Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2017 - GP d'Espagne

 

 

Les essais qualificatifs :

Les pilotes s’apprêtent à disputer la première séance de qualifications en Europe cette saison et deux des quatre favoris ont été touchés par des problèmes mécaniques ce matin.

Vettel s’est arrêté dans la voie des stands et une fuite d’eau a été trouvée sur sa Ferrari, ce qui a poussé l’équipe italienne à installer un nouveau moteur sur la SF-70H de l’Allemand. L’Allemand a d’ailleurs quelques mots de remerciement pour ses mécaniciens dans son tour d’installation.

Victime lui aussi d’une fuite d’eau ce matin, Valtteri Bottas possède l’ancien moteur sur sa voiture et devrait en voir ses performances amoindries, ce qui pourrait lui poser problème pour se battre pour la pole position.

  •  1ere partie :

Avec plus de deux secondes d’écart entre les deux composés pneumatiques les plus tendres, personne n’aura d’autre choix que de chausser les pneus tendres pour participer à cette Q1.

Coup de théâtre dès le début de cette séance puisque quelques secondes après avoir remercié son équipe, Vettel est au ralenti et son ingénieur de course lui indique d’arrêter la voiture. Après avoir demandé s’il y est contraint, il reçoit l’ordre de tenter de ramener sa monoplace blessée au garage.

Le drapeau jaune est agité tout juste après car Romain Grosjean est parti en tête à queue à la chicane ! C’est la confirmation des difficultés rencontrées par les pilotes sur ce freinage en appui, car c’est l’arrière de la voiture qui a décroché.

Vettel a finalement continué son chemin et signe la première référence en 1’20"939, probablement dans un état d’esprit assez peu confiant. Bottas se place dans le même dixième que l’Allemand tandis que Lewis Hamilton améliore en 1’20"511.

Ericsson signe un très bon temps, bien qu’à plus de deux secondes des meilleurs, en devançant provisoirement les Haas, Stroll et Vandoorne. Sainz et Massa prennent les quatrième et cinquième places provisoires, avant que les Red Bull ne s’intercalent.

Alonso prend la septième place provisoire et semble tirer un regain de performance à la simple idée d’être devant son public. Räikkönen signe enfin son premier tour chronométré à six dixièmes de Lewis Hamilton.

Pérez et Ocon se placent dans le top 10 provisoire, à cinq minutes du terme de cette Q1. Force India aurait-elle suivi un programme différent des autres équipes jusqu’à ce matin ? Ce sont en tous cas les Haas qui semblent en difficulté pour le moment et vont devoir maximiser leur dernière tentative.

Räikkönen continue de tourner pour chercher de la performance et améliore, à deux dixièmes de Lewis Hamilton. Grosjean améliore et remonte au septième rang. Une progression fulgurante pour le Français et une confirmation des faibles écarts entre les équipes poursuivantes, car même les Sauber semblent capables de rester dans une fourchette de plus ou moins deux secondes des leaders !

Magnussen suit son équipier et remonte à la huitième place, avec cependant moins d’une demi-seconde de marge sur la première place éliminatoire. Wehrlein améliore à son tour mais de peu, tout comme Alonso qui revient à la dixième place. Hulkenberg est seulement douzième, Ericsson ne se met pas à l’abri et va être éliminé tout comme Vandoorne et Stroll.

Surprise avec Kvyat qui n’améliore pas et reste 20e ! Le Russe n’y est pas ce week-end. Ericsson est le premier éliminé devant un trio qui est malheureusement habitué à ne pas franchir cette étape, à savoir Palmer, Stroll et Vandoorne, et donc Kvyat qui fermera la marche demain au départ.

  •  2ème partie : 

Les Mercedes sortent immédiatement des stands et Bottas se rate au premier virage de sa tentative chronométrée. Il effectue un petit blocage qui ne devrait pas avoir abîmé les pneus qu’il est censé utiliser au départ demain.

Hamilton signe la première référence en 1’20"210, quatre dixièmes devant Kimi Räikkönen qui établit un temps similaire à sa première tentative de Q1 et dont l’ingénieur de piste semble assurer qu’il est capable d’aller aussi vite que Lewis Hamilton.

Bottas signe son premier temps en 1’20"300, soit moins d’un dixième plus lent que son équipier ! Le Finlandais semble pouvoir se battre pour la pole position malgré son moteur non évolué, changé ce midi.

Sainz est également très rapide devant ses compatriotes puisqu’il s’empare provisoirement de la quatrième place avant d’être dépassé par Ricciardo et Verstappen. Ocon suit pour le moment l’Espagnol et en devance un autre après un beau chrono d’Alonso.

Vettel signe un temps de 1’20"295, soit 85 millièmes de retard sur Hamilton et 5 millièmes de seconde plus rapide que Bottas. Les écarts sont très faibles et il semble que nous ayons trois voire quatre candidats à la pole position.

Après la première tentative de chaque pilote, il y a cinq dixièmes entre la 7e et la 14e place, le passage en Q3 est décidément très cher cette saison. Devant, les Red Bull se sont rapprochées à une demi-seconde de la meilleure performance de Lewis Hamilton.

Nico Hulkenberg lance les hostilités pour cette deuxième tentative et neuf pilotes sont en piste pour se disputer quatre places en Q3, tandis que les Mercedes, Ferrari et Red Bull ne reprennent pas la piste.

Hulkenberg et Grosjean améliorent leur premier secteur, contrairement à Alonso. Le pilote Renault prend la 8e place provisoire alors que Grosjean se rate encore à la chicane et rentre aux stands !

Alonso prend la 7e place provisoire, battu par Ocon. Massa prend la 8e place, Wehrlein améliore légèrement mais ce n’est pas suffisant. Magnussen élimine Sainz et Pérez, dernier à passer la ligne, est 9e !

Les deux Force India sont en Q3, mais c’est surtout Fernando Alonso qui y parvient au volant de sa catastrophique MCL32 !

Magnussen est éliminé, tout comme Sainz et Hulkenberg. Grosjean paye son erreur cash et partira 14e demain juste devant Wehrlein.

  •  3ème partie :

La pole position devrait se jouer entre les pilotes Mercedes et Sebastian Vettel, qui se tenaient en un seul dixième en Q2, voire Kimi Räikkönen si le Finlandais arrive à trouver de nouveau un bon rythme.

Derrière les Red Bull, qui ne devraient pas jouer mieux que la 4e place, les deux Force India et la Williams de Massa vont viser une 7e place tandis qu’Alonso aura fort à faire pour faire mieux que 10e.

Bottas s’élance le premier devant Hamilton et Vettel. Ces deux derniers sont d’ailleurs dans le même dixième au premier secteur. Bottas est en avance sur Hamilton et Vettel au deuxième secteur !

Le Finlandais glisse dans le dernier virage et signe un 1’19"390 ! Hamilton est en 1’19"149 et devance Bottas de deux dixièmes ! Räikkönen prend la 3e place provisoire devant Vettel, relégué à quatre dixièmes. Bottas peut viser la pole dans sa deuxième tentative s’il ne fait pas d’erreur.

Verstappen prend la 5e place provisoire devant Ricciardo tandis que les quatre autre pilotes ne vont faire qu’une tentative. Vettel se plaint de ne pas avoir eu le déploiement d’énergie qu’il voulait et pourrait améliorer nettement lors de son deuxième essai.

Les quatre pilotes n’ayant pas encore signé de temps sortent des stands à environ trois minutes de la fin de séance, suivis par les Mercedes et Daniel Ricciardo. Les dix pilotes finissent par prendre la piste pour aller chercher le meilleur résultat possible.

Bottas est en avance au premier secteur et Hamilton possède deux centièmes d’avance sur le Finlandais ! Ocon a raté son tour chronométré et se retrouve trois dixièmes derrière Fernando Alonso !

Bottas est légèrement en avant dans le deuxième secteur mais rate encore son dernier secteur ! Hamilton n’améliore pas mais garde la pole position provisoire. Vettel améliore mais ne bat pas Hamilton, avec cinq centièmes de retard ! Räikkonen en termine et n’améliore pas !

Hamilton est en pole devant Vettel puis une deuxième ligne toute finlandaise avec Bottas et Räikkönen. Les Red Bull suivent en troisième ligne, Verstappen devant Ricciardo pour une demi-seconde.

Mais le miracle a eu lieu derrière puisque c’est Fernando Alonso qui a signé le septième temps ! L’Espagnol partira en quatrième ligne devant son public et devance Pérez, Massa et Ocon.

  • Résultat des qualifications : 
Pos.
Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:20.511 1:20.210 1:19.149
2 Sebastian Vettel Ferrari 1:20.939 1:20.295 1:19.200
3 Valtteri Bottas Mercedes AMG 1:20.991 1:20.300 1:19.373
4 Kimi Raikkonen Ferrari 1:20.742 1:20.621 1:19.439
5 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 1:21.430 1:20.722 1:19.706
6 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 1:21.704 1:20.855 1:20.175
7 Fernando Alonso McLaren Honda 1:22.015 1:21.251 1:21.048
8 Sergio Perez Force India Mercedes 1:21.998 1:21.239 1:21.070
9 Felipe Massa Williams Mercedes 1:22.138 1:21.222 1:21.232
10 Esteban Ocon Force India Mercedes 1:21.901 1:21.148 1:21.272
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Kevin Magnussen Haas Ferrari 1:21.945 1:21.329  
12 Carlos Sainz Toro Rosso Renault 1:21.941 1:21.371  
13 Nico Hulkenberg Renault F1 1:22.091 1:21.397  
14 Romain Grosjean Haas Ferrari 1:21.822 1:21.517  
15 Pascal Wehrlein Sauber Ferrari 1:22.327 1:21.803  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:22.332    
17 Jolyon Palmer Renault F1 1:22.401    
18 Lance Stroll Williams Mercedes 1:22.411    
19 Stoffel Vandoorne McLaren Honda 1:22.532    
20 Daniil Kvyat Toro Rosso Renault 1:22.746    
  • Grille de départ : 
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"149 S. Vettel
  1'19"200
V. Bottas pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"373 K. Raikkonen
  1'19"439
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"706 D. Ricciardo
  1'20"175
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"048 S. Perez
  1'21"070
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"232 E. Ocon
  1'21"272
K. Magnussen pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"329 C. Sainz
  1'23"371
N. Hulkenberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"397 R. Grosjean
  1'21"517
P. Wehrlein pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"803 M. Ericsson
  1'22"332
J. Palmer pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"401 L. Stroll
  1'22"411
D. Kvyat pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"746 S. Vandoorme*
  '22"532
* S. Vandoorme est pénalisé de 10 places suite au changement du boitier électrique sur son moteur.

La course :

La cinquième manche de la saison se dispute sur le circuit de Barcelone, théâtre depuis de nombreuses années du Grand Prix d’Espagne, mais aussi du retour en Europe.

Suite à un petit problème sur le moteur de Vandoorne, McLaren a encore été contrainte de changer des pièces qui infligent une nouvelle pénalité de dix places au Belge. Heureux dans son malheur, il ne perdra qu’une place puisqu’il s’est qualifié 19e.

La météo est au beau fixe au nord de l’Espagne et les températures devraient suffire à imposer une stratégie à deux voire trois arrêts car les pneus les plus résistants, les durs, ne seront pas utilisés cet après-midi à cause de performances médiocres.

Tous les pilotes partent en pneus tendres neufs afin d’essayer de faire un premier relais correct. Le tour de chauffe se passe sans encombres malgré un départ légèrement poussif pour Fernando Alonso.

Vettel prend le meilleur envol et se porte à hauteur de la Mercedes de Hamilton tandis que derrière, Bottas, Räikkönen et les Red Bull prennent un très bon départ ! A trois de front, Bottas, Räikkönen et Verstappen se touchent et la Ferrari subit une rupture de suspension, la course du Finlandais est terminée tandis que Verstappen a un souci d’aileron voire de suspension !

Vettel mène devant Hamilton, Bottas et Ricciardo. Derrière, Pérez et Ocon sont en embuscade devant Hulkenberg, Magnussen, Sainz et Grosjean ! Alonso a été poussé hors de la piste dans le premier virage et pointe à la onzième place. Felipe Massa a également été touché dans l’incident du premier tour.

Verstappen abandonne à son tour, la Red Bull est poussée au fond du garage ! Massa et Palmer passent par les stands.

Comme à son habitude, Sainz est à l’aise à Barcelone et attaque Magnussen qui ferme la porte ! Les deux hommes perdent un peu de temps et sont sous la menace de Grosjean et Alonso qui roulent roues dans roues.

La direction de course annonce qu’aucune pénalité ne sera infligée à Räikkönen et Verstappen suite au contact du premier tour puisque les deux hommes ont de toute manière abandonné.

Massa est en revanche sous enquête pour avoir envoyé Fernando Alonso hors de la piste, bien que cela ait coûté au Brésilien une crevaison.

Vettel roule environ un dixième plus vite que Hamilton par tour et pointe, après sept boucles, deux secondes et demie devant le Britannique. Bottas est déjà à plus de huit secondes et n’arrive pas à suivre le rythme des deux leaders.

Plus rapide que Grosjean, Fernando Alonso explique à son équipe être retenu par le Français et il se pourrait qu’il décide conjointement avec ses ingénieurs d’anticiper son arrêt. Devant, Mercedes demande à Bottas de hausser son rythme puisqu’il rend six dixièmes au tour à Vettel et Hamilton et qu’il ne permet pas à Mercedes, pour le moment, de jouer à deux contre un avec Vettel.

Ce dernier signe d’ailleurs le meilleur tour en course en 1’25"806 pendant que Hamilton améliore le sien en 1’25"899.

Carlos Sainz s’impatiente derrière Magnussen qui se défend très bien en utilisant toute la largeur de la piste pour conserver sa 8e place. Grosjean et Alonso se rapprochent de nouveau des deux hommes et l’Espagnol est vraiment collé à la Haas du Français.

Vettel fait une petite erreur et Hamilton lui reprend quelques dixièmes pour la première fois depuis plusieurs boucles. Les commissaires annoncent qu’aucune pénalité ne sera infligée à Massa pour l’incident du premier tour. En revanche, il semblerait que Bottas soit également sous enquête puisque c’est lui qui a touché Räikkönen et envoyé le Finlandais dans Verstappen, causant l’abandon des deux hommes.

Alonso s’arrête après 12 tours pour ne pas perdre plus de temps derrière Grosjean ! Il est suivi dans la voie ds stands par Stroll puis Vandoorne qui passe derrière son équipier dans le garage McLaren.

Hamilton inverse la tendance et repasse en dessous des deux secondes de retard derrière Vettel, sur ordre de son équipe qui espère le faire passer devant l’Allemand pendant les arrêts.

En lutte depuis le début de course, Magnussen et Sainz s’arrêtent et manquent de s’accrocher en ressortant, Sainz passe par l’herbe d’un geste rageur à l’accélération ! L’Espagnol se plaint d’avoir été poussé par le pilote Haas.

Vettel s’arrête à son tour et repart quatrième, il va maintenant falloir accélérer rapidement pour l’Allemand mais aussi ne pas perdre de temps derrière la Red Bull de Ricciardo, dont il est ressorti à quelques dixièmes.

Bottas ne sera pas pénalisé pour l’incident du départ mais les commissaires notent en revanche l’incident entre Magnussen et Sainz dans la voie des stands.

Vettel perd un peu de temps derrière Ricciardo mais se débarrrasse de la Red Bull dans la ligne droite au moment où Lewis Hamilton signe le meilleur tour en course ! L’Allemand a intérêt à accélérer s’il veut faire ressortir le pilote Mercedes derrière lui.

Hulkenberg s’arrête à son tour et ressort devant Magnussen et Sainz qui ont tous deux dépassé Daniil Kvyat. Le Russe n’est nulle part, comme hier, et laisse simplement ses concurrents passer.

Vettel signe le meilleur temps en course en 1’24"901, soit plus d’une seconde de mieux que Hamilton dans la 16e boucle ! Ocon rentre à son tour tandis que Magnussen se plaint du comportement de Sainz dont il estime qu’il aurait pu l’entraîner avec lui dans un accident en roulant dans l’herbe.

Hamilton poursuit en piste malgré le temps perdu face à Vettel, peut-être pour tenter une stratégie en deux arrêts, mais perd maintenant deux secondes au tour sur Vettel ! Kvyat résiste à Alonso qui se montre pressant pour le gain de la 13e place.

Hamilton roule plus lentement que Bottas et semble avoir du mal à garder le cap physiquement au volant, ce qui est très étonnant venant du triple champion du monde. Pérez s’arrête à son tour et repart juste devant Ocon, les deux hommes réalisent de nouveau une performance fantastique pour Force India.

Hamilton reprend ses esprits et accélère mais perd encore une seconde sur Vettel qui est revenu à 15 secondes ! Grosjean s’arrête alors qu’il avait hérité de la 5e place suite aux arrêts de ses concurrents et repart derrière Sainz.

De nouveau, les commissaires choisissent de laisser les pilotes se battre et ne pénalisent pas Sainz et Magnussen pour le rodéo de l’Espagnol dans la voie des stands. Le ralenti montre que les mécaniciens de Force India ont perdu du temps au moment de retirer la roue avant de la monoplace de Pérez.

Hamilton s’arrête au tiers de la course ! Il ressort troisième, nettement derrière Sebastian Vettel qui est en train de revenir sur Valtteri Bottas qui ne s’est toujours pas arrêté ! La Ferrari est pour l’instant plus à son avantage que les Mercedes.

Ricciardo s’arrête en même temps que Hamilton et les deux hommes sont ressortis en pneus médiums, contrairement à Vettel qui a chaussé lors de son arrêt un deuxième train de pneus tendres. Le voila revenu dans le sillage de Valtteri Bottas qui va devoir retenir la Ferrari pour faire le jeu de Hamilton !

Vettel attaque avec le DRS mais Bottas garde l’extérieur et défend sa position ! C’est maintenant Vettel qui perd deux secondes au tour sur Hamilton grâce à Bottas qui fait magnifiquement le jeu de son équipe ! Le Finlandais se rate mais garde la première place et fait perdre une seconde pleine de plus à Vettel, quelle mauvaise opération pour lui !

Bien décidé à passer, Vettel feint de passer à gauche et plonge à droite, met deux roues dans l’herbe et attaque à l’intérieur de la Mercedes pour prendre la tête de la course !

Selon la tenue des pneus médiums, s’ils permettent à Hamilton d’aller au bout de la course, Vettel a peut-être perdu gros, d’autant que Bottas laisse passer Hamilton au tour suivant dans la ligne droite des stands.

Le Finlandais effectue son premier arrêt et ressort à 29 secondes de Vettel, seulement 6 secondes devant Ricciardo. La lutte pour la victoire va se jouer entre Vettel et Hamilton !

De manière surprenante, Wehrlein ne s’est pas encore arrêté et continue à tourner dans des temps corrects, il est 7e et pourrait bien tenter un seul arrêt !

Ericsson dépasse Alonso et relègue ce dernier à la 14e place. L’euphorie aura été de courte durée pour celui qui s’envolera pour Indianapolis dans la soirée, afin de commencer demain les essais pour la classique américaine qui se disputera dans deux semaines. Meilleur tour en course pour Valtteri Bottas qui reprend une seconde au tour à Vettel et deux à Hamilton.

L’ingénieur de Lewis Hamilton lui demande d’accélérer le rythme pour réduire l’écart, ce que le pilote ne pense pas possible dans l’état actuel des choses. Il faudra attendre que chacun ait changé de gommes et que la Mercedes soit en pneus tendres face aux médiums de la Ferrari.

Les affaires du Britannique ne s’arrange pas lorsqu’il double Marcus Ericsson, perdant une poignée de dixièmes supplémentaires sur la manœuvre. Alonso s’arrête une deuxième fois.

Massa attaque Vandoorne, le Belge met un coup de volant et va toucher la Williams, ce qui provoque une rupture de suspension immédiate ! La voiture de sécurité virtuelle est déployée car la McLaren s’immobilise dans les graviers du premier virage. Une résistance inutile qui coûte cher au Belge.

Wehrlein en profite pour s’arrêter pour la première fois de la course. Il est accompagné aux stands par Hulkenberg, Magnussen, Kvyat et Ericsson.

Les deux Force India rentrent également coup sur coup tandis que les mécaniciens de Mercedes se préparent mais Hamilton ne rentre pas.

Sainz et Grosjean rentrent également aux stands et l’Espagnol ressort devant Kevin Magnussen.

Hamilton rentre finalement aux stands et ressort à 24 secondes de Vettel ! La course est relancée de manière un peu anarchique et Sainz attaque Wehrlein qui se défend héroïquement.

Sebastian Vettel va devoir s’arrêter rapidement car il perd beaucoup de temps face aux pneus neufs de Hamilton, et la Scuderia s’exécute ! Ce n’était pas une superbe idée de ne pas le faire rentrer un tour plus tôt.

Les deux hommes sont côte à côte ! Vettel tient sa place et garde la première place mais l’Allemand n’a aucune marge et des pneus moins bons !

Hamilton est revenu en piste de manière désorganisée mais il semblerait que ce soit surtout un incident de course car le Britannique se plaint d’avoir été poussé hors piste.

Il attaque au tour suivant avec le DRS et les pneus tendres de la Mercedes font un effet non négligeable !

Panne moteur pour Bottas ! Mercedes avait mis l’ancien moteur dans la W08 hier et celui-ci n’a pas tenu ! Devant, Vettel et Hamilton sont dans le trafic et Vettel se fait une place au milieu de Haas en profitant du DRS.

Sainz ne se montre pas très coopératif pour laisser passer les leaders mais les deux hommes s’en défont, ainsi que de Wehrlein.

L’écart est toujours de six dixièmes entre Vettel et Hamilton, le Britannique a l’avantage du rythme de ses gommes mais va devoir les économiser puisqu’il doit parcourir 28 tours en tendres. Derrière, c’est Daniel Ricciardo qui signe le meilleur tour en course !

La zone de DRS est toujours difficile pour Vettel qui voit Hamilton revenir, mais il garde l’avantage ! C’est très serré entre les deux pilotes qui totalisent, à eux deux, sept couronnes mondiales.

Vettel se sert de Nico Hulkenberg pour avoir le DRS et se mettre à l’abri de Lewis Hamilton durant une boucle supplémentaire. Ils ne sont plus que 5 dans le même tour !

Carlos Sainz n’a pas réussi à se défaire de Wehrlein et son équipe lui met la pression, ce qui pousse l’Espagnol à renvoyer son ingénieur dans les cordes en lui disant de le laisser tranquille.

Meilleur tour pour Hamilton qui est dans le sillage de la Ferrari et plonge à l’extérieur ! Il le passe avant même le premier virage et prend la tête de la course !

Vettel dit à la radio qu’il n’avait aucune chance et son ingénieur lui conseille de ne pas laisser tomber puisque Hamilton pourrait rencontrer des difficultés avec ses gommes en toute fin de course. Cependant, la Mercedes a déjà pris deux secondes de marge en un seul tour.

Hamilton se plaint de la surchauffe de ses gommes et annonce devoir gérer leur température. Prévenu par radio des ennuis de son rival, Vettel s’agace : "Ils auraient pu surchauffer plus tôt, quand j’étais devant lui".

A quinze tours de l’arrivée, Hamilton possède un peu plus de deux secondes d’avance sur Vettel et près d’une minute sur Ricciardo ! Pérez et Ocon suivent au pied du podium pour ce qui serait un résultat énorme de Force India. Hulkenberg est sixième devant Wehrlein qui marquerait également des points très importants pour Sauber. L’Allemand devance Sainz, Magnussen et Kvyat mais va voir son temps augmenté de 5 secondes après une pénalité reçue pour son entrée dans les stands.

Marcus Ericsson prend la 12e place à Lance Stroll, ce qui ne va pas arranger la cote du pilote Williams qui est désormais juste devant Massa, alors que le Brésilien a vécu une crevaison en début de course.

Wehrlein se détache de Sainz et surtout de Magnussen, à qui il reprend en moyenne sept dixièmes au tour, et l’Allemand est en train d’assurer une 8e place pour Sauber.

Massa bloque complètement Sebastian Vettel, comme dans le dernier tour à Sotchi il y a deux semaines, mais c’est carrément 1.4s que Vettel a perdu derrière le Brésilien ! C’est inacceptable pour un pilote aussi expérimenté que Massa.

Alonso en a profité pour se rapprocher du pilote Williams et l’a dépassé pour la quatorzième place, puis s’attaque à Stroll !

Le pilote McLaren va terminer 13e mais son équipe est partie pour être la seule à ne pas avoir ouvert son compteur puisque Pascal Wehrlein tient son meilleur résultat en Formule 1 avec une 8e place virtuelle.

Hamilton signe le meilleur tour en course à deux boucles de l’arrivée, ce qui pourrait lui offrir le hat trick puisqu’il a déjà la pole et que la victoire lui tend les bras. Massa dépasse Stroll mais les Williams vont faire un tir groupé aux 14e et 15e places.

Crevaison pour Magnussen ! Pas de chance pour le Danois qui laisse passer Kvyat et Grosjean qui vont finir 9e et 10e. Stroll n’est nulle part et a perdu la 15e place au profit de Palmer, le Canadien roule à plus de six secondes !

Hamilton remporte le Grand Prix d’Espagne ! Il devance Sebastian Vettel et revient à six points au championnat, quelle bataille entre les deux hommes !

Daniel Ricciardo signe son premier podium de la saison et devance Pérez et Ocon qui marquent 22 points pour Force India ! La quatrième place est plus que jamais dans leur viseur avec une belle avance sur Williams qui ne marque aucun point, et c’est le meilleur résultat en carrière pour le Français.

Hulkenberg marque huit points pour Renault grâce à sa 6e place et devance Wehrlein (qui perd la 7e place mais signe son meilleur résultat en carrière). Sainz prend donc la 7e place devant l’Allemand. Kvyat et Grosjean complètent le top 10.

  • Meilleur tour : L. Hamilton : 1'23"593
  • Le classement du GP : 
1er
L. Hamilton
2ème
S. Vettel
3ème
D. Ricciardo
4ème
S. Perez
5ème
E. Ocon
6ème
N. Hulkenberg
7ème
C. Sainz
8ème
P. Wehrlein
9ème
D. Kvyat
10ème
R. Grosjean
11ème
M. Ericsson
12ème
F. Alonso
13ème
F. Massa
14ème
K. Magnussen
15ème
J. Palmer
16ème
L. Stroll

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 02/04/2017 - 21:58
Dernière modification : 14/05/2017 - 21:59
Catégorie : Saison 2017
Page lue 242 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 9
^ Haut ^