Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2018 - GP de France

 

 

Les essais qualificatifs :

La température ambiante est de 22° à quelques instants du départ de la séance qualificative du Grand Prix de France. Mais il y a toujours de gros nuages dans le ciel…

Rappelons que les qualifications sont sans enjeu ou presque pour Brendon Hartley, qui partira de la fond de la grille suite au changement de l’ensemble des composants de son moteur Honda.

  •  1ere partie :

Les premiers pilotes s’élancent dès l’ouverture de la piste car le ciel est menaçant. C’est Stroll qui signe le premier chrono de cette qualification en 1’34"725.

Ils sont ensuite plusieurs à se relayer en tête du classement : Magnussen (1’32"956), Grosjean (1’32"466), Verstappen (1’31"823), Bottas (1’31"776), Hamilton (1’31"589), Raikkonen (1’31"567), Verstappen (1’31"531) et Hamilton (1’31"271).

Les cinq pilotes éliminés sont : Stroll, Sirotkin, Vandoorne, Hartley et Alonso ! Mauvaise journée pour McLaren.

  •  2ème partie : 

Les pilotes se relancent immédiatement alors que quelques gouttes commencent à tomber sur le circuit. Ils sont 15 en piste dès les premiers instants de cette Q2 et c’est Lewis Hamilton (1’30"645) qui prend l’avantage à l’issue de cette première tentative collective.

Après cette première charge contre le chrono, les cinq pilotes menacés d’une élimination sont Hulkenberg, Leclerc, Perez, Ericsson et Ocon.

La pluie n’est pas assez forte pour dégrader les conditions de piste significativement et les 15 pilotes se relancent donc en piste pour profiter des derniers instants avant le drapeau à damier.

A noter que les Mercedes et les Red Bull ont réalisé leurs meilleurs chronos en pneus super tendres alors que les Ferrari étaient en ultra tendres. Il faudra en tenir compte demain au départ.

Les cinq pilotes éliminés sont : Ericsson, Gasly, Perez, Hulkenberg et Ocon.

  •  3ème partie :

Le ciel est toujours aussi menaçant, mais c’est sur une piste pratiquement sèche que les pilotes se relancent.

A l’issue de la première tentative, c’est Lewis Hamilton qui prend l’avantage en 1’30"222 avant que Romain Grosjean encastre sa Haas dans un mur. Le choc est très léger, mais le Français ne parvient pas à se sortir de ce mauvais pas et la direction de course fait déployer les drapeaux rouges.

Avant la relance, Bottas occupe la deuxième place en 1’30"317. Le Finlandais devance Vettel (1’30"400), Verstappen (1’30"705), Ricciardo (1’30"895) et Raikkonen (1’31"057).

C’est reparti pour 7’49" ! Les pilotes se relancent sur une piste toujours aussi sèche malgré un ciel toujours aussi menaçant.

Les Mercedes améliorent dans les derniers instants de la qualification, mais Lewis Hamilton conserve l’avantage sur son équipier. La première ligne est 100% Mercedes.

  • Résultat des qualifications : 
Pos.
Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:31.271 1:30.645 1:30.029
2 Valtteri Bottas Mercedes AMG 1:31.776 1:31.227 1:30.147
3 Sebastian Vettel Ferrari 1:31.820 1:30.751 1:30.400
4 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 1:31.531 1:30.818 1:30.705
5 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 1:31.910 1:31.538 1:30.895
6 Kimi Raikkonen Ferrari 1:31.567 1:30.772 1:31.057
7 Carlos Sainz Renault F1 1:32.394 1:32.016 1:32.126
8 Charles Leclerc Sauber Ferrari 1:32.538 1:32.055 1:32.635
9 Kevin Magnussen Haas Ferrari 1:32.169 1:31.510 1:32.930
10 Romain Grosjean Haas Ferrari 1:32.083 1:31.472 - :—.---
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Esteban Ocon Force India Mercedes 1:32.786 1:32.075  
12 Nico Hulkenberg Renault F1 1:32.949 1:32.115  
13 Sergio Perez Force India Mercedes 1:32.692 1:32.454  
14 Pierre Gasly Toro Rosso Honda 1:32.447 1:32.460  
15 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:32.804 1:32.820  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Fernando Alonso McLaren Renault 1:32.976    
17 Brendon Hartley Toro Rosso Honda 1:33.025    
18 Stoffel Vandoorne McLaren Renault 1:33.162    
19 Sergey Sirotkin Williams Mercedes 1:33.636    
20 Lance Stroll Williams Mercedes 1:33.729    
  • Grille de départ : 
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'30"029 V. Bottas
  1'30"147
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'30"400 M. Verstappen
  1'30"705
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'30"895 L. Raikkonen
  1'31"057
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"126 C. Leclerc
  1'32"635
K. Magnusen pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"930 R. Grosjean
  pas de temps
E. Ocon pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"075 N. Hulkenberg
  1'32"115
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"454 P. Gasly
  1'32"460
M. Ericsson pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"820 F. Alonso
  1'32"976
S. Vandoorne pour_grille_de_depart.GIF  
1'33"162 S. Sirotkin
  1'33"636
L. Stroll pour_grille_de_depart.GIF  
1'33"729 B. Hartley*
  1'33"025
* B. Hartley est pénalisé de 10 places suite au changement de l'ensemble de son bloc moteur.

La course :

C’est sous une température ambiante de 25° que le départ du Grand Prix de France va être donné. Il y a un petit risque que la pluie s’invite durant la course, mais pour l’instant, le ciel ne semble pas très menaçant.

Les Mercedes sont sur la première ligne avec des pneus super tendres et derrière elles il y a les Red Bull et les Ferrari, mais ces dernières sont en pneus ultra tendres, le mélange le plus tendre proposé ici par Pirelli. En théorie donc, les Ferrari devraient s’arrêter plus tôt.

Après le tour de formation, les vingt pilotes viennent s’aligner sur la grille de départ et c’est Lewis Hamilton qui prend le meilleur départ, mais derrière lui, il y a de la casse. En effet, Valtteri Bottas et Sebastian Vettel s’accrochent, mais cela provoque d’autres accrochages à l’arrière, notamment pour Gasly et Ocon.

La voiture de sécurité entre en action. Le classement derrière elle : Hamilton, Verstappen, Sainz, Ricciardo, Magnussen, Leclerc, Raikkonen, Grosjean, Perez, Hulkenberg, Ericsson, Vandoorne, Hartley, Stroll, Sirotkin, Alonso, Vettel et Bottas. Gasly et Ocon abandonnent. Vettel a dû faire changer son aileron avant et Bottas un pneu arrière crevé.

La voiture de sécurité s’efface à l’entame du 6e tour et tout le monde se relance sans problème, sauf pour Alonso et Vettel à l’arrière du peloton. Les deux pilotes se touchent et Alonso part en tête-à-queue sans casse.

Lewis Hamilton (+2 secondes sur Verstappen au 8e tour) creuse un petit écart en tête de la course alors que Sebastian Vettel remonte dans le classement. L’Allemand est 12e dans ce même tour.

Le top10 au 10e tour : Hamilton, Verstappen, Ricciardo, Sainz, Raikkonen, Magnussen, Leclerc, Grosjean, Perez, Hulkenberg, Vettel et Vandoorne.

Malheureusement pour lui, Vettel vient d’apprendre qu’il a droit à une pénalité de 5 secondes, ce qui est léger comme sanction s’il est vraiment responsable de l’accrochage du départ. Et puisque c’est ce que pensent les commissaires, c’est assez étonnant.

Sebastian Vettel poursuit toutefois sa remontée dans le peloton avec ses pneus tendres qui lui permettrons d’aller très loin, peut-être jusqu’à l’arrivée. Il est en 9e position au 14e tour. Sa prochaine victime est Romain Grosjean qu’il passe avant la fin du tour.

En tête de la course, Hamilton a près de 4 secondes d’avance sur Verstappen au 15e tour et 8 de plus sur Ricciardo. Une vraie promenade pour le champion britannique.

Sebastian Vettel prend le dessus sur Leclerc dans le 17e tour et il se retrouve maintenant en 7e position. Pendant ce temps, la remontée de Bottas se poursuit aussi puisqu’il pointe en 11e position.

C’est maintenant Kevin Magnussen qui doit s’effacer au profit de Sebastian Vettel qui a désormais la cinquième place de Carlos Sainz en point de mire. Il double l’Espagnol dès le 21e tour. Le podium n’est plus très loin pour l’Allemand.

Chez McLaren, on dit à Fernando Alonso que la pluie arrivera sur le circuit d’ici 20 minutes ! Les plus rapides en piste sont Vettel et Hamilton, les autres sont plus lents et certains se plaignent de leurs pneus, mais comment envisager de rentrer au 25e tour alors que la pluie pourrait arriver vers le 35e...

Chez Red Bull, on ne croit pas à cette pluie puisque Verstappen rentre au 26e tour pour chausser des gommes tendres, c’est-à-dire les plus dures ici.

Sainz s’arrête au 27e tour, Ricciardo, Magnussen, Perez (abandon) au 29e.

Pendant ce temps, Sirotkin et Grosjean (accrochage avec Ocon au départ) ont eu droit eux aussi à une pénalité de cinq secondes.

Hamilton change ses pneus au 33e tour et remonte en piste derrière Raikkonen qui ne s’est pas encore arrêté.

Raikkonen s’arrête enfin au 35e tour et il reçoit des pneus super tendres.

Le top 10 au 36e tour : Hamilton, Verstappen (+5"), Ricciardo (+8"), Vettel, Raikkonen, Bottas, Hulkenberg, Sainz, Vandoorne, Magnussen.

Avec ses pneus super tendres, Kimi Raikkonen revient très vite sur Sebastian Vettel et il le passe au 39e tour.

Pendant ce temps, Stoffel Vandoorne est toujours avec ses gommes super tendres du départ et il perd des grappes de secondes sur tout le monde. Sa stratégie est très étrange puisqu’il est entendu depuis un bon moment déjà que la pluie n’arrivera pas...

Bottas change ses pneus au 40e tour, mais cet arrêt est vraiment très long à cause du fait que la voiture est retombée avant que les pneus arrière soient remplacés !

Vettel va chercher des pneus super tendres au 41e tour et en profite pour purger sa pénalité de 5 secondes. Vandoorne change lui aussi ses pneus.

Avec un avantage de plus de 5 secondes sur Verstappen et plus de 16 sur Ricciardo, Lewis Hamilton se dirige tranquillement vers la victoire, la troisième pour lui cette saison.

Mais Raikkonen a bien l’intention de déloger Ricciardo de la plus petite marche du podium et il lui reste 8 tours pour le faire. Il ne lui en faudra pas autant pour avaler la Red Bull, mais l’autre, celle de Verstappen est bien trop loin.

Il reste trois tours lorsque Carlos Sainz se plaint d’une perte de puissance sur sa Renault... pas de chance pour l’Espagnol qui va chuter le classement alors qu’il occupait une belle 6e place.

Stroll abandonne sur le bord de la piste et la course est neutralisée par une voiture de sécurité virtuelle à deux tours de l’arrivée.

C’est donc Lewis Hamilton qui remporte la victoire et qui reprend par la même occasion la tête du classement du championnat. Verstappen et Raikkonen l’accompagnent sur le podium.

Suivent pour les points : Ricciardo, Vettel, Magnussen, Bottas, Sainz, Hulkenberg et Leclerc.

  • Meilleur tour : V. Bottas : 1'34"225
  • Le classement du GP : 
1er
L. Hamilton
2ème
M. Verstappen
3ème
K. Raikkonen
4ème
D. Ricciardo
5ème
S. Vettel
6ème
K. Magnussen
7ème
V. Bottas
8ème
C. Sainz
9ème
N. Hulkenberg
10ème
C. Leclerc
11ème
R. Grosjean
12ème
S. Vandoorne
13ème
M. Ericsson
14ème
L. Stroll
15ème
B. Hartley
16ème
S. Sirotkin
17ème
F. Alonso

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 28/01/2018 - 21:36
Dernière modification : 08/07/2018 - 16:27
Catégorie : Saison 2018
Page lue 91 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 644

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 4
^ Haut ^