Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2018 - GP de Singapour

 

 

Les essais qualificatifs :

C’est l’heure des qualifications à Singapour, alors que la nuit enveloppe la ville et que les lumières inondent la piste du Marina Bay Circuit. Aucune pénalité n’est à déplorer pour le moment, contrairement aux dernières courses, et c’est donc une grille de départ similaire au résultat des qualifications que l’on devrait voir demain.

  •  1ere partie :

C’est Romain Grosjean qui signe la première référence en 1’39"946, rapidement devancé par son équipier Kevin Magnussen pour 129 millièmes, avant que Charles Leclerc ne prenne le meilleur pour 53 millièmes.

Evidemment, la première monoplace de pointe qui sort fait un chrono qui met tout le monde d’accord, et c’est Kimi Räikkönen en 1’38"534. Sebastian Vettel se place à six dixièmes de son équipier et les deux Racing Point Force India s’intercalent.

La première apparition de Lewis Hamilton dans le classement se fait en 1’39"717, en pneus ultra-tendres contrairement aux hyper-tendres de la concurrence, au cinquième rang, rapidement repoussé dans le classement par les Red Bull. Daniel Ricciardo prend le meilleur temps pour plus de trois dixièmes sur Räikkönen, et Vettel s’intercale à seulement 65 millièmes de son ancien équipier.

Lance Stroll est le premier pilote à voir son temps annulé pour être aller sur la ligne jaune dans le virage 7. Valtteri Bottas signe son premier chrono après plus de 12 minutes de séance, un risque étonnant pris par Mercedes qui fait sortir le Finlandais très tard, et c’est un temps de 1’39"291. Il se place septième et Hamilton améliore au neuvième rang, les deux hommes ayant embarqué des gommes ultra-tendres, et non hyper-tendres, afin d’économiser ces derniers.

Mercedes a appelé Bottas aux stands un peu trop tard durant son tour chrono, ce qui laisse penser que l’équipe n’est pas sereine quant au rythme affiché par les W09 en gommes ultra-tendres.

Nico Hülkenberg prend la septième position, Gasly la 13e , tandis que Leclerc prend la neuvième position, et Fernando Alonso la huitième. Vandoorne a touché le mur lors de sa dernière tentative, tandis que Lewis Hamilton se plaint de gommes arrières "mortes" et rappelle à son équipe qu’il "l’avait dit".

Les éliminés sont Kevin Magnussen, alors que Grosjean est quatrième, Hartley sera 17e sur la grille demain devant Vandoorne, 18e à près d’une seconde d’Alonso, tandis que les Williams de Sirotkin et Stroll seront en dernière ligne, et rendent 1,4 seconde au 18e, le Belge de chez McLaren !

  •  2ème partie : 

Les Mercedes et Ferrari prennent la piste dans la première minute de cette Q2, et cette fois, les Flèches d’argent ont des gommes hyper-tendres, non utilisées en Q1.

Kimi Räikkönen, lui, tente le coup en pneus ultra-tendres, tout comme Sebastian Vettel. Le Finlandais fait une erreur dans son deuxième secteur malgré un premier très réussi, et il avorte sa tentative.

De son côté, Hamilton est moins rapide en hyper-tendres que Räikkönen en ultra-tendres dans le premier secteur ! Le Britannique signe un très bon deuxième secteur et signe un temps de 1’37"344, largement devant Vettel en pneus ultra-tendres. Bottas est à une seconde de son équipier !

Verstappen bat la marque de Hamilton en 1’37"214, tandis que Ricciardo est troisième : les Red Bull sont là ! Räikkönen et Vettel vont repasser eux aussi les hyper-tendres, car les ultra-tendres sont trop lents !

Charles Leclerc frotte le rail, comme Vettel hier, et se place 12e. Les Ferrari étant loin pour le moment, les Racing Point FI de Pérez et Ocon sont provisoirement quatrième et septième après la première tentative de chacun.

Il reste cinq minutes lorsque les Ferrari se relancent en piste, en pneus hyper-tendres.

Les deux Ferrari prennent le record du premier secteur, Räikkönen rate son deuxième secteur et prend le meilleur temps quand même en 1’37"194 ! Vettel en termine également et c’est un chrono à plus de six dixièmes de son équipier après avoir perdu du temps derrière Romain Grosjean.

Les équipes de pointe se placent aux six premières places et les Racing Point FI sont qualifiées pour la Q3, ainsi que Grosjean et Hülkenberg ! Les éliminés sont Alonso, Sainz, Leclerc, Ericsson et Gasly.

  •  3ème partie :

C’est reparti pour la dernière partie des qualifications du GP de Singapour, et si Räikkönen est rapide dans le premier, mais surtout dans le deuxième secteur, c’est Hamilton qui semble le plus rapide !

Räikkönen signe un temps de 1’37"403, moins bon qu’en Q2, et c’est Hamilton qui écrase le record en 1’36"015 ! C’est 3 dixièmes de mieux que Verstappen, six dixièmes de mieux que Vettel et sept de mieux que Bottas, tandis que Räikkönen et Ricciardo sont à plus d’une seconde !

Vettel se plaint de ne pas avoir eu un bon timing en piste et dit à son équipe qu’il ne veut plus entendre que les Mercedes sont en difficulté... l’Allemand est très frustré !

Il se réveille d’ailleurs, puisqu’il signe le record absolu dans le premier secteur, contrairement à Hamilton qui rate sa deuxième tentative ! Räikkönen en termine en 1’36"794, c’est un temps raté puisqu’il est derrière Bottas !

Bottas améliore mais reste quatrième, Vettel s’est raté et n’améliore finalement pas ! Hamilton est en pole position sur une piste où l’on attendait Ferrari, tandis que Verstappen sera en première ligne !

C’est la 79e pole pour le Britannique, deux places devant Vettel, troisième, Bottas sera en deuxième ligne devant Räikkönen et Ricciardo qui seront en troisième ligne. Sergio Pérez sera septième devant Grosjean, Ocon et Hülkenberg.

  • Résultat des qualifications : 
Pos.
Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:39.403 1:37.344 1:36.015
2 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 1:38.751 1:37.214 1:36.334
3 Sebastian Vettel Ferrari 1:38.218 1:37.876 1:36.628
4 Valtteri Bottas Mercedes AMG 1:39.291 1:37.254 1:36.702
5 Kimi Raikkonen Ferrari 1:38.534 1:37.194 1:36.794
6 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 1:38.153 1:37.406 1:36.996
7 Sergio Perez Force India Mercedes 1:38.814 1:38.342 1:37.985
8 Romain Grosjean Haas Ferrari 1:38.685 1:38.367 1:38.320
9 Esteban Ocon Force India Mercedes 1:38.912 1:38.534 1:38.365
10 Nico Hulkenberg Renault F1 1:38.932 1:38.450 1:38.588
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Fernando Alonso McLaren Renault 1:39.022 1:38.641  
12 Carlos Sainz Renault F1 1:39.103 1:38.716  
13 Charles Leclerc Sauber Ferrari 1:39.206 1:38.747  
14 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:39.366 1:39.453  
15 Pierre Gasly Toro Rosso Honda 1:39.614 1:39.691  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Kevin Magnussen Haas Ferrari 1:39.644    
17 Brendon Hartley Toro Rosso Honda 1:39.809    
18 Stoffel Vandoorne McLaren Renault 1:39.864    
19 Sergey Sirotkin Williams Mercedes 1:41.263    
20 Lance Stroll Williams Mercedes 1:41.334    
  • Grille de départ : 
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"015 M. Verstappen
  1'36"334
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"628 V. Bottas
  1'36"702
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"794 D. Ricciardo
  1'36"996
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'37"985 R. Grosjean
  1'38"320
E. Ocon pour_grille_de_depart.GIF  
1'38"365 N. Hulkenberg
  1'38"588
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'38"641 C. Sainz
  1'38"716
C. Leclerc pour_grille_de_depart.GIF  
1'38"747 M. Ericsson
  1'39"543
P. Gasly pour_grille_de_depart.GIF  
1'39"691 K. Magnussen
  1'39"644
B. Hartley pour_grille_de_depart.GIF  
1'39"809 S. Vandoorne
  1'39"864
S. Sirotkin pour_grille_de_depart.GIF  
1'41"263 L. Stroll
  1'41"334

La course :

Le Grand Prix de Singapour s’annonce, comme chaque année, long et difficile pour les pilotes. Contrairement à l’année dernière, le départ devrait être sec, mais des orages sont annoncés pour après la course, et ils pourraient venir perturber la fin de course s’ils arrivent plus vite que prévu.

Aucune pénalité n’est à noter sur la grille, c’est assez rare pour être souligné, et l’ordre de départ sera donc strictement similaire au classement des qualifications. L’énorme performance de Lewis Hamilton samedi après-midi ne doit pas occulter le fait que les Ferrari seront plus rapides en rythme de course. Les Red Bull pourraient également faire mieux que les Mercedes sur certaines phases du GP.

Le tour de formation se tient sans souci pour aucun des pilotes, et les 20 voitures viennent se positionner sur la grille de départ. Les feux s’allument un par un... et s’éteignent, c’est parti !

Vettel s’élance très bien mais doit laisser passer Verstappen au premier virage, tandis que derrière, les Force India se touchent et Esteban Ocon s’écrase dans le mur ! Le Français va bien mais sa course est terminée... Devant, Vettel repasse Verstappen juste avant que la voiture de sécurité ne soit lancée en piste !

Pérez s’excuse d’avoir touché Ocon dans le virage, les deux hommes se sont touchés alors qu’Ocon tentait l’extérieur sur son équipier, et le choc a envoyé le Français dans le mur.

Après quatre tours sous régime de Safety Car, la course est relancée, peu après que Verstappen s’est plaint de passage en "faux point mort" entre les rapports de vitesse.

C’est reparti et Hamilton imprime le rythme sans problème, avec immédiatement une petite seconde d’avance sur Vettel, lui-même huit dixièmes devant Verstappen.

Les pilotes roulent pour le moment en 1’48"4, Hamilton n’est pas le plus rapide et Vettel tout comme Verstappen ont le DRS. A noter que les pilotes derrière le top 6, Pérez parvient à rester proche de Ricciardo.

Le rythme accélère et Hamilton signe le meilleur tour en course en 1’46"746, se mettant par la même occasion à l’abri de la zone DRS de Vettel. Derrière, Bottas se fait décrocher par Verstappen. A noter que Pérez est plus proche de Ricciardo que ce dernier n’est proche de Räikkönen.

Verstappen se dit très à l’aise au volant de la Red Bull, mais la situation se résume également à un duel entre Hamilton et Vettel, privés pour le moment de l’aide de leurs coéquipiers. Le Britannique se plaint déjà d’usure sur ses pneumatiques avant.

L’information est reportée par radio à Vettel, mais ce dernier explique qu’il n’y croit pas, et son ingénieur est d’accord sur le fait que Mercedes bluffe.

Un bluff qui se confirme sur le passage suivant sur la ligne, Hamilton signant le meilleur tour en 1’45"502. L’accélération se confirme avec un écart de plus de deux secondes entre les deux leaders, et Verstappen se fait décrocher également. Des petites gouttes d’eau sont senties dans la voie des stands !

Les choses ne s’arrangent pas pour Bottas, qui tourne à 2 secondes de Hamilton au tour, alors que ce dernier améliore le meilleur tour en course en 1’44"929.

Hamilton accélère en 1’44"403 et Vettel s’arrête aux stands alors qu’il perdait du temps ! Il ressort en gommes ultra-tendres entre Pérez et Grosjean, et devrait toutefois s’arrêter une nouvelle fois plus tard en course.

Hamilton s’arrête à son tour après que Vettel a fait le meilleur temps absolu dans le deuxième secteur, mais le Britannique , en gommes jaunes après un arrêt un peu plus long, ressort devant Vettel et Pérez !

La stratégie de Ferrari est une nouvelle fois ratée, avec un Pérez intercalé qui a fait perdre trois secondes à Vettel sur Hamilton ! L’écart est de 5 secondes entre les deux hommes.

Verstappen s’arrête à son tour et ressort même devant Vettel, qui est le grand perdant de ces arrêts ! Les deux hommes étaient côte à côte lorsque le Néerlandais a repris la piste, et c’est finalement lui qui a pris la main.

A vouloir anticiper l’arrêt de l’Allemand, Ferrari a totalement raté son coup, puisque Vettel est maintenant coincé derrière Verstappen avec des gommes censées être plus rapides, et ne va pas pouvoir reprendre de l’avance avant de devoir s’arrêter de nouveau. Il a désormais besoin d’une autre safety car ou de l’arrivée de la pluie pour avoir une chance.

Räikkönen et Ricciardo semblent retrouver du rythme avec la gomme hyper-tendre, puisqu’ils en sont déjà à plus de 20 tours et tournent dans le même temps que Hamilton en gommes jaunes.

Räikkönen s’arrête finalement et ressort derrière Bottas avec des pneus tendres, Ferrari confirme avoir fait une erreur avec la stratégie de Vettel en optant pour une autre stratégie.

Pérez s’est arrêté lui aussi et il est ressorti derrière la Williams de Sirotkin qui s’est déjà arrêté, et que le Mexicain ne parvient pas à dépasser ! Il demande à son ingénieur pourquoi ils l’ont fait s’arrêter maintenant et l’ont renvoyé dans le trafic.

La pluie s’intensifie à Singapour, même si la piste chaude absorbe totalement l’eau, et la majeure partie du circuit n’est pour l’instant pas touchée par cette pluie.

La bataille fait rage entre Gasly et Leclerc et ce dernier finit par prendre la neuvième place à son rival, alors que les deux hommes doivent encore s’arrêter. C’est ce que fait le pilote Toro Rosso au tour suivant.

Ricciardo s’arrête à son tour et ressort au sixième rang. Ayant parcouru 28 tours en hyper-tendres, il tente de ressortir en gommes ultra-tendres !

La mi-course est atteinte et Hamilton possède près de 5 secondes d’avance sur Verstappen, lui-même 4 secondes devant Vettel. Bottas pointe à 3 secondes devant Räikkönen et Ricciardo. Alonso, Sainz, Leclerc et Ericsson complètent le top 10, tandis que Pérez s’énerve derrière Sirotkin et demande, de manière incompréhensible, une intervention de Charlie Whiting.

Pérez attaque Sirotkin, les deux hommes sont au coude à coude pendant trois tours, mais Pérez met un énorme coup de volant en pleine ligne droite et percute Sirotkin ! Une action inadmissible pour le Mexicain. Derrière, Magnussen tasse légèrement Hartley mais ce dernier repasse.

Hamilton revient sur des retardataires, Gasly le laisse passer et il y a devant lui Grosjean et Sirotkin. Les deux hommes se battent devant Hamilton, et Verstappen est revenu ! Hamilton ne parvient pas à dépasser les deux hommes et les trois leaders se tiennent désormais en 2 secondes !

Verstappen et Vettel ont eu des difficultés pour dépasser et l’on retrouve désormais deux secondes entre chacun des trois pilotes de tête, tandis que Bottas est rattrapé par Räikkönen, et les deux homes arrivent sur le même groupe.

Grosjean et Sirotkin sont fort logiquement sous enquête pour avoir ignoré les drapeaux bleus, et devraient être pénalisés.

Sergio Pérez prend un drive through pour le contact avec Sirotkin.

Hamilton a creusé un nouvel écart, tout comme Verstappen sur Vettel.

Romain Grosjean est pénalisé de 5 secondes pour avoir ignoré les drapeaux bleus, et l’on attend une potentielle pénalité pour Sirotkin, d’autant que le Russe a déjà mis deux fois Hartley hors piste.

Fernando Alonso signe le meilleur tour en course de manière surprenante, et l’Espagnol est pour le moment septième, ce qui serait son meilleur résultat... depuis Bakou !

Sergey Sirotkin prend 5 secondes de pénalité pour avoir ignoré les drapeaux bleus, et pourrait par la suite en recevoir une autre pour son action sur Hartley, après avoir tassé le Néo-Zélandais dans le mur.

La fin de course est un peu plus calme, même si Magnussen signe le meilleur tour en course. Vettel ne s’est finalement pas arrêté mais s’est laissé décrocher et assure un podium qui devrait le reléguer à 40 points de Hamilton au championnat, sur un circuit où l’on attendait une victoire de Ferrari.

Bottas se plaint d’être gêné par la Renault de Hulkenberg à qui il prend un tour, mais il est trop loin pour que les drapeaux bleus soient présentés.

Räikkönen est proche de Bottas mais ne parvient pas à se placer avantageusement derrière la Mercedes.

Lewis Hamilton remporte le Grand Prix de Singapour, sa quatrième victoire lors des 5 dernières courses !

Il termine devant Verstappen et Vettel, tandis que Bottas et Räikkönen complètent le top 5. Daniel Ricciardo aura mené quelques tours mais termine sixième devant Alonso et Sainz, tandis que Leclerc fête son contrat chez Ferrari par une neuvième place ! Hülkenberg complète le top 10.

Au championnat, Hamilton prend davantage d’air et possède 40 points de marge sur Vettel avec six courses à disputer.

  • Meilleur tour : K. Magnusen : 1'41"905
  • Le classement du GP :
1er
L. Hamilton
2ème
M. Verstappen
3ème
S. Vettel
4ème
V. Bottas
5ème
K. Raikkonen
6ème
D. Ricciardo
7ème
F. Alonso
8ème
C. Sainz
9ème
C. Leclerc
10ème
N. Hulkenberg
11ème
M. Ercisson
12ème
S. Vandoorne
13ème
P. Gasly
14ème
L. Stroll
15ème
R. Grosjean*
16ème
S. Perez
17ème
B. Hartley
18ème
K. Magnussen
19ème
S. Sirotkin

* R. Grosjean est pénalisé de 5s pour avoir ignorer les drapeaux bleus.

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 28/01/2018 - 21:59
Dernière modification : 16/09/2018 - 21:18
Catégorie : Saison 2018
Page lue 87 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 644

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 12
^ Haut ^