Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2018 - GP de Bahrein

 

 

Les essais qualificatifs :

C’est l’heure de la deuxième séance qualificative de la saison, la première de nuit ! Lewis Hamilton pourra signer le meilleur tour en qualifications mais à cause de sa pénalité, ça ne sera pas considéré comme une 74e pole position. Cette dernière devrait se jouer entre les Ferrari, les Red Bull et Valtteri Bottas.

  •  1ere partie :

Les Sauber sont les premières à signer un chrono mais Kimi Räikkönen se porte rapidement en tête en 1’28"951, le meilleur temps du week-end à seulement deux dixièmes du record de la piste, qui devrait donc tomber en fin de séance !

A cinq minutes du terme de cette première partie de séance, Max Verstappen sort de la piste ! Comme Marcus Ericsson hier, il accélère trop fort à la sortie du deuxième virage et part en tête à queue pour aller percuter le mur.

Quatrième au moment de l’accident, il ne participera pas à la Q2 et sera qualifié au 15e rang. Il peut s’en vouloir après avoir fourni une attaque inutile alors que son passage en Q2 était assuré.

La séance est interrompue par un drapeau rouge, le temps de retirer la monoplace écrasée dans les pneus. Au moment du drapeau rouge, les pilotes éliminés sont Romain Grosjean, Fernando Alonso, Sergey Sirotkin, Charles Leclerc et Lance Stroll.

Lorsque le feu repasse au vert, tous les pilotes en danger reprennent la piste immédiatement, notamment Fernando Alonso qui s’est plaint de la désactivation, pourtant normale, de toutes les zones DRS lors du drapeau rouge.

Carlos Sainz, en danger, améliore au septième rang. Les McLaren progressent mais ne se mettent pas en sécurité, car Esteban Ocon et Pierre Gasly dépassent les deux monoplaces anglaises.

Kevin Magnussen progresse au septième rang, tandis que Romain Grosjean signe le 16e temps et est éliminé ! Charles Leclerc fait un tête à queue dans le dernier virage, ce qui n’empêche pas Lance Stroll d’améliorer. Une enquête en vue pour le Canadien ?

Grosjean est le premier éliminé après une erreur dans le dernier virage, devant Marcus Ericsson, Sergey Sirotkin, Charles Leclerc et Lance Stroll, qui se fait donc battre par son équipier. Charles Leclerc regrette à la radio son élimination : "Je suis stupide, désolé c’est de ma faute."

  •  2ème partie : 

Les premiers enseignements tirés de la Q1 sont assez différents qu’à Melbourne. La Force India semble un peu plus proche du top 10, tout comme la Toro Rosso avec son nouvel ensemble aérodynamique, tandis que Haas et McLaren semblent un peu plus en retrait.

C’est parti pour la Q2, d’une durée de 15 minutes, et les pilotes vont devoir faire attention à une piste qui semble glissante, puisque l’on a vu plusieurs sorties de piste en Q1. Seuls 14 pilotes vont prendre la piste puisque Max Verstappen est déjà hors course pour la pole position après son accident.

Le premier tour rapide est le bon pour Sebastian Vettel qui bat le record de la piste en 1’28"341 ! Kimi Räikkönen signe un temps de 1’28"515, battant lui aussi l’ancien record. Valtteri Bottas signe le troisième temps à six dixièmes. Lewis Hamilton se place au deuxième rang.

Daniel Ricciardo s’intercale entre Räikkönen et Bottas, mais déjà à six dixièmes de Vettel. Pierre Gasly est pour le moment septième, à huit dixièmes de Bottas. Le Français semble en mesure d’aller en Q3, contrairement à son équipier, Brendon Hartley, qui est provisoirement 14e.

Nico Hulkenberg est le premier à se relancer pour sa dernière tentative. Les pneus qu’utilisent les pilotes pour ce dernier tour pourraient être ceux qu’ils auront au départ, puisque les gommes qui servent à faire le meilleur temps en qualifications sont celles qui sont installées sur les monoplaces au départ.

Lewis Hamilton reprend la piste avec des gommes super-tendres. L’Anglais a fait son meilleur tour avec des gommes tendres, à flanc jaune, mais voudra certainement s’élancer demain avec les gommes les plus tendres pour avoir une chance de progresser rapidement dans la hiérarchie.

Hulkenberg progresse à moins d’une seconde du meilleur temps et s’assure un passage en Q3. Vandoorne n’améliore pas, tout comme Alonso qui signe le 11e temps. Ocon améliore mais garde le 10e temps.

Brendon Hartley signe le 11e temps. Le Néo-Zélandais est le premier éliminé devant Sergio Pérez, Fernando Alonso, Stoffel Vandoorne, et donc Max Verstappen qui partira donc 15e. A noter que Hamilton a gardé le meilleur tour avec ses gommes tendres et aura donc les pneus à flancs jaunes au départ demain.

  •  3ème partie :

C’est parti pour la dernière partie des qualifications, la Q3, qui sera la lutte pour la pole position ! Sebastian Vettel, auteur du meilleur tour en Q2, est le premier favori à s’élancer !

L’Allemand se rate un peu dans le deuxième virage mais fait un premier partiel très rapide, tout comme Kimi Räikkönen, qui bat Vettel d’un millième sur le premier secteur du circuit.

Pierre Gasly signe le meilleur temps en 1’30"388, meilleur temps devant Sainz, mais Vettel prend le meilleur temps en 1’28"196 avec une petite erreur dans le dernier virage, et il est battu par Räikkönen en 1’28"101. Hamilton et Bottas échouent respectivement à un et deux dixièmes de Räikkönen, tandis que Daniel Ricciardo est derrière les Mercedes.

Les deux pilotes Renault sont les premiers à prendre la piste, Hulkenberg, comme Ocon et Magnussen, n’a pas signé de chrono dans cette Q3. La piste progresse de minute en minute et tout le monde retarde au maximum sa sortie pour la dernière tentative.

Bottas est très rapide dans le premier secteur, contrairement à Lewis Hamilton qui peine à se mettre dans le rythme. Vettel bat le record du premier secteur en dessous des 28 secondes !

Bottas en termine avec le deuxième temps en 1’28"124 contrairement à Hamilton, quatrième temps ! Vettel améliore ! Il tombe sous la minute 28 avec un nouveau record ! Ricciardo ne progresse pas et Räikkönen non plus.

Sebastian Vettel signe la pole position en 1’27"958 et devancera sur la grille Räikkönen, Bottas et Ricciardo. Pierre Gasly, sixième temps de la séance, partira cinquième devant Kevin Magnussen qui s’élancera de la troisième ligne, comme il y a 15 jours. Hulkenberg et Ocon seront sur la quatrième ligne et devanceront Hamilton et Sainz.

  • Résultat des qualifications : 
Pos.
Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Sebastian Vettel Ferrari 1:29.060 1:28.341 1:27.958
2 Kimi Raikkonen Ferrari 1:28.951 1:28.515 1:28.101
3 Valtteri Bottas Mercedes AMG 1:29.275 1:28.794 1:28.124
4 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:29.396 1:28.458 1:28.220
5 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 1:29.552 1:28.962 1:28.410
6 Pierre Gasly Toro Rosso Honda 1:30.121 1:29.836 1:29.329
7 Kevin Magnussen Haas Ferrari 1:29.594 1:29.623 1:29.358
8 Nico Hulkenberg Renault F1 1:30.260 1:29.187 1:29.570
9 Esteban Ocon Force India Mercedes 1:30.338 1:30.009 1:29.874
10 Carlos Sainz Renault F1 1:29.893 1:29.802 1:29.986
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Brendon Hartley Toro Rosso Honda 1:30.412 1:30.105  
12 Sergio Perez Force India Mercedes 1:30.218 1:30.156  
13 Fernando Alonso McLaren Renault 1:30.530 1:30.212  
14 Stoffel Vandoorne McLaren Renault 1:30.479 1:30.525  
15 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 1:29.374 - :—.---  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Romain Grosjean Haas Ferrari 1:30.530    
17 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:31.063    
18 Sergey Sirotkin Williams Mercedes 1:31.414    
19 Charles Leclerc Sauber Ferrari 1:31.420    
20 Lance Stroll Williams Mercedes 1:31.503    
  • Grille de départ :
S. Vettel  pour_grille_de_depart.GIF  
1'27"958 K. Raikkonen
  1'28"101
V. Bottas pour_grille_de_depart.GIF  
1'28"124 D. Ricciardo
  1'28"410
P. Gasly pour_grille_de_depart.GIF  
1'29"329 K. Magnussen
  1'29"358
N. Hulkenberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'29"570 E. Ocon
  1'29"874
L. Hamilton* pour_grille_de_depart.GIF  
1'28"220 C. Sainz
  1'29"986
B. Hartley pour_grille_de_depart.GIF  
1'30"105 S. Perez
  1'30"156
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'30"212 S. Vandoorne
  1'30"525
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
pas de temps R. Grosjean
  1'30"530
M. Ericsson pour_grille_de_depart.GIF  
1'31"063 S. Sirotkin
  1'31"414
C. Leclerc pour_grille_de_depart.GIF  
1'31"420 L. Stroll
  1'31"503
 
* L. Hamilton est pénalisé de 5 places suite au changement de sa boite de vitesse.

La course :

Le premier Grand Prix nocturne de la saison est disputé sur le circuit international de Sakhir, à Bahreïn. Les Ferrari ont dominé les qualifications et s’élancent en première ligne devant Valtteri Bottas, Daniel Ricciardo et... Pierre Gasly !

Victimes respectivement d’une pénalité et une sortie de piste, Lewis Hamilton et Max Verstappen partiront neuvième et 15e et promettent d’animer la course ! Les dépassements devraient y être plus simples qu’à Melbourne, où le spectacle proposé était un peu triste.

Selon Niki Lauda, Lewis Hamilton va disposer d’une stratégie à un seul arrêt, tandis que son équipier pourrait faire deux arrêts afin de contrer les Ferrari. Reste à voir si les faits de courses le permettront, puisque le Britannique va partir en milieu de peloton.

Le tour de formation se passe sans encombre pour les pilotes et tous se placent sur la grille de départ pour le début de la course. Les feux s’allument un à un... et s’éteignent ! C’est parti !

Sebastian Vettel prend le meilleur départ devant Bottas et Räikkönen qui perd une place face à son compatriote ! Pierre Gasly double Daniel Ricciardo mais l’Australien reprend son bien, tandis que Kevin Magnussen et Nico Hulkenberg se touchent. Sergio Pérez part en tête à queue tandis que Romain Grosjean et Stoffel Vandoorne se ratent totalement.

Max Verstappen attaque Lewis Hamilton et le dépasse mais oblige Hamilton à sortir de piste. Le Néerlandais est victime d’une crevaison et rentre au ralenti, tandis qu’au même moment, Daniel Ricciardo s’arrête à cause d’un problème mécanique ! C’est une catastrophe pour Red Bull !

La voiture de sécurité virtuelle est déployée, le temps de retirer la Red Bull de Ricciardo, tandis que Verstappen rentre avec près d’un tour de retard. Vettel mène devant Bottas, Räikönen, Gasly et Magnussen. Esteban Ocon, Nico Hulkenberg, Fernando Alonso, Hamilton et Brendon Hartley occupent le top 10.

Lorsque la course est relancée, Magnussen attaque Gasly, les deux hommes se touchent. Au premier virage du tour suivant, Lewis Hamilton attaque et double trois pilotes ! Le Britannique est sixième après une manœuvre exceptionnelle !

Le cauchemar de Red Bull continue, ou plutôt prend fin, avec l’immobilisation en bord de piste de Max Verstappen.

Un tour plus tard, Lewis Hamilton prend la cinquième place à Kevin Magnussen. Plus loin, Stoffel Vandoorne prend la 13e place à Romain Grosjean.

L’incident entre Brendon Hartley et Sergio Pérez est sous enquête et le pilote Toro Rosso pourrait être pénalisé pour avoir percuté le Mexicain. Hamilton dépasse Gasly en bout de ligne droite et prend la quatrième place.

La FIA rend rapidement ses conclusions au sujet de l’accrochage entre Pérez et Hartley et pénalise ce dernier de 10 secondes pour avoir envoyé le pilote Force India en tête à queue.

Lance Stroll présente un aileron avant cassé et rentre aux stands, tout comme Stoffel Vandoorne qui met des gommes tendres. Le pilote Williams chausse, lui, des gommes super-tendres. Perez et Leclerc, qui sont déjà repassés aux stands, ont chaussé des gommes médiums pour aller au bout de la course.

Après 12 tours, Vettel devance Bottas de trois secondes, lui-même devant Räikkönen pour le même écart. Hamilton suit à huit secondes du Finlandais et possède sept secondes de marge sur Pierre Gasly.

Kevin Magnussen est le premier du top 10 à rentrer dans les stands et repart avec des gommes super-tendres. Il ressort au sixième rang, qui était sa place avant de rentrer.

Alonso s’arrête à son tour et ressort en gommes médiums, manifestement pour ne faire qu’un arrêt. Gasly et Hulkenberg sont les suivants à rentrer dans les stands, tout comme Ocon.

Pérez et Hartley sont également sous enquête pour ne pas avoir maintenu leur classement durant le tour de formation mais les commissaires décident qu’ils se pencheront sur ce fait après la course.

Gasly opte pour les pneus tendres, tout comme Hulkenberg, tandis que Ocon a choisi les gommes médiums. Au 18e tour, Hulkenberg dépasse Sirotkin, Alonso dépasse également le Russe juste après.

Au tiers de la course, Bottas reprend une demi-seconde au tour à Vettel qui décide de s’arrêter et repart en gommes tendres. Bottas récupère la tête de course, et Mercedes explique à Hamilton qu’il va rester sur le plan A, qui est certainement une stratégie à un seul arrêt.

Bottas continue en piste tandis que Räikkönen rentre aux stands, un tour après son équipier. Il met les gommes tendres après constatation du meilleur temps absolu dans le deuxième secteur de Vettel, qui vient de chausser ces pneus.

Bottas s’arrête et ressort en gommes médiums, ce qui est étonnant. Après un arrêt médiocre, il ressort à huit secondes de Vettel et seulement une seconde et demie devant Räikkönen. Devant, Vettel reprend plus d’une seconde au tour à Lewis Hamilton.

En termes de rythme, les deux Ferrari volent et battent le record du tour au 22e tour. Vettel fond sur Hamilton tandis que Räikkönen revient sur Bottas.

En fond de classement, Sirotkin ne s’arrête pas malgré un rythme en 1’41", contre 1’34" pour les meilleurs, et 1’38" pour son équipier. Williams ne semble plus savoir comment gérer sa course.

Bottas signe le record du tour avec les gommes médiums, six dixièmes plus vite que Kimi Räikkönen ! Pirelli a-t-il raté l’étalonnement de ses gommes ? Les écarts entre les composés semblent plutôt absurdes.

Vettel continue de reprendre près d’une seconde et demie à Hamilton et le duel se profile puisque l’Allemand est, au 25e tour, dans la même seconde que le Britannique !

Vettel est à l’attaque dans la deuxième zone de DRS mais ne passe pas, les deux hommes sont côte à côte dans les virages rapides de fin de tour. Dans la ligne droite suivante, l’Allemand prend l’aspiration et dépasse le pilote Mercedes ! Vettel récupère la tête de course.

Le pilote Ferrari s’envole immédiatement et prend près de trois secondes de marge en un seul tour, ce qui pousse Hamilton à s’arrêter !

Le Britannique va pouvoir imprimer le rythme en pneus médiums pour mettre la pression sur Ferrari, qui doit désormais choisir le timing parfait pour faire changer de gommes à Sebastian Vettel.

Comme pour la première salve d’arrêts, c’est Kevin Magnussen qui inaugure les seconds passages par les stands du jour. Le Danois ressort juste derrière Sergio Pérez et se défait de la Force India.

Hamilton tourne huit dixièmes plus vite que Sebastian Vettel, ce qui devrait pousser rapidement Ferrari à faire s’arrêter Vettel. Bottas met la pression sur ce dernier et Ferrari risque de perdre la course si elle souhaite couvrir la stratégie de Lewis Hamilton.

Romain Grosjean manque de peu d’accrocher Magnussen en tentant une manoeuvre sur Ocon, et le Danois s’en plaint. En effet, il est coincé derrière le Français alors que Grosjean a des gommes usées et des dégâts sur sa monoplace.

Hamilton tourne une seconde plus vite que Vettel et Bottas, et une demi-seconde plus vite que Räikkönen. Il se pourrait donc que Vettel aille jusqu’au bout avec ses gommes tendres, qui devront tout de même effectuer 38 tours ! La stratégie est très complexe pour Ferrari.

Il est bon de noter qu’après son arrêt, Marcus Ericsson est 10e et roule dans le même rythme que Gasly et Hulkenberg. La Sauber semble avoir progressé en rythme de course, même si Charles Leclerc est en train de perdre du temps.

Pierre Gasly fait son deuxième arrêt au 35e tour et repart, comme Romain Grosjean, en gommes super-tendres. Les deux Français ont anticipé un potentiel undercut de leurs adversaires et devraient aller au bout avec ces gommes.

Räikkönen s’arrête un tour après le pilote Toro Rosso et repart en gommes super-tendres. Il renverse un mécanicien au passage et s’arrête juste après ! Une rou est-elle mal fixée ? Le mécanicien reste au sol pour le moment et le pilote abandonne !

Les équipes médicales de la FIA viennent immédiatement porter assistance au mécanicien qui semble lourdement touché. La voiture de Räikkönen est ramenée au garage pour ce qui est le deuxième incident pour lui dans les stands ce week-end.

Mercedes joue désormais à deux monoplaces contre une, et Hamilton attaque et reprend du temps à Vettel ! Néanmoins, les gommes médiums semblent vite fatiguer puisque Bottas est désormais plus lent que Vettel.

Nico Hulkenberg, désormais quatrième, s’arrête, tout comme Alonso qui le suivait, et c’est Pierre Gasly qui récupère une incroyable quatrième place !

Le ralenti montre que l’ancienne roue n’était pas encore enlevée quand Räikkönen est reparti, ce qui explique l’obligation de l’arrêter, et en repartant, le pilote a littéralement roulé sur la jambe du mécanicien, qui était placée juste devant sa roue.

Vettel maîtrise pour le moment et si ses pneus ne perdent pas en performance, il pourra gagner, puisque Bottas perd du temps. La voiture de Grosjean continue de partir en morceau et son plancher frotte au sol, ce qui pousse le Français à abandonner.

Le Français n’abandonne pas encore mais perd totalement pied. Devant, Vettel commence à ralentir et voit Bottas et Hamilton remonter, la fin de course promet d’être tendue !

A dix tours de l’arrivée, les écarts et les chronos se stabilisent puisque les trois hommes de tête tournent dans le même dixième. Vettel va-t-il remporter sa deuxième victoire consécutive ?

Les pneus de Vettel commencent à fatiguer dans les dernières boucles et les Mercedes remontent, notamment Bottas qui pointe à 3"4 à 5 tours de l’arrivée !

L’effort fourni par Bottas paie puisqu’à quatre tours de l’arrivée, il est désormais à moins de deux secondes de Vettel ! Va-t-il pouvoir aller triompher pour Mercedes ?

Le Finlandais continue à se rapprocher et Vettel est à la peine avec des gommes totalement ruinées !

Il reste deux tours et demi lorsque Bottas se rapproche dans la seconde du pilote Ferrari ! Il manque le DRS de peu mais Vettel rate son premier virage à deux tours du buet et Bottas est sur les talons de l’Allemand, à six dixièmes !

Bottas a le DRS dans la ligne droite du retour et se rapproche, mais Vettel résiste ! Bottas se rapproche et feint d’attaquer la Ferrari dans le premier virage du dernier tour ! Vettel est à l’agonie face à la Mercedes mais semble vouloir tenir la victoire !

Vettel a fait le plus dur et Bottas bloque ses roues avant la deuxième zone de DRS ! Il y a huit dixièmes entre les deux hommes avant le dernier secteur et Bottas continue de revenir !

Vettel ne rate pas le dernier virage et va aller chercher la victoire ! Il gagne sa deuxième victoire d’affilée pour six dixièmes sur Bottas ! C’est la première fois depuis 2004 que Ferrari gagne deux courses en début de saison, et c’est la première fois depuis 2013 que Mercedes abordera la troisième manche en n’ayant pas remporté une des deux premières courses.

Hamilton est troisième et Pierre Gasly termine à une fantastique quatrième place ! Le Français signe son meilleur résultat en carrière, égale le deuxième meilleur résultat de l’équipe italienne et signe le meilleur résultat de Honda depuis son retour en Formule 1 !

Kevin Magnussen ouvre le compteur de Haas avec les 10 points de la cinquième place devant Hulkenberg et les deux McLaren, fiables à défaut d’être rapides, aux septième et huitième rangs.

Marcus Ericsson signe un petit exploit en amenant sa Sauber au neuvième rang, devant Esteban Ocon qui termine 10e. Sainz, Pérez, Hartley, Leclerc et Grosjean manquent les points, contrairement à leurs équipiers respectifs, tandis que les deux Williams terminent à des années lumières du reste du peloton.

  • Meilleur tour : V. Bottas : 1'33"740
  • Le classement du GP :
1er
S. Vettel
2ème
V. Bottas
3ème
L. Hamilton
4ème
P. Gasly
5ème
K. Magnussen
6ème
N. Hulkenberg
7ème
F. Alonso
8ème
M. Ericsson
9ème
S. Vandoorne
10ème
E. Ocon
11ème
C. Sainz
12ème
C. Leclerc
13ème
R. Grosjean
14ème
L. Stroll
15ème
S. Sirotkin
16ème
S. Perez*
17ème
B. Hartley**

* S. Perez(12ème) est pénalisé de 30s pour avoir dépassé B. Hartley lors du tour de formation.
** B. Hartley (13ème) est pénalisé de 30s pour ne pas avoir repris sa place lors du tour de formation.

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 28/01/2018 - 21:23
Dernière modification : 14/04/2018 - 08:32
Catégorie : Saison 2018
Page lue 229 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 644

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 13
^ Haut ^