Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2019 - GP du Canada

 

 

Les essais qualificatifs :

Comme depuis le début du week-end, un soleil de plomb s’abat sur le circuit de Montréal à l’heure où doivent débuter les qualifications. Après les essais libres 3, dominés par les Ferrari, on peut s’attendre à une belle lutte entre l’équipe italienne et Mercedes, sur un circuit où la puissance du moteur italien parle.

Du côté du moteur Mercedes, il se pourrait qu’il soit cantonné à des modes peu agressifs, car une première alerte a eu lieu durant la dernière séance libre avec l’explosion du moteur de la Racing Point de Lance Stroll.

Le MGU-K de la monoplace rose a dû être changé et la casse du bloc a contraint son équipe à remettre à Stroll la spécification précédente du moteur Mercedes, qui a six Grands Prix derrière lui. Mercedes a confirmé que le moteur avait cassé mais n’en connaît pas encore la cause.

  •  1ere partie :

La piste est encore poussiéreuse malgré les trois séances d’essais, et les pilotes ne se pressent pas pour sortir des stands puisqu’il faut attendre 1mn30 dans cette Q1 pour voir une Williams, celle de Robert Kubica, prendre la piste !

Les mécaniciens de Racing Point ont fait un très bon travail puisque Lance Stroll est en piste dès les premières minutes de cette séance et le Canadien signe la première référence devant les Williams en 1’13"219.

Les Haas améliorent et Kevin Magnussen prend le meilleur en 1’12"710 et est battu par Lando Norris en 1’12"407, mais pas par Alex Albon et Nico Hülkenberg. Le premier chrono de référence est signé par Charles Leclerc en 1’11"786, et il n’est pas battu par Sebastian en 1’12"339.

Max Verstappen s’intercale entre les deux Ferrari, tandis qu’Antonio Giovinazzi se place cinquième. Lewis Hamilton, en avance au second secteur, prend seulement le troisième temps, Valtteri Bottas et Pierre Gasly s’intercalent et Norris passe devant Vettel.

Leclerc améliore en 1’11"481, et de Vettel en 1’11"601 ! Les Ferrari se placent nettement en tête du classement à sept minutes de la fin de Q1, devant les Red Bull et les Mercedes, mais Verstappen accélère et signe un 1’11"619, au troisième rang. Gasly améliore et prend le quatrième temps.

Mais les choses ne s’arrêtent pas et Hamilton se cale au deuxième rang à 37 millièmes de Leclerc. Bottas, quant à lui, met tout le monde d’accord en 1’11"229 ! Il y a, à cinq minutes de la fin de Q1, sept dixièmes entre le septième et le 18e !

Vettel prend le meilleur temps en 1’11"200, et Leclerc se place deuxième en 1’11"214 ! La lutte fait décidément rage entre les deux équipes de pointe, même si Hamilton est un peu en retrait.

Derrière, Romain Grosjean prend la septième place devant Daniel Ricciardo, Norris et Kevin Magnussen. Alex Albon prend le sixième temps ! Daniil Kvyat prend le huitième temps et Norris améliore au sixième temps.

Une nouvelle fois, les places seront très chères pour accéder en Q2 puis en Q3, puisqu’il y a toujours une demi-seconde entre le septième et le 18e.

Stroll améliore peu et prend le 14e temps. Sainz prend le sixième temps, battu par Hülkenberg, et Ricciardo remonte, tout comme Kvyat. Giovinazzi prend la 15e place et élimine Kimi Räikkönen !

Sergio Pérez est 16e et premier éliminé, devant Räikkönen, Stroll et les Williams de George Russell (à 1"4 de Stroll) et Robert Kubica (à sept dixièmes de son coéquipier). Les 18 premiers se tiennent en à peine plus d’une seconde !

  •  2ème partie : 

Hamilton et Vettel se lancent immédiatement en gommes médiums, tout comme Bottas, et le pilote Ferrari signe le meilleur temps en 1’11"309, devant Hamilton, pour seulement 27 millièmes. Bottas s’est loupé dans sa première tentative, comme Leclerc, mais ce dernier s’est aussi raté dans le deuxième tour.

Verstappen prend le quatrième temps devant Giovinazzi, tandis qu’Alex Albon se cale derrière l’Italien. Hülkenberg prend la quatrième place et Sainz la cinquième ! Leclerc prend le meilleur temps, rapidement battu de nouveau par Vettel. Les deux équipes de pointe vont tenter de passer en Q3 avec les gommes jaunes, pour les avoir au départ.

Gasly améliore en pneus tendres et prend le deuxième temps en 1’11"196. En revanche, Verstappen reste dixième avec une tentative en gommes médiums. Hamilton accélère en médiums et signe un 1’11"010 ! Bottas se cale au deuxième rang en 1’11"095.

Entre le cinquième et le 10e, il y a moins de trois dixièmes de seconde à 2 minutes du terme de cette Q2, ce qui oblige tous les pilotes à ressortir pour une dernière tentative.

Kvyat améliore mais reste 12e, tandis qu’Albon rate totalement son dernier secteur et reste 14e. Norris améliore à peine mais Magnussen se crashe très fort à la sortie de la dernière chicane ! Le Danois est allé taper très très fort le mur intérieur de la voie des stands, et le drapeau rouge est sorti !

Le Danois boîte en sortant de sa monoplace mais va bien ! Max Verstappen est le premier éliminé, Red Bull a joué avec le feu et perd ! Kvyat est aussi éliminé, comme Giovinazzi, Albon et Grosjean, qui n’avait pas encore fait un temps. Les Haas devraient donc partir 14e pour le Français et des stands pour le Danois.

  •  3ème partie :

Hamilton et Vettel se lancent immédiatement en gommes médiums, tout comme Bottas, et le pilote Ferrari signe le meilleur temps en 1’11"309, devant Hamilton, pour seulement 27 millièmes. Bottas s’est loupé dans sa première tentative, comme Leclerc, mais ce dernier s’est aussi raté dans le deuxième tour.

Verstappen prend le quatrième temps devant Giovinazzi, tandis qu’Alex Albon se cale derrière l’Italien. Hülkenberg prend la quatrième place et Sainz la cinquième ! Leclerc prend le meilleur temps, rapidement battu de nouveau par Vettel. Les deux équipes de pointe vont tenter de passer en Q3 avec les gommes jaunes, pour les avoir au départ.

Gasly améliore en pneus tendres et prend le deuxième temps en 1’11"196. En revanche, Verstappen reste dixième avec une tentative en gommes médiums. Hamilton accélère en médiums et signe un 1’11"010 ! Bottas se cale au deuxième rang en 1’11"095.

Entre le cinquième et le 10e, il y a moins de trois dixièmes de seconde à 2 minutes du terme de cette Q2, ce qui oblige tous les pilotes à ressortir pour une dernière tentative.

Kvyat améliore mais reste 12e, tandis qu’Albon rate totalement son dernier secteur et reste 14e. Norris améliore à peine mais Magnussen se crashe très fort à la sortie de la dernière chicane ! Le Danois est allé taper très très fort le mur intérieur de la voie des stands, et le drapeau rouge est sorti !

Le Danois boîte en sortant de sa monoplace mais va bien ! Max Verstappen est le premier éliminé, Red Bull a joué avec le feu et perd ! Kvyat est aussi éliminé, comme Giovinazzi, Albon et Grosjean, qui n’avait pas encore fait un temps. Les Haas devraient donc partir 14e pour le Français et des stands pour le Danois.

  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Sebastian Vettel Ferrari SF90 1:11.200 1:11.142 1:10.240
2 Lewis Hamilton Mercedes W10 1:11.518 1:11.010 1:10.446
3 Charles Leclerc Ferrari SF90 1:11.214 1:11.205 1:10.920
4 Daniel Ricciardo Renault RS19 1:11.837 1:11.532 1:11.071
5 Pierre Gasly Red Bull Honda RB15 1:12.023 1:11.196 1:11.079
6 Valtteri Bottas Mercedes W10 1:11.229 1:11.095 1:11.101
7 Nico Hülkenberg Renault RS19 1:11.720 1:11.553 1:11.324
8 Lando Norris McLaren Renault MCL34 1:11.780 1:11.735 1:11.863
9 Carlos Sainz McLaren Renault MCL34 1:11.750 1:11.572 1:13.981
10 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-19 1:12.107 1:11.786 - :—.---
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Max Verstappen Red Bull Honda RB15 1:11.619 1:11.800  
12 Daniil Kvyat Toro Rosso Honda STR14 1:11.965 1:11.921  
13 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C38 1:12.122 1:12.136  
14 Alex Albon Toro Rosso Honda STR14 1:12.020 1:12.193  
15 Romain Grosjean Haas Ferrari VF-19 1:12.109 - :—.---  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Sergio Pérez Racing Point Mercedes RP19 1:12.197    
17 Kimi Räikkönen Alfa Romeo Ferrari C38 1:12.230    
18 Lance Stroll Racing Point Mercedes RP19 1:12.266    
19 George Russell Williams Mercedes FW42 1:13.617    
20 Robert Kubica Williams Mercedes FW42 1:14.393    
  • Grille de départ : 
S. Vettel  pour_grille_de_depart.GIF  
1'10"240 L. Hamilton
  1'10"446
C. Leclerc pour_grille_de_depart.GIF  
1'10"920 D. Ricciardo
  1'11"071
P. Gasly pour_grille_de_depart.GIF  
1'11"079 V. Bottas
  1'11"101
N. Hulkenberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'11"324 L. Norris
  1'11"863
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
1'11"800 D. Kvyat
  1'11"921
C. Sainz* pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"981 A. Giovinazzi
  1'12"136
A. Albon pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"193 R. Grosjean
  pas de temps
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"197 K. Raikkonen
  1'12"230
L. Stroll pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"266 G. Russell
  1'13"617
R. Kubica pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"393 K. Magnussen**
  pas de temps

* C. Sainz est pénalisé de 3 places pour avoir gêné A. Albon lors de la Q1.
** K. Magnussen partira des stands suite à son accident lors des qualifications

La course :

Nous sommes à quelques instants du départ du Grand Prix du Canada, septième manche du championnat 2019 de F1. La température ambiante est de 28°

C’est Sebastian Vettel qui est en pole position devant Lewis Hamilton et Charles Leclerc. Les Ferrari et la Mercedes sont en pneus médiums et ils pourraient donc viser un seul arrêt en course.

Daniel Ricciardo est en pneus tendres, mais Max Verstappen a choisi de chausser des pneus durs. Il faudra donc surveiller la course du jeune pilote néerlandais. Il faudra aussi surveiller Lewis Hamilton qui signale des problèmes techniques durant son tour de mise en grille.

Les 20 pilotes viennent s’aligner sur la grille de départ… Sebastian Vettel prend un excellent départ devant Hamilton, Leclerc et Ricciardo.

Le top 10 au premier passage : Vettel, Hamilton, Leclerc, Ricciardo, Gasly, Hulkenberg, Bottas, Norris, Verstappen et Kvyat.

Sebastian Vettel se donne immédiatement un peu d’air alors que Carlos Sainz remplace déjà ses pneus au 3e tour.

Pendant ce temps, Vettel s’est construit un écart de 2 secondes sur Hamilton et Leclerc et 5 sur Ricciardo.

Gasly change ses pneus au 8e tour, Ricciardo au 9e alors que Norris abandonne. Sa McLaren est sur trois roues… La McLaren de Norris est rangée sur le bord de la piste, mais la course n’est pas interrompue. Il y a eu une rupture de suspension sur la McLaren.

Perez change ses pneus au 11e tour, Kvyat au 12e...

Le top 10 au 15e tour : Vettel, Hamilton, Leclerc, Hulkenberg, Bottas, Verstappen, Ricciardo, Stroll, Gasly et Giovinazzi.

Hulkenberg s’arrête au 17e tour. L’écart entre Vettel est toujours de plus ou moins deux secondes alors que Leclerc est lui à plus de 2 secondes de la McLaren, mais le Monégasque est le plus rapide en piste et il revient sur Hamilton.

Au 23e tour, Bottas est à plus de 21 secondes et il n’aura donc plus son mot à dire pour la victoire. Sauf grosse surprise, la plus haute marche du podium devrait se jouer entre Vettel, Hamilton et Leclerc.

Vettel change ses pneus au 26e tour mais Hamilton et Leclerc continuent. On dit à Hamilton qu’il doit faire durer son train de pneus le plus longtemps possible. On peut supposer que Leclerc va faire la même chose...

Hamilton s’arrête au 29e tour. Leclerc reste en piste et Ferrari lui demande de faire durer ses pneus le plus longtemps possible.

Bottas rentre au 30e tour alors que Giovinazzi part à la faute. Vettel est remonté en piste à la deuxième place avec un avantage de 4 secondes sur Hamilton.

Leclerc rentre au 33e tour et il remonte en piste en 4e position, derrière Vettel, Hamilton et... Verstappen !

Un peu plus loin derrière, Bottas attaque la Renault de Ricciardo, mais ce dernier se défend comme un lion. Leclerc passe Verstappen dans le 36e tour. La Red Bull a toujours ses pneus durs du départ.

La Mercedes de Bottas semble beaucoup plus rapide que la Renault de Ricciardo, mais il faudra attendre le 40e tour pour voir la Mercedes prendre l’avantage. Le Finlandais a perdu beaucoup de temps.

En tête de la course, Hamilton est maintenant à moins d’une seconde de la Ferrari de Vettel. La Mercedes semble mieux digérer les pneus durs que la Ferrari. Leclerc est en 3e position, mais à 12 secondes d’Hamilton.

Il reste 25 tours avant le drapeau à damier et c’est Bottas le plus rapide en piste. Le Finlandais est à 7 secondes de la quatrième place du Néerlandais, mais ce dernier doit encore s’arrêter, ce qui n’est pas le cas de la Mercedes.

Stroll change ses pneus au 46e tour et il remonte en piste en 8e position. Bien joué de la part du régional de l’étape.

En tête de la course, Vettel fait une faute et Hamilton qui n’était pas loin est maintenant dans la boîte de la Ferrari. Le Britannique a failli passer, mais Vettel a fermé la porte de façon très virille en remontant en piste juste sous le nez de la Mercedes. Il reste 22 tours à faire.

Verstappen change enfin ses pneus au 49e tour et il remonte en piste en 7e position, derrière Hulkenberg.

L’incident entre Vettel et Hamilton est sous investigation.

Le top 10 au 52e tour : Vettel, Hamilton, Leclerc, Bottas, Ricciardo, Verstappen, Hulkenberg, Gasly, Sainz et Stroll.

Verstappen passe facilement la Renault de Ricciardo, mais il est 15 secondes de la 4e place de Bottas qui est régulièrement le plus rapide en piste.

Magnussen harcèle son équipe en lui disant que sa voiture est inconduisible et qu’il s’ennuie en 18e position. Son directeur, Gunther Steiner lui dit avec une grande fermeté de se taire, car trop c’est trop !

Nous sommes au 58e tour et Lewis Hamilton vient d’apprendre qu’il va probablement gagner la course sans tenter le moindre dépassement sur Vettel puisque ce dernier a reçu une pénalité de 5 secondes !

Vettel dit à son équipe qu’il ne pouvait rien faire d’autre que revenir sur la piste (de façon virile au nez et à la barbe de Lewis Hamilton). Il n’a pas tort, car il pouvait aussi aller dans le mur ou freiner dans l’herbe, mais l’Allemand n’a pas retenu ces deux dernières options...

Il reste 5 tours et Hamilton va se lancer à l’attaque de Vettel, car il ne semble pas avoir envie d’une telle victoire.

Valtteri Bottas rentre changer ses pneus pour signer le record du tour qui à 4 tours de l’arrivée est la propriété de Leclerc. Bottas était 4e avant de rentrer et il remonte en piste à la même position, devant Verstappen.

C’est finalement Sebastian Vettel qui franchit la ligne d’arrivée en première position, mais c’est Lewis Hamilton qui remporte la victoire. Vettel prend la deuxième place devant Leclerc.

Bottas prend la 4e place et le point du record du tour ! Suivent : Verstappen, Ricciardo, Hulkenberg, Gasly, Stroll et Kvyat.

  • Meilleur tour : V. Bottas: 1'13"078
  • Le classement du GP : 
1er
L. Hamilton
2ème
S. Vettel
3ème
C. Leclerc
4ème
V. Bottas
5ème
M. Verstappen
6ème
E. Ocon
7ème
D. Ricciardo
8ème
N. Hulkenberg
9ème
P. Gasly
10ème
L. Stroll
11ème
C. Sainz
12ème
D. Kvyat
13ème
S. Perez
14ème
A. Giovinazzi
15ème
R. Grosjean
16ème
G. Russell
17ème
K. MAgnussen
18ème
R. Kubica

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 01/02/2018 - 22:08
Dernière modification : 09/06/2019 - 21:45
Catégorie : Saison 2019
Page lue 135 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 6
^ Haut ^