Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2018 - GP d'Australie

 
Melbourne.PNG

 

Les essais qualificatifs :

Après la troisième séance d’essais libres perturbée par la pluie, c’est sur une piste sèche mais évolutive que les pilotes prennent part à la qualification. Le ciel encore un peu menaçant ne devrait plus déverser la moindre goutte d’eau pour aujourd’hui et les pilotes vont pouvoir se lancer en piste sans craintes.

On rappelle que Daniel Ricciardo aura une pénalité de trois places sur la grille de départ, ici à Melbourne, pour ne pas avoir assez ralenti sous drapeau rouge. L’Australien perdra donc trois positions par rapport au temps qu’il signera.

  •  1ere partie :

Comme c’est le cas depuis 2006, la qualification est séparée en trois parties et à l’issue de cette première partie, appelée Q1, les cinq pilotes les plus lents seront éliminés.

Charles Leclerc se fait une frayeur avec une grosse glissade en sortie de virage. Nico Hulkenberg signe la première référence mais se fait dépasser par les deux Haas, par Sergio Pérez et par Carlos Sainz. Mais c’est Kimi Räikkönen qui signe la première grosse référence en 1’23"616.

Sebastian Vettel, gêné dans son premier tour rapide, se place à trois dixièmes. Lewis Hamilton signe le deuxième temps en 1’23"802, rapidement dépassé par son équipier, Valtteri Bottas, qui s’intercale entre les deux premiers.

Räikkönen améliore en 1’23"096 et devance rapidement les deux Red Bull qui se placent aux deuxième et troisième places. Malgré le meilleur temps absolu dans le premier partiel, Hamilton échoue à moins de deux dixièmes du meilleur temps pour son deuxième tour chronométré.

Peu après la moitié de cette Q1, les Sauber, les Toro Rosso et les Williams semblent menacées par une éventuelle élimination, tout comme les Force India et Kevin Magnussen.

Les temps progressent grandement et Marcus Ericsson grimpe au 12e rang, là où Charles Leclerc ne signe que le 19e temps provisoire, avec seulement six dixièmes entre les deux hommes.

Lewis Hamilton s’empare du meilleur temps provisoire lors de sa troisième tentative. Derrière les Mercedes, les Ferrari et les Red Bull, ce sont les McLaren et les Renault qui complètent le top 10 provisoire, mais Romain Grosjean améliore et prend le sixième temps !

La piste évolué énormément comme prévu et cela se jouera encore une fois dans les dernières secondes de cette Q1. Magnussen prend le huitième temps provisoire et Esteban Ocon le dixième.

Les pilotes Williams et surtout Nico Hulkenberg se relancent, ce dernier et Lance Stroll progressent, mais pas Sergey Sirotkin. Hulkenberg se met à l’abri, tout comme les McLaren.

Brendon Hartley améliore et signe le 16e temps, ce qui ne lui permet pas de passer en Q2. Il est éliminé tout comme Ericsson, Leclerc, Sirotkin et son équipier Pierre Gasly.

  •  2ème partie : 

La pluie menace de nouveau l’Albert Park et les nuages ont massivement fait leur apparition au dessus de Melbourne. La météo est très instable et ce qui paraissait comme une certitude tout à l’heure n’est plus très sûr.

Kimi Räikkönen est décidément à l’aise et signe le meilleur temps en 1’22"507, avec déjà trois dixièmes d’avance sur Verstappen. Vettel signe le deuxième temps mais Lewis Hamilton signe un 1’22"051 qui constitue le nouveau record de la piste !

Bottas signe le quatrième temps provisoire devant les deux pilotes Red Bull, qui sont en 1’22"8 tous les deux avec les pilotes super tendres. Clairement, l’équipe autrichienne tente de ne pas partir avec le composé le plus tendre demain.

Alonso s’inquiète de la météo et demande à son équipe d’anticiper sa deuxième tentative, bien qu’il soit pour le moment septième. Nico Hulkenberg s’est loupé et n’a pas de temps, tout comme Esteban Ocon, à cinq minutes du terme de cette Q2.

Tout le monde ressort à moins de trois minutes du terme, même les six premiers pilotes qui sont pourtant largement à l’abri. Il y a en effet huit dixièmes d’écart entre le premier et le sixième, et le même écart entre le sixième et le septième !

Les deux Haas remontent au septième et huitième rangs après leur dernière tentative. Vandoorne se rate et ne progresse pas, il est éliminé après ne pas avoir amélioré, tout comme Fernando Alonso qui ne bat pas les Renaut et les Haas.

Vettel prend le meilleur temps absolu en 1’21"944 pour envoyer un gros signal aux Mercedes ! Alonso, Vandoorne, Pérez, Stroll et Ocon sont éliminés. Les McLaren déçoivent un peu après une Q1 prometteuse, et les Haas continuent de surprendre en allant en Q3. Ocon, 15e, se plaint d’avoir été gêné par Grosjean.

  •  3ème partie :

Le soleil continue de jouer avec les nerfs des pilotes et revient pour la Q3, et la séance est interrompue au bout de trois minutes après un énorme crash de Bottas ! Le Finlandais a mis deux roues dans l’herbe au premier virage et s’est écrasé dans le mur à la sortie du deuxième.

La Mercedes blessée est immobilisée au milieu de ses débris et la session et arrêtée car un gros travail de nettoyage va être nécessaire par les commissaires. Le plus important est que le Finlandais est sorti par ses propres moyens de la W09.

La séance reprend après une interruption d’une dizaine de minutes et le drapeau de changement d’adhérence est agité là où Bottas a eu son accident, pour des "fluides hydrauliques" en piste.

Ricciardo étant pénalisé et Bottas accidenté, c’est potentiellement une cinquième place sur la grille que se disputeront les Haas et les Renault !

D’entrée de jeu, la lutte pour la pole est acharnée ! Hamilton signe un temps de 1’22"051, Verstappen échoue à 61 millièmes et Räikkönen à deux dixièmes ! Vettel franchit la ligne et échoue provisoirement à 34 millièmes ! Il y a trois pilotes en 61 millièmes après une tentative ! Et Verstappen se plaint d’un manque de grip à l’avant.

Romain Grosjean sort des stands derrière Carlos Sainz et décide de dépasser l’Espagnol par la droite dans la voie des stands... Une manœuvre totalement incompréhensible qui l’expose à une pénalité alors que sa voiture pourrait lui permettre de jouer la cinquième place.

Hamilton signe un énorme chrono dans le premier secteur, tandis que Grosjean prend le sixième temps, battu par Magnussen. Hamilton sort un gros temps dans le deuxième secteur et ses rivaux ne semblent pas en mesure de suivre.

Il franchit la ligne en 1’21"164 ! Huit dixièmes de mieux que le meilleur temps de Vettel en Q2 ! Räikkönen échoue à six dixièmes, Verstappen églement, et Vettel aussi !

Hamilton signe une pole position hallucinante devant Räikkönen qui partira en première ligne. Vettel et Verstappen seront en deuxième ligne devant les Haas de Magnussen et Grosjean en troisième ligne, si Grosjean n’est pas pénalisé, puisque Ricciardo a fait le cinquième temps et prendra trois places de pénalité.

Verstappen s’est totalement raté dans un virage, ce qui aurait pu le propulser en première ligne. Restez sur Nextgen-Auto.com pour les réactions des pilotes et évidemment, pour savoir si Romain Grosjean sera pénalisé et connaître les raisons pour lesquelles il a fait cette manœuvre.

  • Résultat des qualifications : 
Pos.
Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:22.824 1:22.051 1:21.164
2 Kimi Raikkonen Ferrari 1:23.096 1:22.507 1:21.828
3 Sebastian Vettel Ferrari 1:23.348 1:21.944 1:21.838
4 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 1:23.483 1:22.416 1:21.879
5 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 1:23.494 1:22.897 1:22.152
6 Kevin Magnussen Haas Ferrari 1:23.909 1:23.300 1:23.187
7 Romain Grosjean Haas Ferrari 1:23.671 1:23.468 1:23.339
8 Nico Hulkenberg Renault F1 1:23.782 1:23.544 1:23.532
9 Carlos Sainz Renault F1 1:23.529 1:23.061 1:23.577
10 Valtteri Bottas Mercedes AMG 1:23.686 1:22.089 -.—.---
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Fernando Alonso McLaren Renault 1:23.597 1:23.692  
12 Stoffel Vandoorne McLaren Renault 1:24.073 1:23.853  
13 Sergio Perez Force India Mercedes 1:24.344 1:24.005  
14 Lance Stroll Williams Mercedes 1:24.464 1:24.230  
15 Esteban Ocon Force India Mercedes 1:24.503 1:24.786  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Brendon Hartley Toro Rosso Honda 1:24.532    
17 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:24.556    
18 Charles Leclerc Sauber Ferrari 1:24.636    
19 Sergey Sirotkin Williams Mercedes 1:24.922    
20 Pierre Gasly Toro Rosso Honda 1:25.295    
  • Grille de départ : 
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"164 K. Raikkonen
  1'21"828
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"838 M. Verstappen
  1'21"879
K. Magnussen pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"187 R. Grosjean
  1'23"339
N. Hulkenberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"532 D. Ricciardo*
  1'22"152
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"577 F. Alonso
  1'23"692
S. Vandoorne pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"853 S. Perez
  1'24"005
L. Stroll pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"230 E. Ocon
  1'24"786
V. Bottas** pour_grille_de_depart.GIF  
pas de temps B. Hartley
  1'24"532
M. Ericsson pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"556 C. Leclerc
  1'24"636
S. Sirotkin pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"922 P. Gasly
  1'25"295
* D. Ricciardo est pénalisé de 3 places suite à un excès de vitesse sous drapeau rouge lors des essais libres.
** V. Bottas est pénalisé de 5 places suite au changement de sa boite de vitesses.

La course :

Il fait beau à Melbourne pour le départ et Valtteri Bottas part 15e après les changements effectués sur sa monoplace. Le tour de formation se passe sans incident et les pilotes viennent s’aligner sur la grille avec les gommes sèches, en attendant peut-être la pluie pour plus tard.

Les feux s’éteignent et c’est parti ! Hamilton garde la tête devant les deux Ferrari et Kevin Magnussen prend la quatrième place au départ devant Max Verstappen ! Romain Grosjean suit les deux hommes devant Nico Hulkenberg, Daniel Ricciardo, Carlos Sainz et Fernando Alonso pour le top 10 au premier tour !

Brendon Hartley est passé par les stands et reparti dernier. Max Verstappen se fait pressant sur Magnussen mais ne parvient pas à dépasser la Haas ! Alonso est toujours coincé derrière Sainz après un échange musclé au premier tour.

Le ralenti du départ montre un très bon envol de Pierre Gasly, qui est 17e, et de Magnussen qui a réussi à profiter du blocage sur la trajectoire de Verstappen par Sebastian Vettel.

A l’entrée du cinquième tour, Ricciardo a dépassé Hulkenberg pour le gain de la sixième place. L’Australien a presque effacé les trois positions perdues avec sa pénalité.

Le premier abandon de la saison est au crédit de Sergey Sirotkin avec un problème de freins au septième tour, suivi au tour suivant par Marcus Ericsson, dont la Sauber a eu un problème mécanique. Déjà deux abandons, coup sur coup !

Plus loin, Valtteri Bottas peine à remonter et n’a gagné que deux places au bout de 10 tours, en dépassant Esteban Ocon dans la neuvième boucle. Cela montre à quel point les dépassements ne sont pas évidents.

Tête à queue pour Max Verstappen ! Bloqué derrière Magnussen avec ses gommes plus dures, le Néerlandais a fait un 360 degrés au premier virage ! Le Néerlandais se fait dépasser par Grosjean, Ricciardo et Hulkenberg suite à cette erreur. Ricciardo tente d’attaquer Grosjean mais la Haas profite d’un train de pneus ultra-tendres pour résister face aux super-tendres de Ricciardo.

Au 12e tour, Kimi Räikkönen parvient à augmenter un peu son rythme et revient à deux secondes de Lewis Hamilton. La stratégie et le train de pneus qui sera installé en deuxième partie de course auront une importance cruciale.

Au 15e tour, Pierre Gasly est au ralenti et de la fumée s’échappe de l’arrière de sa monoplace pour ce qui semble être un premier caprice du moteur Honda, et Toro Rosso demande à son pilote de rentrer pour abandonner.

Ferrari demande à Räikkönen de hausser son rythme, certainement à l’approche de son arrêt aux stands, tandis que Max Verstappen se plaint du comportement de sa Red Bull en virages.

La stratégie de Red Bull n’est pas en train de payer puisque Daniel Ricciardo, coincé derrière les Haas, perd plus de deux secondes au tour sur Lewis Hamilton. La question est de savoir si l’Australien aurait été capable de se défaire des monoplaces américaines à gommes égales.

Kimi Räikkönen est, comme prévu avec le message radio, le premier à s’arrêter ! Le Finlandais ne choisit pas les super-tendres mais assure d’aller au bout de la course, dont il reste 29 tours, avec un train de pneus tendres.

Hamilton se cale sur la stratégie de Räikkönen et rentre à son tour, tandis que Vettel poursuit pour un tour supplémentaire en piste. Hamilton chausse aussi les tendres et ressort nettement devant Räikkönen.

Derrière les trois hommes de tête, la bataille est intense entre les deux pilotes Haas et Ricciardo, qui se tiennent tous les trois en 1,5 seconde. Néanmoins, aucun des deux poursuivants de Magnussen ne semble en mesure d’attaquer la monoplace qui le précède.

Malheureusement pour Ferrari, la Mercedes semble encore plus à l’aise en pneus tendres puisque Hamilton aligne des tours près d’une seconde plus rapides que ceux de Räikkönen et reprend également une demi-seconde au tour à Vettel, en pneus ultra-tendres usés. Néanmoins, Vettel accélère et maintient l’écart, avant son arrêt, aux alentours de 13 secondes.

Bottas est à l’attaque sur Sergio Pérez qui, malgré un manque d’adhérence, s’accroche à la 12e place. Plus loin devant les deux hommes, Carlos Sanz est sorti de la piste et a laissé passer Alonso. Le pilote Renault rentre aux stands pour son arrêt.

Kevin Magnussen s’arrête et ressort 11e et c’est la consternation chez Haas car la voiture est au ralenti quelques centaines de mètres plus loin ! Le Danois annonce un problème de moteur mais son équipe a semblé s’agiter au niveau de la roue arrière gauche après son arrêt. La frustration est grande chez Haas alors que Magnussen était quatrième. Il laisse cette position à Romain Grosjean.

Ce dernier s’arrête au tour suivant, tout comme Nico Hulkenberg et Sergio Pérez. Grosjean ressort au neuvième rang et c’est un souci comme Kevin Magnussen ! Romain Grosjean s’arrête dans le premier secteur ! Quel est le problème ? La voiture du Français s’est-elle mise, comme celle de son équipier, sur un mode de sécurité ? Y a t-il eu un problème de pistolet pneumatique ?

C’est le désastre pour l’équipe américaine qui perd ses deux voitures coup sur coup alors qu’elle roulait aux quatrième et cinquième rangs et se dirigeait vers son meilleur résultat ! Magnussen et Grosjean, très malchanceux, sont les quatrième et cinquième abandons de la course.

La voiture de sécurité virtuelle entre en piste et Sebastian Vettel décide à ce moment-là de rentrer aux stands, alors que tout le monde doit rouler plus lentement. Vettel ressort devant Hamilton !

C’est la stupeur dans le paddock alors que la virtual safety car a fait son premier effet étonnant de l’année ! Ricciardo et Alonso s’arrêtent également et ne perdent aucune place, ressortant quatrième et sixième !

Verstappen s’est également arrêté, Red Bull s’est donc recalé sur la stratégie du peloton et les deux pilotes suivent les deux Ferrari. La voiture de sécurité est déployée pour enlever la Haas de Grosjean.

Il se confirme que c’est un pistolet pneumatique défaillant qui a causé l’abandon des deux Haas ! Malheureusement, on aurait du vérifier dans l’équipe que le pistolet fonctionnait, ou les remplacer par précaution, car la double peine était évitable !

La course est donc neutralisée provisoirement derrière la voiture de sécurité, et Hamilton n’en revient pas : "Que s’est-il passé les gars ? Ai-je fait une erreur, il s’est passé quoi ?" lance-t-il à la radio, puisqu’il voit Vettel devant lui. La lutte tant attendue entre les deux hommes va se produire lorsque la course sera relancée.

La mi-course est atteinte et chez McLaren et Mercedes, les deux voitures sont sur une stratégie différente. Valtteri Bottas et Stoffel Vandoorne sont en effet en pneus super-tendres, tandis que Hamilton et Alonso sont en tendres.

La sortie des stands de Fernando Alonso est revue par les commissaires car il s’est fait passer dans le premier virage par Max Verstappen, juste après la fin de la ligne des stands. De fait, cela pourrait être considéré comme un dépassement sous drapeaux jaunes par le Néerlandais qui s’expose donc à une pénalité.

La FIA confirme que le Néerlandais a effectué un dépassement illégal et ce dernier laisse passer la McLaren au cinquième rang. Parmi les dix premiers, on trouve deux moteurs Ferrari, deux moteurs Mercedes et... l’intégralité des moteurs Renault !

Et c’est reparti ! Vettel imprime le tempo et se laisse une marge sur Hamilton. Verstappen rate son envol et se voit attaqué par Hulkenberg tandis que Vandoorne est attaqué par Bottas ! Mais les deux défenseurs gardent leur position !

Haas subira une enquête pour avoir relâché ses deux pilotes dans des conditions dangereuses et devrait recevoir une amende en conséquence.

Le DRS est activé et Hamilton menace Vettel, tout comme Ricciardo menace Räikkönen, tandis que Verstappen est collé aux échappements d’Alonso ! Plusieurs luttes qui se profilent, alors qu’on annonce à Alonso le virage dans lequel la Red Bull est à l’aise pour dépasser.

Hamilton semble pousser Vettel à rouler encore plus vite puisque l’Allemand signe le meilleur tour en course pour moins de trois centièmes de seconde. Derrière, Bottas se défait de Vandoorne pour la huitième place. La McLaren est plus à son aise avec le moteur Renault mais ne peut encore pas lutter contre la Mercedes.

Les deux hommes de tête font tomber leurs chronos d’une demi-seconde et c’est Hamilton qui signe le meilleur tour en course en reprenant un peu plus de cinq centièmes de seconde à Vettel.

Vettel se donne un peu d’air avec deux dixièmes de seconde repris à Hamilton. En fond de peloton, le rythme en course n’est pas du tout encourageant pour Hartley et Stroll, dont les Toro Rosso et Williams se révèlent plus lentes que la Sauber de Leclerc. Concernant Stroll, il est bloqué derrière Leclerc, mais Hartley est le seul à rouler au dessus de la minute trente, ce qui laisse penser qu’il a un problème.

Les duels devant font toujours rage, Hamilton a laissé un peu d’air à Vettel et aussi à ses pneus avant. Ricciardo met toujours la pression sur Räikkönen, Verstappen en fait de même sur Alonso juste derrière, et Bottas est désormais revenu sur Nico Hulkenberg, qu’il devrait rapidement attaquer pour le gain de la septième place.

Vettel et Hamilton améliorent leurs chronos et descendent sous la minute 27 secondes. Hamilton navigue à une seconde de Vettel. Derrière, Ricciardo et Verstappen ont également laissé une poignée de dixièmes supplémentaires à la monoplace de devant, certainement pour refroidir les pneus.

Mercedes annonce à Hamilton qu’il peut utiliser un mode d’attaque, mais que ce mode n’est pas durable. Hamilton a donc une sorte de boost à sa disposition s’il se voit en position de dépasser Vettel mais ne pourra pas rester sur un mode aussi rapide, pour ne pas trop taper dans l’endurance du bloc Mercedes.

A 15 tours du but, Vettel mène devant Hamilton et Räikkönen. Ricciardo est dans le sillage de la deuxième Ferrari tandis que Hulkenberg suit le Néerlandais. Bottas est huitième devant Vandoorne et Sainz.

Les deux Force India suivent, Pérez devant Ocon, et Leclerc devance Stroll et Hartley qui ferment la marche.

Vettel signe le meilleur tour en course au 45e passage mais ne parvient pas à se détacher de Hamilton qui répond avec un meilleur tour en course ! Ce dernier s’énerve : "On peut attaquer ? Il faudrait savoir à quel point on veut la victoire. Je vais attaquer à un moment."

Peu après cela, il ne tarde pas à attaquer et se loupe au virage 10 ! Il laisse près de trois secondes d’avance à Vettel. Plus loin, Verstappen ne parvient pas à dépasser Alonso et voir Hulkenberg et Bottas revenir, puisque les quatre hommes se tiennent en deux secondes !

Mercedes explique à Hamilton que Hartley va être dépassé dans trois tours et que l’opportunité de prendre la tête de la course pourrait se présenter à ce moment-là.

Sainz se plaint de difficultés et voit Pérez revenir à une seconde ! Force India pourrait finalement décrocher un point sur cette course, malgré un rythme peu convaincant. Il reste 10 tours.

Hamilton reprend quatre dixièmes au tour à Vettel et se retrouve à un peu plus d’une seconde à l’entrée du 51e tour. Hamilton signe le meilleur tour en 1’26"444.

De nouveau, Hamilton perd du temps ! L’Anglais lâche des poignées de dixièmes à Vettel et se retrouve à plus de trois secondes de l’Allemand ! A-t-il abandonné l’idée de gagner ou rencontre-t-il un souci ?

Il est désormais à près de cinq secondes de Vettel, avec trois tours restants, tandis que Räikkönen remonte sur lui. Il possède néanmoins plus de trois secondes sur l’autre Ferrari.

Les pneus de la Mercedes sont-ils trop usés ? Hamilton possède désormais moins de deux secondes d’avance sur Räikkönen à deux tours de l’arrivée.

Dernier tour pour Vettel qui va gagner pour la deuxième saison consécutive à Melbourne ! Hamilton a accéléré suffisamment pour aller chercher la deuxième place et va la conserver jusqu’au bout.

C’est fait pour Vettel ! Il gagne devant Hamilton et Räikkönen ! Ferrari cueille une victoire chanceuse et inattendue ! Hamilton va certainement se montrer très critique envers la voiture de sécurité virtuelle.

Ricciardo termine quatrième devant Fernando Alonso qui égale le meilleur résultat de McLaren ces trois dernières années, dès la première course avec le moteur Renault !

Verstappen termine sixième et pourra regretter son tête à queue en début de course. Hulkenberg termine septième devant Bottas, qui n’aura pas convaincu en course, et Vandoorne. McLaren aura montré un meilleur rythme que Renault et Sainz a toutefois terminé dixième.

Les deux Force India terminent à la porte des points, devant Leclerc, Stroll et Hartley. On imagine difficilement les regrets nourris par l’équipe Haas actuellement, qui pouvait viser les quatrième et cinquième places.

  • Meilleur tour : D. Ricciardo : 1'25"945
  • Le classement du GP : 
1er
S. Vettel
2ème
L. Hamilton
3ème
K. Raikkonen
4ème
D. Ricciardo
5ème
F. Alonso
6ème
M. Verstappen
7ème
N. Hulkenberg
8ème
V. Bottas
9ème
S. Vandoorne
10ème
C. Sainz
11ème
S. Perez
12ème
E. Ocon
13ème
C. Leclerc
14ème
L. Stroll
15ème
B. Hartley

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 28/01/2018 - 21:21
Dernière modification : 25/03/2018 - 09:03
Catégorie : Saison 2018
Page lue 279 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 644

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 3
^ Haut ^