal à récupérer, au pire, la cinquième place. Ce changement pourrait être le signe que les pneus durs ne tiendront pas 36 tours sur la voiture de Lewis Hamilton.

Rosberg est revenu à une seconde de Kimi Räikkönen pour le gain de la quatrième place, et il semble maintenant acquis que l’Allemand la prendra sans grosse difficulté.

Pour la deuxième fois de la course, Esteban Ocon arrive trop vite dans la voie des stands, et cela devrait lui valoir cinq secondes supplémentaires !

Verstappen pointe désormais à 19 secondes de Lewis Hamilton avec encore un arrêt à faire pour l’Anglais, selon toute vraisemblance. L’arrêt moyen est de 24 secondes ici, ce qui veut dire que même si Hamilton n’arrive pas à creuser un écart suffisant, il ressortira en position d’aller chercher la victoire.

Le rythme en course de la Mercedes est assez incroyable, il tourne autour d’une seconde et demie plus rapide que la Red Bull.

Rosberg attaque Räikkönen dans le premier virage et plonge à l’intérieur dans le deuxième ! Les deux hommes se touchent après une attaque très lointaine de l’Allemand qui prend tous les risques !

Les deux Red Bull sont roues dans roues mais Verstappen n’arrive pas à se défaire de son équipier ! Aucune consigne chez Red Bull et le Hollandais n’arrive pas à passer, après que les deux hommes aient été côte à côte pendant trois virages !

Ricciardo fait sa course et refuse d’abandonner cette place à son jeune équipier, ce qui fait les affaires de Lewis Hamilton tout en ayant la bénédiction de son équipe qui, elle, veut offrir du spectacle !

La Mercedes de Lewis Hamilton est en feu ! Le moteur de la monoplace numéro 44 a lâché ! C’est l’abandon pour l’Anglais qui faisait pourtant un travail incroyable pour aller chercher la victoire.

Les deux Red Bull se retrouvent en tête de course et c’est maintenant entre les deux que la bataille va faire rage ! Les deux hommes pour chausser des pneus tendres en ne perdant qu’un temps limité.

C’est une catastrophe pour Hamilton qui utilisait l’un des moteurs supplémentaires obtenus à Spa au prix de grosses pénalités.

La course est relancée pour treize tours après une brève période de voiture de sécurité virtuelle.

Nico Rosberg est pénalisé de 10 secondes pour son dépassement optimiste sur Kimi Räikkönen ! Une course catastrophique pour Mercedes !

La bataille va faire rage entre les deux Red Bull mais Ricciardo semble pour le moment tenir la course en main, et les deux hommes pourraient offrir le premier doublé à Red Bull depuis Interlagos en 2013 !

A sept tours de l’arrivée, les deux hommes devancent Nico Rosberg, lui-même neuf secondes devant Räikkönen, en n’oubliant pas que l’Allemand perdra dix secondes en fin de course suite à sa pénalité.

Bottas est cinquième et devance Pérez, Alonso, Hulkenberg, Button et Palmer qui pourrait marquer son premier point en Formule 1.

L’écart entre les deux hommes de tête reste au dessus de la seconde, les consignes auraient-elles enfin vu le jour chez Red Bull ? Ce doublé est une occasion en or pour l’équipe autrichienne qui scellerait par cette occasion sa deuxième place au championnat des constructeurs et obtiendrait sa deuxième victoire de la saison.

La Malaisie ne sourit pas à Mercedes qui semble partie pour ne pas y gagner pour la deuxième saison consécutive. C’est le seul circuit, contrairement à Budapest et Singapour, où la victoire a échappé aux flèches d’argent en 2015 et en 2016.

Rosberg a porté son avance sur Räikkönen à 12 secondes et s’assure la troisième place. Il reste deux tours à Sepang et les places semblent figées. Ricciardo a été très inspiré de défendre sa place bec et ongles face à Verstappen juste avant que le moteur de Lewis Hamilton ne casse, sans quoi les positions chez Red Bull auraient été figées dans l’autre sens.

Daniel Ricciardo gagne la course ! Il remporte sa première victoire depuis deux ans, et devance Verstappen pour ce qui est le premier doublé de Red Bull depuis 2013 !

Rosberg est sur le podium après une belle remontée et devance Räikkönen, Bottas, Pérez, Alonso, Hulkenberg, Button et Palmer.

Mercedes avait l’occasion de remporter le championnat constructeurs, mais ce sera pour la prochaine course. Au championnat pilotes, Rosberg possède désormais 17 points d’avance sur Hamilton avec cinq courses à disputer.

  • Meilleur tour : N. Rosberg : 1'36"424
  • Le classement du GP : 
1er
D. Ricciardo
2ème
M. Verstappen
3ème
N. Rosberg
4ème
K. Raikkonen
5ème
V. Bottas
6ème
S. Perez
7ème
F. Alonso
8ème
N. Hulkenberg
9ème
J. Button
10ème
J. Palmer
11ème
C. Sainz
12ème
M. Ericsson
13ème
F. Massa
14ème
D. Kvyat
15ème
E. Ocon
16ème
P. Wehrlein

* ....

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 28/09/2016 - 21:14
Dernière modification : 05/10/2016 - 21:30
Catégorie : Saison 2016
Page lue 244 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 640

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 5
^ Haut ^